Stargate-Fusion.com : Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Universe, Stargate Worlds
Accueil ›› Stargate Sg-1 ›› Encyclopédie ›› Planètes ›› P3X-584
P3X-584
P3X-584
Informations générales

Niveau technologique : Élevé
Niveau de menace : Bas
Culture(s) : Goa'ulds

Présentation

Description

P3X-584 est une planète densément boisée de la Voie lactée possédant une porte des étoiles. Exploré en l'an 2005 par les membres des équipes SG-1 et SG-5, ce monde aujourd'hui inhabité fut autrefois utilisé comme avant-poste de recherche secret par le Grand maître Anubis afin de se créer un clone humain possédant la mémoire génétique des Goa'ulds.

Un laboratoire souterrain fut installé par Anubis à proximité de la porte des étoiles locale et est accessible uniquement grâce à des anneaux de transport. La porte, quant à elle, est située au sein d'une clairière herbeuse et est entourée par une dense forêt de conifères.

Toutefois, Anubis équipa le DHD de P3X-584 d'un appareil de redirection pour empêcher les personnes non autorisées d'accéder à la planète par la porte. Si le code d'accès n'est pas envoyé à temps, l'appareil redirige le vortex vers une autre porte des étoiles de la Voie lactée.

A noter que P3X-584 est situé à deux semaines de voyage de la Terre en hyperespace à bord du Prométhée et se trouve tout près d'un trou noir non répertorié.

Histoire

Suite à son bannissement par les Anciens, le seigneur goa'uld Anubis installa un avant-poste de recherche secret sur P3X-584, une planète inhabitée de la Voie lactée équipée d'une porte des étoiles, afin de mener des expériences scientifiques sur l'Ascension. Après avoir construit un laboratoire de recherche souterrain et uniquement accessible par anneaux de transport, Anubis installa un système de redirecteur de vortex pour empêcher quiconque d'accéder à cette planète sans autorisation.

Au bout de quelque temps de recherche, le seigneur goa'uld parvint à répliquer son propre ADN grâce à un appareil de manipulation génétique des Anciens, puis il le combina avec de l'ADN humain pour créer un hybride génétique appelé Khalek. Ce clone humain d'Anubis fut capable d'acquérir et développer de nouvelles capacités physiques extraordinaires telles que la télépathie ou la télékinésie en passant à plusieurs reprises à l'intérieur de la machine de manipulation génétique. Toutefois, suite à la défaite d'Anubis lors de la bataille de Dakara, le laboratoire goa'uld fut complètement abandonné et Khalek resta enfermé dans une chambre de stase au sein du laboratoire de recherche goa'uld.

En l'an 2005, lorsque les membres de la résistance tok'ra repérèrent des perturbations gravitationnelles dans une région isolée de la galaxie, le lieutenant-colonel Carter supposa que les Oris envisageaient peut-être de construire une nouvelle superporte pour envahir la Voie lactée. Néanmoins, les Tok'ras n'ayant aucun vaisseau disponible pour se rendre sur place, le colonel Carter demanda l'autorisation au général Landry d'envoyer une équipe sur P3X-584, une planète proche de cette région spatiale et dotée d'une porte des étoiles, afin de déterminer l'origine de ces perturbations. Le général Landry donna alors son accord et le colonel se joignit aux membres de l'équipe SG-5 pour voyager sur ce monde.

Quelques instants plus tard, le personnel du SGC composa les coordonnées de P3X-584 et envoya une sonde MALP sur cette planète qui signala l'absence de danger de l'autre côté du vortex. Cependant, peu de temps après avoir franchi l'horizon des événements, la protection installée par Anubis sur le DHD de ce monde redirigea le vortex vers une autre planète de la Voie lactée et envoya le lieutenant-colonel Carter et les membres de l'équipe SG-5 sur un monde située à 12 000 années-lumière de leur destination. Réalisant qu'ils n'étaient pas arrivés sur la planète désirée, les membres de l'équipe terrienne revinrent à la base pour déterminer l'origine de ce dysfonctionnement.

Plus tard, le lieutenant-colonel Carter et le sergent-chef Harriman découvrirent grâce à un programme de diagnostic que la porte des étoiles de P3X-584 émettait un signal se répétant à intervalle régulier et émirent l'hypothèse que ce signal était une demande de code d'accès provenant de la porte d'arrivée. Carter en déduisit très rapidement que la porte des étoiles de P3X-584 devait être équipée d'un système de défense capable de filtrer la matière organique et de rediriger cette dernière vers une autre porte si le code d'accès n'était pas envoyé. Ce monde étant situé à deux semaines de voyage de la Terre à bord du Prométhée, le général Landry autorisa le colonel Carter à chercher un moyen de pirater le code d'accès pour accéder à cette planète par la porte des étoiles.

Après avoir mis au point un programme de piratage, le lieutenant-colonel Carter envoya une deuxième sonde MALP sur P3X-584 contenant à son bord de la matière organique, et cette dernière réussit à atteindre la planète, révélant que le code d'accès avait été validé par la porte d'arrivée. Ainsi, les membres de l'équipe SG-1 traversèrent l'horizon des événements, suivis de près par SG-5, et débarquèrent sur P3X-584. Arrivée sur ce monde, Carter ordonna au major Altman et aux autres membres de SG-5 d'installer les instruments de mesure gravitationnels tandis que le docteur Jackson et Teal'c effectuaient une reconnaissance aux alentours de la porte des étoiles.

Alors que Carter et Mitchell constataient qu'un appareil inconnu était relié au DHD de P3X-584, Teal'c et le docteur Jackson découvrirent des anneaux de transport au milieu de la forêt et décidèrent de les utiliser avec le colonel Mitchell. Ils furent alors tous trois téléportés dans un ancien laboratoire de recherche abandonné contenant un appareil de manipulation génétique des Anciens ainsi que plusieurs ordinateurs. Alors qu'ils s'interrogeaient sur l'utilité de cet endroit, Mitchell remarqua qu'un homme était enfermé dans un caisson de stase et le réanima par mégarde en appuyant sur un bouton. Le colonel Mitchell demanda alors à Carter l'envoi d'une équipe médicale pour le ramener au SGC pendant que les autres membres de l'équipe restaient sur place pour poursuivre la mission d'exploration.

Quelque temps plus tard, après avoir découvert qu'un trou noir non répertorié était à l'origine des perturbations gravitationnelles, Teal'c, le major Altman et les autres membres de SG-5 rejoignirent le docteur Jackson au sein du laboratoire de recherche. Ce denier parvint à déterminer que ce laboratoire appartenait autrefois à Anubis et que l'homme que le colonel Mitchell avait réanimé, appelé Khalek, n'était pas un cobaye mais un hybride génétique du goa'uld possédant toute la mémoire génétique de leur espèce. Ainsi, suite à cette découverte, le docteur Jackson et Teal'c revirent au plus vite au SGC pour prévenir le général Landry du danger représenté par ce clone d'Anubis.

Plus tard, lorsque Richard Woolsey ordonna au général Landry d'étudier Khalek, le docteur Daniel Jackson, le colonel Mitchell et Teal'c retournèrent dans le laboratoire de P3X-584 pour en apprendre plus sur cet hybride génétique. Toutefois, en étudiant les appareils présents dans le laboratoire, le major Altman fit de la découverte d'un dispositif capable d'enregistrer l'activité synaptique d'une personne et suggéra de l'utiliser pour visualiser l'évolution de Khalek. Alors que le docteur Jackson et Teal'c décidaient de rester sur P3X-584 afin de poursuivre la traduction de la base de données d'Anubis, le colonel Mitchell et le major Altman rapportèrent cette nouvelle technologie sur Terre pour déterminer le degré d'évolution du clone d'Anubis.

Peu de temps après la tentative d'évasion de Khalek, le lieutenant-colonel Carter voyagea de nouveau sur P3X-584 pour aider le docteur Jackson et Teal'c dans leurs recherches au sein du laboratoire d'Anubis. Ayant compris le fonctionnement de l'appareil de manipulation génétique, Carter suggéra de simuler les effets de cette dernière pour déterminer l'évolution future de Khalek et ainsi connaître le temps exact avant son Ascension. Ainsi, une fois les simulations terminées, Carter, Jackson et Teal'c découvrirent que Khalek devait impérativement repasser dans la machine pour poursuivre son évolution et décidèrent de revenir sur Terre pour prévenir le général Landry de ne pas renvoyer le clone d'Anubis sur P3X-584.

Cependant, lorsque Khalek entendit la conversation entre les membres de SG-1 et le général Landry, celui-ci tenta de s'enfuir du SGC et d'entrer les coordonnées de P3X-584 pour utiliser la machine de manipulation génétique et poursuivre son évolution vers l'Ascension. Néanmoins, au moment où Khalek franchit l'horizon des événements, le lieutenant-colonel Carter reprogramma le redirecteur de porte afin qu'il soit renvoyé sur Terre, permettant ainsi au colonel Mitchell et au docteur Jackson d'éliminer le clone d'Anubis.

Principaux lieux

Laboratoire de recherche

Situé à proximité de la porte des étoile locale, ce laboratoire de recherche fut utilisé par le Grand maître goa'uld Anubis afin de créer un hybride génétique mi-humain, mi-goa'uld appelé Khalek.

Accessible uniquement par anneaux de transport, ce laboratoire souterrain abritait notamment un appareil de manipulation génétique des Anciens, un caisson de stase, ainsi que plusieurs ordinateurs protégés par des codes d'accès écrits dans la langue des Anciens.

Parmi les objets abandonnés par Anubis, l'un d'entre eux appelé l'ascensiomètre permit à l'équipe SG-1 et au docteur Lam de suivre l'évolution de Khalek vers le chemin de l'Ascension en temps réel.


0.018 sec
Copyright © 1998-2017 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama