Stargate-Fusion.com : Stargate Universe, Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Worlds
Accueil ›› Stargate Atlantis ›› Encyclopédie ›› Vaisseaux & véhicules ›› Cité du Seigneur protecteur
Cité du Seigneur protecteur
Cité du Seigneur protecteur
Informations générales

Culture : Lantiens
Type : Cité-vaisseau

Présentation

Description

Construite par les Anciens il y a plusieurs milliers, voire millions d'années, cette ancienne cité lantienne, dont le nom demeure inconnu, est quasiment identique à Atlantis et possède par conséquent les mêmes dimensions que cette dernière.

Surnommée la « Tour » par les habitants de ce monde, cette cité fut presque entièrement détruite par les Wraiths et fut peu à peu ensevelie au cours des millénaires sous plusieurs mètres de terre, si bien que seule la tour de contrôle demeure visible à la surface.

Située au cœur d'une vallée verdoyante à la surface d'une planète habitable de la galaxie de Pégase, elle devint au fil des générations la résidence d'une famille d'aristocrates, et plus particulièrement celle du Seigneur protecteur, un souverain possédant le gène ATA et par conséquent capable de contrôler le fauteuil de contrôle des Anciens et les drones.

Certaines salles de cette antique cité furent réaménagées par les membres de la Cour du Seigneur protecteur tandis que d'autres furent complètement laissées à l'abandon. Ainsi, les parties souterraines appelées les « catacombes » par les habitants furent inutilisées par ces derniers et furent réputées pour être des endroits sombres, humides et terrifiants.

Principales salles

Salle d'embarquement

Aménagée en salle du trône, la salle d'embarquement de cette cité ressemble fortement à celle de la cité d'Atlantis. La seule différence est que le fauteuil de contrôle des Anciens fut installé à la place de la porte des étoiles au centre de la pièce.

C'est donc dans cette salle que le Seigneur protecteur utilise le fauteuil de contrôle, et donc les drones, qui détruisent les vaisseaux wraiths. Néanmoins, le souverain démontre parfois son pouvoir auprès de son peuple en tirant quelques drones pour maintenir l'ordre au sein des villages entourant la Tour et éviter toute rébellion de la part des habitants.

Diverses décorations médiévales telles que des blasons, des armures ou encore du mobilier en bois noble ornent cette gigantesque pièce qui sert également lieu de festivités lors des dîners royaux à la Cour du Seigneur protecteur.

Salle de contrôle

Située près de la salle d'embarquement, la salle de contrôle de cette cité fut reconvertie en tribune pour les audiences royales. Les consoles principales de cette pièce furent recouvertes de tissus rouges et la plupart des systèmes de contrôle semblent fonctionner en mode automatique.

Appartements d'Otho

En tant que chambellan du Seigneur protecteur, Otho possédait des appartements privés installés au sein d'une petite pièce à l'intérieur de la Tour.

Ils sont composés notamment d'un bureau et plusieurs étagères remplies de vieux parchemins, permettant de retracer la généalogie de la famille royale sur une vingtaine de générations.

Quartiers des invités

Des quartiers personnels furent aménagés dans certaines pièces de la Tour pour accueillir les éventuels invités du Seigneur protecteur et de sa Cour.

Éclairés par des chandeliers, ces quartiers se composent d'un grand lit recouvert de cousins, de plusieurs tables en bois noble, et sont entourés par d'immenses rideaux de soie de couleur rouge.

Prison

Cette cellule de prisonniers fut installée à l'intérieur d'une grande pièce inoccupée de la Tour. Elle est fermée par de lourdes grilles en fer et est surveillée par au moins deux officiers supérieurs au service du Seigneur protecteur.

Un divan et plusieurs fauteuils sont disposés dans la pièce pour le confort des personnes retenues prisonnières par le souverain de la Tour.

Hangar à Jumper

Situé dans la partie supérieure de la Tour, le hangar à Jumper semble être identique à celui d'Atlantis et abrite plusieurs dizaines de petits vaisseaux lantiens.

Toutefois, n'ayant aucune connaissance dans le pilotage de ces vaisseaux, les Jumper furent recouverts de grandes toiles de tissu poussiéreux par les habitants de la Tour et complètement laissés à l'abandon.

Salle de contrôle auxiliaire

Cette salle, quasiment identique à celle présente sur Atlantis, est située dans la partie souterraine de l'ancienne cité lantienne.

Plusieurs consoles et représentations schématiques de la cité sont réparties tout autour de la pièce, permettant à son utilisateur d'avoir une vision globale des systèmes de la cité.

Stock de drones

Également située dans la partie souterraine de la cité, cette immense pièce abrite plusieurs dizaines, voire centaines de drones inactifs répartis sur plusieurs niveaux dans des sortes d'alvéoles.

Histoire

Il y a plusieurs milliers d'années, cette cité similaire à Atlantis aurait atterri, ou aurait été construite, par les Lantiens à la surface d'un monde habitable de la galaxie de Pégase. Toutefois, bien que les Lantiens avaient appris à leurs descendants à utiliser le fauteuil de contrôle et à tirer des drones, cette cité fut abandonnée par ses créateurs au cours de la guerre contre les Wraiths, probablement à la suite d'une attaque de la part de ces derniers. Ainsi, au fil des siècles, la plupart des tours s'effondrèrent les unes après les autres, si bien que seule la tour de contrôle demeura visible à la surface, la végétation ayant finit par recouvrir les autres parties de l'ancienne cité lantienne.

Néanmoins, au cours des millénaires, une famille de nobles possédant le gène des Anciens se sépara de la population locale et s'installa au sein de la « Tour », la dernière partie habitable de la cité. Elle s'entoura alors d'autres nobles pour former une Cour et établit un système féodal dans lequel le patriarche de la famille, en possession du gène ATA, fut désigné comme étant le Seigneur protecteur de la planète. Ce souverain fut alors chargé d'utiliser le fauteuil pour contrôler les drones et ainsi repousser les attaques des Wraiths à l'aide de ces armes.

Toutefois, bien que les Seigneurs protecteurs successifs parvinrent à utiliser le fauteuil de contrôle, les drones et les systèmes de surveillance holographique, les autres systèmes de la cité continuèrent de fonctionner de mode automatique et furent alimentés par un unique E2PZ. Les parties souterraines de la cité, surnommées les « catacombes » par les habitants de ce monde, furent régulièrement assujetties aux tremblements de terre et aux effondrements, tuant parfois certaines personnes qui avaient osé s'aventurer au sein de cette dernière.

Plusieurs siècles plus tard, en l'an 2005, lors de l'exploration de la planète du Seigneur protecteur par les membres de l'équipe du lieutenant-colonel Sheppard, ces derniers furent stupéfaits de découvrir une tour semblable à la flèche centrale de la cité d'Atlantis à la surface de cette planète. Alors que Sheppard, Teyla et Ronon demandaient à rencontrer le Seigneur protecteur, le docteur McKay effectua des analyses en scannant les alentours de la Tour et détermina que cette dernière faisait partie d'une structure beaucoup plus importante, en grande partie souterraine, et comparable à la taille d'Atlantis.

Quelque temps plus tard, alors que Otho, le chambellan du Seigneur protecteur, avait découvert que le gène ATA du lieutenant-colonel était plus fort que celui porté par la famille royale, celui-ci décida d'emmener le militaire terrien à l'intérieur de la Tour. Néanmoins, devant le refus de l'équipe de déposer leurs armes devant les soldats de la famille royale, le Seigneur protecteur fit une démonstration de puissance en tirant un drone en plein cœur du village d'Eldred.

Peu de temps après, le colonel Sheppard rencontra le souverain de ce monde, et sa famille, au sein de la salle d'embarquement de l'ancienne cité lantienne, reconvertie en salle du trône. Toutefois, après avoir été convié à dîner en présence du souverain, il fut alors surpris de découvrir que le Seigneur protecteur était mourant et que ce dernier espérait que le militaire terrien devienne le nouveau souverain de la Tour en épousant sa fille appelée Mara, son gène ATA très fort étant la clé de la pérennité de la famille royale. Bien que Sheppard avait demandé l'aide du docteur Beckett pour ausculter le Seigneur protecteur, celui-ci proposa finalement à Otho d'échanger la technologie de génothérapie en échange de drones, et ainsi, à l'avenir, d'affranchir son peuple de la souveraineté des Seigneurs protecteurs.

Entre-temps, le docteur McKay, accompagné de Baldric, descendit dans les parties souterraines de l'ancienne cité lantienne et constata que cette dernière possédait un stock important de drones dans ses réserves. Toutefois, un tremblement de terre provoqua l'effondrement d'une galerie et bloqua le scientifique terrien et son guide à l'intérieur de la structure. Bien que McKay tentait de rétablir les communications internes de la cité, celui-ci ne parvint pas à réactiver ce système et décida de percer une ouverture dans un plafond avec un drone.

Pendant ce temps, suite à la mort du Seigneur protecteur, Otho conseilla au colonel Sheppard et au docteur Beckett de partir au plus vite de la Tour avant que Tavius, le fils du souverain, n'accède au fauteuil de contrôle et ne devienne le nouveau souverain. Cependant, Otho utilisa la génothérapie sur lui-même et s'autoproclama Seigneur protecteur. Il fit alors arrêter Tavius et les deux membres de l'équipe Atlantis avant que ces derniers n'aient pu s'enfuir.

Devenu le nouveau souverain de la Tour, Otho décida de détruire le village d'Eldred en utilisant les drones pour punir ses habitants de leur rébellion contre les soldats au service de la seigneurie. Néanmoins, au moment où celui-ci activa le fauteuil de contrôle pour lancer une salve de drones, Sheppard ordonna à McKay d'allumer le moteur stellaire de la cité afin d'épuiser complètement l'E2PZ alimentant la Tour en énergie et de désactiver le fauteuil de contrôle. Une fois le générateur lantien déchargé, Otho fut incapable de contrôler les drones et trouva la mort en tentant de tuer Sheppard à l'aide d'une lame empoisonnée.

Suite à ces événements, le membres de l'expédition Atlantis parvinrent à récupérer un stock de drones et plusieurs Jumper en échange de médicaments, d'un code d'identification en cas d'attaque de la part des Wraiths, ainsi qu'une aide dans la gestion de la cité.


0.053 sec
Copyright © 1998-2018 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama