Stargate-Fusion.com : Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Universe, Stargate Worlds
Accueil ›› Stargate Sg-1 ›› Encyclopédie ›› Technologies ›› Iris
Apparitions
Épisode(s) Relié(s)
Plusieurs épisodes

Encyclopédie
Culture(s)
- Terriens

Planète(s)
- Terre

Iris
Iris
Informations générales

Culture : Terrien
Type : Défense

Présentation

Description

L'Iris est un bouclier en alliage de titane et trinium situé à la limite de l'horizon des événements de la Porte des Etoiles de la Terre.
La forme de l'Iris ressemble beaucoup à l'obturateur d'un appareil photo.

Ce dispositif fut installé suite à l'attaque du SGC par Apophis et sa garde personnelle en 1997.
Fonctionnement

Afin d'empêcher toute rematérialisation, l'Iris fut placé à 3 micromètres de l'horizon des événements de la Porte des Etoiles. Quand un objet franchit la Porte, il est instantanément détruit et cela s'accompagne d'un bruit sourd. Les impacts sont enregistrés dans un journal électronique consultable depuis un ordinateur de la salle de contrôle de la Porte.

Seuls les signaux radios peuvent franchir la Porte une fois l'Iris fermé. Cela permet notamment aux équipes SG d'envoyer un IDC (Iris Desactivation Code) via leur transmetteur G.D.O afin de demander l'ouverture de l'iris.

L'iris est capable de résister à un feu nourri de Lance Serpent ou à une onde de choc causée par une bombe au Naquadah.

Cette protection est également très efficace contre les radiations. En effet, son alliage et sa perméabilité empêchent les radiations de franchir l'horizon des événements. En revanche, la toute première version de cette technologie n'était pas efficace contre les ondes gravitationnelles.

Jusqu'en 1998, l'ouverture et la fermeture de l'Iris se faisaient uniquement via un terminal de contrôle situé dans la salle de contrôle de la Porte. Cependant, après qu'O'Neill, ayant acquis la connaissance des Anciens, eut pris le contrôle du système informatique de la base, un panneau de contrôle auxiliaire fut installé dans la salle d'embarquement, sur le mur gauche. Ce panneau permet d'activer ou désactiver l'Iris manuellement.

Quelques mois plus tard, le programme informatique contrôlant l'ouverture et la fermeture de l'Iris fut remplacé par un Scanner Palmaire afin de garantir la sécurité du système.

En 2003, un projet d'automatisation de l'ouverture de l'Iris fut imaginé mais les équipes SG refusèrent, voulant garder un contact humain derrière la Porte, quelqu'un qui pourrait les écouter et les comprendre en cas de problème.

C'est le Sergent-Chef Walter Harriman qui est en charge de l'ouverture de l'Iris. En son absence, d'autres techniciens comme le Lieutenant Graham Simmons, ou même le Sergent Laura Davis prennent le relais.
Histoire

En 1997, quelques temps après l'attaque du SGC par Apophis, il fut décidé d'installer un dispositif permettant de protéger la Porte terrienne afin d'éviter de futures mésaventures. Après le retour d'Abydos de l'équipe d'exploration, l'Iris fut activé car le SGC craignait une autre invasion de la Terre.

En 1998, après avoir appris que la seconde Porte des Etoiles était utilisée à des fins frauduleuses, le SGC se mit en quête de la retrouver afin d'en reprendre le contrôle et empêcher les membres du NID de poursuivre leurs méfaits. Une fois la Porte retrouvée, le SGC ordonna d'y installer un Iris permanent dans l'alignement de l'horizon des événements afin de la rendre totalement inutilisable.

Afin de tenter de sauver le Major Henry Boyd et son équipe, le SGC contacta P3W-451. Cependant, cela connecta la Terre à un trou noir et le SGC ne put désactiver la Porte.

Comprenant que les ondes gravitationnelles franchissaient la Porte, Carter ordonna la fermeture de l'Iris afin d'en atténuer les effets. L'iris résista plusieurs heures mais les forces gravitationnelles devinrent trop fortes et l'Iris fut arraché et s'engouffra dans le vortex.
Suite à cela, un nouvel Iris plus résistant fut installé. Ce dernier étant conçu pour résister à des forces similaires.

Quelques mois plus tard, Apophis, mortellement blessé, fut rapatrié sur Terre, ce qui déplut fortement à Sokar. Ce dernier se servit d'un Générateur de Particules Goa'uld pour détruire l'Iris terrien. En effet, ce Générateur se servait du minuscule espace entre le diaphragme et l'horizon des événements pour détruire l'Iris.
SG1 se décida finalement à renvoyer le corps d'Apophis à travers la Porte avant que Sokar ne puisse menacer l'intégrité du bouclier.

Après que le Général Hammond eut pris sa retraite, un nouveau Général prit le commandement du SGC. Il ordonna la construction d'une bombe au Naquadah et effectua un test sur une ancienne planète minière Goa'uld. L'explosion de la bombe créa une réaction en chaîne dont les les radiations se propagèrent à travers le vortex.
Constatant une augmentation de la chaleur et des radiations gamma dans la salle d'embarquement, Carter ferma l'Iris. Ce dernier parvint à garder son intégrité malgré les fortes chaleurs ce qui permit de contenir les radiations. La Porte se désactiva avant que l'Iris ne fonde sous la chaleur.

Après que Tanith - au service d'Anubis - eut soumis le gouvernement Tollan à son contrôle, il demanda à ces derniers de construire une une bombe spéciale : cette dernière devait se servir de la technologie permettant le déphasement pour franchir divers obstacles comme des boucliers, des murs ou un Iris.
Voulant avoir un test de la bombe et ne voulant pas rompre le traité Asgard, il ordonna aux Tollans d'envoyer la bombe sur Terre. Tanith détruisit toutefois Tollana avant que la bombe ne soit envoyée.

Alors que Teal'c venait de détruire le Pel'tak de l'Al'Kesh de Tanith, ce dernier vint s'écraser sur le DHD, interrompant le vortex brusquement. Malheureusement, Teal'c, ayant tout juste eu le temps de traverser la Porte, se retrouva alors pris au piège dans la mémoire tampon de la Porte terrienne. Sachant qu'une activation de la Porte effacerait sa signature énergétique, un plan fut mis en œuvre pour arrêter tout formation de vortex. Carter eut donc l'idée de reculer l'Iris dans l'alignement de l'horizon des événements pour interrompre tout formation de vortex. La mise en place de ce projet prit un peu moins d'une heure.

Quelques mois plus tard, Anubis se servit d'une Arme Ancienne pour surcharger la Porte terrienne dans le but de détruire la Planète Bleue.
Heureusement pour les Terriens, l'Iris permit de canaliser et dissiper de l'énergie, pas suffisamment pour rendre l'arme inefficace mais assez pour gagner du temps ce qui permit au personnel du SGC de trouver une solution au problème, à savoir la destruction de la Porte dans l'espace, à quelques millions de kilomètres de la Terre.
La Porte Alpha, fut ensuite transportée de Russie au SGC et son Iris réactivée.

En 2002, un Goa'uld fit prisonnier SG15, le Colonel O'Neill et Teal'c sur P4S-337 et leur demanda de leur fournir les codes d'ouverture de l'Iris. Voyant que cette méthode ne fonctionnait pas, il s'arrangea pour que les Terriens puissent s'échapper de façon à leur tendre une embuscade près de la Porte. Les Jaffas devaient attendre que l'un des Terriens compose le code puis ils devaient les tuer et envahir la Terre.
Heureusement, Jonas Quinn eut une vision et mit le plan du Goa'uld en échec.

En 2003, alors qu'Anubis assiégeait la Terre avec son immense armada, ce dernier voulût coincer les Terriens sur leur planète et activa un vortex vers la Terre.
Il désactiva au préalable le réseau énergétique de la base, neutralisant par conséquent le Scanner Palmaire. Il envoya une puissante Bombe au Naquadah à travers la Porte afin de détruire le SGC, et donc toute résistance.
Le SGC ne dut sa survie que grâce au sang-froid du docteur Weir qui eut l'idée de fermer manuellement l'Iris grâce au panneau de contrôle situé sur le mur gauche de la salle d'embarquement.

En 2004, les Réplicateurs lancèrent une grande attaque sur la Voie Lactée dans le but de s'en emparer. Bien qu'elle ait donné sa parole au docteur Jackson, RepliCarter lança un assaut sur le SGC. Pour ce faire, elle neutralisa dans un premier temps le système informatique de la base en envoyant un virus à travers le vortex.
L'Iris précédemment fermé se retrouva sous le contrôle des Réplicateurs et ces derniers l'ouvrirent et lancèrent un assaut sur la base Terrienne. Finalement, l'Arme de Dakara vint à bout de la horde Réplicateur et le contrôle de l'Iris fut rétabli peu de temps après.


0.030 sec
Copyright © 1998-2019 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama