Stargate-Fusion.com : Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Universe, Stargate Worlds
Accueil ›› Stargate Atlantis ›› Encyclopédie ›› Technologies ›› Programme de quarantaine
Programme de quarantaine
Programme de quarantaine
Informations générales

Culture : Lantien
Type : Programme informatique

Présentation

Description

Le Programme de Quarantaine est un système informatique dont la fonction est d'isoler certaines ou toutes les parties d'Atlantis en cas de danger pouvant mettre en péril toute la population de la Cité.
Fonctionnement

Ce programme repose sur un système de détection capable de repérer des agents pathogènes. Cependant, dans certaines zones d'Atlantis endommagées ces détecteurs sont inopérants, empêchant de ce fait le Programme de Quarantaine d'être activé.

Lorsqu'un agent pathogène susceptible de créer une épidémie est détecté, le Programme de Quarantaine déclenche une série de mesures graduelles pour enrayer la progression de la maladie.
Tout d'abord, une alarme se déclenche à travers toutes les zones de la Cité concernées, puis les téléporteurs sont mis hors service et toutes les portes se ferment pour isoler les individus. De plus les panneaux d'ouverture des portes sont désactivés, pour empêcher toute ouverture forcée. Ensuite, l'accès à l'ordinateur central d'Atlantis est coupé, et les consoles Lantiennes sont mises hors fonction pour empêcher une éventuelle désactivation manuelle de la procédure de quarantaine. En plus de ces mesures, le Programme de Quarantaine peut désactiver la ventilation, isolant ainsi hermétiquement les sections de la Cité, mais aussi les communications radio, les scanners à longue portée et la plomberie.
Le Programme de Quarantaine comporte également l'émission d'un signal subspatial alertant les vaisseaux à proximité qu'une épidémie fait rage sur la Cité. Les Lantiens instaurèrent probablement cette mesure afin d'éviter que l'épidémie ne soit propagée dans le reste de la galaxie via leurs vaisseaux.

En cas d'infraction de la quarantaine, le Programme peut prendre des mesures supplémentaires, comme le déclenchement de l'autodestruction par exemple. L'autodestruction reste néanmoins le dernier recours de la Cité pour enrayer l'épidémie.

Cependant, le système de détection du Programme de Quarantaine peut déterminer quels individus ne risquent pas d'être contaminés afin de leur permettre de se déplacer librement dans la Cité et d'utiliser les téléporteurs. Ceci est fait pour que ceux qui ne risquent rien puissent aider les malades.
Enfin, le Programme de Quarantaine met fin à la procédure de quarantaine lorsque l'épidémie a été enrayée. Toutes les mesures prises jusque-là prennent alors fin.

A noter qu'il est également possible d'activer le Programme de Quarantaine manuellement. Il est alors possible de sélectionner les mesures à prendre et de verrouiller l'accès au système par un code d'accès. La quarantaine peut toutefois n'être limitée qu'à certaines zones d'Atlantis, ces zones étant alors sélectionnées par celui qui déclenche l'activation du programme. Enfin, seul celui qui a déclenché la quarantaine peut ensuite la lever en entrant à nouveau son code.

Enfin, le programme de quarantaine peut aussi être déclenché par la Cité dans le cas d'autres menaces pouvant mettre en péril la population. Cela peut être le cas lors d'inondation ou de dépressurisation par exemple. Dans ce cas, la quarantaine peut n'être que locale et l'accès à l'ordinateur central de la Cité est toujours garanti.
Histoire

Dans une réalité alternative, lors de l'arrivée de l'expédition sur Atlantis, les réserves énergétiques de la Cité furent tellement faibles que le bouclier céda dès l'arrivée des terriens. Afin de se préserver le plus longtemps possible de la destruction, la Cité déclencha le Programme de quarantaine, scellant ainsi toutes les sections de la base. Cependant, l'eau ayant déjà envahi la majeure partie d'Atlantis, cela ne suffit pas à éviter l'inondation totale de la Cité.

En 2004, dans notre réalité, alors qu'une équipe menée par Mckay inspectait la Cité pour évaluer les dégâts causés par l'ouragan, plusieurs de ses membres furent contaminés par le Nanovirus, dont le laboratoire d'étude avait été fortement endommagé.
Lorsque l'un des membres, Peterson, rompit la quarantaine mise en place et se dirigea vers le cœur de la Cité, le major Sheppard et Teyla partirent à sa rencontre. Mais Peterson leur faussa compagnie et parvint à atteindre un téléporteur pour se rendre au réfectoire, où il contamina tout le monde et déclencha le Programme de Quarantaine d'Atlantis qui condamna immédiatement tous les téléporteurs et cella toutes les portes de la Cité.
La quarantaine ne fut levée que quand le major Sheppard parvint à rendre inerte les nanites grâce à l'impulsion électromagnétique créée par l'explosion d'un générateur à Naquadah en orbite.

En 2006, lorsque la conscience de Phoebus prit le contrôle du docteur Weir, elle déclencha la mise en quarantaine d'Atlantis dans le but d'empêcher son ennemi Thalan de la rejoindre. La quarantaine dura environ deux heures jusqu'à ce que Rodney parvienne à invalider le code d'accès du docteur Weir qui empêchait les techniciens de la salle de contrôle de lever la quarantaine.

Quelques mois plus tard, lorsque les docteurs Watson et Hewston furent contaminés par des tumeurs explosives, le docteur Beckett déclencha une quarantaine locale au niveau de l'infirmerie. Cette quarantaine fut maintenue le temps de l'opération du docteur Watson, afin que personne ne prenne le risque de s'approcher de l'infirmerie.
Le programme de quarantaine fut une nouvelle fois déclenché de manière locale par la Cité quelques semaines plus tard, lors du voyage d'Atlantis vers M12-578. Alors que le bouclier était en train de se réduire afin d'économiser l'énergie de l'E2PZ, les cloisons des pièces exposées au vide spatial se refermèrent pour tenter de maintenir en vie les équipes terriennes s'y trouvant.

En 2007, une épidémie de fièvre de Kirsan se déclara sur Atlantis, rendant amnésique tous les membres de l'expédition à l'exception de Teyla et Ronon qui disposaient déjà d'anticorps. Le Programme de Quarantaine ne se déclencha pas, ce qui poussa par la suite Mckay à modifier le système afin d'instaurer des protocoles plus sévères.
Malheureusement, Mckay rendit le système beaucoup trop agressif. L'expédition s'en rendit compte quand une quarantaine de niveau 5 se déclencha dans l'ensemble de la Cité suite à une perturbation ionosphérique survenue quelques heures auparavant. La situation se dégrada lorsque le colonel Sheppard brisa la quarantaine, déclenchant alors le système d'autodestruction de la Cité. La situation ne put être débloquée que lorsque Zelenka se faufila jusqu'à la salle des Générateurs à Naquadah pour relancer le système, annulant l'autodestruction et la quarantaine.

Par la suite, Mckay modifia le système pour qu'il prenne en compte les anomalies planétaires.


0.028 sec
Copyright © 1998-2019 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama