Stargate-Fusion.com : Stargate Universe, Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Worlds
Accueil ›› Stargate Atlantis ›› Guide des épisodes ›› Saison 1 ›› Virus
Virus

Zelenka, Ford, McKay et Hays parcourent une section de la cité pour mesurer les dégâts causés par la tornade (cf. « En Pleine Tempête »). Zelenka et Rodney jouent au jeu des nombres premiers, ce qui agasse les deux autres hommes. Une fois l'inspection terminée, McKay informe Weir. Mais deux personnes, Wagner et Johnson, manquent à l'appel. C'est alors qu'ils entendent un cri. Tous les hommes se dirigent vers la section concernée. L'un d'eux est mort, et l'autre, Johnson, est prise d'une peur panique, avant de mourir dans le bras de Zelenka.

Quelques temps après, Beckett appelle Rodney pour savoir qu'elle est la situation. Ce dernier préconise une mise en quarantaine, tout comme le Dr Zelenka. Carson mobilise alors son équipe et part prévenir le Dr Weir.

Quelques temps après, Peter informe Elisabeth de la situation. Ce dernier préconise une quarantaine autorégulée, pensant qu'il s'agit d'un virus similaire à celui ayant frappé les Anciens. Conseil que suit le docteur.

De son côté, Sheppard s'entraîne avec Teyla à un art martial Athosien. Mais il se fait très rapidement dominé. C'est alors qu'ils entendent le message de Weir, via les haut-parleurs de la cité. Elle ordonne à tout le personnel de rester confiné et de ne pas bouger.

Pendant ce temps, l'équipe menée par Ford et McKay refait le parcours inverse de celui effectué par Johnson et Wagner. Ils arrivent devant une sorte de laboratoire. Ford et McKay y pénètrent. Mais l'état de la pièce ne laisse présager rien de bon.

De son côté, John contacte Elisabeth pour en savoir plus. Il n'est pas content de ne pas avoir été mis au courant plus tôt, et désire se rendre en salle de contrôle, mais Weir refuse afin de ne pas briser la quarantaine.

Dans le laboratoire, l'équipe scientifique analyse les débris. McKay découvre que la base de donnée de la salle n'est pas reliée au reste de la cité. Il contacte alors Elisabeth. Alors qu'il lui explique la situation, Dumais est touchée par le virus et devient hystérique. Peterson, qui était resté à l'extérieur de la pièce, voit une sorte d'ombre blanche se diriger vers lui, avant de disparaître. Pris de panique, il fuit. Pendant se temps dans la salle, Dumais décède.

Weir est aussitôt informée de la fuite de Peterson, mais Grodin parvient à le détecter grâce aux capteurs. Ce dernier se dirige droit vers la salle de contrôle. Weir décide alors de lui parler via la radio. Elle essaie de le rassurer, mais l'homme continue sa progression.

Pendant ce temps, l'équipe médicale examine les personnes dans le laboratoire. Mais alors que Beckett ne trouve aucun signe de contamination chez McKay, ce dernier comme à voir cette ombre blanche, mais fait comme si de rien n'était et retourne à ses occupations.

De son côté, le Major Sheppard demande l'autorisation à Weir de stopper Peterson, et essuie un refus. Mais le Major n'en fait qu'à sa tête et décide de sortir. Weir fait fermer la porte du Gymnase. S'en suit une lutte d'autorité entre les deux, et le Sergent Bates ouvre la porte.

Via sa radio, Beckett apprend que les deux premières victimes sont mortes d'une rupture d'anévrisme. Le plus troublant est que cela s'est produit au même endroit.

A l'infirmerie, Teyla et John s'équipent de combinaisons de protection. Cette dernière lui fait remarquer qu'il n'aurait pas du remettre en cause l'autorité d'Elisabeth.

Peterson lui progresse toujours dans la cité, mais il a toujours des visions terrifiantes.

Dans le laboratoire, Rodney pense avoir identifié les dossiers concernant ce virus. C'est alors qu'il voit cette ombre blanche et noire. Mais il n'est pas le seul à les voir, ce qui inquiète Carson. Rodney comprend alors qu'il est le prochain sur la liste des morts, avec Hays, car ils ont été en contact avec Dumais simultanément.

Sheppard retrouve enfin le Dr Peterson. Ce dernier demande à être isolé et prétend aller bien. Sheppard demande l'autorisation à Weir, mais le docteur en profite pour essayer de fuir vers un transporteur. Il arrive alors au réfectoire de la cité, blessé. Mais soudain une alarme s'enclenche, fermant toutes le portes de la cité.

De son côté, Beckett examine Rodney pour surveiller l'évolution du virus dans son corps.

John contacte Weir pour connaître la situation, mais la discussion tourne court et elle lui ordonne de revenir à son point de départ.

De son côté, le Dr Biro informe son collègue que Dumais est aussi morte d'une rupture d'anévrisme. Beckett pense que le point de rupture peut expliquer les visions. Mais pendant que lui et McKay tergiversent, Hays meurt. McKay est alors terrifié à l'idée de mourir. Mais il se rend compte qu'il n'est pas mort, alors qu'il a touché Dumais en même temps qu'Hays.

De son côté, le Major Sheppard progresse toujours dans la cité. Il contacte Weir car toutes les portes s'ouvrent à son passage. Peter pense que la cité les ouvre car ils sont protégés par des combinaisons. Teyla pense qu'ils doivent alors se rendre au mess pour aider les autres personnes.

Alors qu'il assiste à l'autopsie d'Hays, Rodney a une idée : il s'agit d'un nano virus conçu pour tuer les humains.

Quelques instants plus tard, il en informe Weir, en lui expliquant en détails la technologie des nanites. Le virus effraye ses victimes et les tue en endommageant le cerveau et l'artère cérébrale.

Au mess, Teyla informe le personnel de la situation. John lui reste près du corps de Peterson. Puis McKay appelle le Major car il a besoin de son aide.

Pendant ce temps, au labo, l'équipe médicale explique à Weir que Rodney n'est pas mort parce qu'il possède le gène des Anciens (cf. « Invulnérable »). C'est alors que Ford est pris de panique. Mais il est impossible de sauver tout le monde en leur injectant le gène en raison du temps nécessaire mais aussi de la fiabilité de la thérapie.

Sheppard est dans le laboratoire du Dr McKay. Via la radio, ce dernier lui demande d'activer le générateur électromagnétique, ce qui permettrait de tuer les nano robots. Mais hélas son plan échoue.

Au mess, de nombreuses personnes sont prises de crises.

Sheppard informe McKay que le générateur n'a pas tenu le coup. Rodney pense qu'en le réparant, tout reviendra dans l'ordre. Il suggère alors que le Major fasse exploser un générateur en altitude pour provoquer une énorme décharge électromagnétique. Weir leur donne le feu vert.

Sheppard prend un Jumper et se met en position. Rodney lui explique qu'il n'a que trente secondes après le largage pour filer le plus loin possible. Il lâche le générateur en plein espace, puis s'éloigne. Le Jumper est pris dans l'onde de choc, mais le Major s'en sort s'en problème. Tous les systèmes sont opérationnels, et la cité brise la quarantaine. Soulagés, tous les membres du personnel se congratulent.

Une fois de retour, Sheppard s'entretient avec Weir. Cette dernière lui explique qu'il ne doit plus jamais remettre en question son autorité devant le personnel. Beckett et McKay entrent alors et annoncent que cette technologie n'est pas d'origine wraith, et que ses concepteurs restent inconnus.



0.047 sec
Copyright © 1998-2019 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama