Stargate-Fusion.com : Stargate Atlantis, Stargate Sg1, Stargate Worlds, Stargate Universe
Accueil ›› Stargate Atlantis ›› Encyclopédie ›› Planètes ›› Zone d’attaque du Phénix
Apparitions
Épisode(s) Relié(s)
420 - Le dernier Homme

Encyclopédie
Organisation(s)
- Flotte terrienne

Personnage(s)
- Carter, Samantha

Vaisseau(x)
- Phénix (BC-304)

Zone d’attaque du Phénix
Zone d’attaque du Phénix
Informations générales

Niveau technologique : Inconnu
Niveau de menace : Inconnu
Culture(s) : Inconnue

Présentation

Description

Cette zone située dans Pégase et dépourvu de planètes, était le théâtre d'une bataille entre deux ruches wraiths et le Phénix.

Histoire

Version alternative (Le dernier Homme) En 2008, Sheppard disparut 48 000 ans dans le futur, ce qui engendra la mort de Teyla et permit à Michael de terminer ses recherches pour parfaire ses Hybrides.

Tandis que Michael répandait le poison hoffan, ce dernier sélectionna les survivants les plus robustes afin de les transformer en Hybrides.

Quelque temps plus tard, le Colonel Samantha Carter réussit à obtenir l'accord de la Commission International de Surveillance de prendre le commandement du Phénix pour attaquer Michael et son armée. Le vaisseau fut officiellement inauguré et Carter commença à mener des attaques contre des vaisseaux-ruches appartenant à Michael.

Le colonel Carter eut des informations concernant la position de deux vaisseaux ruches de Michael. Le Phénix fut donc envoyé dans une zone spatiale inconnue de la galaxie de Pégase afin d'attaquer les deux vaisseaux.

Le 304 sortit d'hypernavigation et ouvrit le feu sur les ruches avec ses armes asgardes. La première ruche fut détruite mais la seconde, bien qu'endommagée, parvint à ouvrir le feu sur le vaisseau terrien. Afin d'éviter le combat contre la seconde, le Colonel Carter fut contraint de repartir en hyperespace.

Cependant, grâce à Rodney McKay, Sheppard revint du futur et changea le cours des événements.


0.017 sec
Copyright © 1998-2017 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama