Retour de Stargate, Continuum, SG-1... Ben Browder invité du podcast de Brad Wright

Répondre
chupeto
Avatar de l’utilisateur
Webmaster
Messages : 8396
Inscrit : 15 sept. 2010, 18:00
Pays : France
Lieu : Fontainebleau
Sexe : Masculin
Contact :

Retour de Stargate, Continuum, SG-1... Ben Browder invité du podcast de Brad Wright

Message non lu par chupeto »

https://www.stargate-fusion.com/actuali ... right.html
CITATION
Image

Il y a quelques jours, Ben Browder, l'interprète du colonel Cameron Mitchell dans les saisons 9 et 10 de Stargate SG-1, était l'invité de Brad Wright dans son podcast audio intitulé "Conversations in Sci-fi" produit et hébergé par le média en ligne The Companion.

Pendant près d'une heure et demie, les deux hommes, anciens collègues sur la production de Stargate SG-1, ont échangé sur le potentiel retour de la franchise Stargate, le travail d'acteur et de producteur de série de science-fiction pour la télévision, et leurs souvenirs respectifs sur le tournage de SG-1 et Continuum.

Brad Wright voudrait faire revenir Mitchell dans Stargate

Dès le début de l'interview, Brad Wright a donné quelques informations concernant le retour de la franchise Stargate qu'il prépare depuis 2019 et qu'il espère voir se concrétiser un jour. Le producteur indique que des plans avaient bel et bien été imaginés pour la franchise, mais que tout a été considérablement ralenti depuis des mois par l'épidémie de Covid-19.

Brad Wright ajoute qu'il a recommencé à écrire des scripts pour quelques scènes et que certaines d'entre elles incluent le personnage du colonel Cameron Mitchell, qui pourrait donc faire son retour.

L'ancien producteur ne cache pas son désir de voir un jour l'équipe phare de Stargate SG-1 à nouveau réunie. Ben Browder ajoute sur le ton de l'humour qu'il serait même prêt à payer la MGM pour que cela puisse se concrétiser ! Rappelons que Brad Wright a déjà écrit quelques scripts pour le personnage de Daniel Jackson et qu'il aurait également approché Amanda Tapping.

Le producteur reste toutefois très prudent sur le sujet et se garde bien de toute certitude. Il rappelle inlassablement que rien n'a pour l'instant été officialisé par la MGM et qu'il n'est pas garanti que son travail aboutisse à une nouvelle série Stargate.

Image

Nouvelles techniques d'effets spéciaux, 10 épisodes par saison

Les deux hommes ont ensuite échangé autour de ce que pourrait donner une série de science-fiction produite de nos jours. Brad Wright avoue que l'une des raisons qui le pousse à vouloir créer une nouvelle série Stargate est justement de voir à quoi elle pourrait ressembler compte tenu des possibilités offertes par les avancées en matière d'effets spéciaux.

Le producteur indique que de nombreux lieux de tournage proches de Vancouver, qui étaient autrefois utilisés pour la réalisation de scènes en extérieur, ne sont aujourd'hui tout simplement plus disponibles à cause de l'urbanisation des espaces naturels. Selon lui, les nouvelles techniques et les effets visuels plus réalistes que jamais compensent cela en réduisant le besoin de recourir aux tournages en extérieur.

Ben Browder et Brad Wright ont également évoqué le format des séries et le nombre d'épisodes par saison. Selon Brad Wright, la tendance actuelle va plutôt à la réduction du nombre d'épisodes pour n'en proposer que 10 voire 12 par saison. Le producteur a d'ailleurs déjà pu expérimenter ce format dans sa série Les Voyageurs du temps (Travelers). Ben Browder répond que ce format est idéal pour développer un arc scénaristique. Pour lui, les saisons plus longues de 20 ou 22 épisodes étaient souvent constituées de deux arcs séparés par un gros épisode de mi-saison servant de transition.

Interrogations sur la suite de Stargate SG-1 après la saison 8

Après la mise en retrait de Richard Dean Anderson et de son personnage, le colonel Jack O'Neill, lors de la saison 8 de SG-1, et finalement son départ à la fin de la saison, les producteurs ont souhaité faire évoluer la série en profondeur.

Ils ont dans un premier temps envisagé de changer purement et simplement le nom de la série en "Stargate Command" et de lui donner un cap complètement nouveau. Cette solution a finalement été abandonnée et il a été décidé de continuer Stargate SG-1 en parallèle de Stargate Atlantis en y apportant d'importants changements, notamment dans la dynamique de l'équipe SG-1.

Brad Wright et Robert Cooper ont alors eu l'idée d'introduire dans l'équipe le personnage de Vala Mal Doran, joué par Claudia Black, ancienne collègue de Ben Browder sur le tournage de la série Farscape. Brad Wright craignait au départ que cela soit étrange de voir les deux acteurs à nouveau réunis dans une nouvelle série qui n'est pas Farscape. Mais il a vite été rassuré par Robert Cooper qui lui a dit que les personnages de Mitchell et de Vala étaient très différents de ceux précédemment joués par les deux acteurs.

Ben Browder ajoute qu'il a adoré donner la réplique à sa collègue et amie Claudia Black. Pour lui, c'est une talentueuse actrice qui a immédiatement trouvé le bon ton pour son personnage de Vala Mal Doran, personnage qui est très différent de celui que jouait l'actrice dans Farscape.

Image

L'acteur ajoute que, pour lui, ce qui a fait la longévité et le succès de la série est qu'elle a toujours su garder son ADN. La porte des étoiles, l'exploration, l'équipe qui vit des aventures dans toute la galaxie sont pour lui les clés qui ont permis à la série d'avoir le succès et la longévité qu'elle a connus. Brad Wright se rappelle d'ailleurs que la scène où le colonel Mitchell touche la porte des étoiles, dans le premier épisode de la saison 9, était la scène parfaite pour introduire symboliquement le personnage dans l'univers de la série.

Arrivée de Ben Browder dans Stargate SG-1

Ben Browder est arrivé dans le casting de Stargate SG-1 au début de la saison 9. Pour introduire l'acteur à l'univers de la série, Brad Wright a souhaité lui donner une petite liste de quelques épisodes clés qu'il pourrait regarder pour se faire une idée du travail qui avait été déjà réalisé. L'acteur a cependant tenu à regarder tous les épisodes des huit premières saisons de la série, ce qui lui a pris deux semaines et demi.

Ben Browder repense avec humour à l'épisode Wormhole X-Treme, le film, de la saison 10, dans lequel Mitchell dit avoir lu tous les rapports de mission écrits depuis le début du programme porte des étoiles, ce qui n'était pas si loin de la réalité !

Grâce à ce visionnage intégral, Ben Browder se souvenait régulièrement d'événements qui avaient déjà eu lieu dans les saisons précédentes. L'acteur ne se faisait d'ailleurs guère prier pour rappeler aux producteurs, toujours avec humour, que telle ou telle chose s'était déjà produite dans un épisode précédent. Pour Brad Wright, cela pouvait être positif dans la mesure où Ben Browder arrivait avec un regard neuf sur la série et qu'il pouvait rappeler des éléments que les autres avaient oubliés.

L'interprète du colonel Mitchell évoque ensuite le fait que la fin de Stargate SG-1 et le début de Stargate Atlantis ont été produites en même temps. L'acteur se dit très impressionné par la capacité de Brad Wright à faire tourner les deux séries en même temps avec autant d'épisodes à produire, dans les mêmes studios et avec les mêmes équipes.

Brad Wright répond que c'était un travail très lourd et souvent épuisant et que cela pouvait parfois engendrer des confusions entre les deux séries. Le producteur se souvient notamment s'être demandé ce que faisait Teyla dans un script de SG-1, ou encore des interminables tractations entre lui et Robert Cooper pour savoir laquelle des deux séries allait pouvoir utiliser le plus le décor de village médiéval. Et selon lui, c'étaient souvent Robert Cooper et Stargate SG-1 qui avaient le dernier mot !

Brad Wright rappelle qu'il n'était pas tout seul et que toute son équipe l'aidait à faire en sorte que la machine tourne pour produire les épisodes demandés pour les deux séries. Il précise d'ailleurs que, même si le travail était partagé et que tout le monde travaillait ensemble sur les deux séries, lui se concentrait davantage sur Stargate Atlantis tandis que Robert Cooper travaillait plus sur la production de Stargate SG-1.

Stargate Continuum

Les deux hommes sont également revenus sur l'expérience qu'ils ont vécue lors du tournage du téléfilm Stargate Continuum, et sur la séquence en Arctique. Ben Browder a particulièrement apprécié ce tournage lors duquel il a pu donner la réplique à Richard Dean Anderson et travailler avec la Navy.

L'acteur ajoute que l'un de ses moments préférés a été le tournage de la scène pendant laquelle Mitchell et Carter ont longuement marché sur la glace. L'acteur raconte comment Amanda et lui se sentaient seuls au monde lors des prises de vue aériennes par hélicoptère, comment il a fallu multiplier les prises, et comment les deux acteurs se tordaient de rire en entendant les réalisateurs échouer leurs prises de vues à bord de l'hélicoptère.

Image

Brad Wright raconte pour sa part comment la production de Stargate a travaillé avec l'armée américaine pendant ce tournage. Le producteur a notamment fait un caméo dans l'un des F-15 prêtés par la Garde Nationale. Il indique que l'armée a souvent participé à la production de Stargate et que s'il en avait l'occasion il recommencerait ce partenariat. Ben Browder pense d'ailleurs que si Stargate a pu profiter de l'armée pendant toutes ces années, l'armée elle aussi a pu profiter de la bonne image que la franchise donnait à son égard.

Ben Browder a également raconté quelques anecdotes croustillantes sur Richard Dean Anderson lors de ce voyage en Arctique. Il se rappelle par exemple comment l'acteur s'amusait à découvrir les scripts de ses scènes en pleine nuit, à 3 heures du matin, alors que tout le reste de l'équipe essayait de trouver le sommeil.

L'interprète du colonel Mitchell raconte également comment Richard Dean Anderson a donné une peur bleue à l'un des militaires d'une base de l'armée dans laquelle la production de Stargate avait élu domicile pendant le tournage du téléfilm.

En effet, étant donné que les scènes en Arctique ont été tournées plusieurs semaines avant le reste du téléfilm, il fallait éviter que des fuites aient lieu. C'est pourquoi la première de couverture des scripts distribués aux équipes et aux acteurs portaient la mention "Top Secret".

Seulement, il est arrivé une fois que Richard Dean Anderson laisse traîner son script sur une table de réunion de la base. Voyant la mention "Top Secret" inscrite sur le dossier, un soldat qui passait par là s'est alors précipité pour prendre le script avec lui et le cacher, craignant qu'il s'agisse d'un dossier militaire classé secret défense. Ben Browder et Martin Wood, qui se trouvaient dans la pièce, se sont alors tordus de rire en annonçant au soldat qu'il ne s'agissait en fait que du script de Stargate Continuum que Richard Dean Anderson avait oublié de ranger.

N'hésitez pas à retrouver le podcast dans son intégralité (90 minutes) sur The Companion : de nombreuses autres anecdotes restent à découvrir !

Ben Browder & Brad Wright : Conversations in Sci-Fi
Membre actif du Club "Anti-7-cités d'Atlantis"

L'A7CA est universelle. Elle est omniprésente. Elle est avec nous ici, en ce moment même. Tu la vois chaque fois que tu regardes par la fenêtre, ou lorsque tu allumes ton ordinateur pour aller sur internet. Tu ressens sa présence, quand tu pars au travail ou quand tu vas sur le Chat de SGF. Elle est le monde, qu’on superpose à ton regard pour te forcer à voir sa vérité.

"In the quote of the serie we trust"
bounet
Avatar de l'utilisateur
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
Messages : 789
Inscrit : 07 juil. 2005, 00:57
Pays : France
Sexe : Masculin

Re: Retour de Stargate, Continuum, SG-1... Ben Browder invité du podcast de Brad Wright

Message non lu par bounet »

Toujours sympathique de lire ce genre d'information !

Ce qui est bien dans ce qui est dit concernant l'avenir de la franchise, c'est que SI la série revient Brad Wright va obter pour un format de 10 à 12 épisodes/saison, et c'est franchement positif car ça évite les épisodes "bouche trou" même si certain épisode sont vraiment cool !

Après, comme j'ai souvent dit, et la BW le dit directement :
CITATION (Chupeto) Le producteur reste toutefois très prudent sur le sujet et se garde bien de toute certitude. Il rappelle inlassablement que rien n'a pour l'instant été officialisé par la MGM et qu'il n'est pas garanti que son travail aboutisse à une nouvelle série Stargate.
Le soucis, n'est pas l'envie de faire revenir la série on sait que la plupart des protagonistes en on envie. Le soucis est-ce que les dirigeants EUX en on envie ?
Ma vie est un combat perpétuel, l'assaillant est minuscule, mais je gagnerai ! Que faire ? Juste essayer de ne pas baisser les bras.

"Fait de ta vie un rêve et de ton rêve une réalité
Revanchiste
Avatar de l’utilisateur
Colonel
Colonel
Messages : 942
Inscrit : 22 juil. 2014, 18:00
Pays : France

Re: Retour de Stargate, Continuum, SG-1... Ben Browder invité du podcast de Brad Wright

Message non lu par Revanchiste »

Brad Wright me semble assez lucide sur le coup. Les séries à 22 épisodes c'est un peu du passé de l'époque où les épisodes étaient diffusés à heure fixe sans le rewatch permis par le streaming. Il faut resserrer une intrigue principale et éviter les épisodes stand-alone, c'est la route que SGU avait pris ; ça permet aussi de doubler le budget par épisode accessoirement (10 épisodes au lieu de 20 puisque, je suppose, le budget alloué reste le même peu importe le nombre d'épisodes commandés), et éviter des épisodes entiers en espace clos.
CITATION Le soucis, n'est pas l'envie de faire revenir la série on sait que la plupart des protagonistes en on envie. Le soucis est-ce que les dirigeants EUX en on envie ?
La grande question à laquelle tout le monde attend désespérément la réponse. :D Le rachat de la MGM est un pas en avant et BW semble pousser pour que ça arrive, je vois pas ce qu'on peut faire de plus à par prier.
J'arrête ici le dérapage
avant que Zap et Chupeto
ne se retrouvent dans les parages
et ne me collent des avertos. biggrin.gif

[I]24/09/2015[/I]
bounet
Avatar de l'utilisateur
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
Messages : 789
Inscrit : 07 juil. 2005, 00:57
Pays : France
Sexe : Masculin

Re: Retour de Stargate, Continuum, SG-1... Ben Browder invité du podcast de Brad Wright

Message non lu par bounet »

CITATION (Revanchiste - 05 juin 2021, 21:43)
Le rachat de la MGM est un pas en avant et BW semble pousser pour que ça arrive, je vois pas ce qu'on peut faire de plus à par prier.
En tout cas, ce qui est sûr, c'est que si la série revient on pourra faire un sacré remerciement à Brad Wright, car le mec à l'air de se donner à fond pour le retour de la série !!
CITATION ça permet aussi de doubler le budget par épisode accessoirement (10 épisodes au lieu de 20 puisque, je suppose, le budget alloué reste le même peu importe le nombre d'épisodes commandés)
Mouais, je n'en serai pas aussi sûr que le 10 épisodes sur 20, veut dire budget doublé pour un épisode. Ça coûte surtout moins cher de produire une série à 10 épisodes au lieu de 20.
Ma vie est un combat perpétuel, l'assaillant est minuscule, mais je gagnerai ! Que faire ? Juste essayer de ne pas baisser les bras.

"Fait de ta vie un rêve et de ton rêve une réalité
Lefarcrieur
Avatar de l’utilisateur
Sergent
Sergent
Messages : 66
Inscrit : 15 mai 2021, 20:49
Pays : France
Sexe : Masculin

Re: Retour de Stargate, Continuum, SG-1... Ben Browder invité du podcast de Brad Wright

Message non lu par Lefarcrieur »

Je vois surtout la possibilité de réaliser des épisodes de 50 minutes à 1 heure au lieu des 42 minutes. Ça permettrait d'étoffer les scénarios et les personnages.
arim
Avatar de l'utilisateur
Brigadier Général
Brigadier Général
Messages : 1126
Inscrit : 04 févr. 2011, 18:40
Pays : france

Re: Retour de Stargate, Continuum, SG-1... Ben Browder invité du podcast de Brad Wright

Message non lu par arim »

CITATION (Revanchiste - 05 juin 2021, 21:43)
Brad Wright me semble assez lucide sur le coup. Les séries à 22 épisodes c'est un peu du passé de l'époque où les épisodes étaient diffusés à heure fixe sans le rewatch permis par le streaming. Il faut resserrer une intrigue principale et éviter les épisodes stand-alone
Pas du tout d'accord : SG c'est de l'exploration, des nouvelles civilisations ... comment tu veux faire ça avec uniquement du fil rouge ? la majorité des meilleurs épisodes de SG (hors saisons 7-8 qui concluent les arcs narratifs), ce sont des stand-alone, avec parfois des "suites" dans les saisons suivantes (mieux conclure l'histoire ou étendre la mythologie dans une direction).
CITATION ça permet aussi de doubler le budget par épisode accessoirement (10 épisodes au lieu de 20 puisque, je suppose, le budget alloué reste le même peu importe le nombre d'épisodes commandés), et éviter des épisodes entiers en espace clos.
Que ça permettent d'éviter des épisodes en huis-clos ou "résumé de la saison/série, tant mieux parce que ça vaut rarement le coup. Par contre, je pense que les diffuseurs prévoient un budget par épisode/heure de contenu, et pas un budget en mode "produisez 5h ou 15, on vous donne la même chose".
Et à ce petit jeu, plus d'épisode ça veut dire plus de "volume" pour amortir tout ce qui est "réutilisable" (props ou modèles SFX). C'est plus facile de consacrer 50'000 $ dans les modèles 3D de vaisseaux quand tu as 20'000'000 de budget et 20 épisodes pour les utiliser que quand tu n'as que 11'000'000 $ pour 10 épisodes (malgré un budget/épisode plus important)
Revanchiste
Avatar de l’utilisateur
Colonel
Colonel
Messages : 942
Inscrit : 22 juil. 2014, 18:00
Pays : France

Re: Retour de Stargate, Continuum, SG-1... Ben Browder invité du podcast de Brad Wright

Message non lu par Revanchiste »

CITATION Que ça permettent d'éviter des épisodes en huis-clos ou "résumé de la saison/série, tant mieux parce que ça vaut rarement le coup. Par contre, je pense que les diffuseurs prévoient un budget par épisode/heure de contenu, et pas un budget en mode "produisez 5h ou 15, on vous donne la même chose".
Et à ce petit jeu, plus d'épisode ça veut dire plus de "volume" pour amortir tout ce qui est "réutilisable" (props ou modèles SFX). C'est plus facile de consacrer 50'000 $ dans les modèles 3D de vaisseaux quand tu as 20'000'000 de budget et 20 épisodes pour les utiliser que quand tu n'as que 11'000'000 $ pour 10 épisodes (malgré un budget/épisode plus important
Donc pourquoi les séries de Sf actuelles (Mando, The Expanse etc) sont plus courtes que les séries d'avant si ce n'est pour des raisons budgétaires ? J'ignore comment les budgets sont alloués honnêtement... car ça voudrait dire que le budget ne serait pas fixé dès le départ pour une saison lors des négociations mais en fonction du nombre d'épisodes et resterait le même ou à peu près le même par épisode ?
CITATION Pas du tout d'accord : SG c'est de l'exploration, des nouvelles civilisations ... comment tu veux faire ça avec uniquement du fil rouge ? la majorité des meilleurs épisodes de SG (hors saisons 7-8 qui concluent les arcs narratifs), ce sont des stand-alone, avec parfois des "suites" dans les saisons suivantes (mieux conclure l'histoire ou étendre la mythologie dans une direction).
ça c'était avant... c'est la recette SG1/SGA. Les standards de la SF appellent-il encore au stand-alone et aux saisons à rallonge de 20-22 épisodes ? dans tous les cas si jamais ça voit le jour et que BW est aux commandes il parle de 10-12 épisodes donc je suppose qu'il sait quelle histoire il doit raconter et quels sont les standards actuels de production s'il veut voir son truc se concrétiser.
De plus on a un peu fait le tour dans SG : toutes les galaxies alentour on les connaît ; toutes les menaces galactiques on les connaît... Y'aurait pas grand intérêt à nous faire une énième invasion galactique ou race super-méga-avancée qui peut battre les Anciens et les Ori en même temps. La seule chose à explorer maintenant c'est comment va évoluer la Terre (technologies aliens, révélation publique du programme) et ses relations avec les civilisations qu'on a DEJA découvertes. Autant broder sur ce qui a déjà été fait et raconter les conséquences à moyen-terme de ce qu'on a vu dans la série que de nous resservir la même soupe avec les mêmes enjeux et la même résolution en fin d'épisode.
J'arrête ici le dérapage
avant que Zap et Chupeto
ne se retrouvent dans les parages
et ne me collent des avertos. biggrin.gif

[I]24/09/2015[/I]
bounet
Avatar de l'utilisateur
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
Messages : 789
Inscrit : 07 juil. 2005, 00:57
Pays : France
Sexe : Masculin

Re: Retour de Stargate, Continuum, SG-1... Ben Browder invité du podcast de Brad Wright

Message non lu par bounet »

CITATION (Revanchiste - 05 juin 2021, 23:03)
Y'aurait pas grand intérêt à nous faire une énième invasion galactique ou race super-méga-avancée qui peut battre les Anciens et les Ori en même temps. La seule chose à explorer maintenant c'est comment va évoluer la Terre (technologies aliens, révélation publique du programme) et ses relations avec les civilisations qu'on a DEJA découvertes. Autant broder sur ce qui a déjà été fait et raconter les conséquences à moyen-terme de ce qu'on a vu dans la série que de nous resservir la même soupe avec les mêmes enjeux et la même résolution en fin d'épisode.
Oui ça c'est vrai. Je vois mal une 4ème série surtout si elle se déroule sur Terre nous pondre un super nouveau super "méchant vilain pas beau", c'est pour cette raison que j'ai mentionné a plusieurs reprise ici ou ailleurs, que l'écriture d'un nouveau pilote sera vraiment très hard.

Qu'elle sera la meilleure trame ? Aucune idée... La seul chose que je demande c'est que ce qui a été fait pendant les 353 épisodes soit respecté, ce qui est déjà un sacré boulot.

J'ai vraiment hâte que BW nous en apprend plus sur "les scènes" qu'il est en train d'écrire. Il nous torture :lol:
Ma vie est un combat perpétuel, l'assaillant est minuscule, mais je gagnerai ! Que faire ? Juste essayer de ne pas baisser les bras.

"Fait de ta vie un rêve et de ton rêve une réalité
Atchoum
Avatar de l’utilisateur
Colonel
Colonel
Messages : 808
Inscrit : 29 juin 2005, 20:52
Pays : Suisse
Lieu : Valais - Suisse

Re: Retour de Stargate, Continuum, SG-1... Ben Browder invité du podcast de Brad Wright

Message non lu par Atchoum »

CITATION (Revanchiste - 05 juin 2021, 23:03)
Donc pourquoi les séries de Sf actuelles (Mando, The Expanse etc) sont plus courtes que les séries d'avant si ce n'est pour des raisons budgétaires ? J'ignore comment les budgets sont alloués honnêtement... car ça voudrait dire que le budget ne serait pas fixé dès le départ pour une saison lors des négociations mais en fonction du nombre d'épisodes et resterait le même ou à peu près le même par épisode ?
Parce que c'est ce que veut le public.
Il y a un choix de séries énormes qu'il n'y avait pas avant. Les gens ne veulent plus regarder plus de 20 épisodes par saison. Surtout si une partie sont du remplissage qui n'a rien à voir avec la trame principale.
Sans compter le binge-watching (que je trouve perso horrible), le public veut du fil rouge avec suspense à chaque fois en fin d'épisode.

On voit avec des séries comme GoT, vu le matériel de base, 20 épisode par saison sur 10 saisons y'aurait eu de quoi faire. Si il ne l'ont pas fait, c'est parce que le public n'aurait pas suivi. Sinon il ne se serait pas gêné, parce que bon, plus de zodes, plus de revenu pour eux au final.
CITATION (Revanchiste) De plus on a un peu fait le tour dans SG : toutes les galaxies alentour on les connaît ; toutes les menaces galactiques on les connaît...
Vu la tailles de ces galaxies, c'est tristes de se dire ça :cry: Et le pire c'est que dans le contexte de la série, c'est vrai :wall:
CITATION (bounet) Oui ça c'est vrai. Je vois mal une 4ème série surtout si elle se déroule sur Terre nous pondre un super nouveau super "méchant vilain pas beau", c'est pour cette raison que j'ai mentionné a plusieurs reprise ici ou ailleurs, que l'écriture d'un nouveau pilote sera vraiment très hard.
Je pense que ça dépend du méchant. Ce n'est pas obligé d'être d'une ampleur de destruction d'univers ou de galaxie. Un truc genre l'Alliance Luxienne ou le Baal des dernières saisons permettrait déjà de supers scénarios.
Parce que bon, plus dangereux que les Oris, sur le papier ça va être chaud :P
----------

*En recherche de nouvelle signature*

----------
Revanchiste
Avatar de l’utilisateur
Colonel
Colonel
Messages : 942
Inscrit : 22 juil. 2014, 18:00
Pays : France

Re: Retour de Stargate, Continuum, SG-1... Ben Browder invité du podcast de Brad Wright

Message non lu par Revanchiste »

CITATION Parce que c'est ce que veut le public.
Il y a un choix de séries énormes qu'il n'y avait pas avant. Les gens ne veulent plus regarder plus de 20 épisodes par saison. Surtout si une partie sont du remplissage qui n'a rien à voir avec la trame principale.
Sans compter le binge-watching (que je trouve perso horrible), le public veut du fil rouge avec suspense à chaque fois en fin d'épisode.

On voit avec des séries comme GoT, vu le matériel de base, 20 épisode par saison sur 10 saisons y'aurait eu de quoi faire. Si il ne l'ont pas fait, c'est parce que le public n'aurait pas suivi. Sinon il ne se serait pas gêné, parce que bon, plus de zodes, plus de revenu pour eux au final.
Je m'étais effectivement dit qu'avec le nombre de séries incalculable auquel le public a accès il serait découragé par des séries à 20 épisodes sur plusieurs saisons et que ce serait toujours plus dur de suivre toutes les intrigues une fois arrivé à la fin.
CITATION Vu la tailles de ces galaxies, c'est tristes de se dire ça :cry: Et le pire c'est que dans le contexte de la série, c'est vrai :wall:
Une énième erreur je pense. Ils auraient clairement du mettre toutes leurs intrigues dans la Voie lactée au lieu de nous faire des civilisations pangalactiques. J'aurais bien vu les Goa'ulds et les Asgards comme des empires interstellaires locaux pas si vastes que ça en guerre froide avec leurs propres ligues (n'oublions pas que Jackson revendique 22 planètes protégées par le traité avec les Goa'ulds... et cette ligue asgarde serait gérée par la Tau'ri après la disparition des Asgards) et donc situés dans le même territoire (une galaxie ou un bras de galaxie). Idem avec les Wraiths et les Lantiens à la limite. Dans BSG les Coloniaux et les Cylons ont des flottes et des territoires qui semblent du même acabit que celles de SG et pourtant la civilisation de Kobol n'a fleurit que dans un ou plusieurs systèmes (lore assez flou sur le sujet) et c'est tout, pas besoin de changer de galaxie à chaque nouvelle civilisation. Mais là encore le problème c'est les portes des étoiles qui interconnectent toute une galaxie et permettent à des sociétés de se répandre d'un bout à l'autre de la galaxie sans avoir recours à des vaisseaux spatiaux lents.
CITATION Je pense que ça dépend du méchant. Ce n'est pas obligé d'être d'une ampleur de destruction d'univers ou de galaxie. Un truc genre l'Alliance Luxienne ou le Baal des dernières saisons permettrait déjà de supers scénarios.
Parce que bon, plus dangereux que les Oris, sur le papier ça va être chaud :P
Pour Ba'al ça va être un peu difficile, les fans n'accepteront jamais qu'il soit recasté, et le personnage avait déjà suivi une évolution logique jusqu'à Continuum, donc inutile de le faire réapparaître.

Edit : je pourrais presque faire le topic pour poster des propositions de suites pour une éventuelle suite à Stargate vu la taille de ce pavé :D

I) Je vais écrire un scénario en vrac en utilisant que des éléments déjà présents :

Les Luciens et les Jaffas, et pourquoi pas une conspiration au sein même du Homeworld Command ou de la Terre en général feraient des antagonistes tout trouvés. Par exemple un culte tau'ri qui vouerait un culte aux goa'ulds ou aux anciens (et chercheraient à atteindre l'Ascension par exemple) après la révélation publique du programme et avec un nom équivoque (du genre "les Illuminés", "les Ascensionnistes", "les Enfants de Râ" etc). Ou une compagnie privée ayant mis la main sur la technologie alien (en gros le Comité et le NID mais comme antagonistes principaux cachés derrière les événements) cherchant par exemple à provoquer une guerre, jugée inévitable, entre la Terre et ses "alliés" afin de pouvoir prendre le pouvoir en proposant leurs armées privées (flottes surtout je suppose) pour défendre la Terre (un peu à la manière de l'Attaque des Clones). Pour l'instant je vais partir sur le culte des Illuminés et l'Alliance lucienne.

L'Arche d'Alliance pourrait par exemple être la cible de ce groupe fanatique terrien et on aurait enfin droit à notre assaut de la Zone 51 par des milliers de gens dans le but de s'emparer de l'Arche d'Alliance et de l'utiliser. :lol: ça pourrait donner lieu à une scène haletante où le chef de la sécurité de la Zone 51 doit ordonner de tirer ou non dans la foule et les conséquences que ça aura s'il le fait ou non :shock: (s'il le fait, voir les conséquences psychologiques et éventuellement juridiques (sera-t-il jugé publiquement comme responsable afin de dédouaner les donneurs d'ordre de la CIS ?), s'il le fait pas idem sachant que les conséquences d'un ennemi s'emparant de cet artéfact sont potentiellement encore pires). Et on apprendrait, pourquoi pas, que ce culte est en fait financé/monté par les Luciens dans le but de déstabiliser la Tau'ri afin d'arrêter son expansion ou alors de s'emparer également de l'Arche pour leurs propres fins.

Une fois en possession de ladite Arche, le commanditaire lucien (ou jaffa), qui aura bien sûr déjà été introduit dans la série (mais pas comme le commanditaire de cette agitation religieuse bien sûr, la révélation serait là, il serait apparu précédemment comme un représentant lucien comme les autres en début de saison par exemple), donnerait en échange aux Illuminés une technologie comme un sarcophage (car les mecs seraient des fous qui voudraient avoir l'immortalité je sais pas). Il aurait pour projet d'utiliser l'Arche pour unifier les factions dissidentes luciennes, mettre la main sur ces Ha'tak spéciaux (voir le grand II) capables de menacer les Tau'ri et pourquoi pas de se faire couronner empereur dans la foulée.

Je préfère d'ailleurs que ce soit un lucien : Arche d'Alliance/Alliance lucienne, ça sied bien. En plus Luciens : Lucia/Lux, lucis = la lumière en latin, comme la lumière de la vérité que l'Arche délivre à ceux qui la regardent. Au passage, et vu que la lutte entre Luciens et Tau'ri est également de nouer des alliances, on pourrait sobrement intituler ce scénario Stargate : Alliance.
Edit 2 : oops, évidemment c'est l'Arche de Vérité et pas l'Arche d'Alliance :lol: pour ma défense j'ai vu ce film y'a 10 ans, et je croyais que Stargate intégré l'Arche d'Alliance à sa mythologie (après tout les Ori et les Anciens étaient liés aux légendes arthuriennes du Graal et de différentes reliques bibliques et la fin me rappelait Indiana Jones, en moins gore). De plus alliance se dit Covenant en anglais donc le titre n'aura pas beaucoup de sens de ce point de vue pour un Américain. :D

Et je verrais bien une rivalité Luciens-Tau'ri, sur le modèle de celle de l'ONU et de Mars dans The Expanse, pour être la faction humaine dominante en opposant auprès des autres mondes indécis des romans nationaux pour légitimer cette place et avoir l'hégémonie sur la diaspora humaine (répartie en ligues respectivement gérées par la Terre et Lucia) :
- les Luciens pourraient par exemple reprocher aux Tau'ri d'être des arrivistes n'ayant pas connu l'oppression et n'ayant vaincu les Goa'ulds que grâce à un concours de circonstances (Asgards, rébellion jaffa, invasion réplicateur, guerre civile goa'uld, Anubis) alors que les Luciens auraient, eux, passés les derniers millénaires opprimés par ces mêmes Goa'ulds et auraient libéré Lucia de leurs propres mains sans aide extérieure. Les Tau'ri auraient usurpé ce rôle de Cinquième Race. Un personnage pourrait même préciser que la Cinquième Race n'est pas la Tau'ri mais l'Humanité dans son ensemble, contrairement à ce que laisse croire Unending où seul l'Odyssey est convoqué, permettant d'alimenter davantage le ressentiment envers les Tau'ri qui garderaient jalousement l'héritage technologique asgard sans le faire partager aux autres humains, ce que ce conquérant proposerait de faire.
- de l'autre côté, la diplomatie tau'ri appuierait son rôle de puissance dominante et légitime par la parenté de tous les humains de la galaxie à la Tau'ri, "le Premier Monde" comme l'appelait Teal'c dans le deuxième épisode de Stargate, précisant au passage que ce titre pouvait faire de la Tau'ri un symbole de la lutte contre les Goa'ulds ; ainsi que son rôle (supposé) dans la chute des Goa'ulds, des Réplicateurs (même si c'est le tok'ra Selmak allié à Ba'al qui a permit d'activer le disrupteur...) et des Ori et son titre de "Cinquième Race" donné par les Asgards qui les auraient adoubés comme successeurs

Ce leader lucien pourrait ensuite convoquer un sommet diplomatique entre chefs luciens et leur montrer l'Arche. Après je sais pas vraiment comment elle marche puisque Jackson dit en même temps qu'elle ne révèle que la vérité (comment d'ailleurs ?) et d'autre part (à la fin de Ark of Truth) qu'elle pourrait être l'arme la plus puissante de tous les temps (pour changer). Donc à voir comment écrire cette scène sans faire de retcons.

Et paf, on a un Empereur lucien avec une armada complète dont des Ha'tak dopés à la technologie réplicateur qui peut absorber les attaques des laser asgards et qui menace la Terre et dans le même temps, si le leader fanatique terrien est encore en vie, il pourrait encore servir lui et son culte d'agents infiltrés (à la Hail Hydra) à ce conquérant lucien pour bousiller les défenses tau'ri avant l'attaque. Ce culte serait tentaculaire et décentralisé et aurait des agents infiltrés jusque dans la flotte, le Pentagone etc. Et la Terre serait ainsi vaincue en Blitzkrieg par ce conquérant avec sa flotte avancée et par les agents Illuminés déjà présents sur Terre.

On aborderait ainsi les thématiques du terrorisme et du fanatisme qui sont plus d'actualité. Ce serait d'ailleurs l'occasion de faire gagner un antagoniste (bon après occuper une planète à 7 milliards d'habitants, ou plus si la série se déroule en 2025, c'est de l'ordre de l'impossible). A cette occasion, ce conquérant pourrait appuyer la menace qu'il représente, surtout du point de vue du spectateur, en exécutant par exemple des leaders tau'ri pour faire céder la population, par exemple O'Neill (via des hologrammes ou en hackant les satellites pour diffuser les images en direct par exemple) : le spectateur comprend que le mec déconne pas, que les personnages principaux peuvent mourir, et dans la diégèse les Tau'ri perdent le commandant du Homeworld Command (voir NB car c'est sans doute incohérent) et un héros de guerre (à condition encore une fois que le programme ait été rendu rendu public depuis une bonne dizaine d'années, comme la présence de cultes fanatiques vénérant les Goa'ulds ou les Anciens ou les Ori le présuppose, et que le rôle de SG-1 soit connu de la majorité des gens). Cette mort symbolique permettrait également de rassembler un SG-1 séparé depuis des années.

Les motivations de cet antagoniste pourraient être justifiées de différentes manières : c'est un nationaliste irrédentiste et revanchiste qui reproche à la Terre de s'être approprié le rôle de "libérateur des peuples humains" et de vainqueur des goa'ulds, une sorte de Bismarck qui veut unifier son peuple et laver les humiliations. D'autre part on pourrait lier son histoire avec celle de la série par exemple avec des flashbacks de 2005 durant l'Invasion Réplicateur où il perdrait sa famille/son vaisseau/quelque chose d'important et il tiendrait les tau'ri (et les asgards) responsables d'avoir fait venir les Réplicateurs dans la galaxie. ça permettrait de plus de revenir sur le conséquences de l'invasion réplicateur et du traumatisme qu'il a engendré (un traumatisme qui expliquerait pourquoi les Luciens utilisent des armes à feu traditionnelles au lieu des armes à énergie goa'ulds, car ces dernières auraient été inutiles face aux Réplicateurs là où les armes à feu traditionnelles se sont avérées efficaces : ce serait une sorte de réaction rétro-technologique comme celle des Coloniaux dans BSG après la première guerre des Cylons ou de Thor qui utilise le Prométhée dans Unatural Selection), de savoir combien de millions de morts elle a faite. Et ce personnage lucien serait l'incarnation de ce traumatisme collectif et des millions de survivants qui auraient des compte à rendre avec la tau'ri pour l'avoir causé. D'autre part il détesterait encore plus les Asgards non seulement à cause des Réplicateurs mais surtout pour avoir sélectionné la Terre comme ses successeurs. En gros ce personnage serait l'enfant de toutes les actions de SG-1 (création de Numéro 5 et RépliCarter, invasion réplicateur, Matrice asgarde, chute de l'Empire Goa'uld etc).

Pour continuer le combat, une partie de la flotte tau'ri ayant survécu à la mutinerie de ce culte et à l'attaque surprise lucienne (comme le Galactica dans BSG) partirait en hyperespace et tenterait de rallier à sa cause des alliés après la défaite de la ligue tau'ri face à la ligue lucienne, comme par exemple les Jaffas qui comprendraient qu'ils sont la cible suivante des Luciens maintenant que ceux-ci ont unifié leur empire (contrairement aux Jaffas encore divisés) et qu'ils viennent d'absorber la Tau'ri (et donc une partie de ses technologies et ressources).

Ce qui mènerait à une troisième partie où les survivants (avec par exemple des personnages principaux comme Carter à la tête de la flotte survivante, Teal'c avec une partie des jaffas, Vala avec ses liens avec les luciens, Mitchell qui serait le CAW/CAG de Carter sur l'USS Hammond, Jackson etc) et leurs alliés (hébridans ? jaffas ? autres ?) devraient vaincre ce conquérant.

NB : Reste à expliquer pourquoi Atlantis n'intervient pas (plus d'énergie dans les ZPM ? attaque synchronisée du culte sur Atlantis ?). D'autres incohérences peuvent apparaître comme le fait que O'Neill soit encore à la tête du Homeworld Command alors que d'ici là il devrait avoir 70 ans passés et que dans des structures comparables comme l'USSC ou l'OTAN (avec le SACLANT, jusqu'en 2003, qui était en poste pour maximum 4 ans...) l'officier supérieur ne reste pas autant de temps. Dans SGU on est en 2009 on peut supposer qu'il succède à Hammond décédé la même année, ce qui situerait l'intrigue à peine en 2013. Donc difficile de garder O'Neill comme personnage important sur Terre, il devrait être à la retraite... (ou alors à un poste symbolique de diplomate de la tau'ri étant donné que c'était lui et SG-1 et que les Asgards avaient choisi, et que cette "Ligue Tau'ri" est censée succéder à celle des Asgards pour sécuriser les planètes protégées.

II) Pour faire peur aux 304 avec leurs canons asgards magiques y'a potentiellement une solution que j'avais évoqué sur le topic de Blackeagle : les Ha'tak modifiés par les Réplicateurs dont les Rebelles jaffas (et peut-être les Luciens) se sont emparés après la bataille de Dakara et l'activation du disrupteur ancien. On sait que ces Ha'tak-là sont supérieurs aux autres (l'épisode Exodus montre d'ailleurs qu'ils sont des milliers de fois plus rapides que celui de Cronos utilisé par SG-1) et qu'ils ont été modifiés par la technologie réplicateur qui a absorbé celle des asgards (et donc potentiellement un moyen de se prémunir contre leurs armes). ça permettrait de doter les Luciens et les Jaffas d'un petit nombre de vaisseaux ultra-puissants, assez pour menacer la Terre et ses défenses, dont ils ne pourraient pas comprendre la technologie tellement elle est avancée (donc impossible à répliquer, gardant le nombre de vaisseaux identique) et ces Ha'tak seraient des atouts stratégiques vitaux pour les puissances qui en disposent et des cibles prioritaires pour le renseignement tau'ri en cas de conflit. Et pour en revenir au paragraphe précédent, la Nation Jaffa ou l'Alliance lucienne seraient divisés en factions qui auraient leurs propres Ha'tak modifiés par les Réplicateurs : le renseignement tau'ri chercherait à entretenir ses divisions internes à coup d'assassinats, de contre-espionnage etc tandis qu'un conquérant chercherait au contraire à unifier ces factions afin de mettre la main sur ces Ha'tak modifiés et de pouvoir opposer une armée gigantesque et unie à la Terre et à ses alliés.
Evidemment on pourra aussi nous expliquer que si les réplicateurs qui les pilotent sont détruits (par la vague du disrupteur) alors la technologie du vaisseau régresse par magie à celle du Ha'tak originel...

Mais bon en général BW et JM ont une sacrée tendance à oublier les armes dont ils disposent, je pense notamment au satellite ori de la saison 9 (Ethon) qui n'a pas été détruit et qui aurait pu servir à comprendre la technologie ori (boucliers et armement) et éventuellement à défendre la galaxie contre les Ori.
J'arrête ici le dérapage
avant que Zap et Chupeto
ne se retrouvent dans les parages
et ne me collent des avertos. biggrin.gif

[I]24/09/2015[/I]
ytsuka452
Avatar de l’utilisateur
Major Général
Major Général
Messages : 1850
Inscrit : 05 juil. 2014, 01:19
Pays : France
Lieu : Fukkatsu, base Tokkun

Re: Retour de Stargate, Continuum, SG-1... Ben Browder invité du podcast de Brad Wright

Message non lu par ytsuka452 »

CITATION On voit avec des séries comme GoT, vu le matériel de base, 20 épisode par saison sur 10 saisons y'aurait eu de quoi faire. Si il ne l'ont pas fait, c'est parce que le public n'aurait pas suivi. Sinon il ne se serait pas gêné, parce que bon, plus de zodes, plus de revenu pour eux au final.
Tu prends le mauvais exemple car le fait qu'ils n'ont pas pu faire 10 saisons de 20 épisodes ne résulte qu'en une chose : l'oeuvre n'était (et ne l'est toujours aujourd'hui) pas finie.
A partir du moment où ils ont dépassé les romans publiés de l'époque, ils devaient faire eux-même les intrigues, ils n'avaient plus de support. En cela GRRM a beaucoup aidé vu qu'il ne voulait pas que son oeuvre ne soit "dénaturée" et gardé une certaine fidélité. Du coup, tu passes de saisons riches en détails et intrigues à des saisons plus light et limite creuse. Ils ne pouvaient absolument pas se permettre de continuer vu qu'ils ne sont pas des auteurs du niveau de GRRM. D'où la fin rushé, les téléportations de personnages, et la saison finale qui a pas mal divisée.
Doci - De gigantesques armées de fidèles iront affronter les serviteurs des êtres maléfiques. Nous allons bâtir des vaisseaux spatiaux pour emmener nos guerriers valeureux dans l'espace interstellaire et apporter la Parole des Oris à tous les impies de l'univers. La puissance des Oris submergera tous les mondes et les impies seront bannis de l'univers. Loués soient les Oris !
Atchoum
Avatar de l’utilisateur
Colonel
Colonel
Messages : 808
Inscrit : 29 juin 2005, 20:52
Pays : Suisse
Lieu : Valais - Suisse

Re: Retour de Stargate, Continuum, SG-1... Ben Browder invité du podcast de Brad Wright

Message non lu par Atchoum »

CITATION (ytsuka452 - 06 juin 2021, 19:33)
CITATION On voit avec des séries comme GoT, vu le matériel de base, 20 épisode par saison sur 10 saisons y'aurait eu de quoi faire. Si il ne l'ont pas fait, c'est parce que le public n'aurait pas suivi. Sinon il ne se serait pas gêné, parce que bon, plus de zodes, plus de revenu pour eux au final.
Tu prends le mauvais exemple car le fait qu'ils n'ont pas pu faire 10 saisons de 20 épisodes ne résulte qu'en une chose : l'oeuvre n'était (et ne l'est toujours aujourd'hui) pas finie.
A partir du moment où ils ont dépassé les romans publiés de l'époque, ils devaient faire eux-même les intrigues, ils n'avaient plus de support. En cela GRRM a beaucoup aidé vu qu'il ne voulait pas que son oeuvre ne soit "dénaturée" et gardé une certaine fidélité. Du coup, tu passes de saisons riches en détails et intrigues à des saisons plus light et limite creuse. Ils ne pouvaient absolument pas se permettre de continuer vu qu'ils ne sont pas des auteurs du niveau de GRRM. D'où la fin rushé, les téléportations de personnages, et la saison finale qui a pas mal divisée.
Je ne suis pas d'accord. Même sur le matériel existant, et donc les 5-6 premières saisons, ils ont vraiment simplifié les intrigues et laissés tomber beaucoup d'autres. Et pas que des choses s'excusant par l'adaptation je trouve. On a eu beaucoup de personnages fusionnés quand d'autres on les a juste vu disparaitre (Victarion :cry: )
Mais la fin était spécialement catastrophique oui :D
----------

*En recherche de nouvelle signature*

----------
Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit