Charte       Aide       Recherche       Membres       Calendrier

Bookmark and Share Abonnez-vous à SGF Suivez SGF sur Twitter Rejoignez-nous sur Facebook

  Reply to this topicStart new topicStart Poll

> Elvaron face à son destin, Hisoire
post Mardi 22 Novembre 2011 15h08
| Message #1


Soldat



Groupe : Members
Messages : 10
Membre n° 19218
Inscrit : 22/11/2011
Actif : Hier à 15h09

Pays: France
Sexe: Masculin



Bonjour .

Je suis nouveau sur le forum, donc je vais vous présenter ma fan-fiction .
Elle ne concerne pas le monde de stargate mais j’espère que vous allez prendre plaisir à y lire.

Bonne lecture.


Prologue . Les Origines du Monde d'Enti .


Il y'a fort longtemps le Monde d'Enti était gouverné par cinq grands magiciens Selar, Jirius, Nisius, Gnamar et Helena.
Chacun d'entre eux contrôlait une partie du Monde d'Enti.
Les hommes obéissaient sans aucune manifestation de mécontentement aux magiciens.
Un jour tout bascula quand les forces du mal se réveillèrent pour mettre fin à se règne.
Les magiciens se battaient avec chacun de leurs peuples.
Les Ombres étaient plus fort tuants deux magiciens, il capture Gnamar et deux d'entre eux pris la fuite.
Les hommes furent écrasés par les forces maléfiques, ils ce replièrent laissant de nombreux survivants, le règne des magiciens s'effondra.
Deux siècles passèrent les hommes livrèrent des batailles pour conquérir des terres et construisent des cités magnifiques.
Quant aux Elfes et Amazones, ils se préoccupèrent peu du sort des hommes.
Le grand magicien Selar tomba amoureux d'une humaine du nom d'Elena, elle était d'une beauté si pure avec des cheveux longs d'un blond très clair.
Quelques années passèrent d'un amour fougueux, passionné, Elena tomba enceinte d'un fils qui après neuf mois d'attende sorti du ventre de la mère.
Selar regarda Elena qui lui proposa un nom, Elvaron, elle était d'accord pour le non,il se nomma Elvaron.


Tome 1

Elvaron face à son destin.


Tout commença dans un monde très vaste où l'ont y trouvé des plaines soyeuses, d'immenses forêts,
des lacs, un désert, des terres somptueuses, les volcans d'Olso et les terres oubliées.
Aussi des endroits sombres et dangereux se trouvant sur les terres maudites.
Cet immense royaume était habité par différents peuples.
On y trouvait des hommes courageux, imprévisibles et surprenants.
Ils étaient divisés en deux peuples.
Les Elmariases vivaient dans le Royaume d'Elmaria.
Ils se nourrissent grâce aux poissons vivants dans les étangs mais aussi aux arbres donnant des fruits.
C'est là qui est dressée la fabuleuse cité Quetiria.
Le deuxième peuple est les Agasas habitant dans le royaume d'Agasadulle.
Ils se nourrissent grâce aux animaux qu'on appelle Kelis.
C'est là qu'ils ont bâti le gouffre d'Atania, la cité Peleniis et un village se trouvant en haut d'une colline du nom de Sabulasa.
Le peuple des amazones était des guerrières qui détestent les hommes, elles ont un énorme courage.
Leurs cités du nom d'Elgada près des grottes et de la forêt où elles trouvent les Marias qui sont d'extraordinaires créatures herbivores.
Ce sont des cibles faciles à obtenir délicieuse à manger.
Les elfes qui sont de nature très manipulatrice et bienveillante.
Ils se méfient toujours des hommes, l'immortalité les différencia et connurent des siècles de conflits entre le mal et le bien.
Ils étaient vus comme un peuple grand et majestueux.
Le royaume des elfes à construit une cité s'appelant Belisia avec des verdures blanches qui recouvèrent les murs et une clarté somptueuse.
N'oublions pas les créatures maléfiques qui furent sur les terres maudites du monde d'Enti.
Les ombres, elles mesurèrent plus de deux mètres de haut et étaient équipées d'une armure créée à partir d'un alliage rare du non de yama.
Ils sont cruels, maléfiques et furent aussi noirs que la nuit .
Les Betiria qui avaient 4 pattes, mesurant plus de trois mètres de haut.
Ils avaient une masse corporelle assez impressionnante, pesant plus de deux cent cinquante kilos.
Suffisamment poilus pour être remarqué ainsi que leurs grandes mâchoires.
Quelques dragons gigantesques vivaient dans les grottes rugueuses et sombres.
Ensuite les Dentalius qui vivent dans le lac se trouvant sur l'Empire Nir.
Les trolls monstrueux et sans coeur.


Chapitre 1 L'arrivée d'un chevalier.


Elvaron était quelqu'un de solitaire, entrainer par son père dans l'art d'être un véritable guerrier, un jour vers l'âge de 15 son père.
IL abandonna auprès de sa mère, les ombres assassina sa mère sous ses yeux ce qui le marqua à vie et porte une haine envers eux inimaginables.
Elvaron se réfugie dans la forêt, il était retrouvé par un chef du nom de Gernus.
Il vécut dans le village de Sabulasa sur les terres d'Agasadulle.
Un jour les ombres attaquèrent à plusieurs reprises le village qui gagna à chaque fois.
Quelques mois après Elvaron s'en allèrent car une découverte sur lui le troubla.
Aujourd'hui il marcha en direction de Sabulasa où se trouve Gernus son ami depuis son adolescence.
très connu pour sa forte résistance contre l'ennemi, grâce à ses palissades de pierre qui entouraient le territoire.
Au loin sur le chemin il aperçut l'église du village.
Lorsqu'il arriva sur place, il alla en direction de la taverne pour boire une bonne burette.
En entrant dans la taverne, celui-ci allait directement demander une boisson au gérant.
La burette se compose d'un liquide qui a le goût du lait mélangé à un alcool très fort.
Notre homme fini sa bière et demanda au gérant si Gernus était chez lui.
Il lui répondit que oui.
Celui-ci n'eut peine à chercher qu'il trouva directement l'homme recherché.
Sa fière allure se tient devant la porte, avant de toquer, il remonta ces cheveux longs, il les attachent.
Munit d'une cape sur le dos, celle-ci lui donnait un petit niveau de prestige.
Il tenait avec fierté le manche de son épée.
Enfin son avant bras ce leva d'un mouvement de poigner il toqué.
Il patienta un moment avant que Gernus vienne ouvrir la porte, celui-ci voyait se dessiner un sourire en voyant Elvaron.
- Elvaron comme ca fait longtemps, entre mon cher je t'en prie reste pas là.
- Alors que me vaut ta visite mon cher ami.
- Il paraît que vous avez repoussé l'armée des ombres, il y a quelques semaines de cela.
- Oui c'est vrai, je te l'accorde, mais j'ai perdu énormément lors de ces batailles, pourquoi me dis-tu cela mon cher ?
- Car celle-ci est de retour.
- Ah bon !
- Oui j'ai appris récemment que celle-ci s'apprêtait à poser pied sur nos territoires.
Répondit Elvaron pendant qu'un éclaireur vire alarmé les deux hommes en s'exclamant de façon non explicit.
Lorsque celui-ci arriva devant la porte de nos deux compagnons, Elvaron l'interrompit dans son élan,
sortant en trombe et il demandas ce qu'il ce passait.
Cet homme s'arrêtait dans sa course puis regardèrent les deux hommes.
- L'armée des ombres et de retour, no« nou« nous sommes gravement en danger. Fit l'homme d'une voix très inquiétante.
- Savez-vous combien sont-ils ?
- Des centaines sans doutes des milliers, je ne peux point être plus clair mon cher.
- Mais faut faire vite.
- ALLER SONNER L'ALERTE, cria Gernus en écoutant la conversation de nos deux hommes.
L'éclaireur fit signe positif avec sa tête et prit ses jambes à son cou pour filer tout droit à l'église ou se situèrent le clocher du village.
Gernus se retourna vers notre chevalier.
- Mais nous sommes que cent mille hommes et femmes pas plus, seraient cela fin pour mon village ?
- Non Gernus je suis là et on va se battre comme au bon vieux temps. Rétorqua notre aventurier.
- D'accord allons-y !
Nos deux hommes quittèrent le pat de la porte en trombe, leurs mains droites sur le manche de leurs épées.
- Tous à vos postes préparaient vous au combat. Dit Gernus, s'adressant au villageois.
Au même moment à quelque lieu de là arriva une Elfe, tandis que nos hommes arrivaient à ses pieds.
- Qui est cet homme, s'empressa de demander la créature, en s'adressant directement au chef.
- Un bon vielle ami. Répondit Gernus.
- Et moi, à qui ai-je l'honneur, gente Dame. Demanda le chevalier.
- Moi, je me nomme Idrial, reine de la cité des elfes.
- Heureux de faire votre connaissance ma chère.
- Hey, je vous signale qu'il y a des ennemies à notre porte.
S'empressa de répondre Gernus.
C'est là qu'une rude bataille commença.
Des centaines de villageois prirentt leurs courages à deux mains, même notre chère créature imprévue se mit au combat.
Nos citoyens sont armées pour être prêt à contre-attaquer les ombres.
La petite armée du village ne fit pas longtemps à rappliquer.
Tout le monde étaient volontaires, personnes sur le banc de touche, du sang gicla de tous les côtés, noir
ou rouge, la première des couleurs coulait plus que celui de nos hommes.
Ils arrivèrent à tenir tête.
- Il y a une brèche à l'ouest du village, criait l'un des soldats.
Gernus prit ces pieds à terre et filait d'une traite à la brèche suivie de ses fidèles hommes.
Un archer nommé Lasieu était sur les remparts du village, situer au bord de la brèche.
- Je ne vous attendais plus, vous aviez la chiasse ou quoi ?
Demandait notre archer aux hommes venant d'arriver.
Gernus n'eut même pas le temps de répondre à sa question qu'il vit un couteau touchant sa tête en pleine tempe.
Suivi d'un coup de lame tranchante venant se joindre au cou de notre homme pour en détacher sa partie supérieure.
Du sang gicla sur ses compagnons et sur les ennemis.
Notre chef et plusieurs de ces hommes poussassent un cri de guerre et surtout de rage, venant de perdre un compagnon chère à ses yeux,
puis se mit à charger sur l'ennemi essayant d'envahir le village.
Elvaron avec quelques hommes se trouvant à l'entrée principale du village où les Créatures ne firent pas long feues face au tranchant des lames humaines.
Du sang et de la sueur plein le visage notre homme ne s'arrêta aucune seconde.
Rien ne pourrait l'arrêter, il voulait protéger se village autant que les autres.
Des dragons commençèrent à pointer le bout de leur tête hideuses, et pris pour cible en premier notre ami chevalier.
Idrial, se retourna net et vis Elvaron en danger, elle dégaina d'un coup de maître son arc puis plaça la flèche
sur son arme, étira la corde qui faisait office déjecteur.
Visant la tête de l'animal qui chargeait sur Elvraron, elle lâchât la corde, d'un coup la flèche s'envola directement
en direction du monstre, atterrissant direct dans son oeil, celui-ci bondit d'un coup brusque, ses ailes déployées percutèrent une dizaine d'hommes.
Les flèches s'enchaînaient sur plusieurs cibles aériennes transperçant les dragons, certains tombèrent sur la tour Est du village et la détruise .
Elvaron demanda à Gernus de se replier à l'église.



[I]Capitaine de son âme, maître de son destin . William Shakespeare
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
post Mardi 22 Novembre 2011 15h11
| Message #2


Soldat



Groupe : Members
Messages : 10
Membre n° 19218
Inscrit : 22/11/2011
Actif : Hier à 15h09

Pays: France
Sexe: Masculin



Comme je n'est aucun béta-lecteur mon texte à certaines fautes donc je suis désolé pour ça .
J'ai écrit 50 chapitre de mon premier Tome en 3 ans étant pas très bon en français .
Autour de mon entourage personne à le temps de corriger mes erreurs ce qui est dommage .

Stargatement



[I]Capitaine de son âme, maître de son destin . William Shakespeare
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
moy
post Mardi 22 Novembre 2011 17h10
| Message #3


Général

****

Groupe : Members
Messages : 2901
Membre n° 16091
Inscrit : 03/11/2009
Actif : 29 Mar 2020, 14h02

Pays: Suisse
Sexe: Masculin



Salut!
Cool que tu ais réussi à le poster. smile.gif
Je me réjouis de découvrir la suite. Par contre, une petite précision: essaie, plutôt que de mettre deux messages à suivre, d'employer la fonction "éditer" pour corriger un message par la suite. wink.gif
Dommage pour l'orthographe. Tu devrais déjà faire la correction avec un logiciel de traitement de texte, comme word, open office ou même Firefox qui corrige également...



Projets SG où je donne un coup de main: Stargate IDA et Stargate AWAKENING

Moi, un enfoiré? Fouteur de merde, ironique, méchant, intolérant et sadique? Nooooon... Enfin... euh...
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
post Mardi 22 Novembre 2011 18h20
| Message #4


Soldat



Groupe : Members
Messages : 10
Membre n° 19218
Inscrit : 22/11/2011
Actif : Hier à 15h09

Pays: France
Sexe: Masculin



Merci pour éditer .
En faite j'ai pas de logiciel pour le texte, je le tape sur bloc notes car j'ai que ça hélas .
Je corrige sur le site recto verso mais c'est très long car je peux mettre que 2000 mots ce qui est peu .
Je pense me l'acheter pour améliorer mon texte .

à bientôt stargatement.



[I]Capitaine de son âme, maître de son destin . William Shakespeare
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
Fry
post Mardi 22 Novembre 2011 19h41
| Message #5


Major Général

**

Groupe : Members
Messages : 1359
Membre n° 19125
Inscrit : 24/10/2011
Actif : 04 Nov 2019, 21h54

Pays: Breizh
Sexe: Feminin



Pour le traitement texte il y a Open Office qui est un logiciel libre et tout à fait gratuit, ça corrige parfaitement les fautes d'orthographe et ça s'utilise sans problèmes ,en espérant t'avoir aidé, bonne continuation pour ta fic! smile.gif

Ce message a été modifié par Fry35 le Mardi 22 Novembre 2011 19h41



Membre des "Anti-7-cités d'Atlantis"
"In the quote of the serie we trust"

"Spacepony/Poneymissaire officiel de SGF" - Un Rufus sur son équidé pastel qui passait par lầ

En Irlande, une belle journée est une journée où il ne pleut que trois fois.
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
post Mercredi 23 Novembre 2011 08h49
| Message #6


Soldat



Groupe : Members
Messages : 10
Membre n° 19218
Inscrit : 22/11/2011
Actif : Hier à 15h09

Pays: France
Sexe: Masculin



Salut fry35 .

J'ai déjà essayer de le télécharger gratuitement le problème c'est que j'ai une clé 3G .
Donc je peux pas télécharger je suis limiter avec la clé.

Si quelqu'un pourrait de temps en temps me donné un coup de main pour être un bêta-lecteur.

Sinon que penser vous du début ?

à Bientôt stargatement.



[I]Capitaine de son âme, maître de son destin . William Shakespeare
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
post Mercredi 23 Novembre 2011 11h30
| Message #7


Major

*

Groupe : Members
Messages : 318
Membre n° 18296
Inscrit : 18/03/2011
Actif : 13 Nov 2019, 14h39

Pays: France
Sexe: Feminin



J'ai pratiquement écrit tout mon texte sur Open Office.
L'avantage, c'est que si tu enregistres ton texte en format Word, tu n'auras aucun problème, ensuite, pour passer sur M.Office, et vice versa (pas besoin d'enregistrer sur un format O.Office. Pour y revenir, tu restes en Word). Du coup, double correction si l'un ne voit pas certaines fautes.

En dehors de la correction automatique, tu peux aussi te référer au dictionnaire des synonymes du Crisco (synonymes qui te permettront de vérifier ton orthographe, et, parfois, de trouver des mots auxquels tu n'aurais pas pensé et qui conviendront mieux à ce que tu souhaites écrire (lien : http://www.crisco.unicaen.fr//cgi-bin/cherches.cgi). Pour la conjugaison, je te conseille la-conjugaison.fr (lien : http://www.la-conjugaison.fr/) qui fait aussi les synonymes et les définitions, et enfin Wikipédia:Liste de fautes d'orthographe courantes (lien : http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Liste_de_fautes_d'orthographe_courantes).
Il y en a d'autres, et peut-être des mieux (si quelqu'un en connait, je suis preneuse - ainsi que pour les dictionnaires thématiques virtuels, voire de langues anciennes...).

Pour ton téléchargement : sur ton lieu d'études, il y a sûrement une borne Wifi, donc pas besoin de ta clé 3G.
Ou bien, tu peux encore télécharger directement OO sur une clé USB, via un ordinateur, type Poste fixe, connecté à Internet (il y en a notamment dans les bibliothèques) et, ensuite, l'installer tranquillement sur ton ordi (l'avantage, c'est qu'en cas de désinstallation, ou de bug sur ton ordi, tu pourras toujours réinstaller OO, donc ton texte ne sera pas perdu... Si tu n'oublies pas de faire régulièrement des sauvegardes sur clés, ou sur CD...)

Liens de téléchargement de OO :
http://www.clubic.com/telecharger-fiche10677-openoffice-org.htmlou
http://www.01net.com/telecharger/windows/Bureautique/editeur_de_texte/fiches/31555.html
(entre autres, et en espérant que mes liens fonctionnent bien)

Ce message a été modifié par Ihriae le Mercredi 23 Novembre 2011 13h53



« Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.» Antoine de Saint-Exupéry

Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
post Mercredi 23 Novembre 2011 11h48
| Message #8


Soldat



Groupe : Members
Messages : 10
Membre n° 19218
Inscrit : 22/11/2011
Actif : Hier à 15h09

Pays: France
Sexe: Masculin



Merci pour les liens je vais m'en servir utilement .
Merci de ton aide, j'aime bien ta fan fiction l'ombre du passé très bien écrite j'aimerais être à ton niveau pour le français car je suis nul en conjugaison et pas très bon en orthographe.
Je m'améliore heureusement.

à bientôt stargatement.



[I]Capitaine de son âme, maître de son destin . William Shakespeare
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
post Mercredi 23 Novembre 2011 13h40
| Message #9


Général et vainqueur des pronos foot 2015

****

Groupe : Members
Messages : 3139
Membre n° 16610
Inscrit : 06/04/2010
Actif : 27 Sep 2019, 18h04

Pays: France
Sexe: Masculin



Je connais bien la conjugaison.fr. Je l'utilise fréquemment, très pratique.

Sinon vivesg1, j'ai pas lu ta fic, je te dis direct pourquoi, ce n'est pas mon genre. Pour le coup le problème vient de moi pas de toi. Les magiciens et compagnie c'est vraiment pas ma tasse de thé. Donc je me suis arrêté très tôt. Désolé.

Je ne sais pas si il y a beaucoup d'adeptes de ce genre sur SGF. Il faut voir. Je ne suis pas contre le fait de poster des fic qui n'ont pas de rapports direct, donc je n'irais pas plus loin la dessus. Sache juste que les lecteurs qui viennent ici sont principalement (uniquement ?) là pour du stargate. Tu risques de ne pas avoir beaucoup d'attention ...

As tu penser à poster ta fic sur un forum plus en adéquation avec ton genre littéraire? Car peut-être tu pourrais y avoir de meilleurs retours ...



"Sais-tu que Flaubert voulait écrire un roman sur le néant? S'il t'avait connue, on aurait eu un grand livre. Quel dommage."
-Jep Gambardella, La Grande Bellezza
Ce membre is OfflinePM
Quote Post Top
post Mercredi 23 Novembre 2011 14h34
| Message #10


Soldat



Groupe : Members
Messages : 10
Membre n° 19218
Inscrit : 22/11/2011
Actif : Hier à 15h09

Pays: France
Sexe: Masculin



Bonjour Brian norris alors pour répondre a ta question oui j'ai déjà posté mon histoire sur d'autres forums mais très vite on ma enfoncé donc voila.
J'ai décidé de la poster ici en espérant trouvé des personnes qui aime lire et qui aime se genre même si je sait que ici c'est stargate .

j'aime les fic que tu écrit Brian norris désolé que la mienne ne t’intéresse pas mais je comprend.

à bientôt stargatement.



[I]Capitaine de son âme, maître de son destin . William Shakespeare
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
post Mercredi 23 Novembre 2011 14h47
| Message #11


Général et vainqueur des pronos foot 2015

****

Groupe : Members
Messages : 3139
Membre n° 16610
Inscrit : 06/04/2010
Actif : 27 Sep 2019, 18h04

Pays: France
Sexe: Masculin



Comme je te l'ai dit, ce n'est pas contre toi. Et pour le public ici, je ne sais pas trop de quoi il en est.

Sinon, peut-être que les critiques que tu as eu sur les autres forums n'étaient pas toutes à jeter. Elles sont souvent blessantes, j'en sais quelques chose. Mais avec le recul, tu te rends souvent compte que ton texte n'est pas top. Perso mes premiers chapitres sont vraiment moyens et je m’attelle en parallèle à l'écriture du 7, à les améliorer du mieux que je peux.

voilà j'espère que ça t'aura aidé.



"Sais-tu que Flaubert voulait écrire un roman sur le néant? S'il t'avait connue, on aurait eu un grand livre. Quel dommage."
-Jep Gambardella, La Grande Bellezza
Ce membre is OfflinePM
Quote Post Top
post Mercredi 23 Novembre 2011 15h34
| Message #12


Major

*

Groupe : Members
Messages : 318
Membre n° 18296
Inscrit : 18/03/2011
Actif : 13 Nov 2019, 14h39

Pays: France
Sexe: Feminin



 
QUOTE
...mes premiers chapitres sont vraiment moyens et je m’attelle en parallèle à l'écriture du 7, à les améliorer du mieux que je peux.

C'est aussi ce que je fais, et même terminé, je pense relire mon texte une fois de plus... Ne serait-ce que pour (entre)voir encore d'autres pistes pour la suite et parce que je sais que j'ai laissé passer des fautes, ainsi que des détails que je n'ai pas encore eu le temps de corriger (mon homme gelé dans l'espace, par exemple), parce qu'il y a le chapitre 5 et la suite (mon vaisseau me semble beaucoup trop grand, maintenant que je pense en faire quelque chose), parce que j'ai vu la saison 2 de SG-U, et qu'il y a des informations à intégrer, parce que je regarderai pour la 2 ou 3ème fois, certains épisodes de SG-1 et SG-A, et que je verrai aussi des choses à intégrer, parce que j'enlèverai peut-être quelques longueurs au texte, et ajouterai peut-être quelques descriptions....

Pour les critiques, garde ceci à l'esprit : Qui aime bien châtie bien.
On n'est pas des monstres. S'il y a critique, c'est qu'il y a une raison. Il faut t'en servir pour devenir meilleur. Dans ce domaine, si tu ne mets pas ton amour propre de côté, tu n'avanceras pas, tu n'amélioreras pas la qualité de textes.
Je ne connais pas de critiques de fics vraiment et intentionnellement blessants. Mais, par contre des "auteurs" qui pensent que leur travail est génial juste parce qu'il ont eu une idée, et qui n'acceptent pas qu'on leur fasse la moindre remarque (3 fautes dans une phrase contenant 5 mots, ou qui nous annoncent qu'ils vont nous pondre un truc formidable, mais ne le font pas...), j'en ai déjà rencontré quelques uns.

 
QUOTE
Sache juste que les lecteurs qui viennent ici sont principalement (uniquement ?) là pour du stargate. Tu risques de ne pas avoir beaucoup d'attention ...

Je le crains aussi... Sauf si tu trouves le moyen de le lier à Stargate (peuple d'une planète déjà visitée par une équipe de SG, lointaines origines de l'Alliance luxienne...). Je pense qu'il te faut persister sur les blogs de fantasy et trouver quelqu'un avec qui tu pourrais travailler au moins pour ta première histoire. Ensuite, fier de cette expérience et de tes acquis, tu voleras de tes propres ailes.

Ce message a été modifié par Ihriae le Mercredi 23 Novembre 2011 15h38



« Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.» Antoine de Saint-Exupéry

Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
post Vendredi 25 Novembre 2011 10h42
| Message #13


Soldat



Groupe : Members
Messages : 10
Membre n° 19218
Inscrit : 22/11/2011
Actif : Hier à 15h09

Pays: France
Sexe: Masculin



Bonjour, cela fait un moment que je suis pas co, j'ai enfin retrouver mon mot de passe. biggrin.gif Je viens vers vous pour vous montrer l'évolution de mon histoire. Le tome 1 est fini. Le tome 2 est commencer aussi. smile.gif Dites moi ce que vous en pensez ? Même si c'est pas stargate j'espère que cela peut vous plaire. smile.gif

Tome 1

Le Monde D'Enti


Prologue


L'ordre des magiciens et ses origines


En l’an neuf cent cinquante-deux, le Monde d'Enti est gouverné par l’ordre des cinq magiciens. Le plus ancien d'entre eux Seilar Essex fait partie d'une longue lignée qui est à la tête du peuple depuis la deuxième génération des magiciens. Sa sagesse et sa bienveillance lui permettent de calmer les tensions au sein de ses congénères.

Seilar à un charisme inné, son corps est sculpté comme un apollon et sa grandeur le rend imposant. Sa chevelure brunâtre fait ressortir ses yeux noisette. Son visage est lisse d’un teint blanc, le nez camus lui donne un air triste et sa longue barbe grise descend jusqu’au niveau de son torse.

Son meilleur ami Gnamar Ebon et lui sont différents de l’un et l’autre, il n’a pas pour habitude de suivre les ordres et les règles données. Il est odieux, assoiffé de pouvoir, il se prétend plus intelligent que les autres. Son impulsivité met en danger la vie de ses quatre confrères lors de situations compliquées.
Son visage osseux est coiffé de long cheveu noir, il a une balafre traversant son œil droit qui n’arrange rien à ses yeux rouges et terrifiants. De son fort caractère Gnamar ne s’entend que très peu avec Jirius Sigon, celui-ci étant le plus intelligent, et ami loyal de la confrérie de l’ordre des magiciens. Ses cheveux crépus lui donnent un aspect sale, son visage ridé cache ses yeux vifs d’un vert foncé, ses congénères le taquinent souvent sur sa petite taille surtout Nisius son frère.

Nisius est le plus gentil et persuasif permettant d’avoir souvent le dernier mot lors d’une conversation. Sa chevelure grisonnante, ses yeux bleus étincelants à la lumière du jour, son physique lui fait souvent défaut en compagnie des femmes, qui ne le trouvent souvent pas attirant du fait de son gros ventre et de son visage bouffi. En cause de son apparence sa tendance à aller ripailler régulièrement à la taverse.

La dernière formée est une femme nommée Héléna Auréa. Elle n’aime pas beaucoup les règles non plus. Malicieuse et possédant un physique avec des formes plus que raisonnables, elle en profite souvent pour demander des faveurs à ses compères. Brune, bien en forme, musclé, yeux bleus couleur océans, elle en fait pâlir plus d’un de désir.

Ils sont la neuvième génération la plus puissante jamais connu jusqu’à maintenant. Ils se réunissent souvent autour d'une table dans la mythique cité Melenas. Sur la table, au centre de la pièce un pentacle représentant cinq feuilles attachées par un cercle, les reliant entre elles, représentent les cinq puissants pouvoirs que possède chaque magicien.
Dans un coin de la pièce se trouve un livre posé sur un pupitre, la couverture est abîmée par le temps. Â l’intérieur se trouve les secrets de la première génération et les cinq règles de l’ordre.

La première de ne jamais ramener à la vie un mort.
La seconde de ne jamais tuer l'un des siens.
La troisième de ne jamais utiliser la magie noire.
La quatrième de ne jamais aimer.
La cinquième et la dernière de ne jamais utiliser la magie pour nuire.

Tous doivent les respecter au risque d’un châtiment à la hauteur de la faute.

Une immense carte du monde d'Enti explique la répartition des territoires, les différents peuples et leur commandement.
Le premier magicien Aktor a écrit un passage sur chacun d’eux avec leur culture et leur façon de vivre. Seilar a depuis pris le flambeau et mis à jour ce précieux livre.
 l’intérieur se trouve aussi une liste de sort et de formules magiques transmises de générations en générations. Celles-ci continuent d’écrire sur les races qui vivent dans le monde d'Enti séparé en quatre continents, le premier Bactalavienne regorgeant de magnifiques terres comme les plaines recouvertes d’une belle verdure, des forêts gigantesques, un lac immense. Le désert d'Aka où tout se ressemble. La montagne d’Olso ou se trouve au sommet la neige éternelle.


Chapitre 1


La Grande Bataille D'Olso




Seilar Essex continue d’écrire dans le livre de Aktor en racontant comment les créatures maléfiques sont revenues à la vie.
La paix règne sur le monde d’Enti depuis si longtemps, les hommes se battent parfois entre eux pour le pouvoir mais jamais de Grande guerre eux lieux entre eux.
Tout est de ma faute, je regrette tellement tout ce qui c’est passer. Écrit-il avec tristesse.
Un soir de pleine lune cette paix si utopique va prendre fin.
L’un d’entre eux enfreint une règle, celle de tomber amoureux d’un humain.
Je devais prévenir les autres en se réunissant autour de la table et donnez un châtiment à la hauteur de la faute.
Malheureusement, il a aussi utilisé de la magie noire pour sauver le père de sa bien-aimée.
Gnamar n’était plus le même son visage recouvert par le mal son humeur changeante, il avait perdu son humanité, je reconnais plus mon meilleur ami.
Je l’ai suivi au bord des falaises près d’un rocher où il s’isole pour méditer sur le sol d’une verdure verdoyante.
Il se tient debout tout près du bord, je m’avance mes mains tremblent.
 ce moment-là, j'ignorais que mon acte serait irréparable.
Je m’approche doucement de Gnamar, mes deux mains tendues le poussent.
Il n’eut le temps de se retourner pour me voir, son corps touche violemment un rocher de la falaise et atterri sur le sable de la plage.
Malheureusement, il survit à la chute grâce à Héléna le trouvant inconscient sur la plage. On tente tout pour le sauver en vain, celui-ci va succomber à ses blessures.
Nous sommes assis autour de la table située à la cité Melenas, je regarde mes amies désemparer, par un vote unanime la règle de ramener un mort par nos ancêtres va être enfreint.
Ils installent cinq artefacts sur la table en forme cylindrique orné d’inscription Elfique et de couleur or.
Les magiciens appellent ça un cynure, ils renferment de la magie.
Leur rituel commence avec des mots étranges que chacun prononce avec précision et synchronisation.
Ils se tiennent la main pour former un seul cercle de puissance et libérer un amas d’énergie bleue. Le sol se met à trembler, le ciel s’assombrit accompagné par un orage titanesque. L'ordre continue de parler à voix haute, le corps de Gnamar posé sur la table commence à reprendre des couleurs et un premier souffle émet entre ses lèvres. L'homme se redresse en lévitation et un sourire se dessinent sur chaque visage.
Les cinq cynures se met à briller d'un aura blanc et léviter autour du corps.
Pendant cette réincarnation la magie noire à réveillé les créatures maléfiques endormies dans les profondeurs de la montagne d'Olso. La première génération avait réussi à les enfermer grâce à plus d'une centaine de magiciens parlant d'une formule magique jamais retranscrite dans le livre de Aktor.
L'ordre regrette d'avoir fait ce choix si terrible, le monde va connaître une effroyable guerre.
Héléna se pose des questions sur la chute de Gnamar, il se repose dans la cité des magiciens.
Elle prend soin de lui pendant sa convalescence avec des linges propres pour les blessures.

-Merci de m'avoir sauvé Héléna.
-De rien, tu aurais fait pareil. Elle le regarde en souriant.
-Je sais pas, quelqu’un mon poussé de la falaise, j'ignore qui la fait mais si je le trouve il paiera de main.
-Ont un problème plus grave en te ramenant à la vie les ténèbres se sont réveillé et au libéré des créatures enfermer par la première génération.
-C'est pas vrai, il fallait me laisser mort. Il se met à tousser légèrement.
-Seilar a beaucoup insisté ainsi que moi sauf Nisius et Jirius était contre au début mais nous les avons convaincus.
-Pourquoi Seilar a insisté, j’ai enfreint une de nos lois sacrée. Une punition aurait du m'arriver à la hauteur de ma faute.
-Comment ça ?
-Je suis tombé amoureux d'une femme.
-Tu à oser trahir les tiens pour une humaine. Elle le regarde différemment.
-Peut-être, seulement moi, j’ai pas essayé de tuer l'un des nôtres.
-Aucun de ne nous t'aurait tué seul le bannissement est autorisé ou le fouet.
-Pose des questions, tu trouveras la vérité Héléna.

Je me suis caché durant cette conversation, je devais mentir pour ne pas détruire l'ordre.
Un mois plus tard, les créatures sont sorties de la montagne de Olso et se préparent à tout détruire.
J'ai donné l'ordre à mes quatre congénères d’allier tous les peuples par tous les moyens possibles.
Nisius part avec moi convaincre les elfes réparties en trois factions distincts.
Ceux des montagnes ne sont plus qu’une centaine à cause d'une maladie rare qui les à décimer.
Une autre faction habite dans une forêt bien verdoyante, ils sont plus pacifiques avec les autres peuples, plus tolérant.
La troisième faction vit dans le Royaume Janas, ils ont bâti une cité du nom de Bélisia, des racines immenses surplombées par des verdures blanches recouvrant les murs donnant ainsi une clarté blanche à toute la cité.
Les trois factions ont pourtant le même caractère : manipulateur et bienveillant.
Ils se méfient des hommes. La vie éternelle les différencie des autres civilisations.
Ils ont vécu des guerres bien plus que tous les autres et connaissent l’histoire du monde depuis des siècles. En traversant l’histoire ils ont plus de connaissances que n’importe qui sur les forces sombres et lumineuses du monde d’Enti.
Ils sont vus par les autres races comme « grand et majestueux ».
La Reine, Idrial, gouverne sur les trois races d’Elfes avec une autorité totale.
Jirius part voir les amazones un peuple rempli uniquement de femmes. Très fortes, elles sont entraînées dès l'enfance à devenir des guerrières.
Armées d'arcs de bronze et utilisent des boucliers courts en forme de demi-lune, leurs casques, leurs vêtements et leurs ceintures sont en peaux de bêtes sauvages.
Leur intelligence a permis de survivre dans ce monde dur et sombre.
Bien qu'elles haïssent les hommes, cela ne les empêche pas de les côtoyer lorsqu’elles en ont besoin.
Cependant ils n'ont aucun droit de vivre dans leur cité sinon ils sont exécutés. Une fois par an elles capturent des hommes pour s'accoupler avec. Pour seul but d'enfanter plusieurs générations de filles et si par malheur elles avaient un garçon, ce dernier serait abandonné à la naissance ou réduit en esclavage.
Les amazones ont construit une cité du nom d'Elgada non loin des grottes ensevelies depuis des siècles. Â côté se trouve la forêt des berges où elles chassent les Marias. Ce sont d'extraordinaires créatures, herbivores, munissent de somptueuses cornes sur le haut du crâne et une longue queue majestueuse.
Même si leur taille est imposante, elles n’en restent pas moins des cibles faciles à tuer. Une fois mortes, leurs viandes sont délicieuses.
La Reine Odessa règne d'une main de fer sur les siens.
Il va ensuite voir les gnomes vivant sur le quatrième continent, l’île aux trois rochers au nord juste en dessous de Galaska non loin des plaines, se trouve les Gnomes.
Ce sont des petits êtres qui ne mesurent pas plus d'un mètre vingt avec la particularité d'être, tout de même, d’excellents combattants.
Ils sont gouvernés par un grand Roi nommé Gobi.
De nature pacifiste, ils savent faire face à diverses situations comme le manque de nourriture. Ils pallient en pêchant dans les eaux entourant leur terre et en cueillant les fruits que proposent les arbres de l’île.
Leurs visages sont fripés et de couleur grise, la plupart ont une barbe et parlent très fort. Ils vivent dans un fort entouré de palissades en bois nommé Argos non loin de leur Port Flottant ou ils construisent les meilleurs navires du monde d'Enti.
Tous les peuples sont prêts à mettre de nombreux Gala pour avoir une flotte.
Gnamar et Héléna partent voir les hommes courageux, imprévisibles et surprenants.
Deux peuples se sont formé au fil des siècles chacun avec son royaume bien distinct, ils ont été attribués par les magiciens.
Les Elmariases vivent dans le Royaume d'Elmaria au nord en dessous des plaines d'Iniria.
La lignée des Grudors gouverne depuis mille ans. Le Roi se nomme Olaric Grudors est à de longs cheveux blonds.
Ils adorent se nourrir de poissons vivants dans les étangs, les arbres leur donnèrent des fruits délicieux surtout comme dessert.
Ce peuple a construit une fabuleuse cité du nom de Quetiria, elle est entourée de murailles en forme de trapèze.
Une ancienne citadelle du nom de Ania encore debout se situe à une journée de la cité et elle était la première ligne de défense contre les ennemis. Mais elle à été désertée depuis des années.
Plusieurs villages sont répartis sur le Royaume : Kirio, Elipar, Poctiche ainsi que des petites tribus de paysans vivant dans des endroits souvent isolés et très pauvres
L'autre peuple, les Agasas, habitent dans le royaume d'Agasadulle au sud du Royaume Elmaria.
La lignée des Famaris gouverne depuis cinquante ans sur ce royaume. Le Roi Farras Faramis est un Roi rempli de sagesse.
Ils mangent très souvent les Kelis, un animal bien dodu avec un gros museau. Ils adorent les chasser dans les forêts entourant la cité. C’est leur passe-temps favori surtout celui du roi.
La cité de Peleniis a des murailles en forme de cercle protégeant le donjon de la cité et l'église.
Bon nombre de villages sont répartis dans ce royaume aussi. Le plus connu, se trouve en haut d'une colline et se nomme Sabulasa. Les autres moins connus sont Lopu et Marenas.
Le fort d'Atania au pied des grottes de Samson n'est jamais tombé lors d'un siège et des passages secret permet de fuir l'endroit.
Héléna part sur le deuxième continent nommé Galaska et l'endroit le plus froid au Nord d’Enti, peu de gens ose y vivre ou même si aventurer et le dernier bâtiment encore debout se nomme la tour de la connaissance. Elle se trouve au centre même de Galaska, hélas plus personne ne la garde aujourd’hui.
Pour se rendre là-bas, faut partir du port des Plaines traverser la mer des berges et atteindre le quai gelé en bateau.
Seuls les ours blancs sont capables de résister au froid et ils se nourrissent de certains voyageurs ou de poisson.
Une petite tribu du nom de Goro vivent dans des igloos de glace et caverne.
Des hommes pour la plupart seuls se déplace rarement dans le sud.
Elles arrivent à les convaincre de venir aider les autres peuples pour la bataille.
Après beaucoup de temps, d’efforts et de négociations, tous finissent par accepter avec plusieurs conditions plus au moins équitables.
Les grands chefs de chaque peuple arrivent devant l'armée ennemie.
Le Roi Farras Faramis suivi de porte-étendard orné d'une tête d'ours blanc s'approche du Roi Olaric Grudors, à côté de lui un drapeau avec une tête d'ours brun.
Ils se regardent mutuellement avec détermination pour tuer l'ennemi.
Les Gnomes commander par Gobi sont en première ligne, ils crient tous ensemble.
La Reine Odessa Ausgarde et ses amazones se trouvent derrière l'armée des Elfes commander par la magnifique Reine Idrial Onyris.
Le chef Isis d'Elfio de la tribu Goro s'occupe des catapultes, ils sont milles à s'en occuper.
Au pied de la montagne d'Olso sur les terres maudites au sud de Bactalavienne se trouvent les écorcheurs, ils font deux mètres cinquante, portent une armure crée à partir d'un alliage rare du non de yama.
Chacun de leurs visages sont sombres seul les yeux blancs sortent.
Seuls les hauts gradés donne les ordres, les soldats ne doivent que obéir.
Ils sont d'une cruauté sans limites et aucunes émotions ne les atteint.
Les écorcheurs sont suivis par les Betiria qui se déplace à quatre pattes, ils mesurent trois mètres de haut et leurs masses corporelles est impressionnante.
Très poilus, une forte odeur se dégage d'eux.
Le plus imposant reste leur mâchoire avec des crocs permettant de lacérer la chair humaine sans efforts.
Certaines d'entre elles sont sauvages et vivent dans les grottes de Samson au nord des terres maudites.
Elles sont aussi chevauchées souvent par les écorcheurs.
Derrière les bataillons d'écorcheurs se trouve des trolls armés de masse et chaînes. Ces monstres vivent dans des cavernes se trouvant souvent dans les hauteurs des montagnes.
Visage difforme, nez crochu grande dents et deux cornes, la plupart des gens en ont peur. Primitif et dépourvus d’intelligence, ils sont la plupart du temps agressifs pour rien.
Les boucliers se fracassent les uns contre les autres. Les premières volées de flèches de chaque côté en fait tomber plus d'un. Des soldats tombent sous les coups d'épée tranchantes. Un troll surpris Nisius avec un coup de masse et l'éjecte au sol.
Jirius arrive à temps pour sauver son compagnon, une flèche transperce son épaule.
Une amazone de justesse transperce un ennemi derrière lui dans l'abdomen. D’un signe de tête il remercie la femme. Quelques minutes plus tard, après diverses passes d’épée et d’esquive successive, Jirius s'éloigne du combat de peur de mourir.
Les trois autres magiciens étaient encerclés. Ils sentent la fin arriver.
Un adversaire de plusieurs pieds de haut s’avance vers la magicienne. Il dégaine son épée pour croiser le fer.
Ils échangent beaucoup de passes avec beaucoup de violences et de forces. La jeune femme se défend solidement, une esquive rater la blesse au bras et il profite de l'avantage.
Le géant lui tranche deux doigts de sa main gauche.
Seilar projette l'ennemie au sol et la sauve de justesse.
Un archer l'empêche de finir le travail et il se prend une flèche dans le ventre.
Héléna hisse le magicien blesser et s'éloigne de la bataille.
Jirius les rejoint.
Gnamar prend la relève quand son adversaire sourit en le voyant et le frappe a plusieurs reprises dans le visage.
Inconscient, le magicien et emmener par l'ennemi.
La chef amazone du nom de Odessa meurt en héros en tuant plusieurs chefs ennemi.
Le Roi Gobi des Gnomes est pris à partie par un chef ennemi.
L'écorcheur croise son épée, il le blesse au bras et le frappe au visage.
La petite créature se laisse pas faire et le transperce au ventre du bout de sa lame.
Trois adversaires arrivent sur lui en le tuant de plusieurs coups d’épée.
L'ennemi se replie dans la montagne avant de perdre car l'alliance entre les peuples furent une surprise pour eux.
Les Grands seigneurs de chaque peuple décident d'un commun accord de contenir les créatures maléfiques sur les terres maudites en construisant des tours de guet à la frontière.
Le règne des magiciens s’effondre dû aux négociations avec les peuples avant la bataille, ils devaient dirent la vérité sur l'arrivé des créatures car c'est de leurs fautes si elles sont là à nouveau.
Gnamar sera torturé pendant très longtemps au sein de la cité Drakanum construite après la bataille d'Olso.
Seilar passe des années a essayé de réparer son erreur en cherchant Gnamar en vain.
Ils disparaissent d'un commun accord sur le troisième continent, les anciennes terres ou se trouve leurs royaumes et dans la cité mythique Mélénas depuis oubliée ainsi que le livre laisser sur le pupitre par la main de Seilar.
Dans les hauteurs de ses terres, une vieille tour appelé Hiria, délabrée et abîmée par le temps vivent des hommes exilés douée en tant que mercenaire ou assassins, seul l'argent les intéressent. Ils ont aucun honneur.
La tour surplombe tout le continent des anciennes terres.
Le Port d'Iktor encore debout est abandonnée depuis la fin du règne des magiciens.







Ce message a été modifié par vivesg1 le Dimanche 23 Février 2020 10h11



[I]Capitaine de son âme, maître de son destin . William Shakespeare
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
post Dimanche 23 Février 2020 18h24
| Message #14


Soldat



Groupe : Members
Messages : 10
Membre n° 19218
Inscrit : 22/11/2011
Actif : Hier à 15h09

Pays: France
Sexe: Masculin



Bonsoir à tous, je viens de de réditer l'histoire que j'ai écrite. Je vous laisse voir l'évolution. smile.gif



[I]Capitaine de son âme, maître de son destin . William Shakespeare
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top

Topic Options Reply to this topicStart new topicStart Poll

 



rss Version bas débit Time 0.0342 sec Sql 13 requêtes GZIP activé
Nous sommes le : Lundi 06 Avril 2020 01h08