Stargate-Fusion.com : Stargate Universe, Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Worlds
Accueil ›› Stargate Sg-1 ›› Encyclopédie ›› Planètes ›› P4X-347
Apparitions
Épisode(s) Relié(s)
418 - La Lumière

Encyclopédie
Culture(s)
- Goa'ulds

Personnage(s)
- Loran
- Barber

P4X-347
P4X-347
Informations générales

Niveau technologique : Moyen
Niveau de menace : Bas
Culture(s) : Goa'uld (Passé) / Inhabitée (Présent)

Présentation

Description

P4X-347 est une planète aux conditions de vie habitables de la Voie lactée qui fut explorée au cours de l'année 2001 par les membres de l'équipe SG-5, accompagné du docteur Daniel Jackson, avant d'être exploré par les membres de SG-1.

Équipé d'une porte des étoiles, ce monde aujourd'hui inhabité fut autrefois colonisé par les Goa'ulds qui construisirent au bord d'une vaste étendue d'eau un palais destiné à l'absorption de drogues à usage récréative sous la forme de radiations et représenté par une projection d'une lumière holographique.

Néanmoins, ce dispositif lumineux, bien qu'inoffensive au premier abord, provoque une importante addiction, ainsi qu'une profonde dépendance chez les êtres humains. Ainsi, un sevrage brutale entraîne une forte dépression parmi les personnes exposées à cette drogue conduisant généralement jusqu'au suicide.

Abandonné depuis des siècles, le palais goa'uld est entouré par une grande plage de sable fin, ainsi que de hautes collines verdoyantes visibles à l'horizon lointain. De plus, au moins quatre sphinx d'une hauteur d'une vingtaine de mètres chacun furent jadis érigé sur la plage par les Goa'ulds au cours de leur règne sur ce monde.

Histoire

Il y a plusieurs centaines voire milliers d'années, la planète P4X-347 fut autrefois colonisée par les Goa'ulds. Ces derniers construisirent à la surface de ce monde un immense palais richement décoré et abritant notamment la porte des étoiles. Ainsi, durant plusieurs siècles, les Goa'ulds se réussirent au sein de cet édifice situé au bord d'une grande étendue d'eau afin de consommer une drogue sous la forme de radiations spécifiques et stimulée par une projection holographique. Néanmoins, pour des raisons inconnues, les Goa'ulds finirent par quitter ce monde et abandonnèrent complètement le palais, ainsi que le dispositif lumineux.

Plusieurs années avant l'arrivée des membres de l'équipe SG-1, un couple d'explorateurs, ainsi que leur fils, Loran, débarqua sur P4X-347 par la porte des étoiles et découvrit la pièce à l'intérieur de laquelle était projeté la lumière du piédestal goa'uld. Les parents de Loran furent alors comme hypnotisés par les couleurs de la source lumineuse et devinrent dépendants des radiations émise par le dispositif.

Toutefois, exaspéré de l'état de profonde dépendance de ses parents à l'égard de cette lumière, Loran parvint à attirer ces derniers en dehors de la pièce et profita de leur absence pour éteindre le dispositif goa'uld. Les parents de Loran ressentirent alors un violent état de manque, ainsi qu'une profonde dépression. Pris de folie, ces derniers se noyèrent dans une étendue d'eau près du palais et furent enterrés par Loran, qui demeure seul au sein du palais goa'uld.

Quelque temps plus tard, au cours l'année 2001, les membres de l'équipe SG-5, accompagné du docteur Daniel Jackson, furent chargés d'effectuer une mission d'exploration sur P4X-347 et débarquèrent au sein de l'ancien palais goa'uld par la porte des étoiles. Peu de temps après leur arrivée, ces derniers découvrirent le dispositif lumineux et furent à leur tour hypnotisés par les reflets colorées de cette dernière. Néanmoins, bien qu'ayant développé une accoutumance aux radiations émises par le piédestal goa'uld, le lieutenant Barber revint sur Terre afin de solliciter l'aide de Teal'c pour une traduction demandée par le docteur Jackson.

Cependant, moins de 48 heures après son retour à la base, lorsque le major Carter s'apprêta à traverser la porte des étoiles pour rejoindre SG-5 et le docteur Jackson, le lieutenant Barber fut pris d'une folie suicidaire et se jeta délibérément dans le kawoosh, provoquant sa mort instantanée. Stupéfait par la disparition du jeune lieutenant, le général Hammond ordonna le retour des membres de SG-5 et du docteur Jackson à la base, et ce dernier fit très rapidement part de la découverte du piédestal goa'uld aux autres membres de SG-1, ainsi que d'une sorte d'ordinateur portatif goa'uld.

Plus tard, alors que Teal'c aperçut une silhouette étrangère sur les enregistrements vidéos prises dans le palais goa'uld sur P4X-347, le docteur Jackson commença à ressentir les effets de manque du dispositif goa'uld présent sur ce monde et exigea au général Hammond de retourner au plus vite sur ce dernier. Néanmoins, le départ de SG-1 étant déjà prévu le lendemain matin, celui-ci refusa catégoriquement la requête du docteur Jackson.

Cependant, lorsque l'archéologue terrien et les membres de SG-5 commencèrent à présenter de violentes tendances suicidaires, ainsi que de graves symptômes d'état de manque, le colonel O'Neill demanda alors au général Hammond l'autorisation de se rendre sur P4X-347 afin de déterminer l'origine de leur état dépressif. Bien que réticent au premier abord, le général Hammond donna son feu vert et le colonel O'Neill, le major Carter et Teal'c débarquèrent sur P4X-347 par la porte des étoiles.

Arrivé au sein du palais goa'uld, les trois membres de l'équipe SG-1 remarquèrent très rapidement la présence d'un enfant dans l'édifice et découvrirent la salle dans laquelle le piédestal goa'uld émettait la lumière avant d'être absorbés par la beauté de celle-ci. Au bout de longues minutes de contemplation, le colonel O'Neill et son équipe finirent par reprendre leurs esprits puis firent la rencontre de Loran qui se révéla être l'unique habitant de ce monde.

Néanmoins, n'ayant aucune nouvelle de la part des membres de SG-1 depuis plus d'une heure, le général Hammond contacta ces derniers pour leur annoncer la mort de tous les membres de SG-5, et l'état de santé du docteur Jackson. Alors que le colonel O'Neill revint sur Terre pour apporter des prélèvements sanguins au docteur Fraiser, le major Carter et Teal'c restèrent sur P4X-347 afin d'effectuer des relevés scientifiques sur la dispositif lumineux goa'uld. Toutefois, ces derniers furent alors absorbés par la projection holographique au point de ne pas entendre les contacts radio du général Hammond.

Quelques heures plus tard, au moment où l'état de santé du docteur Jackson devint critique, le colonel O'Neill retourna sur P4X-347 avec celui-ci par la porte des étoiles pour lui sauver la vie et retrouva le major Carter et Teal'c figés devant la lumière goa'uld. Bien que le colonel O'Neill prit la décision d'éteindre le dispositif, celui-ci et les deux membres de SG-1 furent hypnotisés par le dispositif lumineux jusqu'à ce que le docteur Jackson parvienne à le désactiver à l'aide de la télécommande goa'uld.

Plus tard, alors que le colonel O'Neill, le major Carter et Teal'c explorèrent les alentours du palais et commencèrent à ressentir un état de manque, ces derniers découvrirent les corps des parents de Loran à demi enterré dans le sable. Ainsi, lorsqu'ils revinrent au sein de l'édifice goa'uld, le colonel O'Neill tenta d'obtenir des informations auprès de l'enfant qui finirent par leur révéler un dispositif caché dans le piédestal de la source lumineuse.

Néanmoins, après avoir traduit les symboles figurant sur l'appareil, le major Carter et le docteur Jackson parvinrent à la conclusion que le dispositif était destiné à s'éteindre progressivement et que l'état chimique de leurs cerveaux serait redevenu normal au bout de deux ou trois semaines. Ainsi, le colonel O'Neill autorisa Teal'c à retourner sur Terre pour avertir le général Hammond de leur découverte tandis que lui et les deux autres membres de SG-1 demeurèrent au sein du palais goa'uld.

Après plusieurs jours passés sur P4X-347, les membres de SG-1 finirent par quitter ce monde en compagnie de Loran, laissant celui-ci complètement inhabité.

Principaux lieux

Palais goa'uld

Situé à la surface de P4X-347 sur les rives d'une grande étendue d'eau, cet édifice richement décoré fut utilisé par les Goa'ulds comme palais des plaisirs semblable à une fumerie d'opium sur Terre et dans lequel ces derniers consommaient une drogue sous forme de radiation et stimulée par une projection lumineuse holographique.

Bien qu'étant abandonné depuis plusieurs centaines d'années, ce palais est composé de nombreuses salles ornementées de colonnes de couleur noire et couvertes d'inscriptions dans un obscur dialecte goa'uld. Parmi les pièces de ce palais se trouvent celle de la porte des étoiles, ainsi que celle à l'intérieur de laquelle se trouve le piédestal émettant la lumière.

Néanmoins, ce dispositif lumineux cache un appareil émettant une forme d'énergie ou des radiations indétectables par les instruments de mesure terriens et provoquant une profonde dépendance chez les êtres humains. Ainsi, un sevrage brutal de cette radiation engendre une irritabilité, puis une grande dépression pouvant conduire jusqu'au suicide.

Ainsi, suite à leur exposition de cette énergie, les membres de SG-1 furent contraints de demeurer au sein de ce palais pendant deux à trois semaines, le temps que leurs cerveaux puissent retrouver un équilibre chimique normal et quitter ce monde en toute sécurité.


0.039 sec
Copyright © 1998-2019 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama