Stargate-Fusion.com : Stargate Universe, Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Worlds
Accueil ›› Stargate Atlantis ›› Encyclopédie ›› Technologies ›› Détecteur de signes de vie
Détecteur de signes de vie
Détecteur de signes de vie
Informations générales

Culture : Lantiens
Type : Détecteur militaire

Présentation

Description

Le détecteur de signes de vie est un petit appareil portable de 14,6 cm de hauteur pour 10,1 cm de largeur et 2,5 cm d'épaisseur de couleur blanche. Ses dimensions réduites conviennent parfaitement pour une utilisation à une seule main.

Conçu par les Lantiens, c'est un véritable appareil multifonctions. Il permet de détecter la présence de signes de vie, de sources d'énergies ou encore d'une émission de radiations. Il peut également servir d'interface avec d'autres technologies.

Fonctionnement

Il est nécessaire d'avoir le gène ATA pour utiliser ce détecteur.

Il est doté de nombreuses fonctionnalités. Il est dans un premier temps capable de détecter des signes de vie à proximité immédiate de l'utilisateur et dans toutes les directions. Cependant, ce détecteur n'est pas capable de différencier les différentes formes de vie, et ne permet pas de détecter la présence de Wraiths en hibernation.

Le détecteur de signes de vie peut également être reprogrammé pour servir de scanner médical.

Le détecteur de signes de vie peut également capter des sources énergétiques ou des sources de radiations à proximité de l'utilisateur et dans toutes les directions.

À noter qu'il est possible de télécharger les cartes d'un complexe ou d'un lieu donné dans la mémoire du détecteur. Les signes de vie détectés se superposent alors aux plans téléchargés.

Il est aussi capable de servir d'interface avec une autre technologie, via une liaison sans fil. Le détecteur de signes de vie devient alors un véritable petit ordinateur capable de reconfigurer des réseaux ou de reparamétrer des technologies.

Histoire

Cet appareil fut découvert en 2004 par le major Sheppard lors de la mission de sauvetage visant à libérer le colonel Sumner et les Athosiens capturés par les Wraiths sur Athos. Alors que le major se demandait comment repérer les ennemis une fois au sol, le Jumper ouvrit un compartiment secret contenant un détecteur de signes de vie, et le lieutenant Ford eut l'idée de le nommer "détecteur de signes de vie". Sheppard se servit ensuite de cet appareil à l'intérieur du vaisseau-ruche pour localiser les Wraiths.

Par la suite, les membres de l'expédition se servirent de ce détecteur à de nombreuses reprises pour localiser des signes de vie. Par exemple, le major Sheppard l'utilisa durant l'ouragan qui balaya Lantia en 2004 pour repérer les Geniis qui avaient débarqués sur Atlantis pour s'emparer de la cité. Ou encore lors du second siège d'Atlantis lorsque des détecteurs furent distribués aux équipes chargées de traquer les nombreux Wraiths infiltrés sur la cité. Les Terriens circulant par équipes de deux, les signes apparaissant comme seuls furent identifiés comme étant des Wraiths.

En 2008, Jeannie Miller reprogramma un détecteur de signes de vie pour en faire un scanner médical et permettre au docteur Keller de repérer, dans le cerveau de McKay, le parasite responsable des troubles de Rodney.

Les Terriens se servirent aussi de ce détecteur pour localiser des sources d'énergie ou de radiations. Ce fut par exemple le cas lors de la première rencontre avec les Geniis en 2004, au moment où McKay et le major Sheppard, qui tentaient de retrouver le chemin du village genii, détectèrent une source de radiations en provenance d'une petite bâtisse.

Le docteur McKay se servit également à plusieurs reprises de ce détecteur pour s'interfacer avec d'autres technologies, comme ce fut le cas en 2006 pour programmer la surcharge des E2PZ de la cité d'Asuras en approche d'Atlantis.


0.042 sec
Copyright © 1998-2019 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama