Stargate-Fusion.com : Stargate Universe, Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Worlds
Accueil ›› Stargate Sg-1 ›› Encyclopédie ›› Vaisseaux & véhicules ›› Ha'tak d'Anubis
Ha'tak d'Anubis
Ha'tak d'Anubis
Informations générales

Culture : Goa'ulds
Type : Vaisseau-mère

Présentation

Description

Ce Ha'tak goa'uld était un vaisseau commandé par Anubis en 2002. Il a notamment servi lors de l'assaut du laboratoire asgard sur Adara II.

Il a ensuite été capturé par les Terriens lorsqu'il est entré en orbite terrestre quelques semaines plus tard, mais a terminé sa course dans l'océan Pacifique dans lequel il a explosé quelques heures plus tard.

Ce vaisseau Ha'tak dispose d'un tout nouvel armement ainsi que de nouveaux boucliers capables de résister aux armes d'un Beliskner asgard.

La couleur de l'appareil est très sombre à l'exception de sa pyramide centrale qui est d'une couleur dorée.

Caractéristiques techniques

Envergure

Ce vaisseau est l'un des nouveaux modèles de Ha'tak goa'ulds. Il fut conçu par Anubis et dispose de plusieurs améliorations technologiques.

Il est long de 700 mètres, haut de 315 mètres et fait 650 mètres de diamètre.

Armement

L'équipement offensif du vaisseau a été amélioré par Anubis. Ses canons sont en effet plus puissants que ceux des autres vaisseaux Ha'tak et ses tirs sont capables de franchir les boucliers d'un vaisseau-mère asgard.

Boucliers

Le vaisseau d'Anubis dispose de puissants boucliers énergétiques capables de résister aux canons d'un vaisseau Beliskner asgard.

Systèmes informatiques

Le Ha'tak d'Anubis dispose d'un ordinateur central qui contrôle l'ensemble des systèmes du vaisseau comme l'armement, la propulsion et même l'autodestruction.

En outre, le vaisseau comporte également un système d'autodestruction permettant en cas d'urgence de détruire le vaisseau afin qu'il ne tombe pas entre les mains d'ennemis.

Ce vaisseau dispose par ailleurs de protocoles de sécurité permettant de verrouiller automatiquement les sections de l'appareil qui présentent un danger pour l'équipage. Ce système s'active en cas de dépressurisation ou bien en cas d'inondations.

Principales salles

Pel'tak

Le pel'tak est la passerelle du vaisseau. Véritable centre névralgique, cette salle est située au sommet de la pyramide de l'appareil et offre un visuel dégagé sur l'espace environnant. Sa forme rappelle celle d'un demi-cercle dont les parois sont incurvées autour du mur comportant le hublot principal de la pièce.

L'unique porte menant à cette salle se situe à l'opposé du hublot. Celle-ci est d'ailleurs située derrière une cloison également incurvée. C'est dans cette salle que se situe la console de pilotage permettant de contrôler l'ordinateur du vaisseau.

Cette console sert d'interface entre l'utilisateur et les différents systèmes du vaisseau tels que les boucliers, les propulseurs mais aussi le réseau énergétique ou encore les détecteurs anti-intrusion. Un écran holographique projeté directement sur le hublot principal de la salle permet d'obtenir des informations sur l'état du vaisseau.

Une console de tir se trouve également dans cette salle. Elle permet de contrôler l'armement du vaisseau ainsi que ses boucliers.

Enfin, le trône du seigneur goa'uld aux commandes de ce vaisseau est également présent dans cette salle. Ce siège est recouvert d'un large drap noir à l'effigie du costume noir du seigneur Anubis.

Cellules

Étant un bâtiment de guerre, le vaisseau comporte plusieurs cellules servant à emprisonner les opposants capturés. L'une d'entre elle a notamment servi à emprisonner le colonel O'Neill et Teal'c.

Ces salles d'une dizaine de mètres carrés chacune comportent deux portes situées de part et d'autre de la pièce. Un banc en pierre longe les deux parois de la cellule permettant aux prisonniers de s'asseoir en attendant les interrogatoires.

Lorsque les Goa'ulds ont capturé Thor, un "lit" fut placé au centre de l'une des cellules de manière à le maintenir captif en attendant qu'il soit interrogé par Anubis.

Histoire

En 2002, le Goa'uld Osiris prit le commandement de ce vaisseau appartenant à Anubis afin de superviser l'invasion d'un laboratoire asgard situé sur Adara II. Thor se rendit alors autour de la planète avec le seul vaisseau asgard disponible et somma le Ha'tak de battre en retraite sous peine d'être détruit.

Malgré les avertissements du Asgard, Osiris n'en fit rien et tint tête au vaisseau Beliskner qui, bien qu'ayant un armement très puissant, ne put venir à bout des nouveaux boucliers développés par Anubis.

Le Ha'tak répliqua et parvint à détruire les boucliers asgards du vaisseau Beliskner qu'il finit par détruire après que Thor ait été capturé. Il resta ensuite en orbite le temps de localiser le laboratoire asgard sur la planète et en attendant la venue d'Anubis qui désirait interroger Thor en personne.

Quelques heures plus tard, un autre Ha'tak arriva sur place avec Anubis et ce dernier se rendit sur le premier vaisseau-mère accompagné de sa garde rapprochée. Entre-temps, O'Neill et Teal'c s'infiltrèrent sur le vaisseau afin de libérer le commandant asgard captif. Les détecteurs anti-intrusion du vaisseau repérèrent cependant O'Neill et Teal'c, et Osiris décida de dépêcher des Jaffas pour intercepter les intrus.

Les Terriens parvinrent à franchir le périmètre de sécurité mis en place par Osiris ce qui le poussa à détourner les gaz d'hyperpropulsion vers la ventilation afin de neutraliser les intrus. Plusieurs Jaffas présents dans la salle des machines furent alors intoxiqués mais le plan d'Osiris fonctionna puisque les deux membres de SG-1 perdirent connaissance et furent capturés.

Entre-temps, Anubis interrogea Thor afin d'en savoir plus sur la technologie asgard. Ce dernier se montrant peu coopératif, Anubis décida de lui implanter une sonde mentale le reliant ainsi au système informatique du vaisseau.

Alors relié au vaisseau goa'uld, Thor parvint à prendre le contrôle du système de communication interne et l'utilisa pour synthétiser sa voix et communiquer avec le colonel O'Neill et Teal'c. Il prit ensuite le contrôle du système de sécurité et libéra les deux prisonniers.

Avec l'aide de Carter, O'Neill et Teal'c parvinrent finalement à désactiver le bouclier du vaisseau et furent téléportés en dehors avec Thor.

Lorsqu'Anubis apprit l'évasion du prisonnier asgard, il ordonna la prise en chasse du Tel'tak de SG-1. Après avoir réussi à l'immobiliser, une flotte de trois vaisseaux de classe O'Neill sortit de l'hyperespace et se mit en formation défensive autour du Tel'tak. Etant vulnérable et sans bouclier, le Ha'tak battit en retraite et s'éloigna de la planète.

Plus tard, plusieurs systèmes devinrent incontrôlables ce qui força Anubis à abandonner son appareil. En effet, la conscience de Thor était toujours dans les systèmes du vaisseau et elle s'était réfugiée dans l'ordinateur central. Après avoir ordonné à trois de ses Jaffas de détruire l'appareil grâce au système d'autodestruction, il évacua le vaisseau grâce aux nacelles de survie.

Les trois Jaffas tentèrent alors d'activer l'autodestruction mais le compte à rebours se stoppa brutalement, et ils décidèrent donc d'aller dans la salle de l'ordinateur central mais Thor leur bloqua l'accès et scella la porte et les sections environnantes. Il coupa ensuite le système de survie afin de tuer les trois Jaffas mais ces derniers se mirent en état de kelno'reem, les sauvant d'une mort certaine. Thor prit alors le contrôle de la propulsion du vaisseau et mit le cap vers la Terre pour offrir l'appareil aux Terriens.

Plus tard, les Terriens détectèrent le vaisseau mais ce dernier restant inerte en orbite, ils décidèrent d'envoyer SG-1 et une équipe de scientifiques à bord pour l'étudier.

Une fois à bord, les Terriens se rendirent sur la passerelle afin de comprendre pourquoi il avait été abandonné par son équipage. Carter émit l'hypothèse qu'un virus implanté par Thor avait peut-être saboté les commandes et avait poussé Anubis à abandonner son vaisseau.

Poussé par la curiosité, le docteur Freeson désobéit au colonel O'Neill et partit étudier seul les générateurs de bouclier du vaisseau pour tenter de comprendre comment Anubis les avait améliorés. Cependant, les trois Jaffas d'Anubis le croisèrent et le tuèrent puis ils prirent la direction de la passerelle afin de saboter l'appareil. Ils blessèrent Jacob Carter et modifièrent le cap du vaisseau afin que ce dernier s'écrase dans l'océan Pacifique.

Piégée à bord, SG-1 parvint à activer les boucliers du vaisseau ce qui lui permet de résister à l'entrée dans l'atmosphère. Cependant, le crash endommagea la coque et l'eau commença à s'infiltrer à bord, inondant des sections entières du vaisseau. Le SGC envoya alors un sous-marin afin de sauver l'équipe prise au piège.

Quand SG-1 comprit que Thor était piégé dans l'ordinateur de bord, ils décidèrent de télécharger sa conscience dans un bloc de cristaux puis cherchèrent à quitter rapidement le vaisseau car l'autodestruction s'était réactivée. L'accès au sous-marin envoyé par le SGC étant inondé, l'équipe prit la décision d'utiliser des planeurs de la mort pour s'échapper. Jonas parvint à détourner suffisamment d'énergie vers le hangar de manière à activer son bouclier et les membres de SG-1 prirent place dans deux planeurs qu'ils firent décoler quelques secondes avant la destruction totale du Ha'tak dans l'océan pacifique.


0.040 sec
Copyright © 1998-2017 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama