Stargate-Fusion.com : Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Universe, Stargate Worlds
Accueil ›› Stargate Atlantis ›› Encyclopédie ›› Technologies ›› Arcturus
Arcturus
Arcturus
Informations générales

Culture : Lantien
Type : Scientifique/Militaire

Présentation

Description

Le projet Arcturus était une expérience menée par les Anciens visant à accroître leurs capacités énergétiques et à trouver une substitution aux E2PZ. Cette expérience était menée en deux lieux distincts de la galaxie de Pégase, l'un deux étant Atlantis et l'autre un avant-poste militaire construit sur la planète Doranda.

L'accès à l'avant-poste de Doranda se fait par une échelle qui mène directement dans la salle de contrôle de la base. Véritable centre névralgique de l'installation, ce centre de contrôle comporte plusieurs consoles, des écrans ainsi qu'une base de données des Anciens.

Cette salle comporte également une porte menant vers un couloir d'accès aux commandes. Ce couloir permet d'effectuer des réglages ainsi que des ajustements au cœur de la chambre de confinement. Cette dernière se situe à côté de la salle de contrôle et ne comporte visiblement aucun accès, mise à part une petite fenêtre blindée donnant sur la salle de contrôle. Les parois de la chambre de confinement sont par ailleurs tapissées d'un matériau empêchant les radiations émises par le générateur de pénétrer dans les autres salles de l'installation.

L'avant-poste dispose également d'un emplacement assez grand pour permettre l'atterrissage d'un Jumper, ainsi que d'un imposant canon à plasma multidirectionnel installé sur son toit capable de tirer en continu et de facilement venir à bout d'un vaisseau Wraith.

L'expérience menée sur Atlantis comporte quant à elle une chambre de confinement dans laquelle se trouve un générateur de forme cylindrique appelé Collecteur d'Énergie. Une salle de contrôle, comportant plusieurs consoles Lantiennes ainsi que de multiples écrans de contrôle, juxtaposent la chambre de confinement. Les deux pièces sont séparées par des baies vitrées empêchant le passage des radiations en provenance du Collecteur d'Énergie.

Une double porte vitrée s'ouvrant lorsque le niveau de radiations est assez bas permet l'accès au Collecteur d'Énergie. Ce dernier possède par ailleurs une série de témoins lumineux apposés sur sa paroi indiquant son statut. Lorsque ces témoins sont au vert, l'appareil fonctionne normalement, mais ils passent au rouge lorsqu'un incident ou un événement non prévu se produit.

Fonctionnement

La principale composante de la technologie développée dans le cadre du projet Arcturus est le générateur.

Le fonctionnement de ce générateur repose sur le même principe que celui des E2PZ. Cependant, au lieu de puiser son énergie dans un sous-univers miniature, c'est de notre propre univers que ce générateur tire de l'énergie. De ce fait, la quantité d'énergie pouvant être produite est beaucoup plus importante, mais cela crée également de nouveaux problèmes. En effet, l'extraction d'énergie de notre propre espace-temps entraîne la création de particules exotiques qui entrent en collision avec le champ de confinement, provoquant alors de puissantes vagues de radiations mortelles.

Histoire

Ce projet de grande envergure fut lancé par les Anciens il y a 10 000 ans, vers la fin de la guerre qui les opposait aux Wraiths. Les recherches furent menés en deux lieux : sur Atlantis et dans un avant-poste de la planète Doranda.

Cependant lorsque plusieurs Vaisseaux Ruche menacèrent Doranda, les Lantiens présents sur place n'eurent pas d'autre choix que de riposter en activant le dispositif à sa puissance maximale, et ce malgré le fait que l'appareil n'en était qu'au stade expérimental.

L'arme de l'avant-poste détruisit avec succès les vaisseaux ennemis, mais la source d'énergie de l'appareil ne put être mise hors tension et devint incontrôlable. Afin d'éviter une surtension catastrophique, l'arme continua de faire feu sur les infrastructures de la planète et devint elle aussi incontrôlable. Il se produisit alors un élargissement du champ de confinement vers le couloir d'accès aux commandes. Les Lantiens décidèrent alors de désactiver le générateur manuellement. Ils ouvrirent donc la porte du couloir d'accès aux commandes, baignant alors l'intégralité de la salle de contrôle de radiations mortelles, pénétrèrent dans le couloir et parvinrent à désactiver le générateur et l'arme juste avant l'explosion cataclysmique. Cependant, aucun des Lantiens présents dans la base ne survécut aux radiations.

Par la suite, le projet fut abandonné lorsque les Anciens décidèrent de quitter la galaxie de Pégase pour rentrer sur Terre.

En 2005, l'équipe du lieutenant-colonel Sheppard découvrit l'avant-poste et les docteurs McKay et Zelenka décidèrent de relancer le projet. Après avoir refait les calculs des Lantiens, McKay décida de réactiver le générateur dans le but de faire un premier tir d'essai, mais quand les variations de l'énergie produite par le générateur commencèrent à devenir trop importantes, il envoya le docteur Collins dans le couloir d'accès aux commandes afin de contenir ces variations. Mais lorsque le couloir d'accès aux commandes fut baigné par les radiations mortelles venues du champ de confinement, tuant sur le coup Collins, les scientifiques présents dans la salle de contrôle parvinrent à désactiver le générateur in extremis.

Lorsque McKay et Sheppard tentèrent d'effectuer un deuxième essai d'activation, le générateur devint totalement incontrôlable et l'arme s'activa, agissant comme une soupape dont le but fut d'éviter une surcharge fatale au système. Cependant, McKay ne parvint pas à désactiver le dispositif et Sheppard décida de quitter la planète. Les deux hommes parvinrent à quitter Doranda quelques secondes avant l'explosion cataclysmique qui détruisit les trois-quarts du système planétaire.

En 2006, une formule mathématique mise au point par Jeannie Miller permit de résoudre en partie le problème de particules exotiques créées durant le fonctionnement du dispositif et particulièrement dangereuses. L'expédition put alors relancer le projet Arcturus en se servant des installations présentes sur Atlantis.

Grâce au travail de Rodney et de sa soeur durant leur voyage hyperspatial vers Atlantis, le docteur Zelenka modifia le Collecteur d'Énergie sur Atlantis afin de créer un pont de matière entre notre univers et un univers parallèle permettant d'y extraire l'énergie du vide et d'y envoyer les particules exotiques.

Cependant, lorsque Rod, une version alternative de McKay, se rendit dans notre univers afin de prévenir l'expédition que les particules exotiques posaient problème dans son univers, l'expérience fut avortée. Mais les particules exotiques devenant de plus en plus incontrôlables dans l'univers de Rod, les compagnons de ce dernier mirent au point une solution permettant de les renvoyer dans notre univers, ce qui provoquerait alors sa destruction. Jeannie eut alors l'idée d'envoyer un puissant jet d'énergie dans l'univers de Rod afin de détruire le pont entre les deux univers et de renvoyer Rod chez lui.

Le projet Arcturus fut par la suite définitivement abandonné par l'expédition.


0.029 sec
Copyright © 1998-2019 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama