Charte       Aide       Recherche       Membres       Calendrier

Bookmark and Share Abonnez-vous à SGF Suivez SGF sur Twitter Rejoignez-nous sur Facebook

  Reply to this topicStart new topicStart Poll

> (à corriger) Croiseur wraith, Vaisseaux SGA
post Jeudi 16 Mai 2019 19h26
| Message #1


Lieutenant Général

Group Icon

Groupe : Rédacteurs
Messages : 2122
Membre n° 20025
Inscrit : 02/12/2012
Actif : Hier à 19h55

Pays: France
Sexe: Masculin



Croiseur wraith

user posted image

Culture : Wraith
Type : Croiseur de combat

Description

Ces croiseurs de combat, très rapides en espace conventionnel et particulièrement maniables, sont utilisés par les Wraiths comme vaisseaux d'escorte et de reconnaissance, en complément de leurs vaisseaux-ruches.

Ce modèle de vaisseau fut rencontré pour la première fois en 2004 par les membres de l'expédition Atlantis lors du second siège de la cité d'Atlantis. Ces derniers furent par la suite régulièrement confrontés à ces appareils lors de leur lutte contre les Wraiths.

Équipes de puissants canons énergétiques et d'une coque auto-régénératrice, ces vaisseaux en grande partie organique peuvent être de redoutables adversaires en combat spatial rapproché pour un vaisseau terrien BC-304 ou un croiseur de classe Aurore lantien.

Caractéristiques techniques

Structure

De forme relativement triangulaire, les croiseurs wraiths sont composés d'une structure principale effilée avec un nez allongé et des lignes extérieures recourbées auquel s'ajoute des petites ailes, et trois extensions situées à l'arrière de l'appareil.

Beaucoup plus petit que les vaisseaux-ruches, ces vaisseaux arborant une coque de couleur bleutée possèdent une taille similaire à celle d'un BC-304 avec une longueur estimée à 600 mètres pour 354 mètres de large et 134 mètres de haut.

Toutefois, tout comme les vaisseaux-ruches, leur structure est en grande partie organique et leur coque possède ainsi des propriétés auto-régénératrice.

Intérieur

L'intérieur des croiseurs wraiths est composé essentiellement d'un enchevêtrement de couloirs sombres, froids et humides, leur donnant une atmosphère sinistre et terrifiante. Ces couloirs sont le plus souvent jonchés d'une fine couche de sable surmontée d'un légère brume de couleur blanche.

A l'instar des vaisseaux-ruches, ces vaisseaux sont essentiellement composés d'une passerelle de commandement, de deux hangars à Darts, ainsi que de chambres d'hibernations, de cocons, de cellules de prisonniers ou encore de laboratoires.

Armement/Défense

Canons énergétiques

Les croiseurs wraiths sont munis d'au moins deux puissants canons énergétiques pouvant tirer des rafales de rayons incandescents de couleur bleu similaires aux ceux des vaisseaux-ruches et des Darts.

Placés sous la proue de l'appareil, ces armes à énergie peuvent ainsi envoyer des tirs à intervalle régulier capable d'épuiser rapidement les boucliers asgards d'un BC-304 ou d'un croiseur lantien de classe Aurore.

Coque auto-régénératrice

Bien que dépourvus de boucliers énergétiques comparables à ceux des vaisseaux lantiens ou terriens, les croiseurs wraiths possèdent toutefois une coque très résistante aux tirs d'armes énergétiques, aux chaleurs extrêmes, ainsi qu'aux radiations.

Créée à partir d'un bio-polymère identique à un polysaccharide, mais auquel est mêlé un composé organeau-métallique, la coque des croiseurs reste néanmoins très vulnérable aux drones lancés par un croiseur de classe Aurore lantien, aux missiles tactiques mark VIII des BC-304 terriens, ou encore aux rayons à plasma asgards.

Toutefois, la coque des vaisseaux wraiths possède des propriétés auto-régénératrices impressionnantes, pouvant effacer la plupart des dégâts issus des batailles. Ainsi, lors des combats spatiaux, l'énergie peut être détournée d'autres systèmes non essentiels et transférée vers la coque organique afin d'augmenter sa capacité de régénération.

Néanmoins, la coque organique des croiseurs ne peut résister que temporairement aux radiations émises lors des voyages en hyperespace. Cette capacité de résistance restreinte contraint alors les appareils wraiths à effectuer des pauses hyperspatiales, rendant leurs déplacements à travers l'espace limités.

Code de brouillage

De plus, peu de temps après l'arrivée de l'expédition Atlantis dans la galaxie de Pégase, les Wraiths développèrent un système de contre-mesures pour empêcher toute téléportation de personnes ou d'objets, et notamment des ogives nucléaires, à destination ou à partir de leurs vaisseaux en s'entourant d'un champ électromagnétique.

Ainsi, ce système de contre-mesures fonctionne comme un brouillage qui empêche le téléporteur asgard de cibler des coordonnées précises à bord de leurs vaisseaux. Ce code fut diffusé à l'ensemble des vaisseaux de la flotte wraith, dont les croiseurs, avant le début de la guerre civile wraith afin de se prémunir des attaques terriennes.

Néanmoins, ces contre-mesures peuvent être désactivées grâce à un programme de décryptage, rendant à nouveau possible la téléportation vers les vaisseaux wraiths. De plus, ce système est l'un des premiers à être désactivé lorsque l'un de ces vaisseaux est gravement endommagé ou subit les effets gravitationnels d'un trou noir.

Autodestruction

Ces vaisseaux de guerre sont équipés dispositif d'autodestruction programmable permettant de détruire entièrement le croiseur dans une gigantesque explosion, ainsi que tout objet ou vaisseau se trouvant à proximité de ce dernier.

Ce système de sécurité peut être activé à l'aide d'un code détenu par le commandant du vaisseau à partir d'une console située dans la passerelle de commandement.

Propulsion

Moteurs subluminiques

Beaucoup plus maniable qu'un vaisseau-ruche, les croiseurs wraiths peuvent naviguer sur de courtes distances en espace conventionnel à l'aide d'une série de deux modules, abritant chacun deux réacteurs, placés sous le ventre à l'arrière de l'appareil.

Hyperpropulsion

Pour les trajets de longue distance, les croiseurs disposent d'un système d'hypernavigation et sont ainsi capable de voyager plus vite que la lumière en entrant et en sortant de l'hyperespace. Toutefois, ces vaisseaux ne possèdent qu'une hypernavigation interstellaire et ne peuvent donc pas traverser le vide immense séparant deux galaxies.

De plus, les radiations produites par l'hyperespace endommagent la structure organique des vaisseaux wraiths qui sont alors contraints d'effectuer fréquemment des pauses hyperspatiales dans l'espace conventionnel pour permettre à la coque de se régénérer. Ainsi, ces vaisseaux ne se déplacent qu'à une vitesse relativement limitée par succession de bonds et peut ainsi mettre plusieurs semaines pour aller d'un point à un autre de la galaxie de Pégase.

Le mode d'hypernavigation utilisé par les Wraiths exploite une fréquence subspatiale spécifique, différente de celle des modèles lantiens ou asgards. De ce fait, cette fréquence peut être directement ciblée par le dispositif Attero conçu par Janus qui va déstabiliser toutes les fenêtres hyperspatiales wraiths.

A noter que le générateur d'hyperpropulsion est situé au milieu des trois extensions à l'arrière de l'appareil et est donc relativement accessible aux missiles des vaisseaux terriens, ainsi qu'aux rayons tirés par les armes à plasma asgardes.

Autres systèmes

Interface neuronale

Placée sur la console de contrôle centrale sur le pont d'un croiseur, cette interface neuronale est utilisée par les Wraiths dans le but d'accéder et de contrôler l'ensemble des systèmes principaux du vaisseau, tels que la navigation, la propulsion et les communications.

Cette interface neuronale est constituée de deux poignées sur lesquelles les pilotes wraiths placent leurs mains qui n'a plus qu'accéder aux systèmes opérationnels par la pensée. Cependant, tout comme la plupart des autres vaisseaux wraiths, les commandes principales d'un croiseurs ne sont accessibles que par un Wraith, ou un humain en ayant l'ADN comme certains Athosiens.

Toutefois, ce dispositif de contrôle exige un niveau de concentration très élevé, ce qui ne pose aucun problème à un Wraith, mais rend son utilisation plus difficile pour un humain qui sera très vite épuisé.

Communications

Les croiseurs possèdent un système de communication subspatial capable d'émettre ou de recevoir des messages sur une très grande distance à travers l'espace. Ainsi, les messages s'affichent sur des écrans holographiques organiques ou se reflètent sur une sorte de brouillard.

De plus, les systèmes de communication d'un croiseur sont capables d'émettre des transmissions vidéos sous forme de programme informatique crypté. Néanmoins, ceux-ci peuvent également contenir des vers et des virus informatiques parfaitement dissimulés pouvant infecter les ordinateurs terriens.

Détecteurs

Bien qu'étant beaucoup moins performants que ceux des Terriens ou des Lantiens, les croiseurs sont équipés de détecteurs externes leur permettant de détecter d'autres vaisseaux ou encore de capter le signal de balise subspatial sur de très grandes distances à travers l'espace.

Salles principales

Passerelle de commandement

Véritable centre névralgique du vaisseau, la passerelle de commandement forme une salle relativement sombre située dans la partie avant de l'appareil dans laquelle est répartie diverses consoles et moniteurs. Étant dépourvue de verrière panoramique, les informations apparaissent au pilote à travers un écran central qui s'affiche toutes les données de navigation.

Toutefois, les principaux systèmes du vaisseau tels que la navigation, la propulsion et les communications ne peuvent être contrôlés que par une personne possédant de l'ADN de Wraith à l'aide d'une interface neuronale placée sur la console centrale.

A noter que deux autres consoles wraiths munies de moniteurs peuvent également être disposées au sein de cette pièce d'une importance stratégique majeure.

Hangars à Darts

Situés de chaque côté sous les ailes de l'appareil, les croiseurs disposent de hangars semblables à une caverne capables d'accueillir une trentaine de Darts. Ces hangars sont fermés hermétiquement par des portes coulissantes et abritent plusieurs plate-formes suspendues dans le vide sur lesquelles les chasseurs peuvent atterrir.

Ainsi, lors d'importantes sélections sur les mondes humains de la galaxie de Pégase ou lors d'un affrontement avec un vaisseau ennemi, un croiseur peut déployer très rapidement une vague composée de plusieurs dizaine de Darts, permettant par exemple de déployer des troupes au sol en un court laps de temps.

Cellules de prisonniers

Répartis au sein d'un croiseurs, ces cellules de détention sont utilisés lors de la capture de prisonniers importants au cours de sélections ou d'intrusions. Il s'agit de petites pièces fermées par une porte aux barreaux squelettique parfois recouverte d'une sorte de peaux grisâtres.

Le mécanisme d'ouverture des cellules est activé télépathiquement par les Wraiths et ne possède donc aucun bouton visible de l'extérieur. Cependant, l'ouverture peut être actionnée par l'envoi d'un projectile tel qu'un couteau de lancer sur un panneau de contrôle placé en face de la cellule.

Histoire

Il y a plus de 10 000 ans, lors de la guerre contre les Lantiens, de nombreux croiseurs wraiths furent déployés à travers de la galaxie de Pégase dans le but d'être utilisé comme vaisseau de reconnaissance et d'escorter leurs immenses vaisseaux-ruches à travers l'espace. Ainsi, un grand nombre de ses vaisseaux endommagèrent notamment un vaisseau de guerre commandé par le commandant Helia, appelé le Tria, et participèrent au siège de la cité d'Atlantis en orbite de Lantia. Toutefois, suite à la victoire des Wraiths, ces derniers posèrent leurs vaisseaux à la surface de nombreux mondes de la galaxie pour hiberner pendant plusieurs générations et attendre l'accroissement de leur réserve de nourriture.

Plusieurs siècles plus tard, en l'an 2005, lorsque les Wraiths découvrirent que la cité d'Atlantis était désormais vulnérable à la surface de l'océan de Lantia, ces dernières envoyèrent une flotte composée de trois vaisseaux-ruches et de neuf croiseurs pour prendre possession de la cité. Ainsi, plusieurs jours avant leur arrivée en orbite de Lantia, le major Sheppard et Teyla effectuèrent une mission de reconnaissance en orbite de la planète d'Orin et assistèrent de la sortie de l'hyperespace de la flotte de vaisseaux wraiths. Arrivés à proximité de ce monde, les vaisseaux wraiths lancèrent plusieurs centaines de Darts et réalisèrent une importante sélection à la surface de la planète.

Quelque temps plus tard, suite à la destruction du troisième et dernier vaisseau-ruche en orbite de Lantia, les Wraiths survivants à la bataille s'enfuirent en hyperespace à bord de leurs croiseurs avant que l'équipage du Dédale n'ait pu téléporter une ogive nucléaire au sein de ces derniers. Les croiseurs alertèrent alors leurs congénères de la récente victoire des Terriens et leur demandèrent des renforts pour lancer au plus vite une nouvelle offensive contre la cité d'Atlantis.

Ainsi, lorsqu'une flotte composée d'une douzaine de vaisseaux-ruches et de leurs escortes se dirigèrent vers la cité, l'équipage du Dédale tendirent une embuscade contre ces vaisseaux à proximité d'une planète située à 50 années-lumière de Lantia. Toutefois, après avoir détruit deux vaisseaux-ruches, les Wraiths commencèrent à mettre leurs vaisseaux en position d'attaque et ripostèrent intensément contre le vaisseau Terrien. Au cours de la bataille, un croiseur wraith s'approcha du Dédale par l'arrière pour tenter de l'aborder, mais le vaisseau terrien parvint à fuir le champ de bataille et mit le cap vers Atlantis.

Ainsi, quelques heures après cette embuscade, les vaisseaux-ruches et les croiseurs wraiths sortirent de l'hyperespace en orbite de Lantia et se mit en formation de combat au-dessus de la cité. Les Wraith bombardèrent alors le bouclier de la cité pendant plusieurs heures avant que les membres de l'expédition n'aient l'idée de simuler l'autodestruction d'Atlantis à l'aide d'une bombe nucléaire et d'un système d'occultation équipant les Jumpers. Une fois la cité dissimulée, les vaisseaux wraiths finirent par quitter l'orbite de Lantia et passèrent en hyperespace.

Quelques semaines plus tard, au cours d'une mission d'exploration sur Olésia, les membres de l'équipe du lieutenant-colonel Sheppard furent de nouveau confrontés à plusieurs croiseurs wraiths lorsque le Juge olésien passa un accord avec un commandant wraith. Ainsi, au moment où le lieutenant-colonel Sheppard tenta de convaincre Torrell de laisser son équipe composer une adresse pour s'échapper de l'île, un croiseur wraith se dirigea vers leur position et survola la zone de la porte des étoiles. Sheppard ordonna alors à McKay de détourner l'énergie restante du Jumper vers le système d'armement, permettant à l'équipe d'envoyer un drone qui endommagea sérieusement le croiseur ennemi.

Toutefois, le docteur Weir, accompagné du major Lorne et de son équipe, prévint le colonel Sheppard et son équipe de l'arrivée imminente de deux autres croiseurs près du Jumper endommagé. Après l'évacuation des prisonniers de l'île par la porte des étoiles, le major Lorne composa l'adresse d'Atlantis, permettant à l'équipe du lieutenant-colonel Sheppard de s'enfuir in extremis l'horizon des événements sous le feu d'un autre croiseur ennemi. Peu de temps après leur départ, les croiseurs wraiths finirent par s'éloigner de l'île et se dirigèrent vers la cité olésienne sous les yeux effrayés du Juge.

Quelque temps après tard, suite à la destruction d'un vaisseau de reconnaissance wraith près de l'Aurore, l'équipage du Dédale détecta l'arrivée imminente de deux croiseurs se dirigeant vers la position du croiseur lantien. Bien que le colonel Caldwell souhaitait détruire l'Aurore avant l'arrivée des vaisseaux ennemis, ces derniers sortirent de l'hyperespace avant qu'il n'ait pu exécuter son plan. Toutefois, le lieutenant-colonel Sheppard parvint à obtenir les codes d'autodestruction de l'Aurore avec l'aide du commandant du vaisseau lantien. Ainsi, les deux croiseurs wraiths furent pulvérisés au moment de l'explosion de l'Aurore avant d'avoir pu s'infiltrer à bord de ce dernier.

Peu de temps après la bataille d'Edowin, le docteur McKay suivit la trajectoire de deux croiseurs wraiths situés à un jour et demi de distance de Lantia grâce au détecteurs longues portée d'Atlantis. Bien que les croiseurs ne dirigeaient pas vers la cité, McKay parvint à capter un échange de rayonnements énergétiques courts et intenses entre les deux vaisseaux ennemis, suggérant que ces derniers ne tiraient mutuellement dessus.

Cependant, lorsque le Goa'uld du colonel Caldwell réécrivit les codes de sécurité d'Atlantis, les émetteurs de la cité commencèrent à envoyer un signal de détresse vers les deux croiseurs wraiths qui changèrent immédiatement de trajectoire. Ainsi, le docteur McKay fut contraint de rebrancher l'E2PZ et d'activer l'occulteur de la cité avant l'arrivée des deux vaisseaux en orbite de Lantia. Néanmoins, grâce un leurre composé d'un émetteur échoué sur une plage du continent de Lantia, les deux croiseurs ne repèrent pas la cité posée à la surface de l'océan et finirent par quitter l'orbite de Lantia.

Quelques mois plus tard, en l'an 2007, les membres de l'expédition Atlantis découvrirent un croiseur wraith immergé reposant au fond de l'océan de Lantia près de la plate-forme de forage des Anciens. Toutefois, lorsqu'ils réalisèrent que la reine, qui avait survécu à bord de ce vaisseau pendant plus de 10 000 ans, avait activé le dispositif d'autodestruction, le colonel Sheppard et le docteur McKay utilisèrent des combinaisons lantiennes pour se rendre à bord du croiseur et tenter de le désactiver. Néanmoins, ne parvenant pas à trouver le code de désamorçage, Teyla incita la reine à annuler l'autodestruction en lui faisant croire que son croiseur avait été réparer par les membres de l'expédition.

Plus tard, suite à la capture du lieutenant-colonel Sheppard par Larrin et plusieurs autres membres du peuple des Voyageurs, le militaire terrien modifia l'émetteur d'un croiseur de classe Aurore pour diffuser un message en morse à travers le subespace, ce qui eut pour conséquence d'attirer un croiseur wraith vers la position du vaisseau lantien. Ce croiseur ouvrit alors le feu dès sa sortie de l'hyperespace et les boucliers du croiseur lantien finirent par céder au bout de quelques tirs, permettant aux Wraiths de détruire la passerelle de commandement. Néanmoins, le colonel Sheppard parvint à atteindre le fauteuil de contrôle des Anciens et riposta à l'aide d'une salve de drones, anéantissant complètement le croiseur ennemi.

Quelque temps plus tard, en l'an 2008, après avoir enlevé Teyla Emmagan lors d'une embuscade sur P2S-181, Michael emprisonna cette dernière à bord de son croiseur et la conduisit vers un laboratoire secret situé sur une planète inhabitée de la galaxie de Pégase. Cependant, informé par Todd de la position de cet avant-poste, les membres de l'équipe Atlantis devancèrent Michael et ses hybrides, et ce dernier engagea son croiseur dans une bataille spatiale contre le Dédale. Bien que le colonel Caldwell et son équipage tentèrent d'immobiliser le croiseur wraith en détruisant ses moteurs, le vaisseau ennemi parvint à s'enfuir en hyperespace et à rejoindre un autre laboratoire secret situé sur une planète abandonnée de la galaxie de Pégase.

Plusieurs semaines plus tard, suite à la découverte d'un des avant-postes secrets de Michael sur M2S-445 par le colonel Sheppard et son équipe, ce dernier mit le cap sur ce monde à bord de son croiseur et déploya une vingtaine de Darts dans l'espoir de capturer les éventuels rescapés. Toutefois,bien que Michael tenta de prendre la fuite lors de l'arrivée du Dédale, l'équipage du vaisseau terrien parvint à l'immobiliser en endommageant son hypernavigateur. Néanmoins, au cours de la bataille spatiale, le vaisseau de Michael continua d'ouvrir le feu sur le Dédale et endommagea le vaisseau terrien lorsque celui-ci baissa temporairement ses boucliers pour téléporter le colonel Sheppard et Ronon à son bord.

Quelques minutes plus tard, le lieutenant-colonel Sheppard, le docteur McKay et Ronon infiltrèrent à bord du croiseur de Michael à l'aide d'un Jumper occulté au moment où Michael envoya ses Darts lutés contre les F-302 terriens. Une fois à bord du croiseur, la petite équipe retrouva Teyla sur le point d'accoucher enfermées dans une salle du vaisseau wraith. Néanmoins, Michael et ses hybrides ayant presque rétablit l'hypernavigation du croiseur, Sheppard et Ronon placèrent une charge de C-4 sur le générateur pour le détruire pendant que McKay aida Teyla à accoucher d'un petit garçon. Alors que les membres de l'équipe Atlantis utilisèrent un Dart pour s'échapper du croiseur wraith, le colonel Caldwell ordonna au major Marks de détruire entièrement le croiseur de Michael à l'aide des armes asgardes.

Quelque temps plus tard, lors des négociations sur la mise en application de la génothérapie du docteur Keller, le Dédale rejoignit le vaisseau-ruche de Todd, escorté par deux croiseurs wraiths, au sein d'une région spatiale isolée. Toutefois, lorsqu'une ruche rivale lança une attaque surprise sur l'un des complexes appartenant à l'Alliance de Todd, celui-ci ordonna à ces deux croiseurs de se rendre sur place pour défendre la planète. Cependant, lorsque ces derniers fut instantanément pulvérisés en tentant de franchir la fenêtre hyperspatiale, Todd accusa les membres de l'expédition Atlantis d'avoir activé le dispositif Attero et neutralisa l'équipage du Dédale afin de prendre possession du vaisseau terrien.

Fiches reliées

Épisodes

117 Derniers messages
120 Assiégés 2ème partie
201 Sous le feu de l'ennemi
205 Les condamnées
209 L'Aurore
213 Masse critique
218 Traitement de choc
318 Immersion
417 Infiltration wraith
418 Hybrides 1ère partie
419 Hybrides 2ème partie
501 La vie avant tout
510 Premier contact



"Un bon soldat gagne la victoire au combat, un bon stratège l'a remporte avant" - Sun Tzu
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top

Topic Options Reply to this topicStart new topicStart Poll

 



rss Version bas débit Time 0.0320 sec Sql 13 requêtes GZIP activé
Nous sommes le : Lundi 23 Septembre 2019 12h29