Imhotep

Le contenu de cette fiche est canon.
Imhotep
Mythologie
Égyptienne
Nom
Imhotep
Fonctions
Architecte, Grand prêtre, médecin et philosophe du roi Djoser
Temple(s)
Karnak, Deir el-Médineh, Deir el-Bahari, Philae

Présentation

Imhotep, dont le nom signifie « celui qui vient en paix », est un personnage emblématique de l'antiquité égyptienne ayant vécu au XXVIe siècle avant J.C., sous le pharaon Djoser (vers -2691 à -2625 avant J.C.).Vizir de ce roi de la IIIe dynastie, Imhotep fut un homme aux multiples talents et était à la fois architecte, grand prêtre, médecin et philosophe.

Sur le socle d'une statue du roi Djoser, aujourd'hui exposée au Musée du Caire, Imhotep est présenté comme le « chancelier du roi de Basse-Égypte, le premier après le roi de Haute-Égypte, administrateur du grand palais, chef de grand domaine, noble héréditaire, grand prêtre d'Héliopolis, maître artisan des sculpteurs et des maçons ».

Imhotep fut également à l'origine du complexe funéraire de son souverain, la pyramide à degré de Saqqarah, premier monument entièrement en pierre construit en Égypte. Il est traditionnellement connu pour être l'inventeur de la science médicale avant d'être divinisé à l'époque tardive.

En effet, à cette période, il devient un dieu à part entière et pas seulement l'objet d'une simple déification. Il est représenté sous l'aspect d'un scribe, assis, vêtu d'une courte jupe, le crâne rasé, lisant un rouleau de papyrus déroulé sur ses genoux et parfois coiffé de la calotte du dieu Ptah.

À noter que des écrits datant du XIIIe siècle avant notre ère le désignent comme le « fils de Ptah » et sa mère est parfois assimilée à Sekhmet.

Histoire

Bien que peu d'éléments directs demeurent sur l'existence d'Imhotep, qu'aucun portrait ne nous soit parvenu, ou que sa tombe ne fut jamais retrouvée, on sait que celui-ci était un haut fonctionnaire de l'État sous le règne du roi Djoser vers -2691 à -2625 avant J.C. Il cumulait de nombreuses fonctions comme chef de l'administration royale, de grand prêtre, architecte en chef, responsable de la justice et médecin du roi. Si de nos jours ces fonctions nous semblent distinctes, à l'époque du règne de Djoser ces limites étaient beaucoup plus floues puisque les fonctions d'architecte, de médecin de grand prête étaient liées les unes aux autres.

En tant qu'architecte, son œuvre la plus connue est sans conteste le complexe funéraire qu'il édifie à Saqqarah (près du Caire) pour le roi Djoser qui a pour particularité d'avoir la toute première pyramide de l'histoire égyptienne, et même de l'histoire de l'humanité. C'est le premier à avoir fait construire une pyramide sur la tombe de son pharaon, et de l'inclure dans un complexe funéraire de grande taille incluant de nombreux éléments qui se retrouveront dans les sépultures de ses successeurs. Imhotep apporte à l'Égypte quelques innovations telles que la généralisation de l'utilisation de la pierre comme matériau de construction des temples et tombeaux funéraires, alors qu'ils étaient faits auparavant de briques de terre cuite.

Statuette d'Imhotep, Paris, Musée du Louvre

Le complexe funéraire de Djoser se compose d'une vaste zone rectangulaire entourée d'un haut mur à redans, et divisée en deux parties séparées par la pyramide. De part et d'autre deux cours, une au Nord l'autre au Sud, sont entourées de divers éléments comme des chapelles, des autels dédiés au soleil, des magasins d'entreposage, un temple, un serdab (pièce aveugle équipée d'une statue du pharaon qui lui permettait, une fois décédé, de voir à travers les yeux de sa statue les offrandes faites en son nom), et même une autre tombe, isolée. La pyramide fut construite en plusieurs étapes : simple mastaba au départ, celui-ci fut agrandit une première fois avant de construire par-dessus une pyramide à degré qui fut elle-même agrandie par la suite pour atteindre une hauteur de 60 mètres, sa taille actuelle.

En tant que médecin, Imhotep était en charge de la bonne santé du pharaon. Il est également considéré comme le fondateur de la médecine égyptienne et l'auteur présupposé d'un traité médical, le papyrus Ebers (même si le document a été probablement rédigé postérieurement vers -1700 au Nouvel Empire, probablement du règne d'Amenhotep III d'après une datation au carbone, avec des écrits complémentaires de plusieurs médecins). Ce texte décrit en détail des observations anatomiques, l'examen, le diagnostic, le traitement et le pronostic de nombreuses blessures. Toutefois l'association entre médecine et Imhotep est très probable puisqu'il était très proche du pharaon, et que peu nombreux étaient les hommes dans ce cas.

En ce qui concerne l'aspect religieux, Imhotep est célèbre pour avoir réformé la religion égyptienne et introduit le mythe et le culte d'Osiris. Après sa mort, Imhotep fera l'objet d'un culte important durant le Nouvel Empire, une période pendant laquelle les Égyptiens se retournèrent vers les personnages importants de l'Ancien Empire pour les magnifier, et pour certains les déifier. Ce fut le cas pour Imhotep qui fut associé au dieu Thot, dieu de la connaissance et de l'écriture. Ainsi, dès le règne d'Amenhotep III, les scribes offrent des libations au défunt Imhotep. À la Basse époque, il est divinisé et adoré au temple de Deir el-Bahari. Il connaît son apogée à Memphis où il détrône Néfertoum pour être le fils du puissant Ptah.

Plus tard encore, il finit par surpasser Néfertoum et reçoit le titre de dieu memphite, reléguant Ptah à la seconde place. Le culte se répand dans toute l'Égypte et même, associé au dieu grec Asclépios foudroyé par Zeus pour avoir ressuscité les morts, son influence se répand également dans le bassin méditerranéen. Un temple lui fut même consacré à Philae près de celui de la déesse Isis.

Épisodes reliés
Stargate SG-1
Encyclopédie
Personnages