Stargate-Fusion.com : Stargate Universe, Stargate Sg1, Stargate Atlantis, Stargate Worlds
Accueil ›› À la une ›› Retour sur le Marathon Stargate SG-1
Retour sur le Marathon Stargate SG-1
Publié le 28 mars 2016
Catégorie : Article

3 - Vos commentaires (saison 6 à 10)

Voici les commentaires que nos marathoniens ont attribués à certains épisodes emblématiques des saisons 6 à 10 de Stargate SG-1 :

Commentaire de Rufus Shinra pour l'épisode « Secrets d'État »
Saison 6 | Épisode 17 :
Ah oui, cet épisode. On sent vraiment les scénaristes qui, là et dans le reste de la série, sont de toute façon de l'opinion que, avec les US, tout va ultra bien, mais dès que les autres pays s'en mêlent alors que le fier aigle a pitié d'eux et daigne les écouter, ça devient la merde.

Je regrette un peu qu'ils aient omis un truc quand même important, qui est que, toutes choses dites, l'ONU a été fondée en temps de guerre, comme une alliance militaire globale contre des régimes ennemis de presque toute la planète, et que cette situation est à nouveau présente.

Et que les US méritent de s'en prendre plein la gueule pour avoir, je sais pas, moi... déclarer une guerre entre la Terre et un réseau de puissance dont même les plus faibles peuvent vitrifier l'ensemble de la planète en quelques heures sans espoir de riposte. Dans la catégorie "gaffes, bévues et boulettes diplomatiques", il est difficile d'imaginer pire.

(D'ailleurs, j'aurais bien aimé voir le sommet de l'ONU dans la Terre parallèle qui est sauvée par les Asgards après les bombardements et l'invasion d'Apophis - ça aurait été beau, très, très beau)

Parce que, bon, soyons honnêtes : l'ensemble de la politique du SGC au cours de la première moitié de la série a été "croisons les doigts et espérons qu'un miracle va se produire chaque semaine pour éviter de se faire atomiser la face" plutôt qu'un quelconque niveau de compétence, d'organisation et de stratégie. Rarement aura-t-on vu pire bande de ploucs dans l'histoire des forces militaires.

101Cet épisode de la saison 6 de Stargate SG-1 fut accueilli de manière relativement mitigée par nos marathoniens.

Pour la plupart d'entre eux, cet épisode n'a pas été à la hauteur du scénario qu'il présentait. Alors qu'il aurait pu être l'épisode de la révélation du programme Porte des étoiles au reste de la population terrienne, beaucoup de nos participants au Marathon l'ont jugé comme une simple rétrospective des six premières saisons de la série.

Par ailleurs, certains marathoniens ont relevé plusieurs défauts, comme les choix scénaristiques faits pour les différents ambassadeurs, ainsi que l'intervention de Thor qui, pour certains, s'est révélé beaucoup trop facile.

Consulter le reste des commentaires de l'épisode 6x17 - Secrets d'État.
Consulter les commentaires de la saison 6.

Commentaire de Everett pour l'épisode « La Cité perdue 2/2 »
Saison 7 | Épisode 22 :
Difficile de commenter un épisode quand il s'agit d'une bombe atomique.

La fin de la première partie nous laissait mélancolique avec les adieux déchirants entre O'Neill et Teal'c, ne sachant pas si ils allaient se revoir. Il est vrai que l'état d'O'Neill va très rapidement évoluer et se dégrader. Heureusement, l'équipe sera au complet lors de la toute fin...

Mais revenons au début de l'épisode, on retrouve O'Neill, Carter et Daniel dans le bureau de ce dernier. Les recherches sur la Cité Perdue s'affinent et nous avons droit à un premier indice clé, Praclarush Taonas. L'équipe fonce vers celle-ci.

Pendant ce temps, Anubis envoie trois vaisseaux Ha'tak et leur escorte en orbite lunaire. La cellule de crise se met en place à Washington et Henry Hayes va jouer un rôle central durant les 30 minutes restantes de l'épisode. J'aime la façon dont Kinsey aborde la chose, avec désinvolture. Au fond, sa réaction est exactement la même qu'il y a six ans au moment où SG-1 l'avertit de la menace ennemie imminente. Lorsqu'il verra Anubis de ses propres yeux et l'arrivée de plusieurs dizaines de vaisseaux au dessus de la planète, il révélera sa vraie nature, sa lâcheté, son manque total de patriotisme... un traitre, une vermine de la pire espèce. Lorsqu'il sera au SGC dans le bureau de Weir et que Hayes est au bout du fil, l'annonçant qu'il est démis de ses fonctions de Vice-Président et qu'il est passible de la peine de mort, reste un moment que je savoure avec délectation. On assiste à la chute d'un personnage qui aura causé tant de mal à SG-1 et au programme.

La planète Taonas est magnifique et nous laisse dubitatif s'agissant de l'existence ou non de la Cité Perdue. A-t-elle été détruite ? Est-elle ailleurs ? Finalement, tout ce chemin fait, c'était pour récupérer un E2PZ. J'ai aimé qu'on introduise Ronan, une taupe d'Anubis, histoire d'ajouter une petite complexité à l'épisode.

Pendant que SG1 fonce vers la Terre, Anubis commence son offensive. C'est peut-être le seul (gros) reproche que je puisse faire à cet épisode. Ne pas nous offrir d'autres plans notamment FX montrant la destruction de certains centres de communications ou encore l'anéantissement d'un groupe aéronaval (certainement pour des questions de budget ?). Mais j'aurais aimé sortir de l'alternance Bureau Ovale / SGC.

La scène finale en Antarctique est indescriptible et ne mérite pas de faire l'objet d'une critique. Elle se laisse savourer... Oh si, l'excitation est là lorsque Anubis assiste impuissant à la disparition de sa flotte et que son enveloppe énergétique agissant comme un miroir reflète l'arrivée des drones vers lui... Magique !

La saison 7 se clôture avec majesté et nous laisse de nouveau mélancolique. J'ai l'impression que cela aura été le but de cette saison, jouer avec les émotions du téléspectateur. La suppression d'un Grand maître Goa'uld suppose le sacrifice d'une vie, celle O'Neill. Pendant plusieurs mois, jusqu'à la diffusion du premier épisode de la 8e saison, on ne sait pas si c'est un au revoir ou un adieu qu'on doit lui faire.

722« La Cité perdue », double épisode final concluant la saison 7, fait sans doute partie des monuments de la série pour la plupart des amateurs de la Porte des étoiles.

Les différents participants au Marathon Stargate-Fusion sont également de cet avis et ne tarissent pas d'éloges envers cette fin de saison. Les notes attribuées à cet épisode par nos marathoniens sont toutes bien au dessus de la moyenne et frôlent le plus souvent la note maximale.

Certains participants ont néanmoins pu relever certaines faiblesses scénaristiques au moment de la bataille de l'Antarctique, ou encore le fait que les personnages de Samantha Carter et Teal'c aient légèrement été mis en retrait.

Consulter le reste des commentaires de l'épisode 7x21/22 - La Cité perdue.
Consulter les commentaires de la saison 7.

Commentaire de Kaz pour l'épisode « Une vieille connaissance »
Saison 8 | Épisode 13 :
Pas autant emballé que mes amis marathoniens pour cet épisode. S'il y a bien un petit côté nostalgie agréable qui s'installe, on a aussi un mauvais goût de vieux épisodes avec des jeux d'acteurs périmés ou des dialogues un peu niais.

N'empêche c'est avec un réel plaisir que l'on retrouve Maybourne après avoir revu Hammond dans le dernier épisode. Le personnage est toujours aussi bon et aussi efficace, ses interactions avec les autres membres de SG1 sont géniales. Au final on gardera toujours l'image souriante de Maybourne, le mec qui ne se sera jamais laissé perturbé, toujours prêt à retomber sur ses pattes. Son retour permet aussi celui d'O'Neill sur le terrain et ça c'est vraiment bon. Voilà ce qui amène cet agréable goût de bonne nostalgie.

Malheureusement j'ai aussi eu l'impression de me retrouver dans les premières saisons avec les épisodes à plus petit budgets. Que ce soit le village avec sa "place" principale, les figurants pas très bons, les personnages secondaires pas convaincants comme le prima d'Arès, le combat digne d'un bagarre de bar... tous m'a semblé petit bras, décevant, petit budget.

Au final il n'y aura que Maybourne et SG1 pour rehausser le niveau mais aussi la découverte du Jumper par SG1. Alors que nous connaissions déjà cet appareil, nos héros en trouve un dans leur galaxie mais un peu particulier. Cet appareil peut remonter le temps, là on est dans la pur SF et dans les scénarios que j'adore même si au final on n'aura pas le droit à un petit saut temporel.

Un épisode avec de super bonus tel que Maybourne, O'Neill sur le terrain, un Jumper modifié... Mais malheureusement "réalisé" comme un épisode de saison 2 et non pas de saison 8... Dommage 14.5/20

813Cet épisode de la saison 8 fut l'occasion pour les marathoniens de retrouver l'équipe SG-1 originelle réunie le temps d'une mission. Les participants ont salué le retour de Maybourne, l'humour injecté au scénario de l'épisode, ainsi que les différentes avancées que ce dernier propose sur le front de la lutte contre les Goa'ulds.

Certains membres ont toutefois noté quelques défauts, comme son concept que certains jugent trop porté sur la nostalgie. La prestation de certains acteurs secondaires et certains figurants, ainsi que les décors ont été décriés par certains.

Consulter le reste des commentaires de l'épisode 8x13 - Une vieille connaissance.
Consulter les commentaires de la saison 8.

Commentaire de gerbinator pour l'épisode « La première vague »
Saison 9 | Épisode 20 :
Pour moi cet épisode est l'un voir le meilleur épisode de la saison 9 bien que ce soit difficile de faire classement des épisodes de cette saison car pour ma part je trouve cette 9ème saison géniale.

C'est d'ailleurs ma saison préférée !

Pour en revenir à cet épisode : Je trouve que cet épisode conjugue action / aventure / bataille spatiale et mystère.

Un bon épisode Stargate comme je les aime !

De plus, je trouve le final de la saison énorme et la scène de bataille à la fin est vraiment impressionnante. (Je trouve que c'est une des meilleurs fin de saison avec celle de la saison 7) .

Par ailleurs, on laisse également de nombreuses pistes scénaristiques pour la saison avenir !

Pour finir, j'ai lu quelques commentaires sur cet épisode et certaines personnes ne comprennent pas pourquoi "l'alliance Asgard, Tau'ri, Jaffa" se prend une telle pâtée (on va dire ça pour rester poli). Je pense que c'est d'un point de vue scénaristique tout à fait logique puisque les Oris ont un niveau technologique quasi équivalent à celui des Anciens, par conséquent leurs vaisseaux sont forcément supérieurs aux appareils Jaffa ou Tau'ri.

Si je devais mettre une note, je mettrais 19/20 je pense !

920Le 20ème épisode de la saison 9 de Stargate SG-1 propose l'une des plus longues batailles spatiales de la série. Les marathoniens n'ont d'ailleurs pas manqué de souligner la justesse des effets spéciaux de cette bataille, ainsi que l'efficacité avérée de la première partie de l'épisode, sur la planète Camelot.

Plusieurs participants ont néanmoins relevé quelques défauts, comme quelques incohérences visuelles ou encore l'immobilisme des vaisseaux durant la bataille spatiale de la fin de l'épisode.

Cette fin de saison remporte toutefois d'excellentes critiques et sait se montrer efficace.

Consulter le reste des commentaires de l'épisode 9x20 - La première vague.
Consulter les commentaires de la saison 9.

Commentaire de Elf pour l'épisode « Le temps d'une vie »
Saison 10 | Épisode 20 :
Vous savez, perso cet épisode est une déception terrifiante ET POURTANT je l'adore. En fait disons que je l'aime bien car l'intrigue est sympa. Ils sont coincés sur le vaisseau, ils voient la mort approcher, etc... Par contre je rappelle qu'on est dans Stargate... Conclure la série sur une intrigue n'utilisant pas la porte des étoiles je trouve ça terriblement dommage. C'est Stargate les gars !

Ensuite je vais pas refaire le débat sur le suicide des Asgards, pourquoi ils ont pas utilisé leurs armes pour détruire les Oris avant? (évitant des milliers voir des millions de morts ainsi que la perte de leur planète). Ou encore, comment Vala a pu trouver tous ces cotillons sur le vaisseau ? (Et je ne me demanderais même pas pourquoi ils ont pas demandé à la machine de créer des machines à rajeunir).

Bref, c'est un épisode très très moyen et trop peu stargatien pour le final de la série. Vraiment dommage... 10/20

C'est vraiment dommage que la Porte des Étoiles ait quasiment disparu de l'écran sur la fin de la série. Excepté dans Continuum où, heureusement, elle est un des points centraux de l'intrigue.

1020« Le temps d'une vie » est l'ultime épisode de Stargate SG-1 et vient conclure dix ans d'aventure terrienne à travers la Voie lactée.

Il va sans dire que la plupart des marathoniens ont été relativement déçus de cet épisode. L'anéantissement de la civilisation Asgard reste notamment l'un des points les plus critiqués de cet épisode.

Pour beaucoup de participants, cet épisode souffre d'un scénario bâclé et assez éloigné de l'esprit Stargate original. Beaucoup regrettent notamment la quasi-absence de la Porte des étoiles de cet ultime épisode de Stargate SG-1.

Toutefois, nos marathoniens ont été plutôt indulgents et les notes qu'ils ont attribuées à cet épisode sont toutes au dessus de la moyenne !

Consulter le reste des commentaires de l'épisode 10x20 - Le temps d'une vie.
Consulter les commentaires de la saison 10.

Page suivante


Mise à jour
29 mai 2017
Programme complet
Mise à jour
Vaisseaux
(28 mai)
SGA Adarus
SGU Transporteur de troupes
SGA Tria
(remerciements à Sturm762)
Planètes
(14 mai)
SGU Supergéante bleue
SGU Système de l'embuscade
SGU Ville novusienne
(remerciements à Sturm762)
Vaisseaux
(29 avril)
SG-1 Frégate réplicateur
SG-1 Transporteur de troupes
SGA Vaisseau de transport
(remerciements à Sturm762)
Organisations
(23 avril)
Sondage
Quel est votre sentiment suite à l'annonce du retour de Stargate dans une trilogie au cinéma ?

Très impatient ! il était temps
Content, sans plus
Dubitatif
Très déçu




0.025 sec
Copyright © 1998-2017 Stargate-Fusion.com, tous droits réservés
Votez pour ce site au Weborama