Stargate-Fusion.com : Stargate Universe, Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Worlds
Accueil ›› Stargate Atlantis ›› Encyclopédie ›› Technologies ›› Agent pathogène wraith
Apparitions
Épisode(s) Relié(s)
502 - Contamination

Encyclopédie
Culture(s)
- Wraiths

Planète(s)
- M2S-445

Agent pathogène wraith
Agent pathogène wraith
Informations générales

Culture : Wraith
Type : Médical

Présentation

Description

L'agent pathogène wraith est un élément biochimique servant de base à la construction des vaisseaux spatiaux wraiths.

Cet agent se transmet par l'air, mais ne semble avoir qu'un faible taux de contagion. En effet, une fois un hôte contaminé, ce dernier n'est pas contagieux et ne peut donc pas transmettre l'agent.

Il fut relâché dans l'air accidentellement sur M2S-445 en 2009 et contamina l'ensemble des Terriens présents sur la planète.

Fonctionnement

L'agent pathogène est programmé pour infecter un hôte humain afin que ce dernier serve de base à la construction d'un vaisseau wraith.

Cet agent est volatile et semble se transmettre par voies respiratoires. Il est à noter que même contaminé, le patient n'est pas contagieux. La période d'incubation varie selon l'hôte, mais elle est en moyenne de quatre semaines.

Les premiers symptômes se traduisent par la sécrétion d'une matière visqueuse et transparente au niveau des mains. Cette substance est un bio-polymère semblable à un polysaccharide lié à des composés organométalliques.

Ensuite, la substance va se durcir de façon à créer des vrilles brunâtres. Ces dernières vont pousser au niveau du ventre de l'hôte sans pour autant le tuer. En effet, celui-ci est plongé dans un profond coma, mais reste vivant. Les vrilles vont alors pousser vers des sources d'énergie afin d'accélérer le processus de croissance.

En même temps, l'agent pathogène s'attaque au cerveau de l'hôte et perturbe son fonctionnement. En effet, il va peu à peu remplacer la conscience du sujet par celle d'une entité de manière à prendre le contrôle du corps de l'hôte et ainsi neutraliser de potentielles menaces.

Il est à noter que la masse de cette excroissance double toutes les deux heures. Le processus peut toutefois être accéléré ou ralenti selon la source d'énergie à laquelle a accès l'agent.

Enfin, il est possible de tuer cet agent pathogène en administrant dans le corps de l'hôte un bactériophage.

Histoire

Plusieurs milliers d'années avant la venue des Terriens sur Atlantis, les Wraiths mirent au point un agent pathogène destiné à modifier l'ADN d'un humain afin de s'en servir pour construire des vaisseaux.

En 2008, Michael expérimenta cet agent pathogène sur M2S-445 sur des cobayes humains, sans doute dans le but de se créer une nouvelle flotte.

Par la suite, lors de la destruction du complexe de Michael sur M2S-445, cet agent pathogène fut relâché dans l'air et contamina les membres de l'expédition Atlantis pris au piège dans les décombres de l'infrastructure, ainsi que les membres de l'équipe de sauvetage.

Quelques semaines après la mission de sauvetage sur M2S-445, le docteur Keller commença à subir les effet de l'agent pathogène. En effet, elle se réveilla au beau milieu de la nuit avec une substance gluante sur sa main, sans savoir ce qu'elle avait. Elle décida ensuite de passer un scanner, mais l'entité engendrée par l'agent la poussa inconsciemment à abandonner cette idée.

Plusieurs jours plus tard, lors de son sommeil, le processus s'accéléra et des excroissances sortirent du ventre du docteur Keller, cette dernière étant plongée dans un profond coma.

Keller fut alors placée en isolement et des tests furent pratiqués sur les vrilles, ce qui faillit causer le décès du docteur.

Les excroissances envahirent ensuite rapidement la salle d'isolement et commencèrent à s'infiltrer dans les murs de la cité en direction des conduits d'alimentation principaux d'Atlantis.

Le reste de l'expédition comprit alors rapidement comment le docteur Keller avait été infectée, et l'ensemble des personnes ayant exploré la base de Michael fut à son tour placée en quarantaine, y compris le colonel Carter au SGC.

Beckett parvint finalement à concevoir un remède et grâce au courage du colonel Sheppard, celui-ci put être administré au docteur Keller, tuant l'entité de l'agent pathogène et rendant l'organisme et les excroissances totalement inertes.


0.522 sec
Copyright © 1998-2017 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama