Stargate-Fusion.com : Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Universe, Stargate Worlds
Accueil ›› Stargate Sg-1 ›› Encyclopédie ›› Technologies ›› Porte des étoiles alpha
Porte des étoiles alpha
Porte des étoiles alpha
Informations générales

Culture : Ancien
Type : Civil

Présentation

Description

La Porte des Étoiles Alpha fut la première Porte des Étoiles utilisée par les Terriens. Elle se trouve actuellement au SGC situé dans la Montagne Cheyenne à Colorado Springs.

Une Porte des Étoiles Lactéenne est un appareil de transport permettant de déplacer quasi-instantanément un objet ou une personne à l'autre bout de la galaxie en utilisant la technologie des vortex.

La Porte se présente sous la forme d'un grand anneau d'un diamètre de 6,70 mètres pour un poids d'environ 32 tonnes. Elle est composée en grande partie de Naquadah, un élément supraconducteur essentiel à la création de vortex artificiel.

Le modèle Lactéen est le second modèle conçu par les Anciens. Il comporte 39 glyphes ainsi que 9 chevrons de couleur rouge répartis à équidistance les uns des autres.

La Porte de la Voie Lactée est « analogique ». Elle possède un anneau rotatif, ce qui permet de composer une adresse manuellement. Bien sur, il est possible et même préférable d'utiliser un DHD.

Les symboles sont gravés sur l'anneau central mobile, il suffit de pousser le symbole correspondant sur un DHD pour que l'anneau effectue une rotation. En effet, lors de l'activation d'un chevron, le symbole choisi va bouger jusqu'au chevron situé au sommet de l'anneau. Ce dernier va s'abaisser d'un quart puis remonter à sa position initiale. Le chevron correspondant va alors s'allumer. Pour le symbole suivant, l'anneau tournera dans le sens contraire pour atteindre le chevron du sommet et ainsi de suite jusqu'au dernier.
Fonctionnement

La Porte Alpha étant une Porte des Étoiles Lactéenne, son fonctionnement est le même que celui des autres modèles Lactéens.

Les Portes des Étoiles fonctionnent obligatoirement en binôme. En effet, afin de voyager vers une autre planète, il faut absolument que cette planète possède une Porte active.

Afin d'ouvrir la Porte, une combinaison de sept chevrons est nécessaire : six symboles pour déterminer la position spatiale de la planète et un septième pour déterminer le point d'origine. Le huitième chevron permet de contacter une Porte située dans une autre galaxie. Quant au neuvième chevron, il permet de contacter le Destinée.

Pour voyager, l'objet ou l'individu doit franchir la Porte et entrer dans « l'horizon des événements ». La Porte va ensuite décomposer la structure moléculaire de l'objet et envoyer le tout à la Porte d'arrivée, via un vortex. La Porte d'arrivée va alors stocker les éléments dans sa mémoire tampon, le temps de recevoir l'intégralité du schéma énergétique, puis va réassembler la structure moléculaire dans son état d'origine. La durée de transport est plus ou moins longue selon la distance, mais reste de l'ordre d'une seconde environ.

L'individu dispose d'un délai de 38 minutes pour franchir la Porte avant que cette dernière ne se referme. Pour garder la Porte active plus longtemps, il faut lui associer une énorme source d'énergie telle qu'un trou noir ou une quantité illimitée d'E2PZ.

Pour contrôler la Porte Lactéenne, il faut disposer d'un cadran de contrôle appelé DHD (Dial Home Device). Les Terriens, n'ayant pas de DHD, furent contraints de créer un programme de composition afin de contrôler la Porte. Ce programme est beaucoup moins performant car il ignore beaucoup de protocoles de sécurité.
Histoire

Plusieurs millions d'années avant notre ère, un vaisseau Ancien, probablement un Poseur de Portes, fabriqua et déposa cette Porte des Étoiles sur l'une des nombreuses planètes de la Voie Lactée.

Il y a quelques milliers d'années, Râ récupéra cette Porte grâce à son vaisseau et l'installa sur un monde primitif et regorgeant de vie : la Terre. L'engin fut placé près des Grandes Pyramides d'Égypte, à Gizeh, sur une petite plateforme où trônaient 4 grands obélisques. Râ se servit de la Porte pour déporter des milliers de Terriens à travers la galaxie afin qu'ils exploitent les nombreuses mines de Naquadah de la Voie Lactée.

En 2000 avant J-C, un Jumper piloté par une équipe SG1 alternative traversa la Porte depuis Chulak. Quelques heures plus tard, une rébellion des sujets de Râ obligea celui-ci à quitter la Terre sans la Porte. Les Égyptiens l'enfouirent alors sous une immense dalle de pierre où elle demeura pendant plusieurs millénaires.

En 1928, soit 5 000 ans après le départ de Râ, une expédition menée par le Docteur Langford redécouvrit la Porte des Étoiles sur le plateau de Gizeh en Égypte. Ne connaissant pas la réelle utilité de l'artefact, ce dernier fût entreposé dans un bâtiment.

Un an plus tard, la Porte se réactiva et un certain Colonel Mitchell la traversa. L'événement ne fut pas consigné et on présume qu'il n'y eut pas de témoin de l'activation de l'anneau.

Dix ans plus tard, la montée du nazisme en Europe poussa les américains à rapatrier la Porte en Amérique. Elle fut alors chargée dans un cargo appelé « l'Achilles ». Au cours de la traversée, la Porte se réactiva une nouvelle fois et un commando Jaffa, mené par le Grand Maitre Ba'al venu du futur, la franchit dans le but de couler le navire et de réécrire l'histoire. Grâce au Colonel Mitchell, le commando fut repoussé et le navire put poursuivre son chemin en direction du port de Boston. Cameron Mitchell réussit ensuite à convaincre l'équipage de garder le silence afin de ne pas perturber l'avenir.

En 1945, des scientifiques américains, menés par le Docteur Langford et Ernest Littlefield tentèrent d'activer la Porte, pensant que c'était une arme qui pourrait changer le cours de la guerre. Des poignées en fer furent installées sur l'anneau intérieur mobile, afin que des hommes puissent le faire pivoter. Les premiers essais furent des échecs mais grâce à une idée d'une certaine Catherine Langford, l'essai suivant fut un succès. Ernest Littlefield franchit alors la Porte mais le vortex se coupa et il ne pût revenir sur Terre. L'événement fut maquillé en un tragique accident de laboratoire et les recherches sur la Porte furent abandonnées. L'artefact fut alors entreposé dans un entrepôt militaire à Washington.

En 1969, un groupe d'individus pénétra dans l'entrepôt et réactiva la Porte grâce à des batteries de camions militaires. L'événement fut tenu secret mais les questions de Daniel Jackson au sujet de l'artefact poussèrent le Docteur Catherine Langford à poursuivre les recherches sur l'appareil.

Dans les années 1990, grâce au soutien de l'armée américaine, le Docteur Catherine Langford parvint à mettre sur pied le projet Giza, un projet visant à découvrir le secret de la Porte des Étoiles. Après plusieurs années de recherches, elle fit appel au Docteur Daniel Jackson qui parvint à déterminer les coordonnées d'Abydos. Une équipe traversa alors la Porte et le silo fut scellé et évacué. Quelques jours plus tard, l'équipe revint sur Terre et le projet fut alors mis à l'arrêt.

En 1997, la Porte fut réactivée par le Grand Maître Apophis alors en quête d'une nouvelle reine. Ce dernier attaqua le SGC et fit prisonnier une sergente de l'armée américaine. Cette attaque poussa le gouvernement américain à reprendre en main le projet afin d'éviter toute nouvelle mauvaise surprise.

En 1998, lors d'un retour précipité de SG1 vers la Terre, la Porte des Étoiles reçut une importante surcharge d'énergie qui transféra le vortex vers la Porte Bêta située en Antarctique.

Quelques mois plus tard, SG10 voulut s'enfuir de la planète P3W-451, alors menacée par un trou noir en formation. Malheureusement pour eux, le vortex reliant la planète à la Terre se désactiva rapidement, sans doute dû à un protocole de sécurité de la Porte. Décidant d'en savoir plus quant à la désactivation soudaine du vortex, les membres du SGC activèrent la Porte Alpha vers P3W-451. Quand il comprit la cause du dysfonctionnement, le personnel du SGC tenta de désactiver le vortex mais malheureusement, la Porte ne put gérer le paradoxe causé par la dilatation temporelle. O'Neill tenta de couper les générateurs de la base pour forcer la fermeture mais malheureusement, cela n'eut aucun effet. Ce fut grâce au courage des colonels Cromwell et O'Neill, ainsi qu'à l'intelligence du capitaine Carter que la Porte Alpha se désactiva, après avoir reçu une importante surcharge d'énergie, transférant le vortex de la Terre vers une autre planète.

Plusieurs semaines suivant l'incident, le colonel O'Neill, après avoir eu sa conscience altérée par les connaissances des Anciens, réécrit le programme de composition terrien et activa la Porte vers une planète de la Galaxie d'Ida.

Au cours de l'année 2000, le Beliskner de Thor apparut en orbite autour de la Terre. Ce dernier étant infecté par des Réplicateurs, SG1 fut téléportée à bord pour le détruire avant que les crabes n'envahissent la planète. Cependant, SG1 se retrouva bloqué sur le vaisseau sans aucun moyen de quitter son bord. Carter eut alors l'idée de téléporter la Porte terrienne sur le vaisseau et de l'activer manuellement. Lors du crash du vaisseau, la Porte résista à la déflagration et sombra au fond de l'océan.

Quelques jours plus tard, un navire Russe remonta la porte et la transporta en Sibérie dans une centrale électrique expérimentale. Grâce à l'intervention du Docteur Zvetlana Markov, le gouvernement Russe accepta de mettre sur pied un programme Porte des Étoiles en Sibérie.

En utilisant le DHD d'Égypte, les Russes pouvaient s'assurer de faire de la Porte Alpha la Porte dominante sur Terre durant leur utilisation. Le Colonel Harry Maybourne aida également les Russes en leur fournissant des informations concernant le SGC, ce qui permit aux Russes de mener leur projet dans le plus grand secret.

Cependant un mois après le début du projet, les Russes connurent leur premier problème : la Porte resta activée vers une planète de la Voie Lactée et ils ne parvinrent à la désactiver. C'est alors que le SGC découvrit l'existence du projet Russe. SG1 fut donc envoyé en Sibérie pour résoudre le problème, et grâce aux efforts du Major Carter et du Docteur Zvetlana Markov, ils parvinrent à refermer le vortex. La Porte demeura ensuite inactive pendant de nombreux mois, suite à un accord signé par les Américains et les Russes.

En 2001, lorsqu'un Al'kesh s'écrasa sur la Porte de P3X-116, coupant prématurément le vortex reliant cette planète à la Terre, Teal'c se retrouva coincé dans la mémoire tampon de la Porte Bêta. Afin de ne pas perdre le Jaffa, la Porte Bêta fut rendue inactive et la Porte Alpha fut utilisée pour rapatrier les équipes SG en exploration.

En 2002, lorsqu'Anubis détruisit la Porte Bêta avec une arme Ancienne, les Russes acceptèrent de louer la Porte Alpha au gouvernement Américain en échange d'une importante somme d'argent, ainsi que les plans de construction des vaisseaux BC-303 et l'intégration d'une équipe Russe au sein du SGC.

En 2004, une équipe du NID s'empara de l'Al'kesh d'Osiris, alors en orbite de la Terre, et vola la Porte Alpha en la téléportant à bord. Ils s'en servirent pour mener un génocide sur les mondes Goa'uld en y expédiant du poison à symbiote. SG1 parvint ensuite à récupérer la Porte en la téléportant sur le Prométhée. Elle fut ramenée au SGC et un dispositif de brouillage fut installé pour se prémunir de ce genre de mésaventure.

En 2005, une équipe SG1 venant d'un univers parallèle parvint à ouvrir un vortex vers un autre univers parallèle en se servant d'un pulseur à énergie qui envoya une onde à travers la Porte des Étoiles. Cependant cette action eut pour conséquence de rediriger tous les vortex des univers parallèles vers la Terre de notre univers. Notre SG1 parvint, avec l'aide des Asgards, à renvoyer l'ensemble des équipes dans leurs univers respectifs.
Galerie photos



(cliquez pour agrandir)



0.031 sec
Copyright © 1998-2017 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama