Le business des "évènements"

Répondre
arim
Avatar de l'utilisateur
Brigadier Général
Brigadier Général
Messages : 1159
Inscrit : 04 févr. 2011, 18:40
Pays : france

Le business des "évènements"

Message non lu par arim »

Bonjour à tous,

En voyant la solidité des invités à La FedCon (4 membres principaux de SG1 + 1 de SGA + de très bons seconds roles ayant souvent également une carrière hors SG), ça donne franchement envie d'y aller : des acteurs plus ou connus mais dont on a un bon souvenir grâce à un film ou un épisode de série, des exposants qui font un travail admirables (ceux qui exposent leur travail, le vendent ou "se contentent" du vendre du merch sympa), une bonne ambiance ...

Sauf qu'avec la marchandisation du moindre échange avec les acteurs (les conférences sont encore inclues dans l'entrée, pour combien de temps ?), j'ai de plus en plus l'impression que les fans sont pris pour des vaches à lait. Je comprends bien que la part qui revient à l'organisateur lui permet d'équilibrer son budget (notamment le défraiement des acteurs) et de réduire le prix des entrées et/ou des stands, mais que les acteurs qu'on a aimé dans une série il y a 15 ans vivent de ces évènements , je suis mal à l'aise.
Le plus exemple étant à mon avis Flanagan, qui a eu avoir 10 projets pro qui ont aboutis depuis la fin de GSA, mais qui écume les évènements, en vendant pendant une dizaine d'année la possibilité de suite de série ou autre ...

Les prix sont moins indécents que ceux demandés par des stars de la musique (le niveau de célébrité n'est pas le même non plus), mais c'est la même chose. Libé avait publié un papier il y a 5 ans ici, et j'ai l'impression que le phénomène repart de plus belle après la "pause" Covid.

Votre avis la-dessus ? vous avez déjà payé pour une photo ou un autographe ?
Atchoum
Avatar de l’utilisateur
Colonel
Colonel
Messages : 841
Inscrit : 29 juin 2005, 20:52
Pays : Suisse
Lieu : Valais

Re: Le business des "évènements"

Message non lu par Atchoum »

Je te répondrais que tant que les gens sont d'accord de payer, pourquoi ils se priveraient ? :P

Plus sérieusement, on a des personnes qui sont prêtes à payer sur des services de streaming pour regarder d'autres jouer aux jeux vidéos et avoir leur nom prononcer par le streameur. Et ça c'est sans parler des autres applications/services et leurs dérives. On a aussi des gens qui payent pour avoir des coupe-file dans les parcs d'attraction ou d'autres qui payent en plus pour avoir des produits en avance parfois que de 2-3jours.
Donc pour les organisateurs, pourquoi ils se priveraient d'une source de revenu supplémentaire ?

Surtout que ça leur permet, déjà de garantir le succès du truc (quand tu sais que tu dois t'inscrire en avance, tu vas le faire plus facilement que si tu dois juste faire la queue sur place en te disant que si tu ne le fais pas, tu risque de ne pas avoir de place).

Je ne cautionne pas du tout ce genre de pratique et suis même contre, je n'y ai d'ailleurs jamais participé, mais je comprends pourquoi les organisateurs et acteurs qui le font.
----------

*En recherche de nouvelle signature*

----------
arim
Avatar de l'utilisateur
Brigadier Général
Brigadier Général
Messages : 1159
Inscrit : 04 févr. 2011, 18:40
Pays : france

Re: Le business des "évènements"

Message non lu par arim »

CITATION (Atchoum - 15 mai 2023, 15:52)
Je te répondrais que tant que les gens sont d'accord de payer, pourquoi ils se priveraient ? :P
S'il suffit que des gens soient d'accord pour payer (et que les prestataires soient consentants au service, et qu'il n'y ait pas de victime), alors OK pour la prostitution ou la GPA (perso j'ai aucun problème avec, mais ce n'est pas le cas de tout le monde), ou tout ce qu'on peut imaginer de glauque ?
CITATION Plus sérieusement, on a des personnes qui sont prêtes à payer sur des services de streaming pour regarder d'autres jouer aux jeux vidéos et avoir leur nom prononcer par le streameur. Et ça c'est sans parler des autres applications/services et leurs dérives. On a aussi des gens qui payent pour avoir des coupe-file dans les parcs d'attraction ou d'autres qui payent en plus pour avoir des produits en avance parfois que de 2-3jours.
A part quelques gogo, je doute que beaucoup payent l'équivalent d'un meet&greet à des streameurs ou en bonus dans des jeux/app fremium ou pour un contenu en avant-première. Pour le reste, je respecte totalement que certains préfèrent mettre 200 balles pour parler 5 minutes avec une star ou pour une journée dans un parc d'attraction, même si je ne suis pas spécialement prêt à le faire pour 1 des 2 propositions.
CITATION Donc pour les organisateurs, pourquoi ils se priveraient d'une source de revenu supplémentaire ?

Surtout que ça leur permet, déjà de garantir le succès du truc (quand tu sais que tu dois t'inscrire en avance, tu vas le faire plus facilement que si tu dois juste faire la queue sur place en te disant que si tu ne le fais pas, tu risque de ne pas avoir de place).
Je dis bien que je comprends l'intérêt économique pour les organisateurs (quoique, dans certains évènements ils ne gagnent rien, cf l'article de Libé) même si je ne suis pas d'accord, mais que j'ai un problème avec les "stars" (à part RDA, je ne pense pas que beaucoup soient reconnus dans la rue) qui vivent de ces évènements.
CITATION Je ne cautionne pas du tout ce genre de pratique et suis même contre, je n'y ai d'ailleurs jamais participé, mais je comprends pourquoi les organisateurs et acteurs qui le font.
Mais je comprend totalement pourquoi les acteurs et organisateurs le font, c'est juste que j'ai un problème avec. Les fans payent pour voir les séries (abonnement aux chaines ou supports physiques, temps de cerveau disponible), se battent pour essayer de sauver les séries en difficultés (pétitions, tweetstorm ...) et doivent payer pour que des stars au rabais daignent signer un autographe ou prendre une photo ?
Atchoum
Avatar de l’utilisateur
Colonel
Colonel
Messages : 841
Inscrit : 29 juin 2005, 20:52
Pays : Suisse
Lieu : Valais

Re: Le business des "évènements"

Message non lu par Atchoum »

Ce que je voulais dire, c'est que l'on a des gens qui mettent de l'argent dans des choses qui peuvent paraître absurde, et que pour moi c'est le même phénomène, mais plus cher.
C'est le classique du "il suffirait que les gens n'achète pas, pour que ça ne se vende pas".

Après concernant les star au rabais, ça c'est très subjectif.
Sans compter que dans ces acteurs, pour beaucoup ça ne doit pas être rose tous les jours niveau financier. Si tu as eu la chance de faire un premier rôle, voir de passer côté production/réalisation, la retraite ou les temps morts parfois long entre deux tournages ça doit aller, mais pour d'autres c'est moins sûr.
Je ne connais pas les systèmes de retraites et autres aux USA/canada, mais ça ne doit pas être glorieux vu le reste de leurs acquis sociaux. Et donc ils doivent être tout content de pouvoir se faire des à côtés.
----------

*En recherche de nouvelle signature*

----------
Marco Maldini
Avatar de l’utilisateur
Soldat
Messages : 6
Inscrit : 16 févr. 2023, 19:37
Pays : France
Lieu : Troyes
Contact :

Re: Le business des "évènements"

Message non lu par Marco Maldini »

Je pense que le fond du problèmes n'est pas temp les acteurs mes les organisations.
En 2022 Jai dénoncé les pratiques de Paris-Manga dans une vidéo, notamment sur le manque de respect des orga envers RDA. En avril 2023 au CGS et passé sur mon espace asso la responsable Event de Game In Reims qui ma reconnu et qui ma félicité d' avoir dénoncer tout ça en ajoutant que mes critiques été constructif et surtout avérer puisque le public ses plaint des même chose le lendemain. Depuis elle ma demander de venir a Reims faire le bilan ( Vidéo ) de leur prochain salon .

Oui certain acteur son chère... très chère mes les orgas eu prennes le public pour des vaches a lait. Et non aucun respect appart celui du $, et si ce nes pas les orga ce sont les agents car en soi les acteurs en général ne refuse pas de passer un moment avec le public .

A Paris-manga RDA & A.T aurai bien voulu échanger quelque mots avec nous mes les orgas nous on traiter comme de la merde littéralement ( cette vidéo et Disponible sur Youtube : Spiritus Gaming Paris Manga Catastrophe
arim
Avatar de l'utilisateur
Brigadier Général
Brigadier Général
Messages : 1159
Inscrit : 04 févr. 2011, 18:40
Pays : france

Re: Le business des "évènements"

Message non lu par arim »

merci pour ton retour, effectivement ta vidéo du PM 2022 donne une image bien triste des conventions. A voir si c'était lié aux organisateurs (asso ou à but lucratif), au post-Covid mal géré ou si c'est généralisé ?

Après je ne serais pas aussi clément que toi sur les acteurs : si ce sont les agents (personnel de la convention ou leur agent perso) qui font le salle boulot, ce sont les acteurs qui "ont le pouvoir". Il me semble avoir vu en commentaire de ta vidéo une anecdote sur un David Nykl qui n'avait pas beaucoup de photos/autographes mais où le staff de la convention "obligeait" les fans à partir immédiatement après la photo ou l'autographe, qu'est-ce qui empêche l'acteur de défendre le fan et discuter 2 ou 5 minutes ?
Marco Maldini
Avatar de l’utilisateur
Soldat
Messages : 6
Inscrit : 16 févr. 2023, 19:37
Pays : France
Lieu : Troyes
Contact :

Re: Le business des "évènements"

Message non lu par Marco Maldini »

Effectivement les acteurs on le pouvoir...... mes ne l'utilise pas
Atchoum
Avatar de l’utilisateur
Colonel
Colonel
Messages : 841
Inscrit : 29 juin 2005, 20:52
Pays : Suisse
Lieu : Valais

Re: Le business des "évènements"

Message non lu par Atchoum »

Les acteurs ont aussi certainement des contrats qu'ils doivent respecter et ne peuvent donc pas faire ce qu'ils veulent.
----------

*En recherche de nouvelle signature*

----------
Répondre

Revenir à « No brain, No speaking »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit