Stargate-Fusion.com : Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Universe, Stargate Worlds
Accueil ›› Stargate Atlantis ›› Encyclopédie ›› Planètes ›› M6R-867
M6R-867
M6R-867
Informations générales

Niveau technologique : Moyen
Niveau de menace : Bas
Culture(s) : Inhabitée

Présentation

Description

M6R-867 est une planète inhabitée de la galaxie de Pégase possédant une Porte des étoiles planétaire. Découvert en l'an 2006 par les membres de l'Expédition Atlantis, ce monde fut utilisé comme lieu d'embuscade par Cowen, le chef des Geniis, afin d'attirer le lieutenant-colonel Sheppard et ses hommes dans un piège en émettant la rumeur d'une fausse rébellion contre son gouvernement et ainsi demander l'envoi de Jumpers en échange des prisonniers.

Ce monde abritait autrefois une civilisation technologiquement avancée qui construisit une ville semblable à la Terre au cours des années 1950. Toutefois, cette civilisation fut anéantie par les Wraiths il y a de nombreuses années et la planète fut complètement abandonnée.

Plusieurs bâtiments, dont notamment un entrepôt, semblent être encore intacts malgré les bombardements des vaisseaux Wraiths. Cet édifice industriel servit de base principale au Genii Ladon Radim pour sa rébellion contre Cowen. Celui-ci dissimula un engin nucléaire à l'extérieur du bâtiment puis déclencha l'explosion lorsqu'il arriva sur Atlantis, provoquant la mort du chef Genii et de sa garde personnelle, ainsi que l'anéantissement de l'ancienne ville de M6R-867.

Histoire

M6R-867 est une planète autrefois habitée par une civilisation technologiquement avancée qui construisit une ville semblable à celle de la Terre aux alentours des années 1950. Toutefois, cette civilisation fut découverte par les Wraiths il y a de nombreuses années et complètement anéantie. La ville fut entièrement détruite par des bombardements et ne fut jamais reconstruite par les survivants. Les habitants de M6R-867 abandonnèrent leur monde et la planète demeura inhabitée jusqu'à l'arrivée des Geniis.

En l'an 2006, Ladon Radim, un ancien soldat aux ordres du commandant Kolya, utilisa la planète M6R-867 comme base principale pour sa rébellion contre Cowen, le chef des Geniis. Il contacta par la suite les membres de l'Expédition Atlantis à partir d'une planète inhabitée de la galaxie afin d'obtenir du matériel militaire terrien pour sa rébellion en échange d'un E2PZ volé à la Communauté des Quinze. Cependant, Weir lui demanda du temps pour réfléchir, permettant au colonel Sheppard et au docteur McKay d'enquêter sur la planète mère des Geniis auprès de Cowen lui-même.

Pendant ce temps, Sheppard demanda à deux Marines de rester sur la planète inhabitée à partir de laquelle Ladon les avait contactés et ces derniers suivirent le Genii jusque sur M6R-867. Après avoir effectué une reconnaissance aérienne à bord d'un Jumper camouflé, Sheppard et McKay purent déterminer que Ladon et ses hommes occupaient un entrepôt abandonné situé dans une ville en ruines. De plus, ils ne repérèrent qu'une vingtaine de signes de vie sur toute la surface de la planète, suggérant que l'entrepôt était très peu gardé. Sheppard proposa au docteur Weir de trahir Ladon et de s'emparer du précieux générateur lantien en envoyant un petit commando. Weir approuva ce plan et donna son accord pour l'exécution de la mission.

Quelques instants plus tard, le colonel Sheppard, McKay et une équipe de Marines traversèrent la Porte des étoiles et voyagèrent sur M6R-867. Alors que Weir prétendit accepter l'offre de Ladon, celui-ci envoya une douzaine d'hommes par la Porte pour récupérer le matériel promis par les Terriens. Cependant, les Geniis n'ayant pas apporté l'E2PZ sur la Cité, Weir donna le feu vert au colonel Sheppard et son équipe pour prendre d'assaut l'entrepôt de Ladon. L'équipe neutralisa l'ensemble des gardes Genii à l'aide d'armes à rayon paralysant et retrouva Ladon seul dans une pièce. Cependant, tout ceci n'étaient en réalité qu'un piège et un gaz soporifique neutralisa l'ensemble de l'équipe terrienne.

Quelques minutes plus tard, Ladon administra un antidote pour réveiller le colonel Sheppard. Celui-ci découvrit avec stupéfaction qu'il n'y avait jamais eu de révolte et que Ladon agissait en réalité sous les ordres de Cowen. Ladon Radim avait eut pour mission de faire croire à l'Expédition qu'il préparait un coup d'État contre le chef des Geniis dans l'unique but d'attirer le colonel Sheppard et son équipe sur M6R-867 et de les capturer. L'E2PZ utilisé par les Geniis pour attirer l'équipe sur la planète était en réalité complètement déchargé et inutilisable.

Ainsi, Cowen contacta le docteur Weir à l'aide d'une radio terrienne pour l'avertir qu'il détenait plusieurs autres membres de l'Expédition, dont le colonel Sheppard et le docteur McKay, et exigea d'échanger leur vie contre une dizaine de Jumpers. Bien que Weir lui signala qu'elle retenait également prisonnier douze Geniis sur Atlantis, Cowen lui rétorqua que ces soldats étaient en phase terminale et qu'ils s'étaient portés volontaire pour cette mission. Le chef des Geniis réitéra sa demande et menaça Weir d'exécuter un membre de l'équipe Atlantis toutes les quinze minutes en commençant par le colonel Sheppard.

Alors que Ladon accompagnait le colonel jusqu'à sa cellule, celui-ci lui révéla qu'il travaillait actuellement sur une génothérapie pour permettre aux Geniis d'utiliser les technologies des Anciens, et plus particulièrement les Jumpers. Sheppard comprit alors le plan des Geniis en retrouvant le major Lorne et son équipe présumés mort quelques temps plus tôt sur la planète 177, enfermés dans une cellule.

Entre-temps, le lieutenant Miller effectua un scan de la planète M6R-867 à bord d'un Jumper occulté et prévint les membres de l'Expédition Atlantis que Cowen avait mobilisé plusieurs contingents sur ce monde pour défendre l'entrepôt contre un éventuelle contre-attaque de la part des Terriens.

Quinze minutes plus tard, lors d'un nouveau contact radio, le docteur Weir proposa à Cowen de sauver la vie de huit otages Geniis dont la sœur de Ladon Radim en leur administrant un traitement expérimental en échange de la vie de ses hommes. Toutefois, Cowen refusa l'offre de Weir et ordonna à Ladon d'exécuter le colonel Sheppard.

Cependant, alors que Ladon était sur le point d'exécuter les ordres de Cowen, Sheppard lui confirma que le docteur Weir disait la vérité au sujet de sa sœur et que le docteur Beckett pouvait effectivement la guérir. Ladon libéra alors les Terriens et leur révéla qu'il comptait tout de même faire un coup d'État. Il avait prévu d'éliminer Cowen et sa garde rapprochée à l'aide d'un engin nucléaire qu'il avait lui-même fabriqué et dissimulé à l'extrême-ouest de l'entrepôt. Ladon et ses hommes escortèrent les membres de l'Expédition Atlantis jusqu'à la Porte des étoiles en utilisant un passage secret avant que Cowen ne se rende compte de leur disparition.

Quelques minutes plus tard, les membres de l'équipe du colonel Sheppard composèrent les coordonnées d'Atlantis et rentrèrent sains et saufs sur la Cité. Arrivé sur Atlantis, Ladon déclencha la bombe nucléaire, annihilant Cowen et sa garde personnelle, ainsi que les ruines présentes sur M6R-867.

Suite à ce coup d'Etat et à la disparition de Cowen, Ladon Radim devint le nouveau chef des Geniis.

Principaux lieux

Entrepôt

Situé au sein d'une ville entièrement détruite par des bombardements sur la planète M6R-867, cet entrepôt abandonné fut utilisé comme base secrète par le Genii Ladon Radim pour sa rébellion contre Cowen.

Ce bâtiment encore intact malgré les dégâts provoqués par les Wraiths abrite de nombreuses salles, contenant toutes sortes d'objets industriels à l'abandon. Une cellule de prisonniers fut aménagée par les Geniis au sein de l'édifice et permit de retenir prisonnier le major Lorne et son équipe après leur capture sur la planète 177.

Cet entrepôt fut entièrement pulvérisé en même temps que les ruines de l'ancienne ville lors de l'explosion de la bombe nucléaire fabriquée par Ladon.


0.024 sec
Copyright © 1998-2019 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama