Trinium

Catégorie :
Le contenu de cette fiche est canon.
Trinium
Principaux utilisateurs
Terriens / Tollans / Goa'ulds / Asgards
Principale(s) utilisation(s)
Alliages, construction des vaisseaux spatiaux

Présentation

Le trinium est un minerai de couleur argenté inconnu sur Terre et qui fut découvert sur la planète PXY-887 par les membres de l'équipe SG-11 au cours de la deuxième année du programme porte des étoiles.

Bien que très fiable à l'état brut, le trinium possède des propriétés exceptionnelles une fois traité, qui devient alors cent fois plus dur et léger que l'acier, et peut facilement être mélangé à d'autres métaux dans le but de créer des alliages.

Propriétés et Utilisations

Découvert au cours de l'année 1998 à la surface de la planète PXY-887 par les membres de l'équipe SG-11, le trinium se présente sous la forme d'une roche de couleur gris clair extrêmement friable et inconnue sur Terre qui, une fois forgée, devint cent fois plus dur et léger que l'acier. Toutefois, ce minerai à l'état brut est inutilisable à cause de ses impuretés et doit impérativement être purifié dans des réservoirs d'eau avant de pouvoir être façonner.

Ainsi, les indiens salishs vivants sur PXY-887 extraient le trinium, appelé « Ke », dans les eaux de la rivière depuis des centaines d'années dans le but de fabriquer des pointes de flèches, des totems ou encore des armures pectorales à l'effigie de Xe'ls. Ce peuple utilise également ce minerai dans la construction de leurs habitations à l'aide de fibres de trinium flexibles, permettant aux bâtiments d'être à la fois très résistants et d'avoir une grande imperméabilité en cas d'intempéries.

Toutefois, le trinium, une fois purifié, est capable de résister à très hautes températures ou encore de se protéger des radiations, rendant ce matériau idéale pour la conception de vaisseaux spatiaux. Ainsi, après la découverte d'une mine de trinium par le personnel du SGC, ce matériau servit de base pour la construction des premiers vaisseaux spatiaux terriens comme le Prométhée ou encore les croiseurs de type BC-304.

De plus, le trinium peut être combiné à d'autres éléments tels que le titane, le naquadah ou encore le carbone dans le but de créer des alliages à la fois souples et extrêmement résistants à la chaleur, à la pression ou encore aux radiations. Par exemple, un alliage de naquadah, trinium et carbone fut inventé par les Asgards pour servir de base à la construction des vaisseaux de classe O'Neill, des appareils conçus spécialement pour lutter contre les Réplicateurs.

De plus, le trinium entre également dans la composition de nombreuses technologies extraterrestres et notamment celles conçues par les Tollans. Ainsi, ces derniers utilisent le trinium pour concevoir leur dispositif de dispersion moléculaire porté à leur bras gauche. Toutefois, le trinium fut également utilisé pour la conception des bombes hors-phase sous la pression du seigneur goa'uld Anubis et de son émissaire, Tanit.

Histoire

En 1998, au cours d'une mission d'exploration sur la planète PXY-887, les membres de l'équipe SG-11, commandés par le capitaine Conner, firent la découverte d'un minerai inconnu sur Terre appelé le trinium et qui, une fois forgé, serait cent fois plus solide et plus léger que l'acier. Ils effectuèrent alors plusieurs prélèvements et envoyèrent les premiers échantillons de ce précieux minerai au SGC pour être étudié. Après avoir découvert les propriétés fascinantes du trinium, le général Hammond ordonna à SG-11 de poursuivre les opérations minières sur PXY-887 dans l'espoir que ce minerai puisse un jour aider la Terre à lutter contre les Goa'ulds.

Après avoir installé un campement de fortune à quelques centaines de mètres d'un important gisement de trinium à l'état brut, le capitaine Conner et ses hommes tentèrent d'extraire davantage de minerai en utilisant des explosifs et ainsi accroître le rendement de l'exploitation minière pour respecter les quotas imposés par les ingénieurs du SGC. Alors que l'équipe terrienne parvint à extraire environ 47 livres de minerai par jour, les indiens salishs revinrent entre-temps à leur campement d'hiver à proximité de la porte des étoiles et remarquèrent la présence des Terriens sur leur monde, ainsi que leurs méthodes destructrices pour extraire le trinium de la montagne.

Ainsi, lorsque les membres de SG-11 s'apprêtèrent à faire exploser deux charges sur le flanc de la montagne, l'un des Salishs appelé Tonane vint à la rencontre du capitaine Conner pour lui demander d'arrêter l'extraction du trinium. Néanmoins, peu de temps après la première explosion, Xe'ls, un Esprit représenté sous la forme d'un corbeau par les Salishs, arriva et fit disparaître les membres de l'équipe SG-11 à l'aide de ses pouvoirs. Il composa ensuite les coordonnées de la Terre et demanda à Tonane de tirer une flèche de trinium à travers l'horizon des événements de la porte des étoiles pour avertir les Terriens de ne plus revenir sur leur monde.

Quelque temps plus tard, bien que le colonel O'Neill fut grièvement blessé au bras par la flèche de trinium et conduit à l'infirmerie du SGC, le général Hammond reçut l'ordre de ses supérieurs de poursuivre les opérations minières sur PXY-887 malgré le mécontentement de ses habitants. Il ordonna alors aux membres de l'équipe SG-1, composés exceptionnellement du capitaine Carter, du docteur Jackson et de Teal'c, de se rendre sur PXY-887 dans le but de retrouver les membres de SG-11 et, si possible, négocier un traité d'exploitation minière avec les indigènes vivants sur ce monde.

Cependant, une fois arrivé au camp de base terrien, les membres de SG-1 furent stupéfaits de découvrir que le capitaine Conner et ses hommes avaient disparu sans laisser de traces avant d'avoir pu poursuivre leurs travaux d'exploitation miniers au niveau du site d'extraction. Toutefois, au moment où l'équipe décida d'explorer les alentours du campement terrien, ces derniers furent encerclés par des indigènes de PXY-887 et neutralisés à l'aide de fléchettes tranquillisantes. SG-1 se réveilla alors plusieurs heures plus tard dans un bâtiment dont les parois étaient constitués de fibres de trinium flexibles et fit la rencontre de Tonane.

Quelque temps plus tard, après la libération des membres de l'équipe SG-11 par les Esprits, le capitaine Carter tenta de négocier avec les anciens Salishs pour leur demander l'autorisation d'extraire du trinium sur leur monde. Néanmoins, ces derniers refusèrent catégoriquement, jugeant que les méthodes d'extraction terriennes étaient beaucoup trop agressives et perturbaient l'harmonie de leur planète. Toutefois, lorsque Carter rétorqua que les Terriens pouvaient utiliser d'autres méthodes d'extraction moins destructrices pour la nature, l'un des anciens du village proposa au capitaine d'emmener Tonane sur Terre pour lui montrer ces méthodes.

Cependant, lorsque le personnel du SGC montra différentes vidéos d'extractions minières, Tonane refusa les méthodes d'excavation terriennes, les jugeant toutes aussi violentes que les explosifs, et informa que son peuple ne les autorisera à extraire le trinium uniquement de la même manière que les Salishs dans la rivière. Néanmoins, après avoir demandé au docteur Jackson de faire visiter le SGC à Tonane, le général Hammond informa les membres de SG-1 et le capitaine Conner que le Pentagone avait suggéré d'attendre que les Salishs migrent vers le sud lors de la prochaine saison pour envoyer une nouvelle équipe d'ingénieurs et exploiter le trinium sans l'autorisation des indigènes.

Toutefois, les Esprits de PXY-887 ayant pris l'apparence des membres de l'équipe SG-11, ces derniers commencèrent à faire disparaître l'ensemble du personnel du SGC rencontré au sein de la base et envisagèrent de détruire cette dernière pour empêcher les Terriens de voler le trinium sur le monde d'origine de Tonane. Néanmoins, le colonel O'Neill et le docteur Jackson parvinrent à convaincre Xe'ls et ses congénères d'épargner la Terre et suggèrent d'enterrer la porte des étoiles de PXY-887 pour empêcher les Terriens de mener de nouvelles exploitations minières sur ce monde.

Quelques semaines plus tard, suite à la destruction de l'iris par les ondes gravitationnelles du trou noir de P3W-451, un nouveau diaphragme composé d'un alliage de titane et de trinium fut installé sur la porte des étoiles du SGC, permettant de protéger la Terre contre de futurs attaques de la part des Goa'ulds, ou d'autres menaces d'invasion extraterrestres. Cet alliage extrêmement résistant fut notamment capable d'arrêter l'onde de choc provoquée par l'explosion d'une bombe au naquadah, ainsi que de résister de fortes chaleurs provoqués par un accélérateur de particules goa'uld, ou à de fortes doses de rayons gamma.

Plus tard, au cours de l'année 2000, lorsque Thor sollicita l'aide du major Carter afin d'empêcher l'invasion de la planète-mère asgarde par trois vaisseaux contrôlés par les Réplicateurs, celui-ci révéla à la militaire terrienne que son peuple avait mis au point un alliage de trinium, carbone et naquadah, un matériau ayant servi à la construction du « O'Neill ». Cet alliage étant le plus résistant jamais conçu par les Asgards, le major Carter suggéra d'utiliser ce vaisseau comme leurre pour attirer les Réplicateurs en hyperespace avant de le détruire en déclenchant son auto-destruction et ainsi empêcher l'invasion.

Quelque temps plus tard, suite à la découverte d'un nouveau type de vaisseau-mère en construction conçu par Apophis sur PX9-757, le major Carter étudia les plans de l'appareil et découvrit que le cœur du réacteur était composé de parois en trinium, probablement dans le but d'isoler les radiations du reste du vaisseau. Néanmoins, elle réalisa qu'un système de refroidissement liquide alimenté par quatre conduits principaux menait directement au réacteur et décida avec le colonel O'Neill et le docteur Jackson de les détruire à l'aide de C-4 dans le but de provoquer une puissante réaction en chaîne.

Plusieurs mois plus tard, en 2001, le personnel du SGC parvint à établir une mine de trinium sur une planète de la Voie lactée, permettant à la Terre de disposer d'un approvisionnement régulier de ce minerai. Toutefois, peu de temps après la mort de Omoc sur Tollana, le chancelier Travell proposa au colonel O'Neill et au docteur Jackson d'échanger un canon à ion contre une quantité non précisée trinium, un élément essentiel à la technologie tollan. Bien que cette décision provoqua la stupéfaction de Narim et des membres de SG-1, le général Hammond ordonna au colonel O'Neill à poursuivre les négociations avec les Tollans.

Quelque temps plus tard, le colonel O'Neill et le docteur Jackson apportèrent un échantillon de trinium à Travell et lui précisèrent que la Terre avait besoin d'un minium de 38 canons à ion pour défendre intégralement la planète. Plus tard, soupçonnant une conspiration au sein de la Curie tollan, le major Carter suggéra d'introduire un isotope radioactif dans le premier chargement de trinium dans le but de pister le minerai sur Tollana. Alors que le colonel O'Neill et Teal'c suivirent le minerai jusqu'à une usine d'armement, le major Carter, le docteur Jackson et Narim réalisèrent que le trinium était utilisé dans la fabrication de bombes capable de traverser la matière et les boucliers.

Quelques mois plus tard, au cours de l'année 2002, le trinium récupéré par le personnel du SGC fut utilisé pour la construction du Prométhée, le premier vaisseau spatial terrien capable d'effectuer des voyages interstellaires. Ainsi, au fil des années, les croiseurs de classe BC-304 comme le Dédale, l'Odyssée ou encore l'Apollo furent probablement bâtis à l'aide de ce même minerai, ainsi que de grandes quantités de naquadah et d'autres matériaux terriens. De plus, le trinium fut également utilisé par le major Carter dans le but de concevoir des dards permettant de percer la combinaison portée par les guerriers Kulls, et ainsi les neutraliser grâce à une fléchette tranquillisante.

Épisodes reliés