Charte       Aide       Recherche       Membres       Calendrier

Bookmark and Share Abonnez-vous à SGF Suivez SGF sur Twitter Rejoignez-nous sur Facebook

4 Pages  Aller au dernier message lu sur ce sujet Reply to this topicStart new topicStart Poll

> 10x13 - Dimension parallèle
post Dimanche 15 Novembre 2015 17h20
| Message #61


Major Général

**

Groupe : Members
Messages : 1099
Membre n° 18041
Inscrit : 04/02/2011
Actif : 05 Nov 2020, 18h13

Pays: france
Sexe: Masculin



Reprise du message précédent :
Les plus :
+ un paquet de gests, qui compense l'absence de SG1.
+ le cynisme du Président Landry
+ Une vision du monde presque réaliste (avec du cynisme bien sur). On ne connait rien de ce monde à part que les USA sont une dictature (qui nous rapproche de la littérature adolescent type HungerGames). Le petit speech sur le village irlandais m'évoque par exemple ce qui se passe actuellement en Syrie sad.gif

Les moins :
- l'uchronie qui ne m'a pas convaincu, je vois mal SG1 (Daniel, Sam, Jack) rester au service d'une dictature.
- tout ça est trop facile (et rapide). En 15j, Carter est acceptée dans le nouvel univers, termine son super-camoufleur, sauve le monde, devient une star, se grille auprès du pouvoir et réussit à rentrer ?

La note : 14/20. Un épisode "univers/réalité parallèle" original. Comme dans ceux de la s1, s3 ou s9, il nous montre un infini qui n'est pas rose (contrairement à SGA), mais au lieu de les envoyer chez nous, cette fois c'est nous qui allons chez eux.
Sur l'histoire, Carter est trop idéale (hyper-efficace, super-moralité ...) pour faire de cette épisode un hit. Malgré tout, il se révèle agréable grace aux gests et à l'Amérique qui y est montrée.
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
Kaz
post Mardi 17 Novembre 2015 11h53
| Message #62


Lieutenant Colonel

*

Groupe : Members
Messages : 536
Membre n° 20638
Inscrit : 24/07/2014
Actif : 26 Nov 2020, 10h56

Pays: France
Sexe: Masculin



Episode commenté à froid, vu il y a presque une semaine. Je n'avais pas de souvenir particulier de cet épisode mais j'ai quand même était déçu.

En effet en tant que grand amateur d'épisode traitant des réalités parallèles ou voyage dans le temps, j'espérais prendre encore une fois mon pied devant un épisode sur le sujet. Malheureusement cet épisode est à mes yeux l'un des moins bons dans le genre. Bien entendu il y a quand même les avantages habituels, on revoit des personnages que l'on n'avait pas vu depuis longtemps : Hammond, McKey et Lorne de SGA mais aussi le Prométhée.

Comme à chaque fois c'est agréable de voir les différences entre l'univers que l'on connait et celui que l'on découvre. Landry président, Lorne leader de SG1, Rodney marié puis divorcé à Sam ect... On parle malheureusement très peu des héros habituelles, Vala et Teal'c sont tout juste cités. Mitchell est fort en retrait et son nouveau "rôle" fait un peu stéréotypé. Il n'y a que Landry que j'ai trouvé plus intéressant et convaincant en président pourri plutôt que Général du SGC.

Malgré tout l'épisode ne m'a déçu sur plusieurs points, à peu près les mêmes choses que arim. La fin est trop précipité est trop facile, Carter joue un peu trop le rôle de super gentille et super trop forte alors qu'au contraire dans l'autre univers tout le monde est pourri ce qui semble difficile à accepter... Enfin le rythme de l'épisode m'a endormi, si au départ j'étais content de redécouvrir ce nouvel univers j'ai vite déchanté avec tout ce blabla et ces longueurs. Heureusement la scène finale où l'on voit l'équipe soudée m'a plu.

Bref un épisode qui aurait du me plaire, qui commence plutôt bien mais qui finit par lasser. Si j'étais content de revoir certains personnages et des nouveaux rôles, il y a trop de longueur et la fin qui tombe comme un cheveu sur la soupe. 14.5/20
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
post Jeudi 19 Novembre 2015 09h16
| Message #63


Lieutenant Colonel

*

Groupe : Members
Messages : 414
Membre n° 18329
Inscrit : 24/03/2011
Actif : 21 Oct 2018, 18h52

Pays: France
Sexe: Masculin



Une bonne idée de donner des trajectoires différentes aux personnages principaux de la série.

Par contre, il y a une incohérence manifeste: comment les Oris ne se sont-ils pas doutés du camouflage de la Terre et n'ont-ils pas simplement attendu que la Terre redevienne visible? Après tout, avec l'énergie nécessaire pour cette opération, on peut supposer que la Terre n'a pas pu rester cachée longtemps.
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
SG4
post Samedi 05 Décembre 2015 17h50
| Message #64


Brigadier Général

*

Groupe : Members
Messages : 899
Membre n° 20591
Inscrit : 13/06/2014
Actif : 01 Déc 2019, 23h47

Pays: France
Sexe: Masculin



10x13 Dimension parallèle
Ma note : 18/20

user posted image user posted image user posted image

Cet épisode est un de mes favoris de la saison 10. Moi qui croyait être lassé des univers alternatifs à force d'en voir à toutes les sauces depuis 10 ans, voilà que cet épisode, situé au beau milieu de l'ascension des Oriis qui octroyait toute l'attention de la saison, arrive pour me surprendre. On nous plonge ici dans la face cachée d'une Amérique qui a bafoué la démocratie pour restreindre les libertés et nourrir la propagande. On fait ici la critique de la dictature et on prône les libertés individuelles.

Tout part du final de la saison 7, alors que l'invasion d'Anubis a dû être révélée au yeux du monde. Ceci offre des réponses aux questions que les fans se posent depuis toujours : comment réagira la Terre devant la révélation du programme Porte des Étoiles. Le bilan dressé ici n'encourage pas la révélation dans notre univers. Comment les dirigeants de notre monde vont-ils bien pouvoir s'y prendre pour éviter les descensions politiques, les révoltes, les mouvements de paniques, ou même les guerres civiles ?

Revoir une dernière fois Georges Hammond dans son rôle de général est pour moi un bonus formidable qui fait grimper la note de cet épisode. La dernière apparition de McKay dans SG1, ainsi que de la journaliste Julia Donovan est à saluer. J'ai aussi aimé la participation du Major Lorne, mais regrette seulement de ne pas avoir revu Henry Hayes à la tête de l'état. Je n'adhère pas du tout à l'idée de faire du Général Landry le Président, même si l'armée a pris le contrôle de la nation. A ce propos, la différence de position entre notre Landry et son alter-égo est dérangeante.

L'épisode offre de superbes scènes et une façon de raconter l'histoire très intéressante. Le relooking du complexe, le retour du Prométhée - qui m'a procuré un pincement au cœur - sont autant de petits éléments qui me font adorer l'épisode. Encore bravo aux scénaristes.

Ce message a été modifié par SG4 le Samedi 05 Décembre 2015 17h51
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
post Jeudi 24 Mars 2016 19h23
| Message #65


Lieutenant Général

***

Groupe : Members
Messages : 1733
Membre n° 17102
Inscrit : 09/07/2010
Actif : 19 Jul 2020, 10h28

Pays: France
Sexe: Masculin



Un épisode original, centré sur Carter et un univers alternatif.

L'idée de base est plutôt bonne et cohérente : la révélation du programme Porte des étoiles qui entraîne le basculement des USA dans une ère sombre. Il y a toutefois quelques points qui me dérangent. Le premier est que c'est Hayes qui devrait être président vu qu'il l'était déjà à la fin de la saison 7 et il venait d'être élu, donc à moins d'un coup d'état ou du sort, je ne vois pas pourquoi il ne l'est plus. Le second point est que la révélation du programme à la fin de la saison 7 change tous les évènements de la saison 8 que l'on connaît. Par conséquent, Daniel n'a pas rencontré Vala à bord du Prométhée parti vers Pégase, et on peut raisonnablement pensé que l'exploration s'est arrêté assez vite, et que donc les Oris et la grotte de Glastonburry n'ont jamais été découverts.

Pour les personnages, revoir Hammond fait toujours chaud au coeur, de même que McKay dans un genre différent de celui habituel. Landry a enfin un rôle qui lui convient mieux, à la fois cynique et faux-cul(faites ce que je dit, pas ce que je fais).
En revanche, côté scénario, dommage que Carter se retrouve encore une fois en super héros technologique, qui résout tous les problèmes(ou presque).

Un épisode qui a le mérite de nous montrer une version vraiment perturbante de notre univers, ainsi que les conséquences d'une éventuelle révélation du programme : 16/20.
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top

Topic Options 4 Pages Reply to this topicStart new topicStart Poll

 



rss Version bas débit Time 0.0384 sec Sql 13 requêtes GZIP activé
Nous sommes le : Jeudi 03 Décembre 2020 09h17