Stargate-Fusion.com : Stargate Universe, Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Worlds
Accueil ›› Stargate Atlantis ›› Encyclopédie ›› Technologies ›› Nanovirus
Apparitions
Épisode(s) Relié(s)
113 - Virus

Encyclopédie
Culture(s)
- Lantiens / Anciens

Planète(s)
- Lantia

Vaisseau(x)
- Atlantis

Nanovirus
Nanovirus
Informations générales

Culture : Anciens
Type : Arme bactériologique

Présentation

Description

Le nanovirus est une arme bactériologique létale à base de nanites mise au point par les Anciens lors de leur guerre contre les Wraiths. Il a été conçu dans un laboratoire de virologie situé sur la digue Est de la cité d'Atlantis, il y a 10 000 ans de cela.

Cette arme a accidentellement été libérée dans la cité en 2004 et a infecté une partie du personnel de l'expédition Atlantis avant d'être rendue totalement inerte par une impulsion électromagnétique.

Ce nanovirus est un précurseur de la technologie des Asurans, dont elle constitue l'évolution.

Fonctionnement

Ce virus est une arme dont l'utilisation est identique à celle des armes biologiques et chimiques. Sa période d'incubation est de seulement six heures, ce qui en fait un agent pathogène extrêmenent redoutable.

Il se transmet d'un individu à un autre par contact physique, et ne peut donc pas être propagé par la voie des airs.

Quelques heures après avoir été infectée, la victime est sujette à des hallucinations mettant en scène des créatures ressemblant fortement aux spectres projetés par les Wraiths. Ces visions sont dues à une action ciblée des nanites, qui sont programmées pour agir près du cortex visuel.

Six heures après l'infection, la victime subit une forte augmentation de son rythme cardiaque causée par la peur engendrée par les visions. Ces visions s'intensifient avec le temps, devenant de plus en plus terrifiantes. La victime décède ensuite d'une rupture d'anévrisme localisée près du cortex visuel.

Si ce virus est très efficace sur les humains, il est cependant non-létal pour les personnes disposant du gène ATA, comme les Anciens ou certains humains tels que John Sheppard ou Rodney McKay. Ces individus subissent néanmoins des visions pendant la période d'incubation, mais sans aller jusqu'à la rupture d'anévrisme fatale.

Bien que ce virus soit constitué de nanites, ces dernières se semblent pas avoir été programmées pour se répliquer.

Il n'existe aucun traitement médical permettant de lutter contre les effets de l'arme. En revanche, il est possible de définitivement neutraliser les nanites grâce à une impulsion électromagnétique.

Histoire

Il y a 10 000 ans, les Anciens, en mauvaise posture face aux Wraiths, décidèrent d'adopter une nouvelle stratégie afin de les combattre. En effet, au lieu d'augmenter la taille de leurs armes, ils allaient la réduire au maximum.

C'est ainsi qu'ils conçurent ce nanovirus destiné à détruire les Wraiths. Cependant, il s'avéra que cette arme était également efficace sur les humains. Les Anciens placèrent alors leur virus en stase dans un laboratoire de virologie sur la digue Est de la cité d'Atlantis.

En 2004, une gigantesque tempête s'abattît sur la cité et causa de nombreux dégâts matériels, notamment sur le laboratoire de virologie. Plusieurs tubes en verre furent brisés lors du déchaînement des éléments, relâchant alors le virus dans le laboratoire.

Quelques semaines après la tempête, le docteur McKay mena une équipe afin d'évaluer les dégâts sur la structure de la cité. Les docteurs Johnson et Wagner explorèrent alors les couloirs de la digue Est et tombèrent sur le laboratoire de virologie. En investiguant, ils se firent contaminer par le nanovirus.

Ils reprirent cependant leur mission et croisèrent le docteur Dumais qui, après un contact physique avec les deux scientifiques, fut à son tour contaminée par le virus. Une heure plus tard, celle-ci croisa la route des docteurs McKay et Hayes qui furent à leur tour contaminés.

Lorsque sa mission fut terminée, le docteur McKay en avertit le docteur Weir qui autorisa son équipe à revenir vers le coeur de la cité. Cependant, le docteur Zelenka fit remarquer que les docteurs Wagner et Johnson manquaient à l'appel. Ces derniers envoyèrent alors un message radio au reste de l'équipe en demandant du renfort au plus vite.

McKay et son équipe se précipiètent alors auprès des deux sientifiques mais il était trop tard, le virus ayant déjà tué le docteur Wagner. McKay tenta d'obtenir des explications de la part de Johnson, mais cette dernière était sous le choc et ne put répondre et elle fut tuée par le nanovirus quelques instants plus tard.

Le docteur Peterson, qui fut contaminé quelques heures après le docteur Dumais, commença à subir ses premières hallucinations. Il prit peur et décida de briser la quarantaine imposée par le docteur McKay en tentant de rejoindre les quartiers d'habitation de la cité.

Alors que le docteur McKay parcourait la base de données des Anciens afin d'en savoir plus sur le virus qui les menaçait, le docteur Dumais subit une nouvelle fois les effets du virus et succomba à une rupture d'anévrisme. Entre temps Hayes, et McKay commencèrent à expérimenter leurs premières hallucinations mais ils ne s'en inquiétèrent pas, pensant au départ à un simple coup de fatigue.

Le docteur Peterson atteignit alors les abords des quartiers habités de la cité, mais il fut intercepté par le major Sheppard et Teyla. Profitant d'un moment de déconcentration, Peterson bondit dans un téléporteur situé à proximité et se rendit au réfectoire. Le major parvint néanmoins à lui tirer dessus et le blessa très grièvement. Arrivé au réfectoire, le programme de quarantaine de la cité s'activa et isola automatiquement toutes les pièces d'Atlantis.

Quelques minutes plus tard, Hayes succomba à son tour, et le docteur McKay se prépara à affronter sonn destin. Cependant, le moment fatidique ne se produisit pas, et McKay et Beckett décidèrent de pousser davantage leurs recherches sur la véritable nature de ce virus.

Par la suite, suivant les instructions de McKay, Sheppard tenta de provoquer une impulsion électromagnétique grâce à un générateur situé dans le laboratoire du scientidique canadien. Cette tentative échoua ce qui poussa le major à faire exploser un générateur à naquadah dans l'atmosphère de la planète afin de créer une impulsion à grande échelle. Cette dernière fut un succès et le nanovirus fut totalement neutralisé.


0.024 sec
Copyright © 1998-2017 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama