Stargate-Fusion.com : Stargate Universe, Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Worlds
Accueil ›› Stargate Atlantis ›› Encyclopédie ›› Technologies ›› Porte des étoiles pégasienne
Apparitions
Épisode(s) Relié(s)
Plusieurs épisodes

Encyclopédie
Organisation(s)
- Expédition Atlantis

Planète(s)
- Athos
- Lantia
- Territoire de la Gardienne
- M7G-677
- Hoff
- Planète-mère des Geniis
- Forêt de ruines
- M4X-337
- M5S-224
- Manaria
- Proculis
- Dagan
- MA5-393
- M1K-439
- M4H-212
- Planète d'Orin
- M1M-316
- P3M-736
- Sateda
- Olesia
- Belkan
- Doranda
- Ratira
- Base de Ford
- Cloître
- Seigneurie agraire
- Planète 177
- M6R-867
- Site Alpha
- Taranis
- Asuras (M7R-227)
- Nouvelle Lantia (M35-117)
- M9R-373
- M2S-445
- M2S-181
- M1R-992
- M4F-788
- M4S-587
- Vedeena
- Nid d'Ectoparasites
- P3X-447
- Système Kohal
- M5S-768
- M2J
- Territoire des singes volants
- M44-5Y9
- Royaume d'Harmony
- Base wraith
- Nouvelle Athos
- Nouvelle Taranis
- M33-985
- M1B-129
- M3X-387
- Avant-poste de recherches
- Laboratoire secret de Michael
- Avant-poste de clonage
- Talus
- M4D-058
- Site de la capture de Sheppard
- Thenora
- M34-227
- M6H-491
- Siège de la Coalition
- Village de Lucius
- Planète de l'embuscade
- Contrée paradisiaque
- Colonie de Niam
- M5V-801
- M2R-441
- M65-PL8
- Réserve de nourriture wraith
- Sarif Sur
- Etape du vaisseau-ruche
- Site de la capture de Ronon
- Campement ravagé
- Vallée glacée
- Forêt d'Elwynn
- Village surveillé par Nabel Golan
- Entrepôt genii
- Avant-poste de Todd
- Village des adorateurs satédiens
- Cache d'armes genii
- Territoire wraith
- Taverne de Kanayo
- Désert du crash
- Lieu de contact
- Vara Sol
- Santhal
- Localité pénitentiaire
- Colonie voyageur
- Riva
- Balar
- Belsa
- Village natal de Celise
- Planète 447
- M3R-428
- M5R-179
- M6R-125
- Jenev
- M4L-279
- Latira
- M72-656
- Laboratoire du généticien wraith
- Village de Keturah
- Laboratoire de Michael
- M3A-716
- Cachette des E2PZ
- Cachette de la communauté des Quinze
- Planète de la reine ectoparasite
- Territoire de Todd
- Lieu d'origine du Jumper de Michael
- Destination de Kiryk
- Fabrique d'Hybrides
- Lieu d'attaque de l'équipe d'Atlantis

Porte des étoiles pégasienne
Porte des étoiles pégasienne
Informations générales

Culture : Lantien
Type : Transport

Présentation

Description

Une Porte des Étoiles Pégasienne est un appareil de transport permettant de déplacer quasi instantanément un objet ou une personne à l'autre bout de la galaxie en utilisant la technologie des vortex.

La Porte se présente sous la forme d'un grand anneau d'un diamètre de 6,70m pour un poids d'environ 32 tonnes. Elle est composée en grande partie de Naquadah, un élément supraconducteur essentiel à la création de vortex artificiels.

Le modèle Pégasien, le plus récent, ne comporte que 36 symboles, à la différence du modèle Lactéen, qui lui, comporte 39 glyphes.

Tout comme les Portes de la Voie Lactée, les Portes de Pégase comportent 9 chevrons répartis à équidistance les uns des autres. La différence étant qu'ils sont bleus sur le modèle Pégasien.

La Porte de Pégase est digitale, elle ne possède plus d'anneau rotatif ce qui laisse présumer qu'il est impossible de composer une adresse manuellement et donc que le DHD est indispensable à sa bonne utilisation.
Les symboles sont également digitaux, il suffit de pousser le symbole correspondant sur un DHD, pour qu'il parcourt la Porte et se place sous le chevron correspondant. En effet, lors de l'activation d'un chevron, un symbole s'illumine sur la Porte et parcourt l'anneau intérieur de case en case jusqu'au chevron attitré. Le symbole suivant tournera quant à lui dans le sens contraire de son prédécesseur pour atteindre son propre chevron et ainsi de suite jusqu'au dernier.

Le modèle Pégasien est également prioritaire sur le modèle Lactéen. En effet, même si la Porte Lactéenne dispose d'un DHD et qu'une Porte Pégasienne se situe à proximité, la Pégasienne recevra le vortex. Ce problème fut rencontré à deux reprises, une fois lors de la construction de la station Midway et l'autre lors de la tentative de contact de la Terre lors de la bataille contre la Super-Ruche.
Fonctionnement

Les Portes des Étoiles fonctionnent obligatoirement en binôme. En effet, afin de voyager vers une autre planète, il faut absolument que cette planète possède une Porte active.

Afin d'ouvrir la Porte, une combinaison de sept chevrons est nécessaire. En effet, nous vivons dans un espace tridimensionnel, et il nous faut six points pour déterminer la position spatiale d'une planète. Le septième symbole est le point d'origine, à savoir la planète d'où on active la Porte des Étoiles. Ce chevron est propre à une Porte bien spécifique.

Même si la plupart des peuples de Pégase ignore son utilité, le huitième chevron a une fonction tout aussi importante, celle de permettre de composer vers une autre galaxie. Les Anciens ont toutefois bridé leurs DHD afin de permettre l'utilisation de ce chevron supplémentaire à l'unique condition de posséder un cristal de contrôle du huitième chevron.

Le neuvième chevron sert quant à lui à composer une adresse unique vers le Destinée, un vaisseau des Anciens lancé il y a des millions d'années. Il sert également à faire le voyage de retour vers la Terre depuis le vaisseau Ancien.

Lors de l'activation d'une Porte, une masse d'éléments instable se crée et s'avance horizontalement et brutalement hors de la structure sur environ trois mètres, puis est réabsorbée très rapidement par l'horizon des événements. Cette masse s'appelle le "Kawoosh" et est très dangereuse car elle désintègre tout sur son passage, aussi bien les êtres vivants que la matière inerte.

Pour voyager, l'objet ou l'individu doit franchir la Porte et entrer dans « l'horizon des événements ». La Porte va ensuite décomposer la structure moléculaire de l'objet et envoyer le tout à la Porte d'arrivée, via un vortex. La Porte d'arrivée va alors stocker les éléments dans sa mémoire tampon, le temps de recevoir l'intégralité du schéma énergétique, puis va réassembler la structure moléculaire dans son état d'origine. La durée de transport est plus ou moins longue selon la distance, mais reste de l'ordre d'une seconde environ.

Lors de la rematérialisation des schémas énergétiques, un protocole de sécurité va ordonner l'effacement complet de la mémoire tampon de la Porte lors de la prochaine activation afin empêcher le mélange de schémas.

Cependant, si par malheur le vortex se coupait avant la fin du processus de rematérialisation d'un objet, le schéma énergétique resterait dans la mémoire tampon jusqu'à la prochaine utilisation de la Porte. Ce schéma subsisterait alors dans la mémoire tampon de la Porte jusqu'à sa prochaine activation lors de laquelle laquelle la mémoire serait irrémédiablement vidée afin d'éviter tout dysfonctionnement.

L'individu dispose d'un délai de 38 minutes pour franchir la Porte avant que cette dernière ne se referme. En effet, un vortex artificiel ne peut être maintenu plus de 38 minutes. Pour garder la Porte active plus longtemps, il faut lui associer une énorme source d'énergie telle qu'un trou noir ou une quantité illimitée d'E2PZ. De plus, afin de ne pas rester bloquée durant 38 minutes, une Porte peut s'auto-refermer avant la période si aucun élément ne la traverse.

Pour contrôle la Porte Pégasienne, il faut disposer d'un cadran de contrôle appelé aussi DHD (Dial Home Device). Ce dispositif va permettre de composer une adresse et ainsi ouvrir la Porte vers la destination de son choix. Dans Pégase, trois versions du DHD sont disponibles :

- le DHD d'Atlantis ;
- DHD basique ;
- DHD portable se trouvant généralement dans les Darts et les Jumpers.

Il faut également savoir que composer une adresse à huit ou à neuf chevrons n'est pas faisable pour un DHD classique, ces derniers étant destinés à servir de composeur d'adresses à sept chevrons. En effet, les Anciens ont bridé leurs composeurs de telle sorte qu'ils ne puissent activer une Porte vers une autre galaxie sans un cristal spécifique.

De plus, la source d'énergie contenue dans les DHD servant à activer la Porte est limitée, largement suffisante pour ouvrir un nombre incalculable de Portes avec une adresse à sept symboles mais insuffisante pour les adresses à huit ou neuf symboles. Pour se faire, il faut se servir d'une source d'énergie additionnelle telle qu'un E2PZ ou un trou noir.

Dans la Voie Lactée, beaucoup de peuples désireux de vivre en autarcie condamnèrent leur Porte. Même si cet acte reste très rare dans la galaxie de Pégase, il est tout à fait possible de condamner une Porte. Afin de le faire, il suffit de l'enterrer ou de placer un très gros objet dans l'axe d'ouverture de l'horizon des événements afin d'empêcher la formation de ce dernier. Ceci est dû à l'un des programmes de sécurité de la Porte : un horizon des évènements non dégagé implique un environnement autour de la Porte non approprié pour les voyageurs. C'est d'ailleurs sur ce principe que le bouclier de la Porte d'Atlantis joue : il permet l'activation du vortex mais le bouclier étant placé quelques nanomètres après l'horizon, il empêche la remolécularisation des corps.

A noter également qu'un vortex est à sens unique : tout objet ne peut voyager que dans un sens. Si un individu franchit la Porte d'arrivée dans l'autre sens, son corps sera dématérialisé mais il ne sera pas transféré à la Porte initiale. Cependant, cette règle ne s'applique pas pour les ondes électromagnétiques ainsi que pour les radiations qui peuvent voyager dans les deux sens.

La Porte étant une technologie très avancée, elle possède de nombreux protocoles de sécurité afin de garantir une utilisation sans danger. Parmi ces protocoles de sécurité, nous avons :

Le maintien du vortex en cas de présence d'objet dans l'horizon des événements

Si la Porte détecte un élément dans l'horizon des événements, un protocole de sécurité va empêcher sa fermeture, mais ce processus se termine une fois les 38 minutes passées.

Blocage de la Porte en cas de risque pour le vortex

Afin d'empêcher qu'un élément étranger ne soit aspiré par le vortex et introduit par mégarde dans un autre système planétaire, la Porte possède un protocole qui empêche la formation du vortex.

En effet, si le vortex traverse une étoile, cela pourrait altérer sa réaction nucléaire et provoquer de nombreux problèmes. C'est pourquoi la Porte ne prend pas de risque et empêche la formation tant que l'alignement n'est pas propice à un passage en toute sécurité.

Prédominances des Portes

Si jamais deux Portes se trouvaient côte à côte, la Porte dominante sera celle disposant d'un DHD actif.
Si les deux Portes disposent d'un DHD actif mais sont d'un modèle différent, la Porte prioritaire sera la plus récente à savoir la Porte Pégasienne, mais si jamais les deux étaient du même modèle et qu'elles possèdent un DHD actif, aucune prédominance ne sera prise en compte et la Porte de destination sera choisie au hasard.

Autre protocole de sécurité : un vortex ne peut être établit quand ce dernier passe trop près d'une éruption solaire. En effet, cette perturbation peut faire rebondir le vortex vers la Porte de départ et dans le pire des cas, renvoyer le vortex vers une époque antérieure ou postérieure à la date de composition. Cet événement étant très aléatoire, les Anciens ont établi des protocoles afin de ne pas prendre de risque.
Histoire

Il y a trois millions d'années, les Anciens durent abandonner la Terre et la Voie Lactée. C'est pourquoi ils partirent avec leur Cité, Atlantis, vers la galaxie de Pégase. Ils atterrirent sur Lantia, une planète située à trois millions d'années-lumière de la Terre et se mirent à refonder leur civilisation. Afin de faciliter l'échange et l'exploration de cette toute nouvelle galaxie, ils décidèrent d'établir un nouveau réseau d'Astria Porta.

Cependant, l'ancien modèle se servait des constellations vues de la Terre pour fonctionner, et l'implantation de la civilisation dans une nouvelle galaxie rendait ce modèle obsolète. C'est pourquoi, ils créèrent un nouveau modèle en se servant de nouvelles constellations, probablement celles visibles depuis Lantia.

Grâce aux informations récoltés par le Destinée bien avant l'implantation des Anciens dans Pégase, ils remplacèrent le réseau de Portes précédent par le modèle Pégasien et en installèrent sur et en orbites de planète viables.

C'est pourquoi, de nombreux peuples de Pégase utilisent encore à ce jour le réseau de Portes afin de commercer. Cependant les Anciens prirent le soin de fermer le réseau en faisant en sorte que seule la Porte d'Atlantis puisse composer vers une autre galaxie, et cela grâce au cristal du 8ème chevron. Il est probable que les Anciens aient bridé leur réseau de Porte après le début du conflit avec les Wraiths.

Durant la guerre contre les Wraiths, un Ancien du nom de Janus élabora un dispositif destiné à détruire les Vaisseaux Ruche entrant en hypernavigation. Il testa son dispositif trois jours durant mais il dut arrêter suite à l'explosion des Portes activées dans la galaxie de Pégase. En effet, son dispositif créait une forme de radiation qui entrait en résonance avec le vortex et le rendait instable. Il arrêta son expérience et abandonna les recherches de l'Attero.

L'une des Portes Pégasiennes fut placée sur une planète recouverte d'une brume étrange qui s'avéra être une forme de vie. Sa forme peu commune générait une forte puissance énergétique. Or les Portes pouvant tirant de l'énergie de l'environnement extérieur, chaque activation du dispositif entraînait la mort de plusieurs êtres brumeux. Quand les membres de l'équipe de Sheppard explorèrent cette planète, ils détectèrent cette incroyable énergie et McKay voulut s'en servir afin de contacter la Terre, une planète requérant l'utilisation du huitième chevron. Comprenant leur projet, les êtres brumeux parvinrent à les en dissuader avant une hécatombe.

En 2007, le Colonel Carter et le Docteur McKay eurent l'idée de fabriquer un pont intergalactique. Ce pont serait constitué de 34 Portes des Étoiles Pégasiennes et Lactéenne placées de façon stratégique à 100 000 années-lumière d'intervalle entre la Terre et Atlantis dans le vide spatial séparant les deux galaxies.

Une maccrocommande située dans le programme de composition de la Porte permettait de désactiver la purge de la mémoire tampon de façon à pouvoir stocker les signatures énergétiques et pouvoir les transférer à la Porte suivante malgré la désactivation et la réactivation de la Porte.

Lors de la construction de la station spatiale Midway, un problème se posa. En effet, la Porte de Pégase prédominait sur la Porte Lactéenne. Or le réseau Pégasien étant fermé, il était impossible de contacter une Porte de la Voie Lactée en utilisant une Porte de Pégase sans l'avoir préalablement reprogrammée. Heureusement, le Colonel Carter et le docteur McKay réussirent à résoudre ce problème. La solution consistait à mettre la Porte de Pégase hors ligne lors de l'activation de la Porte de la Voie Lactée.

Ayant hérité de la connaissance des Lantiens, les Asurans parvinrent à se construire une Porte pour leur Cité Asuras après que la dernière se soit fait pulvériser au dessus de Lantia.

Après avoir franchi la Porte de M4S-587, une planète de la galaxie de Pégase, le colonel Sheppard se retrouva propulsé 48 000 ans dans le futur. Ceci était dû au fait que le vortex avait traversé une éruption solaire. McKay ayant modifié le programme de déplacement, les sécurités intégrées au système furent désactivées et rendirent possible cet incident.

Quand les Vanirs obligèrent le docteur McKay à réactiver le dispositif Attero en 2007, la Porte des Étoiles d'Atlantis fut détruite suite à la surtension causée par les radiations du dispositif. On dénombra plusieurs cas d'explosions de Porte et plusieurs milliers de morts dans la galaxie de Pégase.

En 2008, Michael et ses hybrides lancèrent un assaut sur Atlantis. Ils se servirent d'un Jumper préalablement volé à l'équipe de Sheppard comme source d'énergie. Voulant reprendre le contrôle de la Cité, McKay eut l'idée de se servir du Kawoosh pour détruire le Jumper et ainsi reprendre le contrôle d'Atlantis.


0.075 sec
Copyright © 1998-2017 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama