Stargate-Fusion.com : Stargate Universe, Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Worlds
Accueil ›› Stargate Atlantis ›› Encyclopédie ›› Vaisseaux & véhicules ›› Orion (Hippaforalkus)
Orion (Hippaforalkus)
Orion (Hippaforalkus)
Informations générales

Culture : Lantiens
Type : Croiseur de combat

Présentation

Description

L'Hippaforalkus, rebaptisé plus tard Orion par le lieutenant-colonel Sheppard, est un vaisseau de classe Aurore appartenant autrefois à la flotte lantienne.

Probablement construit durant la guerre contre les Wraiths, ce vaisseau fut découvert 10 000 ans plus tard par les habitants de la planète Taranis avant d'être utilisé temporairement par les membres de l'expédition Atlantis.

Ce croiseur de combat fut finalement entièrement détruit en l'an 2006 en bordure de la galaxie de Pégase lors d'une bataille contre deux vaisseaux-ruches wraiths qui se dirigeaient vers la Terre.

À noter que le nom de ce vaisseau « Hippaforalkus » fait référence à un célèbre général lantien ayant vécu il y a plus de 10 000 ans, probablement lors de la guerre contre les Wraiths.

Histoire

Il y a plus de 10 000 ans avant l'arrivée des membres de l'expédition Atlantis dans la galaxie de Pégase, l'Hippaforalkus fut sollicité dans la guerre contre les Wraiths et fut probablement chargé de défendre la cité contre les invasions ennemies. Toutefois, au cours d'un combat contre les Wraiths, le croiseur Ancien fut sérieusement endommagé et pratiquement à court d'énergie, obligeant l'équipage à se poser à l'intérieur d'un hangar souterrain sur la planète Taranis afin de subir des réparations. Néanmoins, le vaisseau ne fut jamais complètement réparé, et demeura à l'abandon pendant plusieurs milliers d'années après le départ des Anciens.

Plusieurs siècles plus tard, les habitants de Taranis découvrirent l'avant-poste lantien, son hangar, ainsi que le vaisseau de guerre entreposé à l'intérieur de ce dernier en explorant un tunnel passant sous leur village. Toutefois, n'ayant que très peu de connaissances au sujet de la technologie lantienne, les scientifiques taranians furent incapables de réparer le vaisseau et ne parvinrent qu'à activer certains systèmes secondaires de l'appareil.

Quelque temps plus en tard, en l'an 2006, lorsque les Taranians prirent contact avec les membres de l'expédition Atlantis afin de les aider à réparer le générateur de bouclier de l'avant-poste lantien, le chancelier Lycus décida de faire visiter les installations au lieutenant-colonel Sheppard et à son équipe. Il les conduisit alors au sein du hangar de l'Hippaforalkus en espérant que les Terriens pourraient également les aider à rendre de nouveau opérationnel le vaisseau lantien. Après avoir prévenu le docteur Weir de cette découverte, cette dernière décida de se rendre en personne sur Taranis dans le but de rencontrer le chancelier Lycus et négocier l'utilisation du vaisseau de guerre lantien.

Cependant, suite à la découverte de l'éruption imminente d'un super-volcan sur Taranis par le docteur McKay, le chancelier Lycus ordonna l'évacuation de son peuple sur Atlantis par la porte des étoiles et se résigna à abandonner l'avant-poste et le vaisseau de guerre lantien. Néanmoins, peu de temps après la destruction de la porte des étoiles de Taranis, le lieutenant-colonel Sheppard suggéra au docteur McKay de réparer les moteurs de l'Hippaforalkus pour évacuer les derniers habitants de ce monde avant l'éruption cataclysmique.

Ainsi, le docteur McKay parvint à rétablir l'alimentation générale du vaisseau lantien et découvrit que le nom de ce dernier faisait référence à un célèbre général lantien. Néanmoins, après avoir rebaptisé ce vaisseau « Orion », le colonel Sheppard prévint le colonel Caldwell, à bord du Dédale, qu'il comptait embarquer les derniers Taranians à bord du vaisseau lantien. Les membres de l'équipe Atlantis aidèrent alors les réfugiés taranians à rejoindre le hangar du vaisseau lantien et à embarquer à bord de ce dernier.

Plusieurs heures plus tard, bien que le docteur McKay tentait de réparer les moteurs subluminiques de l'Orion, celui-ci constata qu'une coulée de lave avait recouvert les portes du hangar dans lequel le vaisseau lantien se trouvait et que, par conséquent, celui-ci ne pouvait plus sortir de l'avant-poste. C'est alors que le scientifique eut l'idée de dériver l'énergie auxiliaire vers le système d'hypernavigation pour ouvrir une fenêtre d'hyperespace pendant une fraction de seconde au moment de l'éruption cataclysmique du super-volcan. Il régla alors les boucliers et les amortisseurs inertiels du vaisseau lantien au maximum et calcula que ces derniers seraient capables de résister pendant 4,1 secondes lors de l'explosion.

Ainsi, lorsque le volcan entra en éruption, le hangar lantien fut désintégré et l'Orion fut projeté à plusieurs centaines de mètres dans les airs en même temps que le magma et la vapeur. Le docteur McKay activa alors le système d'hypernavigation avant que les boucliers ne cèdent, envoyant instantanément le vaisseau de guerre lantien en orbite de Taranis.

Plus tard, le chancelier Lycus autorisa les membres de l'expédition Atlantis à utiliser le vaisseau de guerre lantien en échange de l'aide apportée à l'installation de son peuple sur un nouveau monde de la galaxie de Pégase. Le docteur McKay retourna par la suite à bord de l'Orion en compagnie d'une équipe de techniciens pour l'aider à remettre en marche les moteurs subluminiques du vaisseau, permettant à celui-ci de rejoindre l'orbite de Lantia.

Trois semaines après ces événements, l'Orion fut sollicité en même temps que le Dédale pour défendre la cité d'Atlantis lors de l'arrivée d'un vaisseau-ruche en orbite de Lantia. Toutefois, malgré les réparations effectuées par le docteur McKay, l'Orion était encore incapable de lancer une salve de drones et fut placé hors de portée des capteurs du vaisseau ennemi par le lieutenant-colonel Sheppard. Néanmoins, lorsque le vaisseau-ruche fut identifié comme étant celui de Michael, Sheppard confia le commandement du vaisseau lantien au major Lorne et lui ordonna de rester hors de portée du vaisseau wraith.

Cependant, suite à la trahison de Michael et ses congénères, le docteur Weir ordonna le retour de l'Orion en orbite de Lantia peu de temps après avoir découvert que les Wraiths avaient pu télécharger des dossiers informatiques concernant la mission Aurore et la localisation de la Terre. Ainsi, lorsque le docteur Zelenka parvint à déterminer que les deux vaisseaux-ruches se dirigeant vers la Terre devaient effectuer une pause hyperspatiale de 15 heures en bordure de la galaxie de Pégase, le docteur Weir ordonna au Dédale et à l'Orion, commandé par le major Lorne, de mettre le cap sur ces coordonnées pour tenter d'intercepter les vaisseaux ennemis.

Quatorze heures plus tard, l'Orion sortit de l'hyperespace quelques minutes seulement après le Dédale, qui affrontait la ruche de Michael, et tomba sous le feu du second vaisseau-ruche. Pris en plein cœur d'une bataille spatiale, le docteur Zelenka fut contraint de transférer l'alimentation des boucliers au système d'armement pour envoyer une salve de drones vers le vaisseau ennemi. Bien qu'une immense vague de Darts se dirigea vers le vaisseau de guerre lantien, celui-ci déploya plusieurs centaines de drones qui détruisirent entièrement le vaisseau-ruche wraith.

Toutefois, au même moment, la ruche de Michael reporta une partie de ses tirs sur l'Orion, alors sans boucliers, et lui infligea de sérieux dégâts. Alors que de multiples explosions secondaires retentissaient à bord du vaisseau lantien, le docteur Zelenka prévint le major Lorne qu'ils avaient épuisé toute l'énergie disponible du vaisseau dès la première salve et recommanda d'abandonner celui-ci au plus vite. Après avoir informé le colonel Caldwell de la situation, les membres de l'équipage terrien à bord de l'Orion furent téléportés sur le Dédale et le vaisseau lantien s'éteignit quelques instants plus tard dans une gigantesque explosion.


0.019 sec
Copyright © 1998-2017 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama