Amonet

Le contenu de cette fiche est canon.
Amonet
Mythologie
Égyptienne
Nom
Amonet
Autres noms
Amunet, Amaunet, Amentet, Amentit, Imentet, Imentit, Ament, Amemet, Amonèt, Amenty, Amon-het
Fonctions principales
Déesse des mères, ou de la fertilité
Représentation
Femme portant une longue tunique et une couronne rouge
Région de culte
Égypte antique
Temple(s)
Karnak (Louxor)
Lieu principal de célébration
Hermopolis

Présentation

Amonet, dont le nom signifie « la cachée » ou « celle qui est cachée », est une déesse considérée comme l'homologue féminine du dieu Amon dans la mythologie égyptienne, avec qui elle forme un des couples de l'Ogdoade d'Hermopolis, son principal lieu de culte.

Déesse égyptienne des mères ou de la fertilité, Amonet est apparue aux origines du temps et représente le vent qui ne peut pas être vu mais qui peut être senti. Il s'agit d'une déesse protectrice, dont le culte s'est consolidé durant le Nouvel Empire.

Ainsi, Amonet est considérée comme une divinité tutélaire des pharaons égyptiens, et avait une part importante dans les cérémonies de consultation de pharaon où elle est parfois accompagnée du dieu Min comme le montre les bas-reliefs du temple de Karnak.

Elle était représentée par une femme vêtue d'une longue robe et portant la couronne rouge de Basse-Egypte (ou desheret), parfois surmontée d'un uraeus. Elle avait également un sceptre « ouas » à la main, et apparaissait plus rarement avec un pagne agrémenté d'une queue de taureau.

Amonet fait également partie des quarante-deux assesseurs qui président au jugement de l'âme après la mort. Elle est appelée également « la dévoreuse des injustifiés » ou « l'avaleuse », celle qui engloutit les âmes corrompues durant leurs vies terrestres. Elle est ainsi représentée avec l'arrière d'un hippopotame, l'avant d'un lion et la tête d'un crocodile.

A noter qu'Amonet était identifiée à Thèbes à la déesse Neith, la déesse primordiale qui donna naissance à Râ, dans son rôle de protectrice de l'astre solaire.

Histoire

Amonet était considérée dans la mythologie égyptienne comme l'équivalent féminin du dieu Amon. Elle formait, avec ce dernier, l'un des quatre couples primordiaux de l'Ogdoade d'Hermopolis. Autrement dit, elle eut un rôle majeur dans la création et fut considérée comme une des « mères des dieux ». Amonet possédait en outre son propre clergé et était gratifiée de titres très prestigieux.

Toutefois, à partir de la XIIe dynastie, Amomet fut remplacée par Mout en tant que compagne d'Amon à la suite de la réunification de l'Égypte entreprise par Montouhotep II et à l'évolution du culte. Son importance resta néanmoins grande à Thèbes où Amon était vénéré. Là-bas, elle était considérée comme la protectrice du pharaon, jouant un rôle important dans les rituels du sacre (khaj-nisut) et la fête-Sed (heb-sed).

Dans le sanctuaire de Thoutmôsis III, à Thèbes, Amomet fut représentée en compagnie de Min, dieu de la fertilité et de la reproduction en train de guider un nombre de divinités invitées à la célébration de l'anniversaire du pharaon. Malgré une position stable de déesse locale d'une des principales villes d'Égypte, le culte d'Amomet s'est très peu étendu en dehors de la région de Thèbes.

Amonet (au centre) accompagnée de Mout (à gauche) et Amon (à droite), Temple de Louxor, Egypte

À Karnak, où le culte à Amon était le centre de tout, des prêtres sont dédiés au service d'Amomet. Elle était représentée sous les traits d'une femme portant la Decheret, couronne rouge portée par les pharaons de Basse-Égypte comme on peut le voir sur la statue monumentale érigée à Karnak sous le règne de Toutânkhamon.

Dans certains documents tardifs provenant de Karnak, Amomet fusionna avec Neith, bien qu'elle demeure une divinité à part entière jusqu'au royaume ptolémaïque (323 - 30 av. J.-C.). Son image fut gravée sur le mur extérieur d'Akh-menu, le sanctuaire de Thoutmôsis III à Karnak alors qu'elle était en train d'allaiter Philippe III de Macédoine (323 - 317 av. J.-C.) qui apparut, immédiatement après son intronisation, comme un enfant divin.

Amonet pouvait aussi être vue comme une divinité protectrice du pharaon et du peuple. En effet, elle avait pour rôle de préserver le corps du souverain ainsi que de garantir la présence, chaque matin, de l'astre solaire, source de vie. En conclusion, on pourrait dire qu'Amonet était une déesse complexe dont l'influence grandissante s'exerça à différents moments de l'Histoire de l'Egypte ancienne associant création, protection et mystère.

Épisodes reliés