Stargate-Fusion.com : Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Universe, Stargate Worlds
Accueil ›› Stargate Sg-1 ›› Encyclopédie ›› Vaisseaux & véhicules ›› Prototype de vaisseau de guerre
Apparitions
Épisode(s) Relié(s)
403 - Expérimentation Hasardeuse

Encyclopédie
Culture(s)
- Goa'ulds

Planète(s)
- PX9-757

Prototype de vaisseau de guerre
Prototype de vaisseau de guerre
Informations générales

Culture : Goa'uld
Type : Militaire

Présentation

Description

Ce prototype de vaisseau de guerre Goa'uld fut construit par le Seigneur Apophis à la surface de la planète PX9-757 dans le but de surpasser les autres Grands Maîtres et d'assurer sa domination sur ces derniers.

Situé autrefois à quelques kilomètres seulement de la Porte des Etoiles de PX9-757, ce vaisseau expérimental possédait des technologies bien plus élaborées que ceux des autres vaisseaux mères Goa'uld de classe Ha'tak.

Il fut cependant détruit avant son achèvement en l'an 2000 par les membres de l'équipe SG-1 qui étaient équipés des bracelets Ataniks, des dispositifs extraterrestres leur donnant des capacités physiques extraordinaires.
Caractéristiques techniques

Structure

Construit au sommet d'une montagne dénudée de toute végétation sur la planète P9X-757, ce prototype de vaisseau de guerre devait devenir le nouveau vaisseau mère du Goa'uld Apophis après son retour parmi les Grands Maîtres.

Bien qu'inachevé au moment de sa destruction, ce vaisseau ressemblait à la plupart des autres types de vaisseaux Goa'ulds, en possédant notamment une forme pyramidale classique haute de plusieurs centaines de mètres. Cette dernière était entourée par une sorte de structure ressemblant à un cône inversé, surmonté d'un anneau circulaire et rotatif. Plusieurs pattes soutenaient la structure du vaisseau mère depuis la base de la montagne et permettaient de maintenir l'ensemble avec une relative stabilité.

Intérieur

L'intérieur du vaisseau mère expérimental ressemblait fortement à celui des vaisseaux de classe Ha'tak Goa'uld avec de grands couloirs rectilignes et éclairés à un certain endroit par des braseros. Toutefois, contrairement aux autres vaisseaux-mère, ce prototype ne possédait pas de portes coulissantes, mais des champs de force pour fermer les accès et protéger les lieux sensibles tel que le cœur du réacteur. De nombreux Jaffas patrouillaient dans le couloir et assuraient la défense du chantier de construction.

A noter que l'entrée du vaisseau se faisait par une grotte, peut-être située au pied de la montagne, avant de continuer sur un long corridor de style Goa'uld.

Cœur du réacteur

Parmi toutes les avancées technologiques équipant ce nouveau vaisseau mère Goa'uld, se trouvait le cœur du réacteur, sans aucun doute la clé de voûte de sa puissance.

Ce réacteur bien plus puissant que ceux des autres vaisseaux mère de classe Ha'tak aurait été capable d'alimenter un très grand nombre de systèmes offensifs et défensifs et de fournir une puissance non négligeable pour la propulsion subluminique, ainsi que l'hyperpropulsion.

Installé au centre d'une immense salle relativement sombre, le cœur du réacteur se composait d'une grande tour de plusieurs dizaines de mètres de haut, reliée par de nombreux conduits. La salle était isolée par des parois de Trinium et les entrées étaient protégées par des champs de force Goa'uld.

Toutefois, au dépit de l'énorme puissance qu'il était capable de générer, ce réacteur possédait un principal défaut : ce dernier dégageait énormément de chaleur et il était équipé d'un système de refroidissement liquide qui parcourait tout le vaisseau. En effet, de grands conduits reliaient le cœur du réacteur afin de disperser la chaleur dans toute la structure et ainsi éviter toute surchauffe. Si ce système venait à être coupé, le réacteur entrerait en surchauffe et finirait par exploser au bout d'une dizaine de minutes.

En plus du système de refroidissement, un grand bassin d'eau se trouvait au pied du réacteur et plusieurs ventilateurs permettaient de rafraîchir l'air ambiant.

Armement & Boucliers

Une fois achevé, ce vaisseau aurait été équipé d'armes à énergie et de boucliers bien plus puissants que ceux des autres vaisseaux Goa'ulds, ce qui aurait permis à Apophis de remporter de nombreuses batailles sur ses rivaux et de prendre le dessus sur les autres Grands Maîtres.

Propulsion

Tout comme la plupart des autres vaisseaux Goa'uld, ce prototype de vaisseau de guerre aurait été équipé d'une propulsion subluminique, ainsi que d'un générateur d'hypropulsion plus avancé que ceux des autres vaisseaux mère de classe Ha'tak, permettant au vaisseau de se déplacer très rapidement à travers l'espace.
Histoire

Peu de temps après avoir pris le contrôle de la flotte de Sokar sur la planète Delmak en l'an 1999, Apohis fit construire un tout nouveau vaisseau mère expérimental à la surface de la planète PX9-757. Ce vaisseau devait être équipé de nouvelles technologies avancées dont un réacteur capable de générer de grandes quantités d'énergie dans le but de surpasser les autres Grands Maîtres et d'asseoir sa domination sur ces derniers.

Lorsque les services de renseignements de la Tok'ra apprirent l'existence de cette base secrète sur PX9-757, ces derniers informèrent le Grand Conseil qui tenta de contrecarrer les plans d'Apophis en sabotant le chantier de construction. Néanmoins, leur tentative de sabotage interne du vaisseau se solda par un échec, permettant à Apophis de poursuivre l'achèvement de son vaisseau mère.

Néanmoins, peu de temps après, lorsque la Tok'ra Anise fit son rapport au Grand Conseil des Tok'ras sur le succès de l'expérience des bracelets Ataniks auprès de l'équipe SG-1, ce dernier soumit une suggestion au Général Hammond et aux membres de l'équipe en leur demandant de détruire le vaisseau mère avant son achèvement. Bien que Anise téléchargea toutes les données relatives à ce vaisseau dans l'ordinateur du SGC, le Général refusa la mission et consigna l'équipe SG-1 dans leurs quartiers.

Toutefois, O'Neill, Carter et Daniel étudièrent les plans du vaisseau et mirent au point une stratégie pour détruire le vaisseau mère d'Apophis. Ainsi, ils découvrirent que le cœur du réacteur était directement relié à un système de refroidissement liquide qui parcourait le vaisseau tout entier et que quatre conduits principaux menaient au réacteur. Ils décidèrent donc de détruire les conduits à l'aide de C4 afin de provoquer une réaction en chaîne et de détruire le prototype de vaisseau de guerre.

Peu de temps après, les trois membres de SG-1 désobéirent aux ordres du Général Hammond et traversèrent la Porte des Etoiles sans son autorisation. Grâce à leurs capacités extraordinaires, ils vinrent rapidement à bout des nombreux Jaffas qui gardaient la Porte de PX9-757 avant de se diriger vers l'entrée du vaisseau mère sans se faire repérer.

Tandis que Daniel était chargé de récupérer des barres de Naquadah enrichies transportées par deux Jaffas, O'Neill et Carter placèrent les charges de C4 sur les conduits du réacteur et réglèrent la minuterie sur cinq minutes.

Cependant, lorsque les membres de l'équipe se rejoignirent au détour d'un couloir, le bracelet Atanik de Daniel se détacha de son avant-bras et celui-ci s'effondra inconscient. C'est alors que Teal'c vint aider les autres membres de l'équipe à évacuer les lieux avant l'explosion. Néanmoins, alors que que Carter et O'Neill neutralisaient les renforts Jaffas, leurs bracelets se détachèrent également et ils se retrouvèrent séparés par un bouclier énergétique.

Toutefois, au moment de l'explosion du C4, les boucliers énergétiques du vaisseau se désactivèrent, permettant aux membres de SG-1 de s'échapper tous ensemble de la structure. Arrivée près de la Porte, l'équipe traversa in extremis l'horizon des événements quelques secondes seulement après l'explosion du cœur du réacteur. La déflagration pulvérisa toute la montagne et dévasta les alentours du chantier de construction.

On suppose qu'Apophis abandonna la création de ce type de vaisseau mère au profit d'un autre, peut-être plus puissant encore.


0.021 sec
Copyright © 1998-2017 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama