Notre nouveau site s'enrichit désormais d'un millier d'artworks !

Répondre
chupeto
Avatar de l’utilisateur
Webmaster
Messages : 8396
Inscrit : 15 sept. 2010, 18:00
Pays : France
Lieu : Fontainebleau
Sexe : Masculin
Contact :

Notre nouveau site s'enrichit désormais d'un millier d'artworks !

Message non lu par chupeto »

CITATION (Sturm762) Image

Déterminée à vous offrir le meilleur en matière de contenu issu de la franchise Stargate, notre équipe de rédacteurs vous propose de découvrir dès à présent sur notre site plus d'un millier d'artworks issus de la production des séries Stargate !

Et avant débuter cet article, toute l'équipe de rédaction tient à chaleureusement remercier Bra'zat, de l'association Props Memorabilia, ainsi qu'un généreux donneur et fan incontournable de la série, qui nous ont fourni plus des trois quarts des artworks que vous pouvez désormais retrouver sur notre site, et qui enrichissent notre encyclopédie.

Qu'est-ce qu'un artwork ?

Un artwork, appelé plus couramment "concept art" et le plus souvent traduit en français par « dessin préparatoire », est une illustration utilisée essentiellement dans l'industrie cinématographique, mais également dans les jeux-vidéo, l'animation, ou la bande dessinée, pour traduire une idée ou une atmosphère d'ensemble en recherches graphiques. En effet, cette recherche minutieuse permet d'obtenir une idée concrète des attentes de l'équipe de réalisation avant qu'elle ne soit intégrée dans la production finale d'un projet.

Concrètement, un concept art ressemble le plus souvent à un dessin réalisé au crayon, parfois mis en couleurs, qui met en image le travail des scénaristes dont les idées abstraites prennent alors vie. Les concept artists, ou concepteurs artistiques, testent différentes conceptions pour atteindre le résultat désiré par l'équipe de production aux prémices du travail. Les dessins sont par la suite filtrés et affinés pour réduire le nombre d'options.

Image

Ainsi, le concept artist est une personne qui crée une conception visuelle d'un élément, d'un personnage, ou une zone qui n'existe pas encore. Celui-ci n'est pas seulement utilisé pour faire progresser les tâches, il est aussi utilisé comme rendu pour montrer l'avancement du projet aux directeurs artistiques, aux réalisateurs, producteurs et clients. Toutefois, de nos jours, les concept arts prennent la forme d'images 3D créées par ordinateur et facilitant le travail des équipes chargées de la réalisation des effets spéciaux.

Cependant, le concept art n'est pas à confondre avec le storyboard, ou scénarimage en français, qui est un document utilisé dans le cinéma afin de planifier les besoins de l'ensemble des plans qui constitueront le film, aussi bien au niveau technique (cadrages, mouvements de caméra, effets spéciaux) qu'au niveau artistique (décors construits, ou virtuels). Néanmoins, vous pourrez retrouver plusieurs pages de storyboard parmi les artworks sur notre site, et plus particulièrement pour l'épisode IA de Stargate Atlantis.

Image

Dans l'industrie cinématographique, les concept arts sont généralement réalisés par un directeur artistique qui est chargé de l'aspect visuel, esthétique et artistique d'un film. Il collabore notamment avec le chef opérateur, le chef costumier ou le styliste, tout en supervisant le travail des ensembliers et accessoiristes comme tout décorateur. Il s'agit d'un chef décorateur aux responsabilités étendues qui chapeaute et dirige le département artistique, servant d'interface avec tous les autres départements. Il supervise notamment la fabrication des décors et contrôle toutes les dépenses et les budgets de son département.

Les responsabilités du directeur artistique et son champ d'action s'étant accrus avec le temps, le terme de production designer (traduit par « concepteur de production », « architecte de plateau », « architecte-décorateur » ou « superviseur artistique ») a peu à peu été substitué. Il partage ainsi le même niveau hiérarchique que le réalisateur et le directeur de la photo ; il est responsable de l'aspect visuel du film à travers la conception et la construction des décors, ainsi que le choix et l'adaptation des décors naturels.

La création des artworks de Stargate

Lors de la réalisation de l'ensemble des épisodes des séries Stargate, c'est le département d'art affecté à la franchise qui a créé l'ensemble des concepts art, et qui a réalisé les dessins préparatoires destinés au département des accessoires, de la décoration, de la construction, de la peinture, ainsi que l'atelier de modèle. Ainsi, au plus haut de son activité, la production de Stargate SG- 1 employait environ 200 travailleurs canadiens par an, bien que ce nombre pouvait dépasser 300 lorsque de nouveaux décors devaient être construits.

Parmi les concept artist les plus célèbres de la franchise Stargate, on retrouve Bridget McGuire qui fut la directrice artistique des cinq premières saisons de SG-1. Elle succéda ensuite à Richard Hudolin comme chef concepteur de production de la saison 6 à la saison 9 de Stargate SG-1 et participa à la production des saisons 1 et 2 de Stargate Atlantis. Bridget McGuire réalisa donc la plupart des concept art des cinq premières saisons de Stargate SG-1, dessins reconnaissable par son coup de crayon appuyé et détaillé.

Image

Parmi les autres concept artist se trouve également James CD Robbins qui fut le directeur artistique des saisons 7, 8 et 9 de Stargate SG-1, et des saisons 1 et 2 de SGA avant de devenir lui-même le chef concepteur de production, en succédant à Bridget McGuire, à partir de la saison 10 de SG-1 jusqu'à la saison 2 de Stargate Universe. Les dessins de James Robbins sont reconnaissables par leurs détails et leurs couleurs très prononcées, formant des fiches détaillées pour la création de props ou de véritables tableaux artistiques pour illustrer les paysages de divers mondes extraterrestres.

Suite à l'annulation de la franchise Stargate à la fin de la saison 2 de Stargate Universe, la plupart de ces artworks ont été vendus aux enchères par biais de sociétés privées comme Propworx, ou par des membres de la production. Certains artworks ont été gardés par des producteurs de la série, et d'autres furent tout simplement récupérés lors du déstockage des studios puis vendus à des collectionneurs privés sur Internet. Cela a par conséquent été un véritable défi pour toute l'équipe de Stargate-Fusion de récupérer une partie de ces artworks tellement ces derniers furent dispersés au fils des années.

Cependant, par chance, et pour notre bonheur à tous, bon nombre de ces dessins sont régulièrement publiés par Joseph Mallozzi, ancien scénariste et producteur de la série Stargate, sur son blog personnel ou via son compte Twitter depuis quelques mois, ce qui nous a permis de dénicher divers « trésors » parmi ces illustrations.

Quelques curiosités parmi ces illustrations

En effet, l'acquisition de ces superbes collections nous a permis de dénicher quelques illustrations hors du commun qui ont attiré notre curiosité. Il nous a été toutefois difficile de choisir entre les premiers dessins des vaisseaux-ruches wraiths, la conception de l'armure des guerriers Kull, le vaisseau-mère d'Odin qui n'est d'ailleurs jamais apparu dans la série, ou encore les premiers coups de crayon illustrant la planète Chulak dans l'épisode pilote Enfants des Dieux. Parmi plusieurs milliers d'artworks nous avons sélectionné trois d'entre eux pour une analyse plus approfondie :

Image

Ce premier artwork nous présente une scène tirée de la pré-production de l'épisode Une dimension trop réelle (saison 1) dans laquelle les membres de l'équipe SG-1 explorent la planète P3R-223, un monde dévasté par les Goa'ulds où le docteur Jackson découvre le miroir quantique. D'après ce dessin préparatoire, il était apparemment prévu que Teal'c trouve une écoutille et sorte d'une base souterraine, découvrant un paysage apocalyptique composé d'une ville technologiquement avancée entièrement détruite. Cette scène fut sans doute abandonnée pour des raisons budgétaires ou par manque de temps, ou tout simplement parce qu'elle ne s'incluait pas dans la timeline de l'épisode, et ne fut donc probablement jamais tournée.

Image

Parmi les autres curiosités, on retrouve également cette image issue du double épisode La cité perdue concluant la saison 7 de Stargate SG-1 qui montre les premières esquisses de la cité d'Atlantis en tant que cité volante.

Et oui, pour rappel, lorsque les producteurs, Brad Wright et Robert Cooper ont décidé de créer un spin-off, Stargate Atlantis, ils se sont retrouvés devant un grand dilemme puisque la 7e saison de Stargate SG-1 devait initialement se clore avec la découverte de la cité d'Atlantis en Antarctique relatée dans le double épisode de La Cité perdue. Ils ont donc réécrit la fin de la saison 7 en changeant notamment l'emplacement de la cité d'Atlantis qui s'est retrouvée transférée de l'Antarctique vers la galaxie naine irrégulière de Pégase afin que Stargate Atlantis puisse rester sur la même ligne temporelle que celle de sa grande sœur, Stargate SG-1.

Image

Le dernier artwork choisi par notre équipe de rédacteurs fut publié par Joseph Mallozzi il y a quelques semaines sur son compte Twitter et a été relayé il y a une semaine par nos confrères de chez Gateworld. Il révèle un costume très sensuel initialement prévu pour la déesse Hathor dans l'épisode éponyme de la première saison de Stargate SG-1. Dans cet épisode, Hathor est réveillée dans son sommeil millénaire par un groupe d'archéologues et infiltre le SGC où elle utilise ses charmes pour contrôler les hommes de la base militaire américaine.

Cet artwork nous présente donc un premier croquis de l'appareil de création de poche symbiotique qui servit à transformer temporairement le colonel O'Neill en guerrier jaffa lors d'un moment d'intimité. Joseph Mallozzi ne put alors s'empêcher de taguer Suanne Braun, l'interprête d'Hathor, également très présente sur les réseaux sociaux, pour lui faire remarquer que ce costume imaginé par les concept artists n'était peut-être pas aussi confortable que le costume final. L'actrice répondit par une blague : « Peut-être que je devrais faire une apparition en ligne dans ce (costume) ».

Image

Plus tard, une autre image publiée par Mallozzi révèle également une scène sexy avec le personnage d'Hathor dans la baignoire grouillant de larves goa'ulds. En effet, à cette époque, Showtime, le premier diffuseur américain de la série, n'avait de cesse de chercher de nouvelles occasions de repousser les limites de la censure avec sa nouvelle émission de science-fiction. Cet état de fait a commencé avec la scène de nudité de Sha're dans l'épisode pilote, et il est donc logique que la production de la série ait envisagé d'autres moments sexy au cours de ces premiers jours, et notamment avec la déesse Hathor. Toutefois, ces derniers ont finalement renoncé à intégrer ce caractère sexuel à la série pour se concentrer sur une aventure plus familiale.

À retrouver sur Stargate-Fusion

Pour naviguer entre ces différents artworks, rien de plus simple : rendez-vous dans notre Guide des Épisodes, ouvrez un épisode comme par exemple Enfants des Dieux, et cliquez sur l'onglet Artworks du menu.

Ainsi s'achève cet article sur la publication des artworks sur notre site. Toutefois, si vous possédez certains d'entre eux qui sont absents dans notre guide des épisode, n'hésitez pas à nous les faire parvenir afin d'enrichir toujours plus le contenu de notre encyclopédie et offrir le meilleur à la communauté des fans de la franchise Stargate.

De plus, n'hésitez pas à réagir sur notre forum et nos différents réseaux sociaux concernant cette publication !
Membre actif du Club "Anti-7-cités d'Atlantis"

L'A7CA est universelle. Elle est omniprésente. Elle est avec nous ici, en ce moment même. Tu la vois chaque fois que tu regardes par la fenêtre, ou lorsque tu allumes ton ordinateur pour aller sur internet. Tu ressens sa présence, quand tu pars au travail ou quand tu vas sur le Chat de SGF. Elle est le monde, qu’on superpose à ton regard pour te forcer à voir sa vérité.

"In the quote of the serie we trust"

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit