Stargate-Fusion.com : Stargate Universe, Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Worlds
Accueil ›› Stargate Atlantis ›› Encyclopédie ›› Technologies ›› Bombe mark IX
Apparitions

Encyclopédie
Culture(s)
- Terriens

Organisation(s)
- Expédition Atlantis
- Zone 51

Planète(s)
- Asuras (M7R-227)
- M8G-352

Bombe mark IX
Bombe mark IX
Informations générales

Culture : Terrien
Type : Bombe nucléaire

Présentation

Description

La bombe mark IX, aussi appelée "destructrice de porte" est une ogive nucléaire enrichie au naquadria, un minerai hautement instable découvert sur la planète Langara.

Cette bombe fut développée dans la zone 51 par le colonel Samantha Carter et une équipe d'ingénieurs.

Elle possède une puissance explosive de plusieurs gigatonnes qui lui permet de tout vaporiser dans un rayon de 160 kilomètres. Cette bombe est d'ailleurs si puissante que son explosion peut théoriquement détruire une porte des étoiles, d'où son nom : la "destructrice de porte".

Ce type d'ogives est notamment l'une des principales composantes de la plateforme Horizon, une nouvelle arme développée par les Terriens.

Fonctionnement

Cette bombe possède trois modes de fonctionnement :

- mode III (ou mode stand-by) : l'arme est désactivée et en attente d'être activée,
- mode II : la bombe est enclenchée et un mécanisme de détection s'active, empêchant quiconque de la désamorcer de façon non-conventionnelle sans quoi la bombe explose,
- mode I : la bombe est armée et sur le point d'exploser.

Pour armer l'engin, il faut que deux personnes actionnent des clés d'amorçage situées sur les faces latérales de l'arme. Il est également possible d'activer l'arme à distance grâce à un ordinateur ou une télécommande.

Histoire

En 2006, après avoir transformé en humains les membres de l'équipage d'un vaisseau-ruche grâce au rétrovirus du docteur Beckett, l'expédition Atlantis décida de débarquer ces derniers sur M8G-352, une planète isolée de Pégase. Devant la menace potentielle que représentaient ces prisonniers, le colonel Sheppard ordonna d'installer une ultime sécurité, à savoir une bombe de type mark IX à proximité du campement.

Quelques jours après leur installation, le rétrovirus commença à perdre de son effet sur certains des prisonniers qui commencèrent à se rappeler de leur ancienne identité. Ceux-ci se débarrassèrent alors du contingent terrien présent sur la planète.

Connaissant le colonel Sheppard, Michael décida d'interroger le docteur Beckett afin qu'il lui révèle toutes les précautions prises par le militaire terrien. Michael parvint finalement à obtenir les informations voulues et à désamorcer la bombe mark IX avant que McKay ne la fasse exploser depuis l'orbite.

En 2006, alors que les Asurans étaient parvenus à prendre le contrôle d'Atlantis, le général Landry ordonna au docteur Lee de trouver une solution pour neutraliser le pont intergalactique et empêcher les Réplicateurs de s'en servir pour se rendre dans la Voie lactée. Lee suggéra alors de placer un mark IX à la station intermédiaire de manière à rompre le pont. Toutefois, la cité fut reprise à temps et le plan visant à détruire le pont fut avorté.

Quelques mois plus tard, les scientifiques de la zone 51 mirent au point la plateforme Horizon. Celle-ci était constituée de six ogives mark IX et était destinée à détruire une flotte de vaisseaux en cours de construction par les Asurans. L'Apollo fut alors envoyé sur Asuras et utilisa cette arme, détruisant ainsi totalement l'ensemble des vaisseaux ennemis.


0.036 sec
Copyright © 1998-2017 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama