Kvasir

Le contenu de cette fiche est canon.
Kvasir
Mythologie
Nordique
Nom
Kvasir
Fonctions
Dieu de la sagesse, de la poésie et de l'hydromel

Présentation

Kvasir est, dans la mythologie nordique, est un dieu crée à partir du mélange de la salive de l'ensemble des dieux en guise de gage de paix après la guerre entre les Ases et les Vanes. Né de ce serment de réconciliation, Kvavir était considéré comme un être extraordinaire qui possédait la connaissance de toute chose et une sagesse infinie.

Dieu de la sagesse, de la poésie et de l'hydromel, Kvasir fut envoyé sur Midgard (la terre) par les dieux afin qu'il transmette son enseignement aux hommes. Connu pour son immense sagesse, il voyageait partout et où qu'il passa, les gens prenaient le temps de l'écouter.

Toutefois, il fut tué par les nains Galar et Fialar qui mélangèrent son sang dans un chaudron avec du miel, ce qui donna l'hydromel. Ce breuvage devint par la suite l'objet de convoitises, et le dieu Odin finit par s'en emparer au bénéfice des dieux et des poètes.

A noter que le mythe de Kvasir n'apparaît qu'à travers les écrits de Snorri Sturluson, un érudit et poète du XIIIème siècle, qui se serait inspiré, ou aurait créé, ce personnage à partir de récits mythologiques antérieurs.

Histoire

Le seul mythe d'importance concernant Kvasir est raconté au chapitre 2 de la partie Skáldskaparmál de l'Edda de Snorri, qui explique sa naissance, son meurtre puis la création et le devenir de l'hydromel poétique créé à partir de son sang. Dans ce chapitre, le géant Aegir est invité à un banquet des Ases et s'entretient avec Bragi. Il lui demande d'où vient l'art de la poésie et Bragi raconte alors le mythe de l'hydromel poétique, et la naissance du dieu Kvasir.

Naissance de Kvasir

A la fin du conflit qui opposa durant de nombreuses années les deux branches divines des Ases et des Vanes, les dieux décidèrent de sceller leur réconciliation en crachant ensemble dans un grand chaudron. C'est alors qu'émergea un être extraordinaire qui possédait la connaissance de toute chose et une sagesse infinie.

Kvasir, décrit comme "le plus sage de tous les dieux"

Satisfaits de leur œuvre, les dieux le nommèrent Kvasir, dont le nom signifie « salive » et l'envoyèrent à Midgard afin qu'il enseigne sa connaissance aux hommes. Il sillonna alors les terres de Mannheim, parfois en compagnie des dieux lorsque ceux-ci quittaient leur domaine pour découvrir le monde des hommes. On dit que dans tous les lieux où Kvasir se rendait, les gens s'arrêtaient de travailler pour prendre le temps de l'écouter.

La capture de Loki

Plus tard, Kvasir est également mentionné au chapitre 50 du Gylfaginning de l'Edda de Snorri qui raconte la capture du dieu malin Loki par les Ases, qui comptent le punir pour avoir causé la mort du dieu Baldr. Loki ayant pris la fuite se cacha dans une maison sur une montagne et inventa alors le premier filet de pêche pour se nourrir. Alors qu'il vit arriver les Ases à sa recherche, il jeta le filet dans le feu avant de se cacher dans la rivière, métamorphosé en saumon.

Ainsi, lorsque Kvasir entra en premier dans la maison, il est alors décrit comme « le plus sage de tous ». En voyant les cendres laissés par le filet, il comprend son utilité pour pêcher les poissons et préconisa aux Ases d'en fabriquer un pour capturer Loki. Ainsi, après avoir créé un nouveau filet de pêche, les Ases se divisèrent en deux groupes et remontèrent la rivière, finissant ainsi par capturer le dieu de la malice.

Meurtre de Kvasir et création de l'hydromel poétique

Un soir, Kvasir fut abordé par deux nains Galar et Fjalar qui l'invitèrent chez eux; mais sitôt arrivés, ils le tuèrent. Ils le vidèrent de son sang qu'ils recueillirent dans deux cuves appelées Són (« sang ») et Boðn (« récipient »), et un chaudron appelé Óðrœrir (« celui qui excite l'esprit »). Puis ils mélangèrent à son sang du miel, créant ainsi l'hydromel qui conférait à celui qui en buvait la connaissance et le don de poésie.

Cependant, pour cacher leur crime aux autres dieux qui s'inquiétaient de sa disparition, ils affirmèrent que Kvasir était mort, étouffé par l'immensité de son savoir que personne ne parvenait à prendre en défaut. Devant la réussite facile de leur forfait, Fjalar et Galar décidèrent d'inviter plus tard le géant Gilling et sa femme, qu'ils tuèrent également, mais ils furent capturés par leur fils, Suttungr, qui les enchaîna sur un rocher battu par les flots.

Le vol de l'hydromel poétique, créé à partir du sang de Kvasir

Plus tard, Odin, déguisé sous le nom de Bolverk, prit gîte chez le géant Baugi qui était le frère de Suttung. Il proposa de faire le travail des neuf esclaves du géant qui s'étaient entre-tués précédemment grâce à une ruse d'Odin, en échange d'une gorgée de l'hydromel de Suttung. Mais ce dernier refusa. Odin et Baugi forèrent alors la montagne contenant l'hydromel avec une vrille et Odin se faufila dans le trou métamorphosé en serpent.

Le dieu passa ensuite trois nuits avec Gunnlöð qui lui permit alors de boire trois gorgées de l'hydromel. Le dieu réussit néanmoins à tout engloutir en trois gorgées et s'envola sous la forme d'un aigle. Voyant cela, Suttung le poursuit également métamorphosé en aigle. Arrivé à Asgard, Odin régurgita l'hydromel dans des cuves mais une partie se perdit à cause de la précipitation.

On dit que cet hydromel perdu était alors la part des mauvais poètes, alors que l'hydromel gardé était celui des Ases et des véritables poètes, constituant alors un véritable don du dieu Odin.

Épisodes reliés
Stargate SG-1
Encyclopédie
Personnages