Charte       Aide       Recherche       Membres       Calendrier

Bookmark and Share Abonnez-vous à SGF Suivez SGF sur Twitter Rejoignez-nous sur Facebook

  Reply to this topicStart new topicStart Poll

> Stargate : Galaxie Inconnue, Crossover entre Stargate et Star Wars
post Vendredi 20 Octobre 2017 10h17
| Message #1


Soldat



Groupe : Members
Messages : 7
Membre n° 20780
Inscrit : 15/03/2015
Actif : 23 Oct 2017, 17h07

Pays: France
Sexe: Masculin



CHAPITRE 1

Le Dédale quitta l’atmosphère terrestre. Le croiseur terrien était en partance pour pégase.
Logan Tameron s’approcha de la fenêtre de sa cabine. Pour la première fois de sa vie, il vit la terre depuis l’espace, il trouvait ça magnifique, il resta le visage collé au hublot jusqu’à ce que la planète bleue disparaisse de son champ de vision.
Logan était un homme d’origine française, âgée d’une trentaine d’années, il était brun, les yeux marron et mesurait environ 1,80 m. Il portait l’uniforme vert réglementaire du SGC, bien qu’il ne soit pas militaire. Il faisait partie de l'équipe SG-20 commandé par le major Alec O'Heron.
Il travaillait autrefois au Muséum National D’histoire Naturelle, maintenant il était au SGC.

Une légère secousse le déstabilisa quand le Dédale entra en hyperespace.
Cette fois-ci son voyage commençait vraiment, les lignes bleues visibles à extérieures prédisaient une grande aventure.
Logan allait pour la première fois visiter une autre galaxie et en prime il irait sur Atlantis ! Il se sentait comme un enfant venant de recevoir ses cadeaux le jour de Noël.
Il regarda sa montre, il était 19 heures, il avait passé la journée dans sa cabine, à regarder l'hyperespace où à lire les notes du Docteur Jackson sur Atlantis. Il poussa sa chaise, se leva en attrapant sa veste et quitta sa cabine.

Il prit la direction du mess, il avait très faim.
Une grande effervescence remplissait le couloir, il y avait des soldats faisant leurs rondes, des ingénieurs étudiant des données sur un ordinateur portable et quelques mécaniciens réparant des circuits hydrauliques. Il arriva au mess, il n’y avait pas grand monde, il attrapa un plateau, des couverts, un verre et une carafe d’eau puis s’approcha de la serveuse.
Elle était assez mignonne, rousse, les yeux verts, et quelque tache de rousseur.
« Qu’est-ce que je vous serre ? » Demanda-t-elle.
Logan regarda les plats. Il y avait du bœuf en sauce, des côtes de porc, des pommes de terre et des carottes. Il n’aimait pas les carottes, il opta donc pour les pommes de terre avec une côte de porc. Il compléta son repas d’une gelée aux fruits rouges.

Il posa son plateau sur une des tables et s’assit.
À côté de lui, deux soldats discutaient du dernier match de baseball. Il n’aimait pas trop les sports américains, ses parents sont Américains, mais il est né et a vécu une grande partit de sa vie en France, il préférait donc des sports comme le tennis ou le cyclisme.
Ces parents ont essayé de lui faire apprécier les sports de leur pays, mais il n’y accrochait pas.
Il dévora son repas très rapidement. Quand il eut terminé, il posa son plateau sur le meuble à roulette prévue à cet effet et se dirigea vers la sortie du mess.
En passant devant la serveuse, cette dernière lui envoya un sourire timide.

En retournant à sa cabine, Logan avait toujours en tête le sourire de la serveuse, apparemment elle était attirée par lui. J’aurais dû lui demander son prénom. Pensa-t-il.
Il pensait tellement qu’il ne vit pas la personne passée juste devant lui, la seconde d’après il la percuta.
« Désolé, Teal'c » dit-il, surprit par l'imposante carrure du jaffa.
« Ce n'est pas grave professeur » Répondit le Jaffa de sa forte voix.
Teal'c, aida Logan à se relever puis lui fit une petite tape dans le dos et le jaffa repris sa marche paisible.
Logan entra dans sa cabine, il s’approcha d’une étagère et prit un des livres posés dessus.
Vingt mille lieues sous les mers.
Un de ces livres préférés. Il s’installa sur son lit, et dévora plusieurs chapitres avant de s’endormir.

Les 18 jours de voyage se déroulèrent sans problème, Logan vaquait à ses occupations habituelles, il avait terminé Vingt mille lieues sous les mers et avait commencé l’île mystérieuse, un autre classique de Jules Verne.
Il s’était rapproché de la serveuse et connaissait son prénom, elle s’appelait Aurélie. Ils leur arrivaient de passer de longue soirée à discuter de littérature, de cinéma, ou simplement de regarder les rayons bleu et blanc de l’hyperespace.
Le dix-huitième jour, Logan remarqua que quelque chose clochait, le Dédale était toujours en hyperespace, ils auraient dû être arrivés.
Logan quitta sa cabine, il y avait encore plus d’activité que d’habitude dans le couloir, beaucoup de scientifiques courraient dans tous les sens, dans la cohue, il reconnut le colonel Carter.
La jeune femme se rendit en salle des machines, elle s’approcha de l’ingénieur en chef Wong.
« Que se passe-t-il docteur ?
— Nous n’en savons rien colonel, nous aurions dû sortir de l’hyperespace depuis déjà trente minutes.
— C’est peut-être un dysfonctionnement » répondit un autre scientifique.
— Peut-être » répondit la colonelle en s’approchant de la console Asgard.
Carter déplaça quelque pierre de la console, les plants de l’hyperdrive apparurent sur un écran, elle les consulta pendant plusieurs heures et trouva enfin la cause du problème.
Elle appuya sur le bouton de sa radio et contacta le capitaine.
« Capitaine, vous me recevez ?
—  Je vous reçois colonel, vous avez trouvé le problème ?
— Oui, nous avons été sabotés, le Dédale ne s’arrêtera pas. »


Ce message a été modifié par Raijin le Lundi 23 Octobre 2017 17h08
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
post Vendredi 20 Octobre 2017 10h34
| Message #2


Major Général

**

Groupe : Members
Messages : 1386
Membre n° 20607
Inscrit : 05/07/2014
Actif : Aujourd'hui à 02h37

Pays: France
Sexe: Masculin



Pas trop mal comme début je trouve.

Il y a quelques fautes ci et là, malheureusement :
il attrapa un plateau, des couverts, un vers -> verre;
à parement -> apparemment;
pris un des livre -> prit;
elle les consulta pendant plusieurs heurs -> heures;
pour en citer quelques unes.
Une relecture pourrait éviter cela à l'avenir.



Doci - De gigantesques armées de fidèles iront affronter les serviteurs des êtres maléfiques. Nous allons bâtir des vaisseaux spatiaux pour emmener nos guerriers valeureux dans l'espace interstellaire et apporter la Parole des Oris à tous les impies de l'univers. La puissance des Oris submergera tous les mondes et les impies seront bannis de l'univers. Loués soient les Oris !
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
post Vendredi 20 Octobre 2017 23h00
| Message #3


Soldat



Groupe : Members
Messages : 20
Membre n° 20957
Inscrit : 03/05/2016
Actif : 08 Déc 2017, 23h45

Pays: france
Sexe: Masculin



Moi je trouve ca pas mal...un peu de faute oui..(qui n'en fait pas?) Ca m'érite une suite...plus longue biensur. Bonne continuation et bonne écriture! sg_p90.gif biggrin.gif
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
post Vendredi 20 Octobre 2017 23h42
| Message #4


Général

****

Groupe : Members
Messages : 3795
Membre n° 16739
Inscrit : 08/05/2010
Actif : Aujourd'hui à 07h00

Pays: Origine
Sexe: Masculin



 
QUOTE (ronon02 @ Samedi 21 Octobre 2017 00h00)
Moi je trouve ca pas mal...un peu de faute oui..(qui n'en fait pas?) Ca m'érite une suite...plus longue biensur.  Bonne continuation et bonne écriture!  sg_p90.gif  biggrin.gif

Les personnes qui font un minimum attention ? happy.gif

Désolé mais quand on présente quelque chose (un roman, une fanfic, n'importe quel projet en fait), on fait gaffe à la présentation. Question de respect de la personne qui, de son coté, va lire le texte, la présentation, whatever. Avoir une mauvaise orthographe/ne pas spécialement faire gaffe au cours des discussions sur un forum passe en soi, mais pas quand on présente un projet. Il y a des correcteurs, ça existe (Grammalecte en français, gratuit et efficace) ou encore Antidote (payant, très efficace), etc. Ne pas corriger un minimum ses textes n'est pas acceptable (s'il reste une faute ou deux ici ou là, c'est pas la mort mais il faut soigner ses textes).

Ici, il y a un sérieux problème sur ce point. Deuxièmement, il y a énormément de détails inutiles, il faut travailler le style et faire une mindmap (brainstorming visuel, très utile, cf. Google au besoin) et/ou un plan pour préparer/savoir où tu vas dans l'histoire, le background des personnages, les lieux où se dérouleront les évènements, les noeuds d'intrigue, etc. Là, je vois très clairement que tu (Raijin) ne sais pas véritablement comment l'histoire va se dérouler, les caractéristiques des personnages, les lieux.

Il existe des ressources pour apprendre des méthodos, savoir comment se pense une histoire (tout en laissant libre champ à la créativité de l'auteur) et des trucs et astuces littéralement sur tous les sites anglophones/francophones en lien avec l'écriture de romans, screenplays, etc.

Raconter une histoire de qualité ne s'improvise pas, et elle ne se présente pas sans faire une passe de correction et une bêta-lecture (important pour avoir un avis extérieur quant à la lourdeur des phrases, des informations issues du background, etc.).

Ce message a été modifié par Blackeagle le Vendredi 20 Octobre 2017 23h58



Il n'y a que deux erreurs que l'on puisse commettre sur le chemin de la Vérité : ne pas aller jusqu'au bout, et ne pas s'y engager.
-- Siddharta Gautama Shakyamuni

[Blackeagle]La CSB agit dans l'ombre pour éclairer le monde.
[Rufus Shinra]Elle agira dès qu'elle aura retrouvé sa lampe de poche, en fait.
[Blackeagle] Réplique collector :D
Ce membre is OfflinePM
Quote Post Top

Topic Options Reply to this topicStart new topicStart Poll

 



rss Version bas débit Time 0.0289 sec Sql 13 requêtes GZIP activé
Nous sommes le : Lundi 18 Décembre 2017 08h01