Si vous deviez faire un reboot de la franchise...

Dr. Rodnay McKay
Avatar de l’utilisateur
Lieutenant Général
Lieutenant Général
Messages : 2448
Inscrit : 09 mars 2006, 08:16
Pays : Mars (MCR)
Lieu : Mars, Toulouse (accessoirement), Mars again
Contact :

Re: Si vous deviez faire un reboot de la franchise...

Message non lu par Dr. Rodnay McKay »

Dernier message de la page précédente :

CITATION (Blackeagle,Samedi 29 Août 2020 22h37)
CITATION peut-être partirai-je d'une idée d'utilisation par les Terriens de la Porte des Etoiles à contre-coeur, avec des divergences extrêmement importantes entre Etats si, par exemple, l'existence de la Porte était connue de tous. Le fait qu'elle soit connue pourrait constituer un des points de départs intéressants d'un reboot à mon sens, cela changerait sensiblement la physionomie de la série.
J'aime beaucoup cette idée. Elle ouvre de belles options, AMHA.
L'idée est intéressante, mais de mon point de vue, ça orienterait énormément vers le political drama, plus que sur du space opera ou de la SF à proprement parler, je pense... Du coup, on perdrait un peu l'essence même de la série.
Dr Gwénaël "Dr Rodnay McKay" Caravaca
Oui, oui, je suis vraiment Docteur. Non, non pas ce genre de docteur...

Gwen Costuming & Cosplay
Retrouvez tous mes costumes, broderies, impressions 3D et créations, et restez en contact avec moi sur :
Facebook et Instagram

Pour parler Mars, ça se passe sur Twitter !
Hermod
Avatar de l'utilisateur
Lieutenant Général
Lieutenant Général
Messages : 2891
Inscrit : 10 août 2005, 15:43
Pays : France
Lieu : Paris

Re: Si vous deviez faire un reboot de la franchise...

Message non lu par Hermod »

Je comprends bien ton propos Gwénaël. Mais pour ma part, je pense (ce n'est évidemment que mon avis personnel) que la série Stargate ne devrait pas tendre exagérément vers un space opera justement. Le risque, sur une série aussi originale que l'est Stargate, est justement de se cantonner à des conflits spatiaux.
L'originalité de la Porte doit permettre de ne recourir à des vaisseaux, voire des batailles spatiales, que dans des situations limitées, de mon point de vue. Il me semble que c'est là un défaut de Stargate Atlantis, qui a un gros potentiel, mais qui, à mon sens, se hasardait un peu trop vers le recours à des conflits spatiaux.

Au début de Stargate SG1, tu as certains épisodes, comme l'épisode "Secret", où l'on se trouve dans un aspect politique, et c'est également une sorte de fil rouge avec les tentatives de fermer ou de détourner le programme porte des étoiles tout au long de la série. Je ne pense que pas que cela ait altéré son côté SF.
Il est vrai que l'idée pourrait aboutir à rendre la série un peu plus psychologique, ce qui peut aussi avoir ses inconvénients.

A titre d'illustration, j'aurais bien aimé voir comment la réalité alternative connue dans l'épisode "De l'autre côté du miroir" évoluait après que la Terre ait été sauvée par les Asgards.
Je suppose en effet qu'il aurait été plus que difficile de continuer à cacher le programme Porte des Etoiles, et il aurait pu être intéressant de voir comment aurait pu se reconstruire ce programme.

Mais j'avoue que je n'ai que cette idée, sans être réellement capable de mettre sur papier un début de scénario. Je me dis juste que l'angle d'attaque pourrait être digne d'intérêt, ce qui donnerait alors quelque chose de différent de l'essence de la série.

Le principe du reboot étant justement de tenter d'éviter de calquer et de partir de ce qu'on sait, et qu'on apprécie, en essayant de déterminer si un autre cheminement aurait pu présenter des aspects passionnants. ;)
Revanchiste
Avatar de l’utilisateur
Colonel
Colonel
Messages : 973
Inscrit : 22 juil. 2014, 18:00
Pays : France

Re: Si vous deviez faire un reboot de la franchise...

Message non lu par Revanchiste »

CITATION Tous les Goa'ulds ne seront pas des être maléfiques voulant conquérir le monde, tous les Asgards n'auront pas forcément une bonne opinion de la Terre ou des Lantiens, etc.
Je suis un peu en désaccord sur cette idée des aliens « maléfiques ». Même si évidemment les Gao, Ori et Wraiths sont les méchants de la série, ils ont pour avantage de n'être pas simplement traités comme des méchants caricaturaux une fois qu'on cherche à les comprendre. Chez les Goa comme les Wraiths et les Ori, leur « méchanceté » est justifiée par une idéologie spencériste : ils sont tous des races anciennes, dotées de pouvoirs ou de technologies avancées (les deux tendant à se confondre comme dirait Asimov), vivant des milliers d’années (imaginez l’impact psychologique d’être virtuellement immortel, d’avoir des pouvoirs, des connaissances technologiques avancées) : ils ne prennent pas les humains pour des ennemis mais comme du bétail. C’est toute la tirade darwiniste de Zipacna au « procès » sur Tollana :
Spoiler
ZIPACNA
Tell me, did the people of Abydos hunt?
SKAARA
Yes.
ZIPACNA
Do they also use animals as beasts of burden for food, for clothing?
SKAARA
Yes.
ZIPACNA
Do you also eat the flesh of humans?
SKAARA
No! Never!
ZIPACNA
Then you make judgement that animals are of lesser value than humans.
SKAARA
We care for our animals. We worship them, we thank them for the gifts they give us.
ZIPACNA
Yes, but you keep them to do your will and you kill them to survive.
SKAARA
When we have the need.
ZIPACNA
As we do with humans, when we have the need. If a human has the right to take an animal's body and do with it as he pleases because he is a superior being…then so does a Goa'uld. And by that argument alone, the Goa'uld has priority. And the host belongs to Klorel.
Les humains ne sont pas juste bons à être massacrés (sauf dans certains cas, un peu comme font les Predators, dans une sorte de « sport » puisque Teal'c mentionne bien que les Goa peuvent massacrés des planètes entières pour aucune raison : peut être comme "sport" de chasse (on chasse bien des animaux sur Terre) ou alors comme attaque préventive pour empêcher toute civilisation de les menacer technologiquement) mais sont une réserve de nourriture, d’hôtes, de main-d’oeuvre, d’adorateurs (et donc d’énergie pour les Ori). On est donc loin des humains massacrés par des envahisseurs aliens juste par pure méchanceté, afin de prendre leur ressource éventuellement. Idem pour les Réplicateurs qui ne ressentent pas ces émotions et sont juste programmés pour se répliquer et apprendre, et c’est Numéro 5 qui ouvre la voie à un traitement psychologique digne d’un personnage capable de cruauté, de peur, d’amour etc et donc d'empathie de la part d'un spectateur/lecteur qui comprend ses motivations.

Et c’est sans compter le traitement psychiatrique des Goa’ulds décrits comme de plus en séniles par Jackson au fur et à mesure des passages en sarcophages.
Donc le coup des Goa’ulds « amis » ça reste très moyen, ce serait leur propre faction de végans refusant la chasse. Y’a bien les Tok’ras mais même dans la série ils traitent les Tau’ri avec méfiance et les infantilisent un peu. Et là encore ça ce comprend : recevoir des conseils de la Terre serait un peu comme être un pépé centenaire et se voir moraliser par un enfant arrogant de 10 ans…

Idem pour les Asgards, il y a bien Loki (personnage sous-exploité d’ailleurs, dans un soft reboot (qui serait un remake de la série on va dire) je l’aurais allié à Anubis par exemple histoire de le développer davantage) et les Vanirs qui se moquent éperdument du sort des pégasiens tant qu’ils flinguent les wraiths.
J'arrête ici le dérapage
avant que Zap et Chupeto
ne se retrouvent dans les parages
et ne me collent des avertos. biggrin.gif

[I]24/09/2015[/I]
Revanchiste
Avatar de l’utilisateur
Colonel
Colonel
Messages : 973
Inscrit : 22 juil. 2014, 18:00
Pays : France

Re: Si vous deviez faire un reboot de la franchise...

Message non lu par Revanchiste »

CITATION 2020, Antarctique. La fonte des glaces dû au réchauffement climatique permet à une équipe de scientifiques de découvrir dans une crevasse un gigantesque anneau, un tableau de commande et un homme en armure encastrés dans la glace, prêt de la base Mcmurdo.
A vrai dire l'Antarctique prend plus de glace qu'elle n'en perd...

https://www.nasa.gov/feature/goddard/nasa-s...ter-than-losses
J'arrête ici le dérapage
avant que Zap et Chupeto
ne se retrouvent dans les parages
et ne me collent des avertos. biggrin.gif

[I]24/09/2015[/I]
burbigo
Avatar de l'utilisateur
Soldat
Messages : 8
Inscrit : 21 mai 2020, 23:36
Pays : Belgique

Re: Si vous deviez faire un reboot de la franchise...

Message non lu par burbigo »

Moi j'ai toujours pensé que l'Antarctique perdait beaucoup de glace.
Dernière modification par burbigo le 10 nov. 2020, 16:50, modifié 1 fois.
Revanchiste
Avatar de l’utilisateur
Colonel
Colonel
Messages : 973
Inscrit : 22 juil. 2014, 18:00
Pays : France

Re: Si vous deviez faire un reboot de la franchise...

Message non lu par Revanchiste »

En ce qui concerne une nouvelle série SG, à partir des pitchs déjà proposés, je propose de synthétiser les idées convergentes relevées au fil du topic. Je précise que ce n'est pas là ma vision d'un reboot au-delà des blancs que j'ai remplis à droite à gauche.

thèmes et ambiance générale
- démarrer la série par un plot twist tout con à la Robert C. Wilson, un auteur de SF que j’apprécie particulièrement, qui part du principe vertigineux que si les lois de la physique sont les mêmes partout, que tout ce qui est fonctionnel finit toujours par être inventé et que si l’Histoire des civilisations aliens suit une convergence technologique tout comme des civilisations terriennes éloignées (mise au point de l’écriture, de l’arc, des pyramides, de la voile etc) alors toutes ou partie des civilisations intelligentes finit par mettre au point une technologie similaire. Dans le cadre de SG il s’agirait d’un portail Einstein-Rösen. Ainsi, comme de nombreuses autres civilisations, les scientifiques humains de la Terre auraient, au hasard d’une expérience quantique ou volontairement, ouvert un portail téléporteur interplanétaire (les vortex n'aboutissent pas dans le vide mais se connectent automatiquement à l'une des nombreuses portes déjà existantes à travers la galaxie, mais il faudra réviser le DHD et le système d'adresse). J’aurais situé cette expérience au grand collisionneur de hadrons de Genève pour plusieurs raisons : déjà car ça permet de le situer sur Terre dans un endroit connu et de donner un petit fond de « hard-science » à tout ça, et en plus car le collisionneur est situé en Suisse pas loin du canton de Genève, soit le lieu idéal pour faire de la propriété de la Porte une affaire internationale, Genève devenant à partir de là le lieu où siégerait une commission des nations-unies à l’importance croissante au fil des années/voire des décennies (et pourquoi pas, comme dans des univers comme Halo et The Expanse, ou Command and Conquer, devenir l’ébauche d’une civilisation mondiale à long terme en tant que gouvernement international d’urgence). A noter que la première collision ayant eu lieu en 2009, on ne pourrait pas vraiment situer l’histoire durant la Guerre froide (sauf si l'expérience dont parle Blackeagle n'a rien à voir avec la possibilité d'ouvrir un portail)

- le Grand Collisionneur deviendrait alors le nouveau SGC, et la zone urbaine aux alentours s’étendrait pour devenir avec le temps une métropole où travailleraient tout le personnel lié au programme (scientifiques, diplomates, militaires etc).

- Pour préciser ce qui est dit précédemment, le programme devient international (dans sa supervision, donc création de la CIS dès le début) et public (dans ses grandes lignes évidemment comme la simple existence... le fait que l’USN soit connue de tous comme branche de l'armée ne veut pas dire que le quidam accès aux détails techniques de ses sous-marins et à leur localisation précise) dès le début, donc adieu le côté secret de SG ; mais qui a pour avantage de mettre les moyens (car les 7 milliards de dollars annuels du SGC que Kinsey mentionne, moi je les vois pas) autant en effectifs, qu’en technologies, et éventuellement (si on y arrive) de justifier qu’un avion (comme un F-302) passe du vol d’essai à la production en série en moins de 2 ans là où ces projets prennent des années sur Terre (ou alors on veut vraiment faire réaliste mais il faut prévoir d'étaler la série sur 50 ans en temps vécu par les personnages, et ça doit être difficile à justifier du point de vue de la production puisqu'il faudra changer fréquemment le casting/vieillir artificiellement celui-ci)

- Ytsuka, Irmin, Blackeagle et d’autres ont proposé l’idée que la galaxie serait en pleine guerre froide entre deux superpuissances, à la manière de la Guerre du Péloponnèse, avec deux cités et leurs ligues respectives qu’elles chercheraient à étendre via leur réseau diplomatique (et pourquoi pas d’autres civilisations proposant une « troisième voix » comme la France ou la Chine ont tenté durant la Guerre froide). Les deux ligues seraient donc celles des Goa’ulds et des Anciens (quitte à changer les noms). Les Anciens surveilleraient ainsi de nombreuses civilisations dont la Terre (qui serait dans sa sphère d’influence) et auraient détecté l’ouverture de la porte. A noter que ça correspond déjà à la situation dans la série avec les Asgards et leurs planètes protégées (qui ne sont jamais que... 22 d'après Jackson. Quant on sait que la galaxie compte peut-être 300 millions de planètes potentiellement habitables j'aurais tendance à gonfler un peu les chiffres).

- on peut d’emblée préciser l’ambiance de cette série et lui donner un aspect post-9/11 à la BSG (attaques terroristes, espionnage, usage de la torture et autres méthodes douteuses, infiltrations possibles à tout moment qui empêche nos personnages de faire confiance à quiconque voire d'être assassinés pour certains à un moment totalement inattendu par un personnage que l'on croyait dans le camp des gentils mais qui était programmé depuis le début pour s'infiltrer, un classique du film d'espion) ou à la Watchmen (2009), avec cette imagerie sombre caractéristique, ces intrigues plus matures, ces personnages plus complexes, et remplacer une partie des gravures de mode qui compose le casting habituel de SG par des personnages plus ordinaires, vieillissants, sous la pression de ce que représente les découvertes qu'ils font (traverser un vortex, représenter la Terre dans une ONU interplanétaire etc) et les rendre pour certains dépressifs voire suicidaires, tiraillés par un sens de la morale et un sens du devoir quand il s'agit de défendre la Terre quitte à utiliser des méthodes "immorales", c’est un peu ce que SGU avait donné d’ailleurs, preuve que la série avait évolué avant sa disparition totale (et c’est peut-être ce changement d’ambiance qui n’a pas plus aux fans et qui l’a tué, un couteau parmi plusieurs sur son cadavre bien sûr. Après tout Sci-Fi se faisait déjà une spécialité d’annuler les bonnes séries, même The Expanse a été annulé à une époque. Peut-être qu’Amazon achètera la licence et mettra un gros budget + des gens compétents dessus, enfin on peut toujours rêver)

- à éviter également, tout le monde est d’accord là dessus visiblement, les échelles de temps et de distance assez ridicules, et faire durer l’intrigue sur des décennies (voire des siècles) si on veut aller loin (rien de nouveau sous le soleil d'ailleurs, c'est déjà ce qu'à fait Star Trek).

- pour le problème des vaisseaux spatiaux, soit on situe l’intrigue à une époque où ils existent déjà (donc XXII-XXIvème siècle ?) mais exit les boucliers, laser, etc pour avoir des vaisseaux plus réalistes type The Expanse, BSG, Halo (pré-Guerre avec les Covenants), soit on les fait apparaître progressivement mais il faudra un time gap de plusieurs décennies entre le début de la série et le moment où ils apparaissent, et considérablement limiter leurs capacités : pourquoi pas limiter leur vitesse à 32,000c comme c’était le cas des Ha’tak dans Exodus part.2 (soit 3 ans pour traverser la galaxie au lieu des 3.2 secondes d’un vortex) ? L’avantage de la première intrigue c’est que la Terre dispose déjà d’une flotte (même si nulle en comparaison de celle des autres) et que si elle partait de zéro comme dans SG1 elle devrait attendre des siècles avant d’avoir des effectifs suffisants pour peser dans la balance (si on admet que les batailles qui opposent des puissances à prétentions galactiques en termes de zone d’influence se jouent non pas à 30 vs 5 mais à bien plus, mais si on introduit des batailles spatiales, surtout à hauts effectifs, on risque aussi de vite dévier et de faire du SW/HH/Legend of the Galactic Heroes/Albator etc et pas du SG)

- d’ailleurs on pourrait choisir la taille des portes des étoiles (voir permettre de faire varier leurs tailles en faisant construire des accélérateurs plus grands) de sorte à les utiliser comme « superportes » de quelques dizaines voire centaines de mètres de diamètre ? Il faut aussi peut-être sortir des limites de la porte que donnait la série originale

époque(s)
Irmin et Gwenaël ont aussi proposé de le situer dans un futur proche, là où Blackeagle proposait la fin de la Guerre froide (soit pas si loin que ça de SG, après tout la Guerre froide se finit autour de 1990 et la porte est ouverte en 1994 ou 1996 selon le canon du film ou de la série). Cette première option permettrait de faire revenir des personnages déjà existants (sous une forme ou sous une autre), mais on resterait très près de la série originale, à moins bien sûr que cet aspect Guerre froide soit le prologue et que l'action principale passé le prologue se situe une trentaine d'années plus tard ?

L'idée d'un futur proche aurait quant à lui d'autres avantages : comme d’avoir une reconfiguration géopolitique et d’éviter les travers d'une oeuvre trop dans son temps (car les tensions politiques internationales ne sont plus les mêmes depuis 30 ans que dans la période 1947-1987), alors pourquoi pas se projeter quitte à paraître ridicule au moment où l'époque de la série va vraiment arriver (coucou Retour vers le futur et ses hoverboards en 2015, coucou Blade Runner et ses androïdes et ses colonies extrasolaires en 2019) ? Autre avantage, on pourrait faire de la porte une sorte de phare dans la nuit à une époque désespérée (proche d'une WW3, et imaginer les conséquences du manque de ressource et de pollution de l'atmosphère : la colonisation d'autres mondes et les technologies extraterrestres permettraient de résoudre une crise énergétique et politique et totalement modifier la donne) d'ici 50 à 100 ans. Enfin, si on le situe assez dans le futur, on pourrait déjà donner des vaisseaux spatiaux aux humains, quitte à en modifier l'utilité en les rendant très lents par rapport à la porte (d'autant plus que plus on a de vaisseaux dès le départ... plus on peut en détruire pour le bien de l'intrigue. On pourrait imaginer que la moitié de la flotte se fasse péter d'un coup avec une partie des personnages : ça ferait fissurer le plot armor et mettrait vraiment en danger les autres personnages, tout en permettant au méchant d'être vraiment intelligent/stratège, car à part le Prométhée et le Korolev on n'a pas perdu grand chose dans SG.). Evidemment ça concerne l'importance qu'on donne aux vaisseaux spatiaux dans ce reboot. Si pour beaucoup c'est leur trop plein qui a tué la franchise, il ne faut pas oublier qu'il y en avait à bonne dose jusqu'à la fin de saison 9 de SG1/saison 1 de SGA (après c'est open bar et ça devient n'importe quoi).

protagonistes
Ils se doivent de refléter les différentes institutions, idéologies, nations et partis qui s’affrontent ou se conjuguent durant les crises :
- les scientifiques du LCH (dont Carter et McKay ?)
- les agences civiles de supervision et de renseignements comme le CIS et le NID à travers des agents de terrain (on pourrait avoir un agent Barrett/Mulder comme l'un des persos principaux), comme organisation civile sous mandat de l’ONU, basé à Genève et chargé de superviser les différents organes (à cause des rivalités opposant différents Etats qui se retrouvent à travers les personnels, scientifiques et militaires, issus de Russie, Chine, Iran, UE, USA, Brésil etc) de sorte à reproduire dans un microcosme la géopolitique de l’époque où on situe l’histoire : certains voudraient s’emparer de la porte, ou de certaines découvertes, d'autres la détruire, etc
- l’armée : une division militaire sous mandat de l’ONU (comme des casques bleus mais qui serviraient à quelque chose, et dotés des meilleurs éléments (technologiques, vétérans etc) de différents Etats), permettant d’introduire les O’Neill et autres Cameron Mitchell
- les groupes industriels passant des contrats pour développer des technologies, et donc les pratiques douteuses (expériences illégales, corruption, etc) qui peuvent aller avec si on veut faire quelque chose de plus sombre que le Comité qui vend des armes issues de technologies goa'ulds
- les religions : l’impact idéologique d’une telle découverte menant à des réformes/révolutions d’ordre religieuse, voire l’apparition de groupes fanatiques cherchant à détruire la porte (jugée portail vers l’enfer pour certains) ou au contraire à la franchir (jugé portail vers le paradis pour d'autres) pourquoi pas à travers un personnage (militaire ou scientifique ou autre) qui ferait un parcours mystique (ou au contraire une désillusion) au fur et à mesure de l’Histoire (un athée devenant croyant, un croyant devenant athée)
- les indépendantistes : les projets indépendantistes d’humains hostiles à la tutelle des Anciens (parmi les états-majors par exemple, avec comme antagonistes un ou plusieurs généraux ?)
- la diplomatie civile : on peut ainsi réincarner le Dr Weir (sans sa fausse perruque blonde) comme leader d’une commission diplomatique représentant la Terre à l’assemblée des Anciens.


degré de réalisme
terme qui revient souvent dans vos analyses : comment faire "plus réaliste ?"

- infiltration : un des bons points de la saison 9-10 de SG-1 : ils évitent de se balader en treillis avec marqué US Air Force dessus et s’habillent pour se mêler aux populations locales (en lucien, en paysan etc)
problème : il faut aussi partir du principe que si seules les civilisations jugées assez avancées sont dotées d’une porte, qu’elles ont elles-mêmes conçues en plus, alors elles ont forcément un niveau technologique au moins égal au nôtre, donc exit les sociétés médiévales, antiques etc qu'on retrouve souvent dans SG

- hard-science : on peut supprimer les trucs trop difficiles à justifier à cause de leur coût en énergie (boucliers etc) ou qui nécessiteraient de résoudre des problèmes majeurs de la physique (techno antigrav qui nécessite de prouver l'existence des gravitons), et l'existence des portails interplanétaires serait le seul truc vraiment impressionnant

- échelle de temps et échecs successifs : déjà analysé plus haut. Exit la Tau'ri qui remporte sa partie de Stellaris en 10 ans. A noter que dans les premières saisons les tau'ri galéraient vraiment : échec du X-301, échec du moteur hyperspatial du X-302 puis du X-303 qui se retrouve bloqué à l'autre bout de la Voie lactée durant une saison entière (mi saison 6-mi saison 7) échec de l'obtention d'armes anti-orbitales (Shifu, Tollans, Orlin) ou à énergie pour remplacer les canons rails inutiles contre les boucliers (Felger qui était censé réussir à en fabriquer : échec), d'alliances avec d'autres espèces avancées (Noxes, Tollans, Anciens et Asgards pacifistes ou non-interventionnistes, Tok'ras en voie d'extinction + méfiants envers les humains), rétro-ingénierie progressive (générateur naquadah des Orbaniens, propulseur ionique des Hébridans) en copiant visuellement les vaisseaux aliens (les 301 et 302 inspirés des planeurs, les 303/304 assez similaires aux Beliskner dans leur forme). C'est vraiment l'arrivée de l'Odyssée et du Dédale (soit le SGA 2x01 et le SG1 9x16 qui viennent également avec la téléportation à outrance) qui ont banalisé les batailles spatiales et les facilités en tout genre (presque 1 an pour que le Prométhée rentre de Tagréa sur Terre vs 14 h pour qu'un 304 sans ZPM traverse toute la Voie lactée à partir de SGA ; 1 seul vaisseau produit entre le début de la saison 6 et le milieu de la saison 9 : puis 1 par an à partir de là).

Dans un second post j'essaierais de proposer un pitch avec ces idées-là puisque le but n'est pas juste d'avoir le début mais d'avoir une direction globale vers laquelle tend l'histoire et la possibilité, comme soulevé en page 1, de pouvoir interrompre à la fin de chaque saison la série si annulation.
Dernière modification par Revanchiste le 16 nov. 2020, 10:58, modifié 1 fois.
J'arrête ici le dérapage
avant que Zap et Chupeto
ne se retrouvent dans les parages
et ne me collent des avertos. biggrin.gif

[I]24/09/2015[/I]
Revanchiste
Avatar de l’utilisateur
Colonel
Colonel
Messages : 973
Inscrit : 22 juil. 2014, 18:00
Pays : France

Re: Si vous deviez faire un reboot de la franchise...

Message non lu par Revanchiste »

Premier arc : saisons 1-2/3

1 : Le Jour où la Terre s'arrêtera
- contexte international difficile dans un futur proche-médian (entre 2035 et 2150 ?) introduit via une courte séquence (dans un générique à la Godzilla de Gareth Edwards) comme un zapping télévisuel par exemple qui montre l'état déplorable du monde : épuisement des ressources, migrations de masse, guerres locales (Caucase, Cachemire, Balkans, Corée, Amérique du sud autour du canal de Panama, Moyen-Orient) qui permet de justifier les extrémités auxquels arrivent les scientifiques du LHC/du Grand Collisionneur (ou pourquoi pas d'un réacteur à fission ou autre ?) : chercher à tout prix une autre forme d'énergie pour sauver la Terre dans un état désespéré.
remarque 1 :
Spoiler
on peut aussi le situer ailleurs qu'au LHC, pourquoi pas sur une île du Pacifique ou de Mer de Chine disputée entre plusieurs Etats et qui deviendrait le lieu de tensions entre les flottes de l'OTAN et de la Chine/Russie et de leurs alliés ?
- ouverture de la porte (an 1) et arrivée d’une délégation lantienne sur Terre avec le passage d'1 (ou 2 ou 3 ?) entité par la porte devant les physiciens ébahis (ouverture à la The Day the Earth stood still). Réunion de crise internationale. (ex : premier contact de Villeneuve).
- on introduit le personnage de Sam Carter comme physicienne en chef du projet/membre important du projet, comme une sorte de jeune scientifique surdouée au destin prometteur (dans la résolution de la crise énergétique majeur) annoncé via des coupures de presse qu'elle garderait dans son bureau. Elle serait à l'origine des équations permettant d'ouvrir un pont Einstein-Rösen sur lequel misent les investisseurs du projet (ce qui placerait le LHC ou autre réacteur à fission où se tient l'Histoire dans un conflit d'intérêt entre les soutiens ayant financer le projet à des fins énergétiques et considérant que la porte est de fait leur propriété et les Etats étant donné que le collisionneur serait situé sur 2+ Etats simultanément, mais je n'ai peu ou pas de connaissance dans le domaine de la propriété privée et de la physique quantique, donc autant dire si c'est impossible ou pas dans les réponses)
- on suit d'autre part le quotidien du Dr Weir, diplomate qui s'est illustrée depuis plusieurs années dans la résolution de plusieurs conflits déjà mentionnés dans l'intro et ayant presque évité la WW3) qui est mandatée par les autorités pour aller parlementer avec l'alien comme personne la plus qualifiée et rejoint le LHC en LCH (mon meilleur jeu de mots). L'équipe de militaires chargée de l'amener en urgence au futur SGC en hélico serait par exemple dirigée par un Jack O'Neal (si on change l'orthographe du nom à chaque changement de canon).
- première réunion avec l'ambassadrice/l'entité (Ancien ou Asgard ? ayant forme humaine ou une forme éthérée (holographique) ou physique ? tout comme les Asgards apparaissent aux Cimmériens sous la forme d'un guerrier viking on pourrait jouer sur ça et faire évoluer l'aspect+voix de l'entité diplomatique au fil de la conversation avec Weir). On pourrait aussi introduire le Dr Jackson comme linguiste et former un binôme avec Weir pour parlementer avec les aliens (à la manière du film de Villeneuve précédemment mentionné en fait j'invente rien)
- au terme de cette première entrevue, Weir aurait réussi l'épreuve d'admissibilité et serait invitée à passer la porte en sens inverse pour rejoindre le monde des aliens. (fin de l'épisode 1)

ambiance :
Spoiler
sombre évidemment, pessimiste. La couleur brillante de la porte dans la pénombre serait la première vraie lumière de l'épisode qui éblouirait le spectateur comme les personnages, une séquence hypnotique comme dans le film de 94 qui permet de trancher avec la couleur boueuse du reste de l'épisode et d'annoncer au spectateur ce que cette ouverture signifie pour cette Terre aux abois : la promesse d'un meilleur lendemain, le salut par des entités d'un autre monde.
2 : Au pays de Shinar
- Weir (et Jackson ?) arrive à bord de l'Acropole, une titanesque station spatiale/cité/vaisseau-monde au design colossal (un croisement entre Atlantis et la station diplomatique des Grands Maîtres, avec 5 ou 6 branches latérales et un pylône central plus haut que le diamètre total de la station) qui serait notre Babylon V, et le lieu de convergence des portes dans la Voie lactée
- Weir serait ensuite admise dans l’Ecclésia (assemblée en grec ancien, si on garde l’aspect hellénisé des Anciens et si on part pas sur l'option Asgard), une immense assemblée et sorte d’ONU galactique arbitrant les conflits. Ces affaires sont gérées depuis l’Arène, une immense tribune en cercle concentrique capable d’accueillir plus de 150,000 représentants, comme une sorte d’immense stade circulaire, où siègent les consuls/proxènes (si on garde les titres gréco-latins des Anciens) des différents mondes humains (d'ailleurs 150,000 / les 300,000,000 des mondes habitables qu'abriterait la Voie lactée ça reste 0.05% ou 1/2000 !)
- on apprend que pour siéger comme membre de la Ligue, il faut ratifier un traité commun : il s’agit de la Concordance Légistique, un code de loi en vigueur dans toute la galaxie (y compris avec l’Empire ?), que tout membre (dont la Terre) s’engage à respecter et qui garantit le respect des frontières, la représentativité des différentes civilisations à l’Ecclésia, un tribunal galactique (sorte de La Haye interplanétaire, qui servira plus loin dans l’intrigue d’ailleurs…) etc, et en particulier la loi de Non-militarisation de l’hyperespace qui interdit de développer des armes utilisant l’hyperespace (quand je vois que le X-302 de Carter et O'Neill aurait tout simplement pu détruire le vaisseau d'Anubis avec une nuke au début de la saison 7...) ; cette ONU-là ne dispose cependant d'aucune armée permanente et ne peut que délivrer des mandats temporaires à telle ou telle armée (de tel Etat) dans certains cas (évidemment les plus susceptibles d'être mandatés sont les Skyres de part l'étendue de leur réseau d'alliés (et donc leur influence à l'Ecclésia) et de leur flotte)
- au cours de l’histoire on apprendrait que les Lantiens souffrent d’une maladie qui les rend stériles/faibles appelée la Sénescence et que leur espèce s’éteint peu à peu (comme les Asgards dont ils absorbent certains traits ; par bien des aspects les deux civilisations se confondent ici, je garde juste le caractère humain des Anciens pour justifier leur attachement quasi parental aux autres sociétés humaines et je conserve, histoire d'avoir une réserve lexicale et esthétique, leur inspiration gréco-latine).
Lorsque Weir rentre sur Terre, la CIS en conclue qu’ils cherchent, via les différentes sociétés humaines de leur Ligue qu’ils élèvent, un digne successeur et garant de la paix : d’où la rivalité tacite qui va bien vite naître entre Skyres, favoris à la succession (pour éviter d'utiliser des noms déjà existant, mais c'est un croisement entre les Tollans... et les Aschens) et Terrans ;

remarque 2 :
Spoiler
après tout si les Humains sont la Cinquième Race je vois pas pourquoi la Tau'ri a été la seule a être invitée sur Orilla avant le suicide collectif pour recevoir la Matrice, d'autant plus qu'elle n'est pas l'aînée des sociétés humaines ni la plus sage : pourquoi n'a-t-on pas vu les Hébridans, les Aschens, les Cimmériens (qui avait pourtant été jugé "dignes" lors de L'OEil de Pierre) etc ? cette idée permettrait de développer celle de la "Cinquième Race" en introduisant une rivalité (mortelle) avec les autres factions humaines tout en évitant de dérouler le tapis rouge à la Tau'ri sur la scène galactique
les enjeux de la série sont posés en deux épisodes : la Terre est au bord du gouffre, la porte est l'opportunité pour unifier le monde et le sauver de sa crise géopolitique et énergétique, les Anciens sont en voie d'extinction et cherchent un successeur, la Terre subit très vite la rivalité des Skyres qui ont 4,000 ans d'avance sur elle (en terme de légitimité) : l'intrigue est ainsi poussé par de multiples moteurs qui mettent les personnages dans des situations d'urgence et évitent à Kinsey de se pointer et de proposer de fermer la porte au bout de 6 mois


3 : Suis-je le gardien de mon frère ?
- la situation sur Terre évolue : formation d'un organisme inter-étatique à Genève sous mandat de l'ONU appelé l'UNSGC qui gère la SGA (StarGate Alliance/Association) et autres sites du programme + traité de paix à l'échelle mondiale censé être provisoire ; sécurisation du Grand Collisionneur par l'armée sous mandat de l'ONU : chaque Etat exige bien vite de mettre en faction ses propres troupes, interviennent également les actionnaires d'InfiniTech (ou autre nom interchangeable) ayant financé ce projet énergétique (si c'est impossible pour le LHC alors on le situera ailleurs, se référer à la proposition de l'île avancée au début). La légitimité de Weir est remise en question à cause de ses allégeances politiques (elle est afrikaner ou canadienne ou néo-zélandaise on va dire), mais sa désignation directe par les Ambassadeurs anciens ne laisse aucun doute et elle devient malgré elle la représente de la Terre à l'Ecclésia ; ce coup de force de la part des Anciens (cf : intervention de Thor qui fait de SG-1 les ambassadeurs officiels des Asgards malgré les protestations de Kinsey) ne plaît pas à tout le monde bien sûr
- seconde délégation sur l'Acropole : Weir est accompagnée d'une équipe spécialisée et se voit remettre ses propres quartiers diplomatiques dans le Quartier de l'Arène où on apprend également que les armes sont interdites/désactivées automatiquement par des portiques (cf : Tollans), ce qui n'empêchera pas l'existence de meurtres à coup d'armes blanches/poison dans la suite de l'aventure bien sûr !
- début de l'agrandissement de la base du Collisionneur afin de pouvoir utiliser la porte ; de plus, si la salle d'embarquement est ici colossale et la porte plus grande, elle se doit d'avoir des sas de déconfinement à ses entrées/sorties pour éviter la propagation des germes issus d'autres planètes
- une fois le traité de Concordance signé à l'Ecclésia par Weir avec l'aval de l'ONU, la porte peut être utilisée par la SGA sous supervision directe de la CIS ; le chef de la sécurité est un haut gradé (général ?) membre d'aucun des Etats les plus puissants (ni USA, ni Russie et Chine) tout comme Weir afin de conserver un semblant de neutralité et d'éviter d'être trop pro-US
- introduction du Polémarque Dryas et du Proxène Kwévas de l'Hégémonie Skyre durant le temps que passe Weir (et Jackson) sur l'Acropole : la rivalité entre le cadet Terran et l'aîné Skyre se concrétise et on développe les Skyres et leur avance technologique sur les autres peuples ainsi que leur prétention à succéder à la tête de la Ligue


Episodes 4 à 10 : Guerre froide
time gaps fréquents, la saison 1 doit avoir lieu sur plus d'1 an
- premières explorations interplanétaires via le réseau des portes d'abord par des équipes militaires (+ au moins 1 représentant civil de la CIS chargé de surveillé l'application de la Concordance et de la Charte de l'ONU sur la Porte des Etoiles) ; l'augmentation du budget (si on resserre tout sur 10 épisodes au lieu de 22) et la baisse des prix de la CGI nous permettra de varier un peu les paysages et de proposer des civilisations vivant dans des cités des nuages, au fond des océans, de voir des aliens vraiment aliens (pourquoi pas des géants de 10 m ? des plantes intelligentes ? des IA etc ?), de la faune vraiment impressionnante, des arbres très hauts : les écosystèmes allant avec leur planète, certaines ne seraient pas habitables pour l'Homme voire aurait une gravité différente nécessitant des scaphandres blindés, et des véhicules tout-terrain voire des rovers hermétiques selon les terrain/atmosphères/gravité seraient conçus/prêtés par des agences spatiales pour les explorations extrasolaires ; on apprendrait l'étendue du Réseau : près de 3 millions de portes dont une grande partie disposée par les Anciens sur les 100,000 dernières années (je préfère le chiffre des Asgards (qui ont subit une évolution physiologique crédible sur cette période en plus) à celui des Anciens qui les fait remonter à l'époque des T-Rex)
- parmi les premiers problèmes soulevés, on aurait ceux des indigènes (non découverts par les Anciens depuis que leurs portes s'y trouvent), de la faune hostile, des maladies etc
- contrats entre le secteur privé et l'ONU (qui absorberait les fonctions régaliennes de plusieurs Etats notamment la possession d'une armée et sa capacité à passer des contrats avec des entreprises du secteur minier ou agricole) :
- début des prospections minières pour obtenir du naquadah (si on garde cet élément) ou autres ressources, mais cette fois on met le budget : exit les 3 gugus avec un marteau piqueur comme dans Enemy Mine, cette fois l'ONU passe un contrat avec telle ou telle société d'extraction minière qui construit une foreuse géant appelé Goliath (d'où la situation dans un futur lointain où de telles machines existent, ayant été mises au point pour chercher du pétrole toujours plus profond à une époque de crise énergétique) et emploie plusieurs milliers de technciens, avec mise en place d'un système automatisé de rails suspendus façon hyperloop connecté au niveau de la porte de sortie et de la salle d'embarquement du SGA (sans gêner la sortie/arrivée ?) pour pouvoir rapatrier des minerais, carburants et nourriture sur Terre (avec l'exploitation agricole de plantes aliens, comme le kassa par exemple, pour résoudre les crises alimentaires)
- évidemment on apprendrait que d'autres Etats et organisations chercheraient à fabriquer leur propre porte et on aurait bien vite des équipes SG dissidentes (sans mandat international) si ces projets aboutissent
- la rivalité avec les Skyres s'étendrait à mesure qu'on apprendrait qu'ils disposent de meilleures clauses avec des planètes-clientes, que leurs troupes sont déployées un peu partout dans leur sphère d'influence : crise diplomatique majeur lorsqu'une flotte se téléporte en orbite pour forcer une expédition humaine (colonie agricole/minière/démographique) à se replier
- cette crise pousse l'UNSGC à passer des contrats pour préparer sa défense aérospatiale, par exemple avec Lockheed-Martin pour fabriquer des avions spatiaux dotés de technologies obtenues avec d'autres planètes (quoique que si on situe bien l'histoire d'ici 50-100 ans il existera peut-être déjà ce genre d'appareils ?), ou avec d'autres laboratoires pour doter les colonies d'armes anti-orbitales (ICBM ? canons-rails ?) afin d'assurer leur défense aérospatiale face aux Skyres

détails sur les Skyres
Spoiler
- les Skyres sont la plus puissante des confédérations humaines membres de l'Ecclésia par leur étendue géographique (environ 20,000 mondes) et par leur flotte. Il s'agit d'une société orwellienne belliqueuse et eugéniste (Brave New World) qui fait grandir ses enfants dans des utérus artificiels (cuves) enles modifiant génétiquement pour les adapter à des castes ; la caste militaire serait dirigée par le Polémarque Daryus, qui sera le principal antagoniste de cet arc (et un vrai antagoniste stratège avec 400 de QI dont on comprendrait les motivations purement rationnelles : assurer la pérennité et la sécurité à très long terme de sa civilisation)
concernant leur design j'hésitais soit à conserver un aspect totalement humain (Anciens compris) ou alors à s'autoriser des divergences justifiées par l'évolution de leur physionomie sur des mondes différents (tout comme les Noxes pourraient être des Anciens restés dans VL après la peste ori et le second exode par exemple). Je les verrais bien avec un peau bleutée et des yeux rouges (comme les Kree, les Chiss ou encore les Eveillés dans Destiny). Leur architecture rappelleraient l'architecture gréco-allemande d'Albert Speer (immenses esplanades, gigantesques statues aux proportions parfaites symbolisant leur quête prométhéenne), ce serait des Vulcains un peu sombres en quelques sortes

Entre la mi-saison 1 et la fin saison 3 on pourrait développer tout ce dont on a déjà parlé et qui serait le coeur de la série :
vas-y que je détourne un des vaisseaux cargos de ta société-écran censé d’apporter telle technologie, vas-y que je vole son butin au voleur, que j’achète tes propres alliés, que je place des micros dans ton QG, que j’en ai conscience et que je tienne des fausses conversations à voix hautes pour te donner de fausses indications et te piéger, que j’infiltre ton organisation via du lavage de cerveau, que je sabote le chantier de ton réacteur à fission via un kamikaze télépathiquement/nanocontrôlé, que je vole les données de tes projets top-secrets d’armes hyperspatiales, que je te fasse un cadeau empoisonné (les deux représentants de l'Hégémonie Skyre et de la Coalition Internationale Terrane seraient contraint de se réconcilier comme des enfants dans l'Arène en échangeant des cadeaux de réconciliation... contenant une bombe/un virus/un micro etc), que j’assassine in extremis le contact qui allait te donner le renseignement crucial, que je te double sur un braquage (imaginez deux équipes de braqueurs braquant simultanément la même banque) par hasard ou non etc ; le tout dans des missions de plus en plus audacieuses (il faudrait plus ou moins écrire un Ocean's Eleven par épisode et je pense pas en avoir les capacités, c'était juste des idées en l'air)

remarque 3 :
Spoiler
remarquez d'ailleurs que l'Empire Goa'uld n'est pas développé jusque-là, tout simplement car les Skyres les remplace comme antagonistes principaux et que je n'ai pas vraiment d'idée sur comment les traiter. Si on supprime les anciens astronautes car ça fait dépassé, alors je ne vois plus l'intérêt de garder les dieux égyptiens, le système des hôtes, des jaffas etc.


Fin de saison 3 :
la fin de saison 3 serait une haletante course contre la montre pour que les deux partis s’emparent d’une technologie mirifique (un McGuffin classique mais qui pourrait changer la donne dans leur conflit : un ZPM capable d'alimenter un bouclier planétaire/un canon à énergie spatial capable de défendre un système solaire et d'utiliser un vortex pour s'affranchir de la Relativité et frapper partout dans l'univers ?) : les Terrans gagnent au pris de grands sacrifices (plusieurs personnages) mais comprennent, trop tard, qu’il s’agit d’un piège monté par les Skyres à partir de fausses informations de sorte qu’ils sont attrapés par l’Ecclésia la main dans le sac et qu’ils passent en conseil de discipline dans l’épisode final (les Américains adorent les procès dont ça devrait passer)

3x10 : Les Premiers seront les Derniers
la Terre en procès devant l’Ecclésia (donc épisode centrée sur Weir) et se voit sanctionnée sévèrement à l'issue de la séance : elle a été piégée par les Skyres lors de leur jeu d’espionnage de plus en plus audacieux mais est incapable de le prouver à cause du plan bien huilé orchestré par le génie militaire du Polémarque Daryus. Elle est désormais interdite d’utiliser sa porte des étoiles et se voit confinée aux limites de son système stellaire en attendant la levée des sanctions 500 ans dans le futur : défaite pour les protagonistes qui rentrent sur Terre, désactivation de la porte et fermeture du SGC, réaffectation des personnages (dont beaucoup sont en fait « morts pour rien » au cours de l’aventure) et fin

cet arc complet se déroulerait sur une période difficile à cerner, entre 3 et 7 ans
ça permettrait aussi de faire une fin ouverte en cas d’annulation et éventuellement un revival des années plus tard (comme SGU a tenté en sous-estimant un peu le timegap) surtout que si ça reprend les acteurs auront vieillis (je me prépare à tout maintenant)

en réalité ça rappelle directement la rivalité goa’uld-tau’ri durant la période où le traité asgard protégeait les humains durant les saisons 3 à 5 (entre le 3x2 et le 5x22) : Anubis et son astéroïde, etc. Ce serait comme dans SG, sauf qu’à un moment donné les Goa’ulds forceraient la main des Asgards pour que la Tau’ri, gênante, soit mise hors jeu et interdite de chapa'ai : les Asgards forceraient alors les Tau’ri à enterrer leur porte des étoiles pour une durée illimitée (au risque de ne pas pouvoir les protéger des représailles goa’ulds car guerre asymétrique ou pas les Goa savent que la Tau’ri est dangeureuse, ils savent où elle est et malgré ses tentatives pour s’équiper (F-301, canons plasma tollans etc) elle est vulnérable (sans le DEM de l'arme d'Antarctique) : et l’histoire reprendrait dans la saison 4 située 15-20 ans plus tard avec la mise au point de la flotte tau’ri et une reconfiguration des pouvoirs inconnue des Terrans suite à leur retraite forcée pendant cette période, et on apprendrait que les Skyres sont évidemment les responsables de la Senescence.

Remarquons que dans ce reboot les Goa sont marginaux voire inutiles et que ça reste une rivalité Skyres-Terrans avec les Lantiens (ou lieu des Asgards) pour arbitre vieillissant attendant un successeur (bien qu'évidemment dans SG il n'aurait jamais été question pour les Asgards de choisir les Goa comme successeurs)

comparaison éco+ faite sur Paint pour comparer l'Acropole à d'autres vaisseaux :
https://imgur.com/1Yoeehb

Edit 1 : la description précédemment donnée des Skyres fait un peu trop Goa et je vois mal les Anciens-Asgards (ici fusionnés) choisir comme successeurs un peuple belliqueux et eugéniste pour assurer la pax galactica. On peut très bien donner à ces rivaux un aspect humain et garder l'héritage Aschen. Et l'Empire, l'autre grand pouvoir rival de la galaxie, garderaient l'aspect précédemment proposé.

Si on veut garder les planètes peuplées d'humains de la Terre on peut aussi inventer que des vortex sont apparus de façon aléatoires sur Terre sur des 10,000 dernières années et que des navires/expéditions/peuples en migration perdus ont franchir ces portails pour fonder des civilisations sur d'autres mondes sans le savoir, et retrouver un peu la logique planète médiévale, planète viking, etc ?
Dernière modification par Revanchiste le 17 nov. 2020, 13:55, modifié 1 fois.
J'arrête ici le dérapage
avant que Zap et Chupeto
ne se retrouvent dans les parages
et ne me collent des avertos. biggrin.gif

[I]24/09/2015[/I]
Répondre

Revenir à « Franchise »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit