Stargate-Fusion.com : Stargate Universe, Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Worlds
Accueil ›› Stargate Sg-1 ›› Encyclopédie ›› Technologies ›› Extracteur de potentiel du point zéro (E2PZ)
Extracteur de potentiel du point zéro (E2PZ)
Extracteur de potentiel du point zéro (E2PZ)
Informations générales

Culture : Ancien
Type : Source d'Energie

Présentation

Description

L'Extracteur de potentiel du point zéro, plus communément appelé E2PZ, est un puissant générateur. Il fut créé, bien avant leur départ pour Pégase, par les Anciens. Comme beaucoup de leurs technologies, L'E2PZ est constitué de cristaux. Néanmoins, ce ne sont pas eux qui lui procurent son énergie.
Fonctionnement

Ce générateur contient, en effet, une sorte de sous univers artificiel – une sorte de poche - d'où il tire son énergie.
Plus il est sollicité, plus il va puiser dans cette poche. Cette dernière finira par se déstabiliser lentement jusqu'à atteindre son entropie maximale. Dès lors, l'appareil devient inutilisable.

Ce dispositif est compatible avec nombre de technologies Anciennes. Certaines de ces technologies, gourmandes en énergie (le fauteuil de contrôle) ou fonctionnant sur des périodes allant jusqu'à plusieurs milliers d'années (le bouclier électromagnétique de M7G 677), nécessitent l'alimentation d'un extracteur de potentiel du point zéro.
Utilisations notables

Le premier E2PZ fut découvert, peu de temps avant l'attaque d'Anubis sur Terre, par SG-1. O'Neill dut, pour la seconde fois, se servir de la bibliothèque des Anciens pour localiser la cité perdue. Cela le conduisit sur Praclarush Taonas, l'un des avant-postes créés par les Anciens. Là, SG-1 découvrit le dispositif et les coordonnées d'une deuxième base des Anciens : La Terre. L'équipe rapporta le générateur. O'neill s'en servit pour activer et contrôler le fauteuil des Anciens. Pilotant ainsi plusieurs milliers de drones, il entraîna la destruction de la flotte d'Anubis.
L'E2PZ attint l'entropie maximale après l'activation de la porte vers Atlantis.

Un deuxième E2PZ fut trouvé par Camulus sur l'un de ses territoires. Il fut rapporté sur Terre par l'équipe du Colonel Reynolds. Le Dr Lee s'aperçut que l'appareil était piégé. Camulus, ne sachant pas le faire fonctionner, préféra y introduire une substance hautement explosive au cas où Baal, son ennemi, viendrait à le lui voler. Si l'appareil avait dû être utilisé en Antarctique, l'explosion aurait pu détruire la Terre et une partie du système solaire. C'est pour cette raison que le général O'Neill refusa de laisser Camulus partir avec cet E2PZ et lui confia le premier, totalement épuisé. L'E2PZ piégé est, à l'heure actuelle, toujours stocké, sous bonne garde, en zone 51.

Au moment de la mort du professeur Catherine Langford, un troisième générateur fut découvert par Daniel. Ce dernier en apprit l'existence en consultant l'édition originale de "L'œil du Soleil - 1889". Daniel apprit que Râ, des années auparavant, en Égypte ancienne, était en possession d'un de ces générateurs. Il l'appelait le « Cœur lumineux de Dieu ». Râ, ignorant les propriétés de l'appareil, l'utilisait comme objet rituel religieux. SG-1, afin de subtiliser l'E2PZ, se servit du jumper modifié pour se rendre 5000 ans dans le passé.

Les autres E2PZ furent rapportés par l'expédition Atlantis. L'un d'entre eux fut installé sur le croiseur spatial Odyssée. Un autre fut affecté au fauteuil des Anciens. Après l'attaque des Wraiths, on ne sait pas ce qu'il advint de ce générateur. Il est néanmoins présumé que ce dernier fut détruit lors de l'opération Kamikaze.


0.035 sec
Copyright © 1998-2017 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama