Stargate-Fusion.com : Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Universe, Stargate Worlds
Accueil ›› Stargate Atlantis ›› Encyclopédie ›› Vaisseaux & véhicules ›› Station spatiale d'Herick et Jamus
Apparitions
Épisode(s) Relié(s)
316 - Âmes en détresse

Encyclopédie
Personnage(s)
- Herick
- Jamus

Technologies(x)
- Module de stockage

Station spatiale d'Herick et Jamus
Station spatiale d'Herick et Jamus
Informations générales

Culture : Peuple d'Herick et Jamus
Type : Station spatiale

Présentation

Description

Cette station spatiale fut construite il y a plusieurs centaines, voire milliers d'années par le peuple d'Herick et Jamus dans le but de préserver les derniers survivants de leur monde au sein d'un dispositif de stockage wraith amélioré.

Bâtie à l'intérieur d'une lune astéroïde autrefois située en orbite basse d'un monde la galaxie de Pégase, elle fut découverte par le lieutenant-colonel Sheppard et son équipe au cours de l'année 2007.

Néanmoins, suite à l'arrivée des membres de l'expédition Atlantis et au suicide d'Herick, cette station spatiale fut entièrement pulvérisée lors de l'entrée de la lune astéroïde dans l'atmosphère de la planète d'Herick et Jamus.

Caractéristiques techniques

D'une longueur de plusieurs centaines de mètres, cette station spatiale bâtie à l'intérieur d'une petite lune astéroïde se composait de plusieurs compartiments, dont une salle de contrôle et une sale destinée au stockage des modules de stockage.

Réparties sur plusieurs niveaux et reliés entre eux par une série de portes et de cloisons étanches, cette base lunaire pouvait également être fermée hermétiquement et entièrement pressurisée, et abritait une base d'arrimage capable d'accueillir deux navettes de transport.

Cette station était alimentée par un réacteur nucléaire, capable de fournir l'énergie nécessaire à l'alimentation d'un module de stockage pendant plusieurs siècles, et pouvait être relayés par un générateur de secours en cas de panne de ce dernier.

Néanmoins, la plupart des installations présentes dans cette base semblaient désuètes et possédaient une technologie comparable à celle de la Terre dans les années 1960, les seules de traces de modernité étant la pesanteur artificielle et le dispositif de stockage wraith amélioré.

A noter que la plupart des compartiments abritaient de nombreux conteneurs remplis de ravitaillement, suggérant que plusieurs membres d'équipage pouvaient survivre pendant un long moment dans cette structure sans avoir besoin de rejoindre la planète pour se ravitailler en nourriture.

Principales salles

Salle de contrôle

Située entre les deux bases d'arrimage au centre de la structure, cette salle de contrôle permettait entre autres de réguler la répartition d'énergie au sein de la station spatiale, d'ouvrir ou fermer les portes du hangar ou encore de contrôler les équipements de vie.

Malgré la présence de multiples consoles utilisant un système informatique rudimentaire, cette salle, comme le signala le colonel Sheppard, ne contrôlait que peu de choses sur la station, les cloisons étanches ne pouvant être fermées que manuellement.

Salle du module de stockage

Située à quelques compartiments de la salle de contrôle, cette pièce était destinée à accueillir les deux modules de stockage wraith améliorés, pouvant abriter chacun d'entre eux plus de mille personnes sous forme de combinaisons énergétiques.

Cependant, seul un des deux modules de stockage put être transporté à bord de la station spatiale, le lancement de la première navette ayant provoqué de terribles manifestations parmi la population. Le module fut relié à une source d'énergie spécifique à l'aide d'un câble et entreposé sur une plate-forme prévue à cet effet.

C'est dans cette salle que Jamus s'enferma avec Teyla dans le but de forcer le lieutenant-colonel Sheppard à sauver le module de stockage et les dernier survivant de son peuple stocké à l'intérieur de celui-ci.

Hangar

Cette station spatiale était équipée d'un immense hangar fermé par des portes étanches et possédait deux bases d'arrimage capables d'accueillir les deux navettes destinées à l'acheminement des modules de stockage jusqu'à la base lunaire.

Toutefois, un Jumper lantien était également capable de s'arrimer à cette station via ce sas, permettant aux membres de l'expédition d'explorer cette dernière.

Néanmoins, au moment où Herick alluma les moteurs de la navette pour se suicider, le souffle de l'explosion détruisit les portes du hangar, dépressurisant du même coup une grande partie de la station spatiale.

Histoire

Cette station spatiale fut construite il y a plusieurs centaines, voire milliers d'années avant l'arrivée de l'expédition Atlantis dans la galaxie de Pégase par un peuple composé d'êtres humains possédant un niveau technologique comparable à celui de la Terre dans les années 1960. En effet, craignant le retour imminent des Wraiths sur leur planète, les habitants de ce monde décidèrent de créer un refuge pour sauver une partie de la population et ainsi préserver leur civilisation d'une destruction totale. Ils bâtirent alors cette station spatiale à l'intérieur d'une petite lune située en orbite basse de leur monde d'origine, ainsi des navettes permettant de faire des aller-retours entre cette dernière et à la surface.

Cependant, alors que les habitants de ce monde épuisèrent les ressources de cinq générations pour construire cette base lunaire, deux scientifiques dénommés Herick et Jamus mirent au point des modules de stockage permettant de conserver quasi-indéfiniment des personnes sous forme de fichiers énergétiques relativement stables. Les deux scientifiques acheminèrent jusqu'à cette dernière un premier module de stockage contenant plus qu'un millier de personne et installèrent celui-ci dans une salle conçue pour alimenter l'appareil en énergie. Toutefois, au moment où Herick se téléporta dans le dispositif, Jamus attendit l'arrivée de la seconde navette, abritant notamment les principaux dirigeants de leur monde.

Néanmoins, le lancement de la première navette ayant été remarqué par la population, des émeutes éclatèrent à la surface de la planète, empêchant par la même occasion les autres personnes désignées à atteindre le dispositif de stockage. Après avoir attendu une journée, Jamus fut témoin de l'arrivée de plusieurs Darts wraiths par la porte des étoiles et la deuxième navette ne fut jamais lancée par peur d'attirer ces derniers jusqu'à la station spatiale. Alors que le vieux scientifique se téléporta à son tour dans le module de stockage, les habitants se défendirent cotre les vaisseaux wraiths à l'aide de leurs armes atomiques jusqu'à ce qu'il se reste aucun survivant à la surface de ce monde.

Plusieurs siècles plus tard, en l'an 2007, les membres de l'équipe du lieutenant-colonel Sheppard découvrirent l'existence de cette station spatiale au cours de leur exploration de la planète d'Herick et Jamus et s'arrimèrent à cette dernière à l'aide d'un Jumper. Toutefois, bien que le lieutenant-colonel Sheppard et le docteur McKay commencèrent à parcourir la structure, l'officier militaire fit remarquer que la technologie de la station semblait désuète et suggéra l'envoi d'une équipe de scientifique pour continuer l'exploration. Néanmoins, arrivé dans la salle de contrôle, le docteur McKay rétablit l'alimentation et les équipements de vie, permettant au dispositif de stockage réintégrer automatiquement Herick au sein de la base lunaire.

Quelques minutes plus tard, lorsque les membres de l'équipe Atlantis prévinrent le docteur Weir de leur découverte, Herick finit par réveiller et apprit à ces derniers que cette station était en réalité un refuge pour les derniers survivants de son peuple. Toutefois, apprenant que la seconde navette, qui devait transporter sa femme et son fils, n'était jamais arrivée à la station spatiale, celui-ci se précipita dans la salle des modules de stockage pour réanimer Jamus et ainsi obtenir des explications de sa part. Bien que le vieux scientifique tenta de convaincre Herick que le lancement de la deuxième navette aurait révéler l'existence de la station aux Wraiths, celui-ci finit par quitter la salle des modules en prétendant vouloir terminer sa mission.

Cependant, fou de chagrin, Herick parcourut la station spatiale et ouvrit l'ensemble des compartiments avant d'allumer les moteurs de la navette dans le but de se suicider. Le souffle de l'explosion détruisit alors les portes du hangar et dé-pressurisa presque entièrement la station, provoquant par la même occasion un décrochage orbital de la petite lune qui se dirigea vers la surface de la planète. Au cours de cet événement, le Jumper fut projeté à l'extérieur de la base et les membres de l'équipe se retrouvèrent séparés dans différents compartiments de la station. Toutefois, le colonel Sheppard et Ronon réussirent à fermer suffisamment de cloisons étanches pour pouvoir survivre jusqu'à l'arrivée des secours.

Néanmoins, alors qu'un débris de la navette provoqua la dépressurisation de la salle de contrôle, le docteur Weir contacta le lieutenant-colonel Sheppard pour connaître les raisons de son retard et celui-ci lui fit part de l'urgence de la situation. Une équipe de secours, composée entre autres du major Lorne et du docteur Beckett, traversa la porte des étoiles à bord d'un Jumper et s'arrima à la station spatiale sur le point de brûler dans l'atmosphère de la planète. L'équipe de secours convertit l'occulteur du Jumper en bouclier et étendirent celui-ci à l'intérieur de la structure pour rétablir l'étanchéité.

Toutefois, bien que le major Lorne soit parvenu à repressuriser la station en scellant une des portes endommagées par le souffle de l'explosion, Jamus, souhaitant à tout prix sauver son peuple, vola l'arme de poing de Teyla, et prit en otage cette dernière dans la salle du module de stockage. Le colonel Sheppard essaya alors de négocier avec Jamus la libération de Teyla, mais devant le refus du scientifique, il commença à découper la porte de la salle de stockage à l'aide d'un chalumeau. Néanmoins, au moment où Jamus accepta de la libérer, celui-ci se téléporta avec Teyla à l'intérieur du module de stockage afin d'obliger l'équipe à sauver le dispositif.

Ne parvenant pas à déterminer la combinaison énergétique de Teyla au sein de l'appareil de stockage, le colonel Sheppard ordonna à McKay d'acheminer celui-ci jusqu'à la navette et ainsi obtenir une source d'énergie compatible avec le dispositif. Alors que les membres de l'équipe quittèrent la station spatiale à bord du Jumper, Sheppard se mit aux commandes de la navette et se familiarisa avec les instruments de bord. Néanmoins, la manœuvre de séparation refusant de s'effectuer, le colonel fut contraint de demeurer à l'intérieur de la lune jusqu'à son entrée dans l'atmosphère.

Quelques instants plus tard, la station spatiale fut entièrement pulvérisée au moment où la lune se disloqua lors de son entrée dans l'atmosphère, propulsant du même coup la navette pilotée par le lieutenant-colonel Sheppard.


0.019 sec
Copyright © 1998-2019 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama