Stargate-Fusion.com : Stargate Atlantis, Stargate Sg1, Stargate Worlds, Stargate Universe
Accueil ›› Stargate Sg-1 ›› Encyclopédie ›› Vaisseaux & véhicules ›› Ha'tak
Apparitions

Encyclopédie
Organisation(s)
- Gardes Serpents

Ha'tak
Ha'tak
Informations générales

Culture : Goa'uld
Type : Militaire

Présentation

Long de 700 mètres, haut de 315 mètres et d'un diamètre de 650 mètres, le ha'tak était l'engin de guerre le plus utilisé par les Goa'uld du temps de leur domination galactique. D'une capacité de transport de plusieurs milliers de Jaffas, peut-être jusqu'à 10 000 en extrapolation vis-à-vis des standards techniques Terriens, le ha'tak transporte également de nombreux escadrons de planeurs de la mort et dispose pour sa défense d'une soixantaine de canons à plasma, presque tous situés dans la base noire, ainsi qu'un canon principal situé sous la structure pyramidale capable de tirer des charges d'une puissance énergétique équivalente à 200 mégatonnes sur sa cible, c'est-à-dire une puissance d'environ 920 pétajoules. Il semblerait cependant que la puissance de ce canon soit modulable jusqu'à une intentisé de frappe tactique et chirurgicale.

Capable d'atteindre des vitesses fantastiques dans l'espace conventionnel, le Ha'tak est également d'une maniabilité extrême. Il peut être piloté par une équipe réduite de quelques hommes, comme cela s'est vu avec Teal'c, Selmack et le Dr Jackson. En plus des hangars réservés aux planeurs, des soutes plus importantes peuvent accueillir des tel'taks et peut-être des al'keshs à bord.

À noter : depuis le retour d'Anubis et l'hégémonie de Ba'al, les ha'taks classiques ont été surpassés par les ha'taks de dernière génération. Ces modèles, globalement plus sophistiqués que leurs prédécesseurs, ne diffèrent d'eux en rien sur le plan physique. En revanche, ils disposent de boucliers plus résistants grâce auxquels les ha'taks sont désormais à l'épreuve des canons à ions tollans et des belliskners asgards. Néanmoins, des ha'taks de modèle classique existent toujours au cours de la dixième année du programme.

L'hyperdrive interstellaire du ha'tak lui permet de traverser la Voie Lactée en un temps raisonnable, mais n'est pas viable au niveau intergalactique, puisqu'il lui faudrait environ 93 ans pour faire le trajet Voie Lactée/Pégase à pleine puissance.

Au cours de ces dernières années, de grands progrès ont été accomplis par les Goa'uld en termes de vitesse : à la fin de la première année du programme, Teal'c souligna des améliorations dans le système de propulsion des ha'taks par rapport au temps où il était prima et où un ha'tak ne dépassait pas dix fois la vitesse de la lumière.

Les baies vitrées du ha'tak sont protégées par de puissants champs de force sans lesquels ces matériaux transparents trop fragiles voleraient en éclats.

Certains ha'taks possèdent leur propre porte des étoiles, utilisable en orbite ou à la surface d'une planète, dans le but d'envoyer et recevoir troupes et matériel en utilisant l'adresse de la planète visitée.

La distribution et la régulation énergétique du ha'tak ainsi que de la plupart des systèmes sont contrôlées par des cristaux spéciaux. Plusieurs terminaux répartis dans le vaisseau permettent d'agir à distance sur la distribution énergétique et de gérer certaines fonctions tel que le contrôle des portes ou le réglage des boucliers. Certains terminaux importants sont protégés par des champs de force capables de tuer un manipulateur indésirable qui se montrerait trop acharné.

Les ha'taks possèdent de nombreuses cellules et de grandes soutes dont la principale est capable d'embarquer plusieurs portes des étoiles.

Les Terriens observèrent un ha'tak pour la première fois au cours de la première année de programme, lorsque un ha'tak appartenant au Goa'uld Nirrti arriva en orbite de la planète Hanka où se trouvait Teal'c et O'neill.

Pendant un temps, le Goa'uld Apophis disposa d'une flotte de ha'taks capables de s'occulter totalement. Cependant, cette flotte fut intégralement détruite lors de la supernova de Vorash, et Apophis trouva la mort peu de temps après, emportant le secret de fabrication des ha'taks occultants avec lui dans la tombe.

Les ha'taks sont le fruit d'une technologie surpassant les Terriens de 500 ans. Cependant, si un ha'tak est un redoutable adversaire pour un BC-304 terrien, ses boucliers sont beaucoup trop faibles face aux croiseurs utilisés par les fidèles des Oris.

Aujourd'hui, la majorité des ha'taks sont sous le contrôle de la Nation Jaffa. Cependant, l'Alliance luxienne en possède un certain nombre, de même que la Tok'ra et les ultimes bastions goa'uld. Il s'agit très probablement du modèle de croiseur spatial le plus répandu dans toute la galaxie.

S'étant accaparés la flotte de Ba'al et d'Anubis, les Jaffas disposent d'une armada de ha'taks dernière génération ; les Luxiens, eux, semblent n'avoir récupéré en majorité que des ha'taks classiques.


0.071 sec
Copyright © 1998-2017 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama