Stargate-Fusion.com : Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Universe, Stargate Worlds
Accueil ›› Stargate Universe ›› Encyclopédie ›› Planètes ›› Langara (P2S-4C3)
Langara (P2S-4C3)
Langara (P2S-4C3)
Informations générales

Niveau technologique : Moyen
Niveau de menace : Bas
Culture(s) : Langarans

Présentation

Description

Langara, désignée également sous le nom de code P2S-4C3, est une planète de la Voie lactée comportant une porte des étoiles et habitée par une civilisation possédant un niveau technologique comparable à celui de la Terre aux alentours des années 1940. Découvert par les membres de l'équipe SG-1 en l'an 2002, ce monde allié de la Terre est composé de trois nations dominantes appelées Kelowna, Tirania et la Fédération andari qui furent jadis enlisées dans un climat de guerre froide.

Ce monde autrefois colonisé par les Goa'ulds recèle dans son sous-sol d'importantes quantités de naquadria, un élément dérivé du naquadah plus puissant mais extrêmement instable, et possède par conséquent la même composition géologique que la planète Icare. Cette quantité importante de minerai est capable d'apporter l'énergie nécessaire à l'activation du neuvième chevron. Ainsi, Langara fait partie des rares mondes de la galaxie pouvant établir un vortex stable vers le Destinée.

Le sous-sol de Langara recèle également plusieurs filons de naquadah, dont une partie s'est transformée en naquadria, notamment dans les couches supérieures de la surface de la planète. Ainsi, à ce jour, on dénombre trois filons de naquadria :

Le premier filon, situé sur le territoire de Kelowna, fut créé il y a plusieurs milliers d'années suite aux expérimentations du goa'uld Thanos sur le naquadah. Les Kelowniens furent capables d'en extraire l'équivalent de 136 kg de minerai, et il fut épuisé peu de temps avant l'arrivée d'Anubis en 2003. Une partie du minerai fut dérobé par les Terriens et fut utilisé dans la création du programme spatial X-302 et X-303, ainsi que les bombes enrichies au naquadria.

Le second filon, beaucoup plus important, est situé également dans le sous-sol de Kelowna sur une importante veine de naquadah à plus de 20 km de profondeur. Le processus de conversion de ce naquadah en naquadria fut déclenché par l'essai d'une bombe au naquadria kelownienne.

Le troisième et dernier filon se trouvait sous le territoire andari. Cependant, une grande partie de ce filon fut exploitée et volée par les Tiranians dans leurs recherches sur la bombe au naquadria. Cependant, la quantité de minerai extrait demeure inconnue, et à ce jour la mine est épuisée.

Langara possède au moins un continent sur lequel se trouvent les nations de Kelowna et Tirania. La capitale kelownienne fut bâtie au cœur d'une immense vallée entourée de montagnes, et d'un volcan en sommeil depuis plusieurs siècles appelé le Malpallan.

Probablement située sur le territoire de Kelowna, la porte des étoiles fut installée au sein d'une centrale électrique expérimentale permettant d'exploiter l'énergie contenue à l'intérieur du noyau de la planète. Cet immense complexe dirigé par l'administrateur Halpern semble être situé à l'écart de la capitale près d'une dense forêt de conifères. Toutefois, suite à l'intervention des Terriens sur Langara, la porte des étoiles fut déplacée vers un autre endroit pour empêcher l'activation du neuvième chevron sans l'autorisation du gouvernement langaran.

Concernant la population de Langara, on dénombre plusieurs millions d'habitants sur le territoire kelownien. Toutefois, il est fort probable que les autres pays possèdent une population similaire.

A noter que, comme beaucoup de peuples de la Voie lactée, les Langarans furent déportés de la Terre il y a des millénaires par les Goa'ulds. Néanmoins, les années passées sur ce monde modifièrent l'ADN de ses habitants.

Histoire

Il y a environ 3 000 ans avant l'arrivée de l'équipe SG-1 sur ce monde, Langara appartenait au territoire du seigneur goa'uld Thanos. Celui-ci déporta de nombreux humains, probablement originaires de la Terre, sur cette planète afin de les asservir en les forçant à travailler dans les mines de naquadah. Au cours de son règne, Thanos effectua des expériences visant à transformer une petite quantité de naquadah en naquadria, un minerai hautement énergétique mais extrêmement instable. Néanmoins, une réaction en chaîne se produisit dans son laboratoire, et le souffle de l'explosion réduisit en cendres une bonne partie de la planète, annihilant par la même occasion le seigneur goa'uld.

Plusieurs siècles plus tard, les humains restés sur la planète développèrent une civilisation moderne et industrialisée semblable à celle de la Terre aux alentours des années 1940. Toutefois, une guerre mondiale éclata entre les trois nations dominantes de la planète, Kelowna, Tirania et la Fédération andari suivie par la signature d'un accord de paix et d'un climat de guerre froide. Cependant, au même moment, des archéologues kelowniens redécouvrirent le temple de Thanos, la porte des étoiles, ainsi qu'une petite quantité de naquadria.

En l'an 2002, les membres de l'équipe SG-1 débarquèrent sur Langara par la porte des étoiles et établirent des relations diplomatiques avec le peuple de Kelowna. L'équipe terrienne découvrit très rapidement l'existence du naquadria, ainsi que ses propriétés énergétiques exceptionnelles. Après avoir tenté de convaincre le peuple de Kelowna de ne pas faire usage d'une bombe à base de naquadria contre les nations rivales, ce dernier ne tint pas compte des recommandations des Terriens et utilisèrent cette dernière sur la population de Tirania et de la Fédération andari pour obliger ces derniers à revenir à la table des négociations et à éviter la guerre.

Deux ans plus tard, en 2004, suite à l'explosion de la bombe au naquadria dans l'atmosphère de Langara, un filon de naquadah commença à se transformer non loin de la capitale kelownienne et devint de plus en plus instable au fur et à mesure que la conversion s'enfonçait toujours plus profondément dans le sol. Cette réaction en chaîne menaça de détruire la planète toute entière et la catastrophe ne put être évitée qu'avec l'aide de la Tok'ra, du major Carter, de Jonas Quinn et du Goa'uld de Kianna Cyr. Ces derniers parvinrent à arrêter la conversion du minerai grâce à l'explosion d'un engin nucléaire terrien dans une faille à 20 km de profondeur.

Plus tard, en l'an 2006, lors de l'invasion de la Voie lactée par les Oris, le peuple de Langara fut contraint de convertir à Origine et rompit tout lien diplomatique avec Terre. Néanmoins, lorsque la vérité sur Origine fut révélée un an plus tard grâce à l'arche de vérité, les relations entre les Langarans et les Terriens furent de nouveau rétablies.

En l'an 2008, peu de temps avant la création du projet Icare, les Terriens contactèrent le peuple de Langara, et notamment l'ambassadeur Ovirda, afin de négocier l'utilisation d'une centrale électrique capable de tirer de l'énergie directement du noyau de naquadria de leur planète. Les Terriens espéraient ainsi élucider le mystère du neuvième chevron en composant les coordonnées trouvées dans la base de données d'Atlantis. Toutefois, les Langarans refusèrent la proposition, mettant en avant la dangerosité d'une telle procédure. Les Terriens finirent par abandonner les négociations au profit d'un avant-poste lucien découvert sur P4X-351 grâce aux informations fournies par le colonel Telford.

Néanmoins, suite à l'invasion du Destinée par l'Alliance lucienne en l'an 2010, le Commandement planétaire terrien suspecta la création d'une alliance entre les Luciens et les Langarans, et plaça une douzaine de satellites espions en orbite autour de Langara. Les Terriens remarquèrent que des négociations avaient lieu depuis plusieurs mois entre les deux parties sans pour autant déchiffrer les messages. Ils craignirent alors que les Langarans s'allient à l'Alliance lucienne et qu'un nouvel assaut ne soit lancé vers le Destinée.

Peu de temps après cette découverte, Richard Woolsey et le colonel Telford invitèrent l'ambassadeur Ovirda au sein du Commandement planétaire dans le but de négocier à nouveau l'utilisation de la centrale langaran. Les Terriens envisagèrent alors de contacter le Destinée à l'aide d'un nouveau programme d'activation créé par le docteur McKay et ainsi créer une ligne de ravitaillement vers le vaisseau Ancien. Cependant, avant même que McKay n'ait pu expliquer le fonctionnement de son programme, l'ambassadeur Ovirda refusa catégoriquement de mettre en danger son peuple et de risquer la destruction de son monde.

Devant le refus des Langarans, le général O'Neill autorisa une mission d'infiltration au sein de la centrale électrique langaran. En effet, celui-ci ordonna aux colonels Young et Telford de prendre le contrôle de cette installation par la ruse et d'effectuer une connexion avec le Destinée pour prouver l'absence de danger de la procédure d'activation au peuple langaran. Avec l'aide de Richard Woolsey, les colonels Young et Telford avaient également pour mission de découvrir des preuves d'une alliance entre les Luciens et les Langarans, et si possible empêcher l'aboutissement des négociations entre ces derniers.

Quelque temps plus tard, Richard Woolsey, accompagné d'un militaire terrien, traversa la porte des étoiles et voyagea sur Langara pour, soi-disant, offrir un cadeau diplomatique à l'ambassadeur Ovirda et l'administrateur Halpern. Woolsey incita alors le chef de la sécurité de la centrale électrique langaran, puis l'administrateur Halpern à toucher une pierre de communication pour échanger leur conscience avec le lieutenant Scott et le colonel Young. Cet échange permit aux Terriens de prendre possession de la centrale électrique langaran et ainsi mettre en place leur plan visant à contacter le Destinée.

Peu de temps après l'échange de conscience, le colonel Young, dans la peau de l'administrateur, annonça aux hommes armés de la centrale que lui et l'ambassadeur avaient décidé d'accepter la requête des Terriens et d'établir une connexion avec le Destinée en composant l'adresse du neuvième chevron. Quelques minutes plus tard, le colonel Telford, le docteur Rodney McKay, ainsi que les équipes SG-4 et SG-5 traversèrent la porte des étoiles et débarquèrent au sein de la centrale électrique. Le colonel Telford ordonna au docteur McKay d'installer ses équipements et ce dernier demanda une heure de délai pour vérifier les installations langarans avant de lancer la procédure d'activation.

Cependant, au même moment, un soldat langaran remarqua l'étrange comportement de ses supérieurs et prévint l'ambassadeur Ovirda de la présence non autorisée des Terriens au sein de la base.

Pendant ce temps, Woolsey s'attela à l'objectif secondaire de l'équipe terrienne et commença à fouiller le bureau de l'administrateur Halpern dans le but de chercher les preuves d'une alliance entre les Luciens et le peuple de Langara. Après avoir consulté plusieurs dossiers, il découvrit que l'Alliance lucienne contactait régulièrement les Langarans depuis plusieurs mois, mais qu'à chaque nouveau contact, ces derniers refusaient catégoriquement leurs offres. En effet, bien que les Luciens proposaient des offres toujours plus importantes à chaque nouveau contact, les Langarans ne souhaitaient pas mettre en péril leur alliance avec la Terre et déclinaient à chaque fois leurs propositions.

Au même moment, une troupe d'intervention armée langaran encercla la centrale électrique et l'ambassadeur Ovirda avertit en personne le colonel Young de leur arrivée imminente. Malgré ces nouvelles informations, le colonel Telford s'obstina à vouloir essayer d'établir une connexion pour prouver aux Langarans l'absence de danger face à l'activation du neuvième chevron. Telford ordonna alors à McKay de lancer la séquence d'activation et celui-ci s'exécuta malgré les réticences du colonel Young et de Richard Woolsey.

Néanmoins, lorsque le troisième chevron fut enclenché, une troupe d'intervention langaran encercla les membres de l'équipe terrienne et l'ambassadeur les prévint que ses hommes avaient l'ordre d'ouvrir le feu dès l'activation du huitième chevron. Alors que les niveaux d'énergie retaient constants, McKay convainquit le colonel Young de tout arrêter et ce dernier donna son accord pour suspendre la séquence d'activation. Les membres de l'équipe terrienne déposèrent les armes et se rendirent face aux troupes de l'ambassadeur Ovirda.

Plus tard, les Langarans acceptèrent de libérer les Terriens en échange de l'aide de ces derniers à se protéger contre l'Alliance lucienne. Toutefois, les Langarans décidèrent de déplacer leur porte des étoiles de la centrale électrique vers un autre endroit pour empêcher qu'un nouveau groupe armé ne lance à nouveau la séquence d'activation sans leur autorisation.

On peut supposer qu'après ces événements les Terriens poursuivirent les négociations avec les Langarans pour l'utilisation de la porte pour rejoindre le Destinée.

Principaux lieux

Centrale électrique

Installée à l'intérieur d'un immense complexe industriel à l'écart de la capitale, cette centrale électrique est capable d'exploiter l'énergie contenue dans le noyau de la planète Langara et de la restituer sous forme d'électricité. Ainsi, l'énergie fournie par cette installation est suffisante pour permettre d'activer le neuvième chevron de la porte des étoiles et d'établir un vortex vers le Destinée.

Cette centrale est dirigée par l'administrateur Halpern, sous la juridiction de l'ambassadeur Ovirda, et est protégée par de nombreux gardes armés. La porte des étoiles de Langara fut placée à l'intérieur de ce complexe, probablement pour alimenter cette dernière en énergie. Des connecteurs permettent de relier cette dernière au générateur puisant l'énergie du noyau planétaire.

Bien que l'on ignore la véritable fonction de cette installation, on peut supposer que cette dernière fut construite pour alimenter l'ensemble de la planète en électricité, permettant de créer une source d'énergie à la fois propre et illimitée.


0.023 sec
Copyright © 1998-2017 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama