Avortement, pour ou contre?

Etes-vous pour ou contre l'avortement ?

Pour
82
63%
Contre
21
16%
Un peu des deux
23
18%
Pas d'avis
5
4%
Nombre total de votes : 131
xanatos
Avatar de l’utilisateur
Major Général
Major Général
Messages : 1512
Inscrit : 02 janv. 2007, 15:47
Pays : Suisse
Lieu : par ici, par là, partout!
Sexe : Masculin

Avortement, pour ou contre?

Message non lu par xanatos »

Depuis quelques temps, il est question de l'avortement, faut-il laisser l'avortement à toutes personnes? ou mettre un règlement très stricte?

Qu'en pensez vous?
Je suis Omnicient mais pas Omnipotent. Les Oris, eux , sont les deux mais par contre ils ont un pouvoir qui dépasse l'entendement.

"Loués soient les Oris", "Heureux sont les enfants des Oris", "Les Oris ne veulent pas d'une foi aveugle", ...

Suisse et fière de l'être!
lebreton
Avatar de l’utilisateur
Ori breton
Messages : 6190
Inscrit : 15 avr. 2005, 23:45
Pays : Célestis
Lieu : Célestis
Contact :

Re: Avortement, pour ou contre?

Message non lu par lebreton »

l'avortement, la croyance en un dieu, créationnisme ou évolutionnisme...je me demande si je suis toujours sur un forum parlant de Stargate ou alors sur un forum de religion...

désolé mais bon, même si c'est un sujet bien placé sur le forum, à force de créer des topics sulfureux on risque de perdre les membres venant parler de Stargate :(
Dernière modification par lebreton le 18 oct. 2008, 11:43, modifié 1 fois.
John.Shep
Avatar de l’utilisateur
Général
Général
Messages : 3602
Inscrit : 12 avr. 2007, 14:32
Pays : France
Lieu : Quelques part entre ici et il y a 10 000 ans

Re: Avortement, pour ou contre?

Message non lu par John.Shep »

Je suis totalement pour. C'est un droit fondamental de la femme que de pouvoir refuser d'avoir des enfants.
Après, il ne faut pas oublier de responsabiliser les femmes qui avortent, car un fœtus reste quand même une vie potentielle et par conséquent, l'avortement ne doit en aucun cas devenir un acte bénin. Mais je pense que la plupart des femmes qui recourent à l'IVG ne le font pas de gaité de cœur, loin de là. Il y a malheureusement des exceptions. Une fille de mon ancien collège s'est par exemple faite avorter à quatre reprises... Et dans ce genre de cas, je pense qu'il y a une certaine indifférence à cette égard.
Un autre point qui me met mal à l'aise, est que le père n'a pas droit de cité.
Dernière modification par John.Shep le 18 oct. 2008, 13:57, modifié 1 fois.
Membre du Bureau des Emmerdeurs

Si la violence ne résout pas ton problème, c'est que tu n'as pas pris une arme assez grosse.
maverick
Avatar de l’utilisateur
Lieutenant Général
Lieutenant Général
Messages : 2656
Inscrit : 28 juin 2005, 00:50
Pays : France
Lieu : Paris

Re: Avortement, pour ou contre?

Message non lu par maverick »

Je suis pour, car je pense qu'une femme a le droit de choisir d'avoir des enfants ou non. Cependant, il faut responsabiliser la personne.
Ce ne doit pas devenir un parachute pour la femme. J'entends par là qu'elle doit être responsable et s'arranger pour quelle ne tombe pas enceinte lorsque ce n'est pas désiré ( viols & co exceptés). C'est trop facile de se dire: "Bah de toutes façons, je pourrais avorter ... " C'est une attitude irresponsable ..
De plus, il ne faut pas banaliser la chose. J'ai entendu une fois dans un reportage à la TV à ce propos une responsable du planning familiale qui disait que ça n'engageait rien de plus que lorsque l'on se faisait enlevé une dent. J'ai halluciné sur le coup !! :angry:
Michael Garibaldi: Nobody's ever been to the Vorlon Homeworld and back again. Yet she goes, comes back like she just took a trip to the corner store. And now she's working for Kosh. Is anybody else as creeped out about this as I am?

Michael Garibaldi: No you listen to me Zak ! This isn't a game. You'd better get your priorities straight and you'd better do it fast, because hell's coming five steps behind me ! And you don't want to be on the wrong side when it gets here !
daniel-jackson83
Avatar de l’utilisateur
Lieutenant Général
Lieutenant Général
Messages : 2872
Inscrit : 10 mars 2006, 11:24
Pays : P7X-777

Re: Avortement, pour ou contre?

Message non lu par daniel-jackson83 »

@ le breton : ben c'est un peu mort en stargate en ce moment :( M6 ne diffuse plus, faut attendre les sorties DVD etc....donc beaucoup n'ont pas vraiment de sujets de topic, moi le premier :(

Sinon, je suis contre l'avortement. Le seul cas où je serai pour ce serait suite à un viol où je comprends que la femme ne veut pas du bébé. Sinon contre. Une jeune qui s'amuse à coucher à droite à gauche par exemple, et tombe enceinte, elle devait y reflechir avant. Dans la plupart des cas, ça aurait pu être évité ^_^ .
turok
Avatar de l'utilisateur
Sergent-chef
Sergent-chef
Messages : 107
Inscrit : 26 avr. 2008, 21:51
Pays : France

Re: Avortement, pour ou contre?

Message non lu par turok »

Je suis pour.

Même arguments que dans les messages précédents.
CITATION car un fœtus reste quand même une vie potentiel et par conséquent, l'avortement ne doit en aucun cas devenir un acte bénin.
Tout à fait d'accord et j'insisterai encore plus sur le mot "potentiellle" (qui prend deux L et un E :D).
Certes, me^me durant les premiers mois, ce n'est pas une chose, c'est bien plus, mais pour moi ce n'est pas encore un être humain.

Et je préfère ça au lieu que l'enfant vive mal sa vie...Je suis dans une région où ça arrive fréquemment, les enfants sont placés à gogo, sont ballottés d'une famille à l'autre.
CITATION Une jeune qui s'amuse à coucher à droite à gauche par exemple, et tombe enceinte, elle devait y reflechir avant.
certes, mais c'est pas pour autant que le bébé doit en prendre les conséquences et avoir un pourcentage très élevé de mal vivre son enfance.

Il existe des patch pour empêcher d'avoir des enfants mais on ne peut malheureusement pas en obliger le port je crois...

Il devrait y avoir un rapport de fait (confidentiel peut-être oui) pour savoir si c'est la 1ère fois ou autre. cela permettrait de déceler celles qui en abuseraient et de permettre de les en empêcher en les sensibilisant puis en les empêchant momentanément d'avoir des enfants, puisqu'elles se font sans arrêt avorter (c'est qu'elles n'en veulent pas encore).
Dernière modification par turok le 18 oct. 2008, 13:47, modifié 1 fois.
Sgm
Avatar de l’utilisateur
Brigadier Général
Brigadier Général
Messages : 1293
Inscrit : 18 nov. 2005, 20:54
Pays : France

Re: Avortement, pour ou contre?

Message non lu par Sgm »

CITATION (daniel-jackson83,Samedi 18 Octobre 2008 12h13) Une jeune qui s'amuse à coucher à droite à gauche par exemple, et tombe enceinte, elle devait y reflechir avant. Dans la plupart des cas, ça aurait pu être évité ^_^ .
Tu veux dire que cela serait une sorte de punition pour sa bêtise ? Un enfant non-désiré peut en souffrir aussi.

Personnellement, je suis totalement pour. Je pense aussi que c'est un droit fondamental des femmes, qu'il n'est pas à remettre en question. Certes, cet acte peut rattraper une connerie, mais malgré tout, les femmes ont le droit d'être les maîtres de leur corps.

Les abus sont en effets assez scandaleux, mais malheureusement, c'est inévitable quelque soit le sujet.
CITATION Il existe des patch pour empêcher d'avoir des enfants mais on ne peut malheureusement pas en obliger le port je crois...
Les patchs contraceptifs sont loin de présenter les avantages de la pilule contraceptive. En effet, la pilule délivre une dose d'hormone assez brutale mais qui ne dure pas longtemps. Les patchs eux, délivrent une dose d'hormone en permanence qui peut provoquer des effets secondaires plus contraignants que les autres formes de contraception.

Après effectivement, l'avortement est aussi directement lié à la contraception.
Dernière modification par Sgm le 18 oct. 2008, 14:01, modifié 1 fois.
Lé sms c kom l'onion: ca pik les yeux
John.Shep
Avatar de l’utilisateur
Général
Général
Messages : 3602
Inscrit : 12 avr. 2007, 14:32
Pays : France
Lieu : Quelques part entre ici et il y a 10 000 ans

Re: Avortement, pour ou contre?

Message non lu par John.Shep »

CITATION (daniel-jackson83) Une jeune qui s'amuse à coucher à droite à gauche par exemple, et tombe enceinte, elle devait y reflechir avant. Dans la plupart des cas, ça aurait pu être évité
Ce que tu oublies, c'est qu'il n'est nul besoin de coucher de nombreuses fois pour tomber enceinte.
Il suffit d'oublier un jour de prendre la pilule, que le préservatif se déchire pendant l'acte ou encore de ne pas utiliser de protection à cause de l'ivresse (ce qui arrive parfois). Malheureusement, il arrive que certaines personnes n'aient pas de préservatifs et se disent que pour une fois, ce n'est pas trop grave.
Et les jeunes femmes n'ont pas forcément plus de grossesse indésirées que des femmes plus âgés. Seulement, elles sont souvent beaucoup moins en mesure d'assumer une telle responsabilité à cause de leurs études ou pour raison financière.

Je suis pour ma part scandalisé que l'IVG ait pu être interdit dans plusieurs Etats aux Etats-Unis. Que l'on ne soit pas d'accord avec l'avortement, je peux le comprendre mais retirer ce droit à d'autres... Surtout que pour la plupart d'entre eux, ces opposants n'ont jamais eu à subir ce genre de situation. Je n'évoquerai même pas les actes violents proférés par des "militants" anti-IVG.
CITATION (Tuvoc) Tout à fait d'accord et j'insisterai encore plus sur le mot "potentiellle" (qui prend deux L et un E
Faute rectifiée, merci. J'avais oublié l'accord :D .
Dernière modification par John.Shep le 18 oct. 2008, 14:11, modifié 1 fois.
Membre du Bureau des Emmerdeurs

Si la violence ne résout pas ton problème, c'est que tu n'as pas pris une arme assez grosse.
daniel-jackson83
Avatar de l’utilisateur
Lieutenant Général
Lieutenant Général
Messages : 2872
Inscrit : 10 mars 2006, 11:24
Pays : P7X-777

Re: Avortement, pour ou contre?

Message non lu par daniel-jackson83 »

Je suis d'accord, ça peut arriver à une femme qui prend la pillule par exemple. Mais après tout dépend aussi à partir de quel moment on considère qu'il s'agit d'un enfant.
Dans certains pays, l'avortement peut se faire jusqu'à peu de temps avant l'accouchement.

Pour moi, il s'agit d'un meurtre. Je pars du principe (je peux me tromper bien sûr) que dès qu'il y a fécondation, il y a vie et donc être humain.
Penthésilée
Avatar de l’utilisateur
Bretonne, fossile et encyclopédie de SG-1
Messages : 1623
Inscrit : 07 nov. 2004, 16:18
Pays : P3X-888
Sexe : Féminin

Re: Avortement, pour ou contre?

Message non lu par Penthésilée »

Oh là !

C'est vrai que c'est à ce demander ce qu'un topic pareil fait sur un forum StarGate (coucou compatriote Le Breton à ce sujet).

Histoire de prouver que les fans de SF ne sont pas que des imbéciles, ce n'est pas mal de lancer des débats de fond de temps en temps ;) .

Pour revenir à l'avortement, je suis extrêmement contradictoire sur le sujet.

De mon point de vue qui n'est presque que moral, l'IVG est un meutre.
Meurtre : Action de tuer volontairement un être humain (Larousse 2006).
N'est pas stipulé l'état d'évolution de l'être humain en question.

Ceci étant dit, de tous temps et pour des tas de raisons des femmes ont cherché à ne pas mettre au monde l'enfant qu'elles portaient.
Il ne m'appartient de juger ces raisons mais, ce qui est certain, c'est que des milliers voire certainement des millions en sont mortes et ce, dans des conditions épouvantables.

Maintenant, étant entendu que ça se pratique depuis la nuit des temps et que ça se pratiquera toujours, autant faire en sorte que ça se passe dans les meilleures conditions possibles.

Personnellement, je remercie qui vous voudrez de ne jamais avoir été confrontée à un dilemme pareil (merci Durex et Manix aussi ;) ).
Ça m'aurait posé un sérieux problème. Très franchement, je ne sais pas ce que j'aurais fait.

Je tiens à dire que, et j'ai un certain nombre dans mon entourage proche, je ne connais aucune femme qui ait dû subir (je dis bien subir) une IVG de gaîté de coeur.
@John.Shep : il y a peut-être des exceptions mais je n'en connais pas personnellement.
«Les gens qui ont des certitudes sont sûrs de se coucher le soir aussi cons qu’ils se sont levés le matin»
Lucien Jerphagnon
Sgm
Avatar de l’utilisateur
Brigadier Général
Brigadier Général
Messages : 1293
Inscrit : 18 nov. 2005, 20:54
Pays : France

Re: Avortement, pour ou contre?

Message non lu par Sgm »

Peut-on vraiment tuer un être humain qui n'est pas né? Le problème (qui a d'ailleurs toujours été le même), c'est que cela dépend à partir de quand l'embryon est considéré comme un être humain.

Je ne pense pas ( et ce n'est que mon avis ) qu'un embryon puisse être considéré comme un être humain. Il s'agit en gros d'un tas de cellule qui pour le moment ne peuvent proliférer seules. Il est un fait que ça pourrait devenir un être humain, mais l'avortement consiste à faire en sorte que ce ne soit pas le cas. En exerçant ce type de contrôle sur le corps, on peut penser que finalement ça n'aurait jamais été un être humain.

Je pense qu'il faut penser au bébé aussi. De même que je trouve qu'il est bien de pratiquer une IMG ( interruption médicale de grossesse = qui met en danger la vie de la mère ou celle du bébé ) pour des bébés atteints de malformations graves qu'ils subiront toutes leurs vies, je considère, dans une moindre mesure certes, qu'il n'est pas facile pour un enfant d'être abandonné, ou alors gardé à contre-cœur par sa mère qui n'en avait pas envie.

Enfin, il est certain qu'aucune femme n'appréciera l'IVG ou le vivra parfaitement bien.
Dernière modification par Sgm le 18 oct. 2008, 18:21, modifié 1 fois.
Lé sms c kom l'onion: ca pik les yeux
Cyril
Avatar de l'utilisateur
Lieutenant Colonel
Lieutenant Colonel
Messages : 765
Inscrit : 09 avr. 2005, 18:11
Pays : France

Re: Avortement, pour ou contre?

Message non lu par Cyril »

Personnellement, je suis également assez contradictoire sur le sujet... D'un côté je pense qu'une vie est une vie... Mais de l'autre, je suis d'accord avec plusieurs arguments déjà cités, dont notamment:
-Il vaut peut être mieux ceci plutôt qu'un enfant qui se retrouve mal-aimé de ses parents ou à aller de foyers en foyers.
-La mère (sans d...) peut avoir de nombreuses raisons de procéder à cet IVG, surtout que je pense en effet que personne ne le fait parce qu'elle aime ça...
-Il vaut en effet mieux que ça se fasse ainsi à la lumière du jour plutôt que certaines meurent parce que ça aura été fait dans des mauvaises conditions.

Par contre, je pense qu'un accompagnement assez important devrait avoir lieu avant et après l'avortement. Avant, pour être certain qu'il s'agit du bon choix, et après car je pense que ce n'est pas un acte anodin...
Dernière modification par Cyril le 18 oct. 2008, 18:36, modifié 1 fois.
"My name isn't Adams. Our family name is Adama." (Caprica)
________
"Apparently I'm quite the hot commodity in the spy world. Morgan Grimes, not just for the ladies anymore." (Chuck)
turok
Avatar de l'utilisateur
Sergent-chef
Sergent-chef
Messages : 107
Inscrit : 26 avr. 2008, 21:51
Pays : France

Re: Avortement, pour ou contre?

Message non lu par turok »

CITATION Les patchs eux, délivrent une dose d'hormone en permanence qui peut provoquer des effets secondaires plus contraignants que les autres formes de contraception.
Oui, quelqu'un que je connais a eu une poussée de boutons, pas bien méchant, mais gênant quand même. Enfin bref, que ce soit un patch ou autre forme de contraception, on ne peut pas obliger quelqu'un à la prendre.

Pour l'avortement, j'estime quand même qu'il faut une date limite. Quand il s'agit d'un foetus, il ne faudrait plus trop tarder pour ma part.
Yan
Avatar de l'utilisateur
Brigadier Général
Brigadier Général
Messages : 1495
Inscrit : 05 avr. 2007, 07:12
Pays : Canada
Lieu : Montréal, QC

Re: Avortement, pour ou contre?

Message non lu par Yan »

Je ne vois pas pourquoi l'avortement devrait être interdit. Je crois que c'est un droit fondamental de la femme que d'accepter ou pas d'avoir un enfant. Si elle l'a eu par erreur ou qu'elle a été agressée sexuellement, ce serait horrible de lui laisser ce lourd fardeau, surtout si elle est trop jeune.

Je sais pourquoi certaines personnes s'opposent à l'avortement. C'est parce que cela consiste à enlever la vie au bébé qu'elle porte en elle. Mais voyez-vous, le bébé est encore beaucoup trop jeune pour prendre conscience de quoi que ce soit. C'est mieux pour lui de lui ôter la vie avant qu'il prenne conscience, surtout si sa mère est trop pauvre ou trop jeune pour s'occuper de lui.

En passant, si l'avortement est un crime, la masturbation est un génocide.
Combattez ma brute à l'adresse suivante : http://yanbrassard.labrute.com
jack o'neill vs anubis
Avatar de l’utilisateur
Colonel
Colonel
Messages : 896
Inscrit : 02 févr. 2005, 17:54
Pays : France

Re: Avortement, pour ou contre?

Message non lu par jack o'neill vs anubis »

Pareil, je pense que l'avortement est un droit fondamental des femmes. D'ailleurs, je ne comprends pas la logique de ceux qui veulent légiférer pour interdire ça. C'est pas leurs oignons ! C'est pas eux qui prennent la charge de l'enfant après
CITATION En passant, si l'avortement est un crime, la masturbation est un génocide.
Quelqu'un a déjà dit ça : l'église ;)
Dernière modification par jack o'neill vs anubis le 18 oct. 2008, 17:59, modifié 1 fois.
grouss
Avatar de l'utilisateur
Second Lieutenant
Second Lieutenant
Messages : 271
Inscrit : 21 déc. 2007, 13:03
Pays : France

Re: Avortement, pour ou contre?

Message non lu par grouss »

CITATION (jack o'neill vs anubis,Samedi 18 Octobre 2008 16h58)
CITATION En passant, si l'avortement est un crime, la masturbation est un génocide.
Quelqu'un a déjà dit ça : l'église ;)
pff ça n'a JAMAIS été dit par l'Église...

perso je suis contre car je considère l'embryon et le foetus a tous ses stades comme un être humain...et il s'agit donc d'un meutre mais ça n'engage que moi et ceux qui sont du meme avis.
Artheval_Pe
Avatar de l'utilisateur
Lieutenant Général
Lieutenant Général
Messages : 2822
Inscrit : 19 mars 2005, 11:55
Pays : France
Lieu : midi-pyrénées

Re: Avortement, pour ou contre?

Message non lu par Artheval_Pe »

CITATION Un autre point qui me met mal à l'aise, est que le père n'a pas droit de cité.
Ce n'est pas lui qui a droit à une gastro-entérite aïgue de neuf mois.
CITATION C'est trop facile de se dire: "Bah de toutes façons, je pourrais avorter ... " C'est une attitude irresponsable ..
De toute manière, c'est un risque qui est encoru par la mère. L'avortement, même si tel qu'il est pratiqué actuellement présente très peu de risques en France, comme tous les actes médicaux, il en présente une petite part (remarquez moins importante qu'un acouchement)
CITATION Une jeune qui s'amuse à coucher à droite à gauche par exemple, et tombe enceinte, elle devait y reflechir avant
Ben voyons. Depuis quand c'est mal de coucher à droite et à gauche ? C'est un des droits fondamentaux des humains, et les hommes en profitent depuis bien longtemps. Etrange qu'on trouve ça gênant dès qu'il s'agit des femmes.

Et alors, si elle tombe enceinte, le bébé lui est infligé comme punition parce qu'elle a oublié sa pilule, parce que ses partenaires ne savent pas se servir correctement d'un préservatif ? Et qu'advient-il du bébé ? Pour sûr, ce sont rarement les partenaires qui vont s'en occuper.
CITATION De mon point de vue qui n'est presque que moral, l'IVG est un meutre.
Meurtre : Action de tuer volontairement un être humain (Larousse 2006).
N'est pas stipulé l'état d'évolution de l'être humain en question.
Voir également la définition d'être humain. Est-ce qu'un amas de cellules en division rapide peut être qualifié d'être humain, même pas évolué ? Est-ce qu'on peut parler d'être humain à partir du moment où il y a eu création d'un génotype original ?
CITATION En passant, si l'avortement est un crime, la masturbation est un génocide.
Si on va chercher jusqu'au gamêtes, on peut même dire que toutes les femmes du monde sont des criminelles endurcies vu le nombre d'ovules non fécondés éliminés au cours de leur vie. (De même pour les hommes qui de toute façon, même sans masturbation, éliminent d'une manière ou d'une autres les spermatozoides produits)

Après, le problème de l'avortement est qu'on ne parle pas d'un individu ou même d'un être humain, mais d'un espèce de parasite hôte d'une femme qui sans elle n'est rien et ne vit pas. (et qui d'ailleurs à certains stades n'est pas vraiment différentiable d'une seule de nos cellules qui se divise de temps à autres). A partir de là, la souveraineté de la femme sur cette chose (que certains appellent humain ou bébé avec force emphase...) semble indiscutable étant donné que cette chose fait partie du corps de la femme. Et le droit de disposer de son corps (de quelques manières que ce soit) fait partie des droits fondamentaux des êtres humains, qu'on ne se permet d'ailleurs pas de restreindre chez les hommes. Alors, pourquoi les mâles auraient-ils le droit de disposer de leur corps et pas les femelles ?
(Désolé de la terminologie, mais nous restons des animaux particuliers, n'oublions pas)
turok
Avatar de l'utilisateur
Sergent-chef
Sergent-chef
Messages : 107
Inscrit : 26 avr. 2008, 21:51
Pays : France

Re: Avortement, pour ou contre?

Message non lu par turok »

Merci pour ton post, c'est ce que j'allais dire !
CITATION Après, le problème de l'avortement est qu'on ne parle pas d'un individu ou même d'un être humain, mais d'un espèce de parasite hôte d'une femme qui sans elle n'est rien et ne vit pas.
En effet, pour moi, un être humain, ce n'est pas dépendant physiquement et bien plus à un autre humain.
John.Shep
Avatar de l’utilisateur
Général
Général
Messages : 3602
Inscrit : 12 avr. 2007, 14:32
Pays : France
Lieu : Quelques part entre ici et il y a 10 000 ans

Re: Avortement, pour ou contre?

Message non lu par John.Shep »

CITATION (Penthésilée) @John.Shep : il y a peut-être des exceptions mais je n'en connais pas personnellement.
Je ne veux pas dire qu'elles sont réjouies de se faire avorter (bien qu'il est possible que certaines personnes s'en servent comme un moyen d'attirer l'attention) mais qu'elles considèrent cela avec indifférence. Pour en revenir à l'exemple que j'ai cité, pour qu'une lycéenne se fasse avorter quatre fois, il faut vraiment que cette acte lui paraisse sans grande importance.
Et puis, je ne pense pas que les personnes qui développent cette indifférence s'en vantent sur tous les toits non plus.
CITATION (Artheval_Pe) Ce n'est pas lui qui a droit à une gastro-entérite aïgue de neuf mois.
Faut-il porter un enfant pour l'aimer ? Penses-tu que perdre un enfant est plus dur pour une mère qu'un père ?
Dans l'idéal, pratiquer l'avortement ou non devrait être une décision conjointe des parents mais d'un point de vue pratique c'est irréalisable.
CITATION (grouss) pff ça n'a JAMAIS été dit par l'Église...
Pas dans ces termes mais la masturbation et par extension tous les plaisirs charnels ont été condamnés par l'Eglise (mais ce n'est pas la seule religion). Exemple simple : Pourquoi ne devrait-on pas avoir de relations sexuelles avant le mariage ?
CITATION (Artheval_Pe) Après, le problème de l'avortement est qu'on ne parle pas d'un individu ou même d'un être humain, mais d'un espèce de parasite hôte d'une femme qui sans elle n'est rien et ne vit pas.
C'est justement là le problème. Personnellement, je considère que l'on devient un être vivant à partir de sa naissance, mais je comprends ceux qui considèrent que cet état de fait remonte à la conception même.
Membre du Bureau des Emmerdeurs

Si la violence ne résout pas ton problème, c'est que tu n'as pas pris une arme assez grosse.
Artheval_Pe
Avatar de l'utilisateur
Lieutenant Général
Lieutenant Général
Messages : 2822
Inscrit : 19 mars 2005, 11:55
Pays : France
Lieu : midi-pyrénées

Re: Avortement, pour ou contre?

Message non lu par Artheval_Pe »

CITATION Faut-il porter un enfant pour l'aimer ? Penses-tu que perdre un enfant est plus dur pour une mère qu'un père ?
Dans l'idéal, pratiquer l'avortement ou non devrait être une décision conjointe des parents mais d'un point de vue pratique c'est irréalisable.
Ah, aucun rapport avec l'amour pour l'enfant, dans mon propos. Mais le problème est qu'il n'y a qu'une personne qui va se le trimbaler pendant neuf mois. Et malgré toute l'aide et l'attention que peut apporter le conjoint (bien que ça ne soit pas toujours le cas), ça reste la mère qui porte l'enfant.
Donc, c'est son corps, c'est sa décision.

Le père et la mère seraient siamois d'utérus et le porteraient ensemble, ça serait une autre histoire.
CITATION mais je comprends ceux qui considèrent que cet état de fait remonte à la conception même.
Oui, mais à ce tarif, on peut remonter très loin. Exemple de raisonnement par l'absurde à ce sujet (ne prenez pas ce que je vais dire pour argent comptant, c'est absurde) :
-L'enfant est un être humain ou un être humain en devenir lorsqu'il y a eu fécondation, même s'il n'est pas encore né ou n'existe pas en tant qu'être indépendant.
=> -Une gamête contient les informations génétiques de la moitié d'un enfant, donc c'est aussi un enfant en devenir, et donc sa perte est condamnable
=> -Une gamête est perdue, sauf si elle sert lors d'un rapport sexuel pour une fécondation donc l'absence de rapport sexuel est condamnable
=> -L'absence de rapport sexuel étant condamnable, si ma/mon partenaire refuse d'en avoir, il est criminel et j'ai le droit d'utiliser la coercition pour en avoir un et éviter son crime.

On voit donc qu'en remontant comme ça, on se retrouve à justifier le viol, donc il y a bel et bien absurdité dans le fait de vouloir sans cesse remonter aux origines de la conception d'un enfant.
(je sais qu'un vrai raisonnement par l'absurde consiste à aller contredire une des hypothèses, mais le principe est suffisament proche pour que je donne ce nom là à ce que je viens de faire)
Dernière modification par Artheval_Pe le 18 oct. 2008, 19:24, modifié 1 fois.
Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités