Stargate-Fusion.com : Stargate Atlantis, Stargate Sg1, Stargate Worlds, Stargate Universe
Accueil ›› Stargate Sg-1 ›› Encyclopédie ›› Personnages ›› Hayes, Henry
Hayes, Henry
Hayes, Henry
Informations générales

Joué par : Wlliam Devane
Culture : Terriens
Statut : Vivant
Grade : Président des États-Unis

Présentation

Description

Henry Hayes est le Président des États-Unis d'Amérique depuis sa victoire aux élections présidentielles américaines de 2004, soit sept ans après le début du programme "porte des étoiles".

Henry Hayes est un homme d'une soixantaine d'années à la chevelure grisonnante. C'est une personne intègre et courageuse, qui a notamment été capable de tenir tête au Grand maître Anubis lorsque ce dernier est apparu sous forme d'hologramme dans son bureau à la Maison-Blanche. Ayant lui-même servi pendant plusieurs années dans l'armée de l'air, Hayes a une grande estime envers les militaires et éprouve un profond respect pour le général Hammond qu'il considère comme un ami.

A son arrivée à la présidence des États-Unis, il a nommé Robert Kinsey au poste de vice-président, ce dernier ayant apporté une grande contribution financière à sa campagne électorale. Cependant, il finit par le pousser à la démission lorsque Kinsey tente de le persuader avec trop d'insistance de fuir de la Terre avant l'attaque de la flotte d'Anubis.

Histoire

Dans les années 1960 à 1970, Henry Hayes fit ses classes au sein de l'armée de l'air américaine, et, alors qu'il avait le grade de lieutenant, il fit la rencontre du jeune lieutenant George Hammond.

Il continua ensuite sa carrière dans la politique et il s'allia avec Robert Kinsey dans la course à la Maison-Blanche lors des élections présidentielles de 2004. Cette alliance lui permit de financer sa campagne électorale et il devint ainsi Président des États-Unis d'Amérique.

Actions notables

Lors de son premier jour en tant que Président, son chef d'État-Major, le général Francis Maynard, l'informa de l'existence du projet porte des étoiles. Devant une telle révélation, le Président crut d'abord à une plaisanterie, mais il comprit rapidement que ce projet était une réalité et il fut agacé de découvrir que le vice-président Kinsey était au fait de la tenue de ce programme.

Kinsey tenta alors de convaincre son supérieur qu'un tel projet représentait un danger et que ses dirigeants étaient incompétents et absolument pas qualifiés pour gérer un programme d'une telle envergure. Ne voulant pas prendre de décision hâtive, Hayes convoqua une réunion avec Richard Woolsey, le vice-président et le chef d'État-Major.

Après un briefing qui dura plusieurs heures, le Président Hayes fut finalement conforté dans l'idée que les membres de l'équipe SG-1 et le général Hammond étaient bien les hommes de la situation. Cependant, il apprit grâce à Richard Woolsey que Kinsey avait un lien direct avec les activités illégales du NID, et fut contraint de suivre les recommandations de son vice-président et de relever le général Hammond de sa charge de commandant en chef du SGC.

Il contacta alors le docteur Elizabeth Weir et l'informa de l'existence du programme porte des étoiles en lui fournissant la totalité des rapports de mission du SGC. Il suspendit ensuite les activités du SGC pour une durée de trois mois pour inspection avant de nommer le docteur Weir comme responsable du programme. Lorsque SG-1 apprit qu'Anubis avait pour projet d'attaquer la Terre, il autorisa l'équipe a rechercher la cité perdue des Anciens afin d'assurer la défense de la planète.

Un peu plus tard, pendant une réunion dans le bureau du Président, Anubis se apparut sous forme d'hologramme et tenta d'intimider le président américain. Ce dernier ne se laissa pas faire et tenta un coup de bluff en indiquant au Grand maitre qu'une attaque de sa part se solderait pas un échec.

Lorsque la flotte goa'uld se plaça en orbite de la Terre, Kinsey suggéra d'évacuer vers le site Alpha mais Hayes refusa de partir. Ce dernier proposa alors à ses proches collaborateurs et au général Hammond d'accompagner Kinsey mais ils déclinèrent l'invitation. Le Président demanda alors au général Hammond de prendre le commandement du Prométhée pour couvrir l'arrivée de SG-1 en Antarctique.

Hayes demanda ensuite à Kinsey de démissionner de son poste lorsque ce dernier tenta de prendre le commandement du SGC pour évacuer au plus vite vers le site Alpha. Le Président assista ensuite à la bataille d'Antarctique depuis son bureau de la Maison-Blanche. Après la victoire de SG-1, il remercia le général Hammond et ses hommes et confia au général la responsabilité du Commandement planétaire.

Quelques mois plus tard, il promut le colonel O'Neill au grade de brigadier-général et le nomma à la tête du SGC. Il autorisa ensuite la promotion du major Carter au grade de lieutenant-colonel, et nomma le docteur Weir responsable des négociations concernant l'avant-poste des Anciens en Antarctique.

Plusieurs semaines après, il envoya Mark Gibson au SGC afin d'effectuer une évaluation des compétences du nouveau dirigeant de la base. Il effectua quelques heures plus tard une visite officielle au sein du SGC.

Lorsque Alec Colson, milliardaire américain, voulut révéler au monde entier la vérité sur le programme porte des étoiles, le Président lui téléphona personnellement afin de l'en dissuader. Le milliardaire ne se laissa toutefois pas convaincre et poursuivit son action. Quelques jours plus tard, Henry Hayes rencontra Thor et le général O'Neill au cours d'une entrevue afin de négocier l'installation d'une hypernavigation sur le Prométhée.

Lorsque les Russes décidèrent d'élever de manière inexplicable leur niveau d'alerte, le Président rassembla ses chefs d'État-Major afin de trouver une solution. Il attendit toutefois les recommandations du général O'Neill avant de prendre une décision et ne lança pas d'attaque préventive contre les russes.

En 2006, suite à la propagation du virus des Oris, le Président ordonna la fermeture des frontières du pays afin d'enrayer l'épidémie.

Réalités alternatives

Retour vers le futur

En 2005, lorsque SG-1 voyagea dans le passé afin de retrouver un E2PZ et qu'une ligne temporelle alternative fut accidentellement créée, les membres de SG-1 enregistrèrent une vidéo afin de prévenir leurs versions alternatives de la situation.

Dans cette vidéo, le docteur Jackson affirma que Henry Hayes était le président des États-Unis, alors que dans cette réalité alternée il avait été nommé ministre de l'Intérieur.

Continuum

Dans une réalité alternative, en 2008, le Président fut mis au courant de l'existence d'une équipe SG-1 venue de notre réalité. Il ordonna alors que les membres de cette dernière ne prennent pas part aux futures activités liées à la porte des étoiles, et ordonna la Navy de creuser un passage dans la glace de l'Antarctique pour récupérer la seconde porte des étoiles de la Terre.

Lorsque Ba'al décida d'amasser une importante flotte de vaisseaux pour attaquer la Terre, Hayes contacta les membres de l'équipe SG-1 de notre réalité et les fit venir dans le bunker présidentiel de la Maison-Blanche afin de profiter de leur expérience contre les Goa'ulds. Il leur demanda alors de se rendre en Antarctique afin d'utiliser la porte pour se rendre sur Praclarush Taonas afin de récupérer un E2PZ et alimenter le fauteuil de contrôles des drones terrien.

Toutefois, le Président fut contacté au téléphone par Ba'al en personne afin de négocier une réédition des forces terriennes. Cependant, la conversation tourna court lorsque Qetesh décida de trahir Ba'al en le tuant et en ordonnant aux vaisseaux de la flotte de bombarder la Terre. Le Président Hayes se retrouva alors bloqué avec le reste de son personnel dans le bunker de la Maison-Blanche.


0.019 sec
Copyright © 1998-2018 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama