Stargate-Fusion.com : Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Universe, Stargate Worlds
Accueil ›› Stargate Sg-1 ›› Encyclopédie ›› Planètes ›› Madrona (PX7-941)
Madrona (PX7-941)
Madrona (PX7-941)
Informations générales

Niveau technologique : Bas
Niveau de menace : Bas
Culture(s) : Madroniens

Présentation

Description

Madrona, désignée également sous le nom de code PX7-941, est une planète de la Voie lactée équipée d'une porte des étoiles. Exploré par les membres de l'équipe SG-1 au cours de l'année 1998, ce monde situé à 14 000 années-lumière de Langara aurait été terraformé il y a plusieurs siècles par une race d'extraterrestres inconnue dans le but d'accueillir une population humaine.

Cette planète au climat tropical abrite un peuple pacifique et relativement primitif arborant une culture polynésienne. Néanmoins, cette civilisation est capable de maîtriser en permanence le climat de sa planète grâce à un appareil appelé la « clé de voûte ». Ce dispositif extraterrestre est également indispensable à la survie des Madroniens. En effet, en son absence, les conditions météorologiques deviennent extrêmes avec de violentes tempêtes de neige.

La porte des étoiles locale est installée à quelques dizaines de mètres seulement du temple abritant le contrôleur climatique de Madrona, et semble être située au sommet d'une petite colline surplombant une grande plaine désertique. Une grande d'étendue d'eau, ainsi que des montagnes sont visibles à plusieurs kilomètres de la porte en contrebas d'une immense vallée.

A noter que deux immenses lunes, dont l'une possédant des anneaux, orbitent autour de Madrona, et offrent un paysage de toute beauté depuis la surface de la planète.

Histoire

Madrona est une planète de la Voie lactée qui possédait autrefois des conditions de vie extrêmes et était par conséquent inhabitable pour les êtres humains. Toutefois, il y a environ 900 ans, ce monde aurait été terraformé par une race d'extraterrestres inconnue et technologiquement très avancée, afin que cette dernière puisse devenir habitable et susceptible d'abriter une population humaine. Néanmoins, avant leur départ, ces extraterrestres laissèrent un dispositif de contrôle climatique, appelé la « clé de voûte » par les Madroniens, et qui permet de stabiliser les conditions météorologiques de la planète.

Plusieurs siècles plus tard, en l'an 1998, les membres de l'équipe SG-1 furent chargés d'effectuer une mission d'exploration sur Madrona et débarquèrent sur ce monde par la porte des étoiles. Après avoir établi des relations diplomatiques avec les Madroniens, les membres de SG-1 furent stupéfaits de découvrir que les habitants de ce monde étaient capables de maîtriser en permanence le climat de leur planète et que ces changements climatiques étaient régulés par un appareil appelé la clé de voûte. Durant cette mission d'exploration sur Madrona, l'équipe terrienne recueillit divers relevés scientifiques avant de rentrer sur Terre pour informer le général Hammond de cette formidable découverte.

Cependant, cinq semaines plus tard, un groupe composé d'agents rebelles de NID utilisa la seconde porte des étoiles de la Terre et voyagea sur Madrona en portant les mêmes uniformes que les équipes SG. Ces membres profitèrent du départ des gardes madroniens protégeant la clé de voûte pour dérober le dispositif extraterrestre au milieu de la nuit et utilisèrent un retour de mission programmé de l'équipe SG-2 au SGC pour revenir sur Terre par la porte des étoiles bêta.

Trois jours plus tard, le capitaine Carter et le docteur Jackson demandèrent l'autorisation au général Hammond de retourner sur Madrona dans le but d'en apprendre plus sur le fonctionnement du contrôleur climatique de cette planète. Après avoir obtenu le feu vert du général, les membres de l'équipe SG-1 traversèrent la porte des étoiles et remarquèrent très rapidement qu'une violente tempête se préparait à la surface de ce monde. C'est alors que plusieurs habitants de Madrona, dont le grand prêtre Roham et sa nièce, la princesse La Moor, vinrent à leur rencontre et les accusèrent d'avoir volé la clé de voûte.

Après avoir conduit les membres de SG-1 à l'intérieur du temple dans lequel se trouvait le dispositif extraterrestre, les Madroniens apprirent à ces derniers qu'un groupe d'hommes portant les mêmes uniformes que les équipes d'exploration terriennes avait dérobé le contrôleur climatique avant de s'enfuir par la porte des étoiles. Bien que Roham et sa nièce supplièrent SG-1 de leur rendre l'appareil afin d'éviter une catastrophe planétaire, les membres de l'équipe parvinrent à convaincre les Madroniens de les laisser rentrer sur Terre pour les aider à retrouver leur ravisseur, ainsi que le dispositif de contrôle climatique.

Quelque temps plus tard, le capitaine Carter composa les coordonnées de Madrona et observa la vitesse avec laquelle les conditions climatiques se dégradaient. Carter prévint alors le général Hammond et les autres membres de son équipe qu'un très fort blizzard sévissait à la surface de ce monde avec des vents à plus de 160 km/h et estima qu'il ne restait plus que 48 à 72 heures avant que tout ne soit détruit sur la planète.

Plus tard, lorsque les membres de SG-1 découvrirent que la seconde porte des étoiles avait mystérieusement disparue en zone 51, le capitaine Carter eut alors une idée afin de la retrouver. Elle suggéra de retourner sur Madrona et de surcharger intentionnellement la porte de ce monde pour revenir sur Terre par la porte bêta. Le colonel O'Neill et le docteur Jackson se portèrent volontaires pour se rendre sur la surface de Madrona, alors balayée par une violente tempête de neige, et traversèrent la porte des étoiles quelques instants plus tard.

Arrivés sur ce monde, Roham et la princesse La Moor retournèrent à leur rencontre pour leur demander s'ils étaient parvenus à retrouver la clé de voûte, mais devant l'absence de résultat, ces derniers retournèrent s'abriter à l'intérieur du temple près de la porte. Après avoir branché un générateur à la porte de Madrona, le docteur Jackson composa les coordonnées de la Terre et le colonel envoya une sonde MALP équipée d'un GPS à travers l'horizon des événements. Bien que la sonde fut détruite peu de temps après son arrivée sur Terre, le capitaine put localiser la seconde porte des étoiles dans le sud de l'Utah.

Après avoir récupéré la porte des étoiles bêta et la clé de voûte à l'intérieur d'un immense hangar, les membres de l'équipe SG-1 retournèrent sur Madrona avec l'appareil extraterrestre et le colonel O'Neill le remit entre les mains du Grand prêtre Roham qui parvint à stabiliser très rapidement le climat de la planète. SG-1 regagna ainsi la confiance des habitants de Madrona et fut autorisée à effectuer des études scientifiques sur la clé de voûte avant de rentrer sur Terre.

Plusieurs années plus tard, en l'an 2004, alors qu'une réaction en chaîne menaçait de détruire entièrement la planète Langara, les membres de l'équipe SG-1 proposèrent aux habitants de ce monde d'évacuer une partie de leur population sur Madrona. Néanmoins, grâce à l'aide du major Carter, de Jonas Quinn et du Goa'uld de Kianna Cyr, la catastrophe planétaire put être évitée et l'évacuation des habitants de Langara sur Madrona fut complètement abandonnée.

Principaux lieux

Temple de la clé de voûte

Situé à quelques dizaines de mètres seulement de la porte des étoiles, ce temple construit par les habitants de Madrona abrite le dispositif de contrôle climatique de la planète appelé la clé de voûte, et se compose d'un grand bâtiment hexagonal richement décoré.

A l'intérieur du temple se trouve une statue représentant une femme portant une robe et tenant un bâton tendu vers le ciel dans sa main gauche. La clé de voûte, quant à elle, est habituellement placée dans la main droite de la statue, elle-même installée sur un piédestal.

Une grande allée bordée de chaque côté par des colonnes surmontés de chapiteaux part de la porte des étoiles et mène directement à l'intérieur du temple de la clé de voûte. Ce temple est gardé en permanence par des soldats madroniens armés de lances ou d'arcs et de flèches.


0.019 sec
Copyright © 1998-2017 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama