Charte       Aide       Recherche       Membres       Calendrier

Bookmark and Share Abonnez-vous à SGF Suivez SGF sur Twitter Rejoignez-nous sur Facebook

  Reply to this topicStart new topicStart Poll

> (à corriger) Tollana, Planètes SG-1
post Dimanche 28 Juillet 2019 10h44
| Message #1


Lieutenant Général

Group Icon

Groupe : Rédacteurs
Messages : 2203
Membre n° 20025
Inscrit : 02/12/2012
Actif : Hier à 20h16

Pays: France
Sexe: Masculin



Tollana

user posted image

Niveau technologique : Élevé
Niveau de menace : Bas
Culture(s) : Tollans
Coordonnées :
user posted image user posted image user posted image user posted image user posted image user posted image user posted image

Description

Tollana est une planète aux conditions de vie favorables de la Voie lactée possédant une porte des étoiles. Exploré pour la première fois au cours de l'année 2000 par les membres de l'équipe SG-1, ce monde autrefois inhabité fut colonisé par les Tollans, un peuple pacifique technologiquement très avancé devenu allié des Terriens au cours du programme porte des étoiles suite à la destruction de leur monde d'origine.

Une immense ville, constituée notamment de bâtiments à l'architecture moderne, fut construite au milieu d'une vallée densément boisée entourée par de hautes collines verdoyantes. Cette cité, probablement étendue sur plusieurs kilomètres, était également protégée par un système de défense planétaire composé d'un réseau d'au moins huit canons à ion capables de tirer de manière simultanée et de détruire un vaisseau-mère goa'uld en un seul tir.

Bien qu'étant situé à l'origine en dehors du réseau de portes des étoiles, les Tollans parvinrent à construire leur propre porte avec l'aide des Nox, et installèrent cette dernière au sein de la cité technologiquement avancée. De plus cette planète recèle de grandes quantités de trinium à sa surface, un élément indispensable à la technologie tollan, dont les appareils de dispersion moléculaire personnels.

Ce monde abritant une population de plusieurs millions de Tollans est gouverné de manière très stricte par un système gouvernementale appelé Curie et dirigé par le Haut chancelier Travell. Ce système gouvernemental inflexible refusa notamment tout partage de technologie avec des populations jugées comme moins avancées que la leur, plongeant le Tollans dans une relation isolationniste vis à vis des autres peuples de la Voie lactée.

Néanmoins, lors du retour d'Anubis parmi les seigneurs goa'ulds, celui-ci parvint à améliorer les boucliers de ses Ha'taks, rendant inefficace les canons à ion tollan. Ainsi, lorsque les Tollans refusèrent de céder aux exigences d'Anubis, par l'intermédiaire de son émissaire Tanith, en lui livrant des armes technologiquement avancées, ce dernier attaqua la planète depuis l'espace et annihila complètement la civilisation tollan.

A noter que vue depuis l'espace, la planète Tollana semble posséder un immense continent verdoyant, ainsi que de grandes étendues d'eau.

Histoire

Peu de temps avant la formation du programme porte des étoiles sur Terre, les Tollans colonisèrent cette planète inhabitée de la Voie lactée et dépourvue de porte des étoiles. En effet, suite à la destruction de Sarita, le décalage orbitale de Tollan engendra une série de cataclysmes naturels, tels que des séismes et de violentes éruptions volcaniques, rendant leur monde d'origine complètement inhabitable. Après avoir évacué leur peuple à bord de vaisseaux spatiaux, les Tollans commencèrent la construction de gigantesques villes technologiquement avancées à la surface de leur nouvelle planète d'accueil, baptisée Tollana, et reconstruisirent peu à peu leur civilisation.

Toutefois, alors qu'un groupe de Tollans, composé d'une vingtaine de Tollans, dont Omoc et Narim, se porta volontaire pour sceller la porte des étoiles de leur monde d'origine, celui-ci se retrouva bloqué sur cette planète volcanique avant d'être secouru par les membres de l'équipe SG-1. Ainsi, avec l'aide du personnel du SGC, les Tollans furent capables d'entrer en contact avec les Nox et trouvèrent temporairement refuge sur P3X-774. Les Nox aidèrent ainsi le groupe de Tollans à rejoindre Tollana et aidèrent ce peuple à bâtir une porte des étoiles à la surface de leur nouveau monde qui fut installée au sein de leur capitale.

Quelque temps plus tard, au cours de l'an 2000, lorsque le seigneur goa'uld Klorel fut poursuivi par deux vaisseaux-mères goa'ulds de classe Ha'tak appartenant à Heru'ur, celui-ci attira les deux appareils en orbite de Tollana à bord d'un planeur de la mort dans l'espoir que ces derniers soient détruits par les Tollans. Alors que Klorel effectua plusieurs manœuvres pour éviter les tirs des canons énergétiques ennemis, les Tollans prévint les vaisseaux-mères de s'éloigner de leur monde sous peine d'être détruit. Toutefois, n'ayant aucune réponse de leur part, les Tollans activèrent leur système de défense planétaire, et neuf canons à ion répartis à la surface de leur monde pulvérisèrent les deux vaisseaux goa'ulds.

Cependant, ayant été sévèrement touché au cours de la bataille spatiale par les vaisseaux ennemis, le planeur de Klorel finit à s'écraser à la surface de Tollana et son occupant, ainsi que son hôte, fut retrouvé par un groupe de Tollans dans un lieu isolé. Bien que Skaara demanda aux Tollans de l'aider à être libéré de l'emprise de Klorel, ces derniers décidèrent d'organiser un tribunat, un cérémonial de justice équivalent à un procès sur Terre visant de départager deux camps opposés afin de déterminer qui de Klorel ou Skaara devait survivre. Ainsi, deux jours après le crash du planeur de la mort, Narim fut chargé par le Haut Chancelier Travell de se rendre sur Terre par la porte des étoiles dans le but d'inviter le colonel O'Neill et les autres membres de l'équipe SG-1 à prendre la défense de Skaara lors du tribunat.

Quelques instants plus tard, après avoir obtenu l'accord du général Hammond, les membres de l'équipe SG-1 voyagèrent sur Tollana en compagnie de Narim par la porte des étoiles et fut conduit auprès du Haut chancelier Travell. Après avoir appris connaissance de l'organisation du tribunat tollan, le colonel O'Neill et son équipe retrouvèrent Skaara dans un chambre muni d'un champ de force et furent surpris de voir que celui-ci était équipé d'un appareil tollan permettant à l'hôte de parler librement sans être sous la domination du Goa'uld. Alors que Skaara choisit alors le colonel O'Neill et le docteur Jackson comme Archon pour prendre sa défense lors du procès tollan, les membres de l'équipe terrienne découvrirent peu de temps après que Klorel serait défendu par un seigneur goa'uld mineur au service d'Apophis appelé Zipacna, et que la nox Lya serait l'Archon neutre.

Quelque temps plus tard, au moment où le tribunat débuta et que les deux parties débattirent à leur rôle pour défendre Skaara ou Klorel, le major Carter et Teal'c suivirent les Jaffas au service de Zipacna à travers la cité tollan et découvrirent que ces derniers s'intéressaient fortement au canon à ion tollan en les scannant à l'aide d'un appareil goa'uld. Ainsi, lors d'une suspension d'audience, les membres de SG-1 prévinrent les Tollans des intentions des Goa'ulds en prétendant que le seigneur Zipacna utilisait ce tribunat pour gagner du temps pendant que ses Jaffas marquaient les canons à ion comme cible. Néanmoins, n'ayant aucune preuve pour confirmer leurs dires, le Haut chancelier Travell menaça les membres de l'équipe de désigner d'autres Archons pour défendre Skaara s'ils persistaient dans leurs accusations.

Néanmoins, peu de temps avant la reprise du tribunat, Teal'c convint Lya de dissimuler l'un des canons à ion tollan pour éviter qu'il ne soit détruit par les Goa'ulds. Ainsi, alors que Narim prévint Travell de l'arrivée imminente d'un vaisseau-mère dans le système de Tollana, le seigneur Zipacna se défendit qu'il devait se rendre avec Klorel sur un monde dépourvu de porte des étoiles avec Klorel à la fin du tribunat. Toutefois, désireux d'abréger au plus vite ce procès, les deux parties, terriens et goa'ulds, votèrent à tour de rôle pour défendre l'accusé et Lya finit par trancher en faveur de Skaara, Klorel étant condamné à être extrait de son hôte. C'est alors que Zipacna donna l'ordre à son vaisseau-mère de passer à l'attaque.

Bien que Teal'c neutralisa temporairement le seigneur goa'uld, le vaisseau-mère situé en orbite marqua les canons à ion comme cible et les détruisit de manière simultanée, rendant ainsi Tollana complètement sans défense. Ainsi, un escadron de planeurs de la mort se dirigea vers la surface de la planète et bombarda la cité des Tollans depuis les airs. Alors que Zipacna s'enfuit par la porte des étoiles, Lya conduisit les membres de SG-1 près du canon à ion qu'elle avait préalablement dissimulée à l'extérieur de la ville. Après avoir activé le canon tollan, celui-ci détruisit complètement les chasseurs et le vaisseau-mère ennemi situé en orbite. Plus tard, Klorel fut extrait de son hôte par les Tok'ras et, en dépit du sauvetage de leur planète par SG-1, Travell refusa de partager la technologie du canon à ion avec les Terriens.

Quelques semaines plus tard, les membres de l'équipe SG-1 voyagèrent à nouveau sur Tollana dans le but de négocier un traité d'échange technologique et tenter d'obtenir un canon à ion tollan. Toutefois, le chancelier Travell maintint la décision prise par la Curie tollan et refusa catégoriquement cet échange, provoquant ainsi la colère du colonel O'Neill. Celui-ci finit alors par dérober un désactivateur d'armes sous le regard stupéfait des autres membres de son équipe avant de rentrer sur Terre. Néanmoins, ce vol de la part du colonel n'était en réalité qu'une mise en scène, visant à simuler un incident diplomatique auprès du peuple tollan et à justifier un départ en retraite anticipé auprès des autres membres de SG-1 et des agents rebelles du NID.

Plusieurs mois plus tard, au cours de l'année 2001, peu de temps après la mort des Grands maîtres Apophis et Cronos, un vaisseau-mère goa'uld contrôlé par le seigneur goa'uld Tanith, aux ordres d'Anubis, entra en orbite de Tollana et subit de plein fouet les tirs de défense des canons à ion tollans. Toutefois, étant équipés de boucliers plus sophistiqués que les autres vaisseaux-mères goa'ulds, celui-ci ne subit aucun dégât, provoquant la stupeur des membres de la Curie tollan, qui justifièrent cette attaque comme un test imprévu des canons à ion. Cependant, peu de temps après cette manœuvre de la part des Goa'ulds, Tanith menaça les membres de la Curie de détruire Tollana si les habitants de ce monde ne lui fournissaient pas des armes technologiquement très avancées.

Alors que les Tollans se retrouvèrent sans aucune défense face au vaisseau-mère de Tanith, les membres de la Curie, dont le Haut Chancelier Travell, acceptèrent de passer un marché avec le seigneur goa'uld malgré les vives protestations d'Omoc et commencèrent à développer des armes de destruction massive équipés des mêmes propriétés que les dispositifs de dispersion personnels tollans et donc capables de traverser toute matière solide. Après avoir effectué un essai de cette arme apocalyptique, les Tollans construisirent un grand nombre de ces bombes hors phase afin d'honorer leur part du marché avec le seigneur goa'uld. Cependant, Omoc étant fermement opposé à cet échange, les membres de la Curie décidèrent de l'assassiner pour éviter toute fuite de cet incident avec les Goa'ulds.

Deux mois après l'attaque des Goa'ulds, suite à la disparition d'Omoc, les membres de l'équipe SG-1 furent invités à participer aux funérailles du conseiller tollan et voyagèrent à nouveau sur Tollana par la porte des étoiles. Néanmoins, à la fin de la cérémonie mortuaire, le Haut chancelier Travell proposa au colonel O'Neill et son équipe de revenir sur ce monde le lendemain dans le but de négocier un nouveau traité de partage technologique entre le Terre et Tollana. Néanmoins, malgré la stupéfaction de l'équipe, celle-ci fut reconduite à la porte des étoiles par Narim qui prétendit n’avoir aucune information au sujet de ce traité. Néanmoins, avant de franchir l'horizon des événements, Narim donna discrètement un enregistrement holographique au major Carter, indiquant que la Terre était menacée par un grave danger.

Bien que les membres de SG-1 s'interrogèrent sur la nature de cette menace, ces derniers revinrent sur Tollana le lendemain matin pour discuter de cet accord avec Travell. Alors que le major Carter et Teal'c retrouvèrent Narim, qui prétendit n'avoir aucune information supplémentaire à propos de ce danger imminent, le colonel O'Neill et le docteur Jackson rencontrèrent le Haut chancelier Travell dans son bureau, qui leur révéla que, suite à la mort d'Omoc, les membres de la Curie étaient revenus sur la décision d'un éventuel traité de partage de technologie avec les Terriens et proposa d'offrir un canon à ion en échange de trinium, un élément essentiel à la technologie tollan. Cette décision provoqua la stupéfaction de Narim qui prétendit qu'Omoc n’aurait jamais accepté cette décision de la part du conseil.

Cependant, lors d'un bref retour sur Terre, le major Carter informa le général Hammond et les autres membres de SG-1 que la Terre avait besoin d'au moins 38 canons à ion afin d'être protéger efficacement contre les vaisseaux-mères goa'ulds. Ainsi, l'officier militaire ordonna au colonel O'Neill à poursuivre les négociations avec les Tollans malgré les réticences de Narim.

Plus tard, les membres de l'équipe SG-1 voyagèrent à nouveau sur Tollana et Narim leur fit part de ses inquiétudes en prétendant qu'Omoc n'avait pas succombé d'une crise cardiaque, mais fut probablement assassiné en raison de ses opinions politiques au sein de la Curie tollan. Alors que Narim, le major Carter et Teal'c enquêtèrent sur la mort d'Omoc, le colonel O'Neill et le docteur Jackson apportèrent un échantillon de trinium à Travell et lui précisèrent que la Terre avait besoin d'un minium de 38 canons à ion pour défendre intégralement la planète. Toutefois, au moment où Travell informa que la Curie avait accepté la requête des Terriens, Narim, Carter et Teal'c trouvèrent un indice de la disparition d'Omoc lorsqu'ils découvrirent qu'un test imprévu des canons à ion avait provoqué une protestation officielle de la part du conseiller tollan.

Quelque temps plus tard, après avoir introduit un isotope radioactif dans le premier chargement de trinum dans le but de pister le minerai sur Tollana, le major Carter découvrit que celui-ci avait été emmené dans un bâtiment situé à deux kilomètres au sud-ouest de la cité tollan. Les membres de SG-1 convinrent alors Narim de les aider à infiltrer le bureau du Haut chancelier Travell et d'accéder à son ordinateur pour connaître la vérité sur cette conspiration. Alors que le colonel O'Neill et Teal'c utilisèrent un dispositif de dispersion moléculaire pour infiltrer l'usine d'armement tollan, Narim, le major Carter et le docteur Jackson utilisèrent les codes d'accès d'Omoc pour accéder à l'ordinateur de Travell et découvrirent l'inefficacité des canons à ion contre les nouveaux boucliers des vaisseaux-mères goa'ulds.

Cependant, au moment où ils découvrirent que les Tollans fabriquaient un grand nombre d'armes de destruction massives hors phase, le Haut chancelier fit irruption dans la pièce et les membres de l'équipe furent arrêtés par les forces de sécurité tollans. C'est alors que le Goa'uld Tanith fit son apparition et apprit aux membres de SG-1 que la Curie tollan avait passé un marché avec lui en lui fournissant des armes avancées. Néanmoins, Narim parvint à détourner l'attention des gardes et à s'enfuir grâce à son disperseur moléculaire. Cependant, alors que le colonel O'Neill convint Narim de détruire les armes hors phase avant qu'elles ne soient livrées aux Goa'ulds, Tanith ordonna au chancelier Travell d'envoyer une de ses bombes sur Terre par la porte des étoilesdans le but de prouver leur efficacité et ainsi contourner le traité des planètes protégées par les Asgards.

Néanmoins, bien que le colonel O'Neill et Teal'c se laissèrent capturer par les forces de sécurité tollan au sein de l'usine d'armement, Narim prit le contrôle d'un canon à ion et détruisit le bâtiment abritant les nouvelles armes tollans. Toutefois, au moment où Narim rejoignit les membres de l'équipe SG-1 enfermé dans le bureau de Travell, le vaisseau-mère de Tanith commença à bombarder la cité tollan depuis l'espace, provoquant de nombreux dégâts. Narim conduisit alors les membres de l'équipe terrienne jusqu'à la porte des étoiles avant d'aider son peuple à lutter contre les Goa'ulds. Ces derniers finirent par détruire la porte des étoiles de Tollana et détruisirent systématiquement les vaisseaux tollans qui tentèrent de fuir la planète.

Suite à ses événements, on peut supposé que la planète Tollana fut entièrement détruite par les Goa'ulds, provoquant du même coup l'anéantissement de la civilisation tollan.

Lieux Principaux

Salle d'audience

Installée dans un bâtiment technologiquement très avancé en plein cœur de la cité tollan, cette grande salle de couleur blanche et agrémentée de plantes et de bassins d'eau était utilisée par les Tollans lors de négociation avec d'autres peuples ou lors de l'organisation de Tribunat, un cérémonial de justice semblable à un procès sur Terre.

Au cours de cet événement visant de départager deux camps opposés, un Questeur, ou accusé, est défendu par un ou deux Archons, équivalent d'un avocat sur Terre, ayant chacun un point de vue différent, ainsi qu'un Archon neutre. Les deux parties s'expriment à tour de rôle pour exposer son argumentation jusqu'à un vote final qui détermine l'issue du Tribunat.

Ce cérémonial de justice tollan se déroule à huit clos et est présidé par un juge, probablement un membre de la Curie tollan. Le Questeur est placé au centre de la pièce face au juge, et est entouré par les Archons avec des tables formant un arc de cercle au sein de la pièce.

A noter que le bâtiment dans lequel se trouve cette salle d'audience est équipé de désactivateur d'armes qui neutralise l'ensemble des armes terriennes ou goa'ulds, et possède également des quartiers personnels utilisés lors de l'organisation de Tribunat.

Bureau de Travell

Situé dans un bâtiment proche de la porte des étoiles, c'est dans ce bureau que le Haut chancelier Travell accueillit le colonel O'Neill et le docteur Jackson lors des négociations visant à échanger plusieurs canons à ion tollan contre un nombre non précisé de chargement de trinium raffiné.

Équipé d'une porte munie d'un champ de force, ce bureau est protégé par un code d'accès que seul les plus hauts membres de la Curie peuvent obtenir, et est puissamment gardé par de nombreux agents de sécurité tollan. Il est également équipé d'un système de sécurité qui enregistre l'ensemble des conversations qui ont lieu dans la pièce.

Bien que la décoration étant très sommaire, le bureau de Travell abrite un ordinateur tollan munie d'écrans holographiques sur lesquelles les informations s'affichent et se reflètent sur une surface transparente semblable à du verre. Cet ordinateur contient notamment l'ensemble des archives de la Curie, ainsi que les communications privées du chancelier.

Usine d'armement

Situé à environ deux kilomètres au sud-sud-ouest de la cité principale, cette usine d'armement fut utilisée par les Tollans dans le but de construire un grand nombre de bombes hors phase et ainsi honorer le marché conclu entre le Haut Chancelier Travell et le Goa'uld Tanith.

Toutefois, lorsque les membres de SG-1 soupçonnèrent une conspiration au sein de la Curie tollan, le colonel O'Neill et Teal'c infiltrèrent cette usine d'armement après avoir pisté le trinium fourni à ce peuple contre un canon à ion jusqu'à ce site.

Cependant, cette immense salle de stockage fut entièrement détruite par Narim par un tir de canon à ion pour empêcher la livraison des armes promises aux Goa'ulds au moment où Tanith ordonna à Travell l'envoi d'une des bombes hors phase sur Terre.

Fiches reliées

Épisodes

116 Les réfugiés
315 Simulation
318 Trahisons
509 Traquenard



"Un bon soldat gagne la victoire au combat, un bon stratège l'a remporte avant" - Sun Tzu
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top

Topic Options Reply to this topicStart new topicStart Poll

 



rss Version bas débit Time 0.0347 sec Sql 13 requêtes GZIP activé
Nous sommes le : Vendredi 04 Décembre 2020 06h44