Stargate-Fusion.com : Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Universe, Stargate Worlds
Accueil ›› Stargate Atlantis ›› Guide des épisodes ›› Saison 3 ›› Les jeux sont faits
Les jeux sont faits

Sur Atlantis, McKay tente d'expliquer la notion de dilemme éthique à partir de trains et de bébés sur les voies, quand Weir l'appelle : le major Lorne a des nouvelles de M4D-058 qui pourraient l'intéresser.

En effet, cette planète possède une couverture satellite, mais ce ne sont pas ses habitants qui les ont lancés, puisqu'ils sont en plein Moyen-Age. Cependant, le drapeau de ce pays est pour le moins étrange : il s'agit de celui du Canada, mais avec la tête de McKay en guise de feuille d'érable…

Alors que Weir l'interroge au sujet de cette étrange bannière, McKay lui parle d'un jeu des Anciens : il s'agit de prendre le contrôle d'une civilisation fictive, au sein d'un univers virtuel.
Et il se trouve que, dans ce jeu, il a doté "sa" civilisation de ce drapeau.

Une équipe composée de Sheppard, McKay, Teyla et Ronon se rend donc sur M4D-058. Pendant le trajet, McKay donne plus d'informations sur le jeu : le but est de faire évoluer sa société, et cela par toute sorte d'actions (construire des routes, faire des lois…)

Une fois devant les satellites, le doute n'est plus permis : ils sont bien Anciens, et ils émettent une foultitude de données…

Sur terre, une sorte de "foire à la science" a lieu. Tandis que l'équipe traverse le village, de plus en plus de personnes regardent McKay, jusqu'à l'arrivée d'une jeune femme, Nola, qui a l'air de diriger cette contrée. Cette dernière parle de McKay comme étant l'Oracle…

A l'intérieur, Nola explique l'histoire de leur civilisation : il y a bien longtemps, l'Oracle a créé le peuple de Galdar, lui a expliqué comment vivre, mais il a brusquement disparu (à cause de la guerre contre les Wraiths). Mais il y a deux ans, il a repris contact et leur a transmit des informations.

Nola mène ensuite l'équipe à une salle comportant un appareil Ancien, qui leur permet de recevoir les instructions de l'Oracle. McKay comprend alors le rôle des satellites : ils transmettent tout ce qui se passe sur cette planète à Atlantis ; leur petit jeu n'en n'est donc pas un, il s'agirait plutôt d'une expérience des Anciens sur la création des civilisations et le développement culturel.

Néanmoins, il y a le pays de l'autre côté de la rivière, celui contrôlé par Sheppard, Hallona. Et les habitants de Geldar, grâce à l'aide de McKay, compte bien le rayer de la carte.

Sur Atlantis, Zelenka explique à Weir le principe de l'expérience, et lui montre qu'il n'y a pas uniquement deux pays, mais des centaines, sur autant de planètes à travers tout Pégase.

Sur Geldar, Sheppard a amené le représentant de son pays, Baden. Les villageois se méfient de lui, mais McKay et Sheppard tentent de calmer le jeu, et essayent d'ouvrir des négociacions. Cependant, ils découvrent que cette rivalité est récente, et que ce sont eux qui l'ont déclanchée…

Sur Atlantis, Zelenka et Lorne étudient une des civilisations proposées par l'expérience, et découvrent qu'elle meurt de faim. Bien qu'ils aient reçu l'ordre de ne pas toucher à ces consoles, ils décident d'aider ce peuple en leur indiquant comment planter des pommes de terre.

A Geldar, McKay explique à Nola et Baden que leurs peuples ne sont que le fruit d'une expérience, et pour appuyer ses dires, Sheppard décide de les emmener sur Atlantis.

Dans la cité, il leur montre le jeu, mais McKay essaye de se défendre en disant qu'ils n'agissaient que pour leur bien. Toutefois, Nola est désespérée de savoir que toute sa vie n'est qu'un mensonge, de même que Baden.

Nos deux joueurs expliquent la situation à Weir : les deux pays sont au bord de la guerre. Pour tenter de remédier à cela, elle convoque Nola et Baden seul à seul pour une petite explication, mais le ton monte rapidement, et aucune des parties ne veut faire un geste sans la présence de leur Oracle.

McKay tente d'expliquer les conséquences d'une guerre à Nola, mais elle refuse toute discussion. De même Sheppard parle avec Baden, mais ce dernier profite d'une intervention de Weir pour tripoter les commandes : il a lancé une attaque sur Geldar…

Weir ordonne à Sheppard et McKay de retourner dans leur pays et de régler le conflit sans faire couler de sang.

De retour sur M4D-058, chacun se rend dans "son pays", mais la situation dégénère : l'armée d'Hallona continue son avance, et les habitants de Galdar veulent riposter avec des bombes lancées depuis les dirigeables.

Sur, Atlantis, Lorne et Zelenka se disputent à propos de leur "partie", mais Weir intervient et ordonne de verrouiller ces consoles.

A Galdar, Sheppard détruit les dirigeables pour les empêcher de larguer leurs bombes, mais Nola fait décoller d'autres dirigeables pour en larguer encore plus. En représailles, Baden lance une attaque à grande échelle sur Galdar.

Tout à coup, McKay et Ronon sont téléportés à bord du Dédale, où ils rejoignent Teyla et Sheppard. Ce dernier explique qu'il a un plan pour régler la situation.

McKay et Ronon se re-téléportés à Galdar, où il règne une situation de crise : Nola persiste à vouloir attaquer le pays d'en face.

Du côté de Sheppard, c'est le même problème : Baden veut absolument attaquer Galdar.

Justement, à Galdar, tout semble perdu, les villages tombent les uns après les autres, les dirigeables sont abattus, le village est pilloné. Soudain, tout s'éteint.

En Hallona, la situation est identique, à cela près que le Jumper vient d'être détruit. Ici aussi tout s'éteint.

McKay et Sheppard expliquent alors ce qu'il s'est passé : ils ont téléchargé un autre niveau du jeu dans les consoles, et tout cela n'était qu'une simulation, pour montrer à tous ce qu'il aurait pu se passer dans le pire des cas…

Un peu plus tard, sur Atlantis, Weir informe McKay et Sheppard que des pourparlers en vue de la paix sont en cours. De plus, ces deux derniers ne s'affrontent plus sur des jeux vidéos, mais aux échecs… et c'est Sheppard qui gagne !



0.053 sec
Copyright © 1998-2014 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama