Stargate Atlantis : Evolution

Fenrrir
Avatar de l'utilisateur
Sergent
Sergent
Messages : 89
Inscrit : 12 janv. 2014, 20:46
Pays : France

Re: Stargate Atlantis : Evolution

Message non lu par Fenrrir »

Dernier message de la page précédente :

Spyce, tu peux me dire ce que tu n as pas compris comme phrase, j essaierai d éclairé ta lanterne :rolleyes:
Fan Fic Stargate Atlantis : Evolution : En cours
Penegal-X
Avatar de l’utilisateur
Soldat
Messages : 9
Inscrit : 18 oct. 2013, 19:39
Pays : France

Re: Stargate Atlantis : Evolution

Message non lu par Penegal-X »

Je n'ai malheureusement pas le temps de me pencher sur la lecture de ta fanfiction aujourd'hui mais dans l'ensemble ça me paraît plutôt pas mal. Je prendrais certainement mon temps pour te donner un avis détaillé et constructif surtout.
Fenrrir
Avatar de l'utilisateur
Sergent
Sergent
Messages : 89
Inscrit : 12 janv. 2014, 20:46
Pays : France

Re: Stargate Atlantis : Evolution

Message non lu par Fenrrir »

Bonjour a tous et toutes,

Le prochain chapitre sera publié au plus tard dimanche avec
Spoiler
le retour sur Terre des Alterans.
.

En revanche, il faudrait me dire si ça vous plaît pas pour que j arrête cette fic.
Fan Fic Stargate Atlantis : Evolution : En cours
moy
Avatar de l’utilisateur
Lieutenant Général
Lieutenant Général
Messages : 2496
Inscrit : 03 nov. 2009, 12:50
Pays : Suisse
Lieu : Aigle (Suisse)
Sexe : Masculin

Re: Stargate Atlantis : Evolution

Message non lu par moy »

CITATION (Fenrrir,Jeudi 13 Février 2014 13h28) En revanche, il faudrait me dire si ça vous plaît pas pour que j arrête cette fic.
Comme on l'a déjà dit trop de fois sur ce forum: n'écris pas pour que ça NOUS plaise. Écris pour que ça TE plaise.
Projets SG où je donne un coup de main: Stargate IDA et Stargate AWAKENING

Moi, un enfoiré? Fouteur de merde, ironique, méchant, intolérant et sadique? Nooooon... Enfin... euh...
Spyce
Avatar de l’utilisateur
Major
Major
Messages : 657
Inscrit : 20 juil. 2012, 10:57
Pays : France
Lieu : La Terre
Contact :

Re: Stargate Atlantis : Evolution

Message non lu par Spyce »

CITATION (moy,Jeudi 13 Février 2014 14h29)
CITATION (Fenrrir,Jeudi 13 Février 2014 13h28) En revanche,  il faudrait me dire si ça vous plaît pas pour que j arrête cette fic.
Comme on l'a déjà dit trop de fois sur ce forum: n'écris pas pour que ça NOUS plaise. Écris pour que ça TE plaise.
Je rebondis sur ce que Moy a écrit. C'est l'auteur qui fait la fic, puis ensuite le lecteur. Il y arrivera toujours un moment, où tes lecteurs ne seront pas d'accord avec toi ou qu'ils ne diront rien mais ça ne veut rien dire.

Je vais partager ma propre expérience. J'ai commencé SG-Com et j'ai soulevé tout de suite de nombreuses réactions, on me disait que je voulais en faire de trop, tout essayant de me conseiller pour faire un truc bien. Puis, j'ai publié le chapitre 1 et là, à part une réaction me disant que ma fic était une farce, il n'y a rien eu d'autres. j'ai attendu d'avoir publié plusieurs chapitres et donc d'attendre plusieurs semaines avant d'avoir des réactions régulières, comme des questions, des avis ou même des propositions. Mais au final, j'ai fini une fic de plus de 700 pages, et beaucoup m'ont donné un retour positif.

Si tu montre que tu es déterminé à t'améliorer et à offrir une histoire réfléchie et bien construite, tu peux être certains que tu auras un retour même si ce n'est pas tout de suite. Et puis, il y arrive que certaines personnes attendent avant de commencer à lire et que cela va leur plaire.

Alors, fais-toi plaisir, avance et crée une histoire où tu arriveras à faire vivre tes personnages préférés.
Très amicalement, Spyce.

Fan Fiction : Stargate Community tome I : La grande destinée (Terminé)
Stargate Community tome II : Aboutissement (en pause)
Stargate Universe saison 3 : La galaxie de tous les dangers (Terminé)
Stargate Universe saison 4 : Convergence

Mon blog : http://sg-fic.skyrock.com/
Fenrrir
Avatar de l'utilisateur
Sergent
Sergent
Messages : 89
Inscrit : 12 janv. 2014, 20:46
Pays : France

Re: Stargate Atlantis : Evolution

Message non lu par Fenrrir »

Bonsoir a tous et toutes, voici le chapitre suivant bien qu'il y ait un petit changement de programme. En espérant qu'il vous plaise. Bonne soirée et merci pour vos futurs commentaires.

Chapitre III : Rescapée.

Cité d’Atlantis, Salle de Contrôle, Trois semaines avant l’évacuation.

Suite aux propos émis par le technicien, et confirmé par Janus lui-même, tous les scientifiques présents sur la plateforme de la salle de contrôle furent sous le choc.


-Comment cela est-il possible enfin ? demanda l'un des scientifique qui n'en revenait toujours pas.


- Je suis autant sous le choc que vous répondit un autre. Je ne l'explique pas, d'autant que nous sommes la dernière cité Lantienne de la galaxie, nous avons eu la confirmation qu'elles ont toutes été détruites par les Wraiths.


Janus, qui ne se l'expliquait pas non plus allait prendre la parole lorsque soudain il fut interrompu par le scientifique, responsable des scanners orbitaux :


-Attention, le vaisseau commence sa descente dans l'atmosphère. A ce rythme la, il va finir par être écrasé sous le poids du choc, vu que je détecte que ses amortisseurs inertiels se sont désactivées.


-COMMENT? s'interrogèrent les scientifiques


Janus, qui entre temps repris ses esprits, savait ce qu'il restait à faire et finit par dire :


- Essayer de garder le Droniria, bien qu'il trouvait ce nom ridicule pour un vaisseau ressemblant à un pot de yaourt, je vais tenter de le sauver.


- A vos ordres répondirent les scientifiques

Sur ces paroles, le scientifique controversé se rendit vers le plus proche teleporteur et l'actionna en direction du lieu, qu'il lui permettrait de sauver le minuscule vaisseau d'une déflagration atmosphérique.


Pendant ce temps, en orbite, le vaisseau continuait sa descente folle en direction de l'atmosphère de la planète.

La seule occupante encore en vie, de l'appareil émergea des méandres de l'inconscience pour se demander ce qu'elle faisait la , avant d'essayer d'appuyer sur plusieurs boutons, mais se rendit compte que cela ne marchait pas.

Soudain, de violentes turbulences secouèrent l'appareil ce qui pour effet de faire voler les passagers inertes ou non à l'autre bout de l'appareil en les faisant se cogner contre les murs. La locataire du Droniria attendant la fin, s'évanouit elle aussi à son tour,...


C'est alors que sans qu'elle en ait conscience, le vaisseau commença à se redresser, ses inhibiteurs inertiels se réactivèrent, ainsi que ses propulseurs ce qu'il lui permit de franchir l'atmosphère de la planète.


Il se dirigea à toute vitesse, vers l'immense océan qui s'étendait à perte de vue de la planète.


Néanmoins, ce fut de courte durée car tout d'un coup les lumières s'éteignirent, à moins de 30 m de l'océan, et ce fut là une grande vague qui en émergea lorsque l'objet percuta de plein fouet l'océan.

De son coté, Janus sortit en trombe de la salle ou il était pour se rediriger dans la salle de contrôle ou il fut accueilli avec de l'incompréhension :

- Janus, qu'avez vous fait, lui demanda un des scientifique présent ?

- Pour faire simple, j'ai dirigé le vaisseau en réactivant ses systèmes, avec mon esprit et le fauteuil de contrôle, lui répondit-il. Mais, avez vous réussi à sauver le seul signe de vie du vaisseau ?

- Euh...Non, vu que nous en avons pas reçu l'ordre venant du Haut Conseil répondit le scientifique

- Mais dépêché vous de le téléporter répliqua t-il. Sur ce, il poussa le docteur et pris les commandes du teleporteur de la Cité et les recalibra sur ceux du vaisseau, et s'apprêtaient à le faire quand...

Un garde essaya de l'empêcher lui disant qu'il n'avait pas le droit, vu qu'il ne savait qui était à bord cela pouvait être un Wraith.

En réponse, le garde se retrouva projeté au loin à la limite de la barrière, donnant une vue sur les escaliers de la salle de contrôle et de la porte des Etoiles.

Toute le monde resta coi, et n'osa entreprendre aucun acte de peur qu'ils subissent le même effet.


Janus, se gratta le thorax ou l'infection le ronjait, avant de dire :


- Ça y est, j'ai réussi à téléporter l'occupant à l'infirmerie. Je vais y aller, mais avant permettait moi d'utiliser les hauts parleurs de la Cité.

Ici Janus, à tous les Hauts Conseillers, merci de vous rendre dans la salle du Haut Conseil par ordre de Moros.



Sur ce, il partit en direction de l'infirmerie...


Arrivé sur place, il chercha le médecin en chef, Amelion, et le trouva sur le lit sur lequel était installé l'occupant, ou plutôt l'occupante ce qui surpris Janus, tant il la trouvait séduisante.


Il se décida, après accord avec Amelion à entamer la conversation avec la mystérieuse invitée de la Citée Atlante.


- Bonjour, lui dit Janus


Il ne reçu comme réponse que consternation, et un hochement de tête négative ce que Janus, comprit comme étant un signe du fait qu'elle ne le comprenait pas.


Il sortit donc un objet de sa poche, et le déposa avec son accord sur sa tempe droite, ce qui pour effet immédiat la compréhension, pour les deux interlocuteurs


- Je m'appelle Janus, je suis celui qui vous à secouru, nous avons repêché votre vaisseau au fond de l'océan. Comment vous appelez vous ?


- Mon nom est Elizabeth Weir, Docteur en négociations politique, dites moi vous dites avoir repêché mon vaisseau, enfin le votre vu l'endroit ou je suppose être, qu'en ait-il de mes compagnons le docteur Zelenka et le Major Sheppard?


Janus prit son air grave et dit :


Elizabeth, puis vous appeler ainsi demanda dit-il? Sur son accord, il continua et expliqua que les deux personnes ainsi nommés, n'ont pas survécus et étaient spécifiés comme n'étant pas en vie par les détecteurs. Je suis sincèrement désolé, Elizabeth.


Elle prit une mine grave, mais ne pleura pas, ce qui démontrât une grande force de caractère selon Janus, qui ne put qu'être admiratif devant cette personne.


Le scientifique lui dit alors :


- Elizabeth, il faut que je vous emmène voir certaines personnes haut placés, je pense que vous comprenez?


- Oui, bien entendue, et qu'elle sont-elles? demanda la jeune femme


- Le Haut Conseil Atlante, lui dit Janus avec un soupir ce qui fit sourire Elizabeth.


- Allons y alors répondit -elle...
Fan Fic Stargate Atlantis : Evolution : En cours
Fenrrir
Avatar de l'utilisateur
Sergent
Sergent
Messages : 89
Inscrit : 12 janv. 2014, 20:46
Pays : France

Re: Stargate Atlantis : Evolution

Message non lu par Fenrrir »

Bien le bonsoir, Mesdames et Messieurs,

Je poste le dernier chapitre en date en espérant qu'il vous plaise plus que le dernier.

Bonne Lecture.


Chapitre IV : Echappatoire

L'humaine et l'Atlante marchèrent dans la pénombre de la cité Atlante, en direction de la salle du Haut Conseil Atlante, sous le regard soit inquisiteur soit rempli d'espoir, des autres Lantiens qu'ils croisaient. Ce détail n'échappa pas à Elisabeth qui demanda, inquiète, a Janus :

- Pourquoi me regarde t-on ainsi ? Ait je fais quelque chose de mal


- Ce n'est pas tant ce qui vous avez fait, qui préoccupe mes compatriotes, commença t-il par répondre, mais plus la raison de votre présence au sein de la dernière Urbem Altéranne connue à ce jour pour le moment.


- Vous voulez dire la dernière Citée, c'est bien cela ? demanda t-elle


- Ah oui c'est cela, répliqua le scientifique en chef Atlante. J'ai parfois un peu de mal avec votre langue et la mienne


Ils arrivèrent enfin à un teleporteur, qui les conduisirent à la salle de contrôle où étaient la salle du Haut Conseil, mais aussi la Porte des Etoiles. Ils sortirent du teleporteur, montèrent les escaliers puis bifurquèrent à gauche en direction de leur destination.


A leur arrivée, les conseillers discutaient entre eux en attendant la visiteuse tant attendue, symbole d'espoir pour toute une race, puis la voyant, s'installèrent tout en conviant l'humaine et le scientifique à en faire de même, ce qu'ils firent.


Ganos La prit la parole :


- Docteur Weir, je tiens à être la première à vous souhaiter la bienvenue dans la cité d'Atlantis et ce au nom du Haut Conseil. Malheureusement, vous arrivez dans une période bien sombre. Nous sommes sur le point d'évacuer la Cité, pour nous rendre vers la Terre.


- Je tiens à vous remercier, répliqua t-elle, c'est ainsi que nous avons trouvé la Cité, lorsque nous avons franchi la Porte des Etoiles.


- Depuis la Terre? interrompit Moros, le chef du Haut Conseil Atlante, tout en fixant de ses yeux pénétrants le scientifique en chef.


-Exact, répondit-elle


C'est à ce moment, que Janus dit :


- Vous vous rendez compte, dans 10 000 ans, ici, cette cité sera de nouveau habitée par d'autres êtres humains.


- En espérant que la finalité ne soit pas altérée, par son combat avec les Wraiths. En se battant directement avec ces derniers, le docteur Weir à peut être construit un avenir fort différent de l'époque d'ou elle vient, répliqua Ganos La


- Excusez moi, mais qu'est que sont les Wraiths ? demanda Elisabeth


Le Haut Conseil Atlante l'informa alors que c'était une espèce dont la technologie et le nombre rivalisèrent avec les Altérans, et qu'ils avaient du immergé leur cité par mesure de protection.


- Oui, c'est ainsi que nous avons trouvé la Cité quand nous somme venus depuis la Terre. Je me demandais s'il était possible de vous emprunter un E2PZ pour combler nos réserves énergétiques


Moros, qui était resté calme du fait de l'invitée, tout en continuant à fixé Janus dit alors :


- Non, la causalité ne se traite pas avec autant de légèreté

.
- Personne ne la traite à la légère répondit Janus


- Vous, si en continuant vos expériences, le Conseil vous aviez donné l'ordre de cesser vos activités, et nous sommes ici à converser avec un visiteur du futur dans la machine que vous aviez juré de ne pas construire.


Janus, se leva, et commença par dire :


- Nous sommes sur le point d'évacuer la Cité d'Atlantis, dans l'espoir que notre race survive et revienne dans ces lieux, et elle est revenue. C'est bien la preuve de toutes mes expériences...


- Assez, cria Moros, tout en se levant, j'intime dès à présent l'ordre de détruire, tout ce qui concerne de près ou de loin à ces travaux de machines à voyager dans le temps.


Janus, encaissa le coup, sans broncher mais fut quand même surpris, il pensait encore pouvoir jouer sur le fil du rasoir avec le Haut Conseil.


- Bien sur, Madame, vous pouvez revenir sur Terre avec nous, mais il hors de question de rejoindre les vôtres, ce qui ne manqua pas de décevoir Elisabeth, qui pensait les Anciens, plus civilisés.


Il y eut un grand silence, et Moros alla continuer ses nouvelles directives, lorsqu'il fut interrompus, par un homme, d'âge avancé d'environ une soixantaine d'années, mais qui en paraissait plus. Il était bien bâti, et Elisabeth comprit tout de suite que c'était une sorte de militaire, tout à fait apte à commander des hommes.


-General Hippaforalkus, pourquoi interrompre cette session du Conseil à huit Clos? s'outragea Skar


- Sous votre respect, Conseiller, vous baisserez d'un ton, lorsque j'aurais informé nos invités ici présent que vous garder depuis plusieurs semaines, le responsable de l'attentat, qui à tuer plusieurs des nôtres dans nos cellules, un dénommé Zirk.


- Comment s'interrogea Janus? Je demande à le voir immédiatement, je veux rencontrer le responsable de ma maladie, mon ancien élève.


- Votre maladie? demanda Ganas La. Ne me dites pas que vous êtes atteint du fléau de nos ancêtres


-Si, et notre temps nous ait compté. General Hippaforalkus, conduisez nous avec le docteur Weir auprès de lui.


- Nous venons aussi, dirent Ganos La et Moros


- Très bien fit Janus en hochant la tête


Le petit groupe se rendit en toute hâte, dans les cellules de la Cité Lantienne, situé dans la Tour Centrale.


Les portes s'ouvrirent pour faire apparaître le responsable du génocide de tout un peuple....


Le dénommé Zirk, bien qu'ayant les yeux fermés du à sa méditation, ressentit les personnes qui entraient dans la pièce, hormis une seule. Il finit par ouvrir les yeux.


- Tiens, tiens, le grand manitou me fait l'honneur de sa présence. Excuse moi si je ne vous sert pas la main mais ma modeste demeure ne le permet pas.


Il posa le regard sur chacun des protagonistes présents : Hippaforalkus, chez qui il éprouvait de l'indifférence, Moros, qui le détestait pour la simple raison de son rang, Ganos La, avec qui il éprouvait de l'indifférence bien qu'il la trouva assez séduisante, Janus, dont la haine qu'il éprouvait à son égard était bien supérieur à ce qu'on pouvais imaginer, vu que son ancien mentor avait gardé pour lui les connaissances qu'il méritait de savoir, et enfin il posa les yeux sur la dénommée Elisabeth Weir, qu'il ne connaissait pas du tout.


- Alors c'est elle la visiteuse du futur ? finit-il par dire


- Comment le savez vous Zirk, demanda Moros surpris par la connaissance du prisonnier


- Moros, tu ne sait pas à qui tu as en face de toi, je suis bien supérieur à tous les Altérans présents en chair et en os. Je viens de lire en vous comme un livre ouvert répondit-il sur un ton hautain


- Pourquoi as tu commis cet génocide envers notre peuple, Zirk, demanda Janus. Est ce parce que je ne t'ai pas enseigné ce que tu voulais?


- Pour être franc, très cher Janus, j'ai fait cette "conversion" pour le bien de mon peuple, pour l'élever à un tout autre niveau mais aussi à cause de toi c'est vrai.


C'est à ce moment, que le général en chef des armées Altérannes, qui bouillonnait intérieurement, ne put plus contenir sa rage, et s'avança vers la porte de la prison, dont les barreaux se désactivèrent les uns après les autres, avec la ferme intention de lui faire regretter son acte.


- Arrêt...commença Janus, mais il n'eut pas le temps de finir sa phrase.


Hippaforalkus, s'élança en direction du visage de Zirk mais son poing se heurta à un champ protecteur, bien qu'il ne disposa d'aucun dispositif sur soi.


- Alors ça y est. Tu y est arrivé ? demanda le scientifique en chef


- Est ce à quoi je pense ? continua Ganos La


- Oh oui, très chère répondit Zirk. Voyer vous, ce général dénué d'intelligence m'a permit d'activer le dernier pouvoir nécessaire à mon prochain stade d'évolution, l'Ascension.



Peu après, une chose étrange se produisit. Zirk, effectua semble t-il l'Ascension, mais pas de la même façon que le reste des Altérans ou des Oris. Ces derniers étaient de couleurs pure rouge, et les Altérans faisaient l'Ascension d'un blanc immaculé.


Cette technique d'échappatoire ou d'évolution, reflétait l'âme de la personne qui l'accomplissait. Chez Zirk, ce n'était ni blanc, ni rouge, mais d'un noir profond.


Toutes les lumières s'éteignirent dans la Cité, le petit groupe fut avertit par plusieurs concitoyens que des personnes avaient effectués la même chose.


Janus pris la parole :


- Tout ceci est de ma faute, si seulement j'avais été plus compréhensif. Rien de tout ceci ne serait arrivé.


- Ne vous blâmez pas, Janus le réconforta Ganos La. Personne n'aurait pu prévoir son changement d'état d'âme, et combien son cœur était rempli de haine. De plus, nous ne savons pas combien de partisans ont rejoins ses rangs.


- Ce n'est plus de notre ressort maintenant, finit par dire Moros. Nous devons nous concentrer sur les Wraiths, et sur notre vaisseau de transport qui doit arriver dans l'après midi.


-Oui c'est vrai, espérons que nos confrères et consœurs parviendrons à les maîtriser alors...


Le petit groupe se sépara pour vaquer à leur occupation avant leur évacuation. Avant de se quitter, Janus demanda au général :


- Hippaforalkus, puis vous demander un service ?


- Oui, bien sur lui repondit-il


- Seriez vous possible de vous rendre sur Taranis, pour y déposer un objet précis pas très loin de la porte des Etoiles


- Un objet ? demanda le Général


- Oui tenez, il est la. Il sortit un cube pas plus gros qu'un poing qu'il confia au général Atlante..


Cité d'Atlantis, Laboratoire Secret de Janus.

Après s'être séparés des membres ayant été témoin de l'Ascension de Zirk, Janus et Elisabeth se rendirent dans son laboratoire, ou ils eurent une mauvaise surprise :


- Ah enfin, te voila qu'est qui t'a pris autant de temps ? demanda une voix emprunte de sensualité


- Kara, je t'avais complètement oublié, ça va depuis tout à l'heure ? Ah laisse moi te présenter le docteur Elisabeth Weir, qui est venue du futur dans ma machine à remonter le temps. Dans 10 000 ans, son peuple habitera cette Cité et rencontrera apparemment certaines difficultés. Sinon, te sens tu prête ?


- Vraiment, écoute, j'ai des migraines qui commence du au virus, mais si tu me promet que je te revoie un jour alors oui je suis prête répondit-elle


- Oui, je te le promet. Je ne sais pas encore comment, mais j'y serai dans un futur assez long en revanche, je pense. Tu as déjà des migraines, nous devons faire vite dans ce cas la.


Elisabeth, qui ne savait plus trop quoi penser de ces événements osa demander :


- Janus, puis je savoir ce que vous faites?


- Je suis en train de créer ce qui rendra Atlantis unique, mais mieux vaut ne pas trop m'étaler sur le sujet, comme vous le voyer Kara n'a plus beaucoup de temps.


Elisabeth hocha la tête et se mit à l'écart tout en observant les scientifiques Lantiens.


Janus conduisit Kara a l'intérieur d'un bloc de stase mais avant il lui installa un capteur synaptique sur ses tempes, puis la jeune femme rentra dans le caisson de stase non sans appréhension, mais décidée du moins à protéger sa maison de toute les menaces extérieures, ce qui démontra une certaine loyauté et de sacrifice, remarqua Elisabeth. Puis Janus, appliqua un champs de force sur le caisson de stase et enclencha l'appareil, un petit globe de couleur bleuâtre émit un laser sur la stase, qui disparut dans des étincelles électriques.


La première partie venait de se terminer, c'est à dire le transfert mémoriel et psychique ainsi que physique de la personne dans le subespace, puis le scientifique pianota sur la console Lantienne, un petit sourire apparut sur son visage qui prouva que tout se déroulait bien, repéra la signature énergétique de Kara, quitta son Laboratoire avec le globe en main tout en disant :


- Venez avec moi Elisabeth


- Ou allons nous ? demanda t-elle curieuse


- Dans le noyau central de la Cité d'Atlantis, l'ordinateur principal qui relie toute les consoles entre elles.


Plusieurs minutes passèrent avant d'arriver à destination, qui se trouvait par chance dans la Tour Centrale, ils entrèrent sur place et aperçurent leur objectif : l'organe de contrôle de la Cité d'Atlantis.


Janus, l'objet en main contenant l'essence de Kara qui luisait d'une couleur bleuâtre, s'approcha du cœur le fixa dans la machine avec un clic métallique, qui se fit entendre qui prouva que l'objet était enclenché.
L'essence de Kara, luisait de plus en plus fort au contact du noyau quand soudain, toutes les lumières s'éteignirent ce que Janus comprit comme étant l'activation de l'IA prénommé Kara.


- Très chère, est tu la ? osa demander le scientifique


- Bien sur Janus, mais pour répondre à ta prochaine question sache que je me porte bien et que le Haut Conseil et leurs acolytes ne m'ont pas détectée encore et ne le feront probablement pas.


- Très bien, peux tu te mettre en veille jusqu’à cet après midi, et mon probable départ pour la Terre?


- Oui, mais qu'est qui me prouvera ton retour comme tu l'a prononcé tout à l'heure.


- Quand un être humain prononcera la phrase : Reversus sum Janus in urbem Atlantis Kara carrisimum. Cela sera ton signal pour te réactiver et te révéler à l'expédition d'Elisabeth.


- Compris Janus, tu vas me manquer pendant tout ce temps. Au revoir.


- Toi aussi Kara, je te promet sur ma vie de revenir.


Puis le silence prit place ce qui prouvera la mise en veille de l'IA Kara.


- Que faisons nous maintenant, Janus demanda Elisabeth ?


-Nous allons assurer la sauvegarde de la Cité d'Atlantis en nous en rendant dans la salle de contrôle énergétique.


Salle de Contrôle Energétique, Cité d'Atlantis.


Les deux protagonistes entrèrent dans la salle, Janus plein d'entrain pianota sur une console sous le regard curieux d'Elisabeth :


- Qu'est que vous faites Janus, demanda Elisabeth


- Vous dites que le bouclier s'est désactivé, peu après votre arrivé alors je dois trouver un moyen de le prolonger, comment appeler vous ces dispositifs montrant ainsi les trois générateurs de la Cité, ce qui émerveilla Elisabeth


- Des E2PZ, Extracteur de Potentiel du Point Zéro, répondit Elisabeth
- Oui, oui ils sont conçus pour fonctionner simultanément, chacun disposant d'une réserve d'énergie énorme, mais j'ai trouvé une façon de prolonger leur durée de vie en les faisant fonctionner de manière séquentielle


-Sur une période de 10 000 ans, c'est possible ça? demanda l'humaine
( Oui, mais cela comporte une risque, il faudrait que quelqu'un reste ici pour changer les E2PZ de place, je vous laisserai des instructions, mais au cas ou l'énergie manquerait le dispositif retenant la Cité sous l'eau se déverrouillerait, et elle remonterait à la surface.


- C'est super ça, Janus, mais je comprend. Je choisi de rester ici pour la survie de ma future expédition, vous venez de me redonner espoir.


Janus, vous êtes demander en salle de contrôle annoncèrent les haut parleurs de la Cité.


-Venez Elisabeth, allons y c'est surement notre vaisseau de reconnaissance, qui revient suite à notre demande de paix.


Les deux humains se rendirent en toute hâte à la salle de Contrôle, pour trouver sur place des regards empreins de tristesse et d 'inquiétude. Janus demanda :


- Moros, que se passe t-il ?
- Notre vaisseau revient et comme nous le redoutions, il essuie les tirs de l'ennemi en orbite. Ils regardèrent tous l'hologramme montrant le vaisseau ainsi que ceux des Wraiths. Il n'y arriverons pas finit-il par dire


- Il y a plus de 200 personnes à bord expliqua Janus à Elisabeth.


Soudain, le vaisseau disparu des scans et tous baissèrent la tête en signe de désespoir.


- Nous devons évacuer la Cité maintenant ordonna Moros.

Une heure plus tard dans la salle énergétique d'Atlantis.

Janus avait fini de préparer toute ses affaires, ainsi que le module de stase qui allait permettre à Elisabeth de sauver Atlantis. Il lui expliqua qu'elle dormir dans un monde sans rêve et lorsqu'elle se réveillerait, elle pourrait effectuer la méthode pour échanger de place les E2PZ.


- M'accompagneriez vous à la salle de la porte pour me dire au revoir ? demanda t-il


- Mais bien sur Janus, après tout ce que vous avez fait pour moi, répondit-elle
- C'est tout naturel, alors que vous m'ayez entrouvert la porte de l'espoir en m'amenant la nouvelle que cette Cité allait survivre plus de 10 000 ans.


Elle finit par sourire, puis l'embrassa sur la joue en signe de reconnaissance.

Janus se rendit ainsi dans la salle qui le mènerait pour un temps, vers sa nouvelle demeure. Sur le parvis, de la porte des Etoiles, l'attendais Moros, Hippaforalkus, et Ganos La.


- Est tu prêt Janus ? lui demandèrent t-ils. Mais où se trouve le docteur Elisabeth Weir?


- Oui, je le suis. Elle à été l'une des premières à franchir la porte. Allons y, rendons nous sur Terre.


Le Général et les deux Conseillers franchirent la porte, mais Janus attendit un moment en souriant à Elisabeth, qui était venu assister à son départ.


Il allait franchir la porte, quand un message sous forme d'hologramme apparut dans l'espace de la salle de la porte :


-Usuram reverti. Sonuerunt, Janus


- Etiam Kara puis il franchit la porte vers son destin incroyable.


Elisabeth, quand à elle se retrouva toute seule mais elle sut qu'elle avait à faire. Elle mit en sommeil la Cité, en accord avec Kara, puis se rendit vers son module de stase avec la mission qu'il lui permettrait de sauvegarder la Cité Atlante.


Pendant ce temps, sur le Plan d'Existence Supérieur...


Ps : l'arret ou la suite de la fic dépendra de ce chapitre.

Bonne soirée.[/SIZE]
Fan Fic Stargate Atlantis : Evolution : En cours
mewlantien
Avatar de l’utilisateur
Second Lieutenant
Second Lieutenant
Messages : 291
Inscrit : 10 juil. 2011, 20:32
Pays : France

Re: Stargate Atlantis : Evolution

Message non lu par mewlantien »

Je t'ai déjà répondu par message privé mais je n'avais pas lu toute la fic, ce que je viens de faire.

Tout d'abord sur la forme, c'est vraiment bourré de fautes d'orthographe et de conjugaison ce que je trouve assez gênant. J'ignore sur quel programme tu écris ta fic mais utiliser le correcteur de word (la suite office de microsoft) ou quelque chose de similaire permettrait une nette amélioration.

En ce qui concerne la fic elle même, je trouve l'idée excellente. L'époque et le contexte sont excellents d'autant plus que les fics sur cette période sont rares. J'aime aussi beaucoup l'idée de l'IA et je me demande vraiment oú tu veux en venir avec la nouvelle forme d'ascension.

En revanche, je trouve que tu vas beaucoup trop vite, à la fois dans les événements et dans l'évolution de l'histoire. Par exemple Janus amène Weir devant le prisonnier alors qu'il ne la connait que depuis quelques minutes. Aussi tu aurais pu faire une superbe scène de combat spatial entre le jumper et les wraiths présents en orbite.

Autre chose gênante, les incohérences, y compris de petits détails comme Janus comparant le jumper à un pot de yaourt (ce qui n'existe très probablement pas chez les Anciens).
Autre exemple avec le général en chef des armées qui a un excès de colère, comme ça sans raison apparente. Ça ne colle pas avec l'attitude du chef militaire suprême, encore plus d'une race aussi évoluée (et calme ?) que les Anciens.
Si tu veux vraiment qu'il s'énerve tu aurais pu dire que ses défaites incessantes contre les wraiths l'ont rendu agressif etc... que le haut conseil avait tenté de le virer mais qu'il s'était accroché et enfin que revoir cette personne (avec des références sur son passé commun) à déclenché sa réaction excessive.

Bref, pleins de détails dans ce style (je peux pas détailler plus, je répond sur mon portable là) mais je pense que ça pourrait faire une formidable fiction si tu faisais attention aux petits détails et si tu donnais plus de consistance à ton texte.

Bonne continuation^^

Edit : un truc que j'ai oublié.
Concernant le laboratoire de Janus, plusieurs choses m'ont heurté. Premièrement, le fait qu'en 30s son assistante arrive a trouver comment y rentrer.

Tu dis :

On l’avait vu pour la dernière fois au détour d’un couloir sur la digue Est. Elle se rendit sur les lieux pour comprendre pourquoi mais se retrouva face à un mur avec d’étrange appareils qui faisait des sons étonnants.

La cité est immense, il peut pas disparaitre quelque part et pouf tomber sur le labo, d'autant plus qu'il faut quelle appuie sur les bidules pour que ça fasse du son. Tu pourrais par exemple décrire une longue phase de recherche puis elle finit par appuyer par hasard sur l'une des lampes (en voulant éviter quelqu'un par exemple). Ensuite elle essaye les autres lampes et finit par trouver une combinaison particulière (les deux se connaissent depuis longtemps, tu peux imaginer une courte melodie qu'il aime particulièrement). Tu peux aussi dire ensuite qu'il simplifie le code d'accès en espérant que les terriens tombent dessus (je te laisse trouver pourquoi).
Toujours pour le labo, tu devrais essayer de le mystifier un peu plus et pourquoi pas déclencher une procédure d'alerte quand son assistante arrive.
Enfin THE truc qui ma dérangé c'est quand Janus est appelé par l'hologramme de la cité pour rejoindre le conseil. En effet, si tel est le cas c'est que la cité sais oú il est donc il n'y a aucune raison pour que les autres Anciens ne ssachent pas oú il est.
A mon sens, si le laboratoire est vraiment super secret et tout, il doit disposer d'une ssource d'énergie autonome, de brouilleurs particuliers (notamment pour cacher son signe de vie) etc...
Dans ce sens tu peux imaginer que son assistante -et d'autres Anciens- ont ddéjà repéré oú son signe de vie disparait sur les ddétecteurs mais sans jamais avoir pu trouver le labo. Cela permettrait d'orienter la recherche du labo par l'assistante.
Dernière modification par mewlantien le 13 mars 2014, 14:59, modifié 1 fois.
Fenrrir
Avatar de l'utilisateur
Sergent
Sergent
Messages : 89
Inscrit : 12 janv. 2014, 20:46
Pays : France

Re: Stargate Atlantis : Evolution

Message non lu par Fenrrir »

Bonjour

Voici le prologue réecris car il ne me plaisait pas :



STARGATE ATLANTIS : EVOLUTION


PROLOGUE

Notre histoire commence à une époque révolue, mais dont nous gardons divers témoignages, qui nous prouvent que l'épopée suivante, qui vas vous être compté est empreinte de prouesses, tant scientifiques qu'humaines.

Tout commença par une nuit étoilée, dans une Galaxie proche de la notre, la Galaxie de Pégase sur une planète appelé Lantia, du nom de ces habitants. Ces derniers étaient venus depuis une lointaine planète nommée la Terre, présente au centre de la Voie Lactée.

Ce peuple portait plusieurs noms : les Altérans, Les Anciens ou encore les Lantiens.
Sur cette planète était enfoui un joyau, plus précisément une ville entière : Atlantis. Cette dernière, en plus d'abriter le peuple qu'il l'avait bâti disposait de merveilles technologiques qui de nos jours est encore considéré comme une grande civilisation.

La cité, en outre de disposait de protections exceptionnelles comme un bouclier quasi impénétrable, pouvait voyager entre les galaxies grâce notamment à ses propulseurs intergalactiques révolutionnaire dans leur genre. C'est par ce procédé que ce peuple était venu dans cette galaxie dans le but de reconstruire cette civilisation après un cataclysme d'ordre médicale et psychique qui avait décimé une grande partie de leur peuple.

Pour y échapper, certains s'étaient tournés vers l'Ascension, un procédé qui consistait pour celui qui était assez élevé physiologiquement de transformé son corps en pur énergie. Néanmoins, pour réussir, il fallait disposer d'une activité cérébrale proche de 96 % et une activité synaptique équivalent à 0.3 mght, ce qui compliquait la tache, c'est pourquoi cette échappatoire n'était pas réservé à tous. Bien que le voyage vers cette nouvelle galaxie naine proche de la Voie Lactée s'était déroulée sans encombre, le départ avait causée des adieux déchirants pour certains notamment le désir d'une Ancienne nommé Ayianna, qui avait décidée de rester dans l'avant-poste présent sur Terre.


Atlantis, cité mère des Anciens, était relativement calme en ce mardi malgré la menace constante des Wraith, une race vampirique et le plus formidable ennemi connu à ce jour de la race la plus évolué de l’Univers Connu.

En effet, cela faisait maintenant plus de 99 années que les Lantiens subissaient un siège de la part de ces Wraith, race existant par leur propre faute : des scientifiques Alterans avaient incorporés des humains, une race qui présentaient des similitudes avec la leur tant sur le point physique que mental mais d'un niveau moins évolué que le leur, dans leur grand projet de peuplé cette nouvelle galaxie grâce à un dispositif inventé longtemps auparavant sur la planète de Dakara par les rares survivants Lantiens, après le cataclysme, sur une planète ou vivaient des insectes voraces. Avec le temps, ces derniers se nourrirent des humains et à force d'évolutions : le Wraith était né.

Par mesure de protection, la cité avait été submergé sous l’eau, exploit du au générateur connu sous le nom d’E2PZ.
Janus, scientifique renommé parmi les Lantiens tant par son formidable intelligence que par ses expériences dangereuses sur l’espace temps entre autre, marchais sur la digue est en compagnie de deux de ses assistantes tout en discutant sur le futur de la Cité :

- Janus, pense tu qu’Atlantis peut survivre à ce siège ? la questionna Sara, une femme d’une trentaine d’année, tout en passant sa main dans ses cheveux blonds

- Enfin Sara, répliqua Katia, femme aux cheveux roux de 25 ans, cela va s’en dire nous survivrons à cette race même si cela nous contraint à puiser davantage en notre technologie

- Sara, voyons comment peut tu dire ça alors que les projets Attero et Arcturus, projets qui permettait de perturber l'hyper propulsion des Wraiths pour l'un et d'exploiter l'énergie du subespace pour l'autre, ont été des échecs selon le Haut Conseil Lantien répondit Janus sur un ton pas très convaincu.

- Oui mais... commença Sara

Janus, vous êtes prié de vous présenter devant le Haut Conseil


- Ah quand on parle du loup dit le scientifique. Venez avec moi jusqu'à la salle d’audience mesdames.

- Avec plaisir répondirent t-elles

Les trois collègues se dirigèrent vers le téléporteur de la digue Est, chemin le plus rapide pour se rendre à la salle de contrôle de la cité. Janus remarqua un symbole étrange au dessus de l’interrupteur bleu du téléporteur :

- Qu’est que…. Se dit-il

- Sara n’appuie pas hurla t-il

Trop tard, l’instant d’après une explosion d’une puissance dévastatrice se déclencha….

L’alarme de la cité retentie comme à son habitude lors d’un danger.

Janus émergea des méandres de l’explosion. Un étranger s’approcha de lui et se mit à sa hauteur puis lui dit :

- Alors mon brave Janus, on fait moins le malin maintenant
Le scientifique ne put répondre à ça, il était trop sonné par l’explosion et tomba dans les vappes.

En dernier recours, il s’était jeté sur Kara avec l’intention de faire barrage avec son corps aux gravats résultant de l’explosion de la zone.

Avertit par l’alarme, les infirmiers Lantiens se précipitèrent sur les lieux pour secourir les éventuels blessés, Janus y comprit.

Cinq heures plus tard, Janus se réveilla dans un lit de l’infirmerie non sans douleur. En effet, il souffrait d’une douleur au bras gauche si bien que malgré toute la technologie avancée Lantienne ne pouvait rien y faire, il se retrouva avec un bras dans le plâtre.

Janus, souhaitant prendre des nouvelles de ses assistantes, appela à son chevet un des médecins présents dans la pièce.

Ce fut le responsable de l’infirmerie, qui se déplaça, un homme d’un âge avancé pour qui le scientifique avec beaucoup de respect, Amelion.

- Alors Doc, rien de grave, je pourrais sortir bientôt vu ma formidable constitution plaisanta Janus

Au vu de cette boutade, le médecin prit un regard grave ce qui inquiéta d’autant plus Janus.

- Comment vous dire ça… Alors voilà, cette explosion n’est pas du à un dysfonctionnement de systèmes au sein de la cité. Un des composant présent dans l’explosif est de même composition que le virus dont notre peuple à souffert il y a des millions d’années.

- Enfin, cela est impossible s’exclama Janus. Atlantis dispose de protection contre les épidémies

- C’est vous le scientifique pas moi répliqua Amelion. Mais ce n’est pas tout, l’explosion à fait beaucoup de victimes : au total il y a eu 450 victimes dont 280 qui sont mortes directement par inhalation du virus. Janus, Sara faisait partie des victimes.

Janus resta coi à la dernière phrase du docteur.

Janus, Moros vous réclame immédiatement dans la salle du conseil dit l’hologramme de la citée

- Dernière chose Janus, vous êtes atteint du virus vous aussi mais du à votre remarquable constitution, votre corps résiste mais hélas plus pour très longtemps. J’ai bien peur qu’il n’y a qu’une seule solution pour y échapper, vous la connaissez aussi bien que moi. Sur ce, je retourne voir Kara qui est elle est toujours en sommeil. Nous avons un fort espoir qu’elle se réveille cet après midi.

- Il me reste combien de temps ? demanda Janus

- Un an répondit Amelion d’un air sinistre.

Janus, tout en se remémorant ses souvenirs communs avec Sara : son entrée au ASL (Alteran Scientist Liberta), son désir toujours plus grand de repousser les limites de la science, et ses prises de position osées avec son responsable, lui même.

Sur ce, le scientifique se dirigea à son rendez vous avec le Haut Conseil Lantien
Fan Fic Stargate Atlantis : Evolution : En cours
Fenrrir
Avatar de l'utilisateur
Sergent
Sergent
Messages : 89
Inscrit : 12 janv. 2014, 20:46
Pays : France

Re: Stargate Atlantis : Evolution

Message non lu par Fenrrir »

Bonjour,

Je vais faire une petite pause pour la fic meme si les deux chapitres suivants sont finis.

A bientot
Fan Fic Stargate Atlantis : Evolution : En cours
Eaglestorm78
Avatar de l'utilisateur
Major
Major
Messages : 536
Inscrit : 04 juin 2011, 16:59
Pays : France
Lieu : Vernon, Rue du Docteur Chanoine

Re: Stargate Atlantis : Evolution

Message non lu par Eaglestorm78 »

CITATION (Fenrrir,Lundi 09 Juin 2014 10h56) Bonjour,

Je vais faire une petite pause pour la fic meme si les deux chapitres suivants sont finis.

A bientot
Euh l'Arcturus n'exploite pas le subespace mais l'énergie du point zéro de notre univers alors que l'E2PZ contient de la mousse quantique artificielle enfermer dans une dimension de poche. Je pense que tu dois te renseigner sur les technologies pour éviter les erreurs et comme là dit Mewlantien prends tout ton temps à faire tes chapitres avec en prime une corrections des erreurs que tu as faites .
Dernière modification par Eaglestorm78 le 10 juin 2014, 18:42, modifié 1 fois.
Fenrrir
Avatar de l'utilisateur
Sergent
Sergent
Messages : 89
Inscrit : 12 janv. 2014, 20:46
Pays : France

Re: Stargate Atlantis : Evolution

Message non lu par Fenrrir »

Wahoooo premier post sur ma fic et premiere critique meme si c'est une critique constructive

Plus le temps passe, plus j'ai l'impression que personne n'aime ma fic sur ce forum
Fan Fic Stargate Atlantis : Evolution : En cours
arim
Avatar de l'utilisateur
Brigadier Général
Brigadier Général
Messages : 1126
Inscrit : 04 févr. 2011, 18:40
Pays : france

Re: Stargate Atlantis : Evolution

Message non lu par arim »

pour une réécriture de tes premiers chapitres, qui avaient eu quelques commentaires d'ailleurs, il ne fallait pas t'attendre à des centaines de comm. Si tu veux voir l'audience de ta fic, essaye plutôt de suivre le compteur de lecture.

Envois au moins un de tes chapitres inédits, on aura de quoi commenter, voir les évolutions de ton écriture, où se dirige le scenario ... bref, peut-être des commentaires intéressants
moy
Avatar de l’utilisateur
Lieutenant Général
Lieutenant Général
Messages : 2496
Inscrit : 03 nov. 2009, 12:50
Pays : Suisse
Lieu : Aigle (Suisse)
Sexe : Masculin

Re: Stargate Atlantis : Evolution

Message non lu par moy »

CITATION (moy,Jeudi 13 Février 2014 13h29)
CITATION (Fenrrir,Jeudi 13 Février 2014 13h28) En revanche,  il faudrait me dire si ça vous plaît pas pour que j arrête cette fic.
Comme on l'a déjà dit trop de fois sur ce forum: n'écris pas pour que ça NOUS plaise. Écris pour que ça TE plaise.
Je ne vais même pas me répéter.
Projets SG où je donne un coup de main: Stargate IDA et Stargate AWAKENING

Moi, un enfoiré? Fouteur de merde, ironique, méchant, intolérant et sadique? Nooooon... Enfin... euh...
Mac Tire
Avatar de l’utilisateur
Second Lieutenant
Second Lieutenant
Messages : 267
Inscrit : 29 déc. 2013, 03:07
Pays : France
Sexe : Féminin

Re: Stargate Atlantis : Evolution

Message non lu par Mac Tire »

J'avoue que le scénario de ton prologue me laisse assez dubitative.
Déjà, où explose la bombe ? Le symbole suggère qu'elle explose dans le téléporteur mais dans ce cas là, on voit mal comment Janus pourrait avoir survécu à cette explosion "d'une puissance dévastatrice" alors qu'il se serait trouvé à côté de sa source.
Ensuite, je vois mal une personne qui vient de commettre une attaque biologique venir immédiatement sur le lien de son méfait pour ricaner un petit coup devant Janus.
Finalement, et c'est sans doute le plus gros point noir, comment Janus peut-il être libre de ses mouvements alors qu'il est porteur du virus qui a bien manqué effacer la totalité de la civilisation ancienne ?

Un détail plus secondaire, vu ce qu'on connaît de la médecine ancienne, je vois mal comment ils pourraient se retrouver impuissants devant une bête fracture.
"Once you fire this hunk of metal, it keeps going til it hits something. That can be a ship or the planet behind that ship. It might go off into big space and hit somebody else in ten thousand years. If you pull the trigger on this, you're ruining someone's day, somewhere and sometime."
Fenrrir
Avatar de l'utilisateur
Sergent
Sergent
Messages : 89
Inscrit : 12 janv. 2014, 20:46
Pays : France

Re: Stargate Atlantis : Evolution

Message non lu par Fenrrir »

Bonjour,

En ce jour d'anniversaire, je me décide a vous poster un petit chapitre. En espérant qu'il vous plaise:

CHAPITRE V. UN NOUVEAU MONDE

Plan d'existence supérieur

C'était l'agitation au sein que l'on appelait les Autres, des membres ayant effectués l'Ascension, mais dont la majeure partie n'étaient pas des Anciens : il y avaient des Nox, des Asgards, et pas de mal de Furlings. Cette "tribu" d'être élevés étaient très différent de leur sœurs et frères éloignés, et qu'on appelaient les Oris, et c'était principalement à cause d'un procédé, que ces derniers utilisaient qu'ils refusaient d'intervenir sur les Plans d'Existence Inferieur : le drainage d'êtres moins évolué.


Bien que n'ayant plus de forme physique, les Autres avaient consentit en un besoin de réguler et de surveiller leurs membres qui seraient tentés d'intervenir. C'est ainsi que les plus anciens membres, qui avaient découvert l'Ascension peu avant de partir de la Voie Lactée pour Pégase, créèrent la Trinité dont les membres s'appelaient : Athéna, originaire de la planète mère des Furlings, était une être douée, d'une grande sagesse tout en respectant son principe fondamental, le libre arbitre; Kaleb, considéré par ses pairs comme quelqu'un de froid, distant, plus apte a réprimandé qu'a pardonné et enfin Freyja, qui sous sa forme physique appartenait a l'ancienne race qui a ce jour disparu des Asgards, et dont la bonté d'âme n'avait d'égale que son discernement, et ce parce qu'a chaque fois qu'elle contemplait une "âme nouvellement né", elle voyait une des branches possible de ce que serait sa vie.


Durant des millénaires, il n'y eut pas de dangers majeurs au sein des Etres Ascensionnés, jusqu'a cet événement qui bouleversa leur vision de l'Ascension. Bien qu'ayant conscience de la soudaine élévation du dénommé Zirk, ils ne s'attendaient pas a le voir apparaitre sous une forme aussi sombre, si bien qu'ils furent surpris lorsque même la fondation qu'ils maintenaient comme étant un "restaurant" fut ébranlé et révélèrent, ce qu'étaient réellement le Plan d'Existence Supérieur : "un vide absolu, sur font de nébuleuse lumineuses, ce qui pouvait laisser penser une sensation de désespoir. C'est alors que l'ombre s'identifia :


- "Mes frères, me laisserez vous passez comme un être égal a vous ou on contraire vous dresserez vous contre moi"? demanda Zirk, en réponse aux Autres sur le qui vive


Il ne reçut comme seul réponse, que plusieurs dizaines d'être ascensionnés qui se matérialisèrent devant lui :


- "Tu n'a rien faire ici, tu corrompra ce endroit comme tu a voulu corrompre Atlantis. Sache que si Janus t'en a empêché sur le plan physique, nous le ferons sur le plan Supérieur"

- "Je vous ordonne de ne plus prononcer ce nom d'un être inferieur, auquel je lui réglerais son compte plus tard. Mais avez vous assez de puissance pour vous mensurez à nous"? demanda t-il


-"Nous" ? répliquèrent t-il de surprise


Soudain, d'autres formes sombres émergèrent de derrière Zirk, et lancèrent des rayons, non pas d'un blanc immaculé ni d'un rouge vif mais de couleur jais, d'une puissance inimaginable, ce qui pour effet de commencer à détruire les plus faibles être ascensionnés.


- "Comment est...ce poss...ible"? hurlèrent t-il en disparaissant dans le néant


- "Ahaha, se réjouit Zirk, pensez que parce que vous êtes ascensionnés, vous vous croyez invincibles"? Puis le choc reprit de plus belle alors que les Autres, subissaient de lourdes pertes a cause de leur faible puissance, voyaient leurs proches succombés par centaines.


Le combat dura pendant plusieurs heures ascensionnés qui se traduisaient par des dizaines d'années terrestres, lorsque soudain un éclair lumineux jaillit devant la cohorte des Autres.


- "Assez" hurla t-il. Cela suffit, tu as fait assez de carnage.


Zirk qui ne comprenait pas qui était le nouvel arrivant, mais qui se doutait qu'il était d'un tout autre calibre que la bleusaille, en face essaya de raisonner avec lui


-"Nous venons en paix mais qui est tu d'abord"? osa t-il demander d'un ton qui ne plus pas a son interlocuteur


-"En paix ? Ne me fais pas rire alors que ton être, ton âme est encore plus noir que celle des Oris, je suis Khaleb, membre de la Trinité qui régit ce domaine, et ton intrusion en ces lieux est une offense qui doit être puni. Tu as été jugé et ta sentence s'effectuera a l'instant. Tu vas partir en exil par le fait d'avoir accordé l'Ascension à ceux que tu appelle "fidèles" mais aussi à cause de ce que tu as fait à ton peuple".


- "Ma sentence? et avec toi en tant que juge ? C'est une mascarade mais auras tu la force nécessaire de l'appliquer"? demanda t-il


- Jeune présomptueux, ne me provoque pas j'étais déjà un des Seigneur de ces Lieux, alors même que tu n'était pas un embryon dans le ventre de tes parents, alors quand je dis que j'ai de la puissance j'en ai.


- "Niveau arrogance, toi tu atteint des sommets, mais je ne serais pas l'être chétif dont tu t'imagine" en faisant signe à ses compagnons d'attaquer ce nouveaux venu.


Khaleb commença à se concentrer en se mettant les deux mains l'une contre l'autre, et était rentré en une sorte de méditation, si bien qu'il ne perçut pas les nombreux tirs qui s'écrasèrent devant un mur immaculé d'énergie, un exploit rendu possible par les autres Ascensionnés. C'est alors qu'une chose surprenante se déroula :


Zirk et ses semblables furent entourés d'un double champ de force qui les empêchaient de faire le moindre mouvement et ils furent soudainement emportés au loin sur une planète, enfermé sous un triple champ de force continuellement alimenté par des Ascensionnés, et ou ils ne devraient jamais être libérés sous peine de relâcher la plus grande menace connue.


-"Ce n'...est....pas la ...fin" hurla Zirk et son cris se répercuta au loin pour disparaitre dans le néant.


-"Ouf dit Khaleb, nous avons réussi a l'enfermer ainsi que ses comparses. Qu'est que vous regarder"? en voyant son peuple le regarder, reprenez vos occupations puis il se dématérialisa.


Les Autres se dispersèrent

Voie Lactée, Planète Terre, Pôle Nord 397 avant JC

La Terre, berceau connue de l'humanité, était une planète riche à la végétation luxuriante en cette époque, allait connaitre un petit bouleversement dans l'histoire de la galaxie de la Voie Lactée. En effet, cette région était paisible jusqu'a que la porte des étoiles, un dispositif circulaire empreinte de neuf chevrons qui permettait de voyager entre différentes planètes et galaxies, s'activa sous un fond bleuté, et vit en sortir les Lantiens, les uns après les autres, tous le regard perdu dans leurs pensées et dont certains disposaient d'armes, des pistolets à énergie accrochés à leur hanches, après l'abandon de leur maison si cher à leur cœurs. Dernier, d'entre tous, le scientifique Janus franchit la porte, qui après se désactiva. Il prit bien soin de ne pas regarder en arrière, quand il entendu une annonce faite par des conseillés :


"Rassemblement de tous les Lantiens près du dôme dans une heure"


- "Janus", entendit-il derrière lui, alors qu'il voulait prendre part à un peu de repos avant la réunion. Il se retourna pour découvrir, un de ces amis, le Général Hippaforalkus :


- "Oh Hyppi, qu'est qui t'amène de beau, est ce a propos du service que je t'ai demandé peu avant l'évacuation"?


-"Rhaa, je déteste quand tu m'appelle ainsi, j'ai un prénom tu sait. Enfin, bref oui c'est à ce propos, j'ai réussi à mettre le dit objet mais peut tu me dire à quoi sert le petit globe"?


- "Je suis désolé, Darius, mais en vérité, et il commença à parler à voix basse, de peur que le conseil soit tout proche, mais bien que tu soit digne de confiance je doute que le conseil en soit de même, mais je te le dirait si tu suit la même voie que moi. On en saura plus après le rassemblement".


- "Comme tu veux, mais tu as intérêt à ne rien me cacher, c'est promis" ? lui demanda t-il


- "Oui, je te le promet Hyppi finit-il par dire en rigolant, ce qui fit sourire les Lantiens proches d'eux. Retrouve moi près du vaisseau que j'ai construit mais met le à l'abri s'il te plait"


- "Argh, t'est pas possible" puis il s'éloigna en maugréant.


Une heure passa, pour Janus qui après s'être reposé en se couchant dans l'herbe près de la porte, se rendit au rassemblement voulu par le Haut Conseil Lantien. Il se rendit donc vers l'avant poste Lantien, qui avait été construit très longtemps avant sa naissance et qui disposait de la seule défense de la planète maintenant qu'Atlantis était inaccessible : les drones, mais personne ne savaient qu'ils y avaient des Lantiens sur la planète Terre mis a part les Autres. L'avant Poste, de forme hexagonale, étaient vitrés de tout part ce qui permettaient d'avoir une vue imprenable et magnifique sur la vallée riche culture et se finissant en cascade d'eau. Les Lantiens avaient choisis ce lieu dans l'Antarctique, car il était à l'abris de toute civilisation et que vu de l'espace par les possibles menaces, par vaisseau, ne distinguaient pas nécessairement, à moins d'allumer leurs détecteurs. En effet, il fallait que les ennemis des Lantiens, disposent de détecteurs assez puissants au moment de l'activation de l'avant poste, et qu'ils assez de temps pour le détecter et agir sous peine d'être détruit par les drones, une arme ressemblant à l'espèce des calamars lorsqu'il n'est pas activé, et que s'il est contrôlé par la pensée était considérés par l'arme la plus puissante connue du genre humain.


Janus, arriva sur les lieux, alors que la majeure partie de ses compatriotes étaient déjà sur place prêt à attendre le discours de ses chefs sur la suite des événements qu'ils avaient décidés pour l'avenir de leur peuple. C'est alors, que Moros, prit place sur un strapontin, tenu par la technologie lantienne en lévitation de telle sorte a avoir une vue d'ensemble sur son peuple, commença son discours :


- "Mes frères, nous sommes rassemblés en cette heure funeste pour vous faire connaitre la suite des événements en ce qui concerne notre peuple. En effet, nous avons du abandonner notre maison, Atlantis, a cause de la menace des Wraiths, et du virus récemment découvert , qui à causé tant de pertes au sein de notre peuple, pour notre sécurité non sans plusieurs zones d'ombre, et tout en regardant Janus". A ces mots tous baissèrent la tête mais certains regardèrent le scientifique en chef. Moros continua son discours :


"C'est ainsi que plusieurs chemins s'offrent à nous qui sont les suivants : en premier lieu, vous pouvez vous mêlez aux premières tribus humaines, notre création, pour leur compter notre histoire, et finir votre vie en paix; ensuite vous pouvez quitter cette planète par la porte des Etoiles; ou enfin choisir la voie de la méditation comme l'ont fait nos ancêtres. Sachez que quoi que vous décidiez, vous avez mon profond respect et celui des conseillers. Partez en paix, mes frères."


Dans son esprit, Janus savait vers quel chemin se tourné mais avant il devait aller voir Ganos La, pour aborder un certain point.


Il la trouva, malheureusement, en compagnie de Moros. Ce dernier ne l'avait jamais aimé, peut du fait qu'il prenait des risques inconsidérés, mais il était forcé de reconnaitre qu'il avait toujours agi pour le bien de son peuple. Les deux conseillers le virent arrivé et stoppèrent leur conversation, pour discuter avec le nouvel arrivant :


- "Janus, commença par dire Moros, j'espérais te voir, avant qu'on se sépare pour te parler de certains points, car je pense qu'après nous ne reverrons plus".


-"On ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve, répliqua t-il. Je répondrais à vos questions, dans la mesure du possible, mais après je désirerai m'adresser à Ganos La en privé, ce qui fit sourire la femme Lantienne.


- J'ai juste deux points à éclaircir avec toi. Le premier étant, qu'a tu fait d'Elisabeth Weir vu qu'elle n'était pas au rassemblement, et que personne ne l'a vu parmi tes camarades et autre point ou est passé Kara, ton assistante ?


- "Concernant Kara, je ne l'ai plus vu depuis l'attentat ce qui m'attriste, mais bon si vous suivez la voie auquel je pense, vous aurez la réponse ainsi que celle ou se trouve le docteur Elisabeth Weir qui pour ma part, je suis choqué de constaté qu'elle ne soit pas sur cette planète".


- "Comme tu dis vrai, j'ai choisi la voie de la méditation. Et je le saurais de toute façon, si mon projet aboutit, ce que tu me cache actuellement. Franchement, tu as eu de la chance d'être le plus grand scientifique Lantien, car sinon je n'aurais pas supporté ton insubordination. Je vous laisse à présent, je vais organiser les différents groupes".

- "Adieu, alors Moros je vous souhaite bon courage pour la suite, et il n'eut que pour seule réponse qu'un hochement de tête". Il se tourna vers Ganos La qui lui sourit.

- "Janus, pourquoi tu te comporte comme ça envers Moros, tu sait que sa patience n'est pas son fort, bien qu'il a toujours fait passé les intérêts de son peuple avant lui. Bon qu'est que tu voulais me dire "?


- "C'est un sujet délicat que je voulais te dire et drôlement hypothétique, car cela dépend si tu réussi ta méditation. Promet moi que tu.... m'accordera ton aide peu im....porte la situation et ce que j'ai pu faire ou ce que je m'apprêterai a faire dans le fu....tur".


- "Janus, tu me fais peur. Tu vas bien ? Qu' est ce qui t'arrive? Sache que je te promet sur mon âme que je t'assisterai du mieux que je pourrais. Sache que je serais toujours, avec toi dans ton cœur, et que tu sera dans le mien. La vie ne nous a guère laissé de chance, mais puis je savoir quel chemin tu empruntera".


- "Merci Ganos La, je suis touché et je te remercie. Sache que j'irais apporter mon savoir aux humains. Concernant ma faiblesse de tout l'heure, c'est le virus de Zirk qui exerce une telle pression sur mon corps, que j'ai du mal à respirer des fois, mais je pense que je n'en aurais plus pour très longtemps, et pourtant j'ai tant a faire. Il faut que je te laisse ma douce amie, au revoir et porte toi bien".


- "Toi aussi, essaye de t'accrocher à la vie, car nous avons perdus tant des nôtres à cause de ce virus, que je ne supporterai pas de te voir partir avant moi, et elle le regarda s'éloigner vers son destin, ne se doutant pas un seul instant qu'ils seraient liés a jamais".


Les Lantiens commencèrent à se mettre en mouvement vers leur futur improbable, certains traversèrent la porte des Etoiles vers différentes planètes comme Vis Uban, des planètes Asgards et Nox, présent dans la galaxie, d'autres, comme Moros et Ganos La se tournèrent vers la méditation dans le but de faire l'Ascension et enfin un grand nombre se rassemblèrent vers les vaisseaux présents dans l'Avant-Poste, qui les emmèneraient vers les différentes peuplades humaines, dans le but de leur faire profiter leur savoir en tant qu'espèces évolué. Bien que la plupart s'étaient résignés, d'autres éprouvaient certains regrets :


- "Pourquoi doit on se rendre chez ses êtres sous évolués pour leur enseigner ,je ne sais quoi"? "Moi je n'ai jamais voulu partir d'Atlantis et nos confrères la haut ne peuvent pas bouger leur petit doigt pour nous aider"? dit un mécontent


- "Désobéirai tu a un ordre direct du Haut Conseil Lantien" ? lui demanda un autre soldat. En réponse a une réponse négative de tète, il continua. "Je sais que pas mal se posent des questions, quand aux bien fondés des choix pris par le Conseil, mais c'est comme ça que fonctionne notre société. Quand à nos confrères, tu sait pertinemment pourquoi ils se refusent a intervenir. Si tu te sentait d'humeur changeante, pourquoi à tu décidé de partir chez les humains"?


- "Oui je sais, répliqua t-il d'un ton dépité. Quel autre choix me reste t-il ? Partir sur une autre planète avec quoi comme garantie de bien vivre ou alors la méditation avec un infime espoir d'Ascension. Moi je dis que nous pouvons retourner dans Pégase ou Andromède".


- C'est risqué Andromède, ne sait tu pas pourquoi nous somme partit de la bas, moi je dit qu'il nous faut respecter le choix du Conseil et choisir la place qui nous revient de droit alors je....



Soudain, ils furent interrompus par une voix derrière eux.


- "Tout a fait, vous respecterez votre choix et celui du Conseil et je ne tôlerai pas de désobéissance de la part de mes soldats. Maintenant, rompez."


-"Oui, Monsieur" s'exclamèrent-ils


Le général Hippaforalkus, était considérer par beaucoup de ses pairs, comme le plus grand général Atlante qui ait jamais vécu. Ce dernier était au courant de ces rumeurs, mais il préférait passé outre mesure, et se concentré sur sa mission : protéger le peuple atlante. Bien qu'aujourd'hui, cette mission était révolue, il n'en restait pas moins estimé autant par le Haut Conseil Lantien, que par ses propres soldats qui démontraient un sens de la loyauté hors du commun. Certains pensaient même que si, le nombre et la technologie l'avait permis, ils n'auraient pas évacués Atlantis, leur foyer.


Darius, allait retourner à ses occupations, lorsqu'il entendit un clappement de mains dans son dos, devinant bien de qui il s'agissait :


- "Janus, vas tu arrêter de te moquer un jour de moi ? demanda t-il. Ayant eu pour seul réponse, un petit sourire, il décida de changer de conversation. Alors c'est le moment de me révéler les choses dont tu m'a parlé tout a l'heure, ou faut-il que je patiente encore un peu?


-"Bientôt, je venais te chercher pour qu'on se rende vers notre nouveau "chez nous". Est tu prêt"? demanda t-il


- "Oui, je suis prêt. Laisse moi te conduire au vaisseau", et il sortit un petit objet métallique de forme triangulaire, qu'il actionna en sa pointe. Soudain, ils furent enveloppés d'une lueur verte et disparurent...
Fan Fic Stargate Atlantis : Evolution : En cours
Fenrrir
Avatar de l'utilisateur
Sergent
Sergent
Messages : 89
Inscrit : 12 janv. 2014, 20:46
Pays : France

Re: Stargate Atlantis : Evolution

Message non lu par Fenrrir »

Bonjour dsl du double post

Savez vous comment mettre sur le forum ma fic en format pdf?

Sinon mon histoire fait elle assez stargatien?
Fan Fic Stargate Atlantis : Evolution : En cours
brian norris
Avatar de l’utilisateur
Champion 2015 des pronostics Ligue 1
Messages : 2891
Inscrit : 06 avr. 2010, 16:11
Pays : France
Lieu : L.A.

Re: Stargate Atlantis : Evolution

Message non lu par brian norris »

CITATION (Fenrrir,Vendredi 20 Juin 2014 16h01) Bonjour dsl du double post

Savez vous comment mettre sur le forum ma fic en format pdf?

Sinon mon histoire fait elle assez stargatien?
Pour un pdf, il faut passer par un hébergeur. Tu y téléchargeras ton fichier, puis l'hébergeur te donnera un lien à recopier dans le forum.

Quant à ta fic, désolé mais je ne lis plus les fics depuis des mois, je regarde juste vite fait les messages. J'ai trop de trucs à faire en ce moment. Bonne chance pour la suite.
Dernière modification par brian norris le 20 juin 2014, 19:39, modifié 1 fois.
"Sais-tu que Flaubert voulait écrire un roman sur le néant? S'il t'avait connue, on aurait eu un grand livre. Quel dommage."
-Jep Gambardella, La Grande Bellezza
Everett
Avatar de l'utilisateur
Champion des pronostics Euro 2016
Messages : 2551
Inscrit : 26 déc. 2008, 19:13
Pays : Hiigara

Re: Stargate Atlantis : Evolution

Message non lu par Everett »

Tu peux très bien envoyer ton fichier pdf aux admins, ils pourront eux-mêmes l'héberger et te donner le lien que tu inséreras ensuite sur ton topic.
Bisougai
Avatar de l'utilisateur
Soldat
Messages : 1
Inscrit : 29 juin 2014, 13:22
Pays : France

Re: Stargate Atlantis : Evolution

Message non lu par Bisougai »

Découverte hier, je viens de finir tout ce qui a été écrit jusqu'à présent. J'attends la suite :D

Les plus :
-L'histoire est très intéressante et l'ambiance fidèle à la série
-Beaucoup de références à la série (du coup on est pas perdu :) )

Les moins :
-Je ne dirais pas que l'orthographe est un gros problème car pas trops gênant... En revanche il manque des mots à certains passages !
-L'histoire s'enchaine beaucoup trop rapidement je trouve... Tu devrais prendre un peu plus de temps pour détailler ;)
Silence
Avatar de l’utilisateur
Soldat
Messages : 10
Inscrit : 09 août 2014, 15:39
Pays : France
Sexe : Masculin

Re: Stargate Atlantis : Evolution

Message non lu par Silence »

Bonsoir Fenrrir,

Oui je trouve l'histoire assez stargatienne mais j'ai tout de même un petit reproche à faire concernant le suspens, ça devient insoutenable. A quand la suite ?
Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit