2x21 - 1969

yamin
Avatar de l'utilisateur
Soldat
Messages : 27
Inscrit : 25 mai 2008, 16:26
Pays : France
Lieu : Lyon
Contact :

Re: 2x21 - 1969

Message non lu par yamin »

Dernier message de la page précédente :

Précise ta note^^

En effet c'est un très bon épisode, qui met en scène une triple génération !

Rien à dire ! Magnifique !

18.87/20

:P
Daniel78
Avatar de l’utilisateur
Soldat
Messages : 6
Inscrit : 21 avr. 2009, 12:00
Pays : France
Lieu : Creuse

Re: 2x21 - 1969

Message non lu par Daniel78 »

Episode culte: premier voyage dans le temps.
L'épisode est drôle, surtout lorsque O'neill est interrogé.
Le scénario est bien trouvé.

:clap:
Celui qui conduit, c'est celui qui boit, c'est le jeu...
Schade
Avatar de l’utilisateur
Soldat
Messages : 6
Inscrit : 30 avr. 2011, 14:22
Pays : France
Contact :

Re: 2x21 - 1969

Message non lu par Schade »

CITATION J'ai une question limite extistentiel pour moi... C'est qui michael ? C'est un perso important que j'aurais oublié ou pas du tout ? Parce que on aurait qu'O'Neill voulait le sauver en le prevenant de quelque chose.
Ben à cette époque c'est encore la guerre du Vietnam qui durera jusqu'en 1975, je pense que O'Neill comprends les craintes de ce personnage pour son service militaire.

Edit : Oups, je viens de voir que je réponds à une question posé il y a trois ans... Moi aussi je fais dans les paradoxes temporelle !
Dernière modification par Schade le 03 mai 2011, 13:57, modifié 1 fois.
moy
Avatar de l’utilisateur
Lieutenant Général
Lieutenant Général
Messages : 2496
Inscrit : 03 nov. 2009, 12:50
Pays : Suisse
Lieu : Aigle (Suisse)
Sexe : Masculin

Re: 2x21 - 1969

Message non lu par moy »

J'ignore si la chose a été discutée dans un autre topic, mais le début de cet épisode est vraiment étrange...
Cette histoire que Carter raconte:
"For a second or two, I think we were in both time-frames simultaneously, which is why the Stargate seemed to be there one minute and was gone the next." C'est juste une belle excuse bien élaborée et expliqué, pour défendre un truc indéfendable: SG1 n'avait AUCUNE raison de réapparaître sous la fusée ! Ils auraient en toute logique dû ressortir par la porte des étoiles.

Évidemment, ça aurait joliment cassé tout le scénario "find the Gate", mais là il faut avouer que, malgré la qualité de l'épisode, c'était déjà à l'époque (je parle de quand ils ont fait l'épisode en saison 2, pas de 1969 évidemment :D ) - c'était déjà du grand n'importe quoi... :(

Ou bien quelqu'un sait l'expliquer?
Projets SG où je donne un coup de main: Stargate IDA et Stargate AWAKENING

Moi, un enfoiré? Fouteur de merde, ironique, méchant, intolérant et sadique? Nooooon... Enfin... euh...
Zap
Avatar de l’utilisateur
Champion 2013/2014 des pronostics Top 14
Messages : 4708
Inscrit : 06 mars 2007, 21:15
Pays : France

Re: 2x21 - 1969

Message non lu par Zap »

L'épisode entier, 1969, est une grosse incohérence dans l'univers Stargate, une grosse pierre dans la marre qui rompt complètement avec la logique implanté par d'autres épisodes de ce genre. Je prépare actuellement un sujet sur les voyages temporel dans la franchise et une question importante qu'à amené cet épisode entre autres.

Si tu es intéressé pour en débattre, le sujet sera prêt d'ici ce soir ou demain. En tout cas tu révèle un point très important de cet épisode !
Membre fondateur des "Anti-7-cités d'Atlantis"

L'A7CA est universelle. Elle est omniprésente. Elle est avec nous ici, en ce moment même. Tu la vois chaque fois que tu regardes par la fenêtre, ou lorsque tu allumes ton ordinateur pour aller sur internet. Tu ressens sa présence, quand tu pars au travail ou quand tu vas sur le Chat de SGF. Elle est le monde, qu’on superpose à ton regard pour te forcer à voir sa vérité.

"In the quote of the serie we trust"
Staiteman
Avatar de l’utilisateur
Major Général
Major Général
Messages : 1706
Inscrit : 17 déc. 2009, 17:34
Pays : France
Lieu : Paris

Re: 2x21 - 1969

Message non lu par Staiteman »

évidement c'est du n'importe quoi le vortex à un point de départ et un point d'arrivée. Dans l'épisode 1969 le vortex à tournée autour du soleil et est revenue sur terre d'ou un décalage de 30 ans, comment auraient-ils pu être rematérialisée par une porte inexistante à l'endroit ou ils étaient.

Imaginons que la pseudo explications de carter soit bonne , alors pourquoi dans l'épisode faux amis, le message lancé par carter n'apparaît pas dans Washington dc en plein dans le bâtiment quand il arrive à notre époque, lui il passe bien par la porte des étoiles

c'est donc bien une énorme incohérence qui facilité le scénario
brian norris
Avatar de l’utilisateur
Champion 2015 des pronostics Ligue 1
Messages : 2891
Inscrit : 06 avr. 2010, 16:11
Pays : France
Lieu : L.A.

Re: 2x21 - 1969

Message non lu par brian norris »

CITATION (moy,Jeudi 24 Novembre 2011 13h18) Ou bien quelqu'un sait l'expliquer?
Tu l'as dit toi même, le divertissement prime sur le réalisme dans cet épisode.

Au passage je suis même pas sûr que les montagnes Cheyenne aient déjà servie de sites de lancement ...
Dernière modification par brian norris le 24 nov. 2011, 14:32, modifié 1 fois.
"Sais-tu que Flaubert voulait écrire un roman sur le néant? S'il t'avait connue, on aurait eu un grand livre. Quel dommage."
-Jep Gambardella, La Grande Bellezza
arim
Avatar de l'utilisateur
Brigadier Général
Brigadier Général
Messages : 1115
Inscrit : 04 févr. 2011, 18:40
Pays : france

Re: 2x21 - 1969

Message non lu par arim »

CITATION Au passage je suis même pas sûr que les montagnes Cheyenne aient déjà servie de sites de lancement ...
D'après Wiki (ça vaut ce que ça vaut...) c'est simplement un abri anti-atomique des années 60, une base arrière en cas de guerre nucléaire, qui a hébergée plusieurs centres de commandes.

Un équivalent du refuge à la fin de Terminator 3, avec un matériel à la pointe de la technologie jusqu'à la fermeture de la base en 2006.



Sinon, épisode divertissant mais le scenario ne tient pas:
-le premier voyage temporel créé une porte dans Cheyenne Mountain tandis que le deuxième permet aux voyageurs de voyager dans le temps et l'espace (Washington vers Cheyenne Mountain)

De plus, le coup des 5 batteries de camion pour alimenter la porte n'est pas crédible par rapport au reste de la série.

Bref, du divertissement et une porte ouverte plus des épisodes plus réussit (2010, The Last Man entre autres), mais un épisode qui n'est pas un top
brian norris
Avatar de l’utilisateur
Champion 2015 des pronostics Ligue 1
Messages : 2891
Inscrit : 06 avr. 2010, 16:11
Pays : France
Lieu : L.A.

Re: 2x21 - 1969

Message non lu par brian norris »

Eux c'est un peu plus que quelques centres de commandes, c'était le NORAD. Soit la plus haute autorité de défense aérienne d'Amérique du Nord.

Le seul truc que je me demandais était si le site n'avait pas servi de site de lancement avant l'arrivée du NORAD. Mais je crois bien que le site a été crée spécialement pour le NORAD justement. Donc pas de missiles ...
"Sais-tu que Flaubert voulait écrire un roman sur le néant? S'il t'avait connue, on aurait eu un grand livre. Quel dommage."
-Jep Gambardella, La Grande Bellezza
moy
Avatar de l’utilisateur
Lieutenant Général
Lieutenant Général
Messages : 2496
Inscrit : 03 nov. 2009, 12:50
Pays : Suisse
Lieu : Aigle (Suisse)
Sexe : Masculin

Re: 2x21 - 1969

Message non lu par moy »

CITATION (Zap,Jeudi 24 Novembre 2011 13h01) L'épisode entier, 1969, est une grosse incohérence dans l'univers Stargate, une grosse pierre dans la marre qui rompt complètement avec la logique implanté par d'autres épisodes de ce genre. Je prépare actuellement un sujet sur les voyages temporel dans la franchise et une question importante qu'à amené cet épisode entre autres.

Si tu es intéressé pour en débattre, le sujet sera prêt d'ici ce soir ou demain. En tout cas tu révèle un point très important de cet épisode !
Intéressant. ^_^
Je me réjouis de lire ton dossier!
Spoiler
C'est d'ailleurs aussi dans le cadre de la création d'un dossier que j'ai regardé cet épisode (très en vitesse, d'ailleurs).
Projets SG où je donne un coup de main: Stargate IDA et Stargate AWAKENING

Moi, un enfoiré? Fouteur de merde, ironique, méchant, intolérant et sadique? Nooooon... Enfin... euh...
e2p0
Avatar de l’utilisateur
Sergent
Sergent
Messages : 69
Inscrit : 14 oct. 2010, 12:35
Pays : France

Re: 2x21 - 1969

Message non lu par e2p0 »

Je me pose une question.
A la fin, ils passent la porte un peu trop tôt et voyagent trop loin dans le temps (a peu près 70 ans je dirais). Imaginons qu'ils n'aient pas voyagé assez loin mais que de seuleument 29,9 ans. Que se serait-il passé? Il y aurait eu 2 équipes SG1 au SGC?
Autre question : quand Cassandra les acceuille (d'ailleurs c'est assez étrange qu'elle attende devant la porte toutes ces années sans savoir à quel moment exact ils vont arriver, et en plus il n'y a même pas d'iris...), Elle les refait traverser la porte quelques secondes après. Comment par hasard y avait-il une éruption solaire pile à ce moment?
Tout éclaircissement est le bienvenue...
Dernière modification par e2p0 le 25 nov. 2011, 19:47, modifié 1 fois.
atlanthor
Avatar de l'utilisateur
Second Lieutenant
Second Lieutenant
Messages : 271
Inscrit : 13 mai 2007, 13:02
Pays : Belgique
Lieu : othalla

Re: 2x21 - 1969

Message non lu par atlanthor »

Tres bon épisode

Les +:

-Teal'c avec des cheveux.
-Le lieutenant Hammond.
-O'neill doit 539 dollars et 50 cents à Hammond.
-O'neill qui dit qui s'appelle capitaine James T. Kirk, du vaisseau Enterprise.
-O'neill qui dit qui s'appelle Skywalker , Luke Skywalker.
-Un voyage temporel plutôt cohérent.
-Le court voyage dans le futur a la fin de l'épisode
-Cassandra vieille

Les -:

- rien

ma note 16,5/20
SG4
Avatar de l'utilisateur
Colonel
Colonel
Messages : 894
Inscrit : 13 juin 2014, 03:10
Pays : France

Re: 2x21 - 1969

Message non lu par SG4 »

2x21 1969
Ma note : 16,5/20

Image Image Image

1969 est une plongée excitante dans la mythologie de Stargate, parce qu'on y découvre la possibilité de voyager dans le temps. Ce scénario reprend donc un grand classique de Science-Fiction, et chaque élément qui rend la série si brillante (humour, action, aventure, dialogues vifs et tranchants, montage élégants et jeux d'acteurs saisissants) se trouvent ici en abondance. Un moment de télévision mémorable avec une réflexion sur le "paradoxe du Grand-Père" pleine de signification. L'aventure en 1969, à l'époque où le Programme Porte des Etoiles fut relancé par Catherine Langford, est réellement flamboyante et prouve une fois de plus que la saison 2 a su dénicher les scénarios les plus originaux de l'époque.

Le casting de cet épisode est assez judicieux. Aaron Pearl, qui joue le jeune lieutenant Hammond, est bien choisit car il y a véritablement une ressemblance avec Don S. Davis. Glynies Davis (qui jouera la mère d'Eli Wallace dans SGU) est aussi un très bon choix pour incarner Catherine Langford à 45 ans. Elle a effectivement des traits communs avec Elizabeth Hoffman. Pour Pamela Perry, qui joue Cassandra âgée, c'est trop difficile à juger. J'ai aussi beaucoup aimé Fred Handerson recrachant sa fumée de cigarette, dans son rôle d'officier soupçonneux. Alex Zahara et Amber Rothwell était géniaux aussi, dans la peau d'un couple de hippie. Je crois que les images du van traversant la route 66 sont devenues cultes pour les fans.

Les plans sur la carte et la musique sont assez kitsch aujourd'hui, mais la réalisation reste originale. Les décors et les costumes sont beaux (même si j'aurais voulu en voir beaucoup plus de cette époque), et le grand arsenal militaire de Washington dans lequel se dresse la Porte est majestueux.

C'est ici la dernière apparition réelle de Catherine Langford qui sera évoquée plus tard sans jamais réapparaître. Si j'apprécie énormément l'intégration de Catherine au scénario, pour la cohérence que cela apporte, je suis néanmoins mitigé devant la vision du futur avec Cassandra, dans le dernier acte ! Cette vision ne correspond en rien à ce que l'on est en droit d’imaginer du futur de la Terre et du SGC après SGU. Cette scène confuse et alambiquée soulève beaucoup de questions et manque de clarté !

J'ai trop vu cet épisode pour être autant emballé que la première fois, mais il demeurera un épisode culte de la série toute entière !
jozog47
Avatar de l’utilisateur
Second Lieutenant
Second Lieutenant
Messages : 275
Inscrit : 28 oct. 2005, 10:08
Pays : France

Re: 2x21 - 1969

Message non lu par jozog47 »

Magnifique épisode qui mise en bonne partie sur l'humour, en plus d'explorer le sujet du voyage dans le temps. C'est une bonne occasion de voir des personnages plus jeunes (Hammond, Catherine Langford) ou plus vieux (Cassandra, j'y reviens après...).

J'ai beaucoup aimé :
- Teal'c qui interrompt le lancement à coup de Zat
- Jack qui se fait passer pour Kirk, Skywalker...
- les hippies et leur bus (conduit par Teal'c à un moment d'ailleurs !) qui amène SG-1 sur ce road trip kitsch
- la dégaine de SG-1 avec les habits d'époque
- les intérêts calculés par Hammond :clap:

Je suis d'accord avec toi SG4 concernant la scène avec Cassandra, j'ai trouvé qu'elle était en trop et que l'épisode aurait été bien mieux sans.

Je donne à cet épisode un 17/20.
MonsieurSmoothie
Avatar de l'utilisateur
Sergent
Sergent
Messages : 80
Inscrit : 12 juil. 2014, 13:16
Pays : France

Re: 2x21 - 1969

Message non lu par MonsieurSmoothie »

J'aime bien 1969 !
Le voyage dans le temps, c'est un classique de science-fiction. J'attendais bien cet épisode.

Je le trouve assez comique, entre les noms de O'Neill, les intérêts par Hammond, les costumes de l'épisode...
L'aspect voyage dans le temps n'a pas amené tant d'incohérences !

Maintenant parfois ça peut être un peu long dans l'épisode.
Et aussi j'aime pas du tout l'aspect "on se ferme des portes" en décidant que la Tau'ri aurait une énorme avance technologique dans 60 ans mais que le SGC serait fermé... et même que la porte des étoiles est abandonnée... Je vois pas pourquoi la Tau'ri arrêterait ses interventions dans la galaxie, maintenant qu'ils sont un des peuples les plus puissants de la galaxie, si ce n'est le plus puissant...

Moi ça m'a beaucoup gêné alors je me limiterai à un 12 / 20 .
Kaz
Avatar de l'utilisateur
Major
Major
Messages : 535
Inscrit : 24 juil. 2014, 12:29
Pays : France

Re: 2x21 - 1969

Message non lu par Kaz »

Je suis d'accord avec tous les marathoniens ayant commenté cet épisode. 1969 est un très bon épisode mais la scène avec Cassandra est étrange et incompréhensible.

Le thème de cet épisode est l'un de mes préférés dans la série et dans la science-fiction en général, le voyage dans le temps. On voit des personnages qu l'on connait plusieurs années avant notre "rencontre" et puis il y a "le paradoxe du grand-père" qui met un soupçon de stress tout au long de l'épisode car le moindre faux pas peut bouleverser tout le "futur" que nous connaissons. J'adore tout ça ^^

1969 possède tous les arguments pour être un très bon épisode. Il y a de l'humour, un peu d'action et un mystère/problème à résoudre ^_^ Tous les acteurs m'ont semblé bon, ceux jouant les hippies sont extra :lol: Même la traversée de la route 66 en Van avec le montage sur la carte et la musique, le tout très années 90, est pas mal et m'a bien plu.

Beaucoup de scène m'ont vraiment plu, l'arrivée dans le passé avec teal'c et son zat efficace. L'interrogatoire que subit O'Neill, Daniel qui rencontre Catherine sous un déguisement ect... Bref seule la scène avec Cassandra qui sort de nulle part avec le SGC abandonné m'a un peu embêté même si c'était cool de voir Cassandra vieille en essayant de deviner qui c'était.

Un très bon épisode qui méritait 17 mais je lui attribue la note de 16/20 à cause de cette incompréhension du futur.
SG4
Avatar de l'utilisateur
Colonel
Colonel
Messages : 894
Inscrit : 13 juin 2014, 03:10
Pays : France

Re: 2x21 - 1969

Message non lu par SG4 »

Le décor des scènes censées se dérouler à Albuquerque ne ressemble absolument pas au paysages semi-desertiques d'Albuquerque./ Je suis allé dans le Nouveau-Mexique, et notamment à Albuquerque, il n'y a pas de forêts de ce genre ! :blink:

Cassandra, en principe, n'a pas le droit de s'approcher de la Porte si elle ne veut pas déclencher une explosion réactionnaire. :blink:
arim
Avatar de l'utilisateur
Brigadier Général
Brigadier Général
Messages : 1115
Inscrit : 04 févr. 2011, 18:40
Pays : france

Re: 2x21 - 1969

Message non lu par arim »

Les plus :
+ l'humour, très présent dans cet épisode.
+ L'ambiance très retro, agréable
+ un paquet de références, probablement sympa pour ceux qui ont une grosse culture générale US
+ un classique qui ouvre la porte à de gros épisodes

Les moins :
- la cohérence scientifique : salle de la porte provisoire à l'aller mais pas au retour, quelques batteries de camion, la gestion du paradoxe avec Hammond ...
- le passage avec Cassandra, j'hésite entre gain de temps et contrat pourri à un second role qu'il fallait caser dans la saison. Mais bien pourri et incohérent.

La note :
Difficile à noter : c'est un classique avec une ambiance très agréable, mais plus je le visionne et moins je l'apprécie à cause des incohérences. 14/20
Sturm762
Avatar de l’utilisateur
Maître de l'encyclopédie SGF
Messages : 2168
Inscrit : 02 déc. 2012, 18:31
Pays : France
Sexe : Masculin

Re: 2x21 - 1969

Message non lu par Sturm762 »

1969, très bonne année comme dirait O'Neill, et très bon épisode !!!

Cet épisode aborde pour la première fois le thème du voyage temporelle à cause d'une éruption solaire. Le premier d'une longue série avec "Le dernier homme" dans SGA, ou encore "Les naufrages du temps" et Rush²" dans SGU, et bien entendu le téléfilm "Continuum".

Le suspense est bien sûr au rendez vous, car tout au long de l'épisode, on se demande bien comment l'équipe va pouvoir revenir à leur époque.

L'humour d'O'Neill face à la personne qui l'interroge est également jouissif. "Mon nom est Luke Skywalker", de même que voir l'équipe en costume hippie.

Il est vrai que le passage avec Cassandra est vraiment de trop dans l'épisode, et gâche un peu le final.

ma note est 16/20.
"Un bon soldat gagne la victoire au combat, un bon stratège l'a remporte avant" - Sun Tzu
mewlantien
Avatar de l’utilisateur
Second Lieutenant
Second Lieutenant
Messages : 291
Inscrit : 10 juil. 2011, 20:32
Pays : France

Re: 2x21 - 1969

Message non lu par mewlantien »

Retour dans le passé pour rattraper mon retard sur le marathon.

Effets spéciaux : 8/10. Le zat est sympa, la disparition de la salle d'embarquement est bien faite aussi.
Mise en scène : 9/10. Surtout pour l'échange Daniel-Catherine.
Scénario : 8/10. Enfin du voyage dans le temps maitrisé !
Originalité : 9/10. Remonter en 1969, c'est plutôt rare.

Action : 7/10. Déçu par la fin.
Romance : 7/10. Tonton Hammond :clap:
Humour : 7/10. Luke... Luke Skywalker.
Suspense : 6/10. Fin trop rapide.

En conclusion se sera un 15/20 pour cet épisode.

Un épisode très frais pour cette fin de saison, un peu comme "Une dimension trop réelle" l'a été plus tôt, d'autant plus que l'on sort du traditionnel scénario qui met en scène des goa'ulds ou une planète-forêt habitée par 50 gus.
Voyage dans le temps bien crédible, simple, efficace. L'histoire reste cohérente et intéressante, les personnages sont aussi très attachants. Petit bémol en ce qui concerne la fin, mais bon, le reste est très bien.

Image
Dernière modification par mewlantien le 05 oct. 2014, 20:20, modifié 1 fois.
Chairn
Avatar de l'utilisateur
Brigadier Général
Brigadier Général
Messages : 1437
Inscrit : 10 juil. 2010, 00:34
Pays : France

Re: 2x21 - 1969

Message non lu par Chairn »

Un épisode culte, mythique, probablement mon préféré de toute la franchise et je l'annonce déjà, mais ma note sera de 20/20. Je tiens à préciser que je met de côté toutes les incohérences sans quoi ma note serait de 18/20 ;).

On commence avec un début classique d'épisode de SG-1 et tout d'un coup, on se retrouve comme eux, complètement perdu et sans comprendre. Le premier voyage dans le temps de SG-1 et ils sont tombés sur la bonne époque en plus ^_^.
Bon, la petite explication de Carter ne tient pas la route, et les scénaristes abandonneront, mais vu l'épisode que ça a donné, je leur pardonne pour une fois :wub:.
La scène avec l'interrogateur qui fume est excellente, et l'acteur est très bon. O'Neill toujours égale à lui-même nous balance les noms de SF classique, petit clin d'oeil à d'autres grandes oeuvres de la SF.
Le passage avec l'auto-stop est hilarant avec Teal'c qui "fait dans l'efficace". Le couple hippie est bien fait, tous les acteurs sont bons en fait dans cet épisode ^_^, mais le design du camion ainsi que les tenues vestimentaires collent très bien aux personnages, ainsi qu'à l'idée que je me fais de cet époque. Idée qui n'est sans doute pas sortie de ma tête, mais bel et bien de cet épisode :P. La meilleure tenue est tout de même celle de Teal'c avec son pantalon en patte d'éléphant ainsi que sa perruque et son haut rose :lol:.

J'ai bien aimé la scène avec Catherine, et le fait que SG-1 est à l'origine de SG-1 littéralement. D'ailleurs, la série nous montrera d'autres boucles qui ont pour effet que SG-1 est ce qu'elle doit être : Moebius à la fin de la saison 8, ainsi que Une vieille connaissance et bien sûr Continuum.
Petit bémol dans la VF, c'est que quand Daniel et Catherine parlent allemand, ils ont traduit ces cons... Du coup, les sous-titres sont inutiles.

La petite virée dans le hangar à Washington est sympa, j'aime bien l'image qu'on voit quand les 2 pans de la caisse tombent et font apparaître la porte.
Et enfin la dernière scène avec Cassandra, je l'interprète comme suit : Cassandra ne devant rien dévoiler, fait revenir la porte à Cheyenne Mountain pour dissimuler le monde tel qu'il est.
Après évidemment, on est fin de la saison 2, donc c'est clair que les scénaristes n'avaient pas prévu le coup pour Atlantis et SGU non plus ^_^.

Côté casting, rien à redire, tous les acteurs sont justes, il n'y a pas d'excès, pas de fausse note.
Pour SG-1, je pense que c'est le premier épisode où chacun à un temps de parole (presque) équitable. Dans chaque scène, ils parlent tous et apporte quelque chose, et je trouve que c'est magnifiquement tourné dans leurs dialogues. En particulier Teal'c et Daniel qui sont souvent sur la touche dans ce genre de moment. La seule scène qui déroge à cette règle, c'est Sam chez Catherine qui s'est fait voler la vedette par [s]la serveuse[/s] le chat :rolleyes:.

La musique colle parfaitement bien et est particulièrement bien choisie.

Les points positifs:
-Le premier voyage dans le temps de SG-1.
-O'Neill qui balance des noms de SF :lol:. La scène est très bonne et l'acteur qui joue le colonel est très bon.
-La relation O'Neill/Hammond beaucoup plus profonde que ce que je pensais.
-Teal'c qui "fait dans l'efficace".

Les points négatifs:
-Depuis quand on tire une fusée depuis une base souterraine?
-En plus, il manque plein de trucs quand on tire une fusée, comme des jets d'eau, l'échappement des réacteurs etc... Et c'est quoi cette porte de 5 cm d'épaisseur à côté des tuyères d'une fusée... Et l'évacuation des gaz?
-edit: je crois qu'en fait c'est juste des essais, y'avais pas de réel tir prévu d'après ce que dit Bob.
-Des espions soviétiques pas très bien gardé...
-Le téléscope pas gardé non plus.
-Les passages en allemands traduits en français dans la VF...
-La facilité des éruptions et des voyages dans le temps.

Un épisode mythique qui contient tout ce qu'on aime dans SG-1 : de l'action, de l'humour, de la SF, des énigmes/de la réflexion, une porte des étoiles(et pour le coup on voit 4 fois la même). Bref vous l'aurez compris, je ne me lasse pas de cet épisode : 20/20.
Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit