Stargate-Fusion.com : Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Universe, Stargate Worlds
Accueil ›› Stargate Sg-1 ›› Encyclopédie ›› Technologies ›› Dial Home Device (DHD)
Apparitions

Encyclopédie
Culture(s)
- Anciens / Alterans

Planète(s)
- Abydos
- Vyus (P2Q-463)
- P3R-636
- Madrona (PX7-941)
- Taldor (P3X-775)
- P3X-116
- Revanna
- Hanka (PX8-987)
- P9Q-281
- Monde de Martin Lloyd
- P34-353J
- Lieu de la livraison
- Cal Mah
- Base de Khonsu
- Base tok'ra
- Camp d'entraînement
- P3X-367
- Tagrea (P3X-744)
- P3L-997
- P5S-117
- P8X-873
- P3X-666
- Désert aride
- P4S-161
- Base d'Arkad
- Destination de la redirection d'Anubis
- P3X-584
- P2X-555
- P9C-372
- Terrain d'essai
- Avant-poste du clone de Ba'al
- P2M-903
- P6G-452
- P3R-112
- Système de Risa
- Forêt mauve
- Camp jaffa I
- Avant-poste de Camulus
- Katana
- Colonie des Reols
- P2A-509
- Monde d'origine des Ataniks
- P2A-463
- Hak'tyl II
- P2A-870
- P2R-866
- P2X-787
- P3A-577
- P30-255
- P36-231
- P3A-707
- P3C-117
- P3H-826
- P3K-447
- P3K-546
- P3Y-294
- P3X-234
- P3X-298
- P3X-254
- P3X-422
- P3X-595
- PX3-808
- P4C-796
- P4M-523
- P4S-559
- P4X-131
- P4X-233
- P4X-234
- P5C-629
- P5R-357
- P5X-327
- P6J-908
- P89-534
- P8F-809
- P8T-365
- P8T-474
- P8X-362
- Planète 865
- P3-575 (P3A-575)
- P4R
- Monde à explorer
- Territoire de Ba'al
- Monde natal des Reols
- Littoral tropical
- Reetalia
- Alaris
- KS7-535
- Castiana
- Avant-poste de Nirrti
- P3X-118
- P4C-452
- P5C-11
- P5C-12
- P6X-437
- Sahal
- Zone du rendez-vous
- P4F-221
- P2C-106
- Forêt tropicale
- Ville tok'ra
- Lieu de rencontre avec Jacek
- Lieu d'essai du manteau d'Arthur
- Lieu d'origine de la délégation goa'uld
- P4X-884
- P9J-333
- PB5-926
- PJ6-877
- Sanctuaire de Grannus
- Site enneigé
- Territoire de Ramius
- Village de Tevaris
- Site de la capture de SG-1
- Site de la quête du Graal

Vaisseau(x)
- Ha'tak de Klorel

Dial Home Device (DHD)
Dial Home Device (DHD)
Informations générales

Culture : Ancien
Type : Contrôle

Présentation

Description

D.H.D. est un sigle désignant une technologie appelée Dial Home Device, ce qui, traduit littéralement, signifie « appareil pour appeler la maison ».

Le D.H.D. est un appareil indispensable au bon fonctionnement d'une Porte des étoiles, ces deux technologies fonctionnant en tandem. Il permet de composer les coordonnées nécessaires pour contacter une autre Porte située sur une autre planète.

Cette technologie se présente sous une forme plutôt imposante constituée d'un pied large d'un peu plus d'un mètre de hauteur, surmonté d'un cadran normalement composé de 39 symboles, ainsi que d'un bouton central de couleur rouge.

Les symboles du D.H.D. représentent des constellations du ciel terrien, permettant à la Porte de déterminer une localisation spatiale précise à atteindre lorsqu'elle est activée. Ces symboles sont identiques à ceux présents sur la Porte des étoiles et certains varient selon les dispositifs. Chaque D.H.D. possède en effet un symbole qui lui est propre et qui désigne la Porte des étoiles à laquelle il est rattaché.

Fonctionnement

Pour contacter une autre Porte des étoiles, il faut entrer une série de coordonnées sur le D.H.D., comme un numéro que l'on composerait sur un téléphone. Ces adresses sont composées de sept symboles. En effet, afin de déterminer la position d'une planète dans un espace tridimensionnel, il faut six points de référence. Un septième point sert quant à lui à déterminer le point d'origine, à savoir la position de la Porte des étoiles appelante.

Même si la plupart des peuples de la Voie lactée l'ignore, il est possible de composer des adresses à huit chevrons. Ce genre d'adresses permet de voyager vers d'autres galaxies. Toutefois, les Anciens ont bridé leurs D.H.D. afin d'empêcher la composition de ce type d'adresse à moins de disposer d'un cristal de contrôle supplémentaire permettant de gérer les calculs inhérents à ce type d'adresses.

Il est également possible d'entrer des adresses à neuf chevrons. Cette adresse, unique, permet de contacter la Porte des étoiles du Destinée. Toutefois, les D.H.D. sont loin de disposer de la quantité d'énergie requise pour composer ce type d'adresse.

Lors de la pression de l'un des symboles du D.H.D., le chevron correspondant sur la Porte des étoiles s'illumine. Lorsque tous les symboles de la série de coordonnées à atteindre ont été entrés sur le D.H.D., il faut appuyer sur le bouton central rouge pour valider l'adresse et déclencher l'ouverture de la Porte des étoiles et la formation du vortex.

En plus de servir de terminal d'activation, le D.H.D. abrite la source d'énergie permettant d'alimenter la Porte des étoiles. C'est également lui qui se charge des calculs de coordonnées nécessaires à la bonne ouverture du vortex et à son maintien. A ce titre, le programme de composition comporte plus de quatre cent protocoles de sécurité censés garantir la sécurité des voyageurs de la Porte des étoiles.

L'un de ces protocoles de sécurité gère notamment l'ordre de priorité lorsque deux Portes des étoiles sont situées dans la même zone spatiale. Lorsque deux Portes disposant d'un D.H.D. actif mais de modèle différent sont dans la même zone, c'est la Porte pégasienne qui devient prioritaire.

L'intérieur du D.H.D. est composé de différents cristaux de contrôle, chacun dédié à une tâche particulière. Grâce à ces cristaux, il est possible d'interfacer un système externe avec le programme de composition du D.H.D. et d'accéder à toutes ses ressources afin de le modifier.

D'autre part, à chaque fois qu'une adresse est composée sur le cadran, une légère empreinte résiduelle demeure sur les cristaux, empreinte qui finit par s'effacer au fur et à mesure que le D.H.D. est utilisé. Il est ainsi possible d'utiliser cette empreinte pour extrapoler les cinquante dernières adresses précédemment composées sur le cadran, mais sans pouvoir savoir l'ordre ni la date à laquelle ces adresses ont été composées.

Les D.H.D. ont également la capacité de communiquer des informations entre eux. Cette capacité intervient notamment dans le processus de mise à jour du réseau de Portes. En effet, afin de compenser la dérive stellaire, chaque D.H.D. recalcule périodiquement sa position dans l'espace et la retransmet au reste du réseau. Ce processus permet ainsi de garantir la validité des coordonnées spatiales de toutes les Portes sur une période de plusieurs millions d'années.

Histoire

Il y a plusieurs millions d'années, lorsque les Anciens mirent au point le réseau de Portes des étoiles de la Voie lactée, ils conçurent en même temps ces dispositifs comme cadran de contrôle pour les Portes. Sur chaque planète équipée d'une Porte des étoiles, un D.H.D. était également installé.

En 1928, lorsque l'équipe archéologique du professeur Langford découvrit la Porte des étoiles terrienne sur le plateau de Gizeh en Égypte, le D.H.D. était absent. Celui-ci avait été découvert beaucoup plus tôt, en 1906, par des allemands qui le rapatrièrent en Allemagne.

Les changements politiques en Allemagne pendant la première moitié du XXème siècle n'affectèrent en rien le D.H.D. qui resta précieusement conservé dans l'Est de l'Allemagne jusqu'en 1945. Cette année-là, l'Armée rouge, qui marchait sur le IIIème Reich, mit la main sur le D.H.D. qu'elle ramena en Union Soviétique.

En 1994, lorsque le projet Porte des étoiles fut relancé par l'équipe de Catherine Langford, le capitaine Samantha Carter fut recruté pour mettre en place un programme de composition permettant d'activer la Porte des étoiles, le D.H.D. étant absent.

En 1997, le colonel O'Neill et le capitaine Carter furent victimes d'un dysfonctionnement de la Porte des étoiles qui les amena à découvrir une seconde Porte terrienne ainsi que son D.H.D. en Antarctique. Cette porte et son D.H.D. furent ensuite entreposés dans la Zone 51 dans la base de Groom Lake. Après quelques tests, le D.H.D. de la Porte d'Antarctique fut complètement déchargé et vide d'énergie.

En 2002, suite à la destruction de la Porte des étoiles de P3X-116, Teal'c se retrouva bloqué dans la mémoire tampon de la Porte des étoiles du SGC. Les scientifiques de la base recherchèrent alors une solution et Carter parvint à la conclusion qu'un D.H.D. était nécessaire pour que la Porte d'arrivée puisse terminer convenablement le processus de rematérialisation. C'est alors que le SGC fit appel aux russes qui possédaient toujours le D.H.D. de la Porte de Gizeh. Le D.H.D. fut légèrement modifié et connecté à la Porte. Cette dernière fut ensuite activée et Teal'c put être réintégré, mais une surcharge énergétique fit exploser le D.H.D., le rendant de ce fait inutilisable.


0.070 sec
Copyright © 1998-2017 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama