Charte       Aide       Recherche       Membres       Calendrier

Bookmark and Share Abonnez-vous à SGF Suivez SGF sur Twitter Rejoignez-nous sur Facebook

2 Pages  Aller au dernier message lu sur ce sujet Reply to this topicStart new topicStart Poll

> SG-U saison 4 : convergence
post Jeudi 12 Janvier 2017 10h47
| Message #1


Colonel

*

Groupe : Members
Messages : 633
Membre n° 19765
Inscrit : 20/07/2012
Actif : 07 Déc 2017, 12h17

Pays: France
Sexe: Masculin



Bonjour à tous. J'ai récemment terminé la saison 3 de SG-U qui s'est terminée dans un cliffhanger apocalyptique. Comme vous me l'avez conseillé, je crée donc un nouveau topic pour la saison 4. La saison 3 était une transition entre la série SG-U d'origine et mon adaptation. J'y ai posé quelques bases que je vais maintenant pouvoir exploité dans la suite. Il y aura des cross-over avec SG1, SGA mais également mon petit bébé SG-com. C'est plutôt sain et ça permet de retrouver quelques personnages qui nous sont si chers. D'ailleurs, dans SG-com il y avait eu un cross-over avec SG-U, il se déroulait sur la période de ma saison 4.

Stargate SG-U saison 4 : L'équipage du Destiny, en parti dispersé dans l'espace, explore une nouvelle galaxie nourrissant l'espoir de tous se retrouver. Ils poursuivront la mission du Destiny avec toutes les découvertes que cela impliquera. Et Ils devront organiser de nouvelles alliances afin de contrer un nouvel ennemi.

Objectif : Contrairement à avant, il y aura 4 publications par épisode afin que cela soit plus agréable à lire et moins lourd surtout.

Voici le détail des chapitres de SGU :

Episode 1 - Epave 1/2 : 1ère partie - 2ème partie - 3ème partie - Quatrième partie

Le Destiny est une épave et plusieurs drones humanoïdes ont investi le vaisseau. Sur Terre, on tente de remettre en place la tête de pont avec le vaisseau pour un sauvetage. Chloé débarque dans une violente bataille spatiale entre les Nakais et les envahisseurs.


Episode 2 - Tempête spatiale 2/2 : 1 ère partie - 2ème partie - 3ème partie - 4ème partie

Alors que le Destiny semble perdu malgré la tête de pont installé avec la Voie Lactée, le capitaine Scott et le lieutenant James partent explorer une planète qui pourrait être leur dernier recourt. Très vite, le vaisseau est isolé dans une tempête spatiale. Pendant ce temps, un véritable procès d’intention s’opère quant à la perte du Destiny sur Terre.


Episode 3 - Revenant :

Les équipes d’explorations sont perdues et n’ont aucun moyen de regagner le Destiny. L’équipage est choqué suite aux retours d’anciens membres disparus et Camille tente l’hypnose afin d’en apprendre plus. Chloé avec les Nakais se résout à ne pas rejoindre le Destiny afin de suivre une autre voie.


Episode 4 - La station :

Les équipes d’explorations de Scott et de James alors menacé par une peuplade primitive sont secourues par des exilés de l’alliance Luxienne qui ont élu domicile dans une station spatiale Ancienne. A bord de la station, ils découvrent que la peuplade qui les a attaqué n’est pas si primitive que ça.


[Episode 5 : Survivre 1/2 :

Malgré la décision du commandement planétaire, Young et Rush ont dans l’idée de garder définitivement le commandement du navire. Alors qu’ils mettent leur plan à exécution, ils découvrent avec stupeur que le poseur de porte de l’Alliance Luxienne les suit toujours.


Episode 6 : Survivre 2/2 :

Alors qu’une gigantesque armada de drones les menacent, l’équipage du Destiny et du poseur sont contraint de s’allier.


Episode 7 : La carte :

Chloé continue son investigation avec ses alliés Nakais et découvrent contre toute attente un vaisseau-mère Nakai que tous pensaient disparus depuis longtemps. L’équipage de la station et du Destiny reçoivent une carte mystérieuse.


Episode 8 : Convergence :

La flotte Nakai, la station, le Destiny et le poseur de porte atteignent à quelques heures d’intervalles les mêmes coordonnées planétaires. A leur grande surprise, ils découvrent une mégastructure entourant une naine rouge.


Episode 9 : Point de départ :

Nakai, Luxien et terriens forment une flotte commune et tous semblent chercher leur marque. Une équipe d'exploration SG découvre la planète d'où est parti le Destiny. Rush et Eli souhaitent s'y rendre grâce aux pierres de communication alors que les détecteurs de la flotte commence à s'emballer. Les choses changent sur Terre quand ces derniers entrent en contact avec les Euros.


Episode 10 : Obsession :

Depuis la découverte de la structure inconnue Rush délaisse son travail et en devient négligeant. Une équipe Luxienne découvre les vestiges d’une civilisation qui a été récemment exterminé. On découvre sur Terre l’identité de l’ennemi Nakai.


Episode 11 : L'ordre des choses :

La flotte Nakai a disparu. Durant l’investigation, l’équipe du poseur découvre des débris appartenant à des croiseurs Nakais. Grâce à la structure Cosmonienne, Rush, Eli et Giin viennent à voir d’un nouvel œil la mission du Destiny.


Episode 12 : Plan de bataille :

Eli détecte un signal de détresse venant de la colonie de Novus. Ils sont attaqués par les drones. La défense de la colonie est la priorité pourtant tout joue en leur défaveur ! Rush pense avoir une idée pour tourner la situation à leur avantage. Seulement, il ignore les risques que cela va occasionner.

biggrin.gif Première publication jeudi 19 janvier 2017 sg_p90.gif

Ce message a été modifié par Spyce le Jeudi 19 Octobre 2017 09h18



Très amicalement, Spyce.

Fan Fiction : Stargate Community tome I : La grande destinée (Terminé)
Stargate Community tome II : Aboutissement (en pause)
Stargate Universe saison 3 : La galaxie de tous les dangers (Terminé)
Stargate Universe saison 4 : Convergence

Mon blog : http://sg-fic.skyrock.com/
Ce membre is OfflinePM
Email PosterUsers Website
Quote Post Top
post Jeudi 19 Janvier 2017 15h50
| Message #2


Colonel

*

Groupe : Members
Messages : 633
Membre n° 19765
Inscrit : 20/07/2012
Actif : 07 Déc 2017, 12h17

Pays: France
Sexe: Masculin



Stargate Univers : saison 4

Episode 1 - Epave, première partie



******************************************************************

Précédemment dans Stargate Universe

Alors qu'une connexion entre le Destiny et Langara, la planète de Jonas, est possible, la CIS décide de faire remplacer Rush et Young. Une nouvelle équipe se prépare donc à embarquer sur le Destiny.

Parallèlement, Young et Rush échaffaudent un plan dans le but de neutraliser définitivement les drônes. Pour cela, Chloé est envoyé vers la flotte Nakai afin de négocier avec eux. Malheureusement, la jeune femme débarque dans une bataille spatiale entre Nakais et une race inconnue.

Telford , craignant que Young décide d'attaquer les drônes sans l'autorisation du commandement planétaire, décide d'activer prématurément le 9e chevron. Le Destiny se retrouve alors attaquer par une flotte imposant de drônes avec plusieurs vaisseaux-mères La bataille est rude et l'équipage parvient à neutraliser plusieurs vaisseaux. Finalement, le vaisseau, alors sans bouclier, est détruit en très grande partie laissant les survivants inconscient.


Et maintenant, la suite

C'est autour d'une table ovale que tout se déroulait. Un homme à la tenue svelte et à l'uniforme militaire griphonait deux ou trois mots sur ce qui ressemblerait à une feuille plastique transparente et souple. Des graphiques et des images animées dominaient le support et les mots s'alignaient derrière après chaque pression du stilet. Le militaire levait les yeux écoutant ce qui pouvait se dire, il s'agissait du général O'neill. Il écoutait avec attention les propos de Telford. Ce dernier expliquait que la tentative de connexion prématurée avec le Destiny avait contrain le vaisseau à déccélérer dans une zone dense de vaisseau-mère de drones. Il en conclut que le vaisseau a été attaqué aussitôt la déccelération considérant que l'attaque sur le Destiny est essentiellement dû à leur faute. L'équipage n'était pas préparé à un combat qu'il n'a vraissemblablement pas gagné.

Jonas Queen était également de la réunion qui se déroulait dans une structure officielle sur Terre, probablement le Pentagone. Il expliquait à son tour qu'il avait pris la décision d'entrer en contact avec l'équipage et de les avertir de la connexion. Il exprima également sa crainte dès les premières minutes de la confrontation. Par chance, il parvint à rompre la connexion et avertir le corps expéditionnaire avant que l'on ne transporte du personnel à des milliards d'années lumières.


- le colonel Young prenait des décisions dangereuses et il fallait agir, se défendit Telford.

- Et votre décision a mis le Destiny et son équipage plus en danger encore, répliqua Jonas.


Le colonel Carter était également ici, elle avait été rappelé de son vaisseau, le Hammond, pour reconnecter la porte au Destiny. Malgré la bonne tenue des paramètres, aucune connexion n'avait pu être faite, selon elle, la seule explication était que la porte du Destiny n'était plus en mesure de recevoir. Certains délégués de la CIS supposaient alors que le Destiny avait probablement été détruit. Elle réfuta cette explication. Elle expliqua également que la porte des étoiles avait une capacité plus courte de communication et que la seule raison pour laquelle il était possible de connecter la porte du Destiny à des distances énormes, étaient l'équipement même du vaisseau. Cette théorie n'en était plus une quand un technicien de son vaisseau apparut avec une tablette graphique. Le colonel Carter la consulta.


- D'après ce que je viens de constater, on reçoit un pic de réponse de la porte du Destiny.

- Et qu'est-ce que cela implique ? Demanda O'neill

- Cela implique que la porte est intact, répondit Carter continuant de regarder les données, et que le problème vient du vaisseau lui-même.

- Et comment pouvez-vous en être sûr ? Demanda le délégué anglais, une homme au tampe grisonnante.

- La porte des étoiles envoit un signal afin d'informer la porte d'arriver d'une tentative de connexion. C'est alors que le trou de ver s'élargie et que l'horizon des événements prend forme. Si le signal émit n'est pas reçu, la porte considère l'échec.

- Et ça sonne occuper, ajouta O'neill, qui avait compris l'explication de Carter.

- J'suis étonné que vous compreniez ça, s'exclama Jonas.

- Elle me l'a expliqué pendant plus de 25 ans, ça a fini par rentré, fit remarquer O'neill.

- Les diagnostiques montrent que le signal nous ait renvoyé et qu'il est possible d'établir une connexion mais pas suffisante pour maintenant une connexion stable sur autant de distance. On peut voir également que la porte dispose d'énergie, or la porte du Destiny n'est pas un supraconducteur comme les portes de la Voie Lactée, elle puise son énergie du vaisseau ou de la base sur laquelle elle est posée. Donc le Destiny continue de founir de l'énergie.

- Nous avons tenté de nouvelles connexion à l'aide des pierres mais aucune réponse, enchaîna Telford.

- Très bien. Carter vous retourner avec votre équipe et vous essayez de parvenir à une connexion.

- Général, j'aimerais me joindre au colonel Carter ? Demanda Jonas.

- C'est votre droit, répliqua O'neill. D'ailleurs, c'est sur votre monde que ça se passe.

- Et que puis-je faire ? Demanda Telford.

- Vous, vous retournez dans la salle des pierre et vous attendez qu'il communique avec nous, ordonna O'neill.

- Et vous nous consultez pas, dit la délégue chinoise.

- C'est exact, répondit O'neill. Mais je vous souhaite une bonne journée.


Chloé était toujours dans le tumulte de la bataille. A chaque moment, des tirs à énergies la frollaient. Le vaisseau-mère Nakai était pris en tenaille par celui des envahisseurs qui ne laissaient aucune chance à ses croiseurs. La jeune femme se parlait à voix haute. Elle cherchait à se donner du courage. Des débris de vaisseau venaient parfois percuter la coque de sa capulse venant de surcroit accroitre son anxiété. Finalement, un plus gros débris percuta son propulseur, faisant dévier sa trajectoires et l'endommageant. La peur prit vite le pas et elle assistait impuissante à ces décharges d'énergie incessante et destructrice.


- Je vais mourir ici, s'écria-t-elle.


Pourtant, elle eut la surprise de sentir une force la tracté en arrière. Cette force inconnue semblait l'attirer vers le vaisseau-mère Nakai, une force qu'elle pouvait sentir mais également constater au travers de la visière donnant dans l'espace. Quand elle fut ramené à une certaine distance, un gigantesque bouclier bleuâtre entourant la structure et les quelques croiseurs encore opérationnelles. A l'intérieur du bouclier, on était comme dans une bulle de vide et de sérénité, les vaisseaux envahisseurs semblaient comme figer à l'extérieur du bouclier. Chloé ne comprenait pas ce qui venait de se passer mais apparemment les Nakais maîtrisaient la technologie de dilation temporelle, il n'y avait pas d'autres explications.

Sa capsule se dirigeait vers l'imposatante structure et plus précisément dans ce qui semblerait être une baie de lancement suffisament imposante pour qu'un croiseur puisse s'y poser. Elle sentit très vite que quelqu'un cherchait à communiquer avec elle.


- Quoi qu'est-ce que vous voulez ? S'exclama Chloé.


C'est alors qu'un autre esprit se connecta à elle, puis un troisième et encore un quatrième. De violente douleur lui prit la tête, elle entendait toutes ses voix qui lui posaient des questions et elle ne pouvait pas y répondre car elle n'arrivait même pas à isoler un seul esprit.


- Arrêter, vous êtes trop nombreux, se plaignait-elle en se tenant la tête.


Très vite, du sang coula de son nez et la jeune femme perdit conscience. Pendant ce temps, la capulse se posa à quaie et des Nakais l'accueillèrent. Bien que toujours exposer dans le vide spatial, ils ouvrirent l'appareil sans que l'air ne s'en échappe et découvrir la jenne femme immobile, les yeux fermés. L'un deux tendit sa main dans laquelle se tenait une sorte de masque intégrale avec un petite réservoir à l'arrière, probablement un réservoir d'air. En passant sa main, il franchit un champs d'énergie, les Nakais avaient projeté un champ de force évitant à la capsule de perdre son air. Ils lui posèrent un masque sur le visage et un autre champs d'énergie engloba son corps afin de la protéger du vide spatiale. C'était comme porté une combinaison mais faite d'énergie. Une seconde créature prit Chloé et la transporta dans ses bras. La peau un peu flasque de l'extraterrestre semblait se durcir dans les zones au contact de Chloé. En réalité, les Nakais n'avaient pas de squelette, c'était des invertébrés. Mais la composition de leur organisme permettait à leur cellule de se rigidéfier afin de leur permettre de marcher, de saisir un objet ou encore de se tenir de bout.

Le Destiny était entouré d'un amas de débris, le vaisseau était devenu une épave, difficile d'imaginer que quelques est pu survivre. Ici et là, on pouvait apercevoir des drones en mouvement. Ces derniers étaient poursuivi par les 5 chasseurs Anciens commandés par le capitaine Scott. Le capitaine Cadman, à bord de la navette effectuait, de son côté, une analyse visuelle des dégâts occasionnés sur le vaisseau. La menace était faible, elle pouvait donc s'intéresser à plus important.


- Cadman, qu'est-ce que cela donne ? Demanda Scott continuant ses poursuites.

- Le vaisseau est vraiment endommagé, les propulseurs sont détruits, il ne pourra plus jamais se déplacer.

- Je ne comprends pas, nous avons détruis les vaisseaux-mères, constata Varo, et ces drones sont toujours actifs.

- Je n'ai pas d'explication, mais les drones du premier vaisseau détruit s'étaient remis en fonction, il y a peut être une fonction autonome que l'on ne connaissait pas, expliqua Cadman.

- Encore 2 Varo, je te les laisse, dit Scott voyant que le chasseur de Varo tenaient en jou les deux drones.


En quelques tirs seulement, le luxien détruisit les deux appareils et qu'il confirma que le secteur était sécurisé. Scott s'inquiéta immédiatement que d'autres vaisseaux-mères pouvaient suivre. Mais cela Cadman l'excluait formelle estimant que le vaisseau n'était plus du tout en capacité de menacer qui que se soit. Bien que la menace était toujours possible, le Destiny n'émettait quasiment plus d'énergie, pour elle, il était totalement exclu qu'une intelligence logique et artificielle face preuve de vengeance.


- Elle a raison, répliqua Varo. Quand on a trouvé les vaisseaux Ursinis, la première fois, il y en avait un qui était quasiment intact, il n'avait pas été détruit.

- Ça se tient, mais il reste nos chasseurs et notre navette.

- Ce n'est pas un problème Capitaine, répondit Cadman. Une fois connecté, ils ne seront plus actif et ne dégageront plus d'énergie.


L'un des pilote demanda comment ils allaient entrer dans le vaisseau. Pour Cadman, c'était très simple, elle n'avait plus qu'à arrimer la navette au vaisseau. Par contre, la tâche était plus rude pour les chasseurs. Bien que la baie de lancement des chasseurs était toujours intact, la commandement d'ouverture ne fonctionnait plus. Ils étaient contraint d'attendre. Jusque-là les nombreux appels avec le vaisseau avait échoué, il était impossible de savoir s'il y avait des survivants ou si tout le monde était mort.

Pourtant, sur la passerelle, cela n'activait déjà. Young ouvra les yeux et vit Rush s'énerver sur les consoles. Apparemment, il était le seul éveillé et 'avait pas pris le temps de réveiller qui que se soit.


- Vous nous voyez à terre et même pas vous vous assurez qu'on est toujours envie.


Rush ne répondit pas et passait d'un écran à l'autre, vérfiant des données et activant ou désactivant des systèmes.


- Rush, hurla Young.

- J'suis content de vous voir vivant, dit-il froidement. Mais j'ai du travail.

- Qu'est-ce qu'il y a ? Demanda Young.

- Le vaisseau est quasiment détuit. Nos boucliers ne nous permettent de résister qu'à deux ou trois tirs tout au plus. Plus de propulsions, la moitié du vaisseau a été arrâché et est éparpillé un peu partout autour de nous. On a quasiment plus d'armement et nos systèmes de survie s'éteignent les un derrière les autres. Ah oui, une bonne nouvelle, notre IA est hors d'état donc elle ne viendra pas nous faire la moral. Voilà ce qui se passe.

- Ils vont comment ? Demanda Young qui a compris que Rush s'était assuré que tout le monde était envie avant de se jeter sur les consoles.

- Ça va , ils sont tous vivant. Quelques blessures mais rien de bien grave dans l'immédiat.


Dans l'un des couloirs, James et Dunning reprennent doucement leurs esprits. Ils ont été secoués mais rien de bien grave. Tout deux pouvaient entendre des coups à travers le sas devant eux. James supposa qu'il y avait des survivants derrières qui étaient coincés. Désorienté, les deux militaires se levèrent et rassurèrent l'équipage supposé bloqué en leur disant qu'ils vont s'occuper d'eux. James demanda s'il y avait des blessés.


- Je crois que l'on est tous un peu blessé, répliqua Dunning. Je vais aller voir.


Le militaire tenta d'ouvrir la porte par les moyens normaux, mais la commande ne fonctionnait pas. Alors il entreprit s'essayer d'ouvrir les portes manuellement. James l'aida à son tour et doucement les portes s'ouvrirent. C'est alors qu'un bras mécanique sortit et s'enfonça violamment dans la poitrine de Dunning qui se mit immédiatement à cracher une quantité impressionnante de sang. Le soldat poussa James sur le côté avant, qu'elle aussi, ne se fasse tuer.

Terroriser, elle regarda Dunning se tenir debout avec ce bras dans la poitrine. Il lui dit de fuir alors que la vie quittait son corps. Une décharge d'énergie explosa le torse du militaire dont le corps fut éjecté vers l'arrière. James prit son arme et dégaina de multiples salves avant de fuir dans l'autre direction. Après avoir percourut quelques mètres, elle ferma le sas derrière elle alors qu'elle vit les créatures métalliques s'avancer vers.


- Ici James, fermez tous les sas menant à la salle d'embarcation, dit-elle par radio paniqué. On a été abordé. Je répète on a été abordé par des robots.


Young se saisit de la radio mais Rush n'attendit pas, il s'executa immédiatement confirmant au colonel que tout était vérouillé. Le lieutenant expliqua, légèrement rassuré d'entendre la voix du colonel, que 5 machines aux moins venait d'aborder le vaisseau et qu'il venait de tuer Dunning. Le colonel lui ordonna de rester en position et que bientôt il viendrait la rejoindre. Aussitôt, Cadman entendit la conversation et expliqua qu'ils seraient bientôt arrimé au vaisseau et qu'ils pourraient très vite se rendre sur place. James serra de tout ses forces son arme et visa la porte du sas et attendit. Elle en tremblait encore.

Young ordonna à Rush de le seconder par radio et de réveiller au plus vite l'équipage de la passerelle. Eli et Brody commençaient à se réveiller quand ils virent le colonel partir de la zone.

Sur Langara, Jonas et Carter étaient heureux de pouvoir travailler de nouveau ensemble. Le colonel dirigeait une petite équipe de 4 personnes dont elle et Jonas. Plusieurs tentatives avaient été faites afin de se connecter au Destiny. Jonas en était arrivé à la conclusion qu'il ne pouvait rien faire de leur côté et qu'il fallait agir sur le Destiny lui-même.


- Les analyses nous apportent d'autres données, expliqua Carter. Jusque-là, nous nous sommes basés sur les algorythmes et la technologie des Anciens en la considérant comme fiable. Mais on ignore totalement ce qui permet la connexion à l'aide du 9e chevron.

- Vous voulez dire que vous cherchez un moyen de reproduire cette technologie.

- C'est évident. Si le Destiny est endommagé, nous devons être en mesure de réparer les systèmes nécessaire à ce bon fonctionnement et pour ça, on doit les comprendre.


Jonas sourit attirant la curiosité de Carter qui lui demande ainsi pourquoi un tel sourire. Pour Jonas, il était évident que Carter prenait plaisir à faire toutes ses recherches, elle qui maintenant commandait un batiment de guerre spatial. Mais à sa surprise, Carter expliqua que le Hammond est à la fois un vaisseau de guerre mais également un vaisseau spécialisé dans la recherche de pointe. Elle lui révèla qu'à l'instar de l'Odyssey, l'Hammond dispose d'un noyau central de contrôle disposant du savoir total acquis chez les Anciens, les Asgardes, les Terriens et plusieurs autres races amis.


- Donc vous continuez à faire de la recherche. Vous travaillez sur quel projet ?

- Le voyage en VSL.


Intrigué, Jonas comprend quelle étudie le mode de propulsion plus rapide que la lumière du Destiny. Mais pour lui, il ne voyait pas l'intérêt d'étudier un système de propulsion plus primitive que l'hyperespace. D'ailleurs, il n'était pas le seul à le penser. C'est alors que Carter lui révèla que l'hyperespace et le VSL ne sont pas plus évolués l'un que l'autre mais qu’il s’agissait bien de deux voies différentes pour s'affranchir des grandes distance dans l'espace. Jusque-là, les efforts se sont concentrés sur l'hyperespace. Chez les Anciens et les Asgardes se modèlent à pris le dessus et il a évolué jusqu'à l'hyperespace intergalactique. Il est le moins gourmand en énergie et est particulièrement souple en terme d'ingénérie, en soit l'argumentation de l'hyperespace détronait totalement le mode VSL.


- Et c'est pour ça que toutes les races de la galaxie utilisent ce mode de fonctionnement.

- C'est sûrtout parce que leur concept s'inspire directement des travaux des Anciens, ajouta Carter. Mais l'hyperespace était déjà utilisable par les Anciens quand ils ont quitté Origine.Alors pourquoi adapter le VSL comme principale système de déplacements dans l'espace ?


Face à cette interrogation, Jonas ne savait pas quoi répondre. Le VSL était plus gourmand en énergie et puisait l'énergie de façon exponentiel jusqu'à s'équilibrer au bout de quelques heures. Cela apporte également de nombreuses contraintes obligeant un vaisseau à faire des pauses régulièrement et pendant un minimum de quatre heures.


- Mais McKay et Zelenka ont découvert les plans d'un moteur à Vortex. Une technologie incroyablement complexe et gourmande en énergie.

- Et Atlantis en est équipé.

- C'est exact. Mais on a découvert que le VSL et le moteur à vortex avait de nombreux points en commun.

- Mais ça voudrait dire que le VSL est une technologie non aboutit, répliqua Jonas comprenant l'ampleur des études de Carter.


Carter était arrivé à la conclusion que le mode VSL était inachevé et surtout qu'il était la base d'un autre moyen de propulsion plus perfectionné encore et que cela avait probablement motivé les Anciens. Toujours selon Carter, la mission de Destiny est plus importante qu'il n'y paraissait. En soit, il serait bien possible que l'étude même des objectifs de la mission puisse aboutir au développement d'une nouvelle science jamais atteinte dans cet univers et permettant de percevoir ce dernier comme nul autre espèce ne l'avait fait jusque-là. Le colonel était persuadé que la technologie était déjà disponible disponible sur le Destiny mais qu'il ne restait plus qu'à trouver les bonnes équations pour savoir l'exploité.


- D'oû l'intérêt d'en étudier le fonctionnement conceptuel, répliqua Jonas. Vous serez en mesure de répliquer cette technologie, l'améliorer et l'adapter sur n'importe quel batiment de votre choix.

- C'est justement le cas. Nous disposons d'une base spatiale qui s'arrime avec notre croiseur de dernière génération. Il dispose des bases de la technologie VSL, reste maintenant à le finalisé.


Jonas mesurait l'étendu du sujet et de ses enjeux mais voyait difficilement l'exploitation réellement ce projet par le genre humain, eux qui étaient si en retard par rapport aux Anciens. Carter n'était pas en mesure de lui expliquer les différentes implications car elle-même se savait pas où cela pouvait mener précisément. Mais selon elle, il pourrait très bien trouvé un moyen de rejoindre le Destiny et inversement ramené le Destiny sur Terre de façon instantané en empruntant le tissu-espace temps lui-même. Bien que tout cela était théorique, Carter montrait clairement, que de tout les terriens, elle était peut être la plus amène de réparer le système du vaisseau permettant la reconnexion par la porte des étoiles.


***************************************************************

Eh bien cette saison 4 peut enfin commencer. Comme vous pouvez le voir, j'ai mis en place 3 intrigues différentes et je pense respecter le même schéma pour chaque épisode. C'est plus dynamique.

Ce message a été modifié par Spyce le Jeudi 26 Janvier 2017 16h46



Très amicalement, Spyce.

Fan Fiction : Stargate Community tome I : La grande destinée (Terminé)
Stargate Community tome II : Aboutissement (en pause)
Stargate Universe saison 3 : La galaxie de tous les dangers (Terminé)
Stargate Universe saison 4 : Convergence

Mon blog : http://sg-fic.skyrock.com/
Ce membre is OfflinePM
Email PosterUsers Website
Quote Post Top
post Jeudi 19 Janvier 2017 18h26
| Message #3


Lieutenant Général

***

Groupe : Members
Messages : 2264
Membre n° 6401
Inscrit : 09/03/2006
Actif : Aujourd'hui à 11h50

Pays: France
Sexe: Masculin



J'ai commencé à lire sur la fin de ta saison 3 et je continue volontiers, on se prend bien dans l'histoire, c'est plutôt bien monté.

Par contre, je m'étais déjà fait la remarque pour la S3, mais là c'est plus flagrant encore, les fautes...
Si y a bien un truc qui me pète le plaisir de lecture c'est ça.
Y en a vraiment qui sont cons et pourraient être évitées avec un tant soit peu de relecture.

Donc svp, un effort, c'est con de gâcher comme ça...



Dr Gwénaël "Dr Rodnay McKay" Caravaca
Senior Staff member SciFiHero.net
ID-19309 "General Hux" 501st French Garrison

GC-Costuming : confection, création et conseils pour la réalisation de vos costumes ! ;)

Retrouvez GC Costuming sur Facebook à l'adresse facebook.com/gc.costuming
Ce membre is OfflinePM
Email PosterUsers WebsiteMSN
Quote Post Top
post Vendredi 20 Janvier 2017 21h21
| Message #4


Général

****

Groupe : Members
Messages : 3790
Membre n° 16739
Inscrit : 08/05/2010
Actif : Il y a 45 minutes

Pays: Origine
Sexe: Masculin



 
QUOTE (Gwénaël @ Jeudi 19 Janvier 2017 18h26)
J'ai commencé à lire sur la fin de ta saison 3 et je continue volontiers, on se prend bien dans l'histoire, c'est plutôt bien monté.

Par contre, je m'étais déjà fait la remarque pour la S3, mais là c'est plus flagrant encore, les fautes...
Si y a bien un truc qui me pète le plaisir de lecture c'est ça.
Y en a vraiment qui sont cons et pourraient être évitées avec un tant soit peu de relecture.

Donc svp, un effort, c'est con de gâcher comme ça...

Ouaip. Clairement. smile.gif



Il n'y a que deux erreurs que l'on puisse commettre sur le chemin de la Vérité : ne pas aller jusqu'au bout, et ne pas s'y engager.
-- Siddharta Gautama Shakyamuni

[Blackeagle]La CSB agit dans l'ombre pour éclairer le monde.
[Rufus Shinra]Elle agira dès qu'elle aura retrouvé sa lampe de poche, en fait.
[Blackeagle] Réplique collector :D
Ce membre is OfflinePM
Quote Post Top
post Samedi 21 Janvier 2017 16h42
| Message #5


Général

****

Groupe : Members
Messages : 3352
Membre n° 2250
Inscrit : 22/01/2005
Actif : Il y a 60 minutes

Pays: Orilla
Sexe: Masculin



wow!!!
c'est plutôt le chaos dans la galaxie drone n°2. donc les nakai ont la dilatation temporelle, surprenant.
pauvre destiny, à part une intervention divine, rien ne peux vraiment sauver l'équipage, encore moins le vaisseau qui n'est plus qu'une épave bonne pour la casse (encore pire que l'aurora), telford a vraiment merdé.
qu'est il arrivé à Eli, il semble être le seul perso principal absent du chapitre (d'ailleurs par les résumés, il semble qu'il ne sera pas vraiment présent pour les 4 premier épisodes)

La seule bonne nouvelle, c'est le projet de Carter avec le VSL

Ce message a été modifié par Thor94 le Samedi 21 Janvier 2017 16h47



Un Ori
des Oreilles
Ce membre is OfflinePM
Email PosterUsers Website
Quote Post Top
post Lundi 23 Janvier 2017 09h51
| Message #6


Colonel

*

Groupe : Members
Messages : 633
Membre n° 19765
Inscrit : 20/07/2012
Actif : 07 Déc 2017, 12h17

Pays: France
Sexe: Masculin



 
QUOTE (Thor94 @ Samedi 21 Janvier 2017 17h42)
wow!!!
c'est plutôt le chaos dans la galaxie drone n°2. donc les nakai ont la dilatation temporelle, surprenant.
pauvre destiny, à part une intervention divine, rien ne peux vraiment sauver l'équipage, encore moins le vaisseau qui n'est plus qu'une épave bonne pour la casse (encore pire que l'aurora), telford a vraiment merdé.
qu'est il arrivé à Eli, il semble être le seul perso principal absent du chapitre (d'ailleurs par les résumés, il semble qu'il ne sera pas vraiment présent pour les 4 premier épisodes)

La seule bonne nouvelle, c'est le projet de Carter avec le VSL

Déjà oui, il y a des fautes. J'ai pas fait gaffe, mais j'ai transmis la partie non corrigé comme noeud-noeud. Je modifierais ça jeudi avec la suite.

Pour moi, les Nakais ont été sous-évalué dans la série, j'en ai fait une espèce plus évolué sur la saison 3 et je souhaite continuer. C'est d'ailleurs tout l'intérêt d'avoir apporté Chloé chez eux.

Eh oui, je trouvais illogique que le Destiny ne soit pas un jour dans un sale état après tout ce qu'il a vécu et l'âge qu'il a. Mais bon, comme on dit, les choses ne peuvent plus être pire (ou presque).

Eli est absent dans cette première partie, parce qu'en soit même, pour le moment, il n'a pas de raison de se démarquer. Mais il y a un androïde a analysé, on entendra parler plus de lui.

J'essaie toujours de me dire que le VSL n'a pas été utilisé, par les scénaristes, pour rien. Donc, je creuse également dans ce sens.

Aller, jeudi, je vais essayer de continuer de vous troubler encore un peu plus.



Très amicalement, Spyce.

Fan Fiction : Stargate Community tome I : La grande destinée (Terminé)
Stargate Community tome II : Aboutissement (en pause)
Stargate Universe saison 3 : La galaxie de tous les dangers (Terminé)
Stargate Universe saison 4 : Convergence

Mon blog : http://sg-fic.skyrock.com/
Ce membre is OfflinePM
Email PosterUsers Website
Quote Post Top
post Lundi 23 Janvier 2017 23h52
| Message #7


Soldat



Groupe : Members
Messages : 20
Membre n° 20957
Inscrit : 03/05/2016
Actif : 08 Déc 2017, 23h45

Pays: france
Sexe: Masculin



Depuis le temp que j'attendai.......juste enorme!!!!!😃😃 meme si certain on remarqué les fautes d'orthographe.. sg_p90.gif sg_p90.gif bref continu comme ça!! Vivement la suite que je la dévore!!!😃😃😃 bon courage et encore bon boulot😉

Un admirateur 😉
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
post Mardi 24 Janvier 2017 02h46
| Message #8


Soldat



Groupe : Members
Messages : 20
Membre n° 20957
Inscrit : 03/05/2016
Actif : 08 Déc 2017, 23h45

Pays: france
Sexe: Masculin



Depuis le temp que j'attendai.......juste enorme!!!!!😃😃 meme si certain on remarqué les fautes d'orthographe.. sg_p90.gif sg_p90.gif bref continu comme ça!! Vivement la suite que je la dévore!!!😃😃😃 bon courage et encore bon boulot😉
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
post Jeudi 26 Janvier 2017 15h52
| Message #9


Colonel

*

Groupe : Members
Messages : 633
Membre n° 19765
Inscrit : 20/07/2012
Actif : 07 Déc 2017, 12h17

Pays: France
Sexe: Masculin



Stargate Univers : saison 4

Episode 1 - Epave, deuxième partie



******************************************************************

A des années lumières de cet échange, Chloé se réveilla en sursaut dans une sorte de pièce plutôt austère. L'endroit était dominé par un grand bassin et seulement une plaque lisse pour se réposer. La lumière semblait jaîr de l'eau elle-même. La jeune femme était apeurée et ne savait pas trop quoi faire. Elle regardait tout autour d'elle où elle pouvait bien aller. Mais a priori, il n'y avait ni porte d'ouverture ni accès. Elle tenta donc de se connecter à un Nakai mais rien, c'était comme s'il n'y avait personne pour lui répondre, elle était seule au monde. C’est ce qu’elle s’imaginait, finalement, une voix bien humaine se fit entendre.


- Ils ne sont pas disposés à t'entendre pour le moment.

- Qui êtes-vous ? S'écria Chloé à haute voix regardant autour d’elle.

- Un intermédiare, répondit la voix toujours autant mystérieuse.

- Je suis venu chercher de l'aide, le Destiny veut attaquer les drones. On pense pouvoir tous les rendre inopérant.

- Pour le moment, nous tentons de fuir les envahisseurs.

- Qu'avez-vous fais ?

- Nous avons entouré ce vaisseau d'un champs de distorsion temporel. Le temps s'écoule plus rapidement à l'intérieur qu'à l'extérieur.


Chloé comprit rapidement que la bataille avait toujours lieu et qu'elle n'était toujours pas sortie d'affaire. Elle demanda à la voix pourquoi elle lui répondait alors que les autres étaient occupés. Mais cette dernière lui répondit que son unique tâche était de rester avec elle. Chloé demanda alors qu'elle se montre.


- Je veux vous voir, voir à qui je parle. Votre voix est trop humaine pour être un Nakai. Ils se seraient contentés de me parler par téléphatie.


Soudain, une masse apparut dans l'eau, au début cela apparaîssait comme une ombre jusqu'à se dévoiler hors de l'eau. Dans un premier temps, on put apercevoir des cheveux d'un rose clair, puis une peau écailleuse. La créature se présenta à Chloé qui comprit très vite qu'elle n'avait rien d'un Nakai. C'était un hybride, mi-nakai, mi-humaine. D'ailleurs, elle tomba de peur en voyant le visage de celle qui lui parlait depuis plusieurs minutes. Derrière cette masse écailleuse et rude, on en découvrait les traits physique de Chloé elle-même.


- Ils n'ont pas fait ça, scanda Chloé. Ce n'est pas possible.


La créature regarda très sombrement Chloé, bien qu'à moitié humaine, quelques choses d'inquiétant se dégageaient en elle. Chloé ne comprenait pas et le faisait savoir.


- Vous m'avez cloné, s'écria-t-elle.


Sur le Destiny, Cadman avait arrimé la navette à son emplacement normal et avec Greer, ils s'étaient dépêchés de rejoindre James. Le colonel arriva au même moment avec plusieur soldats lourdement armés. Le lieutenant James confirma que les machines étaient bien rentrées dans le vaisseau et que depuis près d'une minute, elles n'essayaient plus de forcer le passage. Rush prit la radio et confirma que les drones humanoïdes s'étaient retranchés dans d'autres sections du vaisseaux afin de viser d'autres voies qui ne pouvaient plus être fermés car endommagées.


- Rush, est-ce que tout le monde va bien ?

- Oui oui, juste des égratinures, répondit le scientifique. Je pense que vous devriez revenir ici et analysez leur comportement. Ça serait plus judicieux.

- Des égratinures, vous rigolez vous avez vu tout ce sang sur ma tête, s'inquiéta Eli.

- Tu es vivant, tu râles, c'est que tout va bien, dit Rush s'arrêtant d'écouter le colonel Young à la radio.


Rush ordonna à monsieur Brody de partir à l'infirmerie, il était celui qui était le plus blessé, il avait mal au bras et saignait à la tête. Il demanda également à Park de l'accompagner pour ne pas qu'il ne reste seul.


- Ensuite, vous allez voir Camille et qu'elle s'occupe de contacter la Terre. Qu'ils puissent constater l'ampleur du désastre qu'ils viennent de produire. Et vous revenez, vos yeux vont nous être très utile, termina-t-il.

- Entendu, répondit Park.


Volker appela le capitaine Scott. Bien conscient qu'ils étaient bloqués dans l'espace, l'astrophysicien proposa de les aider à réintégrer la baie de lancement au plus vite. Eli et Rush se regardèrent cherchant dans le regard de l'autre des nouvelles permettant de survivre quelques temps de plus.


- Isoles les sections dangereuses, et cherchent à sécuriser l'énergie et les systèmes de survie. Moi, je vais m'occuper de faire un état de la situation et de voir ce qui fonctionnent et ne fonctionnent pas. Mais j'ai peur de déjà connaitre le résultat.


Brody avançait aider de Park, il avait la tête qui tournait mais ses mouvements semblaient quasiment normal, Il y avait déjà des dizaines de blessés à l'infirmerie et Barnes et TJ étaient déjà très occupées. TJ trouva tout de même le temps de les accueillir, elle diagnostica très vite le bras et la plaie à la tête.


- Camille, Brody est blessé à la tête, il faudrait le recoudre, il lui faut aussi de quoi maintenir son bras. Il n'est pas cassé mais il vaudrait mieux éviter qu'il le bouge de trop pendant un certain temps.


TJ les laissa aussitôt afin de prendre en charge un autre patient. Il y en avait tellement. Camille Wray s'executa immédiatement, elle était venue d'elle-même apporté de l'aide et l'infirmerie qui en avait bien besoin. Brody regarda le corps inanimé de Carla Meurê et demanda comment elle allait.


- Lors du choc, TJ a protégé mademoiselle Meurêt. Ne vous inquiétez, TJ dit qu'elle est en état stationnaire. Ce qui est plutôt rassurant, répondit-elle d’une voix douce.

- Je vous demande pardon ? Demanda Brody un peu dans le gaz.

- Camille, Rush veut que vous alliez contacter la Terre, expliqua Park.

- Pour l'entendre dire qu'ils nous ont tous mis en danger, répondit Wray. Docteur Boones est dans la salle des pierres, demandez lui de faire un rapport sur la situation. J'imagine que Telford appreciera de voir la situation de ses propres yeux.


Park regarda loin devant elle et vit ,à l'aide de ses yeux inorganique, la silouette des robots sortirent du vaisseau. Ce petit détail venait de lui apparaître sans prévenir. Elle appela immédiatement le colonel afin de l'avertir de ce qu'elle voyait. Elle supposa immédiatement qu'ils allaient essayer de rejoindre l’intérieur du vaisseau en passant par l'une des sections les plus endommagé. Selon elle, ils partaient en direction de la salle des machines. Le colonel la remercia pour ses indications.

Young débarqua avec James, Greer et Cadman sur la passerelle alors que les autres soldats attendaient patiemment devant la porte ouverte. Dans le court instant de son analyse, Rush expliqua qu'il avait pu déterminer la quantité d'énergie restant à leur disposition mais que cela n'avait que peu d'importance, le vaisseau était définitivement perdu.


- Et vous pensez qu'il peut être réparer ? Demanda Young

- C'est impossible, le vaisseau n'a plus de propulseur ni d'hyperpropulseur et même si le vaisseau était en mesure de se déplacer , il se désintègerait. Sa coque est grandement fragilisée. Le Destiny est mort.

- Pour le moment, il peut encore nous être utile. Park pense que les drones humanoïdes se dirigent vers la salle des machines.

- Eli va s'occuper de vous diriger mais de souvenir, il nous faut du gros calibre pour détruire ce genre de machine.

- S'ils sont dans l'espace, on peut demander à nos chasseurs de les éliminer, proposa Greer. J'suis certains que ça les démange de faire un carton.

- C'est une excellente idée, répliqua Young.


L'information fut transmise à Scott qui ordonna à la flotte de chasseur d'arrêter de tourner autour du Destiny et de naviguer vers la zone où serait potentiellement l’ennemi. Le colonel Young suivait la situation à l’aide d’un kino spécialement envoyé dans l’espace.


- Colonel, nous avons un visuel, répondit Scott. Préparez-vous, ajouta le capitaine.


Les chasseurs pivotaient afin de prendre le meilleur angle tandis que les androïdes se déplaçaient sur la coque avec rapidité. Leurs pieds étaient magnétisés sur la coque facilitant ainsi le déplacement. Les armes se mirent à décharger vague d’énergie après vague d’énergie. Un véritable feu nourrit percuta la matière du vaisseau qui se détachait peu à peu créant de nouveau débris. Lisa Park arriva et se mit immédiatement sur les consoles.


- Attention, s’inquiéta Eli. Le Destiny est déjà assez abîmé comme ça.


Dans l’espace, on pouvait voir les machines tenter de fuir les tirs en se noyant dans l’amas de débris dû aux impacts. Au bout de plusieurs secondes, ils n’étaient plus possibles de voir les machines ni de détecter, à l’aide des instruments quoi que ce soit. C’est alors que Varo vit le corps déchiqueté d’un androïde.


- Destiny, ici Varo. Je crois voir un androïde, il ne fonctionne plus.

- Eh bien, il nous en reste plus que quatre, lança Rush énervé.

- Eh, j’ai du mouvement, des sas viennent de s’ouvrir, répliqua Park.

- Les androïdes ? Questionna Young.


Lisa Park se leva et baissa la tête, et toujours aider de sa vision artificiellement amélioré, elle vit les quatre androïdes se déplacer.


- Affirmatif colonel, répondit-elle. Il se dirige vers la salle d’embarcation.

- Ça va être la boucherie, répliqua Greer. Le plus grand nombre des civiles se trouvent là-bas.


Le colonel désigna Greer, Cadman à le suivre. Par radio, il indiqua aux personnels militaires de maintenir leur position détaillant le fait que des androïdes se dirigeaient probablement vers eux. Pour ceux qui attendaient devant la porte, il en désignant deux qui devaient rester sur place afin de protéger la passerelle pour les autres, ils devaient rejoindre l'infirmerie.


- Eli, trouves un moyen de nous faire revenir à bord, demanda Scott.

- On y travaille mais le pont d’envol est sévèrement endommagé. On ne peut pas pressuriser la pièce.

- On porte des combinaisons, lança Varo. Elles peuvent suffire.

- Elles sont juste étanche vos combinaisons et maintiennent la bonne pression, révéla Rush. Elles ne disposent pas de réserve d’air.

- Dans ce cas, on se contentera de l’air présent dans nos combinaisons, répliqua Varo.

- Alors, profitez-en pour récupérer l’androïde, il serait utile de l’étudier, rajouta Rush complètement désintéresser par la situation des pilotes.


Eli ajouta par radio qu’il lui faudrait encore 5 minutes avant de pouvoir rouvrir la porte du pont d’envol. Pendant ce temps, Varo s’empressa de récupérer l’androïde, guidé par ses coéquipiers. Les manœuvres étaient plutôt précises et très lente. Le chasseur se mit au-dessus de la machine afin que ce dernier soit capté par un petit aimant situé en dessous.


- C'est parfait, tu l'as, constata Scott.

- Bon, il ne reste plus qu'à rentrer et ramener ce machin.


Dans la Voie Lactée, le docteur Boones qui venait d'échanger avec le colonel Telford expliqua la situation au général O'neill. Le scientifique était très désagréable, il rapportait le fait qu'une fois de plus, le personnel militaire avait mis en danger tout l'équipage.


- Nous ne pouvions pas prévoir que la situation pouvait dégénérer ainsi.

- Dites plutôt que vous étiez pressé de retirer son commandement au colonel Young, attaqua Boones.

- Je comprends p'tit gars, c'était une erreur.

- Je n'ai rien contre vous général, je vous aime bien, je vous assure. Mais on est condamné.


Soudain Carter arriva à l'entrée du bureau du général qui lui fit signe de rentrer. Le général, voulant rassurer le docteur Boones, lui expliqua que Carter allait tout résoudre ce que le colonel réfuta immédiatement. Pourtant le colonel avait un lourd CV de réussite et était réputé dans plus d’un monde.


- On suppose que l'attaque du Destiny a endommagé certaines fonctionnent qui permettent le voyage entre les galaxies. Il faut aller sur place et le réparer.

- Une visite à domicile, s'amusa O'neill.

- J'ai besoin de voir sur place l'état du dispositif qui vient en complément de la porte des étoiles.

- Et vous savez à quoi il ressemble ce dispositif ? Demanda O'neill.

- J'en ai une idée mais pour cela, j'ai besoin d'un personnel compétent. J'ai déjà demandé à Zelenka et McKay de revenir d'Atlantis. Jonas retournera sur Langara afin de vérifier les temps de réponse et peut être engagé un contact.

- J'imagine que les blessés sont nombreux ? Demanda O'neill à Boones.

- Ils le sont mais de nombreux autres civiles n'ont rien, répliqua-t-il. Vous pouvez sans problème envoyer plusieurs personnes.

- Dans ce cas, vous partez, ordonna O'neill à Carter. Vous serez accompagné par deux médecins, je pense qu'ils ne seront pas de trop.

- 5 connexions, répliqua Carter.

- 6, je viens avec vous. Notre cher ami que voici, m'a expliqué que le vaisseau a été abordé par des androïdes. Je vais aider Young et ses hommes. Rendez-vous dans 15 minutes en salle des pierres de communications.


Telford avait pris possession du corps de Boones. Son arrivé était assez surprenante, il était seul dans la pièce et personne ne l'attendait. Un corps d'un civil mort était dans le couloir. Ce dernier était mort de ses blessures suite aux explosions multiples survenue plusieurs heures plus tôt. Le colonel se dirigea immédiatement vers la passerelle, il savait que s'il y avait des décisions à prendre, ça serait en ces lieus. Il fut accueilli par Volker, Park, Eli et Rush.


- La porte fonctionne Matt, tu vas pouvoir rentrer avec tes hommes, sourit Eli.

- Docteur Boones, lança Volker.

- C'est le colonel Telford, répliqua Park.


Rush, très énervé, ordonna très froidement à Telford de quitter la passerelle et de constater l'ampleur des dégâts ailleurs. Telford fit un mea-culpa, mais Rush ne l'entendait pas de cette oreille. Eli bien moins hostile, expliqua ce qu'il était arrivé. Telford mit alors sa main sur son front puis sur ses joues, comme choqué par ce qu'il entendait.


- Rush, je ne pouvais pas imaginer...

- C'est tout l'ampleur du problème, attaqua Rush. Vous n'anticipez pas, vous ne mesurez pas l'ampleur de vos actes. Le Destiny est mort, on a de quoi survivre à bord que quelques jours. Voilà, ce que vous nous avez offert.

Rush s'excusa de quitter la passerelle, très énervé. Il devait rejoindre le hangar des chasseurs afin d'étudier l'androïde.


- Colonel, je ne veux plus vous voir sur cette passerelle, dit-il calmement.

- Je crois qu'il n'a pas tort, ajouta Park. Vous en avez fait assez comme ça. Ce n'est pas digne d'un officier.

- Eli, merci pour vos explications, termina Telford.


Bien qu’il était un officier supérieur, il n’était plus considéré comme tel par l’équipage et Telford considérait cela comme légitime. Il prenait, minute après minute, conscience de l’ampleur de ses actions. Il quitta la passerelle et s'arrêta quelques secondes dans le couloir, histoire de digérer ce qu'il venait d'apprendre. Ces révélations l'avaient choqué et même très touché. Les remords ne faisaient que commencer. Le colonel repartit en direction de l'infirmerie. Ses minutes de marche ne durèrent que quelques minutes mais le Telford ne le ressentit pas comme tel. S’il s’écoutait, il partirait aussitôt sur Terre se terrer dans un coin pour oublier tout ça. A son arrivé, il constata les autres dommages collatéraux. De nombreux blessés sur des lits ou par terre avec des plaies, des bandages en sang et dans le coin des membres d'équipages mort avec un drap dessus.


- Vous êtes Telford, lança TJ alors que ce dernier se tenait à côté d'elle tandis qu'elle s'occupait de recoudre un patient.

- Oui, c'est bien moi. Vous avancez comment ?

- On fait de notre mieux. On a perdu 3 personnes. Et j'ai 5 blessés graves.

- 4 personnes, j'ai trouvé un civil à côté de la salle... enfin il est mort de blessure....

- ça va aller colonel, répondit TJ.

- Merci de votre sollicitude. Mais Rush a raison, c'est de ma faute. Je pensais que.... et finalement voilà le résultat.

- Avançons étape après étape colonel.

- Vous avez raison TJ. Merci, ajouta Telford très secoué par ce qu'il voyait. Je vais repartir et m'arranger pour vous amener des médecins à l'aide des pierres.

- Merci colonel, répondit TJ.

- C'est le moins que je puisse faire, corriger mes erreurs.



************************************************************

Bon voilà une seconde partie, il n'y a pas beaucoup d'évolution juste la pose de base. J'attire votre attention sur la situation de Chloé car elle aura de l'importance dans la suite de l'épisode et je dirais la suite des épisodes. Et comme vous pouvez le constater, mini cross-over avec SG1 et SGA, c'était pour le fun. Autant pour O'neill j'aurais pu l'éviter, autant pour McKay, Zelenka et Carter, je ne comprends pas pourquoi ils n'ont pas été plus impliquer dans le programme Icare.

Ce message a été modifié par Spyce le Jeudi 16 Février 2017 11h55



Très amicalement, Spyce.

Fan Fiction : Stargate Community tome I : La grande destinée (Terminé)
Stargate Community tome II : Aboutissement (en pause)
Stargate Universe saison 3 : La galaxie de tous les dangers (Terminé)
Stargate Universe saison 4 : Convergence

Mon blog : http://sg-fic.skyrock.com/
Ce membre is OfflinePM
Email PosterUsers Website
Quote Post Top
post Jeudi 26 Janvier 2017 17h59
| Message #10


Général

****

Groupe : Members
Messages : 3352
Membre n° 2250
Inscrit : 22/01/2005
Actif : Il y a 60 minutes

Pays: Orilla
Sexe: Masculin



wow!!!
je m'attendais pas a voir un clone hybride de chloé.
et on a finalement le diagnostic du destiny, le vaisseau est fichu, et même carter avec toute son intelligence ou du matériel asgard ne pourrait le réparer. Seul une station spatial bardé de synthetiseurs industriel géant comme dans star trek enterprise pourrait sauver le destiny à ce point ou les aliens de l'obélisque.
Et telford voit de ses propres yeux l'horreur des ses actions, et maintenant personne n'acceptera son commandement ordre de la terre ou pas.




Un Ori
des Oreilles
Ce membre is OfflinePM
Email PosterUsers Website
Quote Post Top
post Jeudi 16 Février 2017 15h16
| Message #11


Colonel

*

Groupe : Members
Messages : 633
Membre n° 19765
Inscrit : 20/07/2012
Actif : 07 Déc 2017, 12h17

Pays: France
Sexe: Masculin



Stargate Univers : saison 4

Episode 1 - Epave, troisième partie



******************************************************************

Les chasseurs venaient de rejoindre le Destiny par le hangar. On pouvait observer les nombreux débris flottant aux abords de la porte d'ouverture qui n'avait pas pu être refermé. Les dérivations opérées par Eli avaient été juste suffisantes pour permettre aux chasseurs de rentrer. Ce dernier avait bredouillé durant toute l'opération se demandant comment il allait bien pouvoir s'en sortir étant donné les dégâts du vaisseau. Dorénavant, l'accès à cette zone se ferait obligatoirement en combinaison. Le point noir était surtout au niveau de sécurité, c'était maintenant une véritable porte ouverte dans l'appareil et donc une menace supplémentaire. Les pilotes sortirent dans un hangar dépourvu d'atmosphère, grâce à leurs combinaisons de vol, ils étaient protégés des conditions hostiles de l'espace. L'avantage, d'un tel uniforme, était la pression exercé sur le corps offrant confort, soutien et protection offrant une véritable barrière imperméable. En toute logique, cette combinaison permettait d'entrer dans l'eau sans jamais être mouillé. Ils se dépêchèrent de tracter, à l'aide de leur bras, la carcasse du robot que Varo avait ramené et une chose était sûr, c'était compliqué. Plusieurs difficultés se cumulaient : le poids de l'androïde, l'absence de réserve d'oxygène dans les combinaisons et donc la possibilité de manquer d'air si l'opération prenait trop de temps. Afin de faciliter le transfert d'une pièce à l'autre, Rush avait isolé le couloir donnant sur le hangar et l'avait vidé de son air afin que ce dernier soit utilisé comme sas d'entrée et de sortie. Tous les pilotes s'étaient mis au transport de la carcasse et ils commençaient très vite à sentir le manque d'oxygène. Il fallait dire que ça faisait son poids et que cela nourrissait des efforts considérables. Difficilement, les pilotes menèrent l'androïde dans le sas. Ils parlaient le moins possible afin de limiter la consommation du peu d'air qu'était capable de contenir la combinaison.

Une fois dans le sas, Scott informa Rush de refermer la porte. Le capitaine avait des difficultés à respirer, il était essoufflé. L'effort avait été rude. Rush ordonna à Eli, alors sur la passerelle, de remettre l'air dans le couloir, cette opération lui permit alors d'ouvrir la porte. Les pilotes pouvaient maintenant retirer leurs casques. Respirer, c'est la première chose qu'ils firent, prendre de grande inspiration.


- Qu'est-ce que ça fait du bien de respirer ? Dit Varo.

- Alors vous avez encore des forces pour transporter notre ami, lança Rush.

- Vous plaisantez, répliqua Scott.

- Vous en faites pas, j'ai demandé à Eli de me chercher son traîneau, rassura Rush.


Le scientifique en chef commença immédiatement son analyse et comprit pourquoi l'androïde était inactif malgré le peu de dégât apparent. L'un des tirs avait détruit littéralement son cœur d'énergie. Rush était rassuré de voir qu'en premier aperçu, la mémoire n'avait subi de dégât. Cela devrait lui permettre, avec Eli, de pouvoir analyser ses programmes et son code source. Eli débarqua avec son chariot à lévitation, il se fit remarquer comme à son habitude par sa grande élocution et sa grande autodérision.

Sans plus attendre, les soldats soulevèrent avec beaucoup de difficultés la machine tandis qu'Eli glissa le chariot. Puis tous participèrent au déplacement de l'androïde. Durant le chemin, Scott ordonna à ses pilotes dont Varo de rejoindre la remise afin de s'équiper et de rejoindre le reste des militaires en attendant de nouvelles indications. Finalement, ils arrivèrent dans un des laboratoires du vaisseau.


- Vous avez besoin que quelqu'un reste avec vous.

- Non capitaine, on peut se débrouiller sans, répliqua Rush.

- Moi je sentirais plus rassurer avec une bonne douzaine de marines, informa Eli.

- Ce n'était pas une question, répondit Scott. J'ai cru comprendre que James avait pas mal été secoué, il serait bon qu’elle soit avec vous.

- Et vous pensez qu'une femme traumatisée sera capable de nous défendre ? Attaqua Rush

- En tout cas, la mettre à la chasse des robots n'est pas la meilleure solution et elle vous sera utile en toute logique.


Rush ne répondit pas laissant son silence accepté la proposition de Scott. Le responsable scientifique ordonna à Eli de s'arranger pour connecter la mémoire de l'androïde sur un ordinateur. Il ne lui fallut pas plus de quelques minutes pour se mettre en interface et voir les lignes de code défiler sur l'écran.

Sur Terre ou plus précisément sur la Lune, McKay s’agaçait d'être rappelé comme ça. Zelenka trouvait la situation plutôt excitante. Les deux scientifiques retrouvèrent Carter et O'neill près du couloir donnant accès à la salle des pierres.


- Vous voilà enfin, s'exprima le général.

- Vous venez aussi ? Demanda McKay.

- Oui, ça pose un problème ?

- Non, du tout, répondit McKay.


McKay se pencha vers Carter émettant l'hypothèse de remonter les bretelles du colonel Young. Mais malheureusement pour lui, O'neill avait entendu. Mais ce qui motivait le général était la présence des 4 androïdes, il estimait que son expérience ne serait pas de trop pour ce genre d'opération. Immédiatement, Zelenka sourcilla face à la menace et s'inquiéta. Mais McKay le rassura immédiatement.


- Vous imaginez le nombre de problème qu'il a fallu solutionner alors que les Wraiths cherchaient à nous dévorer, se venta McKay. Il y a des victimes ? S'inquiéta-t-il immédiatement.

- On aurait perdu 5 personnes lors de la destruction partielle du vaisseau et un soldat a été tué par l'un des androïdes, répondit Carter très sérieusement. Il lui a littéralement planté le bras dans le corps.

- Avec un bras ? Demanda Zelenka.

- Oui, répondit O'neill. Dunning a été transpercé avec un bras.


McKay n'était pas fier. C'est alors que Telford sortit de la salle des pierres précisant que les 2 médecins étaient déjà connectés et que le docteur Boones étaient parti cherché d'autres civils.


- Mon général !

- On en parlera plus tard colonel, répondit le général.


Carter, O'neill, Zelenka et McKay entrèrent dans la salle et prirent les pierres. O'neill regarda les autres et sortit un « Allons-y » avant de poser sa pierre sur le socle. En instant, leurs esprits furent échangés dans les corps de civils du vaisseau Destiny. Ils furent reçus par le lieutenant James et Varo qui était venu demander des nouvelles de cette dernière. Il s'inquiétait pour elle. James demanda les identités de chacun avant de les diriger là où ils voulaient aller.


- Vous m'indiquez la réserve et où se trouve le colonel Young.

- Je vous accompagne général.

- C'est très aimable


James, quant à elle, avait l'ordre d'amener Carter et les 2 scientifiques voir Rush qui travaillait très dur avec Eli. Varo, toujours silencieux, écoutait attentivement les manœuvres détaillées de Young, Greer et Cadman par radio.


- ça avance comment ? Demanda O'neill.

- Doucement, les androïdes sont dans des sections peu explorées du vaisseau. Pour l'instant pas de contact.

- Je vois.


Les deux hommes arrivèrent dans la remise. O'neill saisit immédiatement un gilet par balle, une radio, un Beretta M9 et une mitraille HK UMP. Le général demandait également où avoir du C4 ce que Varo s'empressa de donner. Tout en s'équipant, Varo stocka également du C4 dans ses poches. O'neill l'observa.


- Oh faite, il y a du changement avec vos copains de l'alliance.

- Ce sont mes ennemis maintenant.

- On ne peut pas dire qu'on est allié mais nous ne sommes plus en guerre avec eux.

- Comment c'est possible ?

- Un certain Kivo a fait une sorte, qu'elle serait le mot : d'épuration. Il veut redorer le blason de l'alliance. Il est encore un peu sauvage, on peut dire qu'il plaide plutôt en notre faveur.

- Ça ne m'étonne pas. Kivo a toujours eu des arguments en faveur de son rapprochement avec les terriens. Ils estimaient que la meilleure façon de ne pas vous avoir sur notre dos, était de négocier avec vous et de trouver un terrain d'entente.

- Vous pouvez me dire quoi d'autres sur lui ?

- Il agit uniquement dans son propre intérêt, donc il vaut mieux éviter de le croire. Son rapprochement près de vous cache peut être autre chose. Il ne fait jamais rien sans rien.

- C'est bizarre c'est ce que j'ai dit au président et il m'a dit que j'étais devenu trop méfiant.

- Vous êtes sûr d'être apte au combat ?

- Vous en doutez.

- Vous n'êtes pas dans votre corps et celui qui est votre ôte est loin d'être un soldat. Ce corps réagira différent du votre.

- Eh bien comme ça, on verra bien si je dois mes prouesses à mon corps ou à mon esprit, s'amusa O'Neil.


Soudain, on entendit Park appeler Young par radio mais ce dernier ne répondait pas. Pourquoi ? Elle le savait déjà. Elle voyait à travers les murs, l'échange de coup de feu entre les 3 terriens et les 4 androïdes. Varo saisit la radio et demanda à Park ce qu'il se passait et elle lui répondit. O'neill prit à son tour la radio et informa le colonel qu'il allait le rejoindre.


- Ici O'neill, j'ai besoin que 2 soldats viennent nous rejoindre sur la position de Young.

- Ici le capitaine Scott. Barnes et moi venons vous rejoindre.


Le capitaine Scott était à l'infirmerie, il faisait le point avec TJ et vérifiait que les hommes sur place respectaient bien leurs positions. Depuis l'arrivée des 2 médecins, Barnes n'avaient plus besoin d'aider TJ, elle avait d'ailleurs commencé à remettre son équipement lorsqu'elle entendit la voix de Lisa Park par radio. Barnes se dépêcha de s'équiper et aussitôt terminer, ils partirent en direction de Young.

Ce dernier était bloqué dans un des couloirs, le sas derrière lui s'était refermé et impossible, pour lui, Greer ou encore Cadman de se replier sans se mettre davantage en danger.


- C'est bizarre, il n'avance pas, constata Greer.

- C'est une preuve d'intelligence, ils essaient de s'auto préserver.


En effet, bien que situé dans un couloir et les androïdes dans un autre, les machines n'avaient pas cherché à avancer frontalement. Pire, elles restaient blotties contre les parois, cacher par des caisses des Anciens à l'instar les 3 terriens. Les échanges de coup de feu continuaient de plus belle, mais difficile dans cette position, pour chacun des deux camps, d'atteindre l'autre. Greer demanda quoi faire au colonel Young.


- On garde nos positions. Un seul les attaque pendant que les autres le couvrent.

- Ça m'a l'air compliqué sans se faire tuer, répliqua Cadman.

- Greer à raison, on n'a pas le choix, répondit Young.


C'est alors que Scott et Barnes suivit par O'neill et Varo arrivèrent. Le sas était fermé et selon Park, qui suivait toujours la scène et communiquait par radio, l'ouvrir s'était s'exposé aux tirs ennemis.


- Young ici O'neill. On est derrière la porte du sas.

- Je vous reçois mon général, vous pouvez ouvrir la porte du sas mais en aucun cas je vous recommande de nous rejoindre.

- Bien compris.


O'neill ordonna de se serrer contre les murs tandis que Varo ouvrit les portes. Sans attendre, les tirs ennemis passèrent la porte du sas.


- Je crois qu'on ne peut pas passer, répondit O'neill qui s'empressa de prendre une petite lunette télescopique afin de voir la position des ennemis et des alliés.


Il aperçut Greer, Young et Cadman cacher derrière des caisses. Il en déduit la position des machines de par l'endroit d'où partaient les tirs. Il fit quelques signes aux militaires autour de lui désignant le C4 qu'il avait dans la poche. Scott se proposa pour le plan qui se dessinait.


- Everett, c'est ton général chéri. Je sais que ces dernier temps ça n'a pas été facile, mais je te recommande d'obéir à mes ordres, dit O'neill alors que les tirs masquaient en parti sa voix

- Qu'est-ce que vous recommandez mon général ? Demanda Young en hurlant.

- Une explosion ?

- Ils s'auto-préservent, hurla Cadman. Ils ne veulent pas être détruits.


O'Neill regarda Scott et lui demanda ce que cela pouvait bien vouloir dire. Scott imagina que les androïdes n'avaient pas l'envie de disparaître, peut être que leur programme disposait d'un protocole équivalant à l'instinct de survie. Pour lui, si c'était bien le cas, cela rendait la tâche plus lourde encore.


- Non, je voulais dire auto-préserver, ça veut dire quoi ? Sourit-il.


Scott et O'Neill se sourient, le capitaine était amusé de voir un général prendre la situation avec autant de légèreté. Le général ordonna un feu nourrit sur les androïdes ce que s'empressèrent de faire Young, Cadman et Greer qui étaient les seuls à pouvoir procédé à une telle opération. Cette attaque obligeait les machines à se planquer attendant de répliquer quand la situation le permettrait. Cette première attaque permit donc à Varo, Barnes et O'neill d'attaquer à leur tour franchissant un à un la porte du sas. Le but ici était d'empêcher les androïdes d'effectuer des tirs de réponse, la chance voulu qu'elles se comportent comme des êtres vivants et non comme des machines juste faite pour tuer ne se souciant pas de leur propre intégrité comme celle rencontrer sur l'Entreprise. Scott se mit courir et à rentrer dans le couloir à son tour alors que les balles alliés frôlaient son corps. Il se jeta au sol et lança un pin de C4 en direction des machines. Ces dernières virent le dispositif et prirent la fuite dans une autre direction chacun leur tour. Le C4 explosa alors que le quatrième androïde s'en allait. Il fut touché par le souffle et propulser contre la paroi.


- J'adore les opérations de terrain, se félicita O'Neill.


Young demanda à Greer et Cadman de le couvrir. Il avança prudemment et vit le quatrième androïde à terre, les jambes en morceau. Au bout du couloir, il vit un autre robot le regardé avant de fuir sans tirer. Young fut surpris de la situation, il ne comprit pas le comporte de la machine. Il pointa l'androïde à terre et commença à lui tirer dessus mais Cadman l'arrêta.


- Mon colonel, ils sont issus d'un instinct de préservation. C'est un comportement différent de ceux présent sur l'Enterprise. Nous devons étudier ça.

- On ne peut pas garder un androïde actif sur ce vaisseau, accusa Greer. Il faut en finir.

- Coupez lui les bras, répliqua O'Neill. Le capitaine Cadman à raison c'est un comportement à étudier. Ça pourrait nous servir.


C'est alors que Varo approcha de la créature et tira de nombreux tirs au niveau de ce qu'on pourrait appeler des épaules. Scott le voyant faire, s'exécuta et fit de même. La densité des tirs sur ces zones rompirent les attaches et amputèrent la machine de ses bras. Puis les deux hommes attaquèrent le bas du tronc mettant en pièce cette partie du corps. Après une longue intervention, la boucherie termina. L'androïde n'avait plus que sa tête et le haut de son corps. Il gesticulait tel un animal blessé poussant des bruits sonores étranges. Varo s'approcha de lui et posa sa main alors que l'ensemble des militaires pointèrent leurs armes dessus.


- Eh oh, vous savez ce que vous faites ? S'inquiéta O'Neill.

- Tout doux, répliqua Varo à la créature. On ne va pas te tuer.


Varo continuait de caresser la tête de l'androïde, bien qu'effrayant, le Luxien agissait d'une façon étrangement humaine avec une machine qui voulait sa mort quelques minutes plus tôt. Étonnamment, l'ennemi se calma au grand étonnement de tout le monde. Varo rechercha un signe de connectivité ou d'alimentation au travers de sa carcasse endommagé et troué puis il localisa une sorte de câble fibre optique partant de la tête à l'alimentation situé dans la poitrine.


- Tu vas dormir, ajouta-t-il saisissant le câble et l'arrachant.


Le drone cessa de fonctionner. Greer regarda Varo et lui demanda ce qu'il venait de faire. Cadman répondit à sa place expliquant qu'il lui avait parlé comme si c'était un animal blessé. Il avait repris la théorie de Cadman sur l'instinct de préservation et avec donc agit avec comme l'un des animaux qu'il lui ait arrivé de chasser.


- Je pense qu'il serait utile de ramener celui-ci à Eli et Rush. Celui-ci fonctionne encore, il pourrait leur être utile.


Young se tourna vers le général et le remercia pour sa venue. O'Neill lui expliqua qu'il était juste là pour donner un coup de main, en aucun cas prendre les choses en main. Mais il proposa tout de même de rejoindre une zone moins exposé et de se servir des capacités de Park pour échafauder un plan d'action.


- Je doute que l'on puisse répliquer souvent la tactique du C4, il ne nous en reste plus beaucoup, constata Scott.

- Le général a raison, on se repli, répliqua Young. Docteur Park, pouvez-vous nous rejoindre en salle d'embarcation, on va avoir besoin de vos services.

- Entendu colonel, répondit Park par radio.

- Il faut transporter ce truc-là à Eli, il sera quoi faire, répliqua Young. Allez chercher le traineau, ajouta-t-il à Greer et Cadman.


A des années lumières de là, Chloé s’énervait face à cette créature qui lui ressemblait. Elle criait, tournait en rond se demandant pourquoi les Nakais avaient pu faire cela. Elle regrettait d’avoir été ce lien entre les deux espèces. Elle remettait en cause même l’alliance commit avec les Nakais.


- Comment ont-ils pu me faire ça ? Ils jouaient nos alliés et de l’autre, il nous trahissait.


La créature observait sans intervenir, elle n’avait pas le désir de contester, de soulager ou même de rassurer. C’était des sentiments qui lui étaient inconnu.


- Tu n’as rien à dire ? Demanda Chloé énervé.

- Ils ne t’ont pas cloné.

- Pourtant la ressemblance est frappante.


Soudain une idée horrible lui venait à l’esprit. Elle se demanda si ce n’était plutôt pas elle le clone. Les Nakais n’ayant pas la capacité de la soignée. Ils ont fait un clone de sa partie humaine et l’ont renvoyé sur le Destiny. Mais la créature réfuta cette théorie également et l’assura de l’authenticité de sa personne.


- Je suis la partie inconsciente qui était en toi. Un être neural destiné à extraire les données de ton cerveau dans le but d’en prendre le contrôle et collectée des informations sur le Destiny.

- Alors pourquoi me ressembles-tu tellement ?

- Ils ont extrait l’ADN étranger qui était en toi.


Une image sous forme de vapeur apparut. On y vit Chloé sortant de la navette des Anciens alors qu’elle quittait le lieutenant Scott qui la regardait avec tristesse et inquiétude. A l’époque, le Destiny était attaqué par des drones. Chloé avait alors prit la décision de sortir de son isolement et d’envoyer un message au Nakai. Rapidement, 3 croiseurs avaient répondu à l’appel. Après la bataille, il ne restait plus qu’un croiseur et les aliens bleus cherchaient par tous les moyens à récupérer Chloé, à défaut de s’emparer du vaisseau. Finalement, la patience leur permit de menacer la navette des Anciens et son équipage à bord. Après négociation, les Nakais eurent ce qu’il voulait : Chloé. Elle fut transportée par navette à leur bord.

L’image montrait alors Chloé sortant de la navette. Elle avançait dans les couloirs escortés par deux Nakais qui ne se montraient pas du tout menaçant, bien au contraire. Après quelques dizaines de pas, un troisième alien arriva et devança leur marche afin de les conduire vers ce qui ressemblerait à un laboratoire. Chloé regarda ses images et se rappelait précisément de ses moments. L’alien qui les avait rejoints l’examina visuellement, effleurant sa peau sur ses bras, sur son front, dans son cou. Il finit par lui faire signe de s’allonger sur la table, hésitante, elle s’exécuta. Chloé se demandait pourquoi il lui montrait ses images. Elle se revit allonger sur la table, un masque sur le visage et entouré par deux aliens bleus. L’un deux finit par lui enfoncé une grosse aiguille à l’aide d’un instrument médical ressemblant à un pistolet à joint. C’est à ce moment-là, que Chloé trouva les informations intéressantes.


- Je ne me rappelais pas ce passage, constata-t-elle.


A l’époque, Chloé était installée sur la table et avait reçu une injection contre la douleur. Puis, l’aiguille du pistolet s’enfonça dans son thorax et elle s’était alors réveillée à l’arrière de la navette. Mais il n’en était rien. La situation avait duré un bon moment. L’image était très clair, son regard était devenu vide laissant sous-entendre que la créature en elle était devenue consciente. Le pistolet médical avait une surprenante fonction. On voyait les cellules étrangères, matérialisées par de la peau écailleuse et des veines roses, se déplacer et disparaître comme absorbé par l’instrument. Une substance translucide d’une couleur rosée était contenue dans un flacon situé sur l’instrument médical. Il semblait évident que les cellules aliens n’avaient pas été détruit mais qu’elles avaient été retiré, une à une. Durant l’opération, on voyait que le corps de Chloé était recouvert peu à peu par des lésions et les pupilles de Chloé bougeaient dans tous les sens au fur et à mesure de l'extraction. A la fin de l’opération, elle resta inanimée. Chloé comprit très vite qu’elle était morte sur la table d’opération.

Ces images la choquèrent. Elle ne comprenait pas trop ce que cela impliquait. Etait-elle morte durant l’opération et un autre double avait-il été créé pour la remplacer ? Finalement, l‘explication arriva avec les images suivantes. L’alien bleu lui injecta un produit et les lésions disparurent comme si le corps se régénérait à grande vitesse. Puis Chloé reprit son souffle. Elle était effectivement morte sur la table mais les Nakais l’avaient ramené à la vie. Elle en conclut très vite que n’ayant plus d’ADN alien, rien ne justifiait son don télépathique.


- C’est pourtant un don naturellement acquis à votre espèce, dit alors la créature. Ils n’ont fait que l’éveillé.

- Vous voulez dire ….

- L’injection n’a fait que guérir tes lésions dues à l’extraction des corps étranger. Les informations stockées dans ton cerveau n’ont jamais été retiré, ils ont été copiés. Cette opération n’a juste réveillé que des capacités endormis.

- Comment les humains seraient prédisposés à communiquer par la pensée ? Mais j'imagine que pour communiquer, même par la pensée, il faut un minimum comprendre la langue ?

- L’implant neural disposait de connaissance de base, connaissances qui sont restés après leur extraction.


En réalité, les humains, comme tout être vivant, dispose d'un bagage de communication plutôt performant. Le cerveau est un gigantesque ordinateur central fonctionnant chimiquement et électriquement. Il est donc normal que ce dernier soit capable de communiquer sous plusieurs formes. Les Nakais avaient permis à Chloé de disposer de savoir exploitable en vue d'extraire des informations issues de la base de données du Destiny. Une fois guérit, ce bagage de connaissance ne pouvait plus être retiré au scalpel. Plus largement, elle avait profondément affectée le fonctionnement des neurones activant une fonction du cerveau jusque-là endormi. C'est ce procédé qui permet à Chloé d'utiliser la télépathie. Face aux interrogations de Chloé, la créature hybride comprit que cette dernière avait besoin de réponse, alors elle prit la décision de raconter ce qui suivit après son passage éclair chez les Nakais. Après la fuite du croiseur Nakai face aux drones, ils voulurent procéder à l’extraction des données en les connectant à leur informatique. Le procédé consistait à positionner le flacon où était situé la matière organique sur un support visqueux permettant de lire cette matière comme n’importe socle de donnée. L’opération fut un échec. La matière organique avait été altérée lors de son contact avec la matière organique humaine créant une "chimérisation" des cellules.


- Vous voulez dire que les cellules étaient mi- humaine, mi-Nakai.

- En temps normal, les cellules du porteur sont transformées en des cellules Nakai mais une impulsion extérieure est venue corrompre le processus.


Chloé se souvint alors que Rush l’avait installé dans le fauteuil afin de détruire la présence alien. A l’époque, il avait constaté l’échec puisque la présence alien était restée.


- Pour se protéger, l’implant neural du se fondre dans l’ADN humain et généré cette combinaison garantissant alors son intégrité.

- Donc l’idée de Rush n’était pas un coup dans l’eau, ça aurait vraiment pu fonctionner, constat Chloé.

- Afin de garantir la survie et l’exploitation des données, il fallait procéder autrement.


La créature expliqua qu’il entreprit la culture des cellules mais elles ne pouvaient pas rester viable et donc être exploité. Finalement après des mois de recherche, ils parvinrent à développer des cellules souches à partir de cellule normal et procédèrent, à l’aide d’un incubateur, au développement d’un organisme plus complet. Par chance, les Nakais avaient gardé des cellules appartenant à Chloé. Sans cela, il aurait été impossible de produire un être viable.


- C’est ainsi que je suis né. Je ne suis ni un clone, ni un Nakai.

- Tu es un hybride. Une partie d’eux et une partie de moi avec ta propre conscience.

- C’est exact.

- Donc j’imagine qu’ils ont pu extraire des données grâce à toi et c’est probablement toi qui les as mis sur la piste de Destiny. Tu as un nom.

- Cela n’est pas nécessaire pour pouvoir nous identifier les uns des autres.

- Et maintenant qu’est-ce qu’il va se passer ?

- Les Nakais sont en train de procéder à la mise hors de phase du vaisseau. Bientôt nous ne serons plus sous le même plan dimensionnel que ceux qui nous attaque et nous pourrons nous enfuir.

- Et on pourra rejoindre le Destiny.

- Ce n’est pas le but. Nous avons autre chose de beaucoup plus important que le Destiny.


***********************************************************

Et voilà, un petit peu d'Oneill, de Mckay, de Carter et de Zelenka au passage. La prochaine partie devrait être la dernière avec donc la conclusion de l'épisode. L'intrigue tourne donc entre la présence des Androïdes sur le Destiny, Chloé chez les Nakais, et la reconnexion de la porte des étoiles. Petit indice, deux intrigues vont se télescoper.



Très amicalement, Spyce.

Fan Fiction : Stargate Community tome I : La grande destinée (Terminé)
Stargate Community tome II : Aboutissement (en pause)
Stargate Universe saison 3 : La galaxie de tous les dangers (Terminé)
Stargate Universe saison 4 : Convergence

Mon blog : http://sg-fic.skyrock.com/
Ce membre is OfflinePM
Email PosterUsers Website
Quote Post Top
post Mercredi 22 Février 2017 19h01
| Message #12


Soldat



Groupe : Members
Messages : 20
Membre n° 20957
Inscrit : 03/05/2016
Actif : 08 Déc 2017, 23h45

Pays: france
Sexe: Masculin



Toujour un plaisir de devorer ta fic! Vivment la suite !!! sg_p90.gif sg_p90.gif
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
post Mercredi 22 Février 2017 21h32
| Message #13


Chef du "Homeworld Security"

Group Icon

Groupe : Rédacteurs
Messages : 8402
Membre n° 17363
Inscrit : 15/09/2010
Actif : Aujourd'hui à 12h47

Pays: France
Sexe: Masculin



De quelle fic parles-tu exactement ? smile.gif



Membre actif du Club "Anti-7-cités d'Atlantis", affecté aux ressources humaines.

L'A7CA est universelle. Elle est omniprésente. Elle est avec nous ici, en ce moment même. Tu la vois chaque fois que tu regardes par la fenêtre, ou lorsque tu allumes ton ordinateur pour aller sur internet. Tu ressens sa présence, quand tu pars au travail ou quand tu vas sur le Chat de SGF. Elle est le monde, qu’on superpose à ton regard pour te forcer à voir sa vérité.

"In the quote of the serie we trust"
Ce membre is OfflinePM
Email PosterUsers Website
Quote Post Top
post Jeudi 23 Février 2017 18h31
| Message #14


Major

*

Groupe : Members
Messages : 259
Membre n° 15861
Inscrit : 09/09/2009
Actif : Hier à 19h46

Pays: France
Sexe: Masculin



Surement de <<SG-U saison 4 : convergence>>

Mais ton topic ne sert à rien ... Une erreur de réponse ?
Un petit coup de Monsieur Propre ?

édit T13: c'est fait, j'ai fusionné son post dans ce topic

Ce message a été modifié par Tarkan 13 le Vendredi 24 Février 2017 21h42



Si comme moi, vous et l’orthographe çà fait deux...
... utilisez : www.scribens.fr
Ce membre is OfflinePM
Quote Post Top
post Samedi 25 Février 2017 00h53
| Message #15


Soldat



Groupe : Members
Messages : 20
Membre n° 20957
Inscrit : 03/05/2016
Actif : 08 Déc 2017, 23h45

Pays: france
Sexe: Masculin



 
QUOTE (helpdesk @ Jeudi 23 Février 2017 18h31)
Surement de <<SG-U saison 4 : convergence>>

Mais ton topic ne sert à rien ... Une erreur de réponse ?
Un petit coup de Monsieur Propre ?

édit T13: c'est fait, j'ai fusionné son post dans ce topic

Bonjour ou bonsoir! Oui c'etait pour cette fic la lol..desole et merci monsieur propre 😉
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
post Samedi 01 Avril 2017 11h42
| Message #16


Soldat



Groupe : Members
Messages : 20
Membre n° 20957
Inscrit : 03/05/2016
Actif : 08 Déc 2017, 23h45

Pays: france
Sexe: Masculin



Pour quand la suite?? sg_p90.gif sg_p90.gif sg_p90.gif
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
post Vendredi 16 Juin 2017 02h53
| Message #17


Soldat



Groupe : Members
Messages : 20
Membre n° 20957
Inscrit : 03/05/2016
Actif : 08 Déc 2017, 23h45

Pays: france
Sexe: Masculin



 
QUOTE (ronon02 @ Samedi 01 Avril 2017 11h42)
Pour quand la suite?? sg_p90.gif sg_p90.gif sg_p90.gif

Fiction terminé ??? crybaby.gif crybaby.gif
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
post Lundi 19 Juin 2017 17h12
| Message #18


Colonel

*

Groupe : Members
Messages : 633
Membre n° 19765
Inscrit : 20/07/2012
Actif : 07 Déc 2017, 12h17

Pays: France
Sexe: Masculin



Pas d'inquiétude, je n'ai pas annulé le projet, c'est juste que je n'ai pas beaucoup de temps pour moi. Et écrire une fan fiction, cela demande quand même un minimum d'investissement.

J'ai terminé l'écriture de la dernière partie de l'épisode, je dois maintenant corriger. Cela devrait être publié assez vite. Soit ce week-end, soit courant de la semaine prochaine.

Ce message a été modifié par Spyce le Jeudi 22 Juin 2017 16h53



Très amicalement, Spyce.

Fan Fiction : Stargate Community tome I : La grande destinée (Terminé)
Stargate Community tome II : Aboutissement (en pause)
Stargate Universe saison 3 : La galaxie de tous les dangers (Terminé)
Stargate Universe saison 4 : Convergence

Mon blog : http://sg-fic.skyrock.com/
Ce membre is OfflinePM
Email PosterUsers Website
Quote Post Top
post Dimanche 16 Juillet 2017 19h26
| Message #19


Colonel

*

Groupe : Members
Messages : 633
Membre n° 19765
Inscrit : 20/07/2012
Actif : 07 Déc 2017, 12h17

Pays: France
Sexe: Masculin



Stargate Univers : saison 4

Episode 1 - Epave, Quatrième partie



******************************************************************

James, accompagné de Carter, McKay et Zelenka, arriva dans le laboratoire où Rush et Eli s’attelaient déjà à l'analyse de l'androïde. Le lieutenant les présenta avant de repartir en direction de l'entrée afin de faire sa garde comme lui avait demandé le capitaine Scott.


- Colonel Carter, salua Rush.

- Vous êtes en train de faire quoi ? Demanda Zelenka

- 3 androïdes sont à bord du vaisseau, on l'étudie pour voir comment les battre plus facilement, répondit Eli les yeux rivés sur son écran.

- Vous avez des pistes ? Demanda Carter.

- Les drones peuvent être reprogrammés à distance, avec un peu de chance, on aura nos propres Terminator. En plus l'équipe du colonel Young vont nous en rapporter un autre en état de marche et ça s'est carrément pas flippant du tout.

- Je présume que vous voulez atteindre les équipement connecter à la porte, lança Rush. J'ai déjà fait le tour de la question. Ils sont en parfait état de marche.

- Ce n'est pas aussi simple. Tout le vaisseau est l'équipement de la porte des étoiles, rétorqua Carter.


Eli cessa ses diagnostic interpellé par ce que Carter venait de dire. Il lui demanda des précisions. Le colonel expliqua que les Anciens ont doté le vaisseau de technologie innovante pour leur époque et notamment sur des technologies inachevées qui nécessitent une approche mathématique qui était jusque-là encore loin de leur porté.


- Pas si hors de portée, lança McKay.

- Vous pouvez préciser ? Demanda Rush.

- Il y a quelques années, il a été transformé en mutant, répondit Zelenka.

- J'étais devenu super-intelligent, vous voulez dire, rétorqua McKay. En bref, j'ai développé tout un tas d'avancer technologique mais également une nouvelle mathématique capable de nous faire comprendre l'univers sous un nouveau jour. Hélas, sous peine de mourir, j'ai dû redevenir comme avant et j'ai mis plus de temps à comprendre ce que j'avais inventé.

- Vous ne pouvez pas dire que vous comprenez ce charabia, accusa Zelenka.

- Je n'ai pas dit que je le comprenais mais qu'il y avait des points que j'avais pu éclaircir. Je suis à l'aube d'une grande découverte.


Carter interrompit les deux scientifiques révélant qu'elle avait fait de nombreuses découvertes sur le moteur VSL et les données qu'elle avait pu collecté grâce aux travaux d'Eli sur la connexion d'une porte dans une étoile. McKay ajouta que ce qui les avait mis sur la voie était leur travail sur le moteur vortex de la cité d'Atlantis qu'il avait personnellement mis en évidence.


- Je vous parle pas du moteur trans-dimentionnel d'un McKay venu d'une autre réalité.

- Colonel, nous n'avons pas toute la journée, s'énerva Rush.


Le colonel expliqua que la raison pour laquelle le second Destiny avait pu voyager dans le passé tenait du fait que l'ensemble de la structure était en communication avec la porte. Selon elle, le Destiny n'était que le prolongement de la porte des étoiles.


- Quoi, ça voudrait dire que notre porte nous permet de voyager là où on veut, comprit Eli, alors pourquoi l'accès des portes nous est si restreint.

- Les équations ? Conclut McKay. C'est une histoire d'équation.

- La matrice, dit Eli rendant dubitatif les autres. Matrix, Néo, les humains asservis par les machines... Non, ça ne vous dit rien. Il faudrait vraiment refaire votre culture. Dans le film Néo meurt et en revenant à la vie, il voit toutes les lignes de code de la matrice apparaître. Il lui devient donc possible d'influencer le monde où il se trouve quand jamais.

-Vous insinuez qu'avec les bonnes équations, le Destiny serait en mesure d'altérer la réalité, en conclut Rush. Mais vous oubliez un point essentiel. Le Destiny est une épave, il ne pourra plus jamais rien faire. Et si ce que vous dites est vrai, notre porte ne pourra plus jamais fonctionner.

- Mais nous pourrions réorganiser sa structure pour faire fonctionner la porte afin de s'habituer à son handicap, proposa Zelenka.

- Le noyau, lança Eli.


Pour lui, c'était logique. Le vaisseau venait d'être estropié, lourdement handicapé, il n'était plus en mesure de fonctionner, comme s'il était en état de choc. Bien que la moitié de la structure avait explosé en éclat, de nombreux système fonctionnaient encore. Il fallait réécrire le programme via le noyau. Le noyau était un atome hyper-massif, un trou noir créé artificiellement et stabilisé par un appareillage sophistiqué. Personne n'en connaissait l'origine mais les symboles s'y trouvant laissait à penser que la race extraterrestre d'Eden avait un lien. Eli n'hésitait pas de parler de lien avec la connaissance universelle.


- Votre joujou connecté à la mystique connaissance universelle, vous voulez rire, attaqua Rush.

- Je suis persuadé qu'en donnant les bonnes équations, le noyau sera en mesure de faire refonctionner la porte des étoiles, expliqua Carter.

- Même si je voulais vous croire. La pièce est située non loin de la salle des machines et je ne vous apprends pas que nos amis robots aiment passer du temps par-là, accusa Rush. Pour l'instant, nous on reste ici. On a du travail.

- Demandez à Volker de vous y mener, il en connaît presque autant que moi sur le sujet.

- Comment vous voudrez, docteur Rush, répondit Carter qui comprenait déjà que Rush ne les aiderait pas du tout.

- On ne pourrait pas... tenta de défendre Eli.

- Eli, les androïdes n'attendent pas, répliqua Rush.


C'est alors que Varo, Scott, Cadman et Greer arrivèrent avec le reste de l'androïde, O'Neill et Young étaient derrière, Carter se mit jusqu'à eux. Le général expliquait rapidement leur mésaventure mais également le comportement des machines.


- Bon, une solution pour reconnecter la porte ? Demanda O'Neill.

- On a une solution, le noyau du Destiny.

- Qu'est-ce que c'est ? Demanda le général.

- Un trou noir artificiel stabilisé par un appareillage des Anciens, il sert en quelques sortes de booster d'intelligence de vaisseau des Anciens, répondit Young au général.

- Vous comprenez ce que vous venir de dire ? Demanda O'Neill.

- Mon niveau de connaissance se termine là, répondit le colonel.

- Les machines ont développé un instinct de survie identique à ce que l'on peut retrouver chez des animaux, détailla Varo.


Eli regardait alors McKay avec insistance. La réflexion de Varo venait de réveiller chez Eli une étude qu'il avait déjà faite auparavant. McKay ne comprenait pas ce qu'Eli voulait jusqu'à ce que ce dernier lui dit "abeille".


- Ah oui, répondit-il.

- De quoi parlez-vous ? Demanda Young

- Eh bien comme vous savez, Eli et moi avons beaucoup échangé notamment sur l'ouverture du 9e chevron.

- Venez au fait Rodney, répliqua Cadman.

- Oh Dieu du ciel, s'inquiéta McKay la voyant. Qu'est-ce que vous faites ici ? Vous étiez pas censé être morte ou perdu en mission.

- J'ai été infiltré dans l'alliance Luxienne, torturé et exilé à l'autre bout de l'univers.

- Ah, c'est charmant.

- Rodney ! Insista Carter.

- Bon ok. Avec ce jeune homme, on a beaucoup échangé sur la programmation de nanites en plus du 9e chevron....

- et notamment mes abeilles, termina Eli.

- Mes connaissances acquises sur les réplicateurs m'ont permis d'aborder tout un tas de concept sur la programmation robotique, ajouta McKay.

- Mes abeilles ont acquis certaines compétence notamment ce côté instinct de survie qui n'était pas du tout programmé. Au début, nous pensions à une anomalie ou une programmation involontaire mais nous avons découvert que la programmation initiale n'excluait pas la possibilité d'une programmation aléatoire dû à l'environnement.

- Qu'est-ce que vous voulez dire ? Demanda Young

- Moi déjà, je me suis arrêté à abeille, lança O'Neill.

- Ces machines auraient appris à évoluer avec le temps pour devenir plus vivante, comprit Rush. C'est absurde.

- Les drones sont ici depuis des milliers d'années, elle aurait dû évolué depuis longtemps dans ce cas et pas depuis seulement quelques jours, dit Eli. Le noyau du Destiny n'est pas un booster de mémoire. Il est la mémoire du vaisseau, il est sa partie vivante. C'est le cerveau le plus complexe de l'univers mais aussi la source de tout ce qui nous arrive dans ce vaisseau. Les simulations, les rêves, les interactions avec les gens, il a tout influencé.

- Donc le noyau aurait influencé les robots comme les abeilles d'Eli pour les rendre plus vivant. Il serait responsable de leur évolution, comprit Cadman. Dans quel but ?

- Il n'y a pas de but, c'est son mode de fonctionnement normal, constata Carter.


En effet, il faut rappeler que le Destiny était avant tout issu d'une civilisation robotique inventée par les Anciens qui s'étaient retournés contre eux. Au lieu de les anéantir, ils leur ont trouvé un but et un moyen de coexister. Ce n'est qu'après qu'ils ont implanté le noyau dans le Destiny et lancé sa mission. Mais avant tout, l'intelligence artificielle qui composait le Destiny et les autres vaisseaux n'étaient qu'un programme collectif où il n'y avait aucun individu.


- L'IA d'origine et le noyau se sont mutuellement influencés si j'ai bien compris ? Demanda Cadman.

- C'est exact, répliqua Rush. Le vaisseau dispose d'un lien neuronal avec l'équipage, et je suis prêt à parier que c'est ce qui a sauvé Giin et Amanda, les pierres de communication n'ont apporté qu'une faible contribution.

- Vous allez me dire que le Destiny s'est connecté à leur cerveau mécanique comme il le fait avec notre matière grise, lança Young. Ce n'est pas dangereux.

- Aucunement, cela permet au Destiny de nous comprendre et de les comprendre. Ce n'est qu'un mécanique d'étude enfin de compte, ajouta Eli.


O'Neill comprit à demi-mot ce qui venait d'être dit. Le vaisseau était intelligent et il influençait sur les gens mais également sur les machines. Il regarda Eli, lui sourit :


- Toi, tu as un plan.

- C'est exact, répondit-il.

- Tu veux te servir du noyau, comprit Rush.


Le plan d'Eli se dessinait assez rapidement devant les personnes présentes. L'idée était de rejoindre la salle du noyau et de lancer une mise à jour précise. Il devenait évident que manipuler le noyau pour refaire fonctionner la porte et influencer les androïdes tendaient à converger en même temps.


- Il faudrait simultanément lancer la mise à jour de la porte des étoiles et..., dit Carter.

- ..... et le programme d'influence neuronale, termina Eli.

- Je l'ai condamné, répondit Rush. Quand le vaisseau lançait ces simulations sur le colonel Young.

- Mais c'est sans compté les mises à jour des derniers mois quand on a découvert le noyau, répliqua Eli.

- Ce qu'Eli veut dire c'est que le programme est déjà déverrouiller, expliqua Zelenka. Le Destiny n'a pas eu l'occasion d'y retoucher, voilà tout.

- Donc on utilise le programme pour faire quoi ? Demanda le colonel Young.

- Grace à notre étude de la base de données de l'androïde, nous allons influencer le lien neuronal pour qu'il procède à une mise à jour chez les androïdes. Plus ils seront près, mieux ça sera.

- Et par chance, les Androïdes sont tout près de la zone où se trouve le noyau, expliqua Cadman.

- Il faudra les occuper, ajouta Scott.

- Ça ne sera pas facile, rien nous permet d'encercler ses machines. Sinon, on aurait qu'à les pulvériser, constata Greer.

- Au contraire, en utilisant les chasseurs ou la navette, nous pouvons les empêcher de se replier, lança Varo. Ils seront obligés de rester à couvert, mais au moins, ils ne bougeront pas de leur position.

- Et sur quoi vous allez baser la mise à jour ? Demanda Carter. Mettre à jour les Androïdes est une chose, mais il faut savoir sur quoi commencer.

- En faisant la comparaison entre la base de donnée de l'androïde récupéré par nos pilotes et celui que vous venez de nous rapporter, dit Rush. Il est évident que le changement s'est fait progressivement. Donc il doit y avoir une variation entre le premier androïde récupéré, et celui-là.


Young resta silencieux à l'écoute de ses informations. Il regarda le général O'Neill cherchant une approbation du plan, mais O'Neill ne l'entendait pas de la sorte. Il lui rappela qu'il était venu juste pour aider et que pour le moment, le commandement restait toujours entre ses mains.


- Très bien mon général, répondit Young.


Le colonel pris donc la décision en acceptant l'idée démontrée par Eli. Pour cela, il était nécessaire que McKay et Eli s'occupe directement de la programmation de la mise à jour.


- Est-ce bien sûr de faire les deux manipulations en même ? Demanda O'Neill. On pourrait pas régler la question des androïdes d'abord.

- Manipuler le noyau demande de l'énergie, le solliciter le moins possible est plutôt une manière de prolonger notre survie, répliqua Rush.

- En plus, une fois que l'on aura engagé la procédure, rien nous dit que nous pourrons recommencer après, ajouta Carter.

- Eh attendez, j'ai du travail qui m'attend sur la reconnexion de la porte des étoiles aussi, accusa McKay.

- Et bien on a cas adapté, fit savoir Carter. Je m'occupe de la reconnexion avec Radek, Rush et Eli s'occupent de mise à jour des androïdes et vous vous occupez de faire le lien entre les deux équipes.

- Le docteur Volker vous sera utile, il est celui qui connait le mieux le noyau par sa structure, ajouta Eli.


Ce point étant éclairci, Young expliqua que le reste du personnel présent s'occuperait d'encadrer les androïdes. Varo serait en charge d'empêcher le repli des machines en bombardant les positions arrière. Pour terminer, le reste du personnel se chargerait de les empêcher d'avancer.


- Mon général, vous êtes bien sûr le bienvenu.

- Merci, j'allais vous le proposer Everett.

- Vous en avez pour combien de temps ? Demanda Young à Eli.

- Une bonne heure, répondit Eli.

- 30 minutes répondit en même temps McKay.

- La réponse de McKay me convient d'avantage, répondit Young.


Eli dévisageait McKay qui se demandait pourquoi un tel regard. Mais Carter ne laissa pas l'équipe se distraire et suggéra de reprendre le travail. Et du travail, il en avait. Carter n'était pas encore sûr de la marche à suivre pour la reconnexion de la porte des étoiles. Modifier la programmation devrait également s'accompagner d'une modification physique des connexions avec le vaisseau. Et l'état du vaisseau ne laissait que très peu de marche de manœuvre, donc une reprogrammation ne pourrait se faire sans connaitre l'état environnemental du vaisseau et des liens connectant la porte des étoiles et le vaisseau.

A l'infirmerie, Camille terminait de recoudre une jeune femme tandis que Brody se tenait non loin de Carla Meurêt.


- J'aurais jamais pensé recoudre quelqu'un un jour.

- Vous avez même aidé des femmes à accoucher, lança Brody.

- Vous parlez sur Novus ! C'était une autre que moi... Vous vous inquiet pour mademoiselle Meurêt.

- C'est une gentille fille, brillante, ça serait dommage de perdre quelqu'un d'aussi important.

- Bon, on s'est occupé de tout le monde, lança TJ qui venait se joindre à eux. L'arrivé de vrai médecin a soulagé considérablement mon travail.

- C'est vous notre médecin, répondit monsieur Brody.

- Et ne vous en faites pas, termina Camille qui venait de couper le fil qu'elle tenait dans les mains. Avec le temps, vous allez devenir vous-même un brillant médecin. Rares sont les infirmières qui peuvent se vanter d'avoir fait autant de prouesse.

- Volker se rappelle encore comment vous lui avez sauvé la vie avec sa greffe.

- Vous, ça va monsieur Brody ? Demanda TJ

- Il en pince pour mademoiselle Meurêt, lança Camille. Mais il refuse de se l'avouer.

- Non, j'suis pas amoureux de...

- Laissez tomber, interrompit TJ. Vous savez que nous avons un sixième sens pour ce genre de chose. Si on vous dit que vous intéressez à quelqu'un, c'est que c'est probablement vrai.


Volker débarqua à l'infirmerie et demanda à Brody comment il allait et s'il pouvait le remplacer sur la passerelle. Ce dernier lui répondit que c'était possible bien que TJ voulait qu'il reste tranquille.


- Pourquoi tu vas où ?

- Au noyau, je dois seconder McKay. On veut reprogrammer les connexions de la porte des étoiles et stopper les androïdes en même temps. Park sera nos yeux mais on a besoin de quelqu'un qui est accès aux commandes du vaisseau si nécessaire.

- C'est dangereux ? Demanda TJ

- Les androïdes sont tout près du noyau, donc oui, c'est dangereux, expliqua Volker. Je peux compter sur toi.

- Bien sûr.

- Je l'accompagne, répliqua Camille. Dans son état, il ne doit pas se déplacer seul.

- Le colonel Young veut que le personnel reste confiner au niveau de l'infirmerie et du réfectoire.

- Je m'occupe de diriger le personnel militaire rester avec les civiles, ajouta TJ.


Volker repartit alors qu'on lui souhaitait bonne chance. Puis Camille Wray et Brody partir en direction de la passerelle rejoindre Lisa Park.

Le colonel Young dirigea ses hommes vers la salle des machines, le général O'Neill se tenait à ses côtés près à faire ce qu'il a toujours fait : se battre. L'idée n'était pas de mobiliser trop de monde, surtout si les androïdes prenaient le dessus, il n'y aurait plus personne pour protéger les autres. Le colonel Young s'était contenté de Scott, Greer, Cadman, Barnes et James. Une petite équipe resserrée suffisamment compétente pour contenir une telle menace.

Varo était parti seul en direction du hangar. Il avait mis sa combinaison et s'apprêtait à rejoindre l'un des chasseurs. Il avait conscience de la difficulté. Il ne s'agissait pas simplement de rester en position et de tirer mais bien de gérer l'instant présent tout en réussissant à manœuvrer parmi les débris du vaisseau et là ce n'était pas simple du tout. C'était aussi la raison pour laquelle Varo avait exclu la navette qui était moins manœuvrable dans un environnement aussi chaotique. Il avait besoin de toute son attention pour ne pas faire d'erreur et surtout être efficace en cas de retournement de situation.

Carter dirigea son équipe technique vers le noyau. Elle avait bien consciente du danger et que tout devait aller très vite, surtout que chaque groupe seraient isolés des autres. Pour s'occuper de la reconnexion à la porte, elle avait déterminé des manipulations précises. Pour cela, il était nécessaire qu'elle fasse quelques manipulations sur l'une des commandes de la salle des machines tandis que Zelenka devrait réparer quelques connexions endommagées. Afin d'effectuer les réparations, il devrait se munir d'une combinaison, se rendre dans un couloir non pressurisé et se hâter à la tâche, non loin de la zone de rencontre de Young, ses hommes et les androïdes. Pour Carter, la tâche était encore plus ardue puisque la commande se trouvait pile dans la zone de contact.

Eli et Rush, quant à eux, avaient pu extraire le noyau central du dernier androïde qui se présentait sous forme d'une sphère gélatineuse bleuté. Cela n'avait rien avoir avec de la matière organique, il s'agissait bel et bien d'éléments synthétiques conçus et élaborés à l'échelle nanoscopique. Toujours actifs, Eli était parvenu à l'interfacer avec un ordinateur portable via une plateforme numérique des anciens grande comme la main. L'interface était connectée avec l'ordinateur par un câble, par contre, la connexion entre l'interface des anciens et le noyau de l'androïde lui se faisait sans fil. Les lignes de code qui avaient permis l'évolution des androïdes avaient clairement été identifiées, il ne manquait plus qu'à appliquer la bonne commande en l'envoyant dans le noyau du Destiny. Pour gagner du temps, Eli et Rush avaient eu l'idée de se rapprocher du front.

Volker s'était déjà mis au commande du noyau via à un ordinateur des Anciens déjà sur place. McKay qui venait de le rejoindre se demandait comment cela pouvait-il bien fonctionné. Volker lui expliqua que l'appareillage autour permettait le maintien du noyau qui n'était ni plus ni moins qu'un unique atome visible à l'œil nu. Sans la machinerie, le noyau serait actif et détruirait le vaisseau et tout ce qui se trouve autour. L'ordinateur présent ici n'était qu'une interface permettant de lancer des commandes de mises à jour et de stockage de donnée.


- ça veut dire que l'on peut influer sur le noyau directement ? Demanda McKay


Volker s'avança et mis sa main sur le noyau, les dessins représentés dessus changèrent.


- Fascinant ce truc. On ne dirait pas des caractères d'écritures, mais plutôt des équations ?

- Eli a essayé d'en étudier plusieurs, mais il cherche encore, fit comprendre Volker à McKay.

- J'ai déjà vu ses équations là.

- Vraiment ? Où ça ?

- Dans mon laboratoire, répondit McKay intrigué regardant les équations et chez les Philatéquants

- Qui ?

- Un peuple issu de l'Angleterre et de la France, déporté par les Goa'ulds durant le 19e siècle. Ils ont développé une nouvelle mathématique en s'inspirant des connaissances des Anciens qu'ils ont trouvés sur leur planète. Le plus étonnant c'est que ces symboles se sont retrouvés chez moi quand j'ai évolué accidentellement vers l'ascension. J'avais alors élaboré une nouvelle mathématique extrêmement proche.

- Vous pourriez les décryptés ?

- Bien sûr, je peux tout faire.


McKay poussa Volker de l'écran d'ordinateur afin de prendre le contrôle des commandes. Il commençait déjà à explorer les fonctions du système. Volker le regarda avec un regardant plutôt surpris.


- Quoi ? Demanda McKay.

- Vous êtes plutôt à l'aise avec cette technologie.

- Je vous rappelle que je travaille sur des technologies des Anciens depuis des années et plus évolué encore que celle-ci.


Sur la passerelle Brody vint s'installer à côté de Park et commençait déjà les analyses. Park lui expliqua que la plus grande partie des commandes seraient gérer par lui. Lisa utilisa ses yeux bioniques afin de voir à travers la coque et vérifier les déplacements des androïdes qui étaient arrivés non loin de la salle des machines, elle prévient alors le colonel Young. Carter s'était installée devant l'ordinateur et commençait ses manipulations tandis que Zelenka avait déjà commencé les opérations de soudure.

Les androïdes venaient d'apparaître dans l'un des multiples couloirs menant à la salle des machines, ces derniers se déplaçaient au pas de course. Dans leur déplacement aux bruits métalliques, ils activèrent leurs armes situées sur leur avant-bras. O'neill, Young et ses hommes venaient d'arriver alors que Carter s'installaient sur la console de la salle des machines. Les premiers tirs s'échangèrent, chacun des deux camps pouvaient compter sur des caisses des Anciens pour se couvrir. Les tirs des androïdes étaient d'une violence totale, l'impact des tirs pouvaient parfois faire reculer les caisses métalliques de quelques centimètres. Dans son coin Carter pouvait voir les échanges de tirs tout en restant tout de même hors de porter de l'ennemi puisque le contact se faisait dans un angle droit, angle que Carter pouvait voir de sa position.

Le colonel Carter appela immédiatement Zelenka lui rappelant que ses manipulations n'étaient pas nombreuses.


- Attendez, il y a des tirs, s'inquiéta Zelenka qui pouvait entendre les tirs par radio.

- Ils sont déjà là. Il faut se presser Radek.


Dans les couloirs, Eli et Rush pouvaient également entendre les tirs, le scientifique en chef demanda à Eli de se presser.


- J'avance aussi vite que je peux. Encore quelques petites minutes et nous pourrons uploader le programme dans le noyau.

- Vous avez entendu derrière, Eli en a pour 2 minutes, cria Rush auprès de McKay et Volker.


Lisa de son côté regardait avec attention les mouvements des androïdes, ces derniers tenaient leur position depuis plusieurs minutes. Elle expliquait à Brody ce qu'elle voyait.


- ça ne vous fait pas bizarre de voir tout ça. Je sais pas, ça fait pas un peu flipper.

- J'ai l'impression d'avoir toujours été ainsi.

- Ça t'arrive de regarder... bredouilla Brody montrant ses yeux comme voulant mimer un mur. A travers les murs, ajouta-t-il.


Lisa Park le regarda avec un air interrogatif puis quelques choses l'interpella. Les androïdes semblaient bouger, d'ailleurs Greer en fit la remarque à haute voix alors que lui et ses coéquipiers vidaient les charges en feux nourris. Les machines voyant l'impasse qu'était la salle des machines décidèrent de se replier, chose impensable pour Young.

Varo qui suivait les opérations par radio, continua de naviguer à travers le champ de débris afin de vite se mettre en position. Une position plutôt inconfortable puisque les éléments entourant le vaisseau était en mouvement. Certains n'étaient pas plus grand qu'un grain de poussière mais d'autres pouvaient atteindre la taille d'un chasseur.


- Varo, ils essaient de s'échapper, vous pouvez bombarder leur position.

- Si je peux, j'essaierais d'en éliminer, répliqua-t-il.

- Entendu, Young terminer, conclut le colonel qui reprit ses tirs.


Le chasseur se stabilisa malgré le nuage de débris, son pilote, Varo, avait un très bon visuel de la situation. La brèche dans le vaisseau lui permettait de voir l'état de plusieurs mètres de couloirs. Les machines qui avaient commencé à se replier pointèrent leur nez ce qui déclencha les hostilités chez l'ancien membre de l'alliance Luxienne. Ce dernier enchaîna immédiatement par des tirs ciblés. Les multiples impacts percutèrent la coque déjà fortement endommagé, arrachant encore un peu quelques matériaux aux Destiny. Face à la violence des tirs, les créatures mécaniques n'eurent d'autres choix que de reprendre leur position, piégés entre deux feux. Les humains semblaient être en position de force mais cela n'était que momentané.

Young accusa le coup, ils n'allaient bientôt plus avoir de munitions. O'Neill lança son habituel "Carter", qui lui répondit que Zelenka avait terminé ses réparations.


- Vous ne pouviez pas attendre pour requalibrer les instruments de la porte, lança Greer.


Ce débat avait déjà eu lieu et Carter ne manqua pas de le rappeler.


- Les réparations de Zelenka et mes modifications vont accélérer le processus de contrôle des machines.

- C'est une bonne chose, non ? Répliqua O'Neill.

- Bordel, il me reste plus que deux magasins, constata Scott.

- Carter, tu attends quoi ? Hurla O'neill.


Dans la salle du noyau, McKay et Volker continuaient les manipulations sur le noyau quand soudain Rodney fut interpellé sur une donnée qu'il pouvait voir sur le noyau.


- Quoi ? Il y a un problème ?

- Non, non du tout. Ça met familier, je crois.

- Ça peut nous aider, répliqua Volker.

- Pas pour le moment, répondit McKay troublé.


Soudain, Eli et Rush débarquèrent, annonçant qu'il avait réussi la nouvelle programmation. Cette dernière permettrait la désactivation immédiate de tous les cerveaux mécanique à l'exception bien sûr du Destiny. Ils avaient déjà commencé le téléchargement. Eli demanda s'il connaissait la procédure pour activer le noyau. McKay répondit qu'il le savait déjà depuis 10 minutes.


- Quoi ? Vous le savez depuis tout ce temps et vous m'avez rien dit ? S'énerva Volker.

- Mais c'était évident, se défendit McKay.

- Vous plaisantez ! Ajouta Volker.


Rush calma l'échange considérant que la situation actuelle était plus importante. Zelenka était toujours dans le couloir, il n'avait plus qu'à le quitter. Mais un bruit étrange semblait l'inquiéter, et cela ne venait pas des tirs. Un grondement sourd se faisait entendre et il devenait de plus en plus fort.


- Euh vous entendez ça, alerta Zelenka.


Varo, de sa position vit la coque se déchirer à plusieurs endroits, notamment près de la zone de Zelenka. Le Luxien hurla au scientifique de quitter la zone qui menaçait de s'ouvrir dans l'espace. Les tirs avaient très probablement aggravé l'état de la zone. Le scientifique Atlante courut le plus vite possible vers le sas mais le déchirement fut tellement rapide que la zone fut ouverte dans l'espace attirant Zelenka vers l'extérieur. Ce dernier se retrouva très vite dans la zone de débris dense du vaisseau, se cognant violemment sur plusieurs objets. Zelenka hurla voyant sa mort si proche. Carter ordonna immédiatement de déconnecter la pierre de Zelenka attirant l'hostilité de Greer. En effet, Zelenka n'était qu'un passager dans un ôte, le déconnecté reviendrait à lui sauver la vie, lui qui était sur Terre physiquement. Par contre, l'ôte, à savoir ici le docteur Boone, était condamné à mourir dans l'espace.


- Bah tiens, il faut bien sauver votre tête d'ampoule.

- S'il est perdu, cela ne sert à rien d'entrainer les deux ensemble dans la mort, se défendit Carter.


Une voix confirma la déconnexion obligeant Carter à baisser les yeux face à sa responsabilité d'avoir mis le scientifique dans la zone de danger. Pendant ce temps, les munitions continuèrent de diminuer alors que les machines entamaient un nouvel assaut. On aurait presque pu dire que les androïdes savaient que bientôt, il n'y aurait plus de résistance face à eux. Carter prit la radio et demanda à McKay quand il pourrait activer la machine. Comme à son habitude, il s'énerva face à la pression.


- On vient de perdre le docteur Boone dans l'espace

- Radek ? Demanda McKay.

- On a déconnecté les pierres, répliqua Carter. Si vous voulez avoir d'autres morts sur la conscience continuez de prendre votre temps.


McKay reprit un regard sérieux et termina les dernières mesures alors qu'Eli l'interrompait souvent pour lui indiquer quand il avait oublié une manipulation. Contre son habitude, McKay ne protestait plus et validait chaque étape.


- Ici j'ai terminé, conclut Carter.


Il prit la mitraillette qu'elle avait gardée le long de sa jambe et se déplaça très prudemment dans la zone de tir, le but étant de seconder les hommes toujours en train de défendre leur position. O'Neill demanda si elle avait terminé ce qu'elle lui confirma. Young demanda combien de temps il fallait encore tenir. Carter répondit qu'elle ne savait pas. Tout se jouait entre McKay, Volker, Eli et Rush.

Et d'ailleurs, dans l'interface du noyau, cela commençait à être vraiment tendu. Chacun des 4 autres défendaient sa position. En effet, les manipulations pour activer le noyau s'était soldé par un échec. Rush avait pris la position de McKay et refaisait quelques diagnostiques afin de trouver l'erreur. Eli voulait poser les choses mais Volker insistait sur le fait qu'il fallait vite agir. McKay, quand à lui, tentait de défendre son point de vue mais Eli et Volker lui coupaient sans cesse la parole. Mais le moment était grave, Young et ses hommes ne pouvaient plus maintenir leur position bien longtemps, Carter relança McKay.


- ça parle de tous les côtés. On arrive pas régler le problème.

- On sera bientôt foutu, termina Carter;


McKay fermait les yeux et se dirigea vers le noyau du vaisseau lui-même. Eli lui demanda de reculer mais le scientifique n'écoutait pas. Volker s'avança pour l'attraper et le faire reculer, mais l'illumination des symboles sur la sphère l'empêcha d'aller plus loin. McKay avait posé les mains sur le noyau et les symboles commencèrent à défiler un peu comme si on tournait les pages d'un libre. Les commandes de l'interface du noyau s'éteignirent, entrainant Rush dans une rage.


- Mais qu'est-ce que vous avez foutu ?


McKay se recula alors et on put voir le noyau se déformer littéralement, faisant apparaître comme des vagues à sa surface, des vagues de plus en plus nombreux et actives. C'est alors que les tirs ennemis s'arrêtèrent, les machines restèrent figer comme si un programme se téléchargeait en eux.


- McKay vous avez réussi, s'exclama Carter par radio.

- Ici Rush, on ne sait pas ce qui se passe pour l'instant, mais ça bouge.


Carter regarda O'Neill qui lui dit de les rejoindre. Le colonel courut aussi vite que possible dans la salle du noyau, quand elle arriva, elle vit le noyau sous une forme ovale, produisant une légère lumière orangeâtes et générant de nombreux éclair, obligeant tout le monde à reculer d'avantage.

Soudain, un flash lumineux apparut et fit apparaître des images holographiques particulièrement bien détaillées. On put y voir 7 pulsars très actifs. Eli s'exclama immédiatement qu'il avait déjà vu ça.


- C'est le système que l'on a vu quand on était piégé sur cette planète. 7 étoiles qui sont devenus en 500 millions d'années des pulsars.

- Pourquoi nous montrez cela ? Le Destiny l'a vu ? Demanda Carter.

- Lui non, mais nous oui, répondit Eli. Le lien neural y est sûrement pour quelques choses. C'est un souvenir. Et voilà la planète de ces humains qui sont partis coloniser l'univers.


En effet, on y voyait bien un astre ou quelques choses s'en approchant. Il s'agissait bien de quelques choses de gigantesque tournant autour des 7 pulsars.


- La probabilité que des étoiles est évolué en même temps, dans la même zone et dans un même état est statistiquement nul, expliquait Carter qui admirait l'image avec attention. C'est étonnant que cette planète n'est pas encore été détruite.


Pourtant l'image était loin d'être un souvenir et ne montrait encore moins une planète, mais plutôt un objet. Ce mystérieux objet se matérialisa sous forme d'un obélisque en orbite autour des 7 pulsars. Les perspectives étaient étonnantes, l'objet semblait être gigantesque, grand comme une planète. Rush se rapprocha de l'interface qui venait de se rallumer, et effectivement, l'objet avait une taille gigantesque. L'obélisque, qui ne présentait aucun défaut reposait sur un bout de planète.


- Je ne connais pas la masse de cette construction, ni sa taille, mais je crois que cela a une dimension planétaire, en conclut Rush.

- Quoi, il aurait transformé leur planète mourante en objet d'art ? Demanda Volker.

- Eux les gars, c'était pas leur planète, répliqua Eli.


Soudain l'image holographique s'éloigna et on put voir une planète, une planète bleuté semblant capable d'apporter la vie. L'image se stoppa comme si les personnes présentes regardaient au travers d'une fenêtre d'un vaisseau spatial orbitant autour de ce monde. Puis soudain une voix à peine perceptible se fit entendre et ne dit que 2 mots : "Destiny" et "destination".

Tous se regardèrent quand l'image holographique s'éteignit plongeant tout le monde dans le noir. Des vibrations se firent entendre comme un réacteur se mettant en marche, les androïdes tombèrent immédiatement au sol, faisant littéralement s'éteindre la menace. Young demanda de se jeter immédiatement sur les androïdes pour leur retirer leur petit bloc d'énergie évitant ainsi que les machines se réactivent après. De nombreux morceaux intacts du vaisseau se détachèrent du Destiny venant se joindre aux débris, les lumières se mirent à clignoter et l'anneau circulèrent de la porte du Destiny se mit à s'activer.


Camille qui n'était pas loin de la zone de la porte des étoiles s'avança dans la salle d'embarcation rejoignant deux militaires stationnant dans les lieux. Elle se réjouit immédiatement de l'activation de la porte des étoiles. Elle appela immédiatement Young pour l'informer de la bonne nouvelle, la porte fonctionnait de nouveau. Brody et Park constataient très vite que le Destiny s'était séparé de certaines zones afin de faciliter les nouvelles connexions.


- L'afflux d'énergie est redirigé, on dirait que toutes les zones du vaisseau sont à nouveau alimenter, comprit Brody.

- Ça veut dire que qu'on va s'en sortir ? Demanda Park.

- Non, ça veut dire qu'on va arrêter de gâcher notre énergie mais on reste dans le rouge. On ne plus se déplacer, nos propulseurs sont morts, la structure est trop fragile pour qu'on se déplace.

- Tu es désopilant, pendant une fraction de seconde j'ai cru qu'on s'en était sorti, répliqua Park.

- C'est quand même mieux qu'il y a 5 minutes, non ? Demanda Brody.

- J'ai un vortex en connexion, découvrit Park sur ses instruments.


La porte ouvrit un vortex, un vortex entrant. Camille Wray prit sa radio et essaya de contacter ceux qui venait de l'ouvrir.


- Ici Camille Wray, c'est Langara ? Demanda-t-elle persuader que la porte débouchait sur la Voie lactée.


Mais aucune réponse et TJ qui venait d'arriver l'expliqua à Young par radio qui ne comprenait rien à la situation. Qui pouvait les contacter. Peut-être les nakais. Carter demanda alors à monsieur Brody d'activer les communications du vaisseau. Il faut savoir que les liaisons radios sont impossibles par une si grande distance même par vortex, mais les systèmes du Destiny était plus puissants.


- Ici le Destiny, vous me recevez ?


Après une lente attente, une voix se fit entendre.


- Ici Jonas Queen de Langara, c'est vraiment un soulagement de vous entendre.


Très vite, les différents groupes comprit que la tête de pont avec la Voie Lactée était enfin établi, on pouvait d'ailleurs voir plusieurs membres pleurer de joie comme Camille, TJ ou encore Park.


- C'est génial, s'exclama Brody.


Mais cette bonne nouvelle n'était pas ressentie de la même façon par tout le monde. Young regardait Scott, Greer et Cadman, la tête de pont ne les sauverait pas.


Plusieurs heures plus tard, O'Neill, Carter, Mc Kay, et Young se retrouvèrent dans la salle des pierres. Il parlait de la situation du Destiny et la découverte de cette image holographique.


- Vous allez étudier tout cela ? Demanda O'Neill.

- J'ai ordonné à tout le monde de faire un inventaire mais je pense qu'Eli et Rush trouveront bien quelques minutes à étudier cette découverte, expliqua Young.

- Il semblerait que vous ayez découvert la destination du Destiny, à savoir ce système à 7 pulsars, ajouta Carter.

- Il sera difficile maintenant de s'y rendre, conclut McKay.

- Nous allons faire le point avec les données que nous avons, on trouvera très vite une solution, dit Carter tentant de rassurer Young.

- Il parait que Varo a récupéré le corps du docteur Boone, s'informa O'Neill.

- Nous procéderons à une cérémonie demain avec tout l'équipage, répondit Young.

- Nous informerons sa famille, ajouta O'Neill.

- Everett, on se dit à très bientôt, on ne vous laissera pas tomber.


McKay, Carter et O'Neill retirèrent les pierres de communication laissant les propriétaires originaux des corps reprendre le contrôle de ce qui était à eux. Young regarda une dernière fois Barnes assis sur la chaise puis il quitta la pièce sans dire un mot. Le Destiny était une épave et rien ne pourrait le changer maintenant.

Bien loin de tout cela, la bataille spatiale entre le vaisseau-mère Nakai et la flotte ennemi continuaient de gronder. C’était un déluge de feu noyé dans une nébuleuse de débris, bientôt les lieux deviendraient un véritable cimetière spatial. Chloé attendait toujours au même endroit avec sa copie hybride, cela faisait des heures qu’elle ne se parlait plus. Le silence était la seule chose que les deux femmes pouvaient offrir à l’autre. Mais le calme fut perturbé par un gigantesque flash de lumière qui surprit Chloé mais surtout qui illumina l’arch. Dans l’espace, l’ennemi était imperturbable, il n’avait pas cessé de tirer pour autant mais cette fois, les tirs ne purent toucher leur cible. Il traversait le vaisseau-mère pour s’enfoncer dans l’espace lointain. Chloé ne comprit pas tout de suite ce qui se passait.


- Qu'est-ce que c'était ? S’inquiéta-t-elle.

- C'est le décalage de phase. Nous survivrons à cette bataille, répondit l'hybride.

- On est sauvé ? Qu’est-ce qu’on va faire maintenant ?

- Il nous faudra encore de nombreuses minutes pour rétablir le moteur hyperespace. Bientôt, nous pourrons quitter la zone.

- On va rejoindre le Destiny ? Demanda Chloé désireuse de rejoindre les lieux.

- Comme toujours, avoua la créature. C’est l’unique but de cette expédition, rejoindre le Destiny et résoudre son énigme.

- Je connais les coordonnés de ralliement. Je peux vous y mener.

- Nous savons déjà où il est, maintenant, il faut espérer qu’il est encore temps.


Chloé se retournera désespérer, espérant ne pas arriver trop tard pour aider l'équipage alors que sa copie hybride continuait de ne montrer aucun signe d’émotion. De sa position, rien ne pouvait laisser croire à Chloé que l’équipage était déjà perdu.



**************************************************************

Bon dans la douleur, mais je viens de publier cette quatrième partie que j'avais terminé depuis un bon mois. Je m'excuses pour ce petit silence mais la période ne se prêtait pas beaucoup à l'écriture. Bon, je viens de poser les bases de quatrième saison de SGU après en avoir écrit la troisième saison.

En soit, le Destiny est quasiment mort, Chloé largué on ne sait où, Telford va en prendre plein son grade et on ne sait pas du tout comment l'équipage va pouvoir s'en sortir. L'objectif de ma saison 4 est de faire évolué ma narration mais également de vous proposer une saison sous forme de quête tout en jouant sur le côté psychologique des personnes. Gros challenge que je m'impose. Je ne vous garantie pas que je pourrais publier de façon régulière mais mon épisode deux est déjà bien entamé. Je continuerai de proposer quatre partie par épisode.

En attendant, je vous remercie pour ceux qui ont encore le courage de me suivre.



Très amicalement, Spyce.

Fan Fiction : Stargate Community tome I : La grande destinée (Terminé)
Stargate Community tome II : Aboutissement (en pause)
Stargate Universe saison 3 : La galaxie de tous les dangers (Terminé)
Stargate Universe saison 4 : Convergence

Mon blog : http://sg-fic.skyrock.com/
Ce membre is OfflinePM
Email PosterUsers Website
Quote Post Top
post Mardi 25 Juillet 2017 20h50
| Message #20


Soldat



Groupe : Members
Messages : 7
Membre n° 21923
Inscrit : 25/07/2017
Actif : Hier à 23h00

Pays: algerie
Sexe: Masculin



 
QUOTE (Spyce @ Jeudi 12 Janvier 2017 10h47)
Bonjour à tous. J'ai récemment terminé la saison 3 de SG-U qui s'est terminée dans un cliffhanger apocalyptique. Comme vous me l'avez conseillé, je crée donc un nouveau topic pour la saison 4. La saison 3 était une transition entre la série SG-U d'origine et mon adaptation. J'y ai posé quelques bases que je vais maintenant pouvoir exploité dans la suite. Il y aura des cross-over avec SG1, SGA mais également mon petit bébé SG-com. C'est plutôt sain et ça permet de retrouver quelques personnages qui nous sont si chers. D'ailleurs, dans SG-com il y avait eu un cross-over avec SG-U, il se déroulait sur la période de ma saison 4.

Stargate SG-U saison 4 : L'équipage du Destiny, en parti dispersé dans l'espace, explore une nouvelle galaxie nourrissant l'espoir de tous se retrouver. Ils poursuivront la mission du Destiny avec toutes les découvertes que cela impliquera. Et Ils devront organiser de nouvelles alliances afin de contrer un nouvel ennemi.

Objectif : Contrairement à avant, il y aura 4 publications par épisode afin que cela soit plus agréable à lire et moins lourd surtout.

Voici le détail des chapitres de SGU :

Episode 1 - Epave 1/2 : 1ère partie - 2ème partie - 3ème partie - Quatrième partie

Le Destiny est une épave et plusieurs drones humanoïdes ont investi le vaisseau. Sur Terre, on tente de remettre en place la tête de pont avec le vaisseau pour un sauvetage. Chloé débarque dans une violente bataille spatiale entre les Nakais et les envahisseurs.


Episode 2 - Tempête spatiale 2/2 :

Alors que le Destiny semble perdu malgré la tête de pont installé avec la Voie Lactée, le capitaine Scott et le lieutenant James partent explorer une planète qui pourrait être leur dernier recourt. Très vite, le vaisseau est isolé dans une tempête spatiale. Pendant ce temps, un véritable procès d’intention s’opère quant à la perte du Destiny sur Terre.


Episode 3 - Revenant :

Les équipes d’explorations sont perdues et n’ont aucun moyen de regagner le Destiny. L’équipage est choqué suite aux retours d’anciens membres disparus et Camille tente l’hypnose afin d’en apprendre plus. Chloé avec les Nakais se résout à ne pas rejoindre le Destiny afin de suivre une autre voie.


Episode 4 - La station :

Les équipes d’explorations de Scott et de James alors menacé par une peuplade primitive sont secourues par des exilés de l’alliance Luxienne qui ont élu domicile dans une station spatiale Ancienne. A bord de la station, ils découvrent que la peuplade qui les a attaqué n’est pas si primitive que ça.


La suite des autres épisodes vous seront communiqués plus tard afin de ne pas vous gâcher la surprise

biggrin.gif Première publication jeudi 19 janvier 2017 sg_p90.gif

c pour quand la suite svp ?
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top

Topic Options 2 Pages Reply to this topicStart new topicStart Poll

 



rss Version bas débit Time 0.0417 sec Sql 13 requêtes GZIP activé
Nous sommes le : Lundi 11 Décembre 2017 14h17