Salishs

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Salishs
Galaxie d'origine
Voie lactée
Planète d'origine
Langage parlé
Oui
Statut
Vivants
Forme de gouvernement
Conseil des Anciens
Relation avec la Terre
Alliés
Niveau technologique
Bas

Présentation

Ces amérindiens pacifiques et primitifs arborant une culture semblable à celle des Salishs de la côte vivent à la surface de PXY-887 et coexistent avec harmonie avec une race d'extraterrestres métamorphes technologiquement très avancée appelée les Esprits.

Ils furent rencontrés au cours de l'année 1998 par les membres de l'équipe SG-1, exceptionnellement composée du capitaine Carter, du docteur Jackson et de Teal'c peu de temps après la disparition de l'équipe SG-11 qui avait pour mission d'exploiter une mine de trinium sur PXY-887.

Description de la société

Rencontré au cours de l'année 1998 par le personnel du SGC, ce peuple arborant une culture semblable aux Salishs de la côte centrale constituent les descendants d'une tribu amérindienne originaire de l'Amérique du Nord sur Terre qui fut déportée à la surface de PXY-887 par les Goa'ulds. Ces indigènes pacifiques et primitifs vivent en harmonie avec de multiples esprits gardiens qui veillent constamment sur leur peuple et les protègent contre d'éventuelles envahisseurs.

En effet, d'après un mât totémique retrouvé par les membres de l'équipe SG-1, les Salishs vivants à la surface de PXY-887 auraient été amenés à la surface de ce monde par des souverains maléfiques, indiqués par la présence de Jaffas, à partir d'une planète lointaine. Néanmoins, ces « maîtres du mal » furent finalement vaincus par Xe'ls, le principal esprit gardien des Salishs, traditionnellement représenté sous la forme d'un corbeau, qui les protège depuis ce jour.

Comme de nombreuses tribus amérindiennes, les Salishs observent un mode de vie simple en préférant la nature et ses vertus plutôt qu'à l'évolution technologique. Ils considèrent par exemple que toute perturbation de leur monde, telle que l'exploitation minière, comme un acte malveillant de violence, et un viol de l'environnement naturel. Ils vivent alors une existence migratoire, en harmonie avec les Esprits, dans différents campements qu'ils investissent au rythme des saisons.

Ainsi, leur campement d'hiver situé près de la porte des étoiles constitue un village rudimentaire installé au milieu d'une clairière herbeuse et entouré par une dense forêt de conifères. Il est composé d'une dizaine de structures de bois, ainsi que des tentes en peaux d'animaux installées au pied d'un grand bâtiment central. Plusieurs équipements tels que des canoës sont disposés à l'intérieur du camp et un totem représentant une tête de loup marque l'entrée de celui-ci.

Néanmoins, bien que technologiquement peu évolués, les Salishs sont capables d'extraire et de façonner le trinium, un minerai extrêmement fiable et inconnu sur Terre qui, une fois forgé, devient cent fois plus dur et léger que l'acier. Ainsi, d'après leurs croyances, les Salishs demandent aux Esprits d'interroger la montagne afin que celle-ci envoie le trinium, appelé « Ke », dans les eaux de la rivière, dans laquelle le minerai est purifié de ses impuretés pendant une longue période.

Une fois le minerai devenu scintillant, les Salishs récupèrent alors le trinium dans le but de fabriquer des outils, des totems, ou encore des armures pectorales à l'effigie de Xe'ls. Ce minerai est également utilisé par ce peuple dans la construction de leurs habitations à l'aide de fibres de trinium flexibles, permettant aux bâtiments d'être à la fois très résistants et d'avoir une grande imperméabilité en cas d'intempéries.

Cependant, même si les Salishs sont un peuple relativement pacifique, ceux-ci sont munis d'armes semblables à des arbalètes, mais dont les carreaux sont munis d'une pointe de conception avancée fabriqués en pur trinium forgé et susceptibles de traverser une vitre blindée. De plus, ces amérindiens disposent de sarbacanes et de fléchettes tranquillisantes qui peuvent immobiliser rapidement un individu pendant plusieurs heures.

Les Salishs vécurent pendant des centaines d'années en harmonie avec des esprits sacrés, mais ignorèrent que ces derniers étaient en réalité une race métamorphe technologiquement très avancée dirigée par Xe'ls. Bien que leur véritable nature fut révélée par l'intervention des membres de SG-1, Tonané et les autres Salishs vivants sur PXY-887 acceptèrent de coexister en paix avec les Esprits sous leur véritable apparence humanoïde.

À noter que les Salishs ne possèdent pas de réel gouvernement, mais sont dirigés par un conseil des anciens formé par les villageois les plus sages et les plus âgés.

Interaction avec le reste de l'Univers

Libérés du joug goa'uld depuis plus de mille ans par Xe'ls, les Salishs ne semblent posséder aucun contact avec les autres peuples de la Voie lactée, et n'utilisent pas non plus leur porte des étoiles, les voyages interplanétaires ayant été jugés trop dangereux par les Esprits sacrés veillant sur leur peuple.

Bien que les Salishs ignorèrent leurs origines terriennes, ceux-ci ne furent pas surpris par l'arrivée du personnel du SGC sur leur monde. Néanmoins, après l'incursion de plusieurs Esprits, dont Xe'ls et T'akaya, au sein du SGC, les Salishs décidèrent d'enterrer leur porte des étoiles pour empêcher de futures opérations minières par les Terriens.

Histoire

Il y a environ un millier d'années avant la création du programme porte des étoiles, les ancêtres d'une tribu d'indiens Salishs originaires de l'Amérique du Nord furent déportés par les Goa'ulds à la surface de la planète PXY-887 afin de les asservir et de les forcer à les vénérer en se faisant passer pour de fausses divinités. Toutefois, ce peuple amérindien fut libéré de l'esclavage par une race d'extraterrestres métamorphes technologiquement avancée menée par Xe'ls qui chassa les Goa'ulds de PXY-887. Ces extraterrestres adoptèrent par la suite l'apparence des divinités animales vénérées par les Salishs, alors désignées sous le nom d'Esprits, dans le but de les protéger et de coexister en harmonie avec ces derniers tout en évitant d'interférer dans leur évolution naturelle.

Cependant, plusieurs siècles plus tard, suite à l'exploration de PXY-887 par les membres de l'équipe SG-11 en 1998, les Salishs, alors de retour à leur campement d'hiver à proximité de la porte des étoiles, remarquèrent la présence des Terriens sur leur monde, ainsi que leur intérêt pour le trinium, un minerai cent fois plus résistant que l'acier. Ainsi, l'un de ces indigènes dénommé Tonané vint à la rencontre du capitaine Connor pour lui demander d'arrêter les explosions, jugeant les méthodes d'extraction du trinium beaucoup trop destructrices pour la montagne. Néanmoins, devant le refus du militaire d'arrêter l'exploitation, Xe'ls, l'Esprit salish représenté sous la forme d'un corbeau, arriva au sein du campement terrien et fit disparaître les membres de l'équipe SG-11 à l'aide de ses pouvoirs.

Deux jours plus tard, au moment où le général Hammond informa les membres de SG-1 au sujet du retard du rapport hebdomadaire de SG-11 sur PXY-887, Xe'ls composa les coordonnées de la Terre et demanda à Tonané de tirer une flèche de trinium à travers l'horizon des événements de la porte des étoiles pour avertir les Terriens de ne plus revenir sur leur monde. Alors que cette dernière transperça le bras droit du colonel O'Neill, le général Hammond reçut l'ordre de ses supérieurs de poursuivre les opérations minières sur PXY-887 malgré le mécontentement de ses habitants. Il ordonna aux membres de SG-1 de se rendre sur PXY-887 dans le but de retrouver les membres de SG-11 et, si possible, négocier un traité d'exploitation minière avec les indigènes vivants sur ce monde.

Quelques minutes plus tard, le capitaine Carter, le docteur Jackson et Teal'c voyagèrent sur PXY-887 par la porte des étoiles et constatèrent rapidement la disparition inexplicable des membres de l'équipe SG-11. Néanmoins, lorsque la petite équipe décida de poursuivre son exploration à travers la forêt, celle-ci découvrit un totem d'environ huit mètres de haut forgé en trinium que le docteur Jackson interpréta comme les armes d'un clan apparenté au style des indiens salishs des côtes centrales. Alors que l'archéologue terrien réalisa que ce totem relatait la victoire de Xe'ls sur les Goa'ulds, un groupe d'indiens salishs s'approcha discrètement de la position des membres de SG-1 et les neutralisa à l'aide de fléchettes tranquillisantes avant de les emmener au sein de leur village.

Plusieurs heures plus tard, le capitaine Carter, le docteur Jackson et Teal'c se réveillèrent à l'intérieur d'un étrange bâtiment dont les murs étaient construits en bois et en fibres de trinium flexibles. Alors qu'ils s'interrogeaient sur leur présence dans cet endroit et sur le peuple qui l'avait bâti, Tonané se présenta à eux et fit remarquer que, selon les Esprits, Teal'c portait un démon à l'intérieur de lui. Alors que le capitaine Carter lui révéla qu'elle et ses coéquipiers étaient à la recherche de SG-11, Tonané leur apprit que ces derniers étaient avec les Esprits. Après avoir accepté de libérer les trois membres de SG-1, Tonané leur proposa de les aider à retrouver le capitaine Connor et son équipe en interrogeant les Esprits au sein de la forêt.

Alors que les membres de SG-1 marchèrent dans la forêt accompagnés de Tonané, un loup nommé T'akaya apparut devant l'équipe et Tonané proposa alors au capitaine Carter de demander à l'animal où se trouvaient les membres de SG-11. Toutefois, au moment où cette dernière fut très sceptique envers l'existence des Esprits salishs, un corbeau représentant Xe'ls se posa sur la branche d'un arbre et le docteur Jackson tenta de négocier la libération de SG-11 avec l'oiseau, mais celui-ci décida de réfléchir à sa proposition. Plus tard, le corbeau retrouva Tonané et les membres de SG-1 et finit par accepter la requête de l'équipe terrienne. Les membres de l'équipe SG-11 sortirent alors un par un d'un épais brouillard dans la forêt, sans aucun souvenir des événements passés depuis leur disparition deux jours plus tôt.

Quelque temps plus tard, lors du retour des équipes terriennes au village des Salishs, le capitaine Carter tenta de négocier avec les anciens Salishs pour leur demander l'autorisation d'extraire du trinium sur leur monde. Néanmoins, ces derniers refusèrent catégoriquement, jugeant que les méthodes d'extraction terriennes étaient beaucoup trop agressives et perturbaient l'harmonie de leur planète. Toutefois, lorsque Carter rétorqua que les Terriens pouvaient utiliser d'autres méthodes d'extraction moins destructrices pour la nature, l'un des anciens du village proposa au capitaine d'emmener Tonané sur Terre pour lui montrer ces méthodes. Le capitaine accepta la proposition des Salishs et les membres des équipes SG-1 et SG-11 rentrèrent au SGC en compagnie de Tonané.

Cependant, bien que le général Hammond et les membres de SG-1 montrèrent différentes méthodes d'excavation, Tonané jugea ces dernières tout aussi destructrices que l'utilisation des explosifs par SG-11, et n'autorisa les Terriens qu'à prélever le Ke de la même manière que les Salishs. Alors que le docteur Jackson décida de montrer les origines des Salishs, le général Hammond informa les membres de SG-1 et le capitaine Connor que le Pentagone avait suggéré d'attendre que les Salishs migrent vers le sud lors de la prochaine saison pour envoyer une nouvelle équipe d'ingénieurs et exploiter le trinium sans l'autorisation des indigènes. Toutefois, les Esprits de PXY-887 ayant pris l'apparence des membres de l'équipe SG-11, ces derniers commencèrent à faire disparaître tout le personnel du SGC et envisagèrent de détruire la base pour empêcher les Terriens de voler le trinium sur leur monde.

Toutefois, le colonel O'Neill et le docteur Jackson parvinrent à convaincre Xe'ls d'épargner la Terre et d'enterrer la porte des étoiles de PXY-887 pour empêcher les Terriens de mener de nouvelles exploitations minières sur ce monde. Néanmoins, avant de retourner sur leur planète, les Esprits acceptèrent de révéler leur véritable forme à Tonané au lieu de leurs apparences animales. Après avoir composé les coordonnées de PXY-887, les Esprits firent ré-apparaître l'ensemble du personnel du SGC avant de traverser la porte des étoiles et de retourner sur leur planète en compagnie de Tonané. Suite à ces événements, on peut supposer que les indiens salishs de PXY-887 continuèrent de vivre avec harmonie avec les Esprits à l'abri de toute intervention extérieure venant de la porte des étoiles.

Épisodes reliés
Stargate SG-1
Encyclopédie
Matériaux
Planètes