Charte       Aide       Recherche       Membres       Calendrier

Bookmark and Share Abonnez-vous à SGF Suivez SGF sur Twitter Rejoignez-nous sur Facebook

4 Pages  Aller au dernier message lu sur ce sujet Reply to this topicStart new topicStart Poll

> SG-U saison 4 : convergence
post Jeudi 19 Décembre 2019 19h16
| Message #61


Général

****

Groupe : Members
Messages : 3365
Membre n° 2250
Inscrit : 22/01/2005
Actif : Il y a 37 minutes

Pays: Orilla
Sexe: Masculin



Reprise du message précédent :
chapitre intéressant.
Donc arim a tué caspian et silas puis rejeté l'alliance (je pensais pas qu'ils mourraient, mais qu'ils réussiraient leur mutinerie).
A mon avis, il va payer très chère cette action. il aurait pu accepter l'alliance et garder son vaisseau, mais sa cruauté va lui faire tout perdre, car le prochain geste de Young sera certainement d'activer la prise de contrôle a distance du poseur. J'ai hate de voir la reaction d'Arim et de ceux qui ont choisi le mauvais camps, quand ils verront toutes les commandes du poseur se verrouiller sans aucun moyen de l'empêcher ou de reprendre le contrôle



Un Ori
des Oreilles
Ce membre is OfflinePM
Email PosterUsers Website
Quote Post Top
post Samedi 21 Décembre 2019 17h49
| Message #62


Major Général

**

Groupe : Members
Messages : 1098
Membre n° 18041
Inscrit : 04/02/2011
Actif : 16 Oct 2020, 20h56

Pays: france
Sexe: Masculin



[sort de sa cave] ... ça fait combien de temps que j'ai un role dans ta fic ? blink.gif blink.gif [...]

Plus sérieusement, je me souviens alors lu ta fic au tout début de ta saison 3 il me semble (et peut-être même commenté ?)
le nom de personnage c'est un hommage ( tomato.gif oui j'ai un melon gros comme ça) ou du hasard ?
J'ai beaucoup de lecture à prévoir pendant les vacances pour tout connaitre de mon personnage ?
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
post Dimanche 22 Décembre 2019 01h26
| Message #63


Colonel

*

Groupe : Members
Messages : 663
Membre n° 19765
Inscrit : 20/07/2012
Actif : Aujourd'hui à 10h50

Pays: France
Sexe: Masculin



 
QUOTE (arim @ Samedi 21 Décembre 2019 17h49)
[sort de sa cave] ... ça fait combien de temps que j'ai un role dans ta fic ? blink.gif blink.gif [...]

Plus sérieusement, je me souviens alors lu ta fic au tout début de ta saison 3 il me semble (et peut-être même commenté ?)
le nom de personnage c'est un hommage ( tomato.gif oui j'ai un melon gros comme ça) ou du hasard ?
J'ai beaucoup de lecture à prévoir pendant les vacances pour tout connaitre de mon personnage ?

Arim, je dirais que l'emprunt de ton pseudo et le nom de mon personnage ne sont qu'un pur (heureux) hasard. rolleyes.gif

Ce personnage n'apparaît que dans un épisode de la saison 3 et maintenant 2 épisodes de la saison 4, bientôt qu'un troisième. A-toi de trouver les épisodes, tu vas en avoir de la lecture. clapping.gif

Thor94, effectivement, je pense t'avoir pris au dépourvu et en lisant tes commentaires, j'ai bien l'impression que ce n'est pas fini. tongue.gif

Après j'ai un petit secret à te dire sur les commandes de prise de contrôle sur le poseur :

 
SPOILER
Non, tu le liras au début de l'année prochaine dans l'épisode suivant



Très amicalement, Spyce.

Fan Fiction : Stargate Community tome I : La grande destinée (Terminé)
Stargate Community tome II : Aboutissement (en pause)
Stargate Universe saison 3 : La galaxie de tous les dangers (Terminé)
Stargate Universe saison 4 : Convergence

Mon blog : http://sg-fic.skyrock.com/
Ce membre is OfflinePM
Email PosterUsers Website
Quote Post Top
post Mercredi 23 Septembre 2020 10h29
| Message #64


Colonel

*

Groupe : Members
Messages : 663
Membre n° 19765
Inscrit : 20/07/2012
Actif : Aujourd'hui à 10h50

Pays: France
Sexe: Masculin



Stargate Univers : saison 4

Episode 6 - survivre 2/2, première partie



******************************************************************

Sur la passerelle du poseur, Christa était encerclé par des gardes de l’alliance, toujours endeuillé par la mort de ses deux camarades qui secrètement la servaient. L’ambiance était très sombre et la tension très lourde. Arim, de par sa psychose, estimait qu’elle était complice des apocalypses. Son amitié jouait contre elle et le luxien cherchait n’importe qu’elle prétexte pour justifier ses décisions. Bien qu’elle clama son innocence, elle restait tout de même maitre de ses émotions par une froideur que l’équipage ne reconnaissait pas. Arim n’en avait que faire de cette femme, elle n’était qu’individu sans importance que l’on pouvait facilement jeter. La beauté de la jeune femme était la seule chose qui lui donnerait un peu répit avant sa future exécution. En effet, le luxien lui promit qu’il allait chaleureusement s’occuper d’elle, le message entre les lignes étaient à la fois claire et complètement immorales.

Il prit néanmoins le temps de parler à son équipage et les informa que jamais il ne ferait de trêve avec les terriens. Ses derniers mots, ils les avaient sortis en criant. Toujours d’un ton énergique, à la limite de la colère, il ajouta que l’équipage était sous son autorité et qu’il avait les pleins pouvoirs du commandement luxien pour juger qui étaient et qui n’étaient plus digne de les servir. Il n’y avait pas de faible dans l’alliance indiqua-t-il. Pour Arim, les Apocalypses étaient des traites et qu’il en restait deux qu’il fallait également éliminer.

Lotan se pencha vers Arim et lui indiqua que s’il voulait garder son autorité, il n’avait plus d’autres choix, il fallait s’emparer du Destiny quoi qu’il en coûte. Les deux hommes étaient solidaires.


- Nous devons par tous les moyens s’emparer de ce vaisseau.

- Alors ne prends que des personnes de confiance, répliqua Arim. Tu sais quoi faire ?

- Nous aurons des pertes.

- Si tu réussis, quand je prendrais le commandement du Destiny, tu prendras le commandement du poseur.


Sur le Destiny, on s’inquiétait de l’attaque du poseur. Les manœuvres ordonnées par Young permettaient aux boucliers de tenir. Il était à 70% de leur capacité maximale et ce chiffre continuait de diminuer. La proximité des deux vaisseaux ne permettait que des attaques par des batteries de faible capacité, l’effet de destruction était largement diminué contrairement à des armes principales avec des vélocités plus importantes. Le Destiny tenait. Ronos était dans le couloir de la passerelle, il était seul et posa un instant sa main sur ses yeux comme voulant cacher ses larmes. Cadman arriva alors pour lui parler. En un instant, il retira sa main et reprit un ton sérieux et froid.


- Tu vas bien.

- Je vais bien, répondit-il en reprenant un ton bien sérieux.

- On ne dirait pas. Tu as le droit de mal aller.

- Je suis un guerrier, c’est un luxe qui m’est refusé. Je peux t’assurer qu’Arim est un homme mort.

- Tu t’inquiètes pour Christa.

- Elle sera se défendre.

- L’équipage ne se retournera pas contre lui, répliqua Cadman. Ils l’ont prouvé, ils lui sont fidèles.

- Il suffit de tuer Arim pour prendre le contrôle de ce poseur.

- Et après ?

- Après nous formerons une alliance et nous irons sur ce point de convergence.

- C’est compromis mon frère, répliqua Methos. Bien que l’équipage soit composé d’intellectuel, rare sont ceux qui nous soutiennent et les autres ont bien trop peur.


Ronos et Cadman se regardaient et ne pouvaient qu’admettre les paroles de Methos qui était pragmatique dans son analyse de la situation. Sur la passerelle, Young demanda si le poseur répondait à leur appel, Lisa Park confirma qu’il n’y avait toujours pas de réponse. Rush s’approcha du colonel et lui demanda ce qui lui était bien arrivé. Young répondit qu’il avait longuement discuté avec l’oracle, qu’il avait compris beaucoup de chose sur lui et sur le Destiny, cela lui avait permis d’ouvrir les yeux.


- Et c’était quoi ? Demanda TJ.

- Que j’étais destiné à être le capitaine de ce vaisseau. Cela a toujours été le cas.

- Il t’a révélé quoi d’autres ? Demanda Rush.

- Que l’on devait œuvrer ensemble, répliqua Young.

- Il s’est passé quelques choses d’important dans ton initiation, répliqua TJ.

- J’ai accepté mes erreurs. J’ai pu rencontrer le vaisseau lui-même et il m’a transmis ce qu’un capitaine doit connaitre sur son vaisseau.

- ça implique quoi ? Demanda Rush.

- Armement, système de défense, maintenance, étendu de son potentiel, ses secrets.

- Quel secret ? Demanda Camille.

- On verra ça un autre moment, répliqua Young lançant un regard précis à Camille. Pour le moment, nous devons trouver une solution. Une armée de drone se dirige vers nous, il faut régler ça et le poseur aura bientôt raison de nos boucliers.

- Sauf si on l’achève, répliqua Giin.

- Si on détruit le vaisseau, nous perdons nos chances une fois le point de convergence atteint, expliqua Young.

- Le contrôle des drones, ajouta Rush. Nous avons besoin d’une armée et par chance, nous en avons une armée autour de nous. Il faut prendre le contrôle des drones, c’est ce que nous tentions de faire avec Giin. Sans succès.

- Il suffit d’en récupérer un, s’exclama Giin. Comme lors de votre première rencontre avec les drones. On pourra isoler leur programmation, les contrôler à distance.

- Dites à Cadman de prendre une navette, elle a 5 drones à récupérer, annonça Young surprenant tout le monde. Cinq vaisseaux, cinq drones pour récupérer les 5 fréquences, ajouta-t-il pour préciser.

- Je vais le dire à Cadman, proposa Camille, je prendrais du temps pour discuter avec Ronos et Methos. Je pense qu’ils peuvent nous apporter quelques choses dans cette crise.

- Et Giin et moi allons préparer la prise de contrôle des drones et superviser leur récupération avec Cadman.


C’est dans un environnement spatial que l’on retrouve Cadman accompagné de monsieur Brody à bord d’une des navettes spatiales. Au loin, on pouvait observer les tirs du poseur pleuvoir sur le Destiny. C’était à la fois un spectacle calme et magnifique. Brody trouvait étrange qu’il pouvait tranquillement manœuvrer alors que le Destiny était en pleine bataille. Cadman expliqua que le poseur n’avait pas les ressources pour attaquer davantage le vaisseau et qu’envoyer des chasseurs ne seraient qu’une perte de ressource. Elle ajouta également qu’ils devaient néanmoins rester prudent. Dans la salle de contrôle, Rush supervisa les manœuvres et conseilla de prendre un drone de taille modeste, assez grand pour rentrer dans la navette. Ginn entra dans la pièce et informa Rush que l’équipage de la navette aurait bientôt de l’aide.


- Comment ça ?

- Young envoie 4 chasseurs en renfort, il veut que l’on essaie de récupérer les drones le plus vite possible.

- Il va faire comment ? On n’a pas assez de pilote.

- Ils seront en pilote automatique. Amanda les pilotera à distance, expliqua Giin. On dirait que Young est passé à un tout autre niveau.

- C’est exact, j’en serais presque jaloux, s’exclama Rush avec un sourire. Enfin presque.


Sur la base du Destiny, 4 chasseurs flambant neuf quittèrent le Destiny et manœuvrèrent en formation serrés afin de rejoindre le champ de drones inertes. Sur la passerelle, Young demanda à un Amanda de sélectionner des drones un peu plus grands que l’objectif de Cadman et Brody. La voix d’Amanda confirma qu’elle avait localisé quatre objectifs. Ces derniers étaient issus de quatre vaisseaux-mères différents avec probablement 4 codifications différentes.


- Et on va s’y prendre comment ? Demanda Lisa. Les chasseurs n’ont rien pour agripper les drones.

- Ils n’en ont pas besoin, expliqua Young. Il dispose d’un champ d’énergie capable de déplacer les objets.

- Comme un faisceau tracteur, lança Volker intriguant Young. Comme dans Star Wars et l’étoile de la mort, ajouta-t-il pour mieux se faire comprendre.

- C’est exactement ça, annonça la voix d’Amanda. Je suis en position, je lance la manœuvre.


Très vite, les drones se déplacèrent en direction chacun d’un chasseur. Une fois les objets capturés, Young ordonna à Amanda de ramener les drones sur la zone d’embarquement des chasseurs. Il s’empressa ensuite d’aller vers le siège de commande et d’avertir l’équipage de l’arrivée des drones.


- Que les personnes affectées à la récupération des drones se dirigent vers la salle d’embarcation des chasseurs. Nous avons quatre drones à récupérer.


Dans la salle de commande, Giin avertit Rush qu’elle allait rejoindre le laboratoire afin de ne pas perdre de temps. Rush confirma qu’il suivait la récupération du petit drone par Cadman avant de la rejoindre. Cette dernière manœuvrait aux millimètres près sous les annonces de Brody afin que le drone puisse parfaitement entrer dans la navette. Une fois les choses accomplit, Cadman rétablit la gravité artificiel en douceur tout en enclenchant les systèmes de vie. Très vite, Brody retira son casque et retira ses gants afin de manipuler le drone. Cadman lui demanda ce qu’il pouvait bien faire.


- Rush a demandé que l’on connecte le drone à la navette. Il va le craquer à distance.

- Pourquoi un traitement de faveur différent ?

- Nous avons déjà eu l’occasion de manipuler cette technologie, il veut tenter quelques choses. Si ça échoue, nous aurons toujours les quatre autres drones pour contrôler les autres.

- Que voulez-vous faire avec ce drone ? Demanda Cadman à Rush.

- Je veux connecter ces systèmes à la navette. Si j’arrive à faire ce que je veux, on pourra les commander en formation avec la navette et entreprendre des manœuvres d’attaque au lieu de défense.

- Young est au courant, répliqua Cadman.

- Oui, il l’est. Enfin il le sera bientôt, répondit Rush hors communication. Rush terminé.


Le scientifique se mit déjà à la tâche. Il regretta qu’Eli ne soit pas là. Il était le mieux qualifié des deux d’autant plus que le jeune homme était capable mieux que personne de dicter des ordres à des machines. C'est ce qu'il avait déjà entrepris avec des drones abeilles par le passé. Rush grogna déjà à la tâche mais il était persuadé qu’utiliser les drones à des fins plus spécifiques étaient une chance pour tous.

De l’autre côté du vaisseau, les chasseurs s’étaient posés et deux groupes s’étaient déjà mis à la tâche en transportant deux drones sur les deux traineaux à leur disposition. Ils déplacèrent les immenses machines dans les couloirs finalement étroits du Destiny. Riley supervisait lui-même le transfert vers le laboratoire où se trouvait Giin. Le transport était compliqué notamment parce que les drones étaient plus important et donc plus lourd que ceux ayant déjà intégré le vaisseau par le passé. Difficilement, mais surement, les drones atteignirent le laboratoire et sans attendre, Giin ouvra le premier drone avec l’aide de Carla Meurêt. Les deux groupes qui transportèrent les drones quittèrent rapidement la zone afin d’aller récupérer les deux autres.

Sur la passerelle, Rush avertit Young des options qu’il proposait, le colonel valida la démarche du scientifique sans aucune objection. Giin avertit à son tour le colonel de l’avancé de son travail et lui expliqua qu’elle avait fait une découverte.


- Les deux drones ont à priori le même programme qui se base sur un système d’exploitation particulièrement complexe.

- C’est évident, répliqua Rush à la radio. C’est la même espèce qui a développé cette technologie. Il doit donc y avoir un seul alphabet.

- Et qu’est-ce que vous pouvez en déduire ? Demanda Young

- L’ensemble des drones et des vaisseaux-mères ont un numéro de série. Si on dispose du bon numéro de série et que l’on est à bonne distance, il est possible de contrôler tout une famille de drones.

- On pourrait contrôler tout un vaisseau-mère, comprit Lisa. Ça serait fantastique.

- ça serait plus que ça, répliqua Amanda apparaissant dans le laboratoire où était Giin. On pourrait transporter les drones avec nous.

- Ce n’est pas si simple. Contrôler une famille de drones est abordable, mais craquer le code d’un vaisseau-mère est plus difficile. On est dans le domaine quantique et même avec la meilleure technologie, ça relèverait de l’exploit. Il faudrait plusieurs heures, voir des jours ou des semaines pour prendre le contrôle d’un vaisseau-mère à l’aide du Destiny, insista Giin.

- Êtes-vous en mesure d’utiliser les drones ? Demanda Young.

- Il suffit d’enclencher l’ordre d’attaque et de désigner une cible, répondit Giin. Rush tente de contrôler des drones à partir de la navette pour envisager des manœuvres d’attaques. Ça serait la solution. Mais sans vaisseau-mère, ça sera pour une seule bataille et avec la perte à la fin de tous les drones.

- J’essaie de remplacer le vaisseau-mère par la navette, répondit Rush. C’est un pari risqué et probablement un gain de temps. Colonel, il serait bon de laisser la navette dans l’espace à bonne distance du Destiny, répliqua Rush.

- Et pourquoi ça ? Demanda Young.

- Pour protéger le Destiny au cas où ça tourne mal, annonça-t-il dépitant Cadman et Brody en train d’écouter la conversation. De plus, si ça fonctionne il faudra être approximer de la famille de drones pour en prendre le contrôle.


C’est dans un climat bien plus sombre que l’on rejoint Christa enfermé dans une sorte de cellule de fortune dans l’ancien hangar des portes des étoiles. Les soldats Luxiens la regardaient timidement comme impressionné, voir même plutôt mal à l'aise. Elle regardait ce qui se passait autour d’elle, les mains au travers des barreaux fixant les gens. Au loin, Lotan et Arim la regardaient avec insistance.


- Elle nous cache quelques choses, s’exclama Arim.

- Elle a suivi les Apocalypses partout ils sont allés, elle sait forcément quelques choses, répliqua Lotan. Tu veux que je l’interroge ?

- Non, je le ferais. J’adore interroger les femmes surtout quand ils ont ses charmes. Quand pars-tu pour le Destiny.

- Il faut attendre l’arrivée des drones pour créer le trouble. Les terriens ne pourront pas gérer à la fois le poseur et les drones. Le bombardement bien qu’inefficace les paralyses pour le moment. Et il semblerait qu’ils ne veulent pas détruire notre poseur.

- Nous sommes en position de force, s’amusa Arim.

- Laissons les terriens usés de stratégie face à ces machines. Quand ils ne s’y attendront pas, nous investirons le vaisseau, nous prendrons de force la passerelle et nous nous rejoindrons dans une zone sécurisée. On pourra alors mettre hors d’état de nuire les civiles et contrôler pleinement le vaisseau.

- Un plan murement réfléchis, répliqua Arim. Elle doit rejoindre mes quartiers, il faut je l’interroge, insista-t-il concernant Christa.

- Nous sommes en pleine bataille.

- Eh bien, je me presserais, répondit-il.


Les deux hommes se séparèrent. Deux soldats ouvrirent la cellule de Christa afin de l’escorter dans les quartiers privés d’Arim, la jeune femme se débattait. L’un des deux hommes lui demanda son pardon, c’est alors que la jeune femme arrêta de se débattre, elle regarda l’homme qui s'était exprimé alors qu’ils la soulevait du sol.


- Il n’y a qu’une seule façon d’avoir mon pardon, Gone, dit-elle au soldat qui baissa instantanément les yeux.


Ils arrivèrent très vite face une porte ouverte menant dans les quartiers d’Arim. Ce dernier était dans la pièce, une pièce quasi-luxueuse par rapport à ce que présentait le vaisseau. Il y avait un grand lit, une table avec des fruits frais, des écrans, une armoire avec tout un ensemble d’armes sophistiqués. La pièce présentait également une barre partant du sol jusqu’au plafond. Les deux hommes amenèrent Christa et l’accrochèrent à l’aide de menotte classique. Arim leur demanda de disposer. Le premier soldat resta derrière la porte, tandis que le second, Gone, partit très énerver. Il ne supportait pas la situation.

Sur la passerelle du poseur, un jeune luxien vérifiait les fonctions du vaisseau, les uns après les autres. Il s’appelait Gorman, il n’avait pas plus de 22 ans. Il avait été choisi par Arim comme officier technicien. Il arrivait très fréquemment qu’il ait les commandes de la passerelle en l’absence d’Arim et Lotan. Il n’était pas bien méchant et n’aspirait qu’à écouter les ordres. Il travaillait régulièrement avec Jenny, une jeune fille du même âge, elle aussi en poste sur la passerelle. Elle avait la charge de gérer les communications et les détecteurs du vaisseau. Ces deux-là, étaient très proche.


- Qu’en n’est-il des batteries de combats ?

- Elles tiennent, confirma un technicien. Nos boucliers sont opérationnels à 42%.

- Le Destiny ne réplique pas, ajouta Jenny. Leur bouclier semble résister à nos attaques. Ils baissent lentement.

- Comment est-ce possible ? Demanda un technicien.

- Ils ont forcément adapté la fréquence de leur bouclier sur celle de nos tirs, répondit Gorman. Nous en avons pour des heures à détruire leur bouclier. Autre chose ?

- Les terriens ont utilisé une navette et des chasseurs pour récupérer des drones, informa Jenny. Le Destiny nous empêchait de les attaquer.

- Ils essaient de trouver une solution pour neutraliser les drones qui suivront, constata Gorman avec admiration. J’ai hâte de voir ça.


Dans la chambre d’Arim, on pouvait voir Christa, la lèvre en sang, l’uniforme déchiré sur le côté dévoilant son épaule. Elle était à genou.


- Qu’est-ce que les Apocalypses ont-ils prévu ?

- Si je le savais, je ne vous dirais rien.

- Vous me connaissez, vous savez que je peux vous humilier pour arriver à mes fins.

- Faites ce que vous avez à faire Arim. Vous êtes un traitre à l’alliance. Nous n’avons plus rien à nous dire, ajouta-t-elle alors que sa lèvre gonflait impactant son élocution.

- C’est à genoux que l’on aspire le plus à nos désirs. Et j’en vois un qui me comblerait de joie.

- Elle me comblera de joie aussi, quand j’aurais serré mes dents de toutes mes forces au point de sectionner votre veine et vous voir vous vider de votre sang comme le porc que vous êtes. Vous me répugnez.


Bien qu’étonner par la réponse de Christa, et un peu refroidis par ses ardeurs, il resta tout de même de marbre et continuait de demander à sa prisonnière ce qu’il voulait savoir. Il faisait quelques pas très lentement caressant au passage sa collection d’arme.


- Quoi que je dise, le résultat sera le même. Vous allez me violer encore et encore pour ensuite me tuer de la manière la plus amusante à vos yeux et la plus humiliante pour moi. Comme je vous l’ai dit, je n’ai rien à vous dire, dit-elle d’un ton bien catégorique.

- Tu viens de changer mes perspectives d’avenir.


Il se mit à tourner autour de Christa, la regardant de haut en bas. Il la félicita pour son intelligence et sa beauté. Il lui rappela qu’il était le commandant supérieur du navire et qu’il n’était pas resté aveugle dans le travail qu’elle avait accompli sur le vaisseau et notamment sur sa transformation en hybride Ancien/Goa’ulds. Il lui proposa alors un compromis :


- Je n’aime pas ce terme violer, c’est laid, c’est sale, dit-il d’une voix très calme. Parfois, je m’adonne à cet acte impardonnable pour faire plier mes ennemis mais jamais faire plier les miens. Et si nous transformions cette haine réciproque en passion. Deviens mon amante, deviens mon allié, dis-moi ce que je veux savoir et tu auras une place de choix dans la nouvelle alliance luxienne


Surprise et stupéfaite, Christa ne savait pas quoi répondre. Arim avait bel et bien un plan quant à son avenir dans l’alliance et apparemment, il était ambitieux. Il lui proposa que quelques minutes de réflexion. En attendant, il ouvrit un coffre où il sortit plusieurs objets tel que des ceintures en cuir, des petites masses, des pinces, des aiguilles, une série de couteaux ou encore des objets ressemblant à des jouets intimes. Christa n’était pas stupide, sa situation n’avait pas changé après quelques minutes d’échange. Son bourreau n’espérait que des réponses et se débarrasserait d’elle une fois qu’elle ne lui serait plus utile. Le plus judicieux serait de gagner du temps et Christa l’avait bien compris. Tout pouvait changer à n’importe quel moment, obligeant Arim à revoir ses priorités. Être une victime n’était pas dans son tempérament, elle était une battante après tout.


Sur le Destiny, Rush et Giin s’occupaient des calculs nécessaires à la manipulation des drones. C’était comme un jeu vidéo mais sans image, sans personne. Une continuité de ligne de code à n’en plus finir. Giin avait déjà identifié la commande d’attaque et de reconnaissance de l’ennemi. C’était Eli qui avait trouvé la solution en premier, cette information avait été enregistrée dans la mémoire du vaisseau, une mémoire que la jeune femme avait pu accéder une fois qu’elle avait intégré les systèmes. La solution était simple et surtout connu mais l’issus finalement, serait un retour à la case départ : à savoir un conflit avec l’alliance et des drones toujours capable de les poursuivre. Carla Meurêt s'occupait d'ouvrir les trois autres drones. Il fallait voir plus loin. Dans cette optique, Giin tentait d’aider Rush dans sa programmation. Bien que dans deux lieux différents, l'une dans un laboratoire et l'autre en salle de commandement, les deux spécialistes arrivaient à synchroniser leur effort.


- J’ai identifié le numéro de série et sa reconnaissance, annonça Rush à Giin.

- Il faudrait réécrire l’ensemble du programme et l’intégrer à l’ensemble des drones autour de nous. Je peux le faire mais je doute qu’on en aura le temps. C'est un autre langage.

- Pas de réécriture ! Il suffit de le modifier. Je pense pouvoir attribuer un numéro de série à la navette. Si ça fonctionne, on pourra y donner des instructions.

- J’ai contourné les protocoles de sécurité. L’IA qui fait partie de la programmation ne semble pas poser plus de résistance. Monsieur Brody, lança Giin. On pense duper les drones pour qu’ils pensent que la navette est leur vaisseau-mère. Ça implique que vous les commandiez pour donner des ordres. Cadman sera trop occupé à piloter la navette.

- J’ai compris. Qu’est-ce que je dois faire ?

- La navette dispose d’un programme de développement, expliqua Giin. Il faudrait ouvrir un nouveau dossier et un canal pour que je télécharge le programme des drones. Je vais uploader une interface ancienne pour que le contrôle soit plus intuitif.

- Vous pouvez faire ça, s'étonna Brody.

- Bien sûr, je suis spécialisé dans la xeno-programmation et mon séjour dans la matrice du Destiny m'a appris énormément, expliqua Giin. Rush serait jaloux s'il savait tout ce que j'ai appris.


Brody se mit déjà à la tâche. C’est alors qu’un petit bip retentit avertissant de l’arrivé de nouveau vaisseau sur les moniteurs. Volker expliqua qu’il s’agissait de vaisseaux-mères de drones en nombres conséquent. Ces derniers étaient hors de porter et n’avaient pas encore envoyé leur drones. C’était une armée d’une trentaine de vaisseaux-mères qui se dirigeaient vers eux, bien plus que cela était prévu au début. Une retraite serait la meilleure solution selon Volker.


- Hors de question. On a besoin du poseur, s'exclama Young. C'est essentielle à la résolution de la mission. Allez me chercher Ronos et Methos.

- Nous sommes là, commandant, répliqua Ronos.

- Quelle est la situation ? Demanda Methos.

- Plus d’une trentaine de vaisseaux-mères sont apparus, nos boucliers sont à 67% et votre poseur continue d’attaquer, expliqua Lisa.

- On va devoir réharmoniser nos boucliers, ajouta Volker, ce qui va rendre les tirs de l’alliance plus efficace contre nos boucliers.

- Colonel, si on ne part pas, on ne s’en sortira pas, répliqua Lisa.

- Nicolas ? Demanda Young.

- 30 vaisseaux-mères viennent d’arriver. Ils seront à porter de tirs dans 5 minutes, et nous aurons le contrôle des drones dans 30 secondes sauf si on m’interrompe tout le temps, accusa Rush.

- On reste, lança Young jetant un coup d’œil vers Camille.

- On va vous aider, répliqua Methos. Il me faut une voie de communication avec le poseur et un moniteur pour pirater leur système, ajouta-t-il. Je vais parler à l’équipage, tenter une mutinerie.

- N’est-ce pas le mauvais moment ? Demanda Camille.

- ça ne sera jamais le bon moment, répliqua Ronos.

- Allez-y, annonça Young. Amanda, faites ce qu’il vous dit.


Methos se jeta sur l’une des consoles auxiliaires et commença à en utiliser les systèmes. Camille Wray lui demanda s’il savait ce qu’il faisait. Ronos expliqua que son frère d’armes était doué en combat mais également en stratégie et programmation informatique. Il n’était peut-être pas aussi efficace que Giin ou certains membres du Destiny mais ses compétences étaient suffisantes pour la survie. Assez rapidement, il ouvrit une passerelle lui permettant d’avoir accès aux communications du poseur. Methos fit un signe à Ronos indiquant qu’il devait parler aux membres de l’alliance. Young lui proposa d’utiliser la commande sur son siège. Le luxien s’exécuta sans se poser de question.


- Ici Ronos de l’alliance Luxienne. Je vais vous détailler la situation actuelle. Arim a décidé de privilégier une attaque sur le Destiny pour s’en emparer alors qu’une armée de machine automatique programmée pour nous détruire est en chemin. Dans environ 2 minutes, cette armée sera sur nous et attaquera les deux vaisseaux.


*****************************************************************

Bonjour à tous. Je m'excuse pour cette longue interruption. La crise du Covid m'a pas mal monopolisé et le télétravail me fait travailler plus que d'ordinaire, donc quand je pouvais éviter d'être sur un PC, j'en profitais.

L'épisode 6 est déjà rédigé de mon côté, je vais donc pouvoir assurer les 3 prochaines parutions sur des délais courts. Je suis déjà à la tâche pour l'écriture de l'épisode 7. Cet épisode est donc la suite directe. Il a été particulièrement compliqué à écriture, car je savais quoi raconter mais je ne savais pas comment. J'espère que cela vous plaira.

Ce message a été modifié par Spyce le Mercredi 23 Septembre 2020 10h39



Très amicalement, Spyce.

Fan Fiction : Stargate Community tome I : La grande destinée (Terminé)
Stargate Community tome II : Aboutissement (en pause)
Stargate Universe saison 3 : La galaxie de tous les dangers (Terminé)
Stargate Universe saison 4 : Convergence

Mon blog : http://sg-fic.skyrock.com/
Ce membre is OfflinePM
Email PosterUsers Website
Quote Post Top
post Mercredi 23 Septembre 2020 15h39
| Message #65


Général

****

Groupe : Members
Messages : 3365
Membre n° 2250
Inscrit : 22/01/2005
Actif : Il y a 37 minutes

Pays: Orilla
Sexe: Masculin



wow!!!
sa faisait longtemps. après 8 mois de retard, je croyais que c'était abandonné.
Donc, on dirait que l'équipage du Destiny s'occupe des drones.
Franchement, vu que le poseur attaque encore, il serait temps pour Young d'activer le verrouillage a distance au lieu de laisser une énième opportunité d'attaque a Arim qui causerai plus de morts du coté terrien.



Un Ori
des Oreilles
Ce membre is OfflinePM
Email PosterUsers Website
Quote Post Top
post Jeudi 24 Septembre 2020 10h46
| Message #66


Colonel

*

Groupe : Members
Messages : 663
Membre n° 19765
Inscrit : 20/07/2012
Actif : Aujourd'hui à 10h50

Pays: France
Sexe: Masculin



 
QUOTE (Thor94 @ Mercredi 23 Septembre 2020 15h39)
wow!!!
sa faisait longtemps. après 8 mois de retard, je croyais que c'était abandonné.
Donc, on dirait que l'équipage du Destiny s'occupe des drones.
Franchement, vu que le poseur attaque encore, il serait temps pour Young d'activer le verrouillage a distance au lieu de laisser une énième opportunité d'attaque a Arim qui causerai plus de morts du coté terrien.

Non, ce projet de saison 4 aboutira réellement jusqu'au bout... je suis juste très très long, je ferais un très mauvais scénariste tongue.gif

En lisant ton commentaire, je m'aperçois qu'effectivement, je laisse beaucoup trop de porte ouverte à l'ennemis. Je manque de cohérence face au danger. biggrin.gif



Très amicalement, Spyce.

Fan Fiction : Stargate Community tome I : La grande destinée (Terminé)
Stargate Community tome II : Aboutissement (en pause)
Stargate Universe saison 3 : La galaxie de tous les dangers (Terminé)
Stargate Universe saison 4 : Convergence

Mon blog : http://sg-fic.skyrock.com/
Ce membre is OfflinePM
Email PosterUsers Website
Quote Post Top
post Lundi 28 Septembre 2020 18h23
| Message #67


Colonel

*

Groupe : Members
Messages : 663
Membre n° 19765
Inscrit : 20/07/2012
Actif : Aujourd'hui à 10h50

Pays: France
Sexe: Masculin



Stargate Univers : saison 4

Episode 6 - survivre 2/2, deuxième partie partie



******************************************************************

Sur le Destiny, Ronos continua de parler ajoutant qu'il était temps de faire face à la dictature et à la cruauté d'Arim et de ses soutiens. L'alliance avait un cœur qui devait battre et cela ne se ferait possible qu'avec ceux qui feront preuves d'altruiste et de bienveillance. C'est ainsi que les Apocalypses avaient pu repousser les Goa'ulds par le passé. Il ajouta que cette victoire avait pu être possible que parce que les gens les avaient suivis. Il demanda une fois de plus de les suivre, de leur faire confiance et de se retourner contre Arim afin de prendre le contrôle du poseur et de s'allier aux terriens. Ce message avait pu être entendu par tous les vaisseaux présents dans la zone, autant le poseur, que le Destiny ou encore la navette de Cadman. Malgré ce message plein d'espoir, Camille en conclut que l‘équipage ne ferait jamais face à Arim, la peur serait la grande gagnante dans cet histoire. Mais Methos n’en était pas si sûr.


- Un message a toujours un impact. Cela peut fonctionner aujourd’hui comme cela peut fonctionner demain. Croyez en mon expérience.

- Demain, on ne sera peut-être plus là, rétorqua Camille.

- Christa sera en profité, il faut une étincelle et c’est exactement ce qu'on je viens de faire, répliqua Ronos.

- Vous comptez beaucoup sur cette Christa, s’exclama Young. Pourquoi ?

- Elle est à l’origine du plan des apocalypses, répliqua Methos. Nous l’avons recueilli alors qu’elle n’était qu’une adolescente et elle a fait de notre groupe, une véritable famille.


Methos expliqua que les Apocalypses ont surtout été formés à faire la guerre et ne jamais faire état de leur émotion. Ils sont certes devenus des légendes, des symboles, mais cela n’a été possible qu’aux prix de nombres sacrifices, et parfois de funèbres sacrifices. Mais à son arrivé, elle est venu apporter un vent de fraicheur. Par pitié, ils l’ont pris sous leurs ailes pour lui éviter la prostitution, la sous-alimentation et une mort probable. Elle est devenue un compagnon de voyage qui gardait leur arme ou leurs faisait à manger. Elle aurait pu se contenter de les servir, mais elle les a soigné, encouragé, félicité, aimé. Elle a pris chaque jour plus de place au travers de simple conversation ou d’un geste aussi simple qu’un bisou ou un câlin. Ils ont pris naturellement le rôle de tuteur et lui ont enseigné tout ce qu’ils savaient. Elle est devenue avec le temps une grande guerrière, une tacticienne efficace. Leur enseignement a abouti le jour où ils furent tous les 4 en danger et qu’à elle seule, elles vinrent à leur secours. C'est naturellement qu’elle est passée de compagnon à conseillère et puis chef.

Young était étonnée par une telle révélation, surtout que personne ne pouvait se douter qu’une simple servante pouvait être bien plus. Ronos révéla que l’idée de transformer l’alliance de l’intérieur était son idée. À son contact, ils étaient devenus des hommes nouveaux, et plus les liens se renforçaient et mieux elle les comprenait et pouvait être en mesure de les influencer. Pour Methos, si Arim peut être renversé, ça ne se fera pas sans elle.


- Vous pensez que c’est possible, s’exclama Lisa. Une mutinerie dans ces conditions.

- Nous avons lancé une étincelle, répliqua Ronos. Je ne vous dis pas qu'on sera sauvé mais on a fait tous ce qu'on pouvait.

- Attention, s’exclama énergiquement Volker. Les drones sont à porter de tirs.


Les vaisseaux-mères s’étaient suffisamment rapprochés pour envoyer leurs nués de drones. Les machines filaient aussi vite que possible fondant comme un essaim sur les deux navires anciens. Cadman quitta rapidement sa position afin d’éviter les tirs ennemis. Elle s’empressa de répliquer dès qu’elle le pouvait. Elle avertit Young qu’elle avait entamé le combat et qu’elle priait que l’équipe scientifique soit en mesure d’améliorer leur situation.

Le Destiny encaissait les chocs, à la fois des drones mais également du poseur de porte. Bien que le bouclier était solide, ils ne pouvaient pas tenir éternellement. Young demanda à ce que l’ensemble des ressources soient dirigées vers les boucliers et l’armement à l’exception des zones stratégiques notamment la salle des commandes et le laboratoire où étaient Giin. La jeune femme se dépêchait de transmettre les données à la navette. L’inquiétude pouvait se lire sur son visage, surtout quand elle regardait autour d’elle à chaque fois qu’elle entendait un bruit.


- Vous savez ce qui me permet de gérer le stress dans ces conditions ? Demanda Carla Meurêt.

- Non, répliqua Giin.

- Je fais ce que je sais faire de mieux, bricoler, démonter, réparer, détailla-t-elle.


Giin la remercia d'un geste de la tête avant de continuer son travail avec encore plus de sérieux. Cette fois-là, elle ne se laisserait pas impressionner par des secousses.

Sur le poseur, Arim insista sur le fait qu’il ne fallait pas cesser d’attaquer le Destiny. Puis, il regarda Lotan et lui dit que c’était à lui d’appliquer leur plan et d’investir le vaisseau des terriens. Un oui de la tête suffit pour que Lotan quitte les lieux suivit ensuite d’Arim qui voulait absolument retrouver Christa. L’équipage se regardait et entreprit de respecter les ordres de leur commandant. L’hésitation commençait à se faire sentir. Ils savaient tous ce que leur commandant avait en tête et il préférait satisfaire ses envies et de s'occuper avec sérieux d'une bataille qui pourrait les tuer à n'importe quel moment. Arim n'était littéralement pas stable, et son comportement ne jouait pas en sa faveur.

À bord de la navette, Brody regardait lentement le téléchargement se faire tandis que Cadman faisait de son mieux dans sa bataille spatiale. Il était compliqué pour elle de gérer autant de drone à la fois. Le bouclier était fortement sollicité. Les secousses à chaque impact étaient fortes et dégradaient le confort des occupants.


- On ne va pas pouvoir tenir à ce rythme-là, s’inquiéta Cadman.

- On est 85% de téléchargement, il faudra ensuite que j’active le programme.

- C’est chaud ici, je ne suis pas sûr que l’on pourra tenir encore longtemps. J’suis pas à l’abri d’une erreur.


Les drones se mirent en formation, comme un essaim d’abeille cherchant à se débarrasser d’un envahisseur. Cadman craignait que cette attaque soit fatale, elle était inquiète. Mais pour une fois, la chance serait de leur côté. Des tirs percutèrent les drones qui disparurent dans de magnifique explosion éparpillant les débris dans le noir de l’espace.


- C’était quoi ça ? Demanda Cadman.

- Les chasseurs du Destiny, se réjouit Brody.

- Un petit coup de main, annonça Amanda Perry par les systèmes de communication.


C’est à ce moment-là qu’un chasseur ancien passa devant la vitre de la navette. En réalité, ce n’était pas un chasseur mais 6 chasseurs qui avaient été lancé. Un pilote était aux commandes tandis que les 5 autres étaient commandés par Amanda.


- Caporal Franz, c’est vous ? Demanda Cadman.

- Oui madame. Je suis le seul pilote disponible. Nos boucliers sont au maximum. On va pouvoir vous aider.

- Franz, ça serait sympas si vous pouviez me seconder, s’exclama Cadman. Amanda, utilisez les autres chasseurs pour sauvegarder les zones stratégiques du vaisseau. Assurez-vous de ne pas gêner la ligne de viser du Destiny.

- Je m’y emploie déjà capitaine, répondit Amanda. Mais je ne suis pas militaire, encore moins pilotes.

- On croit en vous, répliqua Cadman.


Sur le pont du poseur de porte, l’officier Gorman regardait avec attention l’évolution de la situation. Jenny évoquait les différentes évolutions de la bataille notamment la puissance des boucliers du Destiny, l’arrivé des chasseurs Anciens ou encore l’état critique de leur situation face aux drones.


- Nous ne tiendrons pas à cette allure, répliqua un technicien. Nous ne pouvons pas combattre le Destiny et ces machines en même temps. Notre officier commandant nous abandonne pour....

- Taisez-vous, se plaindre pourrait nuire à votre vie, vous le savez aussi bien que moi, interrompit Gorman.

- Si nous continuons à attaquer le Destiny nous sommes mort, constata Jenny.

- Mais si on attaque les drones, nous pourrons gagner de précieuses minutes, et laisser le temps aux terriens de retourner la situation, ajouta Gorman. On pourra reprendre l’attaque du Destiny après.

- Si tu fais ça, c’est nous qui sommes mort, s’exclama Jenny inquiète.

- J'ai pris une décision, peu importe où elle m'emporte si elle est juste. Que l’on dirige les batteries sur l’ensemble des drones. On fasse pivoter le vaisseau afin d’avoir un meilleur champ d’exposition. Le Destiny ne nous attaquera pas.


En quelques secondes, le poseur se mit en position et attaqua essentiellement les drones. Ce soutien inespéré ravit l’équipage du Destiny. Young constata que quelques choses avaient changé à bord.


- Peut être qu’ils commencent à entendre raison ? Proposa Volker

- Tu penses que les gens vont se rebeller ? Demanda Lisa.

- Je pense qu’ils nous accordent seulement quelques minutes de répit, expliqua Young. Ils ont trop peur de leur commandant en chef. Contentez-vous de vous occuper de vos tâches.

- Il se passe quelques choses avec les drones, annonça Lisa.


C’est alors que de nombreux drones inertes s’activèrent et attaquèrent d’autres drones. Brody cria que cela fonctionnait mais qu’ils n’étaient pas encore d'affaire. Un tiers seulement des drones étaient actifs, leurs infériorités numériques ne feraient que leur gagner du temps.


- Une opportunité. C’était tout ce qui nous fallait, répliqua Cadman. Comment puis-je les commander ? Demanda-t-elle.

- Sur le panneau ici, expliqua Brody. On ne peut que leur donner des commandes simples.

- Vous allez vous en charger, ordonna-t-elle. Une douzaine d’entre eux doivent voler en formation, on va attaquer directement les vaisseaux-mères. La moitié de nos effectifs doivent sécuriser l’espace proche autour du poseur et du Destiny. Envoyez le reste attaqué d’autres vaisseaux-mères.


Sur le poseur, Arim ouvra la porte de ses quartiers, accompagné de Lotan. Ils constatèrent l’absence de garde et l’évasion de Christa. Ils étaient furieux et lança avec rage le premier objet qu'il trouva dans sa chambre. Un membre de l’alliance l’informa que le poseur n’attaquait plus le Destiny. Arim frappa de toutes ses forces à plusieurs reprises le mur tout près de lui.


- ça se passera pas comme ça, dit-il. Pas sur mon vaisseau.


Arim partit furieux de ses quartiers, Lotan le suivait sans dire un mot mais connaissait déjà l’issu de ce qui allait se passer. Arrivé dans la salle de commande, Gorman se tourna vers Jenny et lui dit avec un sourire : « c’était pour toi, c’est sous mon oreiller ». C’est une fois prononcée ces mots qu’Arim le tua d’une balle dans la tête.


- J’ai dit d’attaquer le Destiny. Alors pourquoi se traître ne s’est pas exécuté ?


Personne ne répondit, plusieurs membres d’équipage avaient les yeux baisser, d’autres étaient terrifiés mais ne réagissaient pas, montré sa peur était une faiblesse dans l'alliance et beaucoup l'avaient vécu à ses dépend. Lotan se tourna vers Jenny et lui ordonna de répondre avant de la jeter violemment sur le sol.


- Il a ordonné d’attaquer les drones, notre situation n’était plus tenable, nos boucliers allaient se désactiver, informa Jenny avec une larme coulant.

- Ramassez-moi le, ordonna Arim parlant du corps de Gorman. Il t’aimait beaucoup, dit-il se penchant sur Jenny. Je vais t’aimer encore plus.


La jeune femme fondit en l’arme sachant très bien ce qu’on lui réservait. Arim lui caressa les cheveux avec beaucoup de calme. Ce dernier avait la faculté d'entrer des fureurs noirs et ensuite d'être aussi posé qu'inquiétant. C’est alors un tir fut entendu et que le crâne de Lotan explosa. Son corps tomba à terre et éclaboussa les vêtements de beaucoup de membres d'équipage. Arim se retourna et vit Christa accompagné de 2 membres de l’alliance. Les deux hommes restaient en arrière pointant leurs armes sur l’équipage. Deux autres hommes étaient dans le couloir et sécurisaient l’entrée.


- Laisses cette femme Arim, ordonna Christa d’un ton très autoritaire.

- Quelle assurance ?

- Tu vas me céder le commandement du poseur et je te permettrais de quitter ce vaisseau et de retourner dans la Voie Lactée où tu pourras avoir une chance de vivre malgré le déshonneur que tu porteras avec toi.

- Pas avant de mettre occupé de toi, dit-il d'un ton très sadique.

- C’est ce que j’espérais d’entendre dire.


C’est alors qu’Arim dirigea très vite son arme vers Christa, mais la jeune femme tira plus vite que lui. La décharge de son arme percutant la main d’Arim qui fut littéralement broyé par le tir. Le choc le fit tomber au sol, son sang coulait sur le sol.


- Arim, vous êtes accusé de trahison envers l’alliance et ses valeurs. Vous êtes également accusé d’ambition personnel et de tentative de coup d’état. Et à titre personnel, je vous accuse d’être un violeur en série doublé d’un tueur psychopathe.

- Je ne t’ai pas encore fini, grogna-t-il se tordant de douleur.

- Cèdes-moi le commandement ! Hurla-t-elle.


Sur le Destiny, on pouvait suivre la scène en vidéo. Methos était parvenue à pirater la passerelle. Tandis que les événements se poursuivaient, la bataille était toujours intense dans l’espace. Les canons du Destiny faisaient pleuvoir un véritable enfer. Les tirs illuminaient l’espace tandis que la navette, les chasseurs et les drones sous contrôle suivaient des trajectoires calculées dans ce déferlement d’énergie. Rush et Giin essayaient de contrôler toujours plus de drones en réactivant groupe après groupe. Le scientifique en chef était encore plus ambitieux. Ils cherchaient désespérément à prendre le contrôle d’un ou plusieurs vaisseaux-mères. Amanda et Giin n’étaient pas d’accord avec lui, la tâche était trop compliqué et surtout trop lourd. Ils étaient plus judicieux de se contenter de ce qui était possible, à savoir le contrôle des drones, et de détruire les cibles.

Sur la passerelle du poseur, Christa insista sur le fait qu’Arim lui transmette le commandement mais ce dernier n’en voyait pas l’intérêt. L’équipage présent sur la passerelle du Destiny géraient la bataille et l’urgence du combat mais en bruit de fond, il suivait l’évolution dans les rangs de l’alliance.


- Contrôler ce vaisseau ne te donnera pas la légitimité d’un commandant de l’alliance. L’équipage n’acceptera pas de suivre une pathétique groupie de ces chers Apocalypses.

- C’est extraordinaire Arim, dit-elle d’un ton bien sérieux. Tout ce que tu viens de dire est faux. Je suis le leader des Apocalypses, insista-t-elle.


Les personnes présentent furent immédiatement choquer par ses propos tandis que Jenny avait ouvert les communications internes du vaisseau discrètement afin que tous l’équipage puissent suivre la scène. Arim acquiesça la nouvelle sans broncher.


- Le commandement de l’alliance ne te suivra pas, il a œuvré secrètement dans une profonde transformation de l’alliance. Parmi les âmes qui peuplent ce vaisseau, beaucoup ont un cœur, des familles qu’ils veulent protéger de psychopathes comme toi.

- Si ce que tu dis est vrai, alors le commandement a trahi et doit être exterminé, annonça Arim. Quel dommage, j’ai failli conclure avec un leader des Apocalypses.


Christa regarda les hommes et femmes autour d’elle alors qu’elle pointait toujours son arme sur Arim. Elle savait que l’équipage tout entier l’écoutait. Alors elle défendit son point de vue. L’alliance doit être une puissance de paix qui ne doit pas écraser les faibles mais au contraire les aider et les protéger. Elle ajouta qu’ils se devaient de s’allier avec les terriens qui étaient responsable de la chute des Goa’ulds et des Oris.


- La Terre est le monde d’origine de tous les humains de la galaxie, ils sont un peuple frère et je n’ai pas envie de faire la guerre avec mon frère.

- Tu as raison Christa donne ta loyauté et ton âme aux terriens, ils te demanderont de lever la patte et tu t’exécuteras.

- Nous sommes une grande puissance, c’est d’égal à égal que nous traiterons avec les terriens. J’invite l’équipage à baisser les armes, à démettre Arim de son commandement et à s’allier avec l’équipage du Destiny pour affronter ses machines. Nous avons besoin d’eux et ils ont besoin de nous.


Arim se mit à rire, puis se leva et rappela qu’il avait recruté les hommes les plus féroces de l’alliance et qu’ils lui seront toujours fidèles. Toutes mutineries seraient nettoyés dans le sang et l’humiliation. Il rappela également qu’il réservait un sort tout à fait particulier à Christa. Malgré sa position délicate, Arim continuait de provoquer face à toutes logiques


- Nous n’avons pas commencé les préliminaires et je te garantis que ça va continuer des mois et des mois jusqu’à ce que je m’en lasse, ajouta-t-il sadiquement comme voulant continuer à terroriser son équipage.

- Tu me facilite la tâche, s’exclama Christa. J’ai rencontré à plusieurs reprises tes victimes et je leur ai fait une promesse.


Soudain sans prévenir, Christa, les yeux grands ouvert, tira sur chacune des jambes d’Arim qui s’écroula part terre. La garde rapproché d’Arim voulut intervenir mais des fidèles de Christa les exécutèrent. La leader des Apocalypses s’avança lentement vers Arim pour ensuite se tenir au-dessus de lui. Elle lui tira alors une balle sur chacun des bras. La puissance des tirs et leur proximité déchiquetèrent la chaire et Arim hurla de douleur.


- Je te préfère comme ça.

- Qu’est-ce que tu attends, tirs. Tu ne le feras pas, tu es tellement bonne..... dans tous les sens du terme d'ailleurs.

- Va te faire voir, répondit-elle.


Christa tourna son arme en direction d’Arim et lui tira sans réfléchir entre les jambes, castrant de la pire des manières le commandant déchu du poseur. La scène horrifia l’équipage du Destiny. L’impact choqua également les hommes et les femmes du poseur. Bien que l’équipage ne pouvait qu’entendre, de nombreuses personnes comprirent ce qui venait de se passer par le bouche à oreille. L’information partait bien sur des personnes présentent sur la passerelle. Arim hurlait de douleurs, il se vidait de son sang, il ne pouvait plus se lever, encore moins se déplacer, il n’était plus qu’un tas sur le sol à peine vivant.


- Achèves-moi ! Essayait-il de dire, se soignant dans son sang.

- ça va venir, répliqua-t-elle. Ton cœur va cesser de battre bientôt quand suffisamment de ton sang peindra le sol. C’est pour toutes les femmes que tu as humilié et tué, ajouta-t-elle tout en parlant lentement. Tu vas partir Arim, la dernière chose que tu verras en partant pour le néant, c’est la femme qui aura transformé ton corps en purée.


La scène semblait durer des heures alors que le vaisseau essuyait des assauts toujours plus violent venant des drones. Arim baignait dans une flaque de sang. Il finit par mourir en s’étouffant dans son propre sang qui lui sortait alors de la bouche. Christa le regardait droit dans les yeux avec un sourire béant. C’est la dernière image qu’Arim emporta avec lui. Une fois mort, elle arrêta de sourire et demanda à ce que l’on éjecte son corps du vaisseau. Elle lança ensuite un dernier message :

- A tous l’équipage de l’alliance luxienne, je prends le commandement. Tous ceux qui souhaitent rester fidèle à Arim, je vous invite à poser les armes et rejoindre la salle d’embarcation de la porte des étoiles. Vous pourrez quitter ceux vaisseaux une fois que la crise sera terminée.


Jenny informa alors Christa que des combats commençaient à éclater dans le vaisseau. Le nouveau commandant ordonna de couper les communications. Sur le Destiny, l’écran qui permettait de suivre ce qui se passait sur le vaisseau se coupa.


- Il l’a bien cherché, lança Lisa comme ayant assisté à une scène d'un film.

- J’aurais pas voulu être à sa place, lança Volker.

- Attendons que l’épuration se termine, lança Methos. Ils se joindront à nous.


C'était un constat, les membres de l'alliance allaient s'entretuer alors qu'une bataille spatiale faisaient rage au-dessus de leur tête. La bétise humaine dans toute sa splendeur. Dans la salle de l’interface, Rush s’énervait alors que ses tentatives de prise de contrôle se soldèrent pas des échecs. Giin lui proposa de se concentrer sur les drones mais ils ne voulaient pas l’entendre. Amanda lui dit alors d’arrêter de s’entêter et de pallier sur l’instant présent : il ne pouvait pas prendre le contrôle du poseur pour le moment. C’est alors que Rush eut une idée.


- Tu es génial Mandi. Si je ne peux pas prendre le contrôle d’un vaisseau mère, je peux l’immobiliser.

- Pendant un temps, répliqua Giin. Mais suffisamment, pour que les drones cessent de fonctionner et nous laisser le temps de le détruire.

- Colonel, on va immobiliser les drones, informa Rush.

- J’ai bien entendu Nicholas. Fais-le. Vise en priorité les vaisseau qui sont déjà à notre porté. On gagnera du temps.

- Colonel Young, je peux aider, s’exclama Methos.


C'est avec surprise que Young avait entendu la demande de Methos. Un soldat appartenant à l'ennemis désireux de se battre à avec eux. C'était déjà arrivé avec Giin ou encore Varo mais pas aussi rapidement. Mais il fallait se rendre à l'évidence, Volker était au commande du vaisseau parce Scott était perdu dans l'espace. Et le vaisseau était en tir automatique sous les commandes de Young parce que Greer n'était pas là. En l'absence de plusieurs militaires, c'étaient des civiles qui contribuaient au combat. Un soldat désireux de se battre, c'était si évident.


- Vous êtes bon tireur ? Vous êtes familiarisé avec la technologie des Anciens ?

- Je suis un excellent tireur, s’exclama Methos.


Volker indiqua à Methos où se trouvaient les commandes de tirs. Les commandes étaient jusque-là en tirs automatique. C’était le Destiny qui les contrôlait avec les différentes directives que Park et Volker lui donnaient. Par son lien neuronale, Young contribuait à son efficacité.


- Les commandes manuels sont ici, vous pouvez sélectionner les tours que vous voulez contrôler avec cet écran.

- Vous en faites pas monsieur Volker, je connais ces systèmes, répondit Methos.

- Madame Lisa Park, pouvez-vous couper tous les systèmes non essentiel du Destiny et redirigez l’énergie sur les tourelles, je vais m’occuper d’harmoniser ma stratégie de tirs.

- Harmoniser ? Demanda Park.

- C’est comme les échecs, il faut amener l’ennemi là où l’on veut pour les serrer.


Methos s’empressa de mettre ses propos à contribution. Il anticipa la trajectoire d'un drone avant de le détruire et il répliqua sur plusieurs zones du vaisseau à la grande surprise de Park. La stratégie de Methos était efficace, dès lors, le nombre de drones détruit grimpa en flèche.


- Bien jouer, continuez comme, encouragea Young.


Dans l’espace, Cadman et son équipe continuèrent de s’approcher des vaisseaux-mères afin de les détruire. Les premiers assauts commencèrent.


**************************************************************

Bonjour à tous. Voici la seconde partie, la suite paraîtra la semaine prochaine si tout va bien. Bon, il fallait s'en douter, les méchants finissent par mourir tongue.gif Vous allez me dire que durant la bataille, il se passe beaucoup de chose, même des choses carrément incohérentes. On ne fait pas de mutinerie quand son vaisseau est attaqué ou on ne va pas interroger une prisonnière alors que l'on devrait plutôt diriger une bataille spatiale. Mais je voulais pousser à l'extrême le comportement irrationnel de l'être humain qui peut se battre pour des choses futiles alors que le monde brule autour de lui.

En lisant entre les lignes, c'est une forme de symbolisme un peu politique que je fais : on se bat pour des choses futiles alors alors que le monde brûle autour de nous. Je pourrais mentionner les avantages, les hausses de salaire, la dernière voiture à la mode, ou se plaindre de porter un masque alors qu'il y a le dérèglement climatique, le Covid ou encore la faim dans le monde. L'être humain n'est pas cohérent et logique, c'est donc volontairement que j'ai voulu raconter les ainsi. Voilà la petite parenthèse.

Merci à mes lecteurs



Très amicalement, Spyce.

Fan Fiction : Stargate Community tome I : La grande destinée (Terminé)
Stargate Community tome II : Aboutissement (en pause)
Stargate Universe saison 3 : La galaxie de tous les dangers (Terminé)
Stargate Universe saison 4 : Convergence

Mon blog : http://sg-fic.skyrock.com/
Ce membre is OfflinePM
Email PosterUsers Website
Quote Post Top
post Mercredi 07 Octobre 2020 13h40
| Message #68


Colonel

*

Groupe : Members
Messages : 663
Membre n° 19765
Inscrit : 20/07/2012
Actif : Aujourd'hui à 10h50

Pays: France
Sexe: Masculin



Stargate Univers : saison 4

Episode 6 - survivre 2/2, troisième partie partie



******************************************************************

Cela faisait près d’une demi-heure que Methos avait pris le contrôle des armes, et on pouvait constater un accroissement du nombres de drones détruits. Les débris étaient si nombreux qu’ils étaient difficile pour les chasseurs et les drones ennemis de les éviter, ils n’étaient pas rare de voir un drone détruit à cause d’un débris ou qu'ils changent de trajectoire afin de les éviter.


- Votre stratégie est payante, annonça Young. Les drones ont du mal à se frayer un chemin sans se faire détruire, les tirs sur le vaisseau sont moins nombreux.

- Mais il y en a toujours plus, répliqua Park et nos boucliers viennent de descendre sous les 30%, nos réserves supplémentaires sont épuisées.

- Et le poseur ? Demanda Ronos.

- Il lui reste moins de 15%, répondit Park. Le bouclier n’est plus imperméable.


Soudain, Lisa informa que le poseur est en mouvement. En effet, il se mit à changer de position et se mettre sur une position parallèle à celle du Destiny. Les canons latéraux commencèrent à tirer sur des drones attaquant le Destiny. Ronos se jeta sur une interface de communication et appela Christa. Soudain, une voix se fit entendre, c’était celle d’un homme qui demanda comment il pouvait aider le Destiny à repousser les drones. L'homme ne semblait pas très sûr de lui mais se voulait volontaire.


- Où est Christa, Gone ? Demanda Ronos.

- Le commandeur Christa est entrain de mater les dernières poches de résistance. Pour le moment, elle m’a ordonné à moi et au second Jenny de se caler sur votre ordre de défense.

- Nous sommes sous le commandement du colonel Young, répondit Methos.

- Bien monsieur, je vous écoute, répondit Gone.

- Gardez cette position, nos chasseurs vont venir couvrir vos positions, ordonna Young. Concentrez vos tirs sur les drones pour le moment. Si vous avez un vaisseau-mère à porter, n’hésitez pas à le détruire avec votre canon principal. Ces vaisseaux n'ont pas de bouclier.

- On ne pourrait pas s’arrimer afin de mutualiser nos réserve d’énergies, proposa Jenny.

- Impossible, le Destiny est en mode attaque, impossible d’effectuer un arrimage pour le moment, expliqua Volker.

- Entendu, répondit Gone. On va faire comme vous dites.


Le Destiny et le poseur étaient enfin l’un à côté de l’autre face à un ennemi qui les surpassait en nombre. C'était littéralement une dense dans l'espace qui s'opérait fonctionnant ainsi comme un duo.

Giin et Rush, chacun de leur côté, arrivèrent à pirater deux vaisseaux-mères. Ces derniers s’arrêtèrent d’attaquer et des dizaines de drones furent mis à l’arrêt. Sans attendre, Young proposa que le Destiny et le poseur les détruisent conjointement. En quelques secondes, les deux vaisseaux explosèrent et leur explosion endommagèrent les quelques vaisseaux à proximité.


- ça fonctionne Nicholas, s’exclama Young. Continuez comme ça.

- Ne vous occupez pas des drones inertes, ils ne sont plus une menace pour le moment, répliqua Giin. Dans 5 minutes, nous pourrons en désactiver encore quelques-uns de plus.

- Vous ne pouvez pas aller plus vite ? Demanda Young.

- Non, il faut réécrire plusieurs lignes d’écritures à la main, ça prend du temps, expliqua Rush.

- Je vais vous aider, annonça Amanda.


Methos demanda à Volker de déplacer le Destiny de plusieurs kilomètres, un vaisseau-mère endommagé était à porter. Il demanda également que le poseur garde sa position et nettoie la trajectoire du Destiny de tous drones voulant faire une interception suicide du tir principal. En moins d’une minute, Methos réussit à détruire le vaisseau endommagé.


- Ne vous la racontez pas, répliqua Volker. Il en reste encore une trentaine.


Le nombre de drones actifs étant en décroissance, les chasseurs et la navette pouvaient plus facilement agir et se déplacer. Ils avaient atteint les vaisseaux les plus lointains leur permettant ainsi de faire des assauts sur les vaisseaux ennemis. Dans l’opération, Cadman en détruit un en désactivant ainsi sa famille de drones. Elle retenta l‘expérience mais avec beaucoup moins de succès.


- Vous en faites pas major, il y en encore plein d’autres à avoir, rétorqua monsieur Brody.

- Occupez-vous de commander à nos drones, ça m’arrangerait ?

- Bien madame.


Sur le Destiny, Rush informa Young de l’arrêt temporaire de 6 vaisseau-mères supplémentaire et que trois autre allaient vite suivre. Volker corrigea les trajectoires et Methos s’empressa de détruire ces derniers.


-L’intensité de l’attaque diminue, informa Lisa. Grâce à Methos, nos boucliers sont moins sollicités. Mais nos boucliers continuent de diminuer, des tirs parviennent à atteindre la coque.

- ça veut dire quoi ça ? Demanda Volker.

- C'est une course contre la montre, répliqua Young. En détruire est une chose mais nous serons bientôt sans défense.


Un drone finit par s’écraser sur la coque du Destiny provoquant de nouvelle secousse et accentua momentanément les étincelles sur la passerelle.


- On dirait que les événements viennent nous le rappeler, lança Volker.

- J'avais précisé presque, se défendit Lisa.

- Tu n'as rien dit, répondit Volker, présentant la mauvaise foi de sa collègue.


Les attaques conjointent des deux vaisseaux anciens permirent de réduire le nombreux de vaisseaux ainsi que le nombre de drone actif. L’équipage du Destiny aidé de l’alliance prenait peu à peu le dessus. Dans l’effort, Rush et Giin se demandaient ce qu’ils pourraient bien faire des drones désactivés. La jeune femme estimait qu’il représentait une menace bien trop importante et qu’il faudrait les détruire afin que cette menace soit écartée définitivement. Rien n’empêchait ces drones d’être contrôlés par d’autres vaisseaux mères et de faire des victimes dans le futur. Pour Rush, il fallait absolument prendre le contrôle des drones et s’en servir comme de moyen de protection supplémentaire.

C’est alors que les drones inactifs se réveillèrent et prirent des trajectoires surprenantes. Lisa Park avertit Young de ce soudain réveil inexpliqué. Les objets avaient quitté leur position pour s’éloigner du Destiny à toutes allures. Les premières secondes étaient suivies avec surprise et interrogation. Ils finirent par attaquer les vaisseaux-mères détruisant plusieurs dès la première attaque. Young demanda à Rush et Giin s’ils étaient responsables mais ce n’était pas le cas. Lisa et Volker proposèrent des hypothèses loufoques mais Young compris qu’il en était probablement la cause.


- C’est vous, question Camille à Young.

- C’est vrai que je me suis dit que ça serait dommage que ces drones ne se retournent pas contre les leur maintenant qu’ils n’ont plus de vaisseaux.


Amanda Perry, par l’intermédiaire des communications interne du vaisseau, confirma que le Destiny lui-même avait pris le contrôle des drones en se servant des programmes établis par Giin et Rush. Le vaisseau s'était décidé à prendre position et à agir directement. Young ferma les yeux et confirma ensuite que le Destiny était bien l'auteur de cette manœuvre. Cette initiative était la bienvenue. La bataille s’accéléra très vite en faveur des humains. Un à un les vaisseaux-mères tombèrent. Très vte, il n'en restait plus qu'un. Alors que le dernier était sur le point d’être détruis, Rush demanda vivement qu’il soit laissé intact.


- Gloria, attends, attends. Arrêtez-vous tous. Il nous faut ce vaisseau. Il nous faut ce vaisseau. Pour le moment, mon programme l’a rendu inerte. Laissez-moi prendre le contrôle de ce vaisseau. C’est une affaire de quelques minutes.

- Nicholas, le programme n’immobilisera le vaisseau que quelques minutes après il sera de nouveau une menace.

- Docteur Rush, il y d’autres de lignes de programme à corriger, s’exclama Giin. Et même si vous y arriver aujourd’hui, rien n’empêcherait à l’intelligence artificiel de s’autocorriger et nous attaquer quand on s’y attendra pas.

- Eh bien, effacer la mémoire du vaisseau-mère, répliqua Christa. Il suffira de piloter le vaisseau en manuel le temps d’imaginer un programme de contrôle et efficace.


Le commandant du poseur se présenta sur les communications par surprise. Methos et Ronos eurent un gros sourire, satisfait que leur chef et protégé soit bien présente.


- Christa, tu vas bien, répliqua Ronos soulagé. Ton idée est excellente.

- En effet, répliqua Young sans attendre. Nicholas, efface la mémoire du vaisseau-mère. Cadman, mettez-vous à porter de tirs accompagné des chasseurs. A la moindre activation des armes, vous me détruisez ce tas de ferraille.

- Entendu, colonel, répliqua Cadman.

- Mademoiselle, il faut que l’on parle, répliqua Young à Christa. À quoi on doit s’attendre ?

- Je ne vous comprends pas.

- Eh bien, entre vous et nous. On ne peut pas dire que nous soyons de bon amis. Nous sommes à peine des alliés de circonstances.

- J’ai le contrôle du poseur et de son équipage. Ils me sont fidèles. Nous nous engageons à mettre nos différents de côtés et entrevoir une voie diplomatique dans laquelle nous serons acceptés.

- J’suis pas sûr que vivre à côté de meurtrier et de voleurs me rassure, répliqua Lisa.

- Ce n’est quasiment plus le cas, répliqua Christa qui avait entendu la réflexion. Un tiers de nos effectifs ont été purgés. Ces voleurs, ces tueurs ne sont plus. Par contre, il y a toujours des meurtriers et des voleurs qui peuplent mon équipage. Mais pour la plus grande majorité, cela leur a été imposé. Ils méritent une chance d’agir pour le bien de tout à chacun.

- Quand vous dites éliminé, vous voulez dire…. Commença à supposer Camille.

- je veux dire tué, exécuté, abattu expulsé dans l'espace. Ces hommes et ces femmes ne vous auraient pas suivi. Tôt ou tard, ils se seraient retournés contre moi ou contre vous. Je ne ferais pas la même erreur que vous en gardant près de moi des Siméon.

- On doit se voir, répliqua Young. Le Destiny et le poseur vont s’arriver et vous vous présenterez au sas sans arme. Vous pouvez être accompagné d’une ou deux personne. Mes hommes vous conduiront dans le réfectoire où nous tenterons de nous mettre d’accord.

- Je viendrais accompagner mon second, Jenny. J’aimerais que Methos et Ronos soient présent.

- C’est entendu, répondit Young. Vous deux, ajouta-t-il s’adressant à Ronos et Methos. Vous pouvez vous rendre au réfectoire, les soldats à l’entrée vous y conduiront.

- Je vais avec eux, répondit Camille.

- J’en avais bien l’intention, répondit Young avec un sourire.


Le colonel se rassit sur son siège et en une brève pensée, le Destiny quitta le mode offensif en reprenant sa forme normale. Young précisa à Volker d’entamer le procédure d’amarrage.

- Lisa, je vous confie la passerelle, ajouta-t-il avant de quitter les lieux.

- Colonel, s’exclama Lisa Park. Vous ne restez pas ? Le vaisseau-mère est toujours un danger.

- Non, le Destiny m’a averti que son programme est en cours d’effacement, le vaisseau ne sera bientôt une coquille vide.


En salle de commandement, Giin rejoignit Rush. Elle constata que la situation avait tourné étrangement à leur avantage. Le scientifique en chef confirma que le système d’exploitation était en-cours d’effacement. Il n’était déjà plus une menace pour eux, ajouta-t-il. Giin le questionna sur la prise de contrôle du vaisseau.


- Les êtres intelligents qui ont créé ce vaisseau ont probablement prévu une passerelle ou au moins une salle des machines. Il suffit de s’interfacer et nous pourrons en prendre le contrôle.

- Il faut des programmes, des bases, c’est impossible sinon. Et je doute qu’il ait prévu des systèmes manuels.

- Amanda est entrain de concevoir un système de contrôle basé sur nos vaisseaux dans la Voie Lactée.

- Elle peut faire ça ? Demanda Giin.

- Elle a contribué aux systèmes de propulsion et d’hyper propulsion des vaisseaux de classe 304 et 305. Enfin, du moins la dernière génération, donc oui elle peut.

- J’y ai inclus un programme d’adaptation, ajouta Amanda, apparaissant sous forme d’hologramme. Si, tout se passe bien, il sera s’adapter au vaisseau avec le temps. Il faut maintenant s’y rendre.

- Major Cadman. Ça vous dirait ne venir nous chercher et d’explorer l’intérieur d'un vaisseau-mère tueur de civilisations ?

- Je m’en réjouis d’avance, je passe vous chercher, ajouta-t-elle.


Le Destiny s’approcha lentement du poseur de porte et très rapidement les deux navires étaient arrimés. Dans le sas d’entrée, Christa et Jenny attendaient. Deux soldats les accueillirent tandis que quatre autres restaient en stand-by un peu plus loin. L’un soldat demanda s’il leur permettait de vérifier qu’elles n’avaient pas d’armes sur eux.


- Vous pouvez, répondit Christa.

- ça implique que l’on soit obligé de vous toucher madame.

- Faites ce que vous avez à faire soldat et on pourra passer à autre, répondit Christa.


Le soldat contrôla les deux femmes et après avoir constaté qu’aucune arme n’était sur eux, il leurs proposa de les suivre jusqu’à la salle du réfectoire. Elles regardaient le vaisseau de part et d’autres et constata son aspect quasiment neuve.


- Votre vaisseau est étonnamment en bonne état, constate Christa.

- On dirait qu’il est neuf, ajouta Jenny.

- Il a été restaurée par une puissance étrangère madame, répondit le soldat.

- C’est-à-dire ? Insista Christa.

- Le colonel Young répondra à vos questions, s’il en est disposé, ajouta le second soldat.

- Je comprends, répondit Christa. Je vous remercie pour votre franchise en tout cas.


Assez vite, Christa et Jenny arrivèrent dans la salle du réfectoire où elles furent accueilli par Methos, Ronos et Camille Wray. Les deux apocalypses s’empressèrent d’enlacer Christa, soulagé qu’elle soit en bonne santé.


- Tu es en bonne santé, constata Ronos. Tu es blessé ?

- J’en ai connu d’autres, répliqua Christa. Tu te souviens Methos, tu n’as pas été tendre avec moi quand j’étais plus jeune.

- Le disciple est devenu le maitre à présent, répliqua Methos. Je suis désolé pour toi Jenny. C’était un homme bien.

- Elle a été efficace durant cette bataille, répliqua Christa. C’est pour cette raison qu’elle sera mon second sur la passerelle.

- Bonjour, je m’appelle Camille Wray, indiqua-t-elle afin de se présenter et surtout faire remarquer qu’elle était là.


- Enchanté, madame Wray. Je pense qu’il est inutile que l’on se présente.

- En effet, ce n’est pas nécessaire, répondit-elle. Mais appelez-moi plutôt Camille.

- Et moi c’est colonel Young, dit-il en débarquant. Je vous présente TJ notre infirmière en chef, bientôt médecin en chef, je l’espère.

Young précisa qu’il était disposé à faire monter tous leur blessé à bord du Destiny afin de les soigné. Christa apprécia le geste, aussi surprenant était-il, mais précisa qu’ils avaient eux-mêmes leur propre infirmerie. TJ indiqua que celle du Destiny était probablement plus développée en raison de la présence de technologie ancienne efficace. Elle proposa de réceptionner les cas qui nécessiteraient des soins plus lourd ou nécessitant des analyses plus poussées.


- Pardonnez-moi de ma franchise. Il n’y pas si longtemps nous étions vos ennemis. Ce n’est probablement pas notre alliance sur les dernières minutes de la bataille spatiale qui a changé cela.

- En effet, répliqua Young. Comme vous pouvez le constater ce vaisseau est neuf, la raison est simple. Une armée de drone l’a détruit, il y a quelques temps et un trou noir nous a littéralement anéantis et broyé.

- Et pourtant vous êtes là, constata Jenny.

- Vous avez raison. Ce vaisseau et son équipage ont été restaurée. Nous avons un vaisseau neuf et plus puissant que jamais. L’ancien membre de l’alliance Luxienne Giin, tué par l'un des vôtres, c’est vu restitué son corps. Eli Wallace a disparu. Comme vous pouvez le constater, les choses ont changé.

- À quel point ? Demanda Christa.

- Le commandement planétaire a voulu me remplacer. Appelons cela de la politique interne. J’ai donc décidé d’entrer en contact avec le Destiny lui-même. Ce qui en résulte c’est que je suis l’unique commandant du Destiny. Le vaisseau m’appartient. Même si vous vouliez prendre le contrôle du vaisseau ma connexion psychique avec le vaisseau réfuterait totalement vos ordres. Je me répète, le Destiny m’appartient et j’ai acquis tout un ensemble de connaissance sur ce bâtiment et sa technologie.

- C’est vrai, s’exclama Camille avec étonnement, vous en avez rien dis.

- Le vaisseau est connecté psychiquement avec chaque personne dans ce vaisseau. C’était un moyen pour les anciens d’éviter les troubles dans l’équipage sur une mission qui aurait pu durer toutes une vie, voir même plusieurs. Cela permettait aussi au Destiny de mieux connaitre son équipage et répondre au mieux à ses attentes.

- C’est incroyable, répliqua Camille. Vous dites ça comme si c’était évident.

- La particularité de cette connexion pour un capitaine, c’est qu’il peut y avoir accès librement. C’est ainsi que j’ai pu constater que Methos et Ronos étaient fiable. Dès votre monté à bord, j’ai pu lire en vous et comprendre vos intentions. Et elles sont rassurantes.

- Et qu’avez-vous à me dire dans ce sens-là ? Demanda Christa.

- Votre alliance avec nous doit être tenu secrète car cela pourrait fragiliser la position de votre leader dans la Voie Lactée et la transformation de l’intérieur de l’alliance luxienne. À titre personnel, vous estimez que la résolution de la mission du Destiny permettrait de renforcer la position de l’alliance dans la Voie Lactée et renforcer son rôle de gardien de la paix. Vous ne voulez pas le faire sans les terriens puisque c’est nous qui avons libéré la galaxie de la menace Goa’ulds et Oris. Vous avez du respect pour nous. Mais vous voulez être traité en égal. Vous avez conscience que vous ne pouvez pas le faire seul et vous avez très envie que l’on vous accepte comme une amie.

- Vous m’impressionnez, répliqua Christa. Je ne pense pas que je puisse en dire davantage. Je ne peux qu’attendre votre réponse. Mais...

- Mais vous êtes méfiante. Vous voulez garder votre indépendance et vous ne voulez pas que l'on vous impose des ordres sur votre vaisseau, dit Young. Vous voulez une véritable alliance et non une prise de contrôle déguisé. Comme je l'ai dis, vous vous méfiez tout de même de nous.

- Quelle est la prochaine étape ? Demanda Christa.

- Elle est simple. Nous devons rejoindre un point dans cette galaxie appelé le point de convergence. Il devrait y avoir une structure artificielle qui nécessite le Destiny et un poseur de porte. J’ai le Destiny, vous avez le poseur, nous devons y aller ensemble. Je ne peux pas imposer le commandement sur votre vaisseau mais vous oui. Donc il faut fonctionner en équipe. Explorer des mondes ensemble, se faire confiance.

- Giin est l’une des nôtres, mais elle n’a pas hésité à travailler avec vous. Elle n’est pas une meurtrière mais elle n’a pas eu le choix pour survivre, répliqua Christa. Contrairement à elle, nous ne sommes pas seule, donc nous pourrons vous tenir tête mais il est hors de question que nos différents se terminent par les armes ou l’affrontement.

- On est d’accord, répliqua Young.

- Vous ne pouvez pas accepter cette alliance sans en référer aux commandements planétaires, répliqua Camille. Ils ne vous laisseront pas faire.

- Christa, déclarez-vous que le poseur de porte est sous votre commandement et qu’en conséquence vous êtes totalement indépendante du commandement de l’alliance luxienne ? Demanda Young.

- Oui, nous sommes indépendants.

- Le Destiny est ma propriété, je suis son capitaine. En conséquence, je me déclare indépendant de l’autorité du commandement planétaire. Voyez le Destiny comme une colonie que je dirige. Nicholas, Giin et Amanda ont déjà pris la liberté de se joindre à moi. Nous n’avons plus de compte à rendre à l’autorité terrienne. Nous ne reviendrons jamais sur Terre. Par contre, je suis disposé à laisser un contingent terrien avec une ligne de ravitaillement pour qu’il nous aide dans la mission du vaisseau.

- Une déclaration d’indépendance, lança Camille. Je ne vous voyais pas en calife à la place du calife. Je ne suis pas sûr que le commandement planétaire accepte cela.

- Je vous proposerais comme agent de liaison sur le Destiny Camille.

- Trop d’honneur, répondit Camille. Je ne suis pas sûr qu’ils vont apprécier.

- Christa, vous ne voulez pas l’admettre mais votre tentative de viol vous a traumatisé, je vous conseille de laisser temporairement le contrôle à l’un de vos amis et de prendre du temps pour vous, ajouta Young avec une voix plus discrète. Quand à vous mademoiselle, la perte de votre ami est un poids qui va vous empêcher d’avancer. TJ ici présente peut vous écouter, elle sera en mesure de vous aider.

- Colonel, c’est comme ça. Nous sommes allier et vous ne faites confiance, ça s’arrête là, lança Methos.

- J’ai pu voir ce qui a dans votre tête Methos. Vous êtes un guerrier et vous n’hésitez pas à faire ce qui est nécessaire. Votre expérience vous oblige à vous méfier mais aujourd’hui, vous pouvez avoir confiance. Nous allons former une flotte, trouver la première étoile et nous recharger. Mettre nos ressources à profit pour réparer nos vaisseaux et la prochaine rencontre non amical, nous l’affronterons ensemble comme des frères d’armes. Est-ce que cela vous convient ?

- Elle vous honore et elle me déconcerte. C'est un peu tôt pour parler de frères d'armes.

- Nous prenons cette main tendue avec joie, répliqua Ronos. C’est un peu trop facile pour être vrai mais j’imagine que vous le faites par logique.

- La première fois que je l’ai vu négocier un conflit avec des Luxiens, il a foncé dessus et ses battus comme un gamin, répliqua Camille. Les temps ont changé. Quelles sont vos ordres, amiral.

- Colonel, ça ira, répliqua Young. Ronos, Methos et vous deux mesdames, rejoignez votre vaisseau. Transmettez le commandement temporairement à l’un de vos amis et reposez-vous, ajouta Young à Christa. J'insiste. Rush et son équipe vont tenter de prendre le contrôle du vaisseau-mère. S’il réussit, nous prendrons la direction de l’étoile la plus proche pour faire le plein. Il faudra alors choisir un système non habitable pour réparer. Une fois prêt, nous prendrons la direction pour le point de convergence qui reste encore à déterminer. Nous en sommes pas loin, mais il ne s’agit pas non plus de notre trajectoire de voyage, il reste à être trouvé.


Les Luxiens quittèrent le vaisseau accompagné de gardes terriens pour les escorter. Young proposa à Camille de le suivre jusqu’à la passerelle. TJ les suivit. Dans le couloir, Camille remettait en doute le choix d’indépendance de colonel considérant que le commandement planétaire ne l’accepterait pas. Mais pour Young, la question était tranchée. Un nouveau corps expéditionnaire allait voir le jour sous l’autorité terrienne mais cette dernière serait obligée de composer avec lui et Rush. TJ ajouta qu’elle se déclarait également indépendante mais Young ne le voulait pas. Il prétextait qu’elle avait de la famille sur Terre contrairement à lui, à Rush et Amanda Perry qui n’avaient plus d’attache. Il estimait qu’il valait mieux faire profil bas et laisser le commandement planétaire avoir un semblant de contrôle. Si la position d’un membre d’équipage devait changer et que cela ne lui plaise pas, il pourrait toujours jouer la carte de l’indépendance en dernier recours.



***************************************************************

Cette troisième partie est terminé, il reste à publier la quatrième qui paraîtra la semaine prochaine.



Très amicalement, Spyce.

Fan Fiction : Stargate Community tome I : La grande destinée (Terminé)
Stargate Community tome II : Aboutissement (en pause)
Stargate Universe saison 3 : La galaxie de tous les dangers (Terminé)
Stargate Universe saison 4 : Convergence

Mon blog : http://sg-fic.skyrock.com/
Ce membre is OfflinePM
Email PosterUsers Website
Quote Post Top
post Jeudi 08 Octobre 2020 13h08
| Message #69


Général

****

Groupe : Members
Messages : 3365
Membre n° 2250
Inscrit : 22/01/2005
Actif : Il y a 37 minutes

Pays: Orilla
Sexe: Masculin



tres bon chapitre.
Finalement les bonnes nouvelles s'enchainent.
Arim est mort et l'apocalypse a prit le controle du poseur.
Et ils ont vaincu le groupe de drones.
Mais j'espere qu'Eli va avoir de nouveau un role central tres bientot, sa fait quand meme 1 an et 2 episodes qu'il est absent.



Un Ori
des Oreilles
Ce membre is OfflinePM
Email PosterUsers Website
Quote Post Top
post Jeudi 08 Octobre 2020 14h00
| Message #70


Colonel

*

Groupe : Members
Messages : 663
Membre n° 19765
Inscrit : 20/07/2012
Actif : Aujourd'hui à 10h50

Pays: France
Sexe: Masculin



 
QUOTE (Thor94 @ Jeudi 08 Octobre 2020 13h08)
tres bon chapitre.
Finalement les bonnes nouvelles s'enchainent.
Arim est mort et l'apocalypse a prit le controle du poseur.
Et ils ont vaincu le groupe de drones.
Mais j'espere qu'Eli va avoir de nouveau un role central tres bientot, sa fait quand meme 1 an et 2 episodes qu'il est absent.

Le chapitre n'est pas encore terminé, la suite la semaine prochaine. Et j'ai envie de dire : les drones ont perdu une bataille, pas la guerre.... ILS REVIENDRONT laugh.gif

Pour Eli

 
SPOILER
Il revient dès l'épisode 7 et apparaîtra dans tous les autres d'ailleurs



Très amicalement, Spyce.

Fan Fiction : Stargate Community tome I : La grande destinée (Terminé)
Stargate Community tome II : Aboutissement (en pause)
Stargate Universe saison 3 : La galaxie de tous les dangers (Terminé)
Stargate Universe saison 4 : Convergence

Mon blog : http://sg-fic.skyrock.com/
Ce membre is OfflinePM
Email PosterUsers Website
Quote Post Top
post Vendredi 09 Octobre 2020 13h00
| Message #71


Brigadier Général

*

Groupe : Consultant
Messages : 983
Membre n° 16681
Inscrit : 25/04/2010
Actif : Hier à 20h45

Pays: France
Sexe: Masculin



Depuis le temps que tu bosses là-dessus j'aimerai te remercier pour le travail accompli. clapping.gif

Aurais tu éventuellement le projet de faire un recueil complet S3-4 ? Quelque chose qui permette de lire d'une traite, je t'avoue que le déterrage de forum n'est pas des plus évidents. happy.gif
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
post Lundi 12 Octobre 2020 10h07
| Message #72


Colonel

*

Groupe : Members
Messages : 663
Membre n° 19765
Inscrit : 20/07/2012
Actif : Aujourd'hui à 10h50

Pays: France
Sexe: Masculin



 
QUOTE (leflicdecbs @ Vendredi 09 Octobre 2020 13h00)
Depuis le temps que tu bosses là-dessus j'aimerai te remercier pour le travail accompli. clapping.gif

Aurais tu éventuellement le projet de faire un recueil complet S3-4 ? Quelque chose qui permette de lire d'une traite, je t'avoue que le déterrage de forum n'est pas des plus évidents. happy.gif

Merci, je n'ai pas beaucoup de temps mais je m'efforce d'atteindre mes objectifs. Si j'arrive à clôturer cette saison et faire la saison 5 qui clôturerait mon projet, je serais vraiment satisfait. J'ai regardé les dates et je me dis qu'effectivement, cela date. ça ne me rajeunit pas tongue.gif

Je publie sur le forum mais également sur un blog. Quand j'y pense, j'utilisais les skyblog déjà il y a 13 ans blink.gif J'en ai créé un spécialement pour mes publications SG fanfic. Tu trouveras dans le lien ci-dessous toutes mes fanfics publier sur le forum à ce jour. Quand j'aurais publier demain la quatrième partie de mon épisode, je publierais l'épisode complet sur le blog.

https://sg-fic.skyrock.com/



Très amicalement, Spyce.

Fan Fiction : Stargate Community tome I : La grande destinée (Terminé)
Stargate Community tome II : Aboutissement (en pause)
Stargate Universe saison 3 : La galaxie de tous les dangers (Terminé)
Stargate Universe saison 4 : Convergence

Mon blog : http://sg-fic.skyrock.com/
Ce membre is OfflinePM
Email PosterUsers Website
Quote Post Top
post Hier à 01h31
| Message #73


Colonel

*

Groupe : Members
Messages : 663
Membre n° 19765
Inscrit : 20/07/2012
Actif : Aujourd'hui à 10h50

Pays: France
Sexe: Masculin



Stargate Univers : saison 4

Episode 6 - survivre 2/2, quatrième partie partie



******************************************************************

Arrivé sur la passerelle, Young activa les communications internes du vaisseau tandis que la navette piloté par Cadman et transportant Brody, Giin, Rush et 2 soldats approchaient du vaisseau-mère inerte. Young avertit qu’une alliance était scellé avec l’équipage du poseur. Ces derniers étaient maintenant indépendant du pouvoir centrale installé dans la Voie Lactée et ne constituait pour le moment pas une menace. Il ajouta le plan d’action des prochains jours à savoir ce qu’il avait dit à Christa et ses hommes.


- Je ne vous dis pas que cela va être simple mais si nous restons souder, nous survivrons et nous prospérerons, ajouta Young. Pour le moment, les échanges entre les deux vaisseaux seront faible et encadrés. Les membres du poseur qui iraient sur le Destiny n’auront pas d’armes et auront une escorte armée afin de garantir toute mauvaise surprise. Si tout se passe bien, le Destiny, le poseur et le vaisseau-mère de drones formeront une flotte suffisamment puissante pour repousser n'importe quelle attaque.


Soudain, une alarme retentit dans le vaisseau alors que le discours de Young n'était pas terminé. Camille s’inquiéta d'une éventuelle attaque de l’alliance sur le Destiny mais Young indiqua qu’il s’agissait de l’alerte de proximité. Les sons de l'alarme n'était pas différent mais Young était en mesure d'en mesurer les subtilités. Lisa Park informa que les détecteurs du vaisseau avaient localisé l’arrivée imminente d’une flotte de drones, environ une soixantaine. Cet arrivage mettrait près d’une heure en hyper propulsion pour les rejoindre. Finalement, le répits et ce moment d'espoir prenait fin. À l’annonce de cela, Young ordonna à TJ de regagner l’infirmerie et avertit l’équipage d’une arrivée hostile. Il leur ordonna de rester dans les zones de sécurité jusqu’à ce que la crise soit terminée. Une nouvelle fois, l'équipage du Destiny était sous pression. C'était devenu leur quotidien ces derniers temps. Le colonel entra en contact avec le poseur où il fut reçu par Gone.


- Qui a-t-il, colonel ?

- Dites à votre commandant qu’une flotte de vaisseaux-mères se dirige vers nous. Ils seront là dans une heure. Nous laissons le temps à Rush pour contrôler le vaisseau-mère. Passez le délai d’une heure, nous partirons en VSL avec ou sans.

- C’est entendu, colonel. Je les préviens tous de suite, répondit Gone. Colonel ?

- Qui a-t-il ? Demanda Young.

- Nos boucliers sont à moins de 4% et ils ne couvrent pas l’intégralité de notre coque. Notre technicien doute que tous puissions partir en VSL.

- C'est risqué. Il vaut mieux qu'il reste arrimer à nous dans ce cas-là, proposa Park. Nos boucliers couvriront la coque de leur vaisseau et on pourra faire un saut groupé. Par contre, il faudra qu’il répare leur émetteur avant d’entrée dans la couronne solaire pour se recharger.

- Vous avez entendu ? Demanda Young à Gone.

- On est déjà sur le coup, on reste arrimer à vous. C’est entendu.


Young coupa les communications et informa l’équipe de Rush de la nouvelle. Ce dernier doute qu’une heure leur suffise mais Young insista qu’il n’avait qu’une heure. S’il n’y parvenait pas, il faudrait qu’il reparte à bord de la navette en express.

Dans l’espace, la navette stationnait seulement près de ce qui semblait être un sas. Les caractéristique de la navette et du vaisseau ne permettaient pas un arrimage. Par chance, tous avaient une combinaison spatiale ce qui permettait de faire une entrée manuelle. Une fois le vide fait, la porte arrière fut ouvert dans l’espace. Rush fut le premier à se diriger vers la porte du vaisseau pour y trouver une ouverture manuelle.


- Vous avez trouvé, insista Brody.

- Je viens d’arriver, grogna Rush. Laissez-moi le temps.

- C’est au sol, répliqua Giin, les lignes bleues.


Rush se baissa sans dire un mot et posa sa main dessus ouvrant ainsi le sas. Aucune sorti d’air, le vaisseau n’était pas pressurisé. Successivement, Rush, Giin, Brody et les deux soldats pénétrèrent dans le vaisseau. Aucune lumière, tout était sombre, on avait l’impression d’être dans un complexe industriel abandonné. L'absence de gravité artificielle fut compensé par les semelles magnétiques des combinaisons. L'environnement était austère et on voyait à peine à plus de 10 mètres. L’équipe commença l’exploration tandis que Cadman attendait patiemment sur le siège du pilote.


- Colonel, ils sont entrés, j’attends sur mon siège. J’ai oublié mes mots croisés, dit-elle très sérieusement.

- Rush, vous avez une heure ensuite, vous ramenez vos fesses, précisa Young par radio.

- Rush ? S’étonna le scientifique. Je pensais qu’on était devenu plus familier que ça. On est vraiment dans le pétrin si tu m’appelle comme ça.

- Une soixantaine de vaisseaux-mères sont dans la balance, expliqua Rush. Il faut absolument que tu les ramènes.

- Cette mission est essentielle, expliqua Rush. On pourrait avoir notre propre flotte de drones et qui sait dominer toutes les prochaines batailles avenir.

- Je connais les enjeux. Mais j’ai mes prioritées.

- On te manquerait ?

- Il y a de ça. Et j'aurais plus d'adversaire pour les échecs. Les talents se font rares ici.

- On est tous dans le vaisseau, interrompit Brody. Il fait noir, on dirait qu’il y a une console là-bas.


Brody se rapprocha et constata que la console n’avait aucun bouton apparant. Il posa sa main et un écran s’illumina, la lumière éclaira les lieux éblouissant au passage tous le monde. Rush le bouscula en lui indiquant qu’il fallait être prudent, il était en territoire ennemis.


- Je confirme, le vaisseau est une coquille vide. Aucun système d'exploitation.

- Pourtant, tous s’est allumé, c’est que tous les systèmes n’ont pas été supprimés, constata Giin.

- Probablement des programmes mineurs et isolés du réseau, conclut Brody. Il faut installer le nouveau programme et le laisser faire.

- Je m’en charge, dit Giin. En attendant, vous pourriez explorer les lieux.


Rush et Brody se regardèrent avant de regarder Giin. Rush lu répondit par un « bien madame » avant de partir à l’exploration. L’un des soldats demanda à Rush de rester en arrière, tandis que le second se mit derrière Brody en fin de marche. Les 4 hommes avancèrent.

Dans l’infirmerie, TJ soignait les blessures d’un luxien tandis que Camille finissait de poser des tissus ensanglantés dans une poubelle. Elle constata que le changement de comportement de Young était des plus étranges et des plus étonnants. Pour TJ, c’était comme si son compagnon avait eu une révélation et un but dans la vie. Elle n’en voyait pas le problème. Les deux femmes échangeaient sur ce que cela allait impliquer.


- Le point de convergence, une zone de connexion de haute énergie qui va nous mener à quoi ? Demanda Camille.

- Ce sont les points qui relient les galaxies, répondit le luxien soigné par TJ allongé sur la table. Pour les habitants de ces zones, l’espace ne serait pas si différent que le nôtre mais pour des races supérieures qui savent quoi chercher, c’est une puissance qui permet de contrôler des zones gigantesques de l’univers.

- Des hyper-civilisations ? Compris TJ.

- C’est ce que Christa disait, ensuite je n’en sais pas plus, ajouta le luxien. Je ne suis qu’un cuisinier.

- Vous semblez en savoir déjà plus que moi, répliqua Camille.

- Reposez-vous, répliqua TJ. Merci pour l’info.


TJ regarda Camille et indiqua que si cela était vrai, il allait au-devant de problème encore plus gros. Mais pour Camille, cela impliquait surtout que la mission du Destiny était encore plus importante qu’il ne le pensait. Cela rendait leur rôle d’autant plus important. TJ Précisa qu’elle avait encore trois patients à voir, elle proposa à Camille d’aller voir l’équipage dans les zones de sécurité et qu’elle irait la rejoindre plus tard.

Sur le vaisseau-mère, l’un des soldat constata qu'une zone dans le noir semblait cacher quelques choses d’immenses. En s’approchant, la lumière éclaira toute la zone. Il s’agissait d’une immense pièce vide, comme une gigantesque caverne dont on ne pouvait en mesurer la profondeur, la lumière ne permit pas d'en savoir d'avantage. Rush utilisa un détecteur ancien portable, technologie qu’il avait trouvé dans un laboratoire des Anciens après sa restauration miraculeuse.


- Qu’est-ce que c’est ce truc-là ? Demanda Brody.

- Ma télécommande multifonction, répondit Rush.

- J'ai jamais vu ce truc-là. Où l'avez-vous eu ? Demanda Brody.

- Dans l'un des laboratoires restaurés, répondit Rush.

- A quoi sert ce truc-là ? Demanda Brody.

- A faire plusieurs choses à la fois, s'agaça Rush.


Rush fit ses premières analyses et révéla qu’une barrière invisible se présentait devant eux, comme un champs magnétique léger isolant leur position au vide qui se présentait devant eux. Il ajoutant qu’il y avait des traces d’énergies résiduelles. Brody éclairant la zone supérieure à l'aide des systèmes internes. En hauteur, on pouvait voir les étoiles, il en conclut que cet immense vide servait à stocker les drones.


- On pourrait en ranger beaucoup dedans, répliqua l’un des soldats.


Giin appela Rush par radio et lui précisa que le programme d’installation était opérationnel. Le logiciel était déjà en train de s’acclimater à son nouvel environnement afin d'intégrer les commandes qu'ils pourraient découvrir au fur et à mesure de son imprégnation. Giin expliqua que le programme fonctionnait comme un cerveau qui déployait des neurones au fur et mesure de son existence et de son apprentissage. Le scientifique proposa de venir la rejoindre et de mettre en place les outils nécessaires aux voyages interstellaires.

Il ne fut que quelques minutes à l’équipe d’exploration pour rejoindre Giin. Cette dernière mit en place un programme sans demandé l’avis à Rush qui n'appréciait pas d'avoir été consulté. C’est avec surprise qu’ils découvrirent l'ouverture des panneaux permettant aux drones de rentrer dans le vaisseau. L’intérieur du vaisseau était exposé au vide de l’espace, le léger champs d'énergie qu'ils avaient détecté aurait permis d'empêcher une éventuelle atmosphère de s'échapper en cas de rentrer ou de sortie des drones. Comme ils avaient tous des combinaisons, cette question ne se présentait même pas. Le programme de Giin était en mesure de faire se déplacer ces ouvertures. Dans l’espace, on vit les drones s’activer les uns derrières les autres.


Sur le Destiny et le poseur, on s’inquiétait de se réveille brutal des machines sans que cela est pu être anticiper d'ailleurs. Les boucliers étaient actifs et les batteries de combat en attente. Young appela Rush qui lui expliqua que Giin étaient la seule responsable des événements.


- Que faites-vous Giin ?

- J’active la commande pour que les drones rentrent dans le vaisseau-mère.

- Il n’y aucun danger ? demanda Young.

- Les drones ne répondent qu’à la navette pour le moment, expliqua Giin. Ils ne peuvent que naviguer et attaquer les cibles qu’on leur indique. Ils sont en mode basique et ne répondent qu'à des commandes simples. Il existe un protocole de rentrer qui est présent dans le programme des drones mais pas le vaisseau. Je suis en train de le dupliquer et l’intégrer dans le système d’exploitation.

- C’est quoi la prochaine étape ? Demanda Rush.

- Les drones fonctionnent comme une flotte autonome rattaché chacun à un vaisseau mère. Depuis qu’on les a associé à la navette, les différentes flottes de drones ont fusionné en une seule. Il faut maintenant les associés au vaisseau-mère et établir un schémas d’arrimage. Le programme des drones sera s’adapter tous seul, c’est quasiment automatique.

- ça sera long ? Demanda Brody.

- ça ira, je serais dans les temps, répondit Giin. Par contre, impossible dans les prochaines heures de déployer les drones pour une bataille. Je suis en train de faire quelques choses de provisoire tout en essayant de récupérer le maximum de drones. Il faudra que l’on s’isole quelques parts et que l’on procède à plusieurs jours de programmation pour avoir quelques choses d’efficace.

- Pour la navigation ? Demanda Rush.

- Les plans montrent trois zones distinctes, répondit Giin. Celle-ci dispose de l’équipement de contrôle et de programmation des drones. C’est son unique utilité. Il y a une zone de 40 m² vers la droite, il s’agit des protocoles de constructions des drones et de leur maintenance. Ces zones ne sont pas pressurisés. Par contre, il y a une passerelle, on peut piloter le vaisseau en manuel. Sinon, tout le vaisseau est équipé seulement pour recueillir les drones. C’est un gigantesque puzzle 3D autour de nous. Les drones vont devoir étudier l’ensemble de la flotte et déterminer le schéma d’arrimage afin d’optimiser le nombre arrimé.


- Parfait. Vous, vous restez avec elle, dit Rush parlant aux deux soldats. Monsieur Brody et moi partons pour la passerelle.

- Rush, il reste 20 minutes avant l’arrivée des drones, affirma Cadman.

- Je sais major, répliqua Rush. Je sais.


Brody et Rush partirent pour la passerelle. La zone n’était pas loin et se situait sur la zone supérieur du vaisseau. À l’arrivé, on y voyait quelques moniteurs tactiles et une baie vitré donnant vers l’espace. Une fois la porte du sas fermé, Rush commença à pianoter sur les écrans.

- J’ai trouvé la commande de pilotage. Le programme établit les interfaces.

- J’ai trouvé l’hyper propulsion, mais je n’ai pas de carte de navigation. On ne sera pas où aller.

- Mandy, appela Rush. Télécharges une carte de navigation dans le programme. Nous allons tenter de calculer la trajectoire de navigation.


Sur la passerelle du Destiny, le décompte finit par atteindre 0 en ancien. C’est alors que la flotte de drones sortit de l’hyperespace. Aussitôt, les drones furent déployé. Park indiqua que les vaisseaux seraient à porter de tirs dans moins de 4 minutes. Young en avertit Rush et Cadman. Le scientifique était têtu et indiquait qu’il était sur la bonne voie. Lisa constata le mouvement des drones qui les entouraient depuis la fin des hostilités.


- Giin, c’est vous qui faites déplacer les drones.

- C’est bien moi colonel, ils vont rentrer dans le vaisseau-mère.


La nuée de drones partit à tout allure vers le vaisseau-mère sous contrôle. Ces derniers prirent une trajectoire de contrôle et rentrèrent à leur emplacement programmé. De sa position, Giin et les deux soldats virent les machines entrer et se poser. Elles semblaient comme s’emboiter les uns contre les autres créant un véritable mur de métal. L’un des soldats constata qu’il s’agissait d’un véritable jeu de lego bien qu’elles ne s’emboitaient pas réellement. Des dizaines de machines restaient dans l’espace, incapable de rentrer. Giin expliquait qu’elle ne pouvait rien faire, il n’y avait plus de place. Young proposa de les détruire. Cadman proposa plutôt de les lancer sur la flotte ennemie afin de gagner du temps et d’occasionner quelques dégâts. Elle lança alors le programme d’attaque vers la flotte ennemie. Les drones filèrent à leur destruction certaine. Young voulait savoir où il en était.


- On contrôle la navigation et l’hyper propulsion, nous tentons de calculer un saut.

- Donc vous allez pouvoir partir ? Demanda Young.

- Nous ne pourrons pas partir avant l’arrivée des drones. Il nous faut un peu plus de temps.

- On ne peut pas attaquer ces machines, nos réserves en énergie sont trop basse et le poseur est trop endommagé, expliqua Young.

- Partez, répliqua Rush.

- Quoi ? Demanda Young. Hors de question que je vous laisse.

- C’est un vaisseau-mère, ils ne vont probablement pas l’attaquer surtout s’il n’est pas en train d’attaquer. Foutez le camp.

- Vous êtes prêt à risquer votre vie pour ça ? Demanda Young.

- Faites-moi confiance, répliqua Rush. Partez. Major, vous devez partir. Votre navette doit s’arrimer au Destiny.

- Je ne vous abandonne pas, répliqua Cadman. Si ça marche, on vous rejoindra.

- Entendu. Par contre, je veux que les autres me rejoignent.


Quelques secondes après, les deux soldats arrivèrent dans la navette. L’un deux expliqua que Giin était parti rejoindre Brody et Rush. Cadman fit un signe de la tête et ferma la porte du sas avant de filer au plus vite vers le Destiny. Les drones alliés commencèrent à attaquer détruisant plusieurs autres drones, mais étant dépassé très largement en nombres, ils disparurent aussitôt. La nuée ennemie atteint très vite les positions du poseur et du Destiny. Les premiers tirs touchèrent les boucliers. Cadman se frayait un chemin et finit par s’aligner sur le Destiny avant de se poser et s’arrimer. Une pluie d’énergie déferlait sur les deux vaisseaux. Les boucliers étaient critiques, et les étincelles jaillirent de partout dans les deux vaisseaux créant peur et sursaut.


- Ronos, vos boucliers couvrent l’intégralité de la coque ? Demanda Young.

- Je confirme que le poseur à tous ses émetteurs opérationnels.

- Alors préparez-vous à un saut couplé. Park à vous de jouer.


Lisa Park fit un décompte à partir de 3. Une fois qu’elle eut prononcé le 1, le poseur et le Destiny partirent en VSL. La décharge d’énergie les propulsa plus vite que la lumière, dans leur trajectoire une quantité colossale de drones furent détruits. La nuée se stoppa et les vaisseaux-mères restèrent en attente.

Rush et Brody furent rejoint par Giin. Cette dernière estimait qu’il allait avoir besoin d’elle.


- Qu’est-ce que je peux faire ? Demanda Giin.

- J’attends la dernière minutes pour lancer l’hyper propulsion, on a fini les calculs de navigation.

- Je sécurise les zones pour le voyage, on a les commande pour naviguer dans l’espace normale, expliqua Rush.

- Bah qu’est-ce que vous attendez ? Demanda Giin.

- On ne trouve pas la commande pour lancer le vaisseau, notre système d’exploitation n’a pas pu s’interfacer, expliqua Rush.

- Attendez, je sais comment faire, s’exclama Giin prenant la place de Rush. Une fois, sur un Teltak Goa’ulds, j’ai eu le même problème. La commande existait mais impossible de s’interfacer. J’ai pris le temps de corriger le programme et voilà.

Soudain, un bruit sourd se fit entendre dans le navire, Rush comprit que Giin avait réussi. Les drones autour changèrent de trajectoire et foncèrent vers eux. Brody détecta la manœuvre et expliqua que les machines avaient compris que le vaisseau-mère avait changé de camps.

Rush entama la manœuvre et se tourna vers Giin lui proposant d’activé la commande. Brody hurla qu’il fallait se dépêcher. Giin s’exécuta faisant un sourire dans le vide comme appréciant le geste. Le vaisseau-mère quitta la zone en hyper-espace. Les forces ennemies restèrent sur leur position.

Le voyage avait duré près de trois heures pour le Destiny et le poseur de porte, c'était la durée minimale pour un voyage en VSL. C’était également le temps nécessaire aux deux vaisseaux pour prendre suffisamment de distance et rejoindre un système. Lisa Park expliqua qu’il allait atteindre un système en formation. L’étoile n’avait que quelques millions d’années et elle était particulièrement active. Les boucliers les protègeraient des radiations plus intenses que la normale. Elle ajouta que les matériaux les entourant agiraient à la fois comme un camouflage naturel et qu’ils pourraient récupérer des matières premières nécessaires à des réparations.

Les deux vaisseaux couplés sortirent de VSL et arrivèrent dans une zone très chargés en poussière. Volker indiqua qu’il était sorti à la limite des forces gravitationnelles des astres. Il leur faudra deux bonnes heures avant d’atteindre l’étoile et se recharger. Ronos proposa un désarrimage avec un mode auto-catapultage couplé par une assistance gravitationnelle afin de gagner en vitesse et gratter un peu de temps.

La chance voulait qu’il soit près d’une planète tellurique en formation. L’objet était une quasi-boule de feu avec des quantités phénoménales de poussières autour d’elle. Étonnamment, tous semblait calme et dépourvu de mouvement. Cela n'était pas forcément le cas, il y avait un mouvement sauf qu'il était très lent.


- Pour un système solaire en formation, c’est plutôt calme, constata Camille situé à côté de Young.

- Cette planète mettra encore des millions d’années avant d’atteindre sa taille finale, expliqua Park.

- L’univers met du temps, il n’a pas besoin d’aller vite pour créer des merveilles, ajouta Volker.


Les deux vaisseaux toujours couplés se mirent en orbite autour de la planète et avant d’en faire le tour, ils quittèrent son orbite simultanément tout en se désarrimant. Volker indiqua qu’il serait dans l’étoile d’ici une trentaine de minutes.

Le temps continua d’avancer et les deux vaisseaux foncèrent dans la couronne de l’étoile. Les collecteurs sortirent des vaisseaux qui prirent l’énergie qui leur étaient nécessaire. Rapidement, les deux vaisseaux quittèrent l’étoile et filèrent de l’autre côté du système solaire.

Une alarme retentit, une fenêtre de l’hyper-espace fut détectée. Park indiqua qu’il s’agissait d’un vaisseau-mère. Young activa les communications du vaisseau et appela son équipage.


- Rush, c’est bien vous. Rush, est-ce que c’est bien vous, ajouta Young en répétant une fois encore. Nicolas, c’est toi.

- Je me suis habitué à Nicholas, s’exclama Rush avec amusement.

- Le vaisseau-mère est sous contrôle ? Demanda Young.

- Le vaisseau-mère est sous contrôle, répondit Rush. Il reste beaucoup de travail, mais il est sous-contrôle.

- C’est bien, on va pouvoir se reposer un peu.


Les vaisseaux anciens gardèrent leur position filant dans l’espace côte à côte. Le vaisseau-mère lui attendit qu’il passe non loin avant d’activer ses propulseurs et de suivre les deux navires dans leur progression à travers l’espace interplanétaire de ce système solaire en formation. La flotte composée du Destiny, du poseur et du vaisseau-mère progressèrent en direction d’un planétoïde de roche.


*******************************************************************

Et voilà l'épisode est terminé. J'espère qu'il vous aura plu. Le prochain épisode sera publié dans quelques semaines. On y retrouvera l'ensemble de l'équipage du Destiny, éparpillé dans les confins de l'univers.



Très amicalement, Spyce.

Fan Fiction : Stargate Community tome I : La grande destinée (Terminé)
Stargate Community tome II : Aboutissement (en pause)
Stargate Universe saison 3 : La galaxie de tous les dangers (Terminé)
Stargate Universe saison 4 : Convergence

Mon blog : http://sg-fic.skyrock.com/
Ce membre is OfflinePM
Email PosterUsers Website
Quote Post Top
post Hier à 15h06
| Message #74


Général

****

Groupe : Members
Messages : 3365
Membre n° 2250
Inscrit : 22/01/2005
Actif : Il y a 37 minutes

Pays: Orilla
Sexe: Masculin



donc ils ont finalement réussi a prendre le controle d'un vaisseau.



Un Ori
des Oreilles
Ce membre is OfflinePM
Email PosterUsers Website
Quote Post Top
post Aujourd'hui à 10h54
| Message #75


Colonel

*

Groupe : Members
Messages : 663
Membre n° 19765
Inscrit : 20/07/2012
Actif : Aujourd'hui à 10h50

Pays: France
Sexe: Masculin



 
QUOTE (Thor94 @ Mercredi 21 Octobre 2020 15h06)
donc ils ont finalement réussi a prendre le controle d'un vaisseau.

Dans Stargate, ils arrivent toujours à prendre le contrôle d'un vaisseau ennemis (le vaisseau de Cronos, d'Anubis ou encore d'un vaisseau Wraith voulant rejoindre la Terre).... mais ils n'arrivent jamais à les garder bien longtemps tongue.gif

 
SPOILER
Bon, celui-ci, ils devraient le garder au moins jusqu'à la fin de la saison, il va permettre d'étoffer un peu les épisodes, car j'estime qu'il y a beaucoup de chose à dire dessus



Très amicalement, Spyce.

Fan Fiction : Stargate Community tome I : La grande destinée (Terminé)
Stargate Community tome II : Aboutissement (en pause)
Stargate Universe saison 3 : La galaxie de tous les dangers (Terminé)
Stargate Universe saison 4 : Convergence

Mon blog : http://sg-fic.skyrock.com/
Ce membre is OfflinePM
Email PosterUsers Website
Quote Post Top

Topic Options 4 Pages Reply to this topicStart new topicStart Poll

 



rss Version bas débit Time 0.0486 sec Sql 13 requêtes GZIP activé
Nous sommes le : Jeudi 22 Octobre 2020 14h34