The Curious Case of Benjamin Button

Répondre
Joe Black
Avatar de l’utilisateur
Capitaine
Capitaine
Messages : 423
Inscrit : 06 nov. 2007, 19:30
Pays : Suisse
Contact :

The Curious Case of Benjamin Button

Message non lu par Joe Black »

The Curious Case of Benjamin Button est un film américain réalisé par David Fincher (Se7en, Fight Club, Zodiac) qui est sorti au cinéma le 25 décembre 2008 aux USA. Chez nous, le film devrait sortir le 4 février.

Ce film donc, retrace la vie de Benjamin Button (Brad Pitt) qui a la particularité de vivre son existence... à l'envers. Il traversera le siècle de 1918 à nos jours. Ce film est tiré d'une nouvelle de l'écrivain américain F. Scott Fitzgerald. On peut aussi noter la présence de Cate Blanchett en tant que co-actrice principale.

Bref, je crée ce topic pour parler de ce film que j'irais voir dès sa sortie au cinéma. Je l'attend impatiemment autant pour son histoire que pour son réalisateur que j'admire et dont tous les films sont géniaux. De plus, Brad Pitt est l'un des meilleurs acteurs de sa génération.

En attendant, voici un lien vers le premier teaser du film et le site officiel.

Finalement, voici l'affiche du film.
Image
The truth is out there

http://le-multivers.forumpro.fr
Lion's Hell
Avatar de l’utilisateur
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
Messages : 778
Inscrit : 11 nov. 2007, 23:03
Pays : France

Re: The Curious Case of Benjamin Button

Message non lu par Lion's Hell »

Moi aussi j'attends ce film, il me rappel un peu dans le style Big Fish.
Et Cate Blanchett est une de mes actrices favorites. David Fincher est aussi un excellent réalisateur. ^_^
What the frack is SGU ?
Joe Black
Avatar de l’utilisateur
Capitaine
Capitaine
Messages : 423
Inscrit : 06 nov. 2007, 19:30
Pays : Suisse
Contact :

Re: The Curious Case of Benjamin Button

Message non lu par Joe Black »

Que dire d'un tel film, sinon que c'est une expérience à part entière que d'aller le voir.

Je pense que soit on accroche au concept et à partir de là, on va aimer le film dans son entier. Soit on s'ennuie dès le départ et les 2h44 du film vont être un supplice.

Personnellement, j'ai adoré. L'interprétation de Brad Pitt est magistrale. De même que la réalisation de David Fincher qui est comme à son habitude, impeccable. Je soulignerais que c'est quand même surprenant de le trouver au commande d'un projet pareil, quand on regarde sa filmographie composé de grands métrages (Se7en, Fight Club et Zodiac pour les plus connus) mais qui sont pourtant bien loin de la fresque de Benjamin Button. Le seul film qui se rapprocherait du genre fantastique serait le trop méconnu Alien³, mais dans un registre de science fiction pour ce dernier. Tout ça pour dire que Mr Fincher se tire haut la main dans son essai de faire un film plus "populaire" (13 Nominations aux Oscars!)

Le seul personnage avec qui le courant ne passe pas entièrement est Cate Blanchett. Cependant, je me demande si cela n'est pas un effet délibéré. En effet, c'est quand elle joue "la jeune Daisy" que j'ai beaucoup de difficulté a apprécié son jeux. Mais en même temps, elle joue un personnage arrogant, sûr d'elle et même cruelle. Cependant, vers la fin du film quand elle devient âgée, j'ai l'impression que son interprétations est plus naturelle. Je dirais même que à partir de ce moment, son personnage est enfin intéressant et réellement touchant.

En parlant de personnages, c'est clairement le point fort du film. Le métrage est porté par un grands nombres de seconds rôles qui sont tous "des tronches". Je retiendrais particulièrement celui du capitaine remorqueur artiste et celui de l'homme qui s'est fait foudroyé sept fois. Chacune des apparitions de ce dernier sont excellemment drôles et constituent une petite pause agréable dans un récit déjà bien chargé.

Un mot aussi pour les effets spéciaux qui sont tout simplement déroutants. Le vieux Benjamin est vraiment bien fait. Il est presque impossible de percevoir les images de synthèses.

Quant à la thématique centrale du film: l'amour. Je dirais que l'on ne tombe jamais dans l'eau de rose, comme on peut des fois le craindre dans ce genre de production. De plus, le début et la fin du récit sont parfait à mes yeux. Au final, l'histoire de l'Horloge et de son créateur restera mystérieuse et continuera à nous tarauder.

Bref, un film déroutant et grandiose qui est pour moi à l'image de son protagoniste principal: exceptionnel.

Mon nom est Benjamin Button, et je suis né dans des circonstances inhabituelles.
Dernière modification par Joe Black le 09 févr. 2009, 19:02, modifié 1 fois.
The truth is out there

http://le-multivers.forumpro.fr
Nak
Avatar de l’utilisateur
Brigadier Général
Brigadier Général
Messages : 1228
Inscrit : 12 mars 2008, 17:30
Pays : France
Lieu : Côte d'Or

Re: The Curious Case of Benjamin Button

Message non lu par Nak »

Attention, SPOILERS
Je baliserai si on me le demande...

J'ai été le voir, et j'ai été séduit dès le départ par le coté atypique du prologue.

J'ai trouvé ce film fascinant, c'est une véritable réflexion sur l'amour,le temps, et la vie en général.
Le scénario est impeccable, et je ne me suis pas ennuyé une seule minute sur les 160 que compte le film.

La période retracant l'enfance du personnage est assez étrange, autant dans les faits que dans l'ambiance donnée, mais j'ai totalement accroché (l'abandon est très bien mis en scène).
La relation des deux protagonistes principaux (Daisy et Benjamin), si proches et opposés à la fois, est envoutante.
Le réalisme des effets de vieillissement est saisissant ("Unending" peut aller se rhabiller) et contribue à la beauté de l'oeuvre.

Ensuite, le film prend un ton plus coloré, avec le départ du "jeune homme" (très belle scène, avec les adieux entre Benjamin et Daisy). .
Premiers amours, premières déceptions, premier travail, tout y passe.
Puis arrive le temps de la guerre, qui nous donne une scène forte (encore une fois, beaucoup de réalisme dans les situations montrées à l'écran, notamment le combat entre le sous-marin et le remorqueur).

Le personnage continue de vieillir (mentalement), revient chez lui et revoit son amour d'enfance, mais les retrouvailles ne se concluent pas de manière heureuse.

Puis, viennent les scènes de New York et Paris, assez similaires de par les réactions de Daisy par rapport aux avances de Benjamin.
Scènes assez tristes avec la déception de Benjamin, et l'accident de Daisy (très belle scène).

Entretemps, notre héros aura fait connaissance avec son père biologique, qu'il perdra par la suite non sans s'être réconcilié avec lui (là encore, très belle scène avec le lever du soleil sur la jetée).

Finalement, Daisy et Benjamin se retrouvent, s'aiment, et le réalisateur nous livre un long passage sur le temps qu'ils passent ensemble.
Passage émouvant mais tragique, car d'emblée on sent que quelque chose va se passer et que le bonheur ne peut pas durer.
La scène de la salle de danse résume l'essence du film en une minute :
Le destin tragique de deux personnes qui ne peuvent que se croiser dans la vie.

On sent une rupture au moment ou Benjamin apprend qu'il va être père.
Puis le bébé arrive (une petite fille) et 2 ans plus tard, Benjamin quitte sa famille conscient du fait que chaque jour qui passe l'éloigne de Daisy, pour qui il ne veut pas être un fardeau (scène très triste, complètement opposée aux premiers adieux qu'avait fait Benjamin à sa famille).

Il parcourt alors le monde puis finit par revenir voir Daisy .
Il croise sa fille dans une scène qui marque l'inversion définitive par rapport au début du film.
Dernière scène entre Benjamin et l'amour de sa vie, dans un hotel.

Arrive la fin, très triste, avec un Benjamin ressemblant physiquement à un adolescent mais étant mentalement sénile (je n'ai pas pu m'empêcher de penser à Orlin dans Stargate). Il ne reconnait plus Daisy, qui va prendre soin de lui pendant qu'il continue de rajeunir, presque comme une mère.

L'histoire trouve une conclusion tragique avec la mort de Benjamin (ayant l'air d'un bébé) dans les bras de Daisy.

Un très bon film, donc, entrecoupé de nombreuses scènes se déroulant dans le présent avec Daisy à l'agonie et sa fille à son chevet.
Les flash backs sont bien lancés, et la fin est à l'image du début: atypique et envoutante.

Je mentirai si je disais que je n'ai pas versé une larme...

Par contre je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer de fortes resse
mblances avec Forrest Gump (un enfant différent, le départ de la maison, la déception amoureuse, les retrouvailles, la naissance d'un enfant crainte par le père...).

Coté acteurs, je n'ai rien à redire, ils sont formidables. Aucun ne surjoue, et ils parviennent a nous transmettre des émotions fortes.
Bravo au tandem Pitt/Blanchett, que j'avais adoré dans "Babel".

Je finirai (et merci de m'avoir lu si vous êtes toujours là :P ) en disant:
"On ne sait jamais ce que la vie nous réserve..."
Dernière modification par Nak le 11 févr. 2009, 17:18, modifié 1 fois.
"I am a cast away, an honest man on a island surrounded by a sea of hypocrites, liars, and cheaters"
Joe Black
Avatar de l’utilisateur
Capitaine
Capitaine
Messages : 423
Inscrit : 06 nov. 2007, 19:30
Pays : Suisse
Contact :

Re: The Curious Case of Benjamin Button

Message non lu par Joe Black »

CITATION (Nak) Par contre je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer de fortes ressamblances avec Forrest Gump (un enfant différent, le départ de la maison, la déception amoureuse, les retrouvailles, la naissance d'un enfant crainte par le père...).
C'est vrai que c'est un peu la même structure de récit, mais cela peut s'expliquer par le fait que le scénariste est le même pour les deux films! Il s'agit de Eric Roth qui a aussi écrit les scénarios de "Ali" et "Munich" entre autre.
Dernière modification par Joe Black le 11 févr. 2009, 16:55, modifié 1 fois.
The truth is out there

http://le-multivers.forumpro.fr
Ben O'neill
Avatar de l’utilisateur
Premier Lieutenant
Premier Lieutenant
Messages : 324
Inscrit : 03 déc. 2007, 14:45
Pays : Belgique
Lieu : Belgique

Re: The Curious Case of Benjamin Button

Message non lu par Ben O'neill »

Je viens de revenir d'aller le voir :clap: c'est du grand art.
Déjà que j'adore les films de Fincher et aussi ceux de Pitt :ninja: :P
le concept de l'horloge inverser, c'était bien trouver :clap:
et les trucages quand il est "petit" vieux excellent.
plus on avance dans l'histoire plus j'avais l'impression de le revoir étant jeune à ses débuts d'acteurs comme par exemple " et au milieu coule une rivière "=> même visage si fin, même coupe de cheveux.

franchement je ne suis pas déçu qu'il soit nominé aux Oscars ce film
Mr Burns est un Goaul'd , c'est évident ...
xanatos
Avatar de l’utilisateur
Major Général
Major Général
Messages : 1512
Inscrit : 02 janv. 2007, 15:47
Pays : Suisse
Lieu : par ici, par là, partout!
Sexe : Masculin

Re: The Curious Case of Benjamin Button

Message non lu par xanatos »

j'ai aimé ce film, mais ce qui était dommage c'est que beaucoup de scènes étaient vraiment trop longue et que ça donne un air de film qui ne finira jamais... :(
Je suis Omnicient mais pas Omnipotent. Les Oris, eux , sont les deux mais par contre ils ont un pouvoir qui dépasse l'entendement.

"Loués soient les Oris", "Heureux sont les enfants des Oris", "Les Oris ne veulent pas d'une foi aveugle", ...

Suisse et fière de l'être!
Lya
Avatar de l’utilisateur
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
Messages : 741
Inscrit : 23 avr. 2008, 10:42
Pays : France

Re: The Curious Case of Benjamin Button

Message non lu par Lya »

J'ai pas trop aimé ce film, mais en fait c'est parce que je suis allé le voir lors du printemps du cinéma, juste après Slumdog Millionaire et Gran Torino.

Du coup, il en a souffert à la comparaison.

Je l'aurais plus apprécié si je l'avais vu seul. Je me suis limite ennuyé pendant le film. C'est dommage.
"Peut-être suis-je vieux et fatigué mais je crois que les chances de savoir ce qui se passe réellement sont si ridiculement minces que la seule chose à faire c'est de renoncer à chercher et de chercher à s'occuper. Je préfère mille fois être heureux qu'être dans le vrai."

" Le monde est tellement con ; Qu’j’ai envie de partir d’ici ; M’en aller sans raison ; Ne plus donner signe de vie ; Respirer d’autres bars ; Essayer d’autres lits ; Me perdre par hasard ; Oublier qui je suis"
Samus Aran
Avatar de l’utilisateur
Premier Lieutenant
Premier Lieutenant
Messages : 336
Inscrit : 02 janv. 2009, 00:44
Pays : France

Re: The Curious Case of Benjamin Button

Message non lu par Samus Aran »

J'ai beaucoup aimé ce film, à la fois pour les acteurs, l'histoire et son côté poétique. La photographie, la façon de filmer et de raconter est superbe je trouve, avec une fin triste comme il faut.
Il est vrai que le film souffre de quelques longueurs, je n'ai pas eu cette impression mais c'est ce qu'ont ressenti les personnes avec qui je l'avais vu.

La seule chose qui m'ai quelque peu rebuté est le visuel du vieux Brad Pitt, ce n'est pas extrêmement bien fait, certes on ne vient pas voir un film d'effets spéciaux, mais il aurait été plus pertinent de faire appel à un autre acteur plus vieux pour ces scénes (genre Robert Redford).
Artheval_Pe
Avatar de l'utilisateur
Lieutenant Général
Lieutenant Général
Messages : 2822
Inscrit : 19 mars 2005, 11:55
Pays : France
Lieu : midi-pyrénées

Re: The Curious Case of Benjamin Button

Message non lu par Artheval_Pe »

Un très bon film, à mon avis, qui, je pense, pêche un peu par sa dernière demi-heure un peu forcée qui semble avoir été écrite ainsi pour que la chronologie soit complète, alors qu'il n'y avait plus grand chose à dire.

Malgré ça, la longueur du film est passée sans problèmes pour moi.
C'est un film intéressant, bien construit et bien écrit et qui a un impact émotionnel certain. Que demander de plus ? Il a bien quelques légers défauts qui cependant ne ternissent pas l'ensemble.
Loire Fei
Avatar de l'utilisateur
Brigadier Général
Brigadier Général
Messages : 1164
Inscrit : 01 déc. 2008, 14:52
Pays : Australie
Lieu : Australie

Re: The Curious Case of Benjamin Button

Message non lu par Loire Fei »

^_^ J'ai regarder ce film au cinéma lorsqu'il est sorti. Au début on voulait aller voir Grand Torino mais on avait raté la séance (qu'on a été voir la semaine d'après).

Le début du film est trés long, mais j'ai passé un trés agréable et long moment, un trés trés bon film, magnifique. L'histoire est assez originale, enfin il y à rien a redire ce petit chef d'œuvre.

17/20
[ AUSTRALIA DAY ]

N'oublie pas que, qui sème le vent...
N'oublie pas qui sème le vent !
Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit