Charte       Aide       Recherche       Membres       Calendrier

Bookmark and Share Abonnez-vous à SGF Suivez SGF sur Twitter Rejoignez-nous sur Facebook

5 Pages  Aller au dernier message lu sur ce sujet Reply to this topicStart new topicStart Poll

> 7x22 - La Cité Perdue 2/2
post Vendredi 19 Octobre 2012 11h40
| Message #81


Colonel

*

Groupe : Members
Messages : 617
Membre n° 2595
Inscrit : 21/02/2005
Actif : 13 Aoû 2018, 16h14

Pays: Terre
Sexe: Masculin



Reprise du message précédent :
http://www.dailymotion.com/video/xuflel_st...edQuality=hd720

Petite vidéo combinée des épisodes 7x22 et 9x01 à la "24" happy.gif
Ce membre is OfflinePM
Email PosterUsers Website
Quote Post Top
post Lundi 06 Avril 2015 08h18
| Message #82


Général et Vainqueur des pronos foot Euro 2016

****

Groupe : Members
Messages : 2708
Membre n° 13929
Inscrit : 26/12/2008
Actif : 27 Jul 2018, 08h08

Pays: Hiigara
Sexe: Masculin



7#22 : La Cité Perdue (2/2)

user posted image user posted image user posted image user posted image

Difficile de commenter un épisode quand il s'agit d'une bombe atomique.

La fin de la première partie nous laissait mélancolique avec les adieux déchirants entre O'Neill et Teal'c, ne sachant pas si ils allaient se revoir. Il est vrai que l'état d'O'Neill va très rapidement évoluer et se dégrader. Heureusement, l'équipe sera au complet lors de la toute fin...

Mais revenons au début de l'épisode, on retrouve O'Neill, Carter et Daniel dans le bureau de ce dernier. Les recherches sur la Cité Perdue s'affinent et nous avons droit à un premier indice clé, Praclarush Taonas. L'équipe fonce vers celle-ci.

Pendant ce temps, Anubis envoie trois vaisseaux Ha'tak et leur escorte en orbite lunaire. La cellule de crise se met en place à Washington et Henry Hayes va jouer un rôle central durant les 30 minutes restantes de l'épisode. J'aime la façon dont Kinsey aborde la chose, avec désinvolture. Au fond, sa réaction est exactement la même qu'il y a six ans au moment où SG-1 l'avertit de la menace ennemie imminente. Lorsqu'il verra Anubis de ses propres yeux et l'arrivée de plusieurs dizaines de vaisseaux au dessus de la planète, il révélera sa vraie nature, sa lâcheté, son manque total de patriotisme... un traite, une vermine de la pire espèce. Lorsqu'il sera au SGC dans le bureau de Weir et que Hayes est au bout du fil, l'annonçant qu'il est démis de ses fonctions de VP et qu'il est passible de la peine de mort, reste un moment que je savoure avec délectation. On assiste à la chute d'un personnage qui aura causé tant de mal à SG-1 et au programme.

La planète Taonas est magnifique et nous laisse dubitatif s'agissant de l'existence ou non de la Cité Perdue. A-t-elle été détruite ? Est-elle ailleurs ? Finalement, tout ce chemin fait, c'était pour récupérer un E2PZ. J'ai aimé qu'on introduise Ronan, une taupe d'Anubis, histoire d'ajouter une petite complexité à l'épisode.

Pendant que SG1 fonce vers la Terre, Anubis commence son offensive. C'est peut-être le seul (gros) reproche que je puisse faire à cet épisode. Ne pas nous offrir d'autres plans notamment FX montrant la destruction de certains centres de communications ou encore l'anéantissement d'un groupe aéronaval (certainement pour des questions de budget ?) Mais j'aurais aimé sortir de l'alternance Bureau Ovale / SGC.

La scène finale en Antarctique est indescriptible et ne mérite pas de faire l'objet d'une critique. Elle se laisse savourer... Oh si, l'excitation est là lorsque Anubis assiste impuissant à la disparition de sa flotte et que son enveloppe énergétique agissant comme un miroir reflète l'arrivée des drones vers lui... Magique ! ohmy.gif

La saison 7 se clôture avec majesté et nous laisse de nouveau mélancolique. J'ai l'impression que cela aura été le but de cette saison, jouer avec les émotions du téléspectateur. La suppression d'un Grand Maître Goa'uld suppose le sacrifice d'une vie, celle O'Neill. Pendant plusieurs mois, jusqu'à la diffusion du premier épisode de la 8e saison, on ne sait pas si c'est un au revoir ou un adieu qu'on doit lui faire. sad.gif


Note GLOBALE : 10/10

Top 10 de mes épisodes préférés de la série (1er rang)

Oui, cet épisode vaut un dix. Etonnant venant de moi. D'habitude je ne suis pas comme SG4, un peu foufou dans la notation (c'est vrai que tu n'hésites pas à mettre à chaque fois des notes extrêmes), j'essaye d'être le plus objectif, le plus mesuré possible. Mais là, c'est une exception ^^

Ce message a été modifié par Everett le Lundi 06 Avril 2015 08h31
Ce membre is OfflinePM
Quote Post Top
post Lundi 06 Avril 2015 10h46
| Message #83


Général

****

Groupe : Members
Messages : 3395
Membre n° 6053
Inscrit : 20/02/2006
Actif : 14 Avr 2020, 19h34

Pays: Equestria
Sexe: Masculin



Moué, épisode un peu lent, plein d'absurdités technique avec les 302 supposés être des appareils ultra-avancés qui ne tirent qu'à 2 km de leurs cibles, le 303 une fois de plus inefficace au possible et commandé par un officier pour qui s'écraser sur la cible est une tactique valable alors même que l'impact causerait moins de dégâts qu'une arme nucléaire sur les boucliers du vaisseau d'Anubis.

C'est boulet contre boulet, comme d'habitude.

6/10, et c'est parce que les effets spéciaux sont assez bon pour une série TV.



Effet Papillon :
Un avenir possible, moins sûr et plus complexe pour des galaxies porteuses d'un mélange explosif : vide de pouvoir, héritages vivants et ambitions multiples.
Tomes I et II terminés, Tome III en cours

scifi-fanseries.forumpro.fr
Membre du Club des Anciens et maître Ad Hoc de la mythologie stargatienne.
Spécialiste incontesté du déploiement inapproprié de poneys pastel.

Rangil : Les lois de la logique sont les fesses de tout le monde, Rufus.

Ne cliquez pas sur mon nom !
Ce membre is OfflinePM
Email PosterMSN
Quote Post Top
post Lundi 06 Avril 2015 11h25
| Message #84


Général et Vainqueur des pronos foot Euro 2016

****

Groupe : Members
Messages : 2708
Membre n° 13929
Inscrit : 26/12/2008
Actif : 27 Jul 2018, 08h08

Pays: Hiigara
Sexe: Masculin



Si à chaque fois, on devait tenir compte de la cohérence scientifique, la série ne vaudrait plus grand chose.
Ce membre is OfflinePM
Quote Post Top
post Lundi 06 Avril 2015 12h04
| Message #85


Général

****

Groupe : Members
Messages : 3395
Membre n° 6053
Inscrit : 20/02/2006
Actif : 14 Avr 2020, 19h34

Pays: Equestria
Sexe: Masculin



Bah, c'est juste que l'épisode est correct, sans plus. Bien moins bon que des perles comme le Faux Pas. Enfin, au moins il se tenait plus ou moins comme final, c'est déjà ça.



Effet Papillon :
Un avenir possible, moins sûr et plus complexe pour des galaxies porteuses d'un mélange explosif : vide de pouvoir, héritages vivants et ambitions multiples.
Tomes I et II terminés, Tome III en cours

scifi-fanseries.forumpro.fr
Membre du Club des Anciens et maître Ad Hoc de la mythologie stargatienne.
Spécialiste incontesté du déploiement inapproprié de poneys pastel.

Rangil : Les lois de la logique sont les fesses de tout le monde, Rufus.

Ne cliquez pas sur mon nom !
Ce membre is OfflinePM
Email PosterMSN
Quote Post Top
post Samedi 11 Avril 2015 13h13
| Message #86


Major Général

**

Groupe : Members
Messages : 1099
Membre n° 18041
Inscrit : 04/02/2011
Actif : 05 Nov 2020, 18h13

Pays: france
Sexe: Masculin



les plus :
+ beaucoup d'émotions dans de nombreux moments de l'épisode, avec une excellente musique
+ des FX magnifique
+ la trahison de Ronan, à laquelle je ne m'attendais pas lors du premier visionnage (la belle épisode de la trilogie du vendredi/samedi sur M6)
+ les pouvoirs de jack
+ les personnages fidèles à eux-même (Kinsey fourbe et lache, Brat'ac le vieux sage, ...) et le relations Jack-autres membres de l'équipe parfaitement résumées.
+ le plan final, MAGNIFIQUE

Les moins :
- dans le même esprit que Rufus, l’immobilité et l'inactivité des vaisseaux d'Anubis. Si le combat en Antarctique est sublime, celui dans l'espace est d'une tristesse ...
- Teal'c, Sam et Daniel un peu trop au second plan
- le troll de Rufus

La note : 20/20. probablement le meilleur épisode (et double épisode) (et arc narratif depuis héros) (et mi-saison depuis la Fontaine de jouvence). Ce n'est plus une claque dans la gueule, c'est une tarte, une série de torgnoles, un uppercut ...
Devant l'art, il faut simplement s'assoir, admirer l’œuvre et se taire. d'ailleurs les mots me manque
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
SG4
post Lundi 13 Avril 2015 20h47
| Message #87


Brigadier Général

*

Groupe : Members
Messages : 899
Membre n° 20591
Inscrit : 13/06/2014
Actif : 01 Déc 2019, 23h47

Pays: France
Sexe: Masculin



7x22 La cité perdue - (2)
Ma note : 20/20

(même review pour les deux parties)
user posted image user posted image user posted image

>>> probablement le meilleur épisode (et double épisode) (et arc narratif depuis héros) (et mi-saison depuis la Fontaine de jouvence). Ce n'est plus une claque dans la gueule, c'est une tarte, une série de torgnoles, un uppercut ...
Devant l'art, il faut simplement s'assoir, admirer l’œuvre et se taire. d'ailleurs les mots me manque
clapping.gif J'adore ce commentaire !

Sans doute parmi les meilleurs season final que j’ai pu voir, parce que c’est captivant, émouvant et culotté, que c’est logique et cohérent, parsemé de clins d’œil, et que ça résout avec brio la trame principale. C’est clairement une totale réussite sur le plan de la thématique et du divertissement pur, et je comprends que cet épisode soit le préféré des fans, même si je lui préfère encore « La dernière chance ». Le scénario a été écrit par Brad Wright et Robert C. Cooper, de loin les deux meilleurs scénaristes quand il s’agit de faire avancer l’intrigue principale, et qui signent peut-être là leur plus belle réalisation. Leur travail a en plus été facilité par le fait que tous les épisodes depuis « La fin de l’union » raisonnent un peu comme une fin de série, ce qui fait que tout a pu être amené tranquillement, en étant soigneusement planifié, sans surcharger le final. C’est un épisode très riche, qui ouvre sur de nouvelles perspectives, et où l’action, la tension, les effets spéciaux, l’humour et la musique ne manquent pas, faisant même passer le téléspectateur par différentes émotions. C’est exactement le genre de final à gros budget dont la série avait besoin !

L’épisode commence tranquillement, avec une mission de routine sur une planète des Anciens, et un Jack O’Neill qui perd son temps avec des mots croisés. Ce sont les derniers instants avant le grand renversement, puisque dans les actes suivants se succèdent l’éviction de Hammond, l’arrivée de Weir et l’invasion d’Anubis, qui porte alors sur la Terre une menace plus grande que jamais.

P3X-439 et Praclarush Taonas sont deux planètes majestueuses, et envoûtantes, presque perturbantes, avec des décors et une atmosphère maîtrisés. Aussi, la bataille de l’Antarctique est un coup de cœur visuel qui parvient même à surpasser cette excellente scène d’action filmée en traveling dans « Héros – 2/2 », c’est qui est à mes yeux un défis !

Elizabeth Weir est un superbe personnage, qui apporte un certain rafraîchissement, et j’avoue volontiers que j’aurais aimé la voir de façon permanente à la tête du SGC, au moins pendant la saison 8. J’avoue aussi préférer Jessica Steen à Torri Higginson et sa mâchoire toujours serrée. Steen est convaincante tout au long du double épisode quand elle joue la femme inexpérimentée qu’on jette dans l’arène. Elle est cependant brillante et plus intelligente qu’il n’y paraît. Son point fort est vraiment la communication, et c’est clairement une femme de dialogue. Elle pose les bonnes questions, et sait qui soutenir et qui évincer. Quand elle se retourne contre Kinsey pour prendre le parti de Jack O’Neill, on finit par se dire qu’elle n’est pas si nulle que ça à ce poste, et elle parvient, à sa façon, à reprendre dignement le siège du regretté Hammond. Elizabeth Weir est un excellent ajout de casting !

Le dénouement de la confrontation avec Kinsey est arrivé, et il finira déchu, proférant de vaines menaces comme il sait si bien le faire, la méchanceté et la hargne étant ses deux meilleures armes. Même si je pense qu’il fallait conclure tôt ou tard cette rivalité entre Kinsey et le SGC, qui dure depuis la saison 1, je suis déjà déçu qu’il ne reste plus qu’à Ronny Cox une seule apparition dans la saison 8. Son personnage était franchement complémentaire et il a eu un rôle très important ici. On découvre même ici un homme lâche et pathétique. Ronny Cox est génial !

Le président Hayes est toujours aussi bon, même si la scène du duel Hayes vs Anubis est ultra convenue et pue l’Amricanisme. Cette scène dans le bureau ovale, aussi convenue soit-elle, reste tout de même très stylée. Je suis ravi que Hayes ait de la considération pour Hammond et choisisse de lui confier de plus hautes fonctions. C’est assez paradoxal avec sa stratégie de communication visant à rassurer le public et éloignant les militaires du programme, mais ça laisse espérer le téléspectateur quant aux chances de réapparition de Hammond.

Anubis est incontestablement le méchant le plus flippant et le plus aboutit de la série. Il m’a même déjà fait largement oublier Apophis. Son successeur, Ba’al, ne sera pas aussi flippant, malgré son charisme naturel. La scène nocturne avec les supers-soldats qui fusillent les Jaffas d’Anubis pour l’échec de leur mission est fascinante. C’était injuste car ces Jaffas ne pouvaient pas, avec la meilleure volonté du monde, récupérer la bibliothèque des Anciens. Dans cette scène, Anubis paraît aussi intraitable et divin que l’était Râ dans le film. La fin d’Anubis est finalement décevante quand on sait ce qu’il apportait au show (la fin de Her’ak en revanche était obligatoire !).

Brat’ac serait-il un miraculé ? Je ne compte plus le nombre de fois ou son personnage est laissé pour mort et nous surprend à survivre encore et encore. Cependant, je suis heureux qu’il soit increvable, car c’est un personnage qui apporte toujours beaucoup par sa simple présence. Il me fait toujours rire dans la première partie de l’épisode, lorsqu’il reste muet à regarder SG1 et Kinsey se bouffer au briefing.

Même après plusieurs visionnages, cet épisode donne toujours autant de frissons. Il relie l’univers des deux séries puisqu’il se fait les prémices d’Atlantis. On est pas réellement sur un happy end, puis que l’avenir de O’Neill est incertain et que Hammond a été réassigné à un poste où ne le verra plus beaucoup, mais c'est toujours du grand art, et les scénaristes n’y ont pas été avec le dos de la cuillère ! Cultissime !!!!
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
Kaz
post Mercredi 15 Avril 2015 14h48
| Message #88


Lieutenant Colonel

*

Groupe : Members
Messages : 536
Membre n° 20638
Inscrit : 24/07/2014
Actif : 26 Nov 2020, 10h56

Pays: France
Sexe: Masculin



Si le double épisode La cité Perdue mérite facilement la note de 18 ou 19/20, il la doit notamment à sa superbe deuxième partie même si la première partie reste très bonne.

Cette seconde partie me fait penser à un film d'aventure : Daniel qui résoud l'énigme pour trouver la cité perdue, le voyage jusqu'à ce lieu, les péripéties et la résolution du problème. On suit O'Neill un peu perdu comme les autres membres de SG1, on essaye d'interpréter les traductions de Daniel... Bref une aventure pleine de mystère bien mené où le spectateur se laisse embarquer avec plaisir.

Pendant ce temps sur Terre, la planète est menacé par Anubis. On a le doit à quelques scènes sympa comme celle d'Anubis dans le bureau ovale. Mais la meilleure scène reste cette bataille de l’antarctique riche en effet spéciaux, en actions et en suspense. Cette scène est un vrai régal pour les yeux même s'il est vrai que l'attaque suicide d'Hammond semble un peu stupide.

Le final est grandiose, on découvre l'avant poste ancien et sa puissance grâce aux drones (pas les nuls qui volent au-dessus des centrales nucléaires). On est content de la victoire de la tau'ri sur Anubis mais le prix à payer semble lourd tant le destin de Jack est incertain. Carter est très touchante dans cette scène et la prestation d'Amanda Tapping au point.

Un superbe épisode qui nous tient en haleine du début à la fin avec plein de mystères, d'actions, d'aventure, de rebondissement et la plus belle bataille que l'on a vu dans la série! 20/20
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
Elf
post Mercredi 15 Avril 2015 22h00
| Message #89


Général

****

Groupe : Members
Messages : 3466
Membre n° 13309
Inscrit : 12/10/2008
Actif : 02 Fév 2018, 00h58

Pays: france
Sexe: Masculin



Voilà donc la plus grosse bataille de toute la franchise. Certains diront que celle du final de la saison 1 de SGA et du pilote de SGU pourraient tenir ce titre, mais j'aime ici le fait que ce ne soit aps uen débauche de FX. Il y a une bataille, mais c'est à 75% hors écran. Sinon j'aime, encore une fois, le dévellopement des personnages principaux. Peut-être que la transformation de Jack est pas assez subtile. Puis après un épisode bourré d'humour cet épisode semble trop casser et est très dramatique malgré quelques scènes légères ("C'est un ordre O'neill !" XD).

Je donne tout de met à cet épisode un 20/20 car c'est d'après-moi le meilleur de la franchise !



WUB WUB WUB
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top
post Mercredi 15 Avril 2015 22h43
| Message #90


Général de l'Air Force

*

Groupe : Members
Messages : 4062
Membre n° 16739
Inscrit : 08/05/2010
Actif : 28 Nov 2020, 21h27

Pays: Origine
Sexe: Masculin



Moi, je donne un 17/20

Pour reprendre le schéma d'arim :

les plus :
+ beaucoup d'émotions dans de nombreux moments de l'épisode, avec une excellente musique
+ des FX de bonne facture
+ la trahison de Ronan, à laquelle je ne m'attendais pas lors du premier visionnage (la belle épisode de la trilogie du vendredi/samedi sur M6)
+ les pouvoirs de jack
+ les personnages fidèles à eux-même (Kinsey fourbe et lache, Brat'ac le vieux sage, ...) et le relations Jack-autres membres de l'équipe parfaitement résumées.
+ le plan final, MAGNIFIQUE

Les moins :
- Teal'c, Sam et Daniel un peu trop au second plan
- cf. post de Rufus :

 
QUOTE
plein d'absurdités technique avec les 302 supposés être des appareils ultra-avancés qui ne tirent qu'à 2 km de leurs cibles, le 303 une fois de plus inefficace au possible et commandé par un officier pour qui s'écraser sur la cible est une tactique valable alors même que l'impact causerait moins de dégâts qu'une arme nucléaire sur les boucliers du vaisseau d'Anubis.


Je donne un 17 parce que l'épisode se suit super bien. Après, perso, les absurdités : trop gros, passera pas. ^^



Il n'y a que deux erreurs que l'on puisse commettre sur le chemin de la Vérité : ne pas aller jusqu'au bout, et ne pas s'y engager.
-- Siddharta Gautama Shakyamuni

[Blackeagle]La CSB agit dans l'ombre pour éclairer le monde.
[Rufus Shinra]Elle agira dès qu'elle aura retrouvé sa lampe de poche, en fait.
[Blackeagle] Réplique collector :D
Ce membre is OfflinePM
Quote Post Top
post Jeudi 16 Avril 2015 16h28
| Message #91


Lieutenant Général

Group Icon

Groupe : Rédacteurs
Messages : 2203
Membre n° 20025
Inscrit : 02/12/2012
Actif : Hier à 17h21

Pays: France
Sexe: Masculin



 
QUOTE
"Ce n'est plus une claque dans la gueule, c'est une tarte, une série de torgnoles, un uppercut ..."


Je n'aurais pas mieux dit !!! Avec cette deuxième partie, on se prend réellement une bombe atomique en plein visage !!! Wouha !!! Il s'agit là de l'aboutissement de toute une saison riche en émotions et en rebondissement et qui s'achève en Apothéose !!!! clapping.gif

Pour vous dire, la première fois que j'ai vu ce double épisode en.... 2004 si ma mémoire est bonne un vendredi soir sur M6, j'ai mis 3 jours à m'en remettre, quoi !!! Je pensais encore à la destruction d'Anubis de toute sa flotte le Lundi en me disant Wouha !!! La cité perdue nous offre 1h30 de grand spectacle avec un final à la fois explosif et mélo-dramatique. happy.gif

L'épisode reprend naturellement à la fin de la première partie où Jack commence à dire et à écrire des mots en Ancien. Et d'un seul coup le nom d'une planète tombe : Praclarush Taonas !!! L'aventure peut alors démarrer alors qu'un compte à rebours avant qu'Anubis ne détruise la Terre est lancé.

On est instantanément pris dans l'action et les 2 intrigues, sur Terre et la quête de SG-1, s'enchaîne à merveille. On est scotché devant son écran et pas même un troupe d’esquidés au galop ne pourrait nous laisser distraire !! tongue.gif

La planète Praclarush Taonas est l'une de mes préférés car derrière cette planète, à la surface dévastée et volcanique qui rappelle grandement Mustafar dans SW, il y a un côté mystérieux et on s'imagine difficilement qu'il s'agissait autrefois d'une colonie des Anciens. J'aime à penser que ce monde abritait autrefois une cité similaire à Atlantis et que celle-ci a voyagé dans la galaxie de Pégase lorsque les Anciens ont quitté la Voie Lactée il y a plusieurs millions d'années. Peut-être s'agit t'il de la cité de la planète du Seigneur Protecteur dans un épisode d'Atlantis ?

De plus Praclarush Taonas reste inaccessible par la Porte des Etoiles ce qui l'a rend beaucoup plus intéressante.

La bataille au dessus de l'Antarctique, la découverte de l'avant-poste des Anciens et bien sûr la destruction d'Anubis est EXTRAORDINAIRE !!! ohmy.gif Et on ne peut que rester bouche bée devant toute cette magie propre à Stargate révéler en quelques minutes !!! Les mots me manquent pour exprime toute ma contemplation et mon extase à revoir cet épisode. La "mort" d'Anubis est sceptaculaire, à l'image du personnage, et celle d'Herak est un réel soulagement. laugh.gif

La scène finale où O'Neill dit au revoir à ses coéquipiers me laisse à chaque fois avec le même pincement au coeur. Son regard perdu dans le vide me laisse avec une légère tristesse, à moins que je ne pleure de joie devant un tel épisode... Sans doute un peu des deux ! happy.gif

Ma note est un Excellent 20/20.

Ce message a été modifié par Sturm762 le Jeudi 16 Avril 2015 16h29



"Un bon soldat gagne la victoire au combat, un bon stratège l'a remporte avant" - Sun Tzu
Ce membre is OfflinePM
Email Poster
Quote Post Top

Topic Options 5 Pages Reply to this topicStart new topicStart Poll

 



rss Version bas débit Time 0.0388 sec Sql 13 requêtes GZIP activé
Nous sommes le : Lundi 30 Novembre 2020 07h04