Stargate-Fusion.com : Stargate Universe, Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Worlds
Accueil ›› Stargate Sg-1 ›› Encyclopédie ›› Planètes ›› Taldor (P3X-775)
Taldor (P3X-775)
Taldor (P3X-775)
Informations générales

Niveau technologique : Moyen
Niveau de menace : Moyen
Culture(s) : Peuple de Taldor

Présentation

Description

P3X-775, désigné également sous le nom de Taldor, est une planète de la Voie lactée possédant une porte des étoiles. Exploré en l'an 1998 par les membres de l'équipe SG-1, ce monde à première vue inhabité abrite en réalité une civilisation technologiquement très avancée gouvernée par un système politico-judiciaire ultra répressif appelé le Taldor.

Ce corps judiciaire semble gouverner l'ensemble des États insulaires de P3X-775 de manière très stricte, ayant comme résultante l'absence quasi-totale de criminalité à la surface de la planète. Toutefois, une guerre éclata entre les différents États sur ce monde il y a plusieurs années et une épidémie créée par Linéa tua plus de la moitié de la population.

La porte des étoiles locale est située sur d'anciens territoires interdits par le Taldor au milieu d'une dense forêt pluviale avec des arbres et de la mousse. D'après les relevés du capitaine Carter, ce monde ne possède aucun signe de communication radio ou de particules chimiques dans l'atmosphère prouvant l'existence d'une civilisation avancée.

A noter que la planète P3X-775 fut le premier monde exploré par le général Hammond lors de son voyage interplanétaire dans le but de rencontrer les membres du Taldor et de négocier la libération de l'équipe SG-1.

Histoire

Il y a plusieurs dizaines d'années avant l'arrivée de l'équipe SG-1 sur la planète P3X-775, une guerre éclata entre les différents États insulaires dépendants d'un système politico-judiciaire ultra-répressif appelé le Taldor. Lors de ce conflit majeur, une scientifique du nom de Linéa développa une maladie, qu'elle même ne pouvait pas contracter, au sein d'un laboratoire et déclencha, volontairement ou non, une terrible épidémie. Cette maladie dont les symptômes restent inconnus tua très rapidement la moitié de son propre peuple et, alors qu'elle prétendit vouloir mettre au point un antidote pour sauver les survivants, l'épidémie se répandit d'île en île, tuant des centaines, voire des milliers de personnes sur toute la surface de la planète.

Lorsque Linéa fut enfin arrêtée par les autorités, près de la moitié de la population de P3X-775 avait été emportée par cette maladie. Linéa, surnommée « La Tueuse de Monde » fut alors jugée par les membres du Taldor et condamnée à la détention à perpétuité sur la planète prison Hadante pour ses crimes.

En l'an 1998, les membres de l'équipe SG-1 furent chargés d'effectuer une mission de reconnaissance sur la planète P3X-775 afin de déterminer si cette dernière comportait les traces d'une quelconque civilisation. Toutefois, après avoir exploré les alentours de la porte des étoiles locale, les membres de l'équipe ne découvrirent aucun signe de communication radio au cours des dernières vingt-quatre heures, ni aucun agent chimique dans l'atmosphère indiquant la présence d'une civilisation technologiquement avancée. Toutefois, au moment où le colonel O'Neill déclara cette mission d'exploration achevée, un homme effrayé sortit de la brume et demanda l'aide des membres de SG-1 en prétendant fuir le Taldor. Ignorant la signification de ce nom, ils décidèrent de le raccompagner jusqu'à la porte des étoiles.

Cependant, sur le chemin du retour, une étrange lumière blanche transporta les membres de SG-1 et l'homme en fuite à l'intérieur d'une immense salle obscure dépourvue d'issue et éclairée d'une unique lueur. Alors que Daniel se rappela que le mot Taldor signifiait la justice dans une langue étrangère, des voix accusèrent l'équipe SG-1 d'être entrée sur d'anciens territoires interdits et d'avoir porté assistance à un meurtrier. Bien que les membres de l'équipe se défendirent en précisant qu'ils ignoraient complètement la véritable nature de cet homme, ils furent accusés d'être complice de son crime et condamnés à la détention à perpétuité sur Hadante. Les membres de SG-1 furent alors expédiés par la porte des étoiles sur cette planète carcérale quelques instants plus tard sans même avoir pu justifier leurs actes.

Inquiet du non-retour de l'équipe SG-1 à la base, les membres de l'équipe SG-3, commandés par le major Warren, furent envoyés à leur recherche sur P3X-775 et rencontrèrent les membres du Taldor. Ces derniers leur remirent les armes et les transmetteurs GDO de SG-1 en précisant que les membres de l'équipe avaient été condamnés à la détention et expédiés par la Porte des étoiles sur la planète prison Hadante. Néanmoins, le Taldor refusa de préciser le motif de l'arrestation de SG-1 et les membres de SG-3 furent renvoyés par la porte des étoiles sans avoir obtenu plus d'informations à leur sujet. Sur ces nouvelles, le général Hammond choisit d'opter pour la diplomatie pour demander la libération de ses hommes.

Plus tard, l'équipe SG-9, dirigée par le major Stan Kovacek, voyagea à nouveau sur P3X-775 pour rencontrer les membres du Taldor. Le major apprit que SG-1 avait aidé un assassin en fuite en lui portant secours et qu'il s'agissait de l'unique raison de leur condamnation. Bien que Kovacek expliqua que l'équipe avait commit ce délit de manière involontaire, le Taldor refusa de les libérer et renvoya les membres de l'équipe SG-9 par la porte des étoiles.

Lors de son retour sur Terre, le major Kovacek recommanda au général Hammond d'agir avec diplomatie avec les habitants de P3X-775, ces derniers étant un peuple technologiquement très avancé par rapport à la Terre. Le major suggéra de retourner sur ce monde afin d'entamer des négociations avec ce peuple. Il espérait ainsi acquérir leur confiance avant de réclamer à nouveau la libération de l'équipe terrienne. Refusant d'abandonner ses hommes, le général Hammond se porta volontaire pour accompagner le major Kovacek lors de sa prochaine mission diplomatique sur ce monde.

Quelques temps plus tard, le général Hammond et le major Kovacek traversèrent la Porte des étoiles et voyagèrent sur P3X-775. Lors de leur arrivée sur cette planète, ils furent transportés quasi-instantanément à l'intérieur du Tal'al pour rencontrer les membres du Taldor. Hammond réclama alors, à la surprise du major Kovacek, la libération de ses hommes en prétendant être responsable de leurs actes et demanda à être envoyé en prison à leur place. Néanmoins, le Taldor jugea que le général n'avaient pas donné l'ordre à SG-1 d'aider le meurtrier et le déclara non coupable. Bien que Hammond menaça le Taldor de rompre tout lien diplomatique s'il n'obtenait pas la libération immédiate de ses hommes, les habitants de P3X-775 lui révélèrent qu'il n'y avait pas de retour possible de la planète Hadante et renvoyèrent le général Hammond et le major Kovacek par la porte des étoiles. Suite à l'évasion des membres de l'équipe SG-1 de la planète Hadante, on peut supposer que le personnel du SGC rompit tout lien diplomatique avec les habitants de P3X-775.

Principaux lieux

Taldor

Synonyme de justice dans une langue inconnue, le Taldor est un système judiciaire ultra répressif qui a pour principe fondamental l'absence totale d'indulgence. Les accusés n'ont pas le droit de faire appel et les procès conduisent à une seule condamnation, la détention à perpétuité sur la planète prison Hadante, pour la quasi-totalité des infractions. De ce fait, les habitants de P3X-775 n'ont pour ainsi dire aucun crime, hormis les crimes passionnels et les actes d'une personne déséquilibrée.

Les personnes accusées ou autorisées à une audience sont transportées dans un endroit appelé le Tal'al qui est une sorte de parloir ou de tribunal dans lequel les membres du Taldor rendent la justice et délivrent les jugements. Les accusés se tiennent debout au centre d'une pièce obscure éclairée d'une unique lumière blanche située au plafond. Les membres du Taldor ne montrent jamais leurs visages à découvert et s'adressent uniquement aux personnes auditionnées sous forme de voix désincarnée.


0.026 sec
Copyright © 1998-2019 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama