Stargate-Fusion.com : Stargate Atlantis, Stargate Sg1, Stargate Worlds, Stargate Universe
Accueil ›› Stargate Sg-1 ›› Encyclopédie ›› Planètes ›› P4M-328
P4M-328
P4M-328
Informations générales

Niveau technologique : Moyen
Niveau de menace : Moyen
Culture(s) : Peuple de Cicero

Présentation

Description

P4M-328 est une planète de la Voie lactée qui appartenait autrefois aux territoires des Goa'ulds. Équipé d'une porte des étoiles, ce monde abritant aujourd'hui une civilisation technologiquement avancée comparable à celle de la Terre à l'aube du XXIème siècle fut explorée en l'an 2007 par les membres de l'équipe SG-1 dans l'espoir de retrouver une relique permettant d'accéder à la Clava Thessara Infinitas.

Un gouvernement formé d'un vice-roi ainsi que d'un conseil de hauts chanceliers dirige les habitants de ce monde. Toutefois, la tentative d'exclusion des représentants du cercle céleste du grand conseil par le vice-roi provoqua des tensions politiques menant à la création d'un groupe de rebelles issu d'une secte religieuse radicale. Ce dernier s'oppose au pouvoir politique et tente de le renverser à travers diverses actions terroristes telles que des prises d'otage.

La porte des étoiles locale est exposée comme pièce de collection à l'intérieur d'un musée au milieu de nombreux artefacts d'origine goa'uld. Néanmoins, le DHD d'origine ayant été détruit il y a de nombreuses années, les habitants de ce monde créèrent une réplique de celui-ci à partir d'anciennes gravures.

Histoire

Il y a plusieurs centaines voire milliers d'années avant l'arrivée des membres de l'équipe SG-1, P4M-328 fut colonisée par les Goa'ulds et ces derniers déportèrent de nombreux humains probablement originaires de la Terre afin de les asservir en se faisant passer pour de fausses divinités. Toutefois, pour une raison inconnue, ces derniers finirent par quitter ce monde en laissant derrière de nombreux artefacts tels que des masques, des armures jaffas ou encore divers ornements décoratifs. Néanmoins, au fil des siècles, les habitants de P4M-328 développèrent une civilisation technologiquement avancée semblable à la Terre, mais ignorèrent toutefois le véritable fonctionnement de la porte des étoiles.

En l'an 2007, plusieurs mois après la capture de Vala Mal Doran par Athena, le docteur Daniel Jackson parvint à déterminer que la Clava Thessara Infinitas était probablement cachée sur P4M-328 et que cette dernière abritait sans doute une cache d'armes très puissantes des Anciens. Après avoir envoyé une sonde MALP sur cette planète, le docteur Jackson découvrit que la porte des étoiles locale semblait être située à l'intérieur d'une pyramide goa'uld, mais que les hiéroglyphes présents sur les murs dataient de dynasties différentes. Le général Landry autorisa les membres de l'équipe SG-1 à effectuer une mission d'exploration sur ce monde malgré l'absence temporaire du lieutenant-colonel Carter.

Quelques instants plus tard, les membres de l'équipe SG-1 traversèrent la porte des étoiles et débarquèrent sur P4M-328. Alors que le docteur Jackson installait son matériel de recherche près de la porte, le colonel Mitchell et Teal'c décidèrent d'effectuer une reconnaissance des lieux. Toutefois, au détour d'un couloir, ils furent stupéfaits de découvrir que la porte des étoiles n'était pas située à l'intérieur d'une pyramide, mais dans un musée, et qu'une réception avait lieu au sein d'une grande salle d'exposition. Le colonel Mitchell ordonna alors à son équipe de rentrer sur Terre, mais il se rendit compte que le DHD était en réalité une reproduction, et que celui-ci était par conséquent inutilisable.

N'ayant aucune source d'énergie pour alimenter la porte des étoiles et composer manuellement l'adresse de la Terre, les membres de l'équipe décidèrent d'attendre patiemment le prochain rapport avec le général Landry en évitant d'être repérés par les habitants de ce monde. Néanmoins, ce fut à ce moment qu'un un couple surprit les membres de l'équipe terrienne et donna l'alerte en les identifiant comme étant des rebelles. Un mouvement de panique se créa alors dans le hall de réception et le colonel Mitchell et Teal'c furent pris à partie par les gardes du musée. Néanmoins, au cours des échanges de tirs, l'un des gardes détruisit accidentellement une vitrine, ce qui déclencha le système de défense du musée et la fermeture complète de celui-ci, piégeant SG-1 et plusieurs personnes à l'intérieur du bâtiment.

Quelques instants plus tard, une fois le calme revenu dans le hall de réception, Malay Lourdes, un agent du service de sécurité du Grand conseil, contacta les membres de l'équipe terrienne par radio depuis l'extérieur et les prévint que le musée était complètement encerclé par des forces de sécurité. Bien que le docteur Jackson tentait de le convaincre que lui et les autres membres de SG-1 n'étaient pas des rebelles, ces derniers lui conseillèrent de jouer le jeu le temps que le général Landry les recontacte dans environ cinq heures et de garder les personnes prises en otages afin d'éviter d'être tués par les forces d'intervention.

Quelques minutes plus tard, le négociateur en chef du conseil de sécurité fédéral appelé Quartus arriva sur place pour négocier la libération des otages avec les membres de SG-1 et exigea de lui fournir leurs revendications. C'est alors qu'un des otages, un scientifique nommé Cicero et travaillant au musée, décida d'aider les membres de SG-1 à se faire passer pour des rebelles auprès de Quartus et des forces d'intervention en énumérant les revendications habituelles formulées par ces derniers. Le scientifique leur apprit également que seuls des fragments du DHD avaient été découverts sur son monde et que le dispositif exposé près de la porte était une reproduction reconstituée à partir de gravures. Toutefois, il décida de conduire le colonel Mitchell et Vala à son laboratoire en espérant retrouver le cristal d'alimentation de l'appareil d'origine.

Ainsi, pendant que le docteur Jackson exigeait auprès de Quartus la libération de rebelles et la mise en place d'un référendum par le vice-roi sur la dissolution de son gouvernement, Cicero conduisit le colonel Mitchell et Vala au sein de son laboratoire de recherche, mais ils ne découvrirent aucun objet permettant d'activer la porte des étoiles. Alors que le scientifique leur apprit que lui et son peuple n'avaient pas découvert d'armes très puissantes parmi les artefacts retrouvés sur son monde, Vala remarqua la présence d'une arche goa'uld exposée dans une vitrine. Toutefois, ne pouvant pas ouvrir la grille de protection, cette dernière décida alors de la voler dans le but de l'utiliser comme source d'énergie pour alimenter la porte des étoiles.

Néanmoins, suite à l'intervention de Jayem Seran, le gardien du musée, Vala arma la bombe goa'uld pour convaincre ce dernier d'ouvrir la grille, mais elle ne parvient pas à la désamorcer une fois l'arche récupérée. Alors que la bombe affichait une heure avant l'explosion, le colonel Mitchell et Vala transportèrent cette dernière jusqu'à la porte des étoiles pour utiliser son énergie et commencèrent à entrer les coordonnées de la Terre manuellement dans le mécanisme. Pendant ce temps, Cicero profita de cette diversion pour sortir du musée et rejoindre le négociateur Quartus pour le convaincre que les membres de SG-1 n'étaient pas des rebelles, mais des explorateurs pacifiques venus par la porte des étoiles.

Quelques instants plus tard, Quartus reçut un message du vice-roi indiquant que ce dernier refusait toutes les revendications des rebelles et lui ordonnant d'éliminer au plus vite les membres de SG-1. Ainsi, au moment où le colonel Mitchell et Vala activaient la porte des étoiles et établissaient un vortex avec la Terre, les forces d'intervention débarquèrent en force à l'intérieur du musée et encerclèrent les membres de SG-1 avant que ces derniers n'aient pu traverser l'horizon des événements. Toutefois, le colonel Mitchell et le docteur Jackson réussirent à convaincre Quartus de les laisser traverser la porte des étoiles et de rentrer sur Terre en espérant pouvoir reprendre contact plus tard en vue d'une mission diplomatique.

Néanmoins, après le départ des Terriens, Quartus apprit à Jayem et Cicero que la vérité à propos de l'activation de la porte des étoiles et la venue des membres de l'équipe SG-1 sur leur monde serait cachée aux autres habitants pour laisser place à une attaque de la part des rebelles. Peu de temps après ces événements, les membres de SG-1 tentèrent de recontacter P4M-328 à deux reprises, mais la porte des étoiles refusa de s'activer. Ils supposèrent alors que les habitants de ce monde avaient choisi de régler leur conflit politique interne avant de s'ouvrir aux autres peuples de la galaxie.

Principaux lieux

Musée

Probablement situé au sein d'une ville technologiquement avancée, ce musée fut construit par les habitants de P4M-328 dans le but d'exposer diverses collections d'objets et d'artefacts hérités d'une ancienne occupation goa'uld. Il est composé de nombreux couloirs, ainsi que d'une immense salle d'exposition, et abrite notamment des armures de gardes Serpents, un casque de garde Horus, diverses décorations ou encore une arche goa'uld.

Néanmoins, parmi les objets présents au sein de cet établissement culturel se trouve la porte des étoiles, exposée à l'intérieur d'une pièce qui fut reconstituée à partir d'anciennes gravures. Néanmoins, le DHD d'origine ayant été détruit il y a de nombreuses années, les habitants de P4M-328 recréèrent une réplique de celui-ci avant de l'entreposer près de la porte des étoiles.

Cependant, au cours d'une simple mission d'exploration, les membres de l'équipe SG-1 débarquèrent au sein de cet établissement lors d'une soirée officielle à laquelle assistaient plusieurs haut-conseillers, dont le vice-roi, et furent accusés à tord d'être des rebelles preneur d'otages.

A noter que ce musée abrite également le laboratoire de recherches d'un scientifique appelé Cicero, et qu'un gardien de nuit nommé Jayem Seran travaille à l'intérieur de celui-ci depuis plus de 10 ans.


0.022 sec
Copyright © 1998-2017 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama